Avis du vol Aeroflot Yakutsk Moscow en classe Economique

Compagnie Aeroflot
Vol SU1751
Classe Economique
Siege 20A
Temps de vol 07:20
Décollage 27 Sep 14, 12:30
Arrivée à 27 Sep 14, 13:50
SU   #44 sur 116 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 108 avis
Horatius
Par 3127
Publié le 30 septembre 2014
Après une semaine intense de travail, mais aussi de découverte de ce pays impressionnant et d'expériences gastronomiques originales, il est temps de regagner la France. Le routing est exactement le même qu'à l'aller, donc à priori pas de rêve de nouveau.

Je vous le rappelle pour mémoire :

CDG -SVO avec Aeroflot en A 320, Y, C'est ici.

SVO - YAK avec Aeroflot en B 737, Y, C'est ici.

YAK - SVO avec Aeroflot en B 737, Y, on y est,

SVO - CDG avec Aeroflot en A 320, Y, à venir

Voici donc le premier tronçon du retour.


Ignorant tout des pratiques locales, nous avons demandé avec ma collègue un taxi pour 10 heures. On tombe sur une Renault en ruine, le coffre est rempli par la bonbonne de GPL, et avec un chauffeur qui conduit à la Fangio.


Résultat, 10 minutes pour rejoindre l'aéroport de Yakoutsk qui s'annonce par deux anciens avions civils soviétiques.


photo P1000553

Il possède une aérogare visiblement très récente et décorée avec de nombreux rappels des cultures locales.

L'aérogare vue du parking.
photo P1000554

on y accède par des rampes inclinées pour les bagages.

photo P1000555

La décorations est liée à la culture du cheval, très importante pour la société Yakoute.

photo P1000556

En plus gros plan, le bâton qui figure devant toutes les maisons pour accrocher les chevaux. En vrai, il fait un mètre de haut.


photo P1000557


Les piliers sont décorés de dessins copiant ceux des gravures et peintures rupestres de la région.

photo P1000558

Et sur le toit, la cloche et la queue de cheval qui protègent des mauvais esprits.

Cette culture traditionnelle est encore très présente dans le pays. A l'université, avant l'ouverture d'une journée de séminaire, la professeur de folklore est venue avec ses étudiants effectuer une danse rituelle. Ce n'était pas pour les petits Français, ça se fait à chaque fois.

photo P1000559

Il y a un contrôle pour entrer dans les bâtiments, mais pas besoin de montrer un billet, c'est donc ouvert aux accompagnateurs.
À l’intérieur , on trouve les comptoirs de vente des diverses compagnies qui officient ici, je n'en connais presque aucune.

photo P1000563photo P1000567

Notre vol est annoncé à l'heure et le checkin est ouvert.

photo P1000564


Deux comptoirs sont ouverts et il n'y a pratiquement personne, les bagages sont enregistrés jusqu'à Paris en moins de 5 minutes.


photo P1000560

L'hôtesse insiste bien sur le fait que les bagages sont en direction de Paris et que nous n'avons pas à nous en soucier à Moscou. Croisons les doigts que ça fonctionne.

Aeroflot affirme sa présence. Je ne résiste pas à vous la montrer pour les amateurs de Mandarine ;-)

photo P1000568

Et l'Union Soviétique n'est jamais loin, en témoigne cette maquette.

photo P1000569


En montant à l'étage, tout en restant airside, on a le temps, il est à peine 10h30, on trouve une mini-zone marchande.
Avec l'incontournable boutique de diamants, et autres bijoux, Messieurs n'hésitez pas si vous avez des cadeaux à faire, il faut venir en Yakoutie.

photo P1000570


Je ne résiste pas à la boutique de cosmétique de Yakoutie avec des produits à base de poudre de défense de mammouth.

photo P1000571photo P1000572

A côté, il y a un petit café-restaurant qui permet de s'installer pour profiter du wifi gratuit, sans mot de passe et rapide. Il est aussi a priori illimité, je n'ai trouvé aucune indication.

C'est bien sûr l'occasion des photos traditionnelles.

photo P1000574photo P1000575

On passe airside avec un rapide contrôle du BP sur un seul comptoir puis passage du Pif, très rapide aussi. Il faut signaler l'extrême gentillesse de l'ensemble du personnel au sol.

photo P1000579

On est accueillit par cette affiche qui fait rêver je trouve. Je rappelle que la carte verte c'est 6 fois la France.

photo P1000580

En fait et sans surprise, on est au royaume des tondeuses à gazon, en voici d'ailleurs une qui décolle.

photo P1000582

Pas grand-chose à voir côté piste, notre avion en porte, mais il cache la vue. Ce niveau est visiblement réservé pour les portes avec embarquement par Paxbus.

photo P1000583

À l'étage, se trouvent les portes pour embarquement avec passerelles, il y en a trois et une zone duty free essentiellement des diamants.

photo P1000585

C'est là qu'étaient les cabines pour les fumeurs, mais elles sont visiblement condamnées.

photo P1000586

En revanche pas de spoting possible car on est trop en retrait, il y a le couloir des arrivées qui passe entre notre zone et les vitres.

Quelques essais maladroits.

photo P1000587photo P1000592


L'embarquement est appelé à l'heure et on rejoint nos places.

On embarque dans VP-BRF, premier vol le 24 septembre 2013, il a donc pile un an.

D'abord les sièges en J.

photo P1000594

Notre rangée pour les 7h30 à venir, c'est la durée annoncé du vol dans le sens est-ouest.

photo P1000595

Comme à l'aller, sont déjà disposés la couverture et l'oreiller, toujours aussi minables il faut bien le dire et toujours pas emballés.

photo P1000596photo P1000597

Vue rapide par le hublot depuis mon siège avant que mes voisins n'arrivent.

photo P1000598


Et le pitch que j'ose à peine montrer une nouvelle fois .

photo P1000599

Étant donné l'expérience de l'aller, et par crainte d'un vol plein, nous avions tenté deux sièges couloir. Bonne idée a priori car le hublot est occupé par un local qui sent l'alcool à 5 rangs de distance et en plus qui sort deux canettes de 50 cl de bière avant de s'asseoir. Je le sens bien le vol de 7h30 avec un poivrot en bout de rangée.
Les PNCettes vont d'ailleurs lui confisquer tout son stock avant le décollage.

Mais coup de bol, la rangée du fond est vide, et dès que la porte est fermée nous nous y précipitons avec l'accord du PNC. 3 sièges chacun, c'est quand même mieux.

Ça permet en particulier de s'accommoder du pitch ridicule en occupant les 3 fauteuils. Pour le reste l'avion est identique à celui de l'aller, moodlighting certes, mais pas d'IFE ni géo localisation. Je regrette d'autant plus que cette fois c'est un vol de jour et j'aurais vraiment apprécié de savoir où on était.
De ce fait démonstration de sécurité a l'ancienne par un équipage plutôt agréable avec en particulier une PNCette extrêmement souriante.



Et comme je vous aime bien, un petit cadeau qui m'a valu de me faire vertement rabrouer par l'autre hôtesse, sans doute de la jalousie ;-)


photo P1000604photo P1000605


Mais le meilleur est à venir, quand elle se déplace dans l'allée, elle a une façon d'onduler en marchant qui mérite toutes les félicitations .

photo P1000606

Pour ne pas faire de jaloux, la manche des hommes.

photo P1000643


Les documents de la pochette.

photo P1000608photo P1000609photo P1000610

Je ne remets pas les journaux, identique à ceux de l'aller.
Et toujours la prise de courant en fonction dès l'embarquement.

photo P1000613

On repousse en avance, une bonne dizaine de minutes. L'avion remonte tout d'abord un taxiway ce qui permet quelques essais de spoting puis passe sur la piste pour terminer la remontée.



Il fait ensuite demi-tour dans la raquette et go.
photo P1000628photo P1000629photo P1000634


Décollage rapide, on est vite dans les nuages.



Non non ce n'est pas Sarcelles

photo P1000641photo P1000642


Dès que l'équipage est libéré le service commence. Pas de menu distribué cette fois. Le premier passage sert à la distribution d'une boisson non alcoolisée accompagnée d'une magnifique serviette en papier mandarine, sans logo.

photo P1000644


Puis c'est le second passage pour le plateau et le plat chaud. Pas de grandes différences avec l'aller, même plateau et offre identique. La coupe à l'envers c'est pour le café, mais en fait il est servi dans des gobelets nec raton, va comprendre Charles.

photo P1000645

L'entrée est composée d'une tranche épaisse de jambon avec une tranche de fromage. Rien d'exceptionnel mais très honnêtement mangeable. Pour le plat principal c'est au choix bœuf avec riz ou poulet pâtes. Je prends le poulet, C'est un très mauvais choix, il est immonde, du papier mâché, sec, sans goût, un pur produit industriel.D'autant que la pâtes sont sans intérêt et qu'il n'y a pas de sauce.

photo P1000646photo P1000648


Le dessert , un petit gâteau était par contre tout à fait agréable, pas sec. Seul défaut, pas de boisson, procédure à la LH, c'est le troisième passage qui apporte le café, plus éventuellement de l'eau. À l'aller on avait le choix entre eau plate et eau gazeuse, là c'est plate ou plate.

Le tout est quand même léger.

La cabine se repose ensuite, beaucoup de mouvements, de discussions, je bénis mon casque antibruit. Les PNC passent régulièrement avec de l'eau, quand elles ne sont pas dans le galley à se tordre de rire.

On en profite pour apercevoir la Sibérie, c'est quand même superbe et ça compense vraiment l'absence d'IFE.


Puis deux heures avant l'arrivée, c'est le moment de la seconde prestation, une barre de céréales. Pas de choix cette fois. Et une boisson, thé ou chocolat.
photo P1000659


C'est ensuite la préparation de l'atterrissage avec une remarque sur l'interdiction de prendre de photos pendant la descente.

Je n'en tient aucun compte, d'une part parce qu'elles sont ensuite très tôt sur leur siège, et surtout parce que l'arrivée est très belle, un peu comme quand on arrive à Genève.




Atterrissage san histoire, rebonjour SVO.

photo P1000684


On arrive en porte avec une petite demi-heure d'avance.

photo P1000690

Il nous faut désormais suivre le transit international, pas de bagages pour passer l'immigration puis de nouveau le pif.

Avant de passer à la conclusion, un nouveau bonus sur Yakoutsk, cette fois j'ai pensé à certains contributeurs du site, et je fais un bonus gastronomique.

Dans un pays avec une traditions longues de peuples nomades, la gastronomie est particulière.
Quelques exemples de plats dit typiques.
Tout d'abord une version revisitée dans un restaurant d'inspiration occidentale appartenant à une charmante locale.

photo P1000324

Le petit déjeuner Yakoute.

La préparation du lait battu.

photo P1000356photo P1000360

La crème battu avec le beurre fondu.

photo P1000366

L'ensemble avec en particulier les confitures de baies de la forêt, baies d'airelles des marais et surtout framboise sauvages.

photo P1000364


Ils sont aussi pêcheurs dans la région, le plat national est du poisson congelé vivant au moment de la pêche et servi congelé.

Version brute de décoffrage.

photo P1000396

Version modernisée.

photo P1000398

Autre viande traditionnelle, le cheval et surtout le poulain.


Ici un assortiment avec au milieu un de leur grands mets, le foie cru de poulain en lamelle, à droite des abats et à gauche du sabot.

photo P1000399


Mais aussi le steak de poulain.

photo P1000407

Et enfin le poulain séché ou en pâté


photo P1000545

Bon appétit.

Merci de m'avoir lu, la fin bientôt.
Afficher la suite

Verdict

Aeroflot

4.0/10
Cabine5.0
Equipage8.0
Divertissements1.0
Restauration2.0

Yakutsk - YKS

9.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services7.0
Propreté9.0

Moscow - SVO

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

En conclusion des notes contrastées.

Pour la Compagnie, je laisse le confort à la moyenne puisque j'ai pu disposer de 3 sièges qui ont rendu le vol agréable. Mais c'est très circonstanciel. L'équipage était très bien, même s'il n'interacte pas beaucoup avec les passagers, peut être dans notre cas l'obstacle de la langue. Le repas serait correct sans cet immonde poulet et une offre de boisson très limitée. Aucun divertissement autre que des journaux en accueil, dont un en Anglais. Parfait pour la ponctualité.

Aéroport de Yakutsk, c'est la vrai bonne surprise. Neuf, joli, très pratique, vraiment rien à dire contre. Faut juste avoir besoin d'y aller.

Moscou je le note dans le suivant.

Sur le même sujet

48 Commentaires

  • Comment 119016 by
    Numero_2 GOLD 9939 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Ce n'était pas pour les petits Français, ça se fait à chaque fois. -> Tu es trop modeste. ;)

    Est-ce que la préposée au check-in parlait anglais ??

    Notre rangée pour les 7h30 à venir, c'est la durée annoncé du vol dans le sens est-ouest. -> Ta photo montre une issue de secours, était-ce le cas ? Si oui le pitch paraît vraiment serré...

    Catering encore en-dessous de ce que tu as eu à l'aller. Rien ne fait vraiment envie il faut le dire !

    Merci pour le bonus.
    Ici un assortiment avec au milieu un de leur grands mets, le fois cru de poulain en lamelle, à droite des abats et à gauche du sabot. -> Apparemment tu as choisi le steak, une valeur sûre. lol

    A bientôt.

    • Comment 302404 by
      Horatius AUTEUR 1317 Commentaires

      Merci de ton commentaire Clément.
      Non pas d'Anglais sauf deux ou trois mots. D'autant que les vols internationaux sont rarissime ici.
      Imposible d'avoir les issues de secours, toujours occupés quand on réserve. Sans doute un système de priorité, je suis un pauvre Ivory chez ST.

  • Comment 119018 by
    aurel-lil 4214 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Un taxi en mode Fangio, l'indice du volant sport aurait dû te mettre sur la piste :)

    l'aéroport fait très couleur local notamment avec ces vestiges volants disposés à l'arrivée au terminal. L'intérieur semble convenable le temps d'attendre son vol avec ces quelques magasins présents et le wifi gratuit sans limite.

    en tout cas les hôtesses sont plus agréables à regarder que le catering :) ce dernier ne fait pas spécialement envie même si en bouche c'était meilleur que l'apparence, en dehors du plat au poulet.

    sympa le bonus, pour les non initiés à la viande de cheval en revanche, la région est à éviter alors !!

  • Comment 119033 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8245 Commentaires

    Merci pour ce FR de retour !

    La cabine est plus agréable a l'oeil qu'aux jambes apparemment. Comme le dit Aurel-Lil les hotesses présentent mieux que le catering digne d'une mauvaise cantine scolaire. Il y a du bien (un peu) et du moins bien sur Aeroflot ( pas d'IFE sur un vol aussi long c'est nul!) qui a encore du chemin à faire.
    Coté gastronomie locale ni le congelé vivant ni le poulain ne sont à mon gout ! mais merci de ce bonus

  • Comment 119035 by
    Chevelan GOLD 14131 Commentaires

    L'aéroport de Yakoutsk est très moderne. Il n'y a pas qu'à Amsterdam et Anvers que l'on trouve du diamant, lol

    Tu as eu un équipage sympa, c'est à signaler, ce n'est pas si fréquent avec SU. Catering qui ne fait pas envie, et le snack qu'elle tristesse, c'est vrai que servir la boisson avant le repas et pas pendant est déroutant!

    Tu as eu du pot d'avoir 3 sièges à ta disposition...

    Bonus très intéressant, il faut aimer manger du cheval, j'espère que ma mère ne lira pas ce FR!!!

    Merci pour ce partage

  • Comment 119040 by
    02022001 SILVER 4356 Commentaires

    Merci pour cette suite !
    Vues intéressantes en vol. Dure le monocouloir, et les russes en général (dans un avion en tout cas^^)...

  • Comment 119050 by
    marathon GOLD 9602 Commentaires

    A l'exception des PNC, ce FR ne fait pas remonter la note de SU. Qui plus est, si d'autres PNC peuvent être moins agréables, les avions eux sont tous aussi inconfortables et il est probable que le catering était représentatif.
    Le fait que SU ait conservé la faucille et le marteau dans ses uniformes continue de m'intriguer.
    Merci pour ce FR !

    • Comment 302421 by
      Horatius AUTEUR 1317 Commentaires

      Je crains en effet que sur 4 vols on ait une approche assez réaliste de la compagnie.
      La faucille et le marteau m'a surpris aussi, mais pas plus que le portrait de Mao sur les billet de banque de la RPC finalement.

  • Comment 119060 by
    lagentsecret GOLD 12469 Commentaires

    Merci pour ce FR complet, détaillé et passionnant

    Beau terminal avec ses éléments qui sont typiques de la région

    Et sur le toit, la cloche et la queue de cheval qui protègent des mauvais esprits.
    Pas très communiste de croire aux mauvais esprits, lol

    Je ne résiste pas à la boutique de cosmétique de Yakoutie avec des produits à base de poudre de défense de mammouth
    C'est garanti pur mammouth ? Bon après c'est vrai que Depardieu est installé là bas !

    Les PNCettes vont d'ailleurs lui confisquer tout son stock avant le décollage
    Sans réaction de la part de l'intéressé ?

    Et comme je vous aime bien, un petit cadeau qui m'a valu de me faire vertement rabrouer par l'autre hôtesse, sans doute de la jalousie ;-)
    Merci pour le cadeau cela valait le risque

    Pour ne pas faire de jaloux, la manche des hommes
    Marteau et faucille comme au bon vieux temps ?

    Les portions sont ridicules et franchement vu les spécialités de la région ils auraient pu offrir mieux que du poulet et des pâtes sans sauce

    C'est ensuite la préparation de l'atterrissage avec une remarque sur l'interdiction de prendre de photos pendant la descente.
    Je n'en tient aucun compte
    En revenant du goulag on peut tout se permettre

    Merci pour ce superbe bonus

    Le premier plat c'est une sorte de vol au vent ?

    La crème battu avec le beurre fondu
    On pourrait imaginer une variante de la poutine

    le plat national est du poisson congelé vivant au moment de la pêche et servi congelé.
    On attend que ça décongèle ou on le mange croquant ?

    Ici un assortiment avec au milieu un de leur grands mets, le foie cru de poulain en lamelle, à droite des abats et à gauche du sabot.
    Le foie cru en lamelle doit mériter le détour, le sabot doit être assez dur, non ?

    Et enfin le poulain séché ou en pâté
    Le poulain séché se mange tel quel ou sert de base à la préparation d'un plat ?

    A bientôt

    • Comment 302429 by
      Horatius AUTEUR 1317 Commentaires

      Que de questions Lagentsecret ;-)
      C'est un des côtés amusants du pays, le chamanisme est encore vivant malgré le passé communiste.

      Oui oui garanti pur Mammouth, ils croulent sous les défenses et c'est le seul ivoire dont le commerce est autorisé.

      ça se mange congelé, et ça croque un peu puis ça fond dans la bouche, assez spécial comme sensation.
      J'ai évité de goûter le foie et le sabot;-)
      Et le poulain séché en fait ça se grignote comme une friandise.
      Merci pour ton long commentaire.

  • Comment 119064 by
    pititom GOLD 10828 Commentaires

    Alors, est ce que ce pays impressionant et original vous a séduit ;) ? Déjà, vous avez eu une PNCette SU souriante, ca tient de l'exploit !

    Cet aéroport est sûrement le plus joli que j'ai vu jusqu'ici en Russie !

    C'est bien sûr un effet de la photo, mais entre le pain vert et le muffin blanc, on dirait qu'on vous sert un plateau moisi depuis des mois ! Le plat ressemble bien à la description qui en est faite ;)

    Vol classique et pas désagréable (si si, même avec la note de 5,2 !!) : rien que ça, ça en fait un très bon vol intérieur en Russie ;)

    Merci pour ce FR !

  • Comment 119070 by
    indianocean GOLD 6903 Commentaires

    Dis donc, ils ne rigolent pas les Yakoutis avec la nourriture. Tu ne nous as pas dit comment c'était.

    Tu es sûr de la durée de vol jusqu'à Moscou. Je veux bien que le Boeing ait des Ouinglets mais ça fait un peu long pour un monocouloir, surtout pour les jambes. Le pitch a l'air meilleur que sur les Airbus A320 puisqu'on aperçoit tes chaussures. ;-)

    Même remarque que pititom, le pain a une drôle de couleur et la gâteau a l'air moisi. Quant au plat chaud, on ne dirait pas du poulet.

    Heureux d'apprendre que tu y as survécu (LOL)

    Merci pour ce FR

    • Comment 302461 by
      Horatius AUTEUR 1317 Commentaires

      C'était Yakoute ;-) En fait majoritairement bon à manger on fois qu'on passe sur certaines images, par exemple le Poulain.

      Le vol était annoncé pour 7h30 en fait il a duré 6h.

      Merci de ton commentaire.

  • Comment 119079 by
    frobo 430 Commentaires

    Merci pour ce FR
    Aéroport apparemment assez sympa
    Finalement vol pas si galère malgré le pitch. SU a ses Sharapova, c'est une autre forme de géographie (Et puis j'aime bien les mandarines).
    Finalement, n'ayant jamais pris SU, cette compagnie est-elle en progression?
    Bonus gastronomique original mais finalement ils ont les sabots de poulain mais nous avons les pieds de cochon (Nom d'ailleurs d'un célèbre restaurant lorsque les halles de Paris n'étaient pas à Rungis mais là ou se trouve le centre Georges Pompidou).
    Le shamanisme? Très présent. Les champignons hallucinogènes sont utilisés par les shaman pour traiter certaines démences.....

    • Comment 302462 by
      Horatius AUTEUR 1317 Commentaires

      Aucune idée de la progression, je n'avais jamais pris SU, mais c'est moins pire que ce que je craignais, en partie car j'ai eu le bol d'avoir des lces libres autour.
      Le Shamanisme utilise plein de chose, aussi le lait de jument fermenté comme les Mongol et c'est une présence qui est toujours resté très forte localement.

  • Comment 119084 by
    Alcam 2073 Commentaires

    Merci pour ce fr et pour son bonus original. L'avantage avec le cheval, c'est quand il y en a poulain, y a pour l'aut? aussi (bon, ok je sors)
    Merci pour le petit cadeau également, c'est sympa de penser aux petits copains.

  • Comment 119088 by
    cobra 3602 Commentaires

    Merci Marc pour ce fr !:)

    Je commence par le bonus gastro, tu seras pas étonné, c'est assez exotique et je dois dire appétissant. Beurre fondu et huile, la version locale du bagna caoda piemontese? :))

    L'aéroport est très sympa, moderne, et les touches de traditions locales est un vrai plus, à notre époque de lyophilisation culturelle ^^

    Très belles mandarines, que l'on a vraiment envie d'éplucher, avec douceur :)))

    La cabine est toujours aussi inhospitalière qu'un ours en manque de saumon

    Le catering ne fait pas envie, surtout quand tu t'es fait plaisir les jours avant

    PNC bien, et ça c'est cool !

  • Comment 119102 by
    PAT62 4977 Commentaires

    Ha ! Qu'est-ce qu'on est serré, au fond de cette boite
    Chantent les sardines, chantent les sardines
    Ha ! Qu'est-ce qu'on est serré, au fond de cette boite
    Chantent les sardines entre l'huile et les mandarines

    Bonus gastronomique qui donne envie de tenter l'aventure.

    Vol avec un goût d'inachevé car il ne manque pas grand chose pour que cela soit correct.

    Merci pour ce FR!

  • Comment 119119 by
    Papoumada SILVER 5964 Commentaires

    Merci pour cette suite qui offre une passionnante rencontre avec la culture yakoute.

    Au fond, tout donne envie dans ce FR hormis le vol !

    Le FIDS et la pub de Polairair font en effet rêver.

    A bientôt !

  • Comment 119133 by
    Denzee 1760 Commentaires

    Merci Horatius pour ce FR.

    Confort assez spartiate pour un vol de cette durée

    Le repas n'est vraiment pas terrible mais j'aime bien la tenue URSS style des hôtesses.

    Merci pour la découverte de la gastronomie (??) yakoute. Le poisson congelé à l'aire splendide :-(

  • Comment 119229 by
    Jacklamitr 2007 Commentaires

    Bonjour,

    Merci pour ce FR et le bonus culinaire qui donne une vue intéressante de la gastronomie locale,

    La tenue des hôtesses rappelle un peu celle des thunderbirds (Les sentinelles de l'air), série animée avec des marionnettes des années 50-60.

    On se réjouit de lire la suite.

    FRamitiés

  • Comment 119255 by
    Horatius AUTEUR 1317 Commentaires

    Merci du commentaire. C'est vrai qu'il y a un coté 60's à l'uniforme.

  • Comment 119351 by
    jetsetpanda 2294 Commentaires

    Merci pour partager ce rapport avec un bonus culinaire intéressante et unique.

    Orange est une couleur chaude que breaks the ice.

Connectez-vous pour poster un commentaire.