Avis du vol Aero4M Brussels Lyon en classe Economique

Compagnie Aero4M
Vol A54311
Classe Economique
Siege 06A
Temps de vol 01:25
Décollage 25 Fév 19, 06:30
Arrivée à 25 Fév 19, 07:55
XX 5 avis
Kethu
Par SILVER 587
Publié le 21 février 2020
Bonjour à tous !

Aujourd'hui, on repart loiiinnnn dans le passé, en février 2019, pour un petit routing mi-avgeek, mi-ferrovipathe !

Bonus : Cliquez pour afficher


Ce qui nous donne donc le trajet suivant :

Routing



Le vol n'est pas vraiment un inédit dans mon logbook, puisque j'ai pris ce même vol A54311 un peu plus d'un an auparavant, début février 2018… A la différence près qu'en ce 25 février 2019, le vol sera réalisé par Aero4M plutôt que par Hop! Ça, pour le coup, c'est une nouveauté pour moi !

A l'enregistrement en ligne, le site Air France me place en 6A, côté solo, et côté lever de soleil, parfait donc.

Sans plus attendre, commençons !



Après un agréable trajet en ICE de Düsseldorf à Bruxelles, et un tout aussi agréable week-end en bonne compagnie dans la campagne belge, je me rends au Sheraton de l'aéroport de Bruxelles… L'hôtel est plutôt confortable, mais on n'en attend pas moins, vu le tarif…

photo dsc_0885

Ma fenêtre ne donne malheureusement pas sur les pistes…

photo dsc_0887

Avant d'aller me coucher, je vérifie l'état du vol LYS-BRU du soir : Tout va bien, il est à l'heure !

photo screenshot_20190224-210519

Après un réveil quelque peu douloureux à 5h le lendemain matin, il me suffit de traverser la rue pour… trouver l'entrée de l'aéroport.

photo dsc_0893

Un simple coup d’œil au vintage tableau des départs me confirme que mon vol est prévu à l'heure…

photo dsc_0894

Après avoir récupéré ma carte d'embarquement sans attente aucune au comptoir Skypriority, où l'agente très souriante m'indiquera également la porte de départ, pas encore indiquée sur les écrans, je me dirige vers le PIF…

photo dsc_0896

Désagréable surprise : Hop! ne paie pas pour le PIF prioritaire pour ses passagers Elite Plus, je suis donc aimablement refoulé et redirigé vers le PIF classique…

photo dsc_0898

Il ne me faudra que cinq minutes pour passer, confirmant ainsi la statistique sur la droite de l'écran… (1299 passagers contrôlés depuis le début de la journée, avec un temps d'attente inférieur à cinq minutes).

photo dsc_0899

On redescend d'un niveau pour atteindre le duty free, puis les portes d'embarquement…

photo dsc_0901

J'aime toujours beaucoup les jetées de BRU, et l'éclairage n'est pas trop violent, permettant de ne pas trop réveiller les voyageurs encore dans le pâté, comme moi !

photo dsc_0906

Des automobiles sont discrètement placées à chaque bout d'escalator… Désolé, mais je préfère partir en ERJ145 !

photo dsc_0907

D'ailleurs, le voilà ! Il semble encore bien endormi…

photo dsc_0909

J'ai accès au salon, mais je préfère venir m'installer en porte… Les sièges à BRU ne sont pas trop inconfortables, et quitte à somnoler, je préfère le faire ici. Les files sont plus ou moins bien matérialisées…

photo dsc_0912

Comme il est de coutume en ERJ145, tout bagage plus épais qu'un petit sac part dans la soute. Malheureusement, l'employée me demande de retirer l'étiquette "Bagage cabine" Motor Sich pour éviter toute confusion avec celle de Hop! (même si je doute que Motor Sich atteigne un jour LYS, ou BRU d'ailleurs)… Adieu donc ! Tu n'auras pas fait long feu sur mon sac… Contrairement à celles airBaltic ou SATA qui résistent toujours vaillamment à l'heure actuelle.

photo dsc_0913

L'embarquement est lancé quelques minutes après 6h, avec respect des priorités…

photo dsc_0914

La passerelle ne va pas jusqu'à l'appareil, et il faut descendre quelques marches pour atteindre le tarmac…

photo dsc_0916

Un peu de suspens, regardons d'abord l'appareil situé à côté de nous, un Embraer 190 de KLM…

photo dsc_0918

Mais voilà celui qui nous intéresse aujourd'hui ! Cet ERJ145 Aero4M a été mis en service chez Luxair en 1999, avant de passer chez Aero4M en 2016… Je n'avais pas idée que Luxair avait eu des ERJ145 jusque si récemment !

photo dsc_0919

Je suis vraiment fan de la ligne de cet appareil, et cette livrée minimaliste la souligne vraiment bien… Un petit air de jet privé en somme…

photo dsc_0922

… Impression renforcée par la cabine, et sa disposition en 2-1 (le côté surexposé, ça par contre, c'est juste ma faute) !

photo dsc_0923

L'embarquement se poursuit, les agents au sol récupèrent les bagages cabine des passagers…

photo dsc_0925

Le pitch est plutôt bon pour un appareil régional ! La pochette du siège n'est par contre pas du plus bel effet…

photo dsc_0926

Les sièges sont épais, le cuir est en bon état, et les hublots sont plutôt grands !

photo dsc_0931

La tablette, comme la pochette du siège, fait par contre un peu datée…

photo dsc_0929

Le plafonnier accuse également le poids des années, ces nuances de marrons sont vraiment du plus bel effet…

photo dsc_0932

La boucle de ceinture n'est pas siglée…

photo dsc_0936

Une petite patère est présente sur le côté du siège.

photo dsc_0943

Le cendrier est scellé, le siège est inclinable…

photo dsc_0944

L'embarquement touche à sa fin, les derniers passagers sont accueillis par notre sympathique et souriant steward… Au total, je compterais 35 passagers (pour 50 places), dont seulement 3 femmes ! Le ratio est pour le moins déséquilibré !

photo dsc_0933

Notre voisin batave nous a lâchement abandonné… Après que les derniers passagers aient pris place à bord, le cockpit réalise une annonce en français puis en anglais, nous souhaitant la bienvenue à bord de "ce vol Hop!". Aucune mention d'Aero4M dans l'annonce.

photo dsc_0935

La porte est fermée à 6h22, le PNC réalise à son tour une annonce de bienvenue, toujours sans mention d'Aero4M. Hop! a visiblement honte d’affréter des appareils d'autres compagnies… Pourtant, les cabines des ERJ d'Aero4M sont en meilleur état que ceux de Hop!

Jetons un œil à la documentation de bord, il n'y a que la notice de sécurité et le sachet papier (siglé Air France). Il manque malheureusement le magazine de bord…

photo dsc_0937

Sans attendre le repoussage, le PNC réalise les démonstrations de sécurité. La bande-son est un des seuls éléments différenciants d'un vol Hop!, puisqu'elle est très typée Aero4M, avec une formulation quelque peu différente, plus "classe" qu'AF…

photo dsc_0938

L'autre différence est la présence du logo de la compagnie de Regourd Aviation sur la notice de sécurité.

photo dsc_0939

L'appareil comporte pas moins de 4 issues, mais ce n'est pas de trop vu l'étroitesse de la cabine, et la difficulté que l'on doit avoir à y circuler avec la panique d'une évacuation…

photo dsc_0940

Pendant ce temps, un Airbus A330-200 de la compagnie locale vient se parquer à nos côtés, en provenance de Douala au Cameroun.

photo dsc_0946

A 6h32, nous repoussons enfin !

photo dsc_0949

Le roulage commence à 6h36…

photo dsc_0951

La cabine est éteinte pour le décollage, et pax 5D incline son siège pour l'assoupissement, au mépris des règles de sécurité…

photo dsc_0952

On aborde la piste 25R…

photo dsc_0953

Quelques secondes d'arrêt pour faire monter les réacteurs en puissance…

photo dsc_0954

… Et les freins sont relâchés à 6h42 !

photo dsc_0956

On décolle face à la jetée B de BRU.

photo dsc_0957

Les parkings éloignés et des hangars de maintenance.

photo dsc_0960

On aperçoit la périphérie nord-est de Bruxelles, avec le Boulevard Leopold III, et, en bas à droite du cliché, le siège de l'OTAN.

photo dsc_0962

On vire au sud, permettant d'avoir une meilleure vue sur l'OTAN (en bas à gauche cette fois), et surtout sur l'aéroport et les pistes.

photo dsc_0963

On continue de virer jusqu'à s'aligner vers le sud-est, cap que l'on gardera jusqu'à Metz. En bas à gauche, l'échangeur entre le Ring de Bruxelles et l'autoroute A3, et toujours l'aéroport au-dessus. Le ciel rougeoie à l'est, le lever de soleil s'annonce très beau…

photo dsc_0966

Quelques instants plus tard, cette ville dans un ovale quasiment parfait, c'est bien entendu Leuven, ou Louvain en français, ville étudiante ancienne (l'université datant du XVe siècle). En 1967, l'université fut secouée par une crise politique : Les étudiants nationalistes flamands demandaient la fermeture de la section francophone de l'Université Catholique de Louvain (alors plus grande université belge), sous prétexte que cette dernière était située en territoire flamand… L'Affaire de Louvain morcela encore un peu plus le pays, provoquant même la démission du premier ministre.

Bref, cette crise résulta en la scission de l'université en deux, une partie flamande, restée à Leuven, et la partie wallonne, qui s'installera en 1972 dans la ville nouvelle de Louvain la Neuve, construite pour l'occasion.

photo dsc_0967

Tienen (Tirlemont en français) au centre, et l'autoroute A3 qui serpente sur la droite… Avec toujours le lever de soleil qui baigne le tout de rouge…

photo dsc_0968

Liège, vue d'un peu plus près qu'à l'aller, la Meuse qui serpente vers le coin bas-droit du cliché…

photo dsc_0971

Le PNC commence le service par la distribution d'une lingette rafraîchissante AF…

photo dsc_0975

Juste après, la distribution des vivres, avec un choix réduit de boisson : Eau, jus de fruits ou boissons chaudes, pour accompagner un financier aux amandes. Ca sera un chocolat chaud pour moi… Notre steward ne fait que le strict minimum en annonces, et parle bas pendant le service, afin de laisser les passagers souhaitant finir leur nuit dormir en paix, une attention très appréciable…

photo dsc_0976

Le soleil se fait toujours attendre, alors que l'on longe la frontière luxemburgo-allemande… Les terres sont encore bien dans la nuit… On aperçoit quand même un lac de retenue sur la droite, alimentant une centrale hydroélectrique, à proximité de la ville de Vianden…

photo dsc_0978

Voilà le festin du matin ! Pour un vol de moins d'une heure et demie, de bon matin, c'est correct à mon sens.

photo dsc_0980

Et en plus, c'est facile à marathonner !

photo dsc_0981

Le soleil apparaît enfin, au travers de nuages d'altitude, alors que l'on passe la frontière franco-luxembourgeoise, à la verticale de la gare de triage de Bettembourg…

photo dsc_0983

Dur d'apercevoir le sol, entre les rayons du soleil qui arrivent en pleine face et les fins nuages de brume qui couvrent les terres… On distingue à peine le tracé de la Sarre, entre Saarlouis et Saarbrücken…

photo dsc_0984

Je somnole un peu en admirant le lever du soleil… Ce dernier est désormais bien visible, alors que l'on survole les ballons des Vosges un peu enneigés.

photo dsc_0993

Je tente d'aller me réveiller en me passant la tête sous l'eau, aux sanitaires. Je touche un peu le plafond !

photo dsc_0994

C'est très propre, avec des lingettes et du savon siglés AF.

photo dsc_0995

Vue depuis l'arrière de la cabine, assez agréable visuellement, avec ces sièges aux tons clairs, et la petite touche de couleur apportée par la bande comportant les numéros de sièges…

photo dsc_0996

Le début de la descente est amorcé, et annoncé quand je sors des latrines. Le steward distribue à la panière les bonbons Hop! juste après, une attention qui n'est malheureusement pas systématique sur les vols A5… Le service, même s'il est simple, donne une certaine impression de "classe", on sent que la clientèle de la compagnie est souvent privée.

photo dsc_0999

C'est ensuite le Jura, enneigé également, qui défile sous notre appareil… Nous sommes au nord des lacs de Neuchâtel, de Bienne et de Morat, dans la bien nommée région des trois lacs…

photo dsc_1000

Toujours les trois lacs, avec La Chaux-de-Fonds sur la gauche… En 1794, la ville fut entièrement détruite par un incendie. A la suite du désastre, le plan de la ville fut entièrement repensé, en damier, avec les rues se coupant à angle droit…

photo dsc_1008

Quelques minutes plus tard, c'est le lac Léman, encore embrumé, qui fait son apparition, avec les Alpes au fond.

photo dsc_1013

La pointe ouest du lac, avec Genève et son aéroport, au premier plan à droite, les Monts Jura !

photo dsc_1017

Continuons cette splendide descente enneigée (qui rend forcément moins bien en photo qu'en vrai, je vous assure que j'étais scotché au hublot depuis les ballons), on vire sud-est, avec la vue sur le plateau du Retord au centre, et Bellegarde à gauche…

photo dsc_1019

Quelques minutes après, on vire au sud, permettant une vue d'ensemble sur le sud Jura, les Alpes, la brume qui couvre les vallées au loin, le lac de Nantua plus près de nous.

photo dsc_1021

L'Isère est elle aussi couverte de brume, avec les sommets qui dépassent au fond… Bref, c'est beau !

photo dsc_1023

On vire sur la droite, en demi-tour pour s'aligner quasiment plein nord, sur les pistes de LYS. On survole Saint-Jean-de-Bournay…

photo dsc_1025

Saint-Georges-d'Espéranche, à 9 milles du seuil de piste, qui fut une des résidences des comtes de Savoie, de 1275 à 1355… Il ne reste du château qu'une tour octogonale dans le centre du village.

photo dsc_1028

Diémoz… Le "z" final ne se propose pas, comme dans bon nombre de mot d'origine franco-provençale, où cette lettre ne sert qu'à indiquer la façon de prononcer le mot (en accentuant l'avant-dernière syllabe).

photo dsc_1029

Saint-Quentin-Fallavier au premier plan, avec la bifurcation entre les lignes ferroviaires Lyon - Grenoble (- Marseille), classique, qui file vers le bas de l'image, et la ligne à grande vitesse qui file vers Marseille à gauche, où deux rames TGV viennent de se croiser. Derrière, la commune d'Heyrieux.

photo dsc_1030

Un petit bout de l'immense zone d'activités de Saint-Quentin au premier plan, Grenay derrière, où l'on trouve de nombreux blocs de rochers, issus du point culminant d'une moraine apparue suite à la glaciation de Würm, terminée il y a environ 10.000 ans…

photo dsc_1033

Pas de vue sur Lyon ce matin, mais j'aime tout autant cette brume qui masque le bassin lyonnais !

photo dsc_1034

La zone aéroportuaire se dessine enfin devant nos yeux ébahis, avec la zone de parking à l'extrême sud de LYS, que je ne vois que rarement utilisée, la plupart du temps par des vols charters.

photo dsc_1035

Le seuil de piste de la 35L, avec la zone fret derrière.

photo dsc_1036

Notre ombre nous poursuit, les roues s'approchent du sol, avec le T1 en fond, où Easyjet affiche ses couleurs.

photo dsc_1037

Toucher, assez doux, à 7h52, après 1h10 de vol !

photo dsc_1039

L'oiseau prenant son envol de la gare TGV, et devant le T2, où Air France et Hop! sont très présentes, on est sur la pointe matinale du hub régional !

photo dsc_1041

Saugnieu, et l'église Saint-Roch qui se découpe devant le principal protagoniste de ce vol, le Soleil !

photo dsc_1042

On arrive aux portes Hop!, avec de ce côté, deux CRJ (un 1000 au moins, le 2e est dur à identifier vu l'angle de la photo), et un British Aerospace 146-200 de WDL Aviation, qui vient d'arriver en provenance de sa base, Cologne, et qui doit partir dans une demie-heure pour Caen…

photo dsc_1044

Juste avant le dernier virage, un ERJ145 d'Aero4M, un autre de Hop!, un CRJ700 et un Beechcraft 1900D de Twin Jet.

photo dsc_1046

Soleil levant sur ERJ145… F-HRGD, qui semblait dédié aux liaisons de et vers Lorient (hormis quelques vols charters, de février 2019 à janvier 2020, l'appareil ne faisait que du LYS-LRT ou CDG-LRT). Notons que cet appareil est immatriculé en France, contrairement au notre qui est immatriculé en Slovénie.

photo dsc_1047

Afin d'éviter que les passagers ne patientent sur le tarmac, nous attendons dans l'appareil, le temps que les bagages cabine soient disposés à la sortie de l'avion. Mon sac à dos est sorti en premier !

photo dsc_1049

Après les salutations sympathiques de l'équipage commercial, un dernier regard sur l'appareil du jour… La lumière souligne vraiment bien la ligne de cet avion !

photo dsc_1050

Nous sommes au bon aéroport !

photo dsc_1053

Petit coup d’œil au voisin !

photo dsc_1055

La PAF est désormais installée directement dans le terminal Hop!, après ces escaliers. Plus besoin d'un trajet bus, et comme je sors en deuxième position, je passerai sans attendre. Mais ça reste un obstacle inutile…

photo dsc_1056

Après la PAF, à travers la baie vitrée, une espèce en voie de disparition, un turbopropulseur Hop!…

photo dsc_1057

De l'autre côté, c'est du CRJ700, de l'ERJ145, de l'ERJ145, et encore de l'ERJ145 !

photo dsc_1061

J'ai un peu hésité à sortir en rampant par la machine à rayons X, mais j'ai finalement préféré suivre la foule…

photo dsc_1064

Direction le Rhônexpress pour moi, je remonte donc au niveau des départs…

photo dsc_1067

Les WC sont en travaux ! Enfin, étaient, vu que c'était il y a un an…

photo dsc_1068

Direction la passerelle, où le deuxième tapis roulant est en panne… Il en faut toujours au moins un HS à LYS !

photo dsc_1069

Dans le ventre de l'oiseau…

photo dsc_1070

Petit passage à l'extérieur pour atteindre REX…

photo dsc_1072

La rame arrive à quai quand je descends, nous arriverons à Part-Dieu vers 8h50…

photo dsc_1073

Et c'est ici que prend fin ce passionnant récit ! La trace radar du vol, avec cette route pas des plus directes, mais tout à fait pittoresque !

photo 2020-02-05 22_59_47-s5-acj - embraer erj-145lu - amelia international - flightradar24

A bientôt pour un autre routing poussiéreux sorti de mes cartons, n'hésitez pas à commenter :)
Afficher la suite

Verdict

Aero4M

7.8/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements5.0
Restauration7.0

Brussels - BRU

8.8/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté9.0

Lyon - LYS

7.8/10
Fluidité8.0
Accès6.0
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

Sympathique découverte d'Aero4M, qui ne fait absolument pas tâche en tant que substitut à Hop!, bien au contraire ! Steward très pro et prévenant, cabine plutôt jolie et en bon état, un ERJ145...

BRU est efficace, et plutôt agréable, tout comme LYS, même si la PAF inutile est toujours désagréable...

Détail de la notation :

Aero4M :
Cabine : Un ERJ145, avec une cabine rénovée (ou très bien entretenue), ça ne peut qu'être une très bonne chose ! 9.
Équipage : Équipage commercial très pro, prévenant, avec une façon de servir très "classe"... 10.
Divertissements : Pas de magazine, donc pas de divertissement. Mais la vue extérieure est bien plus intéressante ! 5.
Restauration : Choix de boissons correct pour un vol matinal, le solide est un peu léger, mais c'est acceptable quand même. 7.

BRU :
Fluidité : PIF plutôt efficace, embarquement respectant les priorités, seuls les cheminement peuvent être un peu longs si on va au bout d'une jetée. 9.
Accès : Accès en train depuis le centre de Bruxelles rapidement, avec un surcoût raisonnable d'environ 5€, des bus et des cars, une voie cyclable et piétonne... 9.
Services : Le principal service que j'ai utilisé étant le siège où je me suis assis, je n'ai pas grand chose à dire sur ce point... 8.
Propreté : RAS. 9.

LYS :
Fluidité : 15 minutes entre notre arrivée en porte et mon arrivée sur le quai du Rhonexpress, c'est plutôt bon. Dommage pour la PAF. 8.
Accès : Toujours le point faible de LYS, peu de liaisons régionales, et le Rhonexpress assez cher. 6.
Services : Des commerces assez limités à l'arrivée (mais suffisant à mon sens), sinon pas grand chose à redire... 8.
Propreté : RAS. 9.

Informations sur la ligne Brussels (BRU) Lyon (LYS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 13 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Brussels (BRU) → Lyon (LYS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France Hop avec 7.3/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 17 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

  • Comment 543231 by
    BESMRS 1737 Commentaires

    Merci pour ce FR 😊

    Je regrette que le second segment ne soit pas reporté 😊 Quelles versions de l’ICE 3 ? En 1ère on peut prendre une place « panorama » juste derrière le mécanicien 😊

    Il n’est pas normal que le parcours Skypriority de Bruxelles n’inclue pas le PIF : faut râler !

    Ah Hop ! et ses affrétement (faudra que j’écoule les stocks un jour !).

    Je m’offusque et m’inscrit en faux !

    Ô le petit coquin…

    Évoquer la ligne PLM de Lyon-Perrache à Marseille-Saint-Charles (ie la lighne 905 000 qui fait Lyon, Grenoble, Veynes-Dévoluy, Aix-en-Provence… alors que tout le monde à l’artère impériale (la ligne 830 000 via Dijon, Lyon, Valence, Avignon centre, etc.), c’est me fendre le cœur !

    Surtout que ce qui l’un des plus beaux plats de spaghettis sera bien tôt doublé de linguines avec les lignes vers le tunnel de base alpin.

    La PAF, inutile et illégale, n’a rien à faire là sur un vol intra-Schengen…

    • Comment 544110 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1899 Commentaires

      Merci pour le commentaire !

      Pas encore de Train Report malheureusement... Pourtant, j'aurais quelques périples bien sympa à reporter ! Pas noté les versions des ICE malheureusement :P
      J'ai déjà tenté une fois la première "panoramique", mais malheureusement le mécano avait gardé le store fermé tout le trajet (sur Hambourg - Copenhague en plus !)...

      Je comptais me plaindre en effet, et j'ai rapidement oublié... Et un an après, ça fait un poil tard malheureusement ! L'artère impériale, c'est bien sympa pour "faire vite", mais la partie alpine de la Perrache - Grenoble - Marseille est tout de même beaucoup, beaucoup plus belle niveau paysages traversés ! (Même si ça risque prochainement de ne plus être possible...)

      "Bientôt" : si ce tunnel est un jour terminé !

      Sur mes derniers vols à l'arrivée à LYS, plus de PAF, peut-etre qu'ils ont enfin arrêtés ?..

      A bientôt !

      • Comment 544130 by
        BESMRS 1737 Commentaires

        Pour distinguer les ICE c'est en fait assez simple... en "gros":
        ICE 1 = M - de 9 à 14 R - M. 1 (fonctionnement en US, les rames autorisées CFF sont dotées de 2 pantos) fonctionne en US uniquement
        ICE 2 = 1/2 ICE1 avec voiture pilote réversible en milieu de rame
        ICE 3: fuseau pointu en tête (format 200 m,)
        ICE 3 M = IC3 multipays avec des variantes (MF = M Frankreich, etc.): dont des rames NS (services Belge, et Pays-BAs, la France c'est verboten désormais, trop de pannes).
        ICE 3 MS: ICE 3 version moche (mais plus fiables !)

        ICE 1 série 401 (58 rames en service, 2 rames ferraillées)
        ICE 2 série 402 (46 rames donnant 23 couplages)
        ICE 3 (version domestique) = série 403 (50 rames)
        ICE 3 M = série 406 (16 rames en service, 1 rame ferraillée)
        ICE 3 (Velaro D) = série 407 (17 rames)

        Après il y a les cousines russes, chinoises, espagnoles :)

  • Comment 543252 by
    nicobcn TEAM GOLD 4342 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Sympa ce vol matinal en mode jet privé, un moyen idéal pour rejoindre rapidement Lyon depuis Bruxelles, parfaitement adapté aux voyageurs d'affaire.

    Bon week-end!

    • Comment 544112 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1899 Commentaires

      Merci pour le commentaire Nico !

      Le LYS-BRU en ERJ est quand même bien plus agréable qu'avec SN ! Et l'horaire est parfait pour les déplacements pro, une arrivée à 9h dans le centre de Lyon... :)

      Et... Bonne semaine, du coup, vu que je réponds un poil en retard :P

  • Comment 543277 by
    tsow SILVER 923 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    l'éclairage n'est pas trop violent

    C'est une très bonne chose, je trouve aussi souvent que la lumière est trop forte dans ces aéroports et autres lieux de transit... Et puis c'est mieux ainsi pour la planète!

    Un très joli avion que cer ERJ145, comme vous le dites il a des airs de jet privé!

    A bord, c'est plutôt confortable avec ce siège full-access^^

    Avec en plus un service prévenant, c'est un très bon vol.

    A bientôt!

    • Comment 544113 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1899 Commentaires

      Merci pour le com' !

      En journée, ça passe encore, mais le matin ou le soir, c'est vraiment traître !

      L'ERJ145 est vraiment l'appareil dans lequel je préfère voler ! Et pourtant je suis du genre claustrophobe ^^

      L'équipage fait toute la différence sur ce genre de petits vols :)

      A bientôt !

  • Comment 543341 by
    Esteban TEAM GOLD 11630 Commentaires

    Merci Robin pour le partage !

    La cabine de cet ER4 présente bien, les tons clairs sont bien plus agréables que ceux utilisés sur les ER4 de HOP.

    A bientôt !

  • Comment 543402 by
    AirBretzel TEAM GOLD 6559 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR.
    Des photos magnifiques du lever de soleil durant ce vol.
    Une cabine agréable et comme les autres commentateurs : un côté VIP.
    A bientôt

    • Comment 544115 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1899 Commentaires

      Merci Valérie pour ton commentaire !

      Et je trouve que mes photos sont bien moches comparées à la vue réelle que j'avais pendant le vol !

      Heureusement que les ERJ145 restent bien présents chez Hop!, ces appareils me manqueront beaucoup quand ils partiront de la flotte...

      A bientôt !

  • Comment 543539 by
    AirOne SILVER 1982 Commentaires

    Un petit trip AV/TRAINGeek qui se termine bien avec un avion qui sort un peu de l'ordinaire. La cabine est en plus agréable ce qui ne gâche rien.

    À bientôt!

  • Comment 544013 by
    Lhdbzh GOLD 1079 Commentaires

    Bonjour Robin et merci pour le partage,
    La cabine est très classe et les sièges bien confortables semble-t-il.
    Une prestation standard, le biscuit fait un peu juste mais c'est la norme.
    Le parcours est très bien documenté et très interessant mêlant histoire et géographie : merci pour ce travail éducatif !
    A bientôt !

    • Comment 544121 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1899 Commentaires

      Hello Laurent ! Merci pour le commentaire :)

      Les sièges sont très épais et moelleux, un vrai plaisir de s'y poser :)

      C'est un peu léger, mais au moins, ça correspond à l'horaire du vol (coucou KLM et les sandwichs aux oeufs à 6h du mat...).

      De rien, j'aime beaucoup chercher des petites choses à raconter sur chaque photo (même si ca ne doit pas passionner beaucoup de monde dans le lectorat du site ^^ )

      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.