Avis du vol Emirates Paris Dubai en classe Economique

Compagnie Emirates
Vol EK72
Classe Economique
Siege 85A
Temps de vol 06:35
Décollage 08 Jui 16, 11:20
Arrivée à 08 Jui 16, 19:55
EK   #4 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 531 avis
cloud_rider
Par 3671
Publié le 24 janvier 2017
Bonjour chers flight reporters.
Je reviens aujourd'hui vous présenter un vol des plus classiques qui soit. Déjà si vous lisez cette intro, c'est que vous avez eu le courage de cliquer sur le récit de cette ligne reportée mainte et mainte fois! Chaque vol étant différent je me dévoue donc à la rédaction de ce qui est un vol navette pour certains. Ce FR va avant tout me servir de point de départ d'une série de vols qui vont nous emmener au soleil et au chaud pour fuir un printemps 2016 qui ressemble à un automne.

Le routing est comme suit :




CDG - DXB : EK 72 en Eco sur A380 ,Vous y êtes

DXB - KUL : EK 408 en Eco sur B777 ,Par ici

KUL - DPS : OD 0308 en Eco sur B737 - 800 , Par là

DPS - JOG : XT 8440 en Eco sur A320 - 200, Ici

JOG - CGK : QZ 7551 en Eco sur A320 - 200, ici




Aller, suivez moi on y va….

Une fois n'est pas coutume, c'est en Uber que nous irons à Roissy. Non pas que nous nous embourgeoisons mais après un bref calcul, il s'avère que la course en voiture pour nous 3 revienne au même prix que trois tickets de RER B.
Après un trajet sans encombre et dans un confort absolu, nous débarquons au terminal 2A oubliant presque que nous voyageons en éco.
photo 20160608_093844

Nous avons de l'avance certes mais on ne s'attendait pas à voir des comptoirs aussi vides.
photo 20160608_095200

Direction le poste 12 pour se délester de nos valises. Le vol est à l'heure et la très sympathique agente nous informe que l'avion est quasiment vide en éco - 148 passagers pour une cabine de 380 c'est en effet pas la grosse affluence.
photo 20160608_094303

Ma valise est prête pour son petit tour de manège.
photo 20160608_094339

Nos places sont toujours les mêmes que celles choisies lors du online check-in soit le 85A pour moi.
photo 20160608_235019


N'ayant plus grand chose à faire landside, nous filons vers la PAF et le PIF centralisé 2A/2C. Une fois airside nous tombons sur le B777-300 d'Air Canada en partance pour Toronto.
photo 20160608_100552

C'est avec joie que je découvre qu'à coté se trouve le Dreamliner Saoudien.
photo 20160608_100630

Allons voir tout ça de plus près.
photo 20160608_100557

Avant cela il faut traverser la zone commerciale qui a de "hors taxe" que le nom.
photo 20160608_100734

Notre vol partira aujourd'hui de C91 soit à l'extrémité est du 2C.
photo 20160608_100855

Les suspensions nous rappellent que nous sommes bien dans le bon terminal.
photo 20160608_102333

Direction la célébrissime chaine de café originaire de Seattle pour se sustenter.
On se fera une grosse frayeur - non ils n'étaient pas à court de café! Je me suis vite rendu compte (à temps) que nous n'avions plus notre valise cabine. C'est tout paniqués que mon ami, son frère et moi même essayons de la retrouver en faisant le chemin inverse. Notre pauvre valise avait été tout bonnement oublié au filtre par mon ami…plus de peur que de mal donc.
Après cette petite montée d'adrénaline (je suis de nature à imaginer le pire - j'imaginais déjà l'aérogare évacuée, notre valise explosée..enfin bref vous avez compris ), allons admirer les engins sur le tarmac.
Gulf Air en 320 pour Manama.
photo 20160608_102739

Le 787 Saoudien dans toute sa splendeur pour Riyadh.
photo 20160608_102524

L'autre 787 du jour aux couleurs de Kenya Airways pour Nairobi.
photo 20160608_102848

Notre bête du jour a elle aussi fière allure en C91.
photo 20160608_103044

L'embarquement est lancé à l'heure dans le calme avec le peu de passagers présents dans la salle.
photo 20160608_104649

Après avoir eu les salutations de l'agente qui nous avait enregistrés au comptoir, on s'engouffre dans la passerelle vitrée sponsorisée par la banque rouge et blanc. Notez que des journaux et revues sont à disposition sur un présentoir.
photo 20160608_104740

Celle ci me permet de voir que nous volerons aujourd'hui à bord du A6-EDX, un avion de 4 ans.
photo 20160608_104734

J'ai eu la chance de voler à de nombreuses occasions sur un 380 mais je reste toujours fasciné par la taille massive des ailes de cet avion
photo 20160608_104834

Nous empruntons la deuxième passerelle qui est malheureusement totalement aveugle.
photo 20160608_104845

Mais ne dit on pas que la lumière est au bout du tunnel? Et quelle lumière, nous sommes accueilli par des PNCs enjouées et aux sourires radieux. Le vol s'annonce sympa !
photo 20160608_104855

Nous retrouvons cette cabine que nous commençons à bien connaitre et qui pour une fois est vide!
photo 20160608_104943

Petit tour du propriétaire pour faire découvrir les lieux à notre compagnon de voyage qui prends un LC, donc un gros porteur pour la première fois.
Le grand écran avec sa superbe résolution et son vaste choix a de quoi impressionner.
photo 20160608_105036

Nous avons choisi comme d'habitude l'arrière de la dernière cabine du pont principal.
photo 20160608_105259

Petite touche "bling - bling" pour décorer la cloison et montrer que nous sommes bien à bord d'Emirates.
photo 20160608_105303

A notre gauche s'est glissé un petit Russe en provenance de SVO.
photo 20160608_105746

Des couvertures ainsi que des écouteurs sont déjà disposés sur chaque siège.
photo 20160608_105809

L'espace pour mes toutes petites jambes ne manque pas.
photo 20160608_105907

Comme dit plus haut, Emirates propose un très bon écran individuel. La très bonne résolution et le choix pléthorique de divertissement aident grandement à faire passer un bon voyage. En plus d'une télécommande, chaque siège est équipé d'une prise usb. Pour les prises électriques multi-standard, un siège sur deux en est équipé.
photo 20160608_105915

Passons au contenu de la pochette. Magazine de bord "Open SKies", catalogue de vente bord, programme du divertissement de bord, tout y est.
photo 20160608_110021

On retrouve aussi dans cette même pochette la nouvelle carte de sécurité.
photo 20160608_110209photo 20160608_110221

L'embarquement est clos et la cabine étant vraiment vide, on se décide donc à prendre chacun une rangée. Je change de coté et me retrouve en 87K qui offre un hublot dans l'axe du siège pour une vue parfaite!
photo 20160608_111135photo 20160608_111143

Pendant que les PNCs passent distribuer le menu, j'explore mon nouveau siège. La tablette qui se déplie en deux est ici un peu sale.


Le plafonnier de nouvelle génération indique qu'il faut s'attacher.
photo 20160608_111530

Grosse déception au moment de la distribution des menus, on voit apparaître une serviette rafraîchissante qui remplace la serviette chaude pré-départ habituelle.
photo 20160608_111609

Les nouveaux casques sont de bonne qualité mais une fois sur deux on se retrouve avec un coté défectueux.
photo 20160608_111802

Nous repoussons à 11h15, soit 5 minutes avant l'heure théorique pendant que la vidéo des démonstrations de sécurité passe sur les écrans.
photo 20160608_111907

Petit passage devant la gare ferroviaire de Roissy où nous arrivons d'habitude en RER B.
photo 20160608_112208

L'A320 de Gulf Air a cédé sa place à un A320 Russe d'une compagnie que je ne connaissais pas mais qui est une filiale d'Aeroflot basé à Rostov sur le Don.
photo 20160608_112506

Notre A380 est suivi de très près par le 787 de KQ qui lui a du retard.
photo 20160608_112544

Nous partirons de la piste sud et nous suivons l'avancée de notre mastodonte grâce à la caméra d’empennage.
photo 20160608_113127

Nous sommes toujours à CDG en roulage quand….
photo 20160608_113207

…soudain un passager clandestin s'invite au voyage.
photo 20160608_113459photo 20160608_113813

Nous gagnons le seuil de piste, bien que l'IFE semble indiquer que nous avons fait une sortie de piste.
photo 20160608_113831

Nous sommes toujours poursuivis par le 787 KQ.
photo 20160608_113848

Les réacteurs rugissent silencieusement et nous nous élançons dans l'air face à l'ouest.
photo 20160608_114032

L'envol nous offre une belle vue sur CDG.


Notre passager clandestin a quant à lui résisté à la puissance du décollage et de la montée mais peinera à supporter les températures glaciales au fur et à mesure que nous prendrons de l'altitude.
Une patte après l'autre, il lâchera prise jusqu'à s'abandonner complètement à une mort certaine…R.I.P!
photo 20160608_114056b

Après avoir tous été captivés par le sort et surtout la résistance de notre ami la bête, on attend impatiemment la distribution des plateaux repas.
Voyons ce qui nous sera proposé sur ce vol.
photo 20160608_133757

Vu le faible taux de remplissage, les plateaux seront apportés individuellement au siège par nos PNCs après avoir noté nos choix.
Voici le plateau bien garni, tel qu'il nous est proposé. On y retrouve le trio classique entrée/plat/dessert, du pain sous blister, une capsule d'eau et la boite à encas (qui contient des crackers, du fromage à tartiner, du beurre, des tic tacs, de la sauce à manger avec des quignons et un petit carré de chocolat).
photo 20160608_124600

Après les plateaux, les boissons sont distribuées. J'opte pour un petit vin blanc et un soda.
photo 20160608_124947

Analysons ce repas qui après découverte a l'air très appétissant.
En entrée nous avons : "Maquereau au poivre, fumé accompagné de sa salade de pomme de terres,
pour le plat il s'agit du "Curry d'agneau doux et crémeux, servi avec des légumes vapeurs et du riz basmati" ,
le dessert est un gâteau chocolat framboise que j'accompagnerai d'un thé au lait.
Le repas était tout simplement divin, bonne quantité, très bonne qualité et plein de saveurs.
photo 20160608_124947b

Nous survolons Zagreb et son aéroport pendant que nos estomacs se remplissent.
photo 20160608_125842

Après m'être régalé, je m'en vais faire un tour en cabine où j'aurais l'occasion de discuter avec notre très sympathique PNC qui est française et qui semble adorer son travail. Elle m'expliquera que c'est la toute première fois qu'elle officie sur un vol en 380 aussi vide.
Du fond de la cabine, on se rend bien compte du très faible taux de remplissage (les écrans éteints dépassent largement ceux allumés).
photo 20160608_132136

Depuis les hublots des portes, on a une belle vue sur les impressionnantes ailes et les réacteurs de l'appareil.
photo 20160608_132253photo 20160608_132529

On entame la traversée de la Roumanie quand je regagne mon siège pour lancer un film.
photo 20160608_133925

Grace au temps radieux, on distingue clairement les rives turques de la mer Noire.
photo 20160608_140416

Un petit avion se cache parmi les nuages….
photo 20160608_140942

Après mon film, je sens mes yeux se fermer, je demande donc un masque à une PNC. Celle ci m'apportera un kit contenant un masque et des chausettes, le tout avec le sourire.
Au sortir de la sieste, une boisson et une glace sont distribuées.
photo 20160608_144332

Dehors les paysages Iraniens offrent un magnifique spectacle.
photo 20160608_164446photo 20160608_164744

Environ une heure avant l'atterrissage, une serviette chaude est distribuée.
photo 20160608_165826

Il reste un peu moins d'une heure avant l'arrivée quand l'équipage passe ramasser les casques et couvertures - Très mauvais point pour ceux qui n'ont pas prévu d'alternative pour l'IFE ou qui veulent dormir jusqu'à la fin du vol. Ceci dit, on m'a laissé mon casque et ma couverture quand j'ai demandé.
photo 20160608_165848photo 20160608_165845

Nous approchons de Dubai alors que le soleil décline.
photo 20160608_170635photo 20160608_172134

On arrivera finalement sur la ville après que la nuit soit tombée.
photo 20160608_173512

On contourne l'aéroport par l'est pour finalement s'aligner et se poser face au nord.
photo 20160608_173554photo 20160608_174310

Touché des roues avec 10 minutes d'avance et on va se garer dans ce qui est une véritable ruche d'A380.
photo 20160608_175210

Le débarquement sera rapide et bon enfant, personne ne se bouscule vu le peu de monde en cabine.
photo 20160608_175143

Les PNCs prennent congé de nous en nous souhaitons un bon voyage pour la suite.
photo 20160608_175140

Les passerelles vitrées de DXB nous offrent une superbe vue sur notre avion du jour.
photo 20160608_175834

Dubai n'est pas notre destination finale mais nous nous dirigeons tous vers la sortie.
photo 20160608_180022

C'est ici que je suis "abandonné" par mes deux compagnons de voyage qui eux sortent se balader à Dubai.
photo 20160608_180239

Direction le train automatique qui m’emmènera au concourse A où j'ai mes petites habitudes.
photo 20160608_183656

Je retrouve là un terminal désert comme je ne l'ai jamais connu.


Je me trouve une petite place au "calme" dans une coin désert de la zone d'attente.
photo 20160608_184456

J'espère profiter de ce moment de quiétude pour me reposer (enfin si on arrive à faire abstraction des appels pour la prière, ramadan oblige) mais il faut croire que ce voyage qui avait failli mal commencer avec l'épisode valise à Roissy, nous réservait d'autres surprises.
En effet, alors que j'étais tranquillement posé, je reçois un sms de mon ami qui me dit qu'il s'est rendu compte qu'il n'avait pas son appareil photo avec lui. Je me lance dans la fouille de tout les sacs restés avec moi pour réaliser qu'il n'y avait pas signe de l'appareil. Je me dit qu'il l'a soit oublié dans l'avion ou au guichet de l'immigration en sortant.
La panique m'envahit et je file voir l'employée du comptoir information qui me dit qu'il faut revenir dans 2 heures pour savoir si les équipes des objets trouvés ont reçu quelque chose. J'attend la boule au ventre avec les haut parleurs qui font les appels à la prière. J'y retourne et la dame note toutes mes infos, numéro de vol, siège,etc mais toujours rien.
Finalement mon ami revient et pensant au début que je lui fait une mauvaise blague, il se rend compte que l'appareil n'est pas du tout avec moi. Il nous reste plus que 2 heures avant de repartir sur notre prochain vol, on retourne tout les deux au comptoir et là, la dame appelle un service et nous demande de décrire l'appareil photo et nous dit de patienter car ils ont peut-être quelque chose. Peu de temps après apparaît un monsieur en uniforme qui nous sort un sachet en plastique scellé. BINGO! C'est notre appareil photo!
Mais avant de nous le restituer, le monsieur nous demande de signer un papier et fait une photocopie de nos passeports et carte d'embarquement.
Cet épisode nous a franchement bluffé. Le professionnalisme et l’honnêteté de l'équipe, que ce soit de nettoyage ou des objets trouvés ont été incroyables. Ailleurs l'appareil n'aurait peut-être jamais été retrouvé.

Après ce deuxième épisode de frayeur, c'est soulagés que nous allons nous restaurer avant d'attraper notre prochain vol…
photo 20160608_204725

La suite au prochain FR,

DXB - KUL ici

Merci de m'avoir lu,

Cloud_rider.
Afficher la suite

Verdict

Emirates

10.0/10
Cabine10.0
Equipage10.0
Divertissements10.0
Restauration10.0

Paris - CDG

7.8/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté7.0

Dubai - DXB

9.0/10
Fluidité8.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté10.0

Conclusion

Ce vol avec Emirates a été excellent du début à la fin. Comme dans toutes les compagnies, il y a des bons et des mauvais équipages et Emirates n'échappe pas à cette règle. Bien que je sois plus souvent tombé sur des PNCs au top, j'ai parfois été déçu de certains. Sur ce vol en revanche, j'ai été incroyablement surpris par le professionnalisme, la bonne humeur et le coté détendu de l'équipage. On pourrait penser que le faible taux de remplissage y soit pour beaucoup, certes mais cela se confirmera sur les vols suivants que les PNCs est un point fort d'Emirates.

Le catering Emirates est l'un des meilleurs que j'ai eu la chance de gouter et les prestations de ce vol n'y font pas exception. Cela dit, je regrette la baisse de service qu'a choisi Emirates depuis quelques temps.
Ils ont d'abord commencé par remplacer le pain chaud et les croissants au beurre du petit déjeuner par des éléments sous blister et de bien moins bonne qualité. C'est désormais des serviettes rafraîchissantes emballées qui remplacent la fameuse serviette chaude parfumée distribuée avant le départ. Et ce n'est pas fini, il semblerait qu'ils aient aussi enlevé la petite boite "grignotage" qu'on retrouvait sur les plateau repas.

Dans l'ensemble ce vol a été excellent d'ou les très bonnes notes.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Dubai (DXB)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 83 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Dubai (DXB).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Emirates avec 8.4/10.

La durée moyenne des vols est de 6 heures et 38 minutes.

  Plus d'informations

12 Commentaires

  • Comment 383120 by
    nykeeo 357 Commentaires

    Merci pour le FR
    Pas de mot sur les fonctionnalités de l'ICE ?
    Quelle sera votre destination finale ?
    Avez vous dépensé 25e par siège ? Si non, avez vous essayé de demander de changer de place une fois dans l'avion?

    • Comment 383176 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      Bonjour. ICE est un système qui a tellement été décrit avant que je passe les détails. Tout ce qu'il faut savoir sur ICE est que c'est l'un des meilleurs que j'ai eu en avion.

      Je n'ai pas payé pour changer de siège car j'avais eu le choix du siège à l'achat du billet déjà et une fois à bord on a eu l'embarras du choix tant la cabine était vide. Les Pnc nous ont elles même conseillées de nous éparpiller pour plus de confort.

  • Comment 383142 by
    bruno06220 283 Commentaires

    merci pour ce report. classique peut-être, mais de superbes photos et d'excellents commentaires font que ce fut un plaisir de vous lire. quant au faible taux de remplissage, sympa pour les passagers. pas sur que la compagnie soit du même avis. ;-)

    • Comment 383177 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      Merci pour votre commentaire ;)

      En effet le faible taux de remplissage est un sacré plus pour le passager mais c'est vraiment rare chez Emirates. C'est la toute première fois qu'on a un avion aussi vide au départ de Paris et même le personnel au sol nous a dit que c'était très rare.
      J'espère pour emirates que c'est assez "exceptionnel"

  • Comment 383149 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7553 Commentaires

    Merci pour ce partage ! Wow 10/10 ! il faut dire que poir de l'eco c'est très bien et que le remplissage aidant le confort et le service s'en ressentent de facon positive. Quel tête en l'air ton ami ! d'abord la valise , puis l'appareil : tu as de la chance qu'il ne t'ai pas oublié dans le taxi ! ;-)

    • Comment 383178 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      Je dois avouer que nous avons tous passé un excellent vol, comme souvent avec Emirates mais là les crews étaient vraiment au petit soin, merci le faible taux de remplissage en effet!

      Ha ha ha ....oui sa tète en l'air nous a donné bien des sueurs froides et je t'avoue qu'après l'épisode de l'appareil photo c'est surtout moi qui avais envie de l'oublier à DXB ^^

      Merci pour ton commentaire ;)

  • Comment 383157 by
    indianocean SILVER 6316 Commentaires

    Dis-moi, tes compagnons de voyage, ce ne seraient pas des boulets?

    "nous débarquons au terminal 2A"=> erreur car je vois 2C écrit au-dessus du bus. Et EK part en effet du 2C

    Avoir autant de place pour soi dans un si grand avion, je me demande si ce n'est pas mieux que de voyager en First. Mais sans la douche...

    Marrant le petit épisode de la bestiole. C'est coriace. Et dire que l'avion décolle à plus de 300 km/h

    Le kit de confort que tu as reçu est le même que celui de la Business. A moins qu'il ne soit standard aux deux classes, quelle veine.

    Ben, je ne vois pas la destination où je crois tu es allé sur le FIDS?

    Merci pour ce FR

  • Comment 383179 by
    cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

    Un peu boulet oui mais bon après coup on en a bien ris ^^

    Ah non la voiture nous a bien déposé à la dernière porte du 2A mais en effet EK part du 2C.

    Il est vrai que sur ce segment nous étions comme des rois, on a pu s'allonger, faire la puce de siège en siège...bref le rêve de tout voyageur en éco!

    Le kit de confort est en effet le même que celui de la business mais il me semble qu'il y en a un autre aussi, on a eu les deux.

    Merci pour ton commentaire Bernard ;)

  • Comment 383194 by
    KL651 4433 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Avec de pareils remplissages, on comprend mieux les rumeurs qui circulent sur les probllèmes d'EK et les promos quasi permanentes de la compagnie...
    Cela dit il faut reconnaître que le service déjà pas mal du tout se trouve fortement amélioré par ce faible remplissage.

    • Comment 383605 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      J'avoue avoir rarement vu un avion aussi vide avec EK e ça se confirmera sur les autres vols ou le taux de remplissage était plutôt faible. Cela dit je trouve au contraire que les prix en promo d'Emirates ne sont plus aussi intéressants qu'avant.

      Il est vrai que le service et les cabines modernes restent largement appréciable.

      Merci pour ton commentaire ;)

  • Comment 383362 by
    mogoy GOLD 9571 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    L'épisode de la bestiole est édifiante, mort en direct, brrr !
    C'est rare d'avoir un appareil si vide. J'ai fait un AUH-LHR qui m'a laissé la mm impression de désert de pax.
    Mais qui s'en plaindrait, rien de mieux que de faire une sieste à l'horizontal pour un billet Y.

    • Comment 383606 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      Pauvre bête oui, on s'est dit qu'il a peut-être résisté à la chute et au froid...mais ça on ne le saura jamais ^^

      J'ai l'impression qu'il y a aussi une question d'horaire qui entre en jeu. C'était la première fois que je prenais le vol de 11h qui fait arrivé à DXB en pleine heure creuse ou l'attente de correspondance est longue. les vols de 15h et de 222h sont à mon avis plus demandés.

      Merci pour le commentaire ;)

Connectez-vous pour poster un commentaire.