Avis du vol Austrian Airlines Vilnius Vienna en classe Economique

Compagnie Austrian Airlines
Vol OS834
Classe Economique
Siege 25F
Temps de vol 01:40
Décollage 21 Fév 20, 13:50
Arrivée à 21 Fév 20, 14:30
OS   #55 sur 79 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 299 avis
lysflyer
Par GOLD 142
Publié le 28 janvier 2022

Bonjour tout le monde,

voici mon dernier report issu d'un temps aujourd'hui révolu, l'avant-Covid. À l'époque, l'Europe et particulièrement le Nord de l'Italie était déjà touché par les prémices de la pandémie qui nous affecte encore. Cependant, point de restrictions de voyage et, je ne m'inquiétais pas trop pour la suite des évènements…bon, je dois avouer que je me suis planté en beauté sur ce pronostic.
Avant de rentrer dans le vif du sujet, une petite mise en contexte :


À l'automne 2019, je décide d'initier mini-LYSflyer aux voyages et je jette mon dévolu sur Vilnius. Une petite ville à taille humaine, parfaite pour visiter avec un enfant de 3 ans. En février, avec un peu de chance, il y aura de la neige pour l'amuser!
Mais, depuis Avignon, comment rejoindre la capitale lituanienne? Austrian est la meilleure solution avec un vol partant de Lyon le matin et un temps d'escale de près de 24 heures. Cela peut paraître long mais c'est juste parfait dans mon cas! En effet, je ne souhaite pas me presser dans les correspondances et passer l'après-midi et la soirée à Vienne…il y a pire!
C'est donc avec joie que le premier voyage en avion de mini-LYSflyer s'effectuera, quoi de plus logique, depuis LYS! 


Nous voilà donc arrivé au terme de notre séjour dans la capitale lituanienne qui fut une charmante découverte même si, pouvant comparer entre les 3 États baltes, ma préférence va à la voisine, Riga. Retrouvez la suite du bonus touristique à la fin de ce report.

Pour mémoire, le routing se décompose de la façon suivante : 




 À l'époque, Austrian desservait VNO à raison d'un vol quotidien positionné en milieu de journée. Nous avons donc la matinée pour nous préparer à un trajet retour vers Lyon assez long pour une si jeune mini-LYSflyer. Heureusement, l'escale viennoise permettra de couper un peu et sera l'occasion de nous dégourdir les jambes.


EN ROUTE VERS L'AÉROPORT


En Lituanie, la capitale et son aéroport sont à taille humaine et ce dernier est très aisément accessible en bus dont l'arrêt est situé littéralement en face de notre hôtel. 


photo 49904168121_af32b4bbb8_k


Après un trajet à travers la banlieue vilnoise, nous retrouvons l'architecture soviétique de l'aéroport. 


photo 49904168561_de8d6906dc_k-1


La gare routière est situé immédiatement en face de l'entrée de ce bâtiment au cachet certain. 


photo 49904168496_bc123485bc_k-48303

À L'AÉROPORT : VILNIUS INTERNATIONAL (VNO/EYVI)



L'intérieur est juste sublime. On a clairement pas l'impression de pénétrer à l'intérieur d'un aéroport. Cependant, c'est petit, très petit et…où sont les comptoirs? 


photo 49904167716_40f79a208f_kphoto 49904468227_48cd658c36_k


Cependant, ce bâtiment historique n'est pas le lieux où l'on peut s'enregistrer. Pour cela, il faut rejoindre une zone nettement plus moderne en franchissant le dépose-minute situé bien à l'abri des éléments qui peuvent être rudes dans cette contrée.


photo 49904165826_57086e4a25_k


L'entrée est moderne bien que l'architecture soit nettement moins heureuse que la partie ex-soviétique. 


photo 49903648773_04df2bb9be_k


L'intérieur de la zone landside du terminal n'est pas immense mais il y a de l'espace pour tout le monde. Turkish Airlines est à l'enregistrement, pour Austrian, c'est au fond à gauche. 


photo 49904467547_63a6623ca2_k-54935


Trois comptoirs sont dédiés à l'enregistrement pour LH et OS. Le personnel en charge des opérations ne sera pas des plus loquaces mais la valise sera bien étiquetée jusqu'à LYS, c'est bien là le principal.  


photo 49904165446_2efc78a49d_k-62428


Le PIF est franchi et, là encore, c'est un passage imposé par le fameux duty free. Je dois avouer que le cheminement est assez agréable même si nous ne nous arrêtons pas. 


photo 49903647293_22d5c9527b_k


Déjà plus ou moins parcourue lors de notre arrivée, la partie airside de VNO est agréable avec de grandes parties vitrées offrant une lumière naturelle appréciable. 


photo 49903647073_9ad9027fd8_k


Petit tour aux WC qui sont propres et modernes. 


photo 49904164081_5fec282894_k


Instant H²Okapi pour les aficionados de la gourde (d'eau). 


photo 49904163921_95fc112efa_k


La porte du jour encore déserte, il est tôt, notre avion n'est pas encore arrivé. 


photo 49904465977_3c65376fb5_k


Pendant ce temps-là, ce Bombardier Dash 8-Q400 AirBaltic se prépare à repartir vers RIX, le hub principal de cette compagnie. 


photo 49903646633_6859f43ec4_k


Et voilà qu'arrive la sous-préfète notre bel oiseau. Il s'agit de OE-LWQ, un fringant jeunot de 7 ans à l'époque. Comme la plupart de ses congénères autrichiens, il a déjà vécu une vie antérieure en Allemagne, pour le compte de Lufthansa Cityline durant laquelle on l'appelait D-AEBS Hallbergmoos. Aujourd'hui, il est surnommé Silent Night dont j'avoue que la signification m'échappe…une référence au chant de Noël peut-être? 


photo 49904164486_eb50768acd_k


Le voici au contact avec passerelle logotée PaySera.


photo 49904465442_04f275a929_k

LE VOL



Le turn-around sera rapidement exécuté et l'appel pour l'embarquement sera donné avec respect des priorités usuelles. 


photo 49903645858_525489ca4b_k


À VNO, si les passerelles sont sponsorisées à l'extérieur, l'intérieur est terne. 


photo 49904163511_be2240525e_k


Instant porte et PlayStation pour les fétichistes du genre. Peu d'attente à la porte de l'appareil mais le vol sera très honnêtement rempli, je dirais à 80%. 


photo 49904464722_38d814981e_k-61056


L'incontournable instant fuselage shot avec, au loin, deux Boeing 737-400 GetJet Airlines, une compagnie lituanienne spécialisée dans l'affrètement type ACMI. 


photo 49904163116_afc5997f97_k-1


Je vous retrouve directement avec un pas(taques) qui n'a pas bougé d'un iota. À noter que l'accueil en porte sera inexistant. 


photo 49903645103_a85522ced9_k


Instant F-OITN avec un PSU standard des E-Jets dont j'aime bien les formes rondouillardes. 


photo 49904162841_34cd5a9bd5_k


La vue sur l'aile avec un winglet bien profilé. 


photo 49904463867_69667f86ce_k


Nous repoussons dans les temps ce qui permet de voir le terminal passagers de l'extérieur. Par certains côtés, il ressemble un peu à TLL. 


photo 49903644718_f9f1d53369_k


Ryanair s'en va et Wizz Air est en porte tandis que nous débutons le roulage. 


photo 49904463587_ff7d82f776_k


La peste irlandaise passera en premier. 


photo 49903644463_d02192b736_k


Nous quittons bien Vilnius pour ceux qui auraient encore des doutes. Wizz Air a toujours l'un de ses Airbus A321-200 en faux-contact. 


photo 49904162276_460003fbbd_k


Alors que nous patientons sur le taxiway, un Embraer 190 LOT Polish Airlines termine son vol depuis WAW. À savoir que la compagnie polonaise est très active dans les États baltes au travers de sa participation au capital de la compagnie estonienne Nordica mais a également lancé ce que l'on pourrait considérer comme une focus city à VNO avec des vols vers WAW (…so obvious…) ainsi que vers LCY. 


photo 49904463312_82d6ba9458_k


L'irlandais s'en va et ne vas pas tarder à nous laisser la place. 


photo 49903474568_361a6621bb_k

Nous sommes autorisés à nous aligner sur la piste 19 alors que le Boeing 737-800 Ryanair vient à peine de quitter le sol.


photo 49904293242_b04afbc0ca_k


Alignés, les 2 réacteurs General Electric montent en puissance pour nous permettre de prendre notre envol. 


photo 49903474013_d6c5b67d0b_k


Le décollage et montée permettent de voir la banlieue de Vilnius. 


photo 49903473843_9cd7d3c69c_k


Nous continuons notre ascension sous une couverture nuageuse morose alors que nous survolons la forêt de Panieriai dans laquelle près de 10000 personnes furent exécutées par les nazis et autres collabos entre 1941 et 1944.


photo 49904292767_bc8b9488ed_k


La dernière vue du sol lituanien fut le Svajones ezeras, littéralement, le lac des rêves.


photo 49903473258_26f923b240_k


Pendant que nous traversons la dense couche nuageuse, je rectifie un oubli de taille! La présentation du lot de bord, complet. 


photo 49903989991_60b392fb53_k


Nous émergeons au pays où il fait tout le temps beau. Le winglet rouge vif détonne dans cet environnement bleu et gris. 


photo 49903472648_763e82556f_k-1


La prestation est succincte mais suffisante. Il s'agit d'un pain au lait fourré à la pâte à tartiner au chocolat. Par contre, je m'en aperçois que maintenant mais point de "kit enfant" sur ce segment, c'est dommage. Heureusement que mini-LYSflyer n'a pas besoin de cela pour être sage. 


photo 49904291687_8fa1f2aa08_k


En croisière, la couverture nuageuse commence à s'amoindrir.


photo 49904291617_21149d1df6_k


La descente est débutée au-dessus de l'Ouest de la Slovaquie. 


photo 49903471973_001cc9469b_k


Après avoir décrit une large courbe au-dessus de la Slovaquie et de la Hongrie, nous voici à proximité de VIE, au-dessus de Purbach am Neusiedlersee. 


photo 49904290592_0c7eeac3af_k


Le mauvais temps est bloqué sur les Carpathes alors que nous quittons la Neusiedler See avec le village de Breitenbrunn juste sous le winglet.


photo 49903988511_38dc1fd729_k


Enfin alignés sur la piste 34, nous dépassons le village de Sommerein. 


photo 49903471228_843ff849d0_k


Nous posons enfin sur la 34. 


photo 49903988006_2e642e54e9_k


Nous quittons la piste par une bretelle de sortie à grande vitesse. 


photo 49903470763_f02db1f5f8_k


Le roulage est en cours et il ne faut pas longtemps pour comprendre qui est le maître des lieux et cela même si la bataille fait rage avec la fameuse low-cost violette. 


photo 49904289642_985bebe7f7_k


D'ailleurs, en parlant de bataille et de low-cost, Tatie Lufthie vient à la rescousse avec sa filiale à bas coûts, Eurowings. 


photo 49904289527_f5f7306106_k


Dernier virage et la fameuse tour de contrôle de VIE se laisse admirer. 


photo 49903470368_793839adff_k


Même si le Covid-19 commence à faire sérieusement parler de lui, nous sommes encore à une époque de (quasi) insouciance. Nous avons donc droit à un instant Danette du plus bel effet. Nous ne sommes pas particulièrement pressés, nous laissons la cohue débarquer avant. 


photo 49903470273_7a7cc468f1_k-86214

À L'AÉROPORT : VIENNE SCHWECHAT (VIE/LOWW)



La prise de congé est rapide et sans interaction particulière avec les PNC, dommage. Nous filons donc à l'intérieur de cette passerelle aveugle toute de jaune vêtue. 


photo 49904289192_0fed856c2b_k


Un peu de lumière naturelle avant de nous engouffrer dans le monolithique Terminal 3. 


photo 49903469948_b93566fee6_k-81887


Ce n'est pas indiqué mais pour les correspondances, c'est tout droit. 


photo 49904288907_0ccc82e6b1_k


Dernier regard vers Silent Night qui aura bien travaillé à défaut d'avoir été une expérience mémorable. 


photo 49903986546_0fba85f5af_k


Le parcours correspondances est simplissime. C'est juste tout droit mais il faut avouer que les indications sont petites. 


photo 49903469688_45b8e884e6_k-42429


Et nous voilà dans le long couloir qu'est la jetée du Terminal 3. Cet agencement me fait furieusement penser à DUS, en plus moderne. 


photo 49903469473_ed1d170a62_k


Nous voilà donc arrivé aux 3/4 du routing initiatique de mini-LYSflyer. Ce fut un vol tout à fait correct même si les PNC étaient transparentes et le manque de petite attention pour la petite.

Si vous avez tenu jusque là, je vous en remercie et vous donne rendez-vous pour la quatrième et dernière partie du voyage!

N'hésitez pas à commenter et à liker, ça fait toujours plaisir!

À bientôt!

LYSflyer 


BONUS TOURISTIQUE : VILNIUS, LA SUITE



Chose promise, chose due, voici la suite de la visite de cette charmante bourgade qu'est Vilnius.

On commence par l'Église Sainte-Thérèse avec son style baroque qui jouxte l'entrée de l'Église orthodoxe du Saint-Esprit sur la gauche.


photo 49904476042_ef2f0c4d7a_k


La facade de la chapelle de la Porte de l'Aurore. 


photo 49904174511_a33f847541_k


Porte de l'Aurore que voici, vue depuis l'extérieur de la vieille ville. 


photo 49904174411_ced0fc2ce4_k


Les petites rues de la vieille ville sont très agréables à parcourir à pieds. 


photo 49903656003_fa3779375e_k


Pas besoin de passeport pour entrer dans la République d'Uzupis, un quartier de Vilnius à l'identité…unique. 


photo 49903654288_9f13107851_k


La visite se termine avec les fameuses Trois Croix de Vilnius érigées au XVIIe siècle. 


photo 49904170646_5a9a19d90a_k
Afficher la suite

Verdict

Austrian Airlines

6.4/10
Cabine7.0
Equipage6.5
Divertissements5.0
Restauration7.0

Vilnius - VNO

7.4/10
Fluidité7.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté7.5

Vienna - VIE

7.1/10
Fluidité7.0
Accès7.0
Services6.5
Propreté8.0

Conclusion

Un vol marqué par un service minimum de la part de l'équipage. Ça fait le job mais sans plus. Je suis agréablement surpris par la présence d'une prestation, j'étais persuadé qu'OS était passé au BoB depuis bien longtemps.
VNO : Un petit aéroport qui ne fait pas de vague. C'est propre, moderne et efficace. Mention spéciale au bâtiment à l'architecture soviétique conservée.
VIE : La jetée monolithique que constitue le Terminal 3 n'invite pas à la fête mais c'est efficace et sans fioriture.
OS : Fait le job, point barre. Le gros avantage est la possibilité de connexions vers des destinations secondaires en Europe Centrale notamment.

Sur le même sujet

6 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 594099 by
    Esteban GOLD 17581 Commentaires

    Merci pour cette suite en mode nostalgie du temps d'avant :)

    A bientôt !

  • Comment 594105 by
    ChrisB GOLD 2436 Commentaires

    Merci pour la suite dans un monde libre et insouciant..
    l'aéroport est juste superbe c'est vraiment inattendu ce côté neoclassique

    Et voilà qu'arrive la sous-préfète

    ça m'a noen fait rire!!
    ah donc pas de bob chez austrizan?

  • Comment 594497 by
    Chevelan GOLD 16440 Commentaires

    Merci pour cette publication qui me rappel un tas de bons souvenirs....

    Ma première visite à Vilnius remonte à juillet 2000, ( tour des pays Baltes ), l'aéroport était encore dans son jus et la nouvelle aérogare n'était pas encore sortie de terre... Un excellent souvenir.
    Pas de jeu pour Mini Lysfyer ? Quel malheur ! ^^
    Le catering fait pitié, mais c'était au moins gratuit à l'époque.
    Nous somme d'accord : Riga est plus "magique" que Vilnius, et que dire de Tallinn ? :))

    A bientôt.

    • Comment 595699 by
      lysflyer GOLD AUTEUR 1273 Commentaires

      Merci pour le commentaire je suis à 200% d'accord avec le classement des capitales baltes! Oui, surpris qu'elle n'aie pas eu droit à son petit kit enfants mais, objectivement, elle n'en avait pas besoin.
      LYSflyer

Connectez-vous pour poster un commentaire.