Avis du vol Asiana Airlines Hong Kong Seoul en classe Economique

Compagnie Asiana Airlines
Vol OZ722
Classe Economique
Siege 15K
Temps de vol 01:35
Décollage 09 Mai 17, 13:10
Arrivée à 09 Mai 17, 15:45
OZ   #20 sur 124 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 81 avis
mogoy
Par GOLD 780
Publié le 1 juillet 2017
Bonjour à tous et à toutes.


Voici le sixième vol du routing introduit dans mon FR initial.
Vous pourrez y retrouver quelques éléments sur le pourquoi du comment.

DXB-CDG - EK - J - A380 : c'est ce lien


CDG-BKK - TG - F - A380 : c'est ce lien


BKK-HKG - TG - F - B747 : c'est ce lien


HKG-TPE - CX - Y - B773 : c'est ce lien


TPE-HKG - CX - Y - B773 : c’est ce lien


HKG-ICN - OZ - Y - A330 : c'est ici


ICN-HKG - OZ - J - B772 : à venir


HKG-EEE - XX - F - B772 : à venir


EEE-DDD - XX - J - A330 : à venir


DDD-FFF - XX - F - A380 : à venir


FFF-DXB - XX - Y - A380 : à venir



L'introduction



Je vous avais parlé dans le FR précédent que les prochains vols n'étaient pas initialement prévus.
En effet, deux semaines avant mon départ, je lis sur un site d'info avgeek qu'OZ va positionner son premier A359 sur la ligne HKG ICN justement au moment où je "pivote" à HKG.
En faisant l'aller retour HKG TPE dans la foulée, il m'est possible d'attraper le premier retour de l'appareil vers ICN.

Chic, une exclue qui tombe bien. Les nouveaux appareils d'OZ ne sont pas légion. La compagnie n'est pas en effet en très bonne santé et cela pèse sur ses capacités d'investissement.

Malheureusement, à quelques jours du vol, je reçois un mail sur le report des premiers vols en A359…
Crotte. Au revoir l'exclue, il ne me reste que le plaisir de vous faire découvrir une compagnie peu reportée sur FR et peu connue en dehors de Corée. C'est pour moi une madeleine de Proust puisque lorsque j'étais basé en Corée, je m'échappais en Chine et en Asie un week end sur deux avec OZ la plupart du temps.

Le billet prime que j'ai pris a été acquis pour 50 kmiles (réduit à 40 kmiles suite à l'utilisation d'un des deux coupons attribué à chaque renouvellement du statut Diamond Plus sur OZ).
Et seulement 54 EUR de taxe. OZ n'est pas très généreuse dans la distribution des miles mais n'a pas inflaté ses prix non plus.

Tout ceci me donnant l'accès à la Y à l'aller et à la J au retour : le principe aurait été de présenter les deux classes de l'appareil.
Notamment la toute nouvelle Y+ d'OZ à la mode américaine : un siège Y normal mais avec un pitch étendu.

Maintenant je vous invite à regarder les chapitres : je vous signale une très longue partie de présentation de salons dont vous pouvez vous éviter la lecture en cliquant sur le chapitre « Flight Report (enfin) ».

Pour les autres préparez vous à voir des cloches en pagaille ^^!

Le prélude



Je vous avais laissé sur une illustration de la distinction incarnée dans les couloirs de HKG.

photo p1220596

Chemin faisant, je me tente aux nouvelles technologies "à la OZ".
Asiana a mis des années avant de lancer une application digne de ce nom sur smartphone.
Pour ceux qui connaissent le site web d'Asiana, vous savez à quel point la digitalisation de la compagnie est réellement primitive.
Encore plus, quand on connaît l'avance que peuvent avoir les Coréens en la matière.

photo p1220597

La première épreuve est d'abord d'obtenir la connection. Ce qui prend du temps.

photo p1220598

Puis retrouver sa réservation. Ce qui ne pose guère de problème lorsqu'on l'a enregistré avec son numéro OZ.
Pas sûr que cela marche si on est membre d'un autre programme…

photo p1220599

Tout se passe sans soucis.

photo p1220600

On obtient même son siège.

photo p1220601

Mais il faut être juste super patient…

photo p1220602

Très patient…

photo p1220603

Pour au final, rester bloqué parce que l'appli a du mal à reconnaître une date de naissance qui ne pose aucun problème d'habitude.
Impossible de finaliser l'enregistrement même après plusieurs essais successifs.
Depuis quand cette date bénie des dieux n’existe-t-elle plus ?

Rhââââ !!

photo p1220604

Résultat : impossible de passer le PIF sans BP. Il me faut prendre le people mover pour rejoindre le counter de transfert d'OZ qui se trouve à la base du terminal.

Rhââââ !!!! Que de temps précieux perdu.

photo p1220605

Direction le transfer desk, donc.

photo p1220606

Très mal indiqué, il me faudra 5 minutes pour le trouver…Pourtant, cela n’avait rien de compliqué. Je suis toujours dans le cirage.
Et là boum, y'a personne… Scrogneugneu.

Rhâââââ !!!!

Du coup me voilà sans BP bloqué dans la zone transit…

photo p1220607

Je commence donc à faire la queue pour passer l'immigration en espérant que landside je pourrais m'enregistrer.
L'absence de bagages en soute est clairement un atout dans ces conditions. Cela simplifie pas mal de choses !

Loi de l'emmerdement maximum oblige, c'est en essayant une nouvelle fois dans la queue que finalement j'arrive à passer l'obstacle à la complexité suprême de la date de naissance disparue dans les tréfonds du code source de l’appli OZ.

photo p1220608

Tout content d'être enfin devenu un être de lumière de l'ère digitale, je quitte la queue du PAF en mode « scusi » (ie en dérangeant tout le monde) pour retourner au PIF.

Et bien sûr, une nouvelle "LEM" : les PIFmen refusent mon BP électronique OZ alors qu'ils avaient accepté mon BP électronique CX la veille… Je fais part poliment de mon étonnement : après tout personne n’est à l’abri de tomber sur un ignorant. On l’a vu plus souvent que jamais.

Mais le PIFman a un petit fascicule qui crédibilise sa position : OZ n’est pas listée dans la catégorie.

Rhâââââ !!
Autant vous dire qu’à ce moment, je fulmine. j’apprécie avant toute chose la fluidité dans mes mouvements et cette série de déconvenues malgré ma débrouillardise commence à me les briser menues.

Retour donc à la case départ après avoir perdu ma place dans la file d'attente de la PAF.
La perspective de refaire la queue ne m'enchante guère… Donc je vais voir si le comptoir OZ est ouvert.

On ne sait jamais !

Bingo, c'est le cas. Et mieux indiqué que la dernière fois. L’écran affiche le logo OZ.
Un pax indien (aïe, un tel pax = problème, généralement) va occuper l'agent OZ pendant 10 bonnes minutes avant de me laisser la place.

Rhââââ !! J’ai eu droit à la totale jusqu’à présent…

Puis encore 5 bonnes minutes seront nécessaires pour sortir un bête BP sans bagages et sans connexion, déjà enregistré sur l’application mobile.
Inutile de dire que je n’ai pas cherché à comprendre pourquoi cela avait pris autant de temps, car je n’ai même pas été surclassé…

Bref, une expérience de transit qui a tout de l'intestinal…version bout de chaîne.

photo p1220610

Cette fois-ci est la bonne. Le papier a encore de beaux jours devant lui. Le PIF est passé assez rapidement et efficacement comme souvent à HKG, si l’on a le bon sésame.
J'arrive Airside, « prêt à, en mesure de » lounge-hopper frénétiquement. Et encore plus remonté, car le temps perdu à établir la connexion est définitivement perdu.

photo p1220612


Le triple lounge hopping HKG - version Star Alliance (à la sauce mogoy)



Je vous propose un triple lounge report en J… version Star Alliance. Pour ma version oneworld du lounge hopping à HKG : HKG-DPS et lounge hopping sur oneworld
Pour ceux qui ne pourraient retenir un haut le coeur ou défaillent à la vue d'un salon J (surtout à HKG, certains se reconnaîtront), je vous promets la version en F dans l’un des FRs suivant…

A tout seigneur, tout honneur. Commençons par celuis qui est censé être le meilleur : SQ.
Il a aussi l'avantage d'être le plus proche et j'avais bien besoin d'un réconfort après tous ces efforts pour me sortir de la zone de transit intestinale.

photo p1220613

Le salon SQ est compatible avec le statut Star Gold. Aucun problème pour y accéder donc avec un billet Y sur OZ.
En revanche pas de douche ou autre… possible.

photo p1220614

La principale zone de lounge. Le salon est aveugle. Bien dommage car cela nuit à l'ambiance.

photo p1220615

Certains sièges préservent une certaine intimité.

photo p1220616

Vue en arrière sur la zone du buffet et le bar. On accède par la gauche au fond.

photo p1220617

Alors qu'y-a-t-il à manger ?
Des crudités.

photo p1220618

De la soupe et de la bouillie…
Passons.

photo p1220619

Rouleaux de riz.

photo p1220620

Et nouilles.

photo p1220621

Pour les palais plus occidentaux, les incontournables saucisses et oeufs brouillés.

photo p1220622photo p1220623

Des dimsums plus couleur locale.

photo p1220624photo p1220625

Les nachos sont carrément exotiques à HKG !

photo p1220626

Et pour une note plus sucrée glacée, des glaces HD.

photo p1220627

Le salon SQ ne serait pas un salon SQ sans les sandwichs sans croûte et sous cellophane.

photo p1220628

Et on finit le solide par quelques viennoiseries conservées au chaud.
Bref, rien d'extraordinaire, mais il y a de la variété pour tout le monde.

photo p1220629

Question liquide, les sodas sont conservés au frais.

photo p1220630

Le bar n’est pas en libre service mais propose un champagne : un brut Moët. Je résisterai à la tentation et quitterai le salon sans tester la façon dont les serveuses versent le champagne dans une flûte. C’est bien pour cela qu’on le leur demande, après tout ?!

photo p1220631

Ce n’est pas le tout et il me faut remplir mes devoirs de FRistes et continuer mon lounge hopping J.

photo p1220632

La prochaine étape se trouve au carrefour du Y de HKG : le salon United Airlines.
Un peu provocant pour ceux qui connaissent les Karrot clubs. Mais dans un souci d’exhaustivité et aussi parce qu’il s’agit de HKG et pas de IAD, SFO ou ORD, il faut s’y plier.

photo p1220633

L’entrée est un peu encaissée et honnêtement, ne paye pas de mine. Mais l’accueil sera vraiment très chaleureux, souriant et sincère. C’est assez rare pour le noter.

photo p1220634

La priorité comme d’habitude est de s’enquérir de ZE. Chou blanc.

photo p1220635

Juste après l’antre des dragons, se trouve une zone aux sièges vides et confortables.

photo p1220636

Mais il convient de détailler l’offre du salon et on commence très fort avec des sandwichs d’une banalité affligeante en Asie mais qui constituent le summum du luxe pour un salon UA. J’imagine très bien les réunions entre les supérieurs américains et les responsables locaux qui ont dû batailler pour conserver les quelques grammes de pain et de garniture basique.

Débats dantesques.

photo p1220637

Mais ce n’est pas tout : des fruits faits prédécoupés et pelés en salade. Mazette mais c’est Byzance.
Et une salade composite. Suis-je vraiment dans un salon UA ?

photo p1220638

Apparemment oui, ces fruits ne sont disposés que pour les purs d’esprit et certainement pas pour les feignants dont je fais partie pour qui tout travail manuel relève des travaux d’Hercules (j’ai honte, je précise).

photo p1220639

On revient aux fondamentaux avec la bonne souplette à la UA. Typiquement la solution que je réprouve. Cache sexe de l’indigence de l’offre qui permet d’afficher une offre chaude dont l’élémentarité n’a d’égale que la fausseté.

photo p1220640

Oui mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises. UA contre attaque avec de la cloche. C’est le pied !

photo p1220642

Et à nouveau.

photo p1220643

Et encore ! HKG doit avoir eu une explosion nucléaire massive pour avoir de telles mutations génétiques des Karrot clubs.
Bref le salon UA à HKG c’est la Karrot Mutante.

photo p1220644

On poursuit sur les viennoiseries qui ne se limitent pas aux habituels muffins étouffe chrétien. Cela reste assez industriel mais un poil plus recherché que ce que l’on trouve aux E-U.

photo p1220645

Encore une cloche avec un chicken curry.

photo p1220646

Jus d’orange et de pommes à la présentation un peu négligée et à la qualité moyenne et douteuse.

photo p1220647

Si le catering ‘just blows the average US mind’, c’est surtout la vue et la lumière naturelle qui tranche avec le salon SQ.
Après avoir passé quelques heures dans un tube d’aluminium lancé à des centaines de kilomètres heures. La possibilité de se poser et d’observer la comédie humaine est très appréciable.

photo p1220648photo p1220649

Au niveau bar, que du basic. Pas de champagne assurément.
Il ne faudrait pas pousser Granny dans les orties.

photo p1220650

Les softs incontournables dans les salons US ou autres.

photo p1220651

Et voilà qui est inhabituel, un pousse-au-crime avec le manuel d’emploi du petit fêtard en herbe pour se constituer un cuba libre.

photo p1220652

La presse est variée et naturellement très locale. Le FT, le China Morning et Daily humpf.
Au moins, on retrouve le très geek BT.

photo p1220653

Question vin, guère de (bonnes) surprises. Asie + salon US = misère.

photo p1220654

Indeed.

photo p1220655

Reprenons sur une note positive avec de l’eau parfumée ou pas.

photo p1220656

Bref ce salon UA fera tomber en pâmoison nombre de clients fidèles UA fans. Il a ainsi la rude mission de déniaiser des gens sûrs de leur bon droit voire de leur bon goût. En cela, sa mission civilisatrice ne serait à sous-estimer. Qu’il trouve ici l’expression de ma reconnaissance.

Ouais mais bon…. J’veux pas dire mais ça manque de bulles nobles, nom d’une pipe !
J’veux bien être accommodant mais pas complaisant.
Donc direction le salon TG pour tester un nouvel horizon.
Non pas que je place beaucoup d’attente dans les salons TG surtout hors de BKK.
Mais quand on voit la transmutation du plomb en or sur UA, que ne peut-on espérer sur TG !!

L’accueil après quelques dizaines de mètres à parcourir sera très souriant à nouveau.

photo p1220657

Un coin IT est organisé juste après l’entrée.

photo p1220658

Puis on arrive au buffet avant la salle de lounging proprement dite.

photo p1220659

On y retrouve une cloche.

photo p1220660

Des fruits frais mais pas en salade…

photo p1220661

De la bonne souplette.

photo p1220662

Un bar en mode service minimum.

photo p1220663

HKG oblige des dimsums.

photo p1220664photo p1220665

Mais d’autres cloches aussi.

photo p1220666

Et des glaces pour faire passer le tout. Même si cela manque de noblesse.

photo p1220667

Les bières ne sont pas en reste.

photo p1220668

Tout comme les incontournables sandwichs de HKG et SIN.

photo p1220669

Samosas et friands pour tous les palais.

photo p1220670

L’inflight magazine et BT pour le tout venant. Cela respire le cheap… dans l’ensemble.

photo p1220671photo p1220672

Mais comme chez UA, on profite d’un salon généreusement illuminé de lumière naturelle. On peut avoir des réserves sur les coloris des sièges, le reste est au niveau.

photo p1220673

Il existe aussi une salle télé.

photo p1220674

Mais il est temps de faire honneur au buffet.
Avec cette offre à composer soi-même.

photo p1220675

De cette manière. C’était tellement bon, que je me suis resservi deux fois.

photo p1220676

Finalement, je resterai au salon TG le plus clair du temps. Mais arrive un moment - souvent proche de l’embarquement - qui implique une certaine boisson à bulles. Surtout si on voyage en classe économique.

Direction la Grande Marche de Mao à HKG. Retournous au salon SQ.

photo p1220677

Et voici le Graal car il ne sera pas dit que le mogoy se desséchera à HKG.
Nom d’une pipe.

photo p1220678

Puis retour sur nos pas après ce refill salvateur, en porte 28.

photo p1220679

Le peuple fait la queue.

photo p1220680

Le Flight report (enfin)



Mais le mogoy est dans son élément encore plus qu’ailleurs.

photo p1220681

Il poursuit donc son chemin sans encombre.

photo p1220682photo p1220683

A l’embarquement, la presse est sans surprise coréenne soit en coréen, soit en anglais.
Le FT, le NYT et le WSJ complètent l’offre.

photo p1220684

Un coup d’oeil furtif à l’antique J d’OZ, cela fait plus de 10 ans que cette cabine remplit son office…
Madre De Dios !

photo p1220685

Quant à la Y, le pas de 34 pouces déjà à l’époque très généreux n’a pas pris une ride loin s’en faut.
A mes pieds, une couverture bienvenue pour le convalescent que je suis.

Sur A330, OZ fait dans le 8 de front soit l’une des meilleures cabine Y sachant que les sièges OZ sont aussi d’ancienne génération : c’est à dire plus rembourré que les cabines les plus récentes.

Les Coréens sont prêts à débourser plus (tout comme les Japonais) pour avoir un confort minimum.

photo p1220686

Et OZ a mis à jour les écrans des IFE. Il était bien temps car cela a toujours été un point faible d’OZ.
Le minimum syndical chez OZ donc avec ces écrans Panasonic.

photo p1220687

La moquette est propre mais j’ai un voisin. Tant pis pour lui, il partagera mes miasmes !

photo p1220688

Quant au test Horatius, on a vu mieux.

photo p1220689

Alors que je fais état de ma déception de ne pas voler sur A359, je reçois des témoignages de sympathie. ^^
A 13h15 on repousse.

photo p1220690

Notre voisin est un cousin germain ANA.

photo p1220691

Tandis que les consignes de sécurité sont diffusées sur les écrans.

photo p1220692

Pendant le taxiing.

photo p1220693

Et à 13h42, on décolle.

photo p1220694

Pour arriver à l’altitude de croisière.

photo p1220695

Bruitomètre.

photo p1220696

Puis vient le moment tant attendu sur OZ : le repas.
Comme la plupart des pax occidentaux, mon choix se porte sur le bibimpap.

Un plat coréen assez facile d’accès pour un palais occidental. Hormis le kojujang les ingrédients sont aisément reconnaissables et la confiance s’établit. On est loin du chien (ouaf Icare) battu à mort et bouilli dont la consommation revêt un caractère honteux en Corée depuis le XXIème siècle…

Je confesse avoir goûté à ce mets délicat il y a quelques années, (pas mordre, Icare).

Plateau tel que servi.

photo p1220697

Mais sur les compagnies aériennes coréennes, le bibimpap est roi.
L’ennui c’est que le mélage des ingrédients accélère la déperdition de chaleur et que l’on mange son plat souvent tiède au mieux, voire carrément froid…
Cette fois n’a pas été une exception.
Notez le kimchi en boîte et la soupe miso-style, incontournables accompagnements d’un repas coréen.

photo p1220698

Le repas a été servi assez rapidement puisque nous n’avons pas encore abordé les côtes taïwanaises.

photo p1220699

Rapidement le service des boissons chaudes suit.

photo p1220700photo p1220701

Je ne peux guère donner dans le style marathon compte tenu de la profusion de plats rigides fourni par OZ en Y.
Mais le coeur y est.

photo p1220702

Santé donc avec hommage à la Hite.

photo p1220703

Ma seule contribution au marathonage sera cette mogoyïsation de la canette de bière.
Illustration du résultat final. Bon, on peut faire mieux, mais je vous rappelle que je suis encore malade.

photo p1220704

Il serait temps de débarrasser, chers OZ !

photo p1220705

Puis la cabine est plongée dans le noir, dans la plus pure tradition noctambule des compagnies coréennes.

photo p1220706

Nous approchons rapidement de la Corée. Entre Mokpo et Yeosan, soit le Cholla du Sud.

photo p1220707

Le temps est couvert.

photo p1220708

La consigne de sécurité en cover only.

photo p1220709

Le magazine de bord en mode plagiat du Douanier Rousseau.

photo p1220710

Puis on aperçoit les terres du matin calme.

photo p1220711photo p1220712

ICN en vue.

photo p1220713

Le terminal historique avec le bâtiment de la gare.
Beaucoup de souvenirs pour moi avec de multiples vols en week end en Chine, au Japon et en Asie du sud-est.



In extremis, le réseau OZ en Europe. Visiblement pas de mise à jour depuis l’absorption de BMI par BA…


photo p1220719photo p1220720

Débarquement par la J. Retour en arrière d’une décade pour moi. Quasiment rien n’a changé….

photo p1220721

Y compris le débarquement à ICN, ce qui est plus compréhensible.
Notez les deux drapeaux du point de départ et d’arrivée. C’est le drapeau chinois qui est affiché pas celui de Hong Kong.

photo p1220722

Dernière vue sur l’appareil.

photo p1220724

Et arrivée en zone bagage après un passage en PAF assez longuet comme malheureusement assez souvent à ICN.
Mais rien de comparable aux E-U.


photo p1220725

Me voilà landside, prêt cette fois à rejoindre mon aéroport pour un repos bien mérité… dans un hôtel ! Si si !

photo p1220726photo p1220727

Merci de m’avoir lu et rendez vous au prochain FR qui sera le retour mais en J cette fois.
Afficher la suite

Verdict

Asiana Airlines

8.0/10
Cabine9.0
Equipage7.5
Divertissements7.0
Restauration8.5

United Airlines Red Carpet Club

8.1/10
Confort9.0
Restauration8.0
Divertissements7.5
Services8.0

Hong Kong - HKG

8.6/10
Fluidité7.5
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Seoul - ICN

8.8/10
Fluidité8.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Voici venu le temps de la conclusion. Un vol avec OZ ne surprend jamais. Même après 10 ans, je retrouve le produit quasi inchangé. L'écran a été élargi et il était temps mais tout le reste est figé dans le temps. Au niveau du siège personne ne s'en plaindrait, tout comme le catering. Comme quoi, l'immobilisme a parfois du sens et surtout dans le domaine de l'expérience passager en Y. En J, ce serait moins clair... sur cet A333.

Notation Vol.
Cabine : à l'ancienne mais toujours vaillante, cette cabine relève d'une ère passée du voyage en éco. Ici vous pouvez voir la Y+ de l'A359 : http://asiana350.flyasiana.com/web/images/asiana_economy02.jpg.
Equipage : efficace et souriant, mais rien de plus et pas de salutations diamondplusesques.
Divertissement : souvent le point faible d'OZ avec nettement moins de choix que les majors.
Restauration : pour qui aime le bibimpap froid, danger. Surtout si on est en fin de service (intérêt accru d'être élite et de choisir un siège à l'avant)....Sinon c'est très bon et caractérisant.

Notation Salon : choisissons le UA car c'est le salon le plus inattendu.
Confort : pas trop dense, lumineux.
Restauration : n'a rien à envier aux autres salons de HKG, il manque le champagne mais c'est souvent le cas à HKG hors CX (et encore il faut le demander explicitement).
Service : RAS
Divertissement : normal pas de ZE mais le reste y est.

HKG : je sanctionne la fluidité en raison du rejet du BP électronique OZ...
ICN : RAS.

Informations sur la ligne Hong Kong (HKG) Seoul (ICN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 19 avis concernant 6 compagnies sur la ligne Hong Kong (HKG) → Seoul (ICN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Cathay Pacific avec 8.4/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 15 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

  • Comment 402609 by
    marathon GOLD 9052 Commentaires

    Ce n'est tout simplement pas crédible pour Asiana de voyager en J l'année de son 40° anniversaire. Ça devrait se fêter en F !
    Mme a explosé de rire à la lecture de l'expérience du transit version Asiana.
    Chacun sa spécialité - la mogoysation d'une canette ou la marathonisation des plats - et choisit sa compagnie aérienne en conséquence :)
    Je ne dirai jamais assez de mal de la manie coréenne de faire voyager ses PAX dans l'obscurité en vol de jour. Ce pays du Matin Calme se prend pour le pays de la Nuit Éternelle.
    Merci pour le partage !

    • Comment 402955 by
      mogoy GOLD AUTEUR 8506 Commentaires

      Merci François,

      "Asiana" va vous reporter du F par la "suite" ^^ Pour paraphraser un exprésident anormal, "si t'as pas voyagé en F avt tes 40 ans, c'est que t'as raté ta vie"...il fallait bien que je marque le coup.

  • Comment 402622 by
    Gaetan SILVER 1816 Commentaires

    Merci pour ce FR largement détaillé !

    Le transit n'a pas été des plus optimal avec cette application d'un autre âge ne te permettant de t'enregrister. Heureusement que le comptoir a finalement ouvert pour te sortir de l'impasse.

    Les visites des différents lounges nous permettent de se faire une bonne idée de l'offre présentée par chaque compagnie. Chaque lounge a ses qualités et ses défauts. Ce que l'on retient c'est que le UA n'est pas un carrot club !

    A bord, OZ fait toujours un excellent job avec un bon catering et des sièges d'un confort inégalable !

    ça t'a fait quoi de revoler sur OZ depuis le temps ?

    A bientôt pour la suite

    • Comment 402954 by
      mogoy GOLD AUTEUR 8506 Commentaires

      Merci Gaëtan pour le com'.
      Sur le papier l'appli rend bien et est belle mais la réactivité à chaque étape était lente et je n'ai pas compris pourquoi ma date de naissance buggait... C'est la première fois que je suis confronté à cela. J'aurais pu sortir landside in fine mais au prix de temps perdu.
      Pour les salons, je dois dire que mon coeur balance mais pour lounger mieux vaut l'UA, et pour manger et boire mieux vaut SQ.
      Revoler avec OZ c'est une grosse madeleine de Proust surtout en Y. La précédente fois avait été en 2013 sur un CDG ICN et ils m'avaient surclassé Aller et Retour. Donc cela faisait un bail que je n'avais plus mis les pieds ds la Y.

  • Comment 402626 by
    akivi GOLD 1728 Commentaires

    Si flight report avait existé il y a 10 ans, je n'imagine même pas tout ce que tu aurais pu poster à l'occasion de tes nombreux we dans la région :)

    Une expérience bien agréable dans cette antique cabine éco ! Merci pour le partage et à bientôt !

    • Comment 402953 by
      mogoy GOLD AUTEUR 8506 Commentaires

      Merci Guillaume,

      Question salon, c'eût été moins glorieux (pas de salon lors de ma première montée en *G, puis les salons J OZ qui n'envoient pas du rêve... et ils se sont améliorés depuis deux trois ans) mais en revanche des bons routing Shadok : ICN SYD ou ICN NAN ds le week end. ou encore ICN-SIN-DPS/YOG/CGK etc.

  • Comment 402647 by
    Numero_2 SILVER 8295 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Que de Rââââ (lovely) distillés au long du récit !

    D'expérience un BP LX sur mobile ne pose aucun problème aux transferts de HKG.

    Le triple lounge hopping *A à HKG est déjà largement couvert sur Fr.com. ;)

    "Le salon SQ est compatible avec le statut Star Gold. Aucun problème pour y accéder donc avec un billet Y sur OZ." -> C'est aussi là que les préposés à l'enregistrement envoient les passagers éligibles OZ.
    Tiens, le Piper Heidsieck a cédé la place au Moët ce qui n'est pas plus mal.

    Assez étonné que tu n'aies pas souligné le fait de servir le bibimbap dans la porcelaine de la J !

    Le siège adjacent était-il bloqué ?

    A bientôt pour la suite.

    • Comment 402952 by
      mogoy GOLD AUTEUR 8506 Commentaires

      Merci Clément.

      Oui je n'ai pas l'exclu sur le J. Mais je vous prépare la version en F et je n'ai rien trouvé de ce style jusqu'à présent ^^.
      Si LX y arrive, encore moins excusable que OZ n'y arrive pas, ils ont plus de vol après tout.

      Le bol du bibimpap était en plastique si je me souviens bien. Mais comme c'était un vol régional, ton LC était p-e soumis à un protocole différent.

      Pas de siège bloqué du fait du 2/4/2 de l'A330. Mais en 777 et avec un statut OZ Diamond (ou D. plus), on peut demander le bloquage du siège et ils font vraiment attention à cela. Mais c'est un unpubished privilege.

  • Comment 402686 by
    noone18 357 Commentaires

    La date bénie des dieux n'est a priori pas le 07/01/77 ... plutôt le 15.01 de la même année ^^
    OZ avec des cabines vieillissantes mais qui fait bien le job.
    Même froid le repas fait envie.
    Merci pour le partage

    • Comment 402951 by
      mogoy GOLD AUTEUR 8506 Commentaires

      Merci pour le com'

      Je suis navré mais quand on arrive en retard, on ne change pas l'heure du rendez vous a posteriori ^^
      OZ s'en tire bien malgré un produit hard daté. En Y on a vraiment un service.
      Je faisais le test il y a 10 ans de demander systématiquement des bouchons anti bruit et un masque pour les yeux pour les tester. Et c'était à 90% assuré. Je ne suis pas si sûr que ce soit le cas, mais les PNCettes font vraiment des efforts. Le sens du service est vaiment développé en Corée (IOTW, les Coréens sont des consommateurs pénibles).

  • Comment 402777 by
    jules67500 GOLD 3739 Commentaires

    Hello Quentin ! Merci pour ce FR !

    Dommage que le site n'ait pas été créé plus tôt avec tes weekend OZ, on aurait eu pas mal de bons reports !

    L'expérience au sol est gâchée par ces multiples allers-retours qui n'en finissent pas !

    Heureusement, le lounge hopping à la sauce Mogoy est sain et sauf et plutôt bien mené.

    En vol, il faut aimer le bibimbap si l'on voyage sur OZ ^^

    A bientôt ! Et bonne installation !

    • Comment 402950 by
      mogoy GOLD AUTEUR 8506 Commentaires

      Merci Jules pour le com'

      Il y aurait eu des choses à dire sur un ICN SPN, un XIY DNH, GMP RSU, ou tout simplement mes ICN SYD sur un weekend !
      Pb au transit d'autant que j'avais la crève et pas vraiment envie de me faire tourner en barrique.
      Ensuite la fête est moins folle aux lounge report car j'étais sous médicaments jusqu'au moment d'embarquer. Vous remarquerez (ou pas, en fait je n'ai pas eu de remarquer sur la question) que je n'ai ni bcp mangé ou bu. Seuls trois bols de soupe au TG et la flûte de champ pour finir au SQ.

  • Comment 402794 by
    pititom GOLD 9617 Commentaires

    Dommage pour l'exclue mais tu aurais pu prétendre que cet A330 était l'attendu A359 et tu peux être sûr que je n'y aurais vu que du feu :D !

    Un peu galère l'expérience au sol, alors que HKG est plutôt top au niveau organisation et flux.

    Dommage pour le bibimpap tiédasse. Ca aurait la classe en Y de servir cela dans les bols en pierre chauffée à blanc ;)

    A bientôt :)

    • Comment 402948 by
      mogoy GOLD AUTEUR 8506 Commentaires

      Merci Thomas pour le com'

      Vue l'épaisseur des sièges Y et les IFE panasonic, j'aurais eu du mal à vous convaincre que c'était du 359 !
      Effectivement, je me suis souvent imaginé en avion les pierre chaudes dans lequels on mélange le bibimpap... Mais je n'ai pas trouvé la solution sécurité à cette singularisation du produit.

  • Comment 402850 by
    aurel-lil 4195 Commentaires

    Merci pour ce FR Quentin !

    dommage cette exclu pour l'A350, ce n'est que partie remise à n'en pas douter ;)

    HKG on a déjà vu mieux question organisation, le problème du BP vient bien d'OZ non ?

    A bord, c'est bibimpap en puissance, faudrait que je goute un jour ce plat ! le reste du vol en lui-même semble conforme à ce que sait faire OZ, mais clairement l'A350 aurait apporté un côté renouveau face par exemple à cet IFE, encore que le chargement est peut-être le même entre les 2 appareils.

    A bientôt pour la suite !

    • Comment 402947 by
      mogoy GOLD AUTEUR 8506 Commentaires

      Merci Aurélien pour le com'

      J'ai plus regretté l'A350 sur ce vol en Y que sur le retour en J. J'aurais pu voir si mon statut m'ouvrai à la Y+ et de tester le nouveau siège Y : plus slim, meilleur écran. Cela fait tellement longtemps que je connais le siège Y d'OZ que pour moi, c'est une vraie news.
      Pour le transfert, le pb vient de l'appli qui buggue et ensuite l'absence d'acceptation du BP par HKG. Au bout du compte c'est OZ qui doit rendre la paxex de ses clients la plus fluide possible.

  • Comment 402912 by
    Chevelan GOLD 10190 Commentaires

    Dommage d'avoir raté l'A350 !
    Tu fais honneur au plat national, mais la soupe "tiède" ce n'est pas terrible
    Un vol sympa

    Merci Quentin pour cette suite ! A+

    • Comment 402946 by
      mogoy GOLD AUTEUR 8506 Commentaires

      Merci Hervé pour le com'

      J'ai tjrs une hésitation sur le bibimpap. C'est sympa mais froid bcp moins. On ne peut pas non plus faire chauffet à blanc des pierres pour tenir le tout au chaud comme à terre en Corée.

Connectez-vous pour poster un commentaire.