Avis du vol Air Austral Paris St Denis en classe Affaires

Compagnie Air Austral
Vol UU 974
Classe Affaires
Siege 02L
Temps de vol 11:00
Décollage 09 Jan 17, 19:30
Arrivée à 10 Jan 17, 09:30
UU   #36 sur 130 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 148 avis
Avionic_Waterproof
Publié le 19 février 2017
Bienvenue sur le vol retour vers la Réunion. Air Austral étant la Compagnie du Mois sur Flight Report, je continue sur la lancée.

Nous sommes le 9 janvier 2017. Une partie du PNC Air Austral est en grève depuis bientôt une semaine et le programme des vols de et vers Paris est rythmé par l’affrètement d’un Boeing 747-400 de la compagnie espagnole Wamos et d’un Airbus A340 de la compagnie portugaise HiFly.
Par chance, le vol de ce jour est opéré par un avion de la compagnie au capricorne.

Terminal 2C un peu moins de trois heures avant le départ. Les chauffeurs Uber continuent leur mouvement de grève, on ne sait jamais.
En zone 15, une file impressionnante de voyageurs attend de pouvoir s’enregistrer.

photo img_4225

Je présente ma carte Capricorne Exclusive à un agent qui me demande de me faufiler entre les passagers dans la file pour accéder au comptoir Club et Confort. Les personnes que vous voyez derrière le panneau sont sur le vol Air Austral

photo img_4230

Le vol sera plein dans les trois classes

photo img_4228photo img_4227

Un couple et ce sera bientôt à moi

photo img_4226photo img_4229

Une fois la carte d’embarquement et l’invitation au salon Paris en main, direction la jonction entre le 2A et le 2C

photo img_4237photo img_4231

Contrôle des documents avant de descendre au rez-de-chaussée

photo img_4232

Grâce à l’autocollant Accès n°1, j’emprunte la file prioritaire. Mais comme il n’y a qu’un seul poste de police, je dois me placer en tête de la file normale devant les autres passagers non prioritaires. Je me sens gêné.
Puis les procédures de sécurité très rapides et efficacement menées par les agents. Quand l’un de ces derniers remarque qu’un passager prend un peu trop de temps pour déposer ses affaires et qu’il laisse un blanc devant lui, le PIFman interpelle un autre voyageur qui attend pour combler le vide. C’est fait au pas de charge mais au moins, on ne perd pas de temps

Je range mes affaires quand je vois un oiseau familier se faire tracter vers le terminal. Par chance, je volerai sur le premier nouveau B777-300ER, le F-OLRD

photo img_4233

Le salon American Airlines est par là sous la flèche mais Air Austral n’y envoie plus ses passagers premium depuis quelques années. Il faut aller vers les portes C80 à C91

photo img_4234

Saint Denis 25°, Nairobi 27°, Dubaï 23°. C’est bien mieux que le -1°C à Istanbul. D’ailleurs, le vol AtlasGlobal est très en retard à cause de fortes chutes de neige sur Byzance.

photo img_4238

Au large, un Boeing 777-300ER Air Austral est puni à cause du manque de PNC

photo img_4236

Le Salon Paris est localisé au niveau inférieur

photo img_4239photo img_4240

Il accueille aussi bien des compagnies Skyteam que des compagnies Star comme Ethiopian. Aeroflot aurait-elle quitté l’alliance fondée entre autres par Air France? La nouvelle alliée d’Air Austral, XL Airways y convie aussi ses passagers.

photo img_4241

Je remets mon invitation à la dame assise à l’accueil. Quelques magazines dont Air France et quelques journaux y sont posés

photo img_4242

Le salon est assez bien rempli, dont beaucoup de Russes et les seules places de libre sont situées au fond.
C’est bas de plafond et le mobilier fait très Air France

photo img_4243

Même les tableaux

photo img_4245

Pour la restauration, des boissons fraîches sont à prendre dans les frigos

photo img_4246

Et au-dessus, des nouilles et des petites choses à grignoter qui rappellent encore la compagnie nationale au code-barres

photo img_4247

Quelques bouteilles de vin rouge

photo img_4251

Et du Perrier en guise de champagne. Pas Laurent, l’autre.

photo img_4252

Ou une boisson chaude en libre service

photo img_4261

Une partie du buffet froid a été dévalisé

photo img_4250photo img_4248

Mon choix s’est arrêté sur quelques tranches de charcuterie et sandwichs. Plateau, couverts et serviette Air France

photo img_4253

Même le verre vient d’Air France

photo img_4254

Le buffet a été réapprovisionné est comme c’est bon, je vais me resservir

photo img_4260photo img_4255

Le wifi est offert par Air France donc pas de code nécessaire pour se connecter

photo img_4256

Mais il faut laisser ses coordonnées personnelles

photo img_4257

Il reste 5 heures, 59 minutes et 58 secondes

photo img_4258

La photo corporate dont justement un FR dédié à Air Austral rédigé par Patou974

photo img_4259

Il n’est pas encore l’heure d’embarquer mais je m’en vais car le salon n’est pas bien confortable d’autant plus que deux personnes conversent à très haute voix dans le haut parleur de leur téléphone. C’est insupportable. La porte C91 est au bout du terminal, on va y aller doucement.

En France, il faut mettre le M avant le B, le M ou le P. #Twitter

photo img_4262

Le Dreamliner Air India se prépare pour son retour

photo img_4263

Il est 18H40, l’embarquement commence. D’abord les passagers Loisirs assis au fond de l’avion. Pour les passagers Club et Confort, c’est en C91

photo img_4265

Au bout de la nourrice, un agent effectue la concordance carte d’embarquement / pièce d’identité avant de nous aiguiller dans une des passerelles.

photo img_4266

Pour moi, c’est la gauche. Accueil mi-figue, mi-raisin par la Cheffe de cabine

photo img_4267

Au galley, un steward fait des rangements. Je suis le premier passager Club et il est 18H43.



Le dernier rang central de la cabine Club et derrière la cloison, la classe Confort

photo img_4268photo img_4273

Des vidéos publicitaires tournent en boucle sur les écrans personnels

photo img_4269

Le Boeing 777-300ER est le seul de la flotte à être configuré en tri-classes

photo img_4279

2-3-2 en Club Austral

photo img_4281

2-4-2 en Confort

photo img_4282

Puis 3-4-3 en Loisirs

photo img_4283

Il y a deux toilettes pour les Club Austral juste avant le cockpit (Il n’y en a qu’une pour la classe Affaires Air France à bord des 777-300ER COI)

photo img_4301

La ratio est porté à 2 pour 40 en Confort

photo img_4302

Je n’envie pas le siège 1J car il est situé trop proche du poste du CCP

photo img_4284

Contrairement au Dreamliner de la compagnie, un espace de rangement clos est situé sous le repose-pieds

photo img_4275

Le magazine Escales et une bouteille d’eau

photo img_4276

La télécommande tactile

photo img_4292

Pas très propre….tout comme mon manteau ^^

photo img_4293

Une partition pour plus d’intimité

photo img_4295photo img_4296

Les commandes électriques du siège

photo img_4297

Les prises USB et pour le casque. Je recharge mon téléphone

photo img_4323

Et enfin, la table d’une taille satisfaisante



Il est 18H49, le steward n’est toujours pas passé en cabine et mon manteau attend toujours d’être placé au vestiaire.

photo img_4285

Je patiente en feuilletant le magazine. La flotte est entièrement renouvelée. Ne reste plus que le seul avion acquis en pleine propriété accueille les nouveaux sièges à son bord (au moment du voyage)

photo img_4286

Et une idée « piquée » à Air New Zealand, l’eXtra Couchette

photo img_4288

L’embarquement continue. J’aide une dame qui cherche son siège au 39H « ll faut encore continuer madame ». Le passager assis au 1L est arrivé, range ses affaires et se relève pour aller aux galley donner sa veste. Il est 19H04, le steward amène un choix de boissons de bienvenue. Ca va, il reste de la place à côté du manteau.

photo img_4303

Une minute plus tard, le steward procède à l’échange trousse-manteau. Vingt minutes depuis mon arrivée.

photo img_4305

Une vidange est nécessaire avant le départ. Ce n’est pas très spacieux mais l’endroit n’est pas non plus destiné pour qu’on y reste des heures.

photo img_4306photo img_4307

Pas de fleurs fraîches. Pas très étonnant avec le froid de canard dehors

photo img_4308

Il est 19H18. Tous les passagers Club ont embarqué. Le casque réducteur de bruits, puis le menu de ce soir



Une entrée, choix entre trois plats chauds porté à cinq si on réserve sur internet, fromages et dessert

photo img_4321

Petit-déjeuner sans choix

photo img_4322

La cave à vins Air Austral



Mais seuls trois crus seront proposés ce soir. Un Bourgogne blanc

photo img_4312

Un Bordeaux rouge

photo img_4313

Et un Côtes du Rhône

photo img_4314

Alors que les magazines et journaux sont distribués, le commandant Durieux prend la parole en direct du cockpit et présente nominativement le PNT. Des turbulences sont prévues durant ce vol de 10h40 vers la Réunion, mais rien de bien méchant.

photo img_4329

Nous survolerons Genève, Rome, la botte italienne, Athènes, l’Egypte, Khartoum, Addis Abeba, Mogadiscio puis Madagascar avant une arrivée prévue à 09H40
Puis il s’excuse et demande notre indulgence pour le PNC car il est en sous effectif à cause de la grève. L’équipage commercial est composé de 11 personnes au lieu de 13 habituellement mais il promet que le service ne devrait pas en pâtir

A cause d’une passagère qui ne voyage pas avec son enfant (elle assise au rang 15 et son fils aux rang 38), les portes sont fermées avec huit minutes de retard. La responsable au sol est soulagée de ne pas avoir à débarquer des bagages en soute. J’étais assis à 4 mètres du galley et je pouvais entendre chaque mot de sa conversation avec la CCP, dont un « Et merde ». Le pushback est fait une minute plus tard.
Le F-OREU en manque de PNC attend la fin de la grève

photo img_4331

Décollage sous la pluie vers l’ouest. Le commandant nous promet du beau temps et 28° à l’arrivée

photo img_4332

Rotation devant le terminal 2C

photo img_4334

Le terminal 1 au loin

photo img_4335

« Démarrer »

photo img_4336photo img_4337

Le côté de droit de mon casque fonctionne mal. J’en demande un autre à une hôtesse qui passe. Le même problème persiste. Ce n’est donc pas le casque. L’avion est pourtant flambant neuf.

photo img_4338

Lumière d’ambiance

photo img_4339

Serviette chaude

photo img_4340

L’apéritif débute à 20H25

photo img_4344

Perrier citron, verrine de crevettes, fromage / tomate, foie gras

photo img_4347

Prise en photo des cahouètes juste à temps

photo img_4348

Le service continue au trolley

photo img_4350

Saumon gravelax. Très bon avec du pain chaud

photo img_4351

Mon voisin a commandé un repas spécial Mer

photo img_4354

Normalement, le plat chaud est amené individuellement sur un plateau. Mais comme le PNC est en sous-effectif

photo img_4356

Il ne figure pas sur le menu papier car je l’ai commandé sur internet: blanquette de veau

photo img_4357

Et comme à chaque vol, rougail tomates, rougail citron, rougail dakatine, piment vert ou rouge. Je choisis le premier

photo img_4358photo img_4359

Le 1H veut dormir en plein service. On est en Affaires après tout. Le steward amène un surmatelas. Il s’agissait donc bien d’un oubli sur le vol aller

photo img_4360

Trolley again pour le fromages - dessert. Qui dit nouveau plateau dit nouveaux couverts et pain chaud



Pour terminer, une infusion et une serviette chaude



Des collègues viennent des autres cabines pour s’occuper des passagers Club, en particulier pour amener les surmatelas

photo img_4370photo img_4372

Je m’endors à 22H00 au sud de l’Italie

photo img_4375photo img_4377

Je me réveille une heure et treize minutes avant notre arrivée au nord de Madagascar

photo img_4379

En attendant le petit-déjeuner, je me connecte à l’eXtra wifi

photo img_4380

Les tarifs. Juste suffisant quelques twitts et j’Aime

photo img_4381

L’avion vole à 35.000 pieds

photo img_4386

D’habitude, pas de trolley et service individuel pour le petit-déjeuner

photo img_4388

Les pains et viennoiseries sont chauds

photo img_4390

Mais le plat chaud est quelconque et les oeufs sont secs

photo img_4391

09H15 heure locale, il faut repérer les issues de secours

photo img_4393

Sur une des caméras extérieures, la Réunion sous les nuages

photo img_4394

La ville du Port, seul point d’entrée maritime de l’île

photo img_4395

La route du Littoral et les premiers piliers de la NRL (Nouvelle route du Littoral), la plus chère du monde. La fameuse Zourite à gauche

photo img_4396

Le bourg de la Montagne et l’entrée ouest de Saint Denis

photo img_4399

La commune ultra-marine la plus peuplée

photo img_4400

La piste 14 est en vue

photo img_4401photo img_4402

L’avion est bien aligné

photo img_4403photo img_4404

Toucher des roues parfait à l’entrée de la piste 12

photo img_4405

Air France 645 se prépare pour son retour vers Paris Orly

photo img_4406

Un Airbus A330 Air France garé près du terminal fret. Première fois que j’en vois un ici.

photo img_4407

Un Boeing 777-300ER et un B737-800NG Air Austral cloués au sol faute d’équipage

photo img_4408

Winglet

photo img_4411

Bienvenue à la Réunion, aéroport Roland Garros



Stoooop

photo img_4417

Débarquement en porte 1L

photo img_4418

En provenance de Paris, les formalités de police sont supprimées. J’arrive en salle cinq minutes après avoir détaché ma ceinture

photo img_4420photo img_4421

Corail Hélicoptères dont parle Flavien sur le blog du site

photo img_4422

Les premiers bagages arrivent cinq minutes plus tard alors que tous les passagers ne sont pas encore arrivés en salle. Les priorités, du moins pour mes valises, sont respectées.

photo img_4423

A bientôt.
Afficher la suite

Verdict

Air Austral

7.9/10
Cabine9.0
Equipage7.5
Divertissements7.0
Restauration8.0

Salon Paris

6.3/10
Confort7.0
Restauration7.0
Divertissements5.0
Services6.0

Paris - CDG

9.0/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté8.0

St Denis - RUN

8.5/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un début de voyage un peu laborieux, laissé à mon propre sort durant vingt minutes après avoir mis le pied dans l’avion. Ca m’a laissé le temps de prendre des photos tranquillement de la cabine, mais bon. Il est bien dit à la porte d’embarquement que les passagers Club et Confort peuvent embarquer à leur convenance.
Un peu de clémence alors puisque le PNC était en sous-effectif? Il me semble que ce soit le protocole chez Air Austral. Le service ne débute que lorsque tous les passagers Club ont embarqué. Y aurait-il matière à changer ce qui se pratique depuis des années?

En vol, ça a été mieux. Je sais que le protocole n’inclut pas l’utilisation du trolley à chaque moment du service. Mais comme l’équipage était en sous-effectif, je vais être indulgent. D’autant plus que nous avons eu du renfort en fin de service des cabines arrière. Mais j’ai senti le PNC stressé et distant. Lors de la soirée de présentation du F-OLRD en octobre dernier, j’avais mentionné la baisse de qualité du PNC, connu pour être très bien, à un responsable commercial de la compagnie. J’ai été surpris d’apprendre qu’ils en étaient conscients. Peut-être que les nouveaux uniformes vont redonner du peps à l’équipage.

Assis à droite ou à gauche de l’avion, siège confortable et repos amélioré grâce au surmatelas qui est un vrai plus.

Note de l’IFE impactée à cause de la défaillance du côté droit de mon casque. L’avion est pourtant neuf.

Même constat que pour l’aller concernant la restauration à bord, le petit-déjeuner reste le point noir de la compagnie alors que le dîner était très bien.

Salon Paris à CDG. Je ne vais pas être original et me démarquer des autres. Il n’est plus à la hauteur de ce qui est actuellement proposé sur la plateforme de CDG, tant au niveau du confort que de la restauration.

La surprise de ce vol vient des agents PIF. Polis mais surtout efficaces pour accélérer les formalités.
Pour la PAF à CDG, je ne me suis pas fait huer mais ça reste embarrassant. Les sas Parafe étaient libres, ce sera désormais mon alternative.

Informations sur la ligne Paris (CDG) St Denis (RUN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 32 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → St Denis (RUN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Austral avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 10 heures et 57 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

  • Comment 386498 by
    Benoit75008 GOLD 6598 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce Fr!

    Prestation de qualité par un pnc bien seul dans un moment pareil :-(

    La nouvelle cabine de UU est magnifique et le confort est remarquable.
    AF a interêt à modifier ses cabinea COI veillissantes..

    RUN fait mieux les choses qu'avant avec le respect des priorités des valises.

    Belles photos d'une ile ou j'ai vécu 3 ans et qui me manque...

    A bientôt

    • Comment 386757 by
      Avionic_Waterproof AUTEUR 169 Commentaires

      Merci Benoît.

      Avec Corsair et sa classe Affaires, Air Caraïbes qui devrait également dévoiler sa nouvelle classe Affaires, Air France a en effet du mouron à se faire. Mais j'ai entendu dire que les lignes RUN, FDF et PTP devraient garder la version NEV4 encore pour un moment.

      Vous êtes toujours le bienvenu ici.

  • Comment 386501 by
    goodfood 31 Commentaires

    Merci pour ce FR !
    Superbe prestation !

    Nul doute que le 777 est un avion de référence

  • Comment 386510 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7288 Commentaires

    Merci pour ce partage. Belle cabine et une version lit qui semble confortable. Catering bien pour le diner : difficile d'etre très original sur le petit déjeuner mais possible d'y mettre plus de saveurs.
    Heureusement que vous n'avez pas eu le 747 Wamos !

    • Comment 386763 by
      Avionic_Waterproof AUTEUR 169 Commentaires

      Merci SkyteamCHC.

      Surtout que les populations qui vivent sur les îles tropicales aiment manger et pisser. Euh, manger épicé (LOL)

      J'ai eu beaucoup de chance car Wamos a effectué le UU974 le 8 et le 10 janvier. La grève s'est terminée le 12 janvier.

  • Comment 386547 by
    Leadership TEAM GOLD 4216 Commentaires

    Merci beaucoup AW pour ce nouveau FR, toujours d'un très haut niveau et avec de belles photos!

    Je remarque quelques différences avec CDG-DZA, déjà la présence de Champagne au Salon Paris, c'est un bonne chose, cependant c'est vrai que c'est dommage que la compagnie n'utilise pas le Admirals Club d'AA mais ce dernier est fermé le soir.

    La cabine présente très bien malgrè le 2-3-2, mais ce dernier rang de la Club à moitié en Confort est un peu bizare.

    Catering quasi identique mais avec une presentation plus soignée, par exemple quelques fruits accompagnent le dessert et bien sûr du vrai fromage!

    Le sur-matelat semble trop petit (en largeur comme en longueur) alors qu'il était à la parfaite bonne taille sur 787, c'est étrange?

    PDJ trop classique.

    A+

    • Comment 386766 by
      Avionic_Waterproof AUTEUR 169 Commentaires

      Merci Leadership.

      Peut-être que votre récent passage à Paris a laissé quelques traces et que la champagne a été ensuite proposé?
      Je dois donc comprendre que le salon AA au 2A puis au 2A-2C était resté ouvert exprès pour UU avant que cette dernière ne déménage à Paris?

      Tant que les passagers au premier rang Confort restent calmes, être assis en dernière rangée centrale ne devrait pas poser de problèmes. Mais il faut savoir que tous les sièges hublot au rang 4 sont des sièges bulkhead........avec nacelles pour bébés. Pas top. Vraiment pas top.

      Vous avez l'oeil pour le matelas. Cela veut-il dire que le siège Club sur 77W est plus large que sur le Club sur 787?

  • Comment 386557 by
    Takedomi 68 Commentaires

    Merci pour ce FR :)

    la cabine est très jolie comparé a certaine autre compagnie. :)

    Castering qui me semble appétissant,mais apparemment le petit déjeuner n’était pas a la hauteur...

    A une prochaine :)

  • Comment 386665 by
    nonopilote 71 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce report de très grande qualité!
    Air austral propose un bon et meilleur produit qu'avant et ceci même avec un sous effectif!
    Attitude étrange de la part des PNC...
    Merci!
    Noé

    • Comment 386770 by
      Avionic_Waterproof AUTEUR 169 Commentaires

      Merci Nonopilote

      J'ai oublié de préciser que le commandant Durieux est venu en cabine s'assurer que tout allait bien. En plus d'être le chef à bord, il a aussi été un bon chef d'orchestre pour motiver ses troupes. Un plus quand le personnel est en sous-effectif

      Je ne comprends pas non plus pourquoi ils ne s'occupent pas du passager Club dès qu'il pénètre dans l'avion.

  • Comment 386709 by
    merian87 15 Commentaires

    Merci.
    Très bon report.
    Des miles à récupérer auprès de cette compagnie. Et il faut être patient ....

    • Comment 386771 by
      Avionic_Waterproof AUTEUR 169 Commentaires

      Merci merian87

      Le programme Capricorne ne propose qu'un seul statut "Elite" à condition d'effectuer au moins 3,5 vols aller-retour Paris-Réunion en Club. Mais les avantages sont très intéressants comme une prime de surclassement aller-retour par an et même un billet prime Accompagnant aller-retour offert 1 fois par an (année civile), pour l'achat d'un payant au minimum dans la même classe de réservation en Loisir, Confort et Club Austral

      Il faut aussi dire que le réseau de la compagnie n'est pas énorme et qu'avec uniquement une flotte de 8 appareils, il n'est pas facile de distribuer beaucoup de billets-prime.

  • Comment 386756 by
    Papoumada SILVER 5428 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Malgré le sous-effectif, le soft-product demeure de qualité pour le repas principal.

    Un vol à la Pititom avec dodo de l'Italie au nord de Mada : le nouveau siège doit être confortable.

    Belles photos d'une arrivée classique à RUN: souvenirs...

    Ennuyeux ce défaut de son sur un IFE neuf.

    A bientôt !

    • Comment 386773 by
      Avionic_Waterproof AUTEUR 169 Commentaires

      Merci papoumada.

      A moins d'être allergique au trolley, le soft product était très bien. Pas de temps mort, ni de service bâclé à la va-vite.
      Reste que laisser un passager Club tout seul pendant vingt minutes avant de venir prendre son manteau, c'est moyen.

      J'ai moi-même été étonné d'avoir dormi aussi bien. Je ne l'ai pas dit mais je me suis levé au milieu de l'Afrique pour un petit pipi et pour me réhydrater avant de faire un pititom dodo aussi vite. Le surmatelas devait y être pour quelque chose.

      Pour le casque, c'était difficile de bien doser le volume. Trop fort à gauche et pas assez fort à droite.

  • Comment 387282 by
    lagentsecret SILVER 10380 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Toujours aussi agréable à lire et complet et détaillé

    Ce salon mériterait quelques améliorations rmais en restant objectif, l'offre nourriture n'a pas à rougir par rapport
    à ce qu'offre AF dans ses propres salons.

    Jolie cabine très réussie

    On retrouve ce siège bien connu et utlisé par plusieurs compagnies

    "Et une idée « piquée » à Air New Zealand, l’eXtra Couchette"
    C'est offert à un prix raisonnable

    Le menu offre des options appétissantes

    La carte des vins offre un choix intéressant

    Amuse bouche et entrée de qualité

    "Il ne figure pas sur le menu papier car je l’ai commandé sur internet: blanquette de veau"
    Alors comment était cette blanquette ?

    Le wifi est bien trop cher :(

    Bon et long sommeil du juste (mais pas Leblanc !)

    Le petit déjeuner pourrait être amélioré en choix et en qualité

    Jolies vues aériennes de l'approche

    A bientôt

    • Comment 387406 by
      Avionic_Waterproof AUTEUR 169 Commentaires

      Merci pour le commentaire

      Oui, même si on n'est pas dans une configuration la plus commune du 3F retenue par les grandes compagnies, le lit est plat, le surmatelas ajoute au confort et il est très aisé de s'extraire du siège hublot quand le voisin au couloir dort

      La blanquette de veau était bonne même si j'ai du ajouter une touche créole et épicée à l'ensemble avec le rougail pour le savourer à ma façon.

      Au final, tant au niveau du confort du siège comme au niveau du catering, Air Austral propose un bon produit Club et au-dessus de ses concurrents sur la ligne Paris-Réunion mais aussi sur les Caraïbes françaises. Car même si Corsair va proposer une classe Affaires, ça reste du NEV. Reste à voir le tarif pour savoir quel sera le rapport qualité-prix et si AF va penser à proposer sa nouvelle cabine Best sur les DOM.

      Tant mieux si le wifi est cher, ça permet d'être déconnecté.

Connectez-vous pour poster un commentaire.