Avis du vol Singapore Airlines Paris Singapore en classe Première

Compagnie Singapore Airlines
Vol SQ 337
Classe Première
Siege 01A
Temps de vol 12:35
Décollage 09 Mar 22, 10:40
Arrivée à 10 Mar 22, 06:15
SQ   #9 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 647 avis
indianocean
Par BRONZE 2976
Publié le 1 avril 2022

(Certaines photos ne s'affichant pas, j'ai fait une mauvaise manipulation en voulant rectifier les erreurs et j'ai supprimé le report. Pour ceux qui lisent ce récit pour la deuxième fois, je leur en remercie)

Le dernier report SIA First écrit par Frednyon n'était pas très élogieux mais deux ans de privation de vols long-courrier en First, c'était bien trop long. Et puis, je me suis dit que comme pour les restrictions liées à la Covid qui s'allégeaient, on ne pouvait qu'assister à une amélioration dans le service.
Mais avant de rêver à nouveau, il faut d'abord prendre de nouvelles habitudes: se renseigner sur les contraintes de voyage liées à la pandémie.

Je suis certain qu’une partie d’entre nous a ou avait ce petit hobby. Celui de naviguer de temps en temps sur un site/apps se terminant par 24 pour regarder le trafic d’avions traverser la planète ce qui nous permet de rêver un peu aux horizons lointains.
Sur Singapour, je suis surpris de voir qu’il existe deux numéros de vols Singapore Airlines entre CDG et SIN : le SQ 335 et le SQ 337.
La compagnie opérerait-elle deux vols par jour depuis la reprise du trafic vers la ville-Etat ?

En réalité, le SQ 335 est un vol que je qualifierais de « normal ». Si vous aviez acheté un billet sur ce vol, une quarantaine à destination était obligatoire.
Pour donc éviter ces désagréments qui forcément vous gâchent le voyage, Il fallait réserver le SQ 337 qui était un vol VTL (Vaccinated Travel Lane).
Entre l’achat du billet et le départ, les règles ont évolué et se sont allégées. Et pour être sûr qu’on est en possession de tous les documents et pour éviter d'effectuer des formalités qui seraient tombées caduques, les autorités de l’aéroport de Singapour ont mis en place l’application Safe Travel Concierge.

Voici les conditions à remplir la veille du départ.


photo img_safe-travel


Safe Travel Lane
: formulaire à remplir en ligne et à partir duquel on obtient l’autorisation de prendre un vol vers Singapour. On y renseigne entre autres son code vaccin, son historique durant les 15 derniers jours, durée qui a été réduite à 7 peu au regard de la situation qui s’améliore. Si on a séjourné dans un pays dit « non autorisé » durant cette période de référence, la demande est refusée. Pour un étranger, c’est comme une attestation sur l’honneur. Pour un Singapourien, on m’a dit que les autorités peuvent demander aux opérateurs de téléphonie mobile le traçage. Bref, mieux vaut ne pas rigoler avec ça.

Normalement, la carte American Express Platinum me donne une couverture suffisante en cas d’hospitalisation due au Covid sur place. Mais celle que j’ai souscrite online ne coûte de 15 euros, autant prendre toutes ses précautions.

Le test PCR à faire à l’arrivée à Changi (à réserver et à payer avant de partir) a été remplacé par un auto-test antigénique sous supervision à effectuer dans les 24 heures. Il faut montrer au policier d’immigration qu’on a bien réservé un rendez-vous en ville. Les auto-tests à faire quotidiennement ne sont plus obligatoires tout comme les tests PCR les 3ème et 7ème jour. Ouf, j’ai bien choisi mes dates de voyage.

Quant à l’application Trace Together, elle est obligatoire pour se déplacer en ville (restaurants, magasins, musées, …)

Que je vous rassure, tout ceci est désormais supprimé depuis le 1er avril. Il n'y a plus de vol VTL et seuls le test avant le départ et l’assurance sont encore, pour le moment, en vigueur et de rigueur.

Bref, tout est vert, il n’y a plus qu’à partir. Place au report


Routing

  • SQ 337 - Première - Paris → Singapour - Boeing 777-300ER Vous etes ici
  • SQ 336 - Première - Singapour → Paris - Boeing 777-300ER A venir

Les vols sont opérés pour le moment en Boeing 777-300ER.
L'Airbus A380 avec les nouvelles Suites est de retour sur Londres - Heathrow mais les tarifs sont atrocement élevés (40 % plus chers qu'au départ de CDG)

Etonnament, Singapore Airlines est une des rares compagnies Star Alliance à continuer ses opérations dans le fief d’Air France au terminal 2E. L’accès en voiture est toujours aussi chaotique, le taxi me dépose donc au niveau Arrivées. Un coup d’ascenseur et me voilà devant les comptoirs SIA.

A l’entrée, deux agents me demandent : Economy ou Business ? Après un coup d’œil sur leur document : « ah oui, c’est vrai, par ici ». Ils sont marrants ces petits jeunes…


photo img_0458

Je suis normalement le seul passager en First aujourd’hui.


photo img_0460

L’enregistrement est effectué promptement au comptoir Business après contrôle minutieux de tous les documents dont le vaccin et le test PCR.
Je suis soulagé, l’embarquement se fera au hall L (donc normalement pas de paxbus contrairement à Frednyon) et oui, nous aurons droit à un salon, le Paul Maxence qui est situé près de la porte L44


photo img_0471-15840

La dame au comptoir m’invite à utiliser l’Accès n°1 passer airside. Sur le chemin, je marche devant le vestibule La Première Air France.
Vous pensez que si SIA en payait l’accès, Air France accepterait de prendre en charge les passagers First Singapore Airlines ? Ca serait bien quand même.


photo img_0461

Accès n°1 et SkyPriority


photo img_0462

J’ai l’impression qu’il y a moins de monde dans la file normale que dans l’Accès n°1


photo img_0463photo img_0464

Voyant que ça bouchonne un peu, une agente Paris Aéroports nous dirige vers une autre file. Ce n’est guère mieux.

L'accueil du policier est comme d'habitude, "légendaire". A force, on commence à s'y faire


photo img_0465

Pour la PIF, ce sera fait à l’entrée du Hall L


photo img_0466

Comme pour la PAF, c’est aussi embouteillé en Accès n°1 que dans la file normale. Des resquilleurs se font très bruyamment « humilier » par les agents. Mais il suffit de pleurer à chaudes larmes pour pouvoir finalement passer devant les autres. Ca va, j’ai de la marge.


photo img_0467

Avant de rejoindre les portes, passage obligatoire par les magasins duty-free, d’abord le luxe avant de traverser le plus abordable


photo img_0468

Me voici devant l’entrée du Paul Maxence


photo img_0469

Donc, pour tous ceux qui se posent la question : non, pas de Priority Pass


photo img_0470

Voilà une maquette qui siérait parfaitement au salon Paris au 2C. L’accueil est très cordial et la jeune dame m’informe que les toilettes sont situées à l’extérieur vu que c’est un lounge provisoire


photo img_0472

Le salon est bien éclairé par la lumière extérieure


photo img_0480photo img_0479

Le seul fauteuil au design original libre est proche de la baie vitrée


photo img_0486

Paul Maxence est un nouveau type de conciergerie ultra luxe. L’offre en restauration n’est pas phénoménale. Serait-ce mieux hors période Covid ?


photo img_0478photo img_0473

.


photo img_0474

Jambon de dinde


photo img_0482

Wrap de légumes, salade de quinoa


photo img_0483

English breakfast


photo img_0484

La boulangerie


photo img_0475

Les boissons chaudes


photo img_0477

Les boissons fraîches


photo img_0476photo img_0485

L’heure d’embarquement approche, je me rends en porte.
Ah, si les SQ girls and boys ne sont pas encore dans l’avion, c’est que ça sent le retard.
Mais comme l’a écrit Frednyon, ça fait du bien de les revoir


photo img_0492

Le départ est pourtant prévu à l’heure.
J’entends un agent échanger avec son collègue : « un seul pax en First aujourd’hui ». Yes !!!


photo img_0494-16346

Ce sera le 9V-SWT qui nous amènera à Singapour aujourd’hui. Les avions de la compagnie sont connus pour être jeunes.
Celui-ci a bientôt 14 ans.


photo img_0490

Nous sommes constamment tenus au courant par l’équipe au sol du déroulement de l’embarquement qui débutera finalement avec 15 minutes de retard. D’abord les passagers First, Business et membres PPS


photo img_0495

J’ai hâte


photo img_0496

Une seule passerelle aujourd’hui est connectée à l'avion.
Ca veut dire qu’on va devoir entendre les railleries des passagers un peu envieux qui vont traverser la First puis la Business Class avant de rejoindre leurs sièges à l’arrière de l’avion. Et ça n’a pas manqué.


photo img_0497

Les écouteurs IFE pour les passagers de la classe Economique et les kits Covid sont disponibles en bout de passerelle


photo img_0498

It’s good to be back.
Tiens, il y a déjà un passager au 1F. La compagnie est pourtant connue pour ne pas surclasser, surtout en First.


photo img_0499

Comme il n’existe pas de compartiment à bagages en First Class, je laisse ma valise cabine dans la suite voisine


photo img_0506

Je suis accueilli par La Leading Stewardess au kebaya vert Shermaine.
Le kit Covid, la paire de chaussettes, les pantoufles et le masque de sommeil sont déjà présents


photo img_0500

Le casque B&O est ici


photo img_0501

Sur les vols à destination de Singapour, la trousse de confort est de forme carrée


photo img_0502

Ce n’est pas une trousse de confort à proprement dite. Car il n’y a pas de brosse à dents ou de rasoir mais une bougie (qu’on ne peut pas allumer à bord), un savon, une crème pour le visage et un baume pour les lèvres


photo img_0503

Le pyjama Lalique


photo img_0504

Une petite bouteille d’eau est amenée


photo img_0505

Les voyages long-courriers en First m’ont manqué


photo img_0507

Non, ce n’est pas une confusion entre le Krug et le Coke.

Shermaine me dit que le Dom Pérignon n’est pas assez frais pour être servi maintenant. Mais le CCP a pu se débrouiller et amène une coupe quelques secondes plus tard.


photo img_0508photo img_0520

.


photo img_0518

Les agents immortalisent le moment. J'arbore mon plus beau sourire à travers le hublot


photo img_0521

A la santé de tous les voyageurs qui rêvent de rejoindre à nouveau les quatre coins du monde sans restrictions


photo img_0522

En cette période de sortie de Covid, tout se prépare: papiers divers et … le vol.

Et heureusement que Frednyon en a parlé dans son flight report. Car le menu bien épais inséré dans son habit de cuir comme on a eu l’habitude de connaître a laissé la place à une simple feuille de papier.


photo img_0523


Et comme j’ai bien potassé mes devoirs, j’ai téléchargé le menu en ligne et consultable une semaine seulement avant le vol.
Le Book The Cook est provisoirement suspendu au départ de CDG.


photo img_menu-welcome


C’est le chef français triplement étoilé Georges Blanc qui a concocté une partie du menu du jour.
Le chef a renouvelé sa coopération avec la compagnie


photo img_menu-georges


Le menu en entier que j’ai étudié avant de partir


photo img_menu


En cours de vol si on a un petit creux


photo img_delectables


Pour les boissons, deux champagnes sont proposés et non plus trois. Le Krug a été sacrifié au nom de la Covid.
Il y a deux vins blancs, tous deux français


photo img_white


Les trois vins rouges sont de haute qualité


photo img_red


Les spiritueux et bières


photo img_spirits


Les boissons non-alcoolisées


photo img_mocktails


Les boissons chaudes


photo img_coffeephoto img_teas


Ma coupe est déjà vide. Shermaine, Help !!!


photo img_0524

L’avion est repoussé avec 30 minutes de retard


photo img_0525

J'aperçois le terminal 2G. Nous allons donc décoller sur le doublet sud direction ouest


photo img_0527photo img_0528

Quand j’ai rejoint CDG ce matin, le ciel était bleu. Mais les nuages sont venus faire les trouble-fêtes.
C'est dommage car nous survolons en ce moment l’ouest de Paris au-dessus de l’Arc de Triomphe


photo img_0530

Des charlottes sont fournies pour le casque. C'est une nouveauté


photo img_0529

Comme sur Air France, il y a uniquement quatre suites en First.
Avec l’introduction de la Premium Economy, la taille de la First Class a été réduite de huit à quatre sièges.
Et dire qu’au temps des B747, le nombre de sièges variait entre 12 et 14 sièges, voire plus.


photo img_0532

Une des Suites les plus larges de l’industrie


photo img_0533

Il est déjà 18 heures à Singapour et il faut plus de douze heures de vol avant d’arriver à destination


photo img_0534-89863

Ca continue à couler et on ne s’en lasse pas


photo img_0535photo img_0536

Allez, encore un toast à la liberté de voyager et à la paix dans le monde


photo img_0542

La source Dom Pérignon est bientôt tarie (déjà ???), on continuera sur un Taittinger


photo img_0543

Je commence à voir trouble


photo img_0544

Je pars aux toilettes enfiler quelque chose de plus confortable. L’endroit est quand même un peu exigu.
D’autres cosmétiques Lalique sont disponibles


photo img_0545

Les serviettes sont en tissu


photo img_0546

Quant aux rasoir, brosse à dents et peigne, on les trouve là.


photo img_0547

A ma sortie des toilettes, Shermaine m’attend avec des cintres tandis que son collègue vient nettoyer les lieux que je viens d’emprunter.

Le temps que les plats soient prêts à être servis, Shermaine prépare mon lit au 1C sous l'oeil avisé de son collègue IFM (ou CCP)


photo img_0549

Le lit est prêt


photo img_0555photo img_0556

Un des lits First les plus larges de l’industrie


photo img_0557

Un couloir derrière les suites centrales pour faciliter la circulation du PNC


photo img_0558

Les fameuses brochettes de satay sont servies en apéritif.

Elles ne sont pas aussi excellentes que celles vendues dans les hawker food centers de la ville mais ça fait si longtemps que je n’en ai pas mangées.


photo img_0551

C'est trop bon


photo img_0552

Shermaine et son chef de cabine n’aiment pas me savoir déshydraté


photo img_0561

Les habitués et les experts reconnaîtront facilement l’aéroport que nous sommes en trains de survoler


photo img_0563

Le protocole demande à ce que la nappe soit dépliée et non juste posée sur la table


photo img_0565

On aborde les Alpes suisses


photo img_0566photo img_0572

La corbeille à pains et le fameux pain à l’ail


photo img_0569

« Two pieces, please »


photo img_0571photo img_0570

Je fais remarquer à Shermaine que les couverts ont changé. Ils sont moins massifs qu’avant la Covid. Elle me répond que non.
« Vous voulez parier ? »


photo img_0573

Entrée proposée par le chef Georges Blanc :
Homard poché aux jeunes légumes et artichaut « Barigoule », vinaigrette à la moutarde vieille


photo img_0575

Dommage pour la présentation


photo img_0576

Les généreux morceaux de homard sont cachés par la végétation


photo img_0577

La vinaigrette est très très bonne


photo img_0578

Si je ne me suis pas restauré au lounge, ce n’est pas uniquement parce que l’offre n’était guère tentante.
C’est aussi parce que je comptais me faire plaisir à bord. Alors pourquoi se contenter d’une entrée si on peut en avoir deux ?
Caviar Malossol, blinis et condiments


photo img_caviar

Cuillère en nacre, bien sûr


photo img_nacre

Je continue la suite du repas sur du vin rouge. En l’absence de carte, présentation live des crus proposés


photo img_crus

Nous commençons la traversée de la mer Adriatique. Avec la fermeture des espaces aériens ukrainien et russe, on vole vers le sud.


photo img_italie

On continue sur les propositions du chef Georges Blanc.
Pintade rôtie, style Bourgogne, jeunes carottes, petits pois, pâtes farfalle et sauce au vin rouge


photo img_pintade

La pintade a plutôt une chair ferme mais la viande est tendre par endroits


photo img_0590

Mais le plat aurait mérité plus de sauce car elle est délicieuse, surtout quand on mouille les pâtes avec


photo img_sauce

J’accompagne ce bon plat d’un beau verre de Clos-de-Vougeot Grand Cru 2014


photo img_0587photo img_0588

Shermaine a compris qu’en tant que bon épicurien, on mange le fromage avant le dessert.


photo img_0591

Mais elle amène quand même une assiette de fruits frais. Ils sont très sucrés et juteux


photo img_0593

« Gourmet Cheese served with Garnishes ».
La sélection choisie est de qualité moyenne. C'est un des points faibles de la compagnie en First.


photo img_0594

Shermaine a aussi compris qu'on mange le fromage avec du pain et non avec des crackers. Et que j’ai aussi un faible pour le pain à l’ail


photo img_0596

Nous sommes toujours au large de l’Italie


photo img_0595

Je n'ai pratiquement mangé que des plats de Georges Blanc aujourd’hui.
Pour le dessert, Eclair Banana Split, bananes caramélisées, sauce chocolat et crème glacée à la vanille. Le petit pot de crème me rappelle ceux servis sur Air France il y a 10 ou 15 ans.
La crème chocolat posée sur l'éclair fait un peu ramassis mais ça reste un très bon dessert.
Jusqu’ici, c'est presque un sans faute


photo img_0597

Et pour terminer ce très bon repas, une tasse de thé Rooibos


photo img_0599

Avant d’aller commencer une grosse sieste, je me connecte au wifi. C’est désormais sans limite en First Class


photo img_0600


Nous sommes partis depuis plus de deux heures et nous sommes maintenant au milieu de la Méditerranée


photo img_0601


On passe au large de la Crète en direction de l’Egypte. Le frère SQ qui nous précède est un A350-900 en provenance d'Amsterdam


photo img_0604

J’entends le passager au 1F faire lui-même son lit. Voilà un indice qui me fait dire que ce n’est pas un passager ordinaire.
J’attends notre arrivée à Singapour pour avoir confirmation.


photo img_0602

Il est connu que les vols vers l’Asie qui partent en fin de matinée sont peu propices à un long repos.
Mais la sieste fut bonne et plutôt longue car je me réveille quatre heures plus tard. Il faut dire que je me suis couché tard la veille, histoire d’être un peu fracassé avant le vol pour mieux dormir à bord.

J’ai un petit creux et je demande des nouilles aux œufs avec du poulet. La viande est très parfumée


photo img_0605

Après avoir visionné un film, je repars pour un dodo. Je me réveille un peu plus d’une heure et demie avant notre arrivée.
Ca tombe bien, c’est l’heure du petit-déjeuner.

Shermaine a déposé un petit mot doux pendant que je me reposais


photo img_0610photo img_0609-66246

Avec une petite peluche


photo img_0608

Dressage de la table


photo img_0611

Les fruits sont toujours bons et le jus d’orange « fraîchement » pressé avant le départ est un bon début pour aborder la journée qui arrive


photo img_0613

Les viennoiseries et les pains sont servis chauds


photo img_0614

Le chausson aux pommes est très bon


photo img_0615

Bircher Muesli aux fruits rouges


photo img_0616

Cappuccino


photo img_0619


Les plats salés du petit-déjeuner ne me tentaient pas vraiment


photo img_bkfst

Comme pour Frednyon, je me suis replié sur la
Joue de bœuf braisée au jus de cassis, légumes sautés au beurre et purée de pommes de terre à la truffe noire.


photo img_0622


Je ne regrette absolument pas mon choix car la viande est superbement cuite. Je me suis régalé


photo img_0623

Mais j’avais quand même envie de finir sur une note sucrée; j’ai donc commandé un pudding de riz au lait à l’orange et crème de lait, fruits rouges et noisettes.
Je n’ai pas terminé le plat mais il était très intéressant


photo img_0625


Nous avons commencé notre descente vers Singapour. Il est temps de revêtir ses vêtements de ville et de préparer la cabine


photo img_0626

Desmond m’invite à terminer la bouteille de Bourgogne car il n’en reste pas beaucoup. Cette fichue pandémie de Covid aura bien bouleversé les habitudes ainsi que les protocoles. Même chez Singapore Airlines.


photo img_0627

Cette approche m’aura beaucoup manqué.


photo img_0632

Nous arrivons à Singapour avec quelques minutes de retard.
Je ne me souviens pas d’une annonce demandant aux passagers en transit de laisser d’abord débarquer ceux qui ont Singapour en tant que destination finale. Il faut dire que j’étais aussi le seul en First ce jour-là (LOL).
Et j’ai eu confirmation que le passager au 1F était un pilote de la compagnie quand je l'ai vu en uniforme. Mais Je n’ai toujours pas saisi la raison pour laquelle il n’a pas gardé ses habits de ville.


photo img_0634


Les SQ girls apparaissent en cabine pour tirer les rideaux qui nous séparent de la Business


photo img_0636photo img_0635


Toute l’équipe First ainsi que le CCP se tiennent en porte pour me dire au revoir


photo img_0637

Etrangement, nous débarquons au terminal 1 et non dans le fief de SQ au terminal 3.

Peut-être est-ce dû à l’heure matinale mais le terminal est absolument désert


photo img_0638

Mais au moins, il n’y a personne aux postes d’immigration. Le personnel nous aiguille vers les bons guichets.

Alors que j’avais imprimé des tonnes de documents pour les présenter au policier, ce dernier me demande seulement si j’ai pris rendez-vous pour un test antigénique à faire dans les 24 heures. J’ai alors compris plus tard qu’il avait déjà tous les documents en sa possession vu qu’ils contiennent tous mon numéro de passeport.

Si vous n'aimez pas être pisté ou traqué, ne venez pas à Singapour (LOL)


photo img_0639


L’attente devant le tapis est plutôt longue et les priorités pas vraiment respectées vu que beaucoup de bagages portaient un tag First


photo img_0640

Le test PCR à l’arrivée n’étant plus obligatoire, je peux quitter de suite l’aéroport. Mais comme l’activité n’a pas vraiment repris à Changi, j’ai attendu plusieurs minutes avant de pouvoir m’asseoir dans un taxi. Changi n'est plus celle qu'on a connue.


photo img_0641

Le plan de vol final allongé de quelques minutes, ce qui n’est pas pour me déplaire.


photo img_0589

Après avoir réalisé un auto-test sous la supervision d’une employée (non, non, ça ne s’invente pas) dans un cabinet médical, je suis libre de me déplacer en ville (après bien sûr avoir reçu un mail Négatif)

Afficher la suite

Verdict

Singapore Airlines

9.0/10
Cabine9.0
Equipage9.5
Divertissements9.0
Restauration8.5

Paul Maxence - 2E, Hall L

7.0/10
Confort7.0
Restauration7.0
Divertissements7.0
Services7.0

Paris - CDG

6.9/10
Fluidité7.0
Accès6.0
Services6.5
Propreté8.0

Singapore - SIN

8.3/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services6.0
Propreté9.0

Conclusion

Une assise et un lit qui sont les plus larges que je connaisse en First Class, de quoi donc passer un très bon vol. Un bémol tout de même pour les WC un peu spartiates.
Shermaine m'a dorloté durant tout le vol offrant un niveau de service devenu légendaire. Dommage cependant pour l'IFM qui est resté distant.
Grande variété de programmes audio visuels avec une belle portion de nouveautés. Le wifi en First/Suites est désormais sans limites.
Quant à la restauration, quelques petits détails qui, j'espère, seront corrigés après la fin de la pandémie.

CDG restera CDG et ce n'est pas la crise sanitaire qui va changer cela.

Vingt minutes avant d'avoir un taxi à Singapore - Changi, un fait qui mérite d'être souligné tant il est rare.
Malgré la reprise des vols SIA, l'activité n'a pas vraiment repris dans les couloirs de l'aéroport.

Le salon Paul Maxence au hall L est un lounge provisoire. Il est suffisant pour un passager Business mais faible pour un client First.
Mais SIA fait avec les moyens qu'elle a en sa disposition et c'est bien mieux d'attendre là qu'avec le vulgum pecus.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Singapore (SIN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 76 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Singapore (SIN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Singapore Airlines avec 8.6/10.

La durée moyenne des vols est de 12 heures et 45 minutes.

  Plus d'informations

28 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 599525 by
    BESMRS 2332 Commentaires

    Merci pour ce FR :)

    J'avais lu quelque part que la plupart des aéroports imposaient aux "loundges" d'accepter la clientèle venant de n'importe qu'elle autre compagnie quand c'est la compagnie de voyage qui le décidait (et qui le payait)... une forme de contrepartie à la place limitée dans les aérogares. Après il suffit de mettre une tarification "hors sols" (1000 € le pax par exemple pour le salon P d'Air France à CDG) pour que nulle compagnie n'use de cette faculté...

    Après SQ reste SQ: très solide sur certains points mais on sent que l'optimisation des couts n'est pas loin et que le Covid est un bon prétexte....

    • Comment 599711 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Didier

      Je pense plus à la pingrerie de SIA que la "mauvaise" volonté d'Air France. Quoique le service au sol La Première est très exclusif.
      A FRA, terre Star Alliance, SIA utilise les Senator lounges, même pas le First Class Terminal ou un deux lounges First de la grande copine Lufthansa.
      Quand on voit le service au sol First SIA à SIN de la période d'avant Covid, je me dis que ce n'est vraisemblablement pas dans l'ADN de SIA.

      Sur le vol présent, peu de passagers qui se sont arrêtés à SIN mais beaucoup étaient en transit. Le trafic reprend vite mais pas aussi vite chez la compagnie.

      A bientôt

  • Comment 599528 by
    TonTonChristian 675 Commentaires

    Merci pour ce report.
    Si les prestations en vol sont dignes d une F, je trouve très légères les prestations sol de SQ. Pas d escorte, pas de salon F, pas d accueil à l arrivée et d escorte vers un auto test supervise...
    A bientôt.

    • Comment 599712 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour le commentaire, Tonton Christian

      A part le First Class Terminal à SIN et la PAF exclusive First, SIA n'est effectivement pas la meilleure des compagnies pour le service au sol First.
      Même dans son hub, les compagnies AF, LH ou LX la battent à plates coutures. C'est vous dire.

      A bientôt

  • Comment 599556 by
    Papoumada GOLD 6643 Commentaires

    Merci Bernard pour ce FR.

    Après un pré-vol assez peu "First" (PIF, PAF et salon) c'est le retour à la maison. On sent que tu ne mets pas beaucoup de temps à reprendre les (bonnes) vieilles habitudes : le récup verre sera bien rempli.

    Un personnel aux petits et grands soins comme il convient quand on est en F et seul. Le petit mot fait certainement partie du protocole mais, manuscrit, cela fait plaisir.

    Les prestations culinaires sont visuellement appétissantes.

    Le post-vol n'est pas très First non plus.

    A bientôt l'ami !

    • Comment 599713 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Franck

      Après deux ans de privation, le naturel est effectivement vite revenu au galop. Ca doit faire partie de mon ADN (LOL)

      Je ne pense pas que la qualité de service aurait été différente si je n'avais pas voyagé seul. Il est vrai que le pilote au 1F a bénéficié de moins bien d'attentions que moi. Il faudrait que je me trouve un uniforme de commandant la prochaine fois (LOL)

      "Le post-vol n'est pas très First non plus."=> peut-être parce que SIN est un des meilleurs aéroports du monde...
      Mais quand même, SIA ne brade jamais sa First donc on est en droit de s'attendre à un niveau un peu plus élevé

      A bientôt

  • Comment 599561 by
    asiantraveler 476 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Pas d oshibori dans votre FR : est-ce que c'est parce que vous ne les avez pas photographiés ou est-ce encore une autre fabuleuse mesure anti Covid?

    • Comment 599715 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour le commentaire,

      Non, je n'ai pas oublié de prendre les oshiboris en photos. C''est bien SIA qui a "oublié" de les distribuer.
      C'est une des marques de fabrique de la compagnie qui les distribue même en Y. J'espère qu'ils seront de retour.

      A bientôt

  • Comment 599577 by
    Chevelan GOLD 16631 Commentaires

    Hello Bernard

    Ca fait plaisir de te voir en joie dans la cabine de la compagnie que tu affectionne le plus, ^^
    Je pense que Fred est arrivé trop tôt, il fallait que SQ reprenne ses marques.
    Un vol en tout point extraordinaire, SQ retrouve de sa superbe.
    Singapour S'ouvre de nouveau au tourisme, en attendant l'ouverture totale, avec le moins de paperasse possible me concernant.

    Merci beaucoup pour le partage, à bientôt.

    • Comment 599716 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Hervé

      Je ne sais pas si c'est le fait de voyager en First ou sur SQ qui m'a mis dans cette joie sur ce vol. A moins que ce soient les deux ;-)

      Quand on lit le FR de Frednyon, il y a de quoi effectivement refroidir le client de payer un billet First. Mais la compagnie reprend de sa superbe.

      Comme dans la majorité des pays maintenant, il faut juste un test à faire avant de partir et une assurance hospitalisation.
      En espérant que ça va durer dans ce sens. L'idéal est bien sûr plus aucun test mais il faut encore patienter

      A bientôt

  • Comment 599587 by
    SKYTEAMCHC GOLD 9110 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce partage Bernard ! Ca fait plaisir de voir que Singapore Airlines n'a pas perdu la main et sait toujours recevoir ses hôtes de Première avec les attentions voulues. Beau catering avec plein de bonnes choses. un récit qui donne clairement envie ;-)

    • Comment 599717 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Christophe

      Encore quelques petits détails à revoir et on aura un service en vol First comme on l'aura connu avant la Covid.
      Et puisque la compagnie ne rechigne pas à briser les traditions internes, pourquoi pas un service au sol un peu plus à l'image du service en vol.

      A bientôt

  • Comment 599652 by
    Esteban GOLD 16791 Commentaires

    Merci Bernard pour le partage !

    J'ignorais l'existence de ce salon à CDG, mais tu dis qu'il est provisoire, il va donc déménager ailleurs je suppose. En tout cas l'offre ne fait pas très luxe, bon on est en période Covid mais quand même.

    A bord c'est le protocole et le service impeccable SQ qui se met en place. Seul bémol la feuille A4 pour le menu et le homard que j'ai d'abord pris pour une salade verte :)

    Heureusement que le VTL est du passé (et j'espère qu'il ne reviendra jamais) car c'était une vraie plaie.

    A bientôt !

    • Comment 599718 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Stephan

      Paul Maxence a déjà un autre lounge aux 2A-2C pas loin de ceux de AA, CX, EK et EY.
      Je pense qu'une fois que toutes les compagnies auront regagné leur "maison" à CDG, il va fermer.
      Je me suis toujours demandé qui décide du terminal à CDG: la compagnie ou Paris Aéroports ?
      Car à part SQ et NH, les compagnies Star Alliance ont toutes migré au 2A
      Car au 2E pays d'AF, c'est sûr que SIA n'a pas le choix de lounge. Il y a bien JL de OW mais les deux compagnies ont eu un passé en commun.

      "le homard que j'ai d'abord pris pour une salade verte :)"=> j'aime l'artichaut mais surtout... j'adore le homard ;-)

      "Heureusement que le VTL est du passé (et j'espère qu'il ne reviendra jamais) car c'était une vraie plaie."=> ça avait en effet de quoi décourager les voyageurs

      A bientôt

  • Comment 599671 by
    lefrid BRONZE 1156 Commentaires

    Merci pour le superbe FR.
    Du SQ en F, what else?

    A l’entrée, deux agents me demandent : Economy ou Business ? Après un coup d’œil sur leur document : « ah oui, c’est vrai, par ici ». Ils sont marrants ces petits jeunes…

    Toujours un peu agaçant mais je suppose que la petite revanche en les voyant regarder un billet F vaut largement le désagrément initial... :-)

    Je suis normalement le seul passager en First aujourd’hui.

    Souvent le gage d'un bon vol sauf quand on a des scrupules pour faire ouvrir tout le spectre de l'offre bibitive ou alors il faut une grande capacité d'accueil :-)

    Vous pensez que si SIA en payait l’accès, Air France accepterait de prendre en charge les passagers First Singapore Airlines ? Ca serait bien quand même.

    Ah! Vaste sujet. Je dirais que tout a un prix!

    Paul Maxence est un nouveau type de conciergerie ultra luxe.

    Dsl, rien ne fait ultra-luxe dans ce salon, du carrelage de supermarché, un catering moyen, même pas une machine à café digne de ce nom. Quand on est dans une situation temporaire, on s'adapte

    Ca veut dire qu’on va devoir entendre les railleries des passagers un peu envieux qui vont traverser la First puis la Business Class avant de rejoindre leurs sièges à l’arrière de l’avion. Et ça n’a pas manqué.

    Sentiment mêlé j'imagine de (toute petite) gêne mais j'aimerais être un nano-gibbon pour s'insérer dans le cerveau de Bernard pour savoir ce qu'il pense... :-)

    Le menu en entier que j’ai étudié avant de partir

    Les entrées ont l'air très appétissantes et ont fait l'objet d'un raflage en règle même si la présentation de la salade ferait froncer un peu les sourcils de Georges
    Les joues de boeuf, j'adore et j'aurais choisi la même chose, même si ici aussi on pourrait arguer que çA fait plus J que F

    Les trois vins rouges sont de haute qualité

    Un grand moment, on dirait qu'Indianocean a englouti autant à lui tout seul que les Cpt_IndianONicos à quatre lors de leurs bacchanales mémorables. La non présence du Krug est regrettable mais il reste du beau linge quand même.
    Retrouver (potentiellement) du Latricières en avion doit être frustrant car pas chargé, dommage mais le Clos de Vougeot se laisse boire aussi.
    Quant au Poyferré, l'année est faible mais parfaitement prêt à boire. Je préfère ça à un 2015 par exemple, certainement meilleur mais trop jeune.

    On peut pointer aussi le service sans faille, pour un seul pax il est vrai car elle avait probablement un peu moins de brosse à reluire à passer au pilote. En gros, l'opposé du dernier vol de Frednyon)

    A bientôt pour le retour que j'ai crû annoncé en F aussi
    Fred

    • Comment 599721 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Fred

      "je suppose que la petite revanche en les voyant regarder un billet F vaut largement le désagrément initial... :-) "
      "mais j'aimerais être un nano-gibbon pour s'insérer dans le cerveau de Bernard pour savoir ce qu'il pense... :-)"
      => mon entourage me dit souvent que je suis un sadique. Mais je suis juste un gentil gars, je t'assure ;-)

      "on a des scrupules pour faire ouvrir tout le spectre de l'offre bibitive ou alors il faut une grande capacité d'accueil :-)"=> je te l'ai dit, après deux ans de privation, je ne réponds plus de rien. Et je me suis étonné moi-même (LOL)

      En dehors des lounges à CDG, Paul Maxence est une agence de conciergerie ultra luxe. Mais il est vrai que le salon au 2E n'est pas une très belle vitrine de la marque.

      "même si la présentation de la salade ferait froncer un peu les sourcils de Georges"=> dans le cadre de la Covid, le PNC portait des lunettes. Ils ont dû mal lire les instructions données par le chef ;-)

      "même si ici aussi on pourrait arguer que çA fait plus J que F"=> même si la purée de pomme de terre était parfumée à la truffe, je ne trouve pas cet accompagnement très classe. C'est un peu la solution de facilité qui dénature finalement la vision qu'on a du plat. Peut-être quelques légumes un peu plus haut de gamme.

      J'étais très Bordeaux jusqu'au vol où l'ami Nico83et13 m'a fait goûter à de bons crus de Bourgogne et j'avoue avoir un faible pour les vins de cette région.

      "on dirait qu'Indianocean a englouti autant à lui tout seul que les Cpt_IndianONicos à quatre lors de leurs bacchanales mémorables"=> je te l'ai dit, deux ans, c'est lonnngggg

      "elle avait probablement un peu moins de brosse à reluire à passer au pilote"=> on m'a déjà confondu avec un commandant. Mais dans ces conditions, je préfère être un simple passager First ;-)

      A bientôt

  • Comment 599690 by
    Bargi62 SILVER 3326 Commentaires

    Merci b. pour ce superbe FR que v. a lu avec passion ;)
    L’offre solide du salon est très moyenne et reste très J.
    Dommage en effet que SQ ne paye pas pour le salon first AF.
    Il manque également je trouve une escorte personnalisée pour le passager first.
    A bord on retrouve l’excellence de cette cabine avec l’espace et le confort du siège : c’est vraiment royal !
    Magnifique repas ou j’aurais fait comme toi en goûtant les deux entrées.
    Pas de Grug mais le DP est quand même pas mal !
    Par contre j’aurais sans hésiter choisi le Saint Julien qui est un second grand cru très réussi .
    Cela dit la carte des vins est vraiment excellente.
    Ce vol est en tout cas très réussi et SQ semble être revenue à son offre de très haut niveau.
    Bises de nous deux.

    • Comment 599722 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci V. & P.

      Sachant que j'allais bien me restaurer à bord, j'ai bien fait d'avoir fait l'impasse au salon. Vu la quantité de victuailles que j'ai engloutie, j'ai plutôt bien fait ;-)

      Cette histoire d'escorte First au sol est un vrai mystère. La seule fois où j'en ai eu une, c'était à FRA en correspondance d'un vol en provenance de Nice.
      Donc pourquoi en effet ne pas l'appliquer à toutes les escales, surtout que la taille des cabines Suites/First se réduit (6 sur les A380 et 4 sur les 777-300ER)
      Les autres avions ne sont pas équipés de First Class (A350 et Dreamliners)

      J'avais déjà goûté au Saint Julien sur un vol CX First et les crus bordelais ont normalement ma préférence. Mais les vins de Bourgogne sont un peu plus légers et permettent de mieux affronter la sécheresse de la cabine des B777.

      Bises

  • Comment 599728 by
    jules67500 GOLD 5953 Commentaires

    Merci Bernard pour ce FR qui signe ton retour en First SQ !

    Ca commence moyennement bien au sol à CDG, pas d'escorte et un salon pas adapté aux clients First. Gageons qu'avec la reprise l'expérience redeviendra meilleure.

    Une fois à bord, on retrouve presque la prestation SQ d'avant COVID (sauf pour ce menu sur feuille qui est vraiment affreux).

    Le choix des boissons est top, entre Dom P et Comtes de Champagne, le choix est cornélien.

    Le reste de la carte est de bon acabit, avec un Riesling que je connais bien même si ce n'est pas le meilleur producteur de la région. Côté rouge, le choix entre Saint-Julien et Clos de Vougeot est un deuxième dilemme ^^

    Les plats ont l'air bien réussis, et en plus tu as eu un équipage aux petits soins pour te faire passer un superbe vol.

    Bref, encore et toujours une réussite, malgré quelques défauts.

    • Comment 599779 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Jules

      Le service au sol First n'a jamais été le point fort de SQ. A part le First Class Terminal à SIN et une escorte à FRA, on est considéré comme un passager lambda.
      Air France, Lufthansa et Swiss font bien mieux sur ce coup.
      Bien que le Krug ait disparu de la carte (Covid, pénurie ou cost-cutting), la proposition des crus relève comme tu le dis d'un vrai dilemme.
      On pourrait même souhaiter que tous les sièges First soient occupés pour qu'on puisse goûter à toutes les bouteilles sans pour autant qu'on les gaspille et qu'on se retrouve complètement à la ramasse.

      A bientôt

  • Comment 599757 by
    QuentinNZ TEAM GOLD 970 Commentaires

    Merci pour ce report.
    Belle expérience, j’avoue que la seconde prestation fait plus qualitative que la première sur le plat principal.
    Le choix des boissons est top. Je préfère la présentation des bouteilles ca fait très personnalisé.
    A bientôt

    • Comment 599780 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Quentin

      J'avais effectivement hésité entre la pintade et la joue de boeuf mais je ne pouvais pas passer à côté de la proposition du chef Blanc.
      Et puis, j'ai réalisé que j'étais en First ;-)
      Si la joue de boeuf était une tuerie, j'aurais aimé de meilleurs accompagnements. La patate c'est bon mais ça remplit vite le ventre.

      "Je préfère la présentation des bouteilles ca fait très personnalisé. "=> pourquoi pas la carte et la présentation de visu. Ca ferait plus chic

      A bientôt

  • Comment 599814 by
    padawan GOLD 1822 Commentaires

    Salut Indianocean, et merci pour ce FR qui donne envie !
    Je ne connaissais pas ce salon Paul Maxence...
    A bord, la cabine est vraiment sympa et il y a de l'espace ! Les PNC semblent être restés aussi efficaces qu'avant Covid, ce qui ne semble pas être le cas du service qui, même s'il reste dans le très haut du panier, est un chouilla en-dessous de ce qu'on a déjà vu chez SQ : (
    Sur ta photo "Le protocole demande à ce que la nappe soit dépliée et non juste posée sur la table", j'ai un instant cru qu'il y avait un SQ girl qui apparaissait sur l'IFE ^^

    • Comment 599931 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Alex

      J'ai appris la présence du Paul Maxence en janvier 2021 quand je suis parti à DXB sur Air France. Je pense qu'il a ouvert quand toutes les compagnies ont été regroupées au 2E durant la période difficile de la pandémie.
      Le PNC est très content de retrouver enfin les airs même si la fréquence des vols est faible et qu'ils ne peuvent profiter de leur temps libre aux escales.
      J'ai appris qu'il restent deux jours sur Paris ........... dans leur chambre d'hôtel. Interdiction stricte de sortir de leur chambre pendant leur escale.
      J'espère que ça s'est assoupli avec l'abandon des VTL le 1er avril.

      "j'ai un instant cru qu'il y avait un SQ girl qui apparaissait sur l'IFE ^^"=> ah, n'est pas commandant qui le veut (LOL)

      A bientôt

  • Comment 599880 by
    saintpiev GOLD 1885 Commentaires

    Merci Bernard pour le partage d'un vol hors du commun.
    A CDG, l'accès n° 1 n'est pas du tout efficace et bien souvent les files "normales" avancent plus vite.
    Jolie maquette de la tour Eiffel au salon ; un salon où il y a de l'espace mais avec une offre pas terrible, mais ce n'est pas un soucis car ce qui t'attend en vol t'oblige à une diète préalable !
    Pour éviter les raillerie à l'embarquement ils auraient pu connecter la passerelle à la deuxième porte de manière à laisser a minima les pax F et aussi J tranquilles
    A bord, tant les mets que la carte des vins et champagnes reflètent le luxe et la qualité. Et en plus c'est extrêmement bien présenté. Ça fait vraiment envie.
    Si en plus, les hôtesses prennent soin que tu ne te déshydrates pas alors on est au paradis !
    Merci encore Bernard, pour ce récit encore t toujours très agréable !

    • Comment 599933 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Patrick

      CDG est une des rares énigmes où on ne sait pas pourquoi les files normales PIF et PAF sont plus rapides que les files prioritaires. Une singularité qui définit CDG.

      Le fait de finalement pouvoir consulter le menu à bord permet effectivement de faire l'impasse sur l'offre du salon. En tout cas, les passagers Business s'en sont donnés à coeur joie au buffet. On ne mange pourtant pas si mal en J.

      "Pour éviter les raillerie à l'embarquement ils auraient pu connecter la passerelle à la deuxième porte"=> même question de pourquoi SIA reste à CDG 2E et pourquoi le vol part parfois du hall K? Qui décide ou est-ce selon combien payer pour?

      "alors on est au paradis"=> très bien dit. Surtout qu'à bord des avions d'ancienne génération, l'air est très très sec ;-)

      A bientôt

  • Comment 600053 by
    pititom GOLD 11299 Commentaires

    It's good to be back, c'est certain :)

    Mais quel excès de la part des autorités singapouriennes, on pourrait presque penser que les nôtres ont été pragmatiques pendant cette période !

    Le salon n'est pas à s'extasier, mais s'il s'agit d'un montage provisoire, c'est franchement correct.

    SQ a un problème avec les trousses. Entre leur absence avant et maintenant la bougie qui ne sert à rien...c'est vraiment étrange :)

    Bon le menu papier est un peu cheap, mais le contenu est intéressant. Je trouve intéressant de proposer le choix entre deux Champagne premium, mais la description est amusante entre le Dom P qui vient du "limestone soil and cold climate" alors que le Comtes annonce un "cold climate and limestone soil", rien à voir ^^

    Entrée intéressante. Surtout pour l'artichaut, je crois que c'est ce que j'ai préféré à ton diner d'anniversaire ! Suivi d'un caviar Malossol...tu le classerais comment par rapport à un Oscière et un Beluga ;) ?

    Pour le plat, c'est bizarre les farfalle...mais bravo d'avoir fait amener le fromage avant le dessert ;) Même si comme tu l'indiques, c'est dommage de proposer celà ex-France...

    Tu as de la chance de pouvoir te lancer dans une sieste à 13h15. Pour moi, l'horaire de ce vol (et des vols vers l'Asie en général) est un handicap (que la classe de voyage n'aide pas vraiment à compenser...)

    Bon je ne suis pas un SQ fan, mais c'est vraiment good to be back dans ces conditions ! Une belle prestation qui n'est pas tant dégradée par rapport à ce qu'impose Singapour.

    Merci pour le partage :)

    • Comment 600203 by
      indianocean BRONZE AUTEUR 7211 Commentaires

      Merci pour ton commentaire, Thomas

      J'ai beaucoup apprécié les premiers jours à Singapour car ce fut comme une libération après deux ans de confinement à Singapour. Mais es derniers jours, j'étais un peu fatigué de constamment devoir flasher un QR code puis de m'identifier à chaque entrée de restaurant, magasin...
      Il fallait même garder un masque quand on bronzait autour de la piscine...
      Mes amis m'ont demandé pourquoi je ne suis pas resté plus longtemps: faire un auto-test quotidien, un test PCR les 3è et 7è jours. Je tiens à mes narines. Ca a été supprimé entre l'achat du billet et le voyage mais mon planning était déjà fixé.

      Pour la trousse, c'est histoire de dire que...
      Car le savon ne sert pas non plus vraiment. Il y déjà du gel mains dans les WC.

      ""limestone soil and cold climate" alors que le Comtes annonce un "cold climate and limestone soil", rien à voir ^^"=> tu as vraiment l'oeil (LOL)

      "Surtout pour l'artichaut, je crois que c'est ce que j'ai préféré à ton diner d'anniversaire !"=> tu ne m'as toujours pas convaincu pour la betterave, par contre ;-)

      ".tu le classerais comment par rapport à un Oscière et un Beluga ;) ?"=> salopard (LOOOOL)

      J'ai eu plus de chances que Frednyon qi a eu un service bien plus dégradé.

      A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.