Avis du vol Thomas Cook Airlines BE Split Brussels en classe Economique

Vol HQ7605
Classe Economique
Siege 8F
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:05
Décollage 17 Aoû 14, 15:50
Arrivée à 17 Aoû 14, 17:55
FQ 3 avis
lerenardetlecanari
Publié le 19 août 2014
Bonjour à tous,



Flight report sur Thomas Cook Airlines Belgium (puisqu'ils indiquent bien partout que c'est la filiale belge!).
Mini routing pour le week-end du 15 août,

Départ de Paris-ORY -> Split SPU avec Transavia (vol à 6h du matin, pas eu le courage de le reporter).
Retour de Split SPU -> Bruxelles BRU avec Thomas Cook airlines : vous êtes ici !

Retour via Bruxelles car tous les vols vers Paris ce dimanche étaient le double du prix de Thomas Cook, donc j'en ai profité pour découvrir cette compagnie et passer par Lille voir des amis avant de retourner à Paris en TGV.


A l'heure où je publie ce FR, je me rend compte que c'est le premier sur Thomas Cook Airlines et également le premier à Flight-reporter l'aéroport de Split!


Avant de commencer le FR proprement dit, quelques photos de mon arrivée à Split avec Transavia et du tarmac de Split à mon arrivée le vendredi matin.
photo Split201423_zpsedc56f93
photo Split201424_zps2d182adc

Seul un A320 Germanwings a acceuilli mon 737-800 Transavia. L'avantage de Split c'est que beaucoup de compagnies différentes y atterrissent donc cela permet de varier un peu le spotting (certes limité) sans avoir 150 avions de la même compagnie qui squattent le tarmac!
photo Split201431_zps6d2754d8
photo Split201435_zps5df71e14
photo Split201438_zps1637b7c5

Début du FR!

L'aéroport est accessible en navette pour 4 euros environ, 30 min de trajet.
Le parcours jusqu'à l'aéroport n'est pas des plus moche.
photo Split2014131_zps624d285e

Arrivée à Split, voici la navette.
photo Split2014138_zps0f423362

Et surtout les toiles extérieurs que j'ai beaucoup aimé. Comme quoi même un tout petit aéroport peut-être sympa et design.
photo Split2014136_zps79173a50

Entrée dans le terminal et vue sur le tableau des départs, avec un vol Air Méditerranée et un XL airways pour Paris, que je ne prendrai pas donc.
photo Split2014137_zps4dafa711
photo Split2014139_zpsbfc5be09

Je fais mon check-in en 2 minutes top chrono. Pas d'enregistrement en ligne sur Thomas Cook Airlines au départ de Split donc celui-ci se fait à l'aéroport. Il me semble qu'un bagage en soute était gratuit mais le bagage de cabine me suffit. Et par miracle, on m'a attribué un siège en hublot. Le dieu des avgeeks existe donc.
photo Split2014160_zps7832a6e9

Vue du terminal landside,
photo Split2014140_zpsbb835bf1

Montée à l'étage où un restaurant a le mérite d'exister avec un nom très original. (cf salon aéroport Orly ou T1 CDG).
photo Split2014141_zpsd4c4c3f9

Deuxième bon point pour l'aéroport, la présence d'une terrasse où le spotting est aisé!
Mis à part un A321 Austrian, beaucoup d'appareils qu'on croise vraiment peu!
photo Split2014146_zps48c8a7cd

737-300 Mistral air, compagnie charter basée en Italie.
photo Split2014145_zps22a2a241

737 S7 en route pour Moscou.
photo Split2014147_zps0b9a1346

A320 Windrose, compagnie charter ukrainienne, en route pour Kiev ! (je trouve le vert immonde sur le fuselage)
photo Split2014149_zps15795433

A319 Air Serbia qui vient d'arriver. J'aime bien leur dérive.
photo Split2014157_zpsdc0e9379
photo Split2014156_zps5dd35bcf

Et bien caché un A320 de Sata, compagnie portugaise basée aux acores.
photo Split2014150_zps30aaa44f


Pas de traces de mon appareil Thomas Cook pour le moment.
Retour vers la sécurité et petite pub qui met la French touch à l'honneur !
photo Split2014159_zps7a9ad270

Je passe la sécurité et la douane en 5 minutes et on tombe directement sur la porte du salon (qui a tout l'air d'une prison) et sur les logos des compagnies partenaires.
photo Split2014163_zps3123da85
photo Split2014162_zps1ae26fc8

Puis on monte à l'étage en salle d'embarquement.
Plutôt petite mais suffisante.
photo Split2014168_zps543675e4

Photo de mon boarding pass,
photo Split2014161-Copie_zps8809acc7

On y voit mieux l'appareil Mistral Air sur le départ et l'appareil de SATA.
photo Split2014165_zpsac64378a
photo Split2014166_zps777b100c

La tour de contrôle.
photo Split2014167_zps6e3415ac

Je vais de l'autre côté de la salle respotter le Windrose.
photo Split2014174_zps5c15101d

Et là surprise, 1h avant le décollage, l'embarquement à déjà commencé.
photo Split2014173_zpsd6bfc268

Je finis donc de dépenser mes dernières kuna croates en deux temps trois mouvements, et j'embarque. Avant d'entrer dans le pax bus, je peux faire quelques photos de vie sur le tarmac.
photo Split2014188_zps83c2db57
photo Split2014189_zps296b4875
photo Split2014187_zps2696600e
photo Split2014178_zpse77c7085

Ensuite le bus démarre et j'ai des supers vues sur Austrian et Sata.
photo Split2014190_zps2d2f8919
photo Split2014193_zps4467f4d9


On dépasse Sata et aucun appareil Thomas Cook en vue.
photo Split2014194_zpsda45ae7b

Le bus s'arrête à côté de l'appareil. Je comprend alors que Thomas Cook loue l'appareil à la compagnie portugaise. Un peu d'excitation dans ce petit vol éco.
Sata sous toutes ces coutures.
photo Split2014195_zps4fa5de51
photo Split2014197_zps5d9df1ea
photo Split2014198_zpscf1ca3f4

L'accueil est souriant et je me place sur mon siège en hublot.
Il ne reste plus qu'Air Serbia tout au fond avec nous.
photo Split2014204_zps27613522

L'hôtesse surveille la cabine de son regard perçant avec un look hautement Madame est servie. J'aime beaucoup sa classe désuète. Sa main toujours relevée sur la poitrine, les lèvres pincées, le regard perçant!
photo Split2014203-Copie_zps47d3a8ec

Le capitaine prend la parole, il tient à expliquer que l'avion est loué à Sata mais que tout le personnel est bien de Thomas Cook airlines, si ca peut en rassurer quelques uns.

Mon voisin de devant a eu la bonne idée d'abaisser son siège. Je comptais sur les consignes de sécurité pré-décollage pour qu'il le remonte de lui-même ou qu'une hôtesse lui demande, je serais donc bon pour le faire moi-même et passer pour un relou :)

Dernières vues sur Split SPU.
photo Split2014207_zpscf8dbabe

Et décollage!
photo Split2014208_zps61938a94

Vues sur les côtes croates.
photo Split2014210_zpsf369387e
photo Split2014212_zpse6e369cf
photo Split2014214_zps1f3fc38e

Je glisse ici les photos de la cabine que j'ai pu faire à la sortie.
Comme vous pouvez le voir, Thomas Cook a installé ses propres sièges dans cet appareil. Confortables, en cuir. Par contre leur épaisseur ne favorise pas l'espace avec le siège avant.
photo Split2014241_zps20198c28
photo Split2014242_zps9bebb296

A ce propos, voici le pitch (votre FRer du jour mesurant 1m78).
photo Split2014205_zps89cc6ea0

Le temps se couvre.
photo Split2014215_zps3d8e6a43

A bord le service commence, toujours en trois langue : néerlandais (ou flamand), anglais et français.
Les six premiers rangs ont été attribués aux passagers ayant choisi de pré-commander un repas sur internet, alors que les autres peuvent commander à la carte avec le menu on board. Je ne prendrai rien.
photo Split2014218_zps310ec4cf

J'en profite pour jeter un oeil au magazine de bord plutôt bien réussi. J'y apprend beaucoup de chose sur cette compagnie dont on parle assez peu. Une flotte de 6 appareils basés à Bruxelles, mais aussi des vols à partir de villes de province belges et de Lille!

Les consignes de sécurité sont bien SATA elles, ainsi que les gilets de sauvetage.
photo Split2014217_zps12adaa2c

Dehors un vue du moteur et du winglet.
photo Split2014222_zps70ed221c
photo Split2014223_zps477fb25a

Au début de la descente, un bonbon Thomas Cook est gracieusement distribué à tous les passagers. (Les poils sont eux offerts gracieusement par mes jambes).
photo Split2014224_zps164e9d35

Bruxelles approche à tire d'ailes!
photo Split2014225_zps5f01d548
photo Split2014228_zpsf242ad3d

Du spotting local malheureusement gaché par la saleté de la fenêtre.
Des avions blancs.
photo Split2014230_zpsdc8af2c9

Du easyjet!
photo Split2014232_zps59121114

Du vueling!
photo Split2014234_zps26a7cf62

et enfin Aegean et Brussels airlines.
photo Split2014236_zpsd83c5759
photo Split2014237_zpsd8fc7351

Dernière vue sur mon appareil que je quitte via le jetbrige.
photo Split2014238_zpsf17201b9
photo Split2014243_zpsbb7babfb

Le jetbridge c'est toujours agréable mais quand il faut descendre pour prendre un bus derrière c'est dommage! Mais bon, il faut rejoindre le bâtiment des douanes!
photo Split2014244_zps6932846c

Un A330 Etihad côte à côte avec une compagnie que je ne connais pas du tout. Si certains peuvent me renseigner!
photo Split2014246_zps68035bf6

Un 787 Ethiopian!
photo Split2014247_zps37648404

Au revoir Brussels airport. Je t'apprécie mais pas les 15 minutes d'attente à la douane.
photo Split2014248_zps272e93e6

je rejoindrai la gare de Bruxelles-midi avec le train.
Une petite vue de ce train propre et agréable qui nous change du RER B.
photo Split2014250_zpsa0bf9c93


Enfin un mini bonus touristique de Split avec la porte de Dioclétien, symbole de la ville.
photo Split201448_zpsab24d743

Et une étonnante façon de bronzer sur les plages croates.
photo Split201484_zps8380e6b8
Afficher la suite

Verdict

Thomas Cook Airlines BE

7.0/10
Cabine7.5
Equipage8.5
Divertissements7.0
Restauration5.0

Split - SPU

7.8/10
Fluidité10.0
Accès7.0
Services6.0
Propreté8.0

Brussels - BRU

6.9/10
Fluidité3.5
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol sans histoires avec Thomas Cook Airlines Belgium.
Une compagnie qui me laisse ni chaud ni froid.

Le vol a présenté deux heureuses surprises : arrivée avec 25 minutes d'avance et un avion SATA qui pimente un peu le FR.
Pas de mauvais points en tant que tel mais une compagnie que je trouve sans charme et sans aspérité, malgré le petit bonbon final.

J'ai noté par rapport à d'autres compagnies low-cost, même si Thomas Cook est plus sur le segment loisir. Le siège en cuir marque deux points pour le confort cabine. L'équipage était pro et plutôt souriant, beaucoup d'explications en vol de la part du capitaine qui remonte beaucoup la note, et surtout celui-ci accompagnait les hôtesses à la sortie de l'avion pour saluer les passagers.

Le menu on board est digne d'une low cost donc la moyenne.
Enfin pour la ponctualité rien à redire avec 25 minutes d'avance.

Sur le même sujet

20 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.