Avis du vol SAS Berlin Stockholm en classe Economique

Compagnie SAS
Vol SK2678
Classe Economique
Siege 12A
Temps de vol 01:30
Décollage 30 Avr 14, 10:15
Arrivée à 30 Avr 14, 11:45
SK   #50 sur 119 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 185 avis
lerenardetlecanari
Publié le 24 mai 2014
Bonjour,


Bienvenue à tous sur ce flight-report sur une compagnie déjà reportée : Scandinavian Airlines (SAS), mais en fait non. Comme le tableau de Magritte, ceci n'est pas une pipe. Explications!

En route pour Helsinki pour passer quelques jours avec une amie, j'ai fait un stop-over à Berlin pour voir d'autres amis(Flight-report non publié). A la recherche d'un vol pas cher entre Berlin et Helsinki, je trouve différentes solutions à un prix convenable avec SAS. J'ai le choix entre un changement à Copenhague ou Stockholm. J'aime beaucoup l'aéroport de Copenhague, mais le changement à Stockholm me permet d'enchaîner sur un vol Blue1, filiale finlandaise de SAS, que je n'ai jamais testé, et qui n'est pas encore flight-reportée sur ce site!

L'aéroport de tegel est proche de là ou je séjourne, et j'arrive en 15 minutes dans le petit et surbondé aéroport de Tegel (TXL) qui prolonge le calvaire de tous les passagers en attendant que le nouvel aéroport de Berlin se décide à ouvrir. En voici la fameuse façade.
photo DSC06088_zps1a16609c

Mon vol partira du petit terminal tout à gauche de l'aéroport, où j'avais déjà volé avec Air France.
En arrivant, je vois que Germanwings affiche clairement sa nouvelle image de marque.
photo DSC06090_zpsa8974633

Dans le terminal il y a désormais une file prioritaire pour les passagers premiums de Germanwings.
photo DSC06093_zps1777eb07

A noter que si BBR n'est pas encore ouvert, les berlinois profitent déjà du matériel siglé avec le code du nouvel aéroport.
photo DSC06095_zps4a6e608a

Il y a peu de monde dans la salle d'embarquement. Je passerai au comptoir en 10 minutes pour déposer mon bagage.
photo DSC06094_zpsed9fdb90

Un peu de publicité pour la nouvelle compagnie aux couleurs de la Lituanie et son intense réseau européen.
photo DSC06095_zps4a6e608a

Je passe la sécurité relativement rapidement et arrivée dans ce terminal qui est, disons le, nul. Petit, peu achalandé.
photo DSC06110_zps7361dc95

Je réalise un peu de spotting : un beau 737 de KLM.
photo DSC06104_zpse40bf438

Un petit coucou de la très sexy Rhein–Neckar Air.
photo DSC06105_zps1a78a796

La Reine-Mère teutone et sa fille autrichienne.
photo DSC06112_zps0f4f4aa9

German planeporn.
photo DSC06115_zps48923ec2

Un A319 Air France, un SAS et un coucou de Czech Airlines.
photo DSC06119_zpsf85b2457

Finnair avec un super effet spécial vapeurs d'aéroport.
photo DSC06122_zps31605376

J'affiche fièrement sur mon sac ce vol sur une compagnie de Star Alliance.
photo DSC06136_zpsc1c07075

Le spotting continue en quasi monochromie.
Air Berlin
photo DSC06139_zpsf58a94d2

Lufhtansa et un Monsieur qui marche sur la passerelle.
photo DSC06141_zps529f2866

Yellow German planeporn.
photo DSC06142_zps92246e79

Un 757 de United, appareil qu'on voit trop peu en Europe à mon goût.
photo DSC06143_zpsfe5a54a4

Le 757 qui est là depuis mon arrivée part enfin voler au dessus de l'Atlantique.
photo DSC06154_zpsd5f0fdcc

Mon vol aura 45 minutes de retard au départ. Il est situé dans la partie inférieur du terminal dédié à l'embarquement en paxbus et qui réussit à être encore plus nulle que l'étage.
photo DSC06127_zps7537bf7c
photo DSC06160_zpsef52c676

L'aéroport de Berlin nous souhaite un bon vol.
photo DSC06161_zps547808b7

Depuis le bus on aperçoit un B.717 de Blue1, compagnie que je dois prendre entre Stockholm et Helsinki quelques heures après.
photo DSC06165_zpsc2c5a2b8

Air Baltic vient d'atterir à Berlin.
photo DSC06166_zpscfd9501b

Le bus poursuit alors tout droit devant le Boeing 717 de Blue1! Alors que le vol était prévu initialement dans un 737 de SAS. Surprise donc, je ne volerai donc pas vraiment sur SAS aujourd'hui! J'ai le temps de le prendre sous tous les angles.
photo DSC06168_zps891263d7
photo DSC06169_zpsb809d0a8

Et de spotter un 747 du gouvernement japonais au loin.
photo DSC06172_zpsbe601512

S'ensuit alors une longue attente où l'on aperçoit une hôtesse attendre. Puis un véhicule pour personne handicapées arriver. L'hôtesse rentre alors l'échelle. Puis passe deux ou trois longues minutes où le bus entier peut apercevoir les manœuvres pour que les trois personnes handicapées puissent embarquer dans l'avion. J'ai trouvé que SAS nous forçait à avoir un côté voyeur sur des passagers qui se passeraient bien d'avoir une centaine de personnes les regarder embarquer. Pour moi le paxbus aurait du rester près du terminal, et s'approcher de l'appareil lorsque la procédure était terminée. Je me suis senti voyeur et je ne pense pas que les trois personnes handicapées aient apprécié la manœuvre.
photo DSC06174_zps9260f1f2
photo DSC06177_zps1ec51afc
photo DSC06179_zpsa335f685

Je finis par embarquer dans l'avion.
photo DSC06181_zpse6b90120

Je suis séduit par la sobriété de la cabine.
photo DSC06183_zps1383364a

Ici pas de rideau, mais un simple petit carton pour délimiter la zone entre les passagers SAS Plus et SAS Go (l'économie).
photo DSC06184_zpsb630b985

Le sac SAS qui fait preuve d'humour.
photo DSC06185_zps6672884d

Le Menu on Board.
photo DSC06187_zps37f433bc

Excitation lorsque j'apprends que SAS installe le Wifi sur ses 737, moi qui adore être connecté. Ha oui mais non, on est dans un 717.
photo DSC06189_zpsd41718ae

Autre vue sur la cabine.
photo DSC06190_zpsa581c459

Push-back
photo DSC06195_zps4389827f

Le Pitch qui est convenable.
photo DSC06198_zpsf7aa001e

La moquette (je ne sais pas pourquoi mais je l'ai trouvé intéressante (enfin, pour une moquette).
photo DSC06199_zpsfd0b628a

Un passage devant les hangars Lufthansa et AirBerlin.
photo DSC06201_zps8d956539

Puis c'est le décollage, avec une vue sur deux 747 du gouvernement japonais.
photo DSC06206_zps07fa335c

Les quartiers nord de Berlin.
photo DSC06207_zps1c9b29e0

On arrive au dessus de la Baltique.
photo DSC06214_zpsa4a1125e

Le service est offert. J'ai droit à l'hôtesse souriante et agréable. J'ai évité celle qui ne sourit pas. Alleluia.
photo DSC06216_zps865ba890

Petit focus sur les deux gobelets qui sont dans la droite lignée du sac à vomis et qui donne un côté sympa à SAS.
photo DSC06217_zps4f3b134f
photo DSC06218_zps5dd08815

Petite photo corporate faite avec les moyens du bord :)
photo DSC06220_zps147777de

On approche ensuite des côtés suédoises.
photo DSC06222_zpsc0b0b726

Stockholm vue du ciel.
photo DSC06227_zps87a9215e

Puis la campagne avant d'arriver à Arlanda.
photo DSC06233_zpsd665bf2d

Vue sur les hangars de SAS.
photo DSC06237_zps8a52affd

Deux 737 de SAS et un 777 de Bling Bling airlines.
photo DSC06240_zpsa1f5856c

Enfin on se gare aux côtés d'un coucou de Luxair, qu'on aperçoit si rarement.
photo DSC06246_zps323a649c

Petit tour sur le carte des départs.
photo DSC06249_zps6d4b43cc

J'arrive donc à 12h55 soit 1h de retard. L'avion suivant est à 14h50, et à ce moment là je suis très excité pour la raison suivante : lors du check-in fait la veille, SAS m'a proposé pour 20 euros d'avoir accès à un salon à l'aéroport de Stockholm. Ayant un stop-over de 3h l'investissement me paraît bon et donc j'ai hâte d'aller faire la razzia de wifi gratuit et de nourriture :), surout que je souhaite rattraper l'heure dans le lounge que SAS m'a volé!

La suite au prochain FR.
Afficher la suite

Verdict

SAS

7.4/10
Cabine10.0
Equipage7.5
Divertissements7.0
Restauration5.0

Berlin - TXL

5.9/10
Fluidité8.5
Accès4.0
Services3.0
Propreté8.0

Stockholm - ARN

7.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Un vol intéressant à bien des égards.

L'avalanche de german planeporn à TXL m'a beaucoup plus.
L'embarquement et son côté voyeur m'a mis mal à l'aise.
Tester dès Berlin un Boeing 717 de Blue1 (mon premier vol en 717 et mon premier vol sur Blue1) était une bonne surprise.
Et surtout la proposition de lounge à 20 euros de la part de SAS était très prometteuse.

Par contre, gros problème marketing je trouve. Mis à part l'avion, rien n'est logoté Blue1 dans l'avion. On ne sait plus très bien si on est dans un vol SAS ou Blue1. Le menu, les boissons, les classes passagers, tout est clairement du SAS. Je ne vois pas l'utilité de conserver une marque spécifique au marché finlandais. Blue1 appartient à SAS depuis plusieurs années déjà, ils devraient finaliser l'intégration de cette compagnie au sein de SAS ou alors lui donner une plus forte identité. L'entre deux n'a pas d'intérêt selon moi.

En ce qui concerne les notes :
10 au confort cabine : un siège agréable pour un vol moyen-courrier en économie et un pitch agréable, une cabine propre et reposante. Aucune raison de sanctionner.
7,5 à l'équipage. Mon hôtesse aurait eu 10 mais je sanctionne l'autre hôtesse-qui-ne-sourit-pas, ainsi que le fameux embarquement.
Repas et catering : 5 car malgré la boisson offerte et le menu, rien à grignoter gratuitement : ce n'est pas au standard du marché!
Divertissement : un simple magazine de bord permet tout juste d'attribuer un 7.
Ponctualité : l'heure de retard qui grignote mon arrivée au lounge est bien évidemment sanctionnée!

Sur TXL : très mauvaise note pour l'accès car aéroport uniquement joignable en bus. J'aime les accès en métro ou train de banlieue pour les aéroports!
Sur ARL : 5 pour fluidité et accès, n'ayant pas testé ces services.

Sur le même sujet

5 Commentaires

  • Comment 109292 by
    F-OITN GOLD 1637 Commentaires

    Merci pour ce FR sur un bien bel avion habillé d'une magnifique livrée. Cependant, Blue1 a déjà été reportée à plusieurs reprises sur FR, et même si depuis son intégration complète chez SK entrainant la disparition de son code KF sur les n° de vols, il est d'usage de mettre la compagnie opérant le vol et non la propriétaire, Blue1 restant une entité à part entière au sein de SK. Par contre, tout ce qui est commercial (catering etc...) est désormais assuré par SK. Blue1 a conservée son identité tout simplement parce qu'elle opère depuis la finlande, loin des 3 hubs de SK. Elle est très connue là-bas en tant que value-cost. Face aux autres majors, cela lui donne un avantage. Cependant, lorsque le remplacement des 717 aura commencé (d'ici une dizaine d'années), il n'est pas totalement exclu que SK décide de supprimer la marque. Wait and see...

  • Comment 109311 by
    pierrejos 1130 Commentaires

    merci pour ce fr

  • Comment 109373 by
    PAT62 4977 Commentaires

    Cabine intimiste et sympa pour ce vol.
    L'aéroport de TXL n'est plus à la hauteur de la ville qu'il dessert.
    Merci pour ce FR !

  • Comment 109401 by
    KL651 4492 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    C'est au final plus original de voler dans un 717 Blue1 que dans un 737 SK, mais je comprends que vous auriez préféré pouvoir tester les deux.

    Le BoB est assez peu cher au final.

  • Comment 130973 by
    Mathieu 2087 Commentaires

    Bonjour,

    Merci pour ce joli FR et ce super spotting (notamment les photos monochromes).

    --> Un 757 de United, appareil qu'on voit trop peu en Europe à mon goût : On en voit tous les jours à CDG...

    A bientôt,

Connectez-vous pour poster un commentaire.