Avis du vol Air Europa Bogota Madrid en classe Affaires

Compagnie Air Europa
Vol UX194
Classe Affaires
Siege 3K
Avion Boeing 787-8
Temps de vol 09:45
Décollage 18 Aoû 23, 20:15
Arrivée à 19 Aoû 23, 13:00
UX   #74 sur 96 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 179 avis
nicobcn
Par GOLD 797
Publié le 6 décembre 2023

Bonjour à tous :)

C'est déjà l'heure du retour après 2 très belles semaines en Colombie !

Disposant de 4 semaines de congés à poser obligatoirement en Août, je me lance dans la recherche d'une destination lointaine pour environ 2/3 semaines. Les derniers mois ayant été très éreintants au travail, j'ai besoin de changer d'air :)

Le mois d'Août 2023 est malheureusement marqué par des tarifs hallucinants: toute l'Amérique Latine est au minimum à 1500€ l'AR en Eco. L'Amérique du Nord est un peu moins cher mais ne m'intéresse pas. Je repère de bons tarifs pour le Népal mais après réflexion, juge que 2 semaines sur place n'est pas suffisant. Les vallées népalaises sont basses (1500m), ce qui requiert une acclimatation bien plus longue qu'en Amérique Latine pour entreprendre des treks.

Côté Miles là aussi, les tarifs sont ridicules avec des AR à 200k miles Flying Blue en Eco… Je tombe finalement par hasard sur un tarif "moins mauvais" pour la Colombie avec Air Europa et en J…! La prime demandée est moins élevée en J que en Eco, et surtout la taxe est très raisonnable, 120€ pour un AR. Air France était au même prix en J pour le vol direct, mais demandait 450€ de taxes. Le choix est donc vite fait avec l'avantage d'un départ de Zurich me permettant d'enchaîner avec un petit séjour en Suisse avant, sans repasser par Paris. Pas de surcharge carburant sur les vols UX, c'est donc un bon plan sur Flying Blue. Les vols dispos sont souvent très réduits par contre.

J'ai pas mal voyagé sur Air Europa dernièrement, y compris en 787-8, et le produit Business m'a toujours fait bonne impression. Ce n'est pas très Premium mais l'essentiel est là, à savoir un siège confortable.

Pour que la J soit moins chère que la Y cet été en Miles, c'est que la demande a vraiment été incroyablement forte sur le segment des voyageurs loisirs.

Voici donc le résumé du routing comprenant plusieurs vols domestiques: 



Ce récit démarre en plein cœur de Bogota, après une après-midi consacrée à l'ascension du Cerro de Monserrate et ses plus de 3000m d'altitude :)

L'aéroport est à une vingtaine de kilomètre et la course en taxi me couterait seulement 10€, mais c'est bien sûr par le chemin des écoliers que je décide de rejoindre BOG. En l'occurrence avec le TransMilenio qui est le seul moyen de transport à haute capacité de Bogota. Pas de métro ou autre, c'est un réseau de bus à haut niveau de service intégralement en site propre, permettant d'éviter les bouchons monstre de la capitale colombienne.


photo img_e3036

L'accès est contrôlé comme n'importe quelle station de métro dans le monde, le paiement se fait sur une carte prépayée type Oyster Card.


photo img_e3037

La station est totalement "hermétique", pas de problème de sécurité donc.


photo img_e3038-47092

Les bus sont très capacitaires et ressemblent presque à une petite rame de tramway.


photo img_e3041

Portes palières, c'est moderne et efficace, et les fréquences sont d'un bus toutes les 5 à 10 minutes.


photo img_e3044

A bord confort standard comme dans n'importe quelle ville européenne.


photo img_e3045-18497

Le bus mettra seulement 30 minutes à rejoindre la station Portal Eldorado, hub situé à 3 kilomètres de l'aéroport. De là une rapide correspondance permet de rejoindre l'aéroport. Notez la piste cyclable qui traverse la gare routière en souterrain, le vélo est très développé en Colombie et y compris en ville (confirmé par les bons résultats des Colombiens en cyclisme^^).


photo img_e3046

La ligne K86 effectue une sorte de Navette pour connecter l'aéroport, les passagers sont même disciplinés !


photo img_e3051photo img_e3055

10 petites minutes en plus seront nécessaires pour rejoindre BOG.


photo img_e3056-40673

Le bus me dépose au niveau des arrivées après 45 minutes de trajet et 2950COP en moins, soit environ 0,70€. En taxi le trajet aurait probablement était même plus long… Le TransMilenio est belle réussite en tout cas, en attendant peut-être l'arrivée d'un métro à Bogota.


photo img_e3057

Petite marche vers le centre du terminal.


photo img_e3058photo img_e3059

Remontée au niveau des départs, je tombe tout de suite sur les comptoirs Air Europa déjà ouverts 3h30 avant le départ. Passage obligé au check-in même si je n'ai pas de bagage en soute.


photo img_e3062

L'attente sera nulle, UX fait bien toujours parti de Skyteam malgré le processus de prise de control en cours par IAG…


photo img_e3063-39601

En Eco il y a beaucoup de monde, le vol est plein dans toutes les classes depuis plusieurs semaines.


photo img_e3064

Direction la PAF où l'attente est nulle, pas de file prioritaire.


photo img_e3066

Pas d'attente non plus au PIF qui se situe juste derrière, FIDS avec les départs internationaux. 4 vols ce soir pour Madrid.


photo img_e3067

Je me dirige vers le lounge El Dorado.


photo img_e3068

Au passage un A350-900 Iberia


photo img_e3071

L'entrée est assez jolie, le lounge est situé au sous-sol.


photo img_e3073-23215

Le lounge est très grand avec de nombreux espaces. Je prends place à proximité du buffet qui n'est pas accessible en libre-service. Point négatif en effet, toute l'offre, boissons incluses (sauf café), n'est pas en libre-service.


photo img_e3074

La qualité est vraiment médiocre mais de toute manière je dinerai à bord.


photo img_e3075

En me baladant dans le salon je découvre cet espace restaurant qui n'ouvre qu'à 19h. Un voucher m'avait justement été remis pour cela, ce sera trop tard pour moi. Bizarre d'imposer des horaires aussi stricts… Ce restaurant est bien pratique pour ceux qui voyageraient en Eco sur UX ou encore Avianca dont les rations ont la réputation d'être très réduites…


photo img_e3082photo img_e3083

Je remonte 45 minutes avant l'embarquement de mon vol.


photo img_e3084

Ce sera la porte 34.


photo img_e3085-69746

L'embarquement se prépare, il débute à 19h25 à l'heure avec le respect des zones après embarquement des passagers nécessitant une assistance.


photo img_e3086

Nous sommes rapidement bloqués en passerelle, en effet la douane est de sortie et nous aurons tous droit à un contrôle anti-drogue par groupes d'une vingtaine. Tous les bagages sont alignés sur le sol et passent au détecteur canin :)


photo img_e3087

Pas de soucis pour notre groupe mais le chien a aboyé au loin à plusieurs reprises… Le trafic de drogue est une réalité sur ces lignes, il n'est d'ailleurs pas rare qu'une cinquantaine de passagers soient débarqués sur les vols Cayenne-Paris

Ce sera le même 787-8 qu'à l'aller, à savoir EC-MOM, 6 ans de service chez UX exclusivement. Ce sera mon troisième vol à son bord.


photo img_e3088

Accueil sympathique et direction mon siège en 3K. Sans surprise la cabine est configurée en 2-2-2, mais cela ne m'avait absolument pas gêné à l'aller.


photo img_e3089

La proximité des 2 IFE et le manque de rangements sont les vrais seuls inconvénients de cette cabine.

Trousse, casque et eau sont disposés sous l'IFE. Aucun changement sur le contenu par rapport au vol aller.


photo img_e3090

La trousse de confort n'a pas changé non plus, il y a tout le nécessaire.


photo img_4102-93622

Oreillers et couverture bien épaisse.


photo img_e3091

Les hôtesses passent ensuite en cabine équiper les sièges de sortes de housses pour la nuit. Bonne idée !


photo img_e3092

L'embarquement se poursuit lentement, même si c'est un 787-8, nous serons 296 à bord avec cette configuration assez dense. La classe Business occupe tout l'espace entre les paires de porte 1 et 2, soit 22 sièges.


photo img_e3094

Arrivée de l'A350-900 d'Air France


photo img_e3095

Ainsi que de l'A340-600 de Lufthansa, pas un cadeau pour les pilotes de faire décoller cette machine depuis BOG et ses 2600m d'altitude…


photo img_e3097

L'équipage passe en cabine proposer un verre d'accueil, je reste comme à l'aller sur le Cava qui est franchement pas mal, et meilleur qu'un mauvais Champagne.


photo img_e3098

L'équipage distribue aussi le menu et repasse quelques minutes plus tard pour les prises de commande. Par la même occasion l'équipage propose de nous réveiller pour le petit-déjeuner si on le souhaite, et qui sera servi 1h30 avant l'atterrissage.



Prise de parole du CDB qui annonce 9h de vol avec de bonnes conditions et 38°C à l'arrivée à Madrid…

Diffusion des consignes de sécurité, avec mention que le Boeing 787 consomme 25% de carburant en moins, est 60% moins bruyant et réduit la sensation de fatigue à bord grâce à un meilleur système de pressurisation. Air Europa est fière de sa flotte de 787 :)


photo img_e3099

On repousse à 20h15 parfaitement à l'heure, comme d'habitude sur Air Europa :)


photo img_e3100

Décollage à 20h27 qui durera 50 secondes à cause de l'altitude et dans un silence toujours impressionnant, caractéristique du 787.


photo img_e3101

Montée progressive directement vers le niveau de vol FL370, ce qui est relativement haut pour un début de vol long-courrier. Les soutes devaient ne pas être trop remplies.


photo img_e3106

Coup d'œil aux tarifs du Wifi, un voucher permet aux passagers Business de bénéficier gratuitement du pass Messages.


photo img_e3107

L'équipage débute le service 25 minutes après le décollage, tant mieux pour maximiser le temps de sommeil.


photo img_e3109

Service au trolley qui est habillé comme on peut^^


photo img_e3110-82095

L'apéritif mentionné sur le menu a disparu, tant mieux car l'objectif est de dormir au plus vite, mais ce serait mieux de le retirer du menu à ce moment là…

Le plateau déposé contient déjà une bonne partie du repas pour gagner du temps:
- Mango, cucumber and bean salaf with cherry tomato and feta cheese
- Spinach and ricotta stuffed grilled chicken with dijon bechamel sauce, quinoa creamy risotto, green beans and sauteed cheery tomato
- Paipa cheese and mozarella cheese with honey pecan nuts

C'est dans la continuité du vol aller, le catering va au plus simple et n'est pas très premium. Néanmoins c'est frais et léger, ce qui est bien sur un vol de nuit. L'équipage est resté très attentif et surtout disponible pour débarrasser au plus vite et permettre à tout le monde de se reposer.


photo img_e3112

- Passion fruit mousse with maracuya sauce

Très industriel et sans intérêt, je termine par une manzanilla.


photo img_e3113

1h15 après le décollage je peux déjà mettre mon siège en position lit et me reposer. Tout comme l'aller, j'ai trouvé le siège très confortable pour dormir, car plus large que les cabines en 1-2-1. Le legroom est aussi meilleur, la nuit a été reposante, je n'ai jamais aussi bien dormi en avion :) Je n'ai pas du tout senti le décalage horaire après, preuve que le siège et l'horaire de ce vol étaient vraiment parfaits. 

Comme prévu le petit-déjeuner est servi 1h15 avant l'atterrissage:
- Seasonal fresh fruit
- Yogurt greek
- Hot bakery selection


photo img_e3114

En plat chaud:
- Mojicon pudding with apple and pear puree and agraz berries marmalade

C'est beaucoup mieux que le diner avec un élément chaud et suffisamment copieux une nouvelle fois, l'équipage est resté très dynamique pour nous resservir des boissons et débarrasser.  

Un mot sur l'équipage qui a été très professionnel et efficace, ils ont même fait l'effort de servir des petits-déjeuners jusqu'à 1h avant l'atterrissage. Ils n'étaient pas très bavards en revanche.


photo img_e3115

Les côtes portugaises font leur apparition alors que nous volons au FL410.


photo img_e3116

Nous longerons toute la frontière Espagne-Portugal pendant un moment avec un palier au FL340. Le CDB annonce un atterrissage en avance à 12h30 avec du beau temps. C'est tant mieux car ma correspondance n'est que d'1h20 à Madrid. Le hub Air Europa est vraiment bien fait avec rarement des escales de plus de 2h.


photo img_e3118photo img_e3119

Début de descente avec le Rio Tormes au nord de Salamanca.


photo img_e3121

Un petit film pour terminer ce vol qui est passé trop vite :)


photo img_e3122

Paysage de plus en plus aride à mesure que nous approchons de Madrid :)


photo img_e3123

Embalse de San Juan


photo img_e3125

La route du jour


photo img_e3126photo img_e3127

L'arrivée se précise


photo img_e3128

Longue finale par le sud de MAD.


photo img_e3130photo img_e3131

Un appareil d'Iberia en parallèle, nous allons nous poser sur la piste la plus proche du T1, pratique.


photo img_e3134photo img_e3135

Hangars Iberia où sont garés des A340 et MD80.


photo img_e3136photo img_e3137

Atterrissage très doux à 12h30 après 9h03 de vol.


photo img_e3139

T4S au loin


photo img_e3140

T4


photo img_e3141

A220-300 Air France


photo img_e3142

T3 avec un A321 Privilege Style affrété par KLM.


photo img_e3143

Comme toujours Pepe Hidalgo, Président et Fondateur de Globalia, nous remercie :)


photo img_e3144

T2-T3


photo img_e3145

T1 avec un A330-200 Aerolineas Argentinas


photo img_e3146

Tous les postes sont occupés, nous serons parqués au large. Tant mieux, c'est toujours sympa de marcher aux pieds d'un 787 !

A321neo Air Transat


photo img_e3147

B787-9 Air China


photo img_e3148

B787-9 Air Europa


photo img_e3149

A350-900 Iberojet


photo img_e3150photo img_e3151

Air Europa toujours en B787-9 et World2Fly en A350-900


photo img_e3152

Arrivée en porte à 12h38 avec 22 minutes d'avance avec un rare B767-200ER Privé.


photo img_e3153

Le personnel au sol est ultra efficace, l'avion est déjà prêt pour un débarquement par bus 6 minutes après notre arrivée. Impensable chez ADP^^


photo img_e3154

Dernière vue sur ce siège très confortable !


photo img_e3155

Salutations amicales de l'équipage, les passagers Business débarquement en premier. La porte 4L est aussi ouverte pour accélérer le débarquement.


photo img_e3156photo img_e3157

Sympa ce débarquement !


photo img_e3158photo img_e3159

Belle machine ce 787


photo img_e3160

Trajet un peu long vers le T1 où nous devons passer les formalités.


photo img_e3161

Début d'une longue marche pour remonter tout le T1 en direction du T3 où embarquera mon vol pour Orly :)


photo img_e3162

Ne manquez pas le bonus ci-dessous consacré à Bogota !


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air Europa

7.0/10
Cabine9.0
Equipage7.0
Divertissements7.0
Restauration5.0

El Dorado Lounge

7.3/10
Confort9.0
Restauration6.0
Divertissements7.0
Services7.0

Bogota - BOG

7.3/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté5.0

Madrid - MAD

5.5/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services4.0
Propreté5.0

Conclusion

Air Europa:
Cabine: Le siège est clairement un peu dépassé à cause de la configuration en 2-2-2, mais je n'ai jamais aussi bien dormi en avion, ce qui est le principal pour moi ! Je pénalise un peu la note pour le manque de rangements. 9/10
Equipage: Professionnel et très efficace, certains PNC pourraient plus chaleureux. 7/10
Divertissements: Contenu de l'IFE un peu réduit mais suffisant, Wifi et prises. 7/10
Restauration: Aucun effort de fait par UX, mais les concurrents ne font guère mieux donc je comprends la logique commerciale... Tout était frais en revanche et le petit-déjeuner assez bon. 5/10

El Dorado Lounge:
Confort: Salon très vaste avec de nombreux espaces différents. 9/10
Restauration: Très réduit en mode snacking, probablement mieux quand le service de repas est ouvert. 6/10
Divertissements: Wifi et rien de particulier. 7/10
Services: Personnel présent en nombre. 7/10

Bogota-El Dorado:
Fluidité: PAF et PIF passés en 10 minutes. 9/10
Accès: TransMilenio dans la moyenne haute en Amérique Latine... 8/10
Services: Pas mal de commerces, les tarifs sont occidentaux en revanche. 7/10
Propreté: Moyen. 5/10

Madrid-T1:
Fluidité: PAF passée en 5 minutes via des sas automatiques. 8/10
Accès: Non applicable
Services: Beaucoup de commerces mais le terminal se fait vieux avec des zones en mauvais état. 4/10
Propreté: Moyen. 5/10

Conclusion: Un très bon vol grâce au confort de ce siège Business et un horaire parfait pour se remettre du décalage horaire. Les correspondances d'UX à Madrid sont pratiques avec peu de perte de temps en provenance d'Amérique du Sud.

A bientôt !

Informations sur la ligne Bogota (BOG) Madrid (MAD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 8 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Bogota (BOG) → Madrid (MAD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Iberia avec 7,0/10.

La durée moyenne des vols est de 9 heures et 43 minutes.

  Plus d'informations

4 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 640648 by
    Michelg TEAM GOLD 4029 Commentaires
    Un moyen original et efficace pour se rendre à l'aéroport
    Le siège impose un voisin, le catering n'est pas trop folichon mais sur un vol de nuit, l'idéal est de pouvoir dormir tôt.
    UX fait le job et à petit prix, cela atténue le manque de prestations par rapport à une "grande" compagnie.
    C'est long du T3 au T1, un coup à prendre la navette...
    Pas de chance avec c tremblement de terre qui te prive de visites à Bogota et un grand bravo pour la grimpette.
    Meri ^pour le partage Nico et à bientôt.
    • Comment 640940 by
      nicobcn TEAM GOLD AUTEUR 7438 Commentaires
      Merci Michel pour ton commentaire !

      UX fait le job et à petit prix, cela atténue le manque de prestations par rapport à une "grande" compagnie.

      Oui et de toute manière la concurrence ne propose guère mieux en face donc il n'y a rien qui force UX à proposer un produit top...

      C'est long du T3 au T1, un coup à prendre la navette...

      Effectivment il y a une sacré marche et une navette serait la bienvenue. Tu sais si ça existe?

      A +
  • Comment 640670 by
    momolemomo GOLD 9290 Commentaires
    C’est pratique ce réseau de bus. J’ai vu la même chose à Curitiba et Belo Horizonte.
    C’est le salon d’Avianca et le seul du terminal?
    Le problème de l’écran du voisin est assez récurrent sur les cabines en 2-2-2. Certaines compagnies ont un film obscurcissant mais bizarrement elles sont peu nombreuses.
    Merci pour ce Fr et le bonus!
    • Comment 640941 by
      nicobcn TEAM GOLD AUTEUR 7438 Commentaires
      Hola Moritz !

      C’est pratique ce réseau de bus. J’ai vu la même chose à Curitiba et Belo Horizonte.

      Système assez fréquent en LATAM car beaucoup moins cher qu'un tramway à mettre en place...

      C’est pratique ce réseau de bus. J’ai vu la même chose à Curitiba et Belo Horizonte.

      Non c'est le salon "El Dorado" qui doit probablement appartenir à l'aéroport, Avianca avait aussi un salon en propre (pas sûr pour LATAM)

      Hasta luego !

Connectez-vous pour poster un commentaire.