Flight-Report

Avis du vol Tarom Paris Bucharest en classe Economique

Compagnie Tarom
Vol RO 0384
Classe Economique
Siege 15F
Temps de vol 02:50
Décollage 28 Jui 17, 16:20
Arrivée à 28 Jui 17, 20:10
RO   #35 sur 128 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 36 avis
VINCNT
Par 776
Publié le 7 juillet 2017
Bonjour à tous,

Voila longtemps que je lis avec avidité les reports, pas mal de temps, aussi que je voulais en faire un.

Je profite de ce trajet assez peu répertorié, avec une compagnie relativement discrète sur le site, et un avion pas non plus très fréquent pour me lancer !

L'occasion d'un voyage à Bucarest était toute trouvée pour tenter un vol avec TAROM !
Pourquoi TAROM? C'est assez simple : il n'y a que 4 compagnies qui offrent des vols directs depuis Paris (dont 2 low cost depuis Beauvais…). Autant dire que si je me résous à "choisir" Beauvais pour les voyages à Cluj (dans le nord de la Roumanie) avec Wizz air, je n'avais aucune envie de m'y rendre pour ce vol-ci. Je me retrouvais donc avec une offre Air France / TAROM, et la compagnie roumaine offrait des horaires pertinents sur des vols en promo !
Le beurre et l'argent du beurre, quoi !
(j'espérais aussi secrètement/naïvement que prendre un vol d'une compagnie Skyteam me permettrait de cumuler des miles avec la carte flyingblue… quelle innocence… => Je sais que vous êtes nombreux à comprendre le système de miles d'AF, si vous avez la clé de décodage, je suis tout à fait preneur !)

L'arrivée à CDG se fera donc par RER. C'est pratique, plutôt rapide, relativement fiable et je suis aussi un fan de trains.

Une rame encore non modernisée… Donc sans clim… C'est un détail qui a toute son importance les jours de canicule !
Voici donc notre vaillante rame, nom de mission : ERAN 93, qui nous accompagnera jusqu'au Terminal 2.
Cette brave machine a donc été fabriquée par ALSTHOM et TCO, sur le site de Raismes, en 1988. Vous remarquerez l'absence de strapontins au niveau des portes d'accès au train, ainsi que la disposition des éclairages : il s'agit d'une série de rames commandée en 1984 pour le RER A et affectées par la suite au RER B, suite au remplacement du matériel roulant du RER A par des éléments à 2 étages. Bref, elle a quelques kilomètres au compteur !

photo report 1 1photo report 1 2

Train quasiment vide, direct depuis Gare du Nord. Trajet d'une trentaine de minutes. Ca roule. Parfait.
Puis arrivée à CDG, avec cet écran merveilleux. Quelle invitation au voyage… On en perdrait la tête !

photo report 1 3

Je me suis rendu compte que je n'avais pas fait énormément de photos de l'arrivée à CDG, mais nous avons eu un parcours relativement classique : Terminal 2E, retrait des billets aux bornes électroniques Air France, embarquement fluide, parce qu'aéroport quasi-vide, ce mercredi après-midi. Par contre, il y a un sacré trajet jusqu'à la porte d'embarquement. Il faut vraiment prévoir le temps nécessaire !
Orientation vers les bornes PARAFE pour moi, par une agente Paris Aéroport (anciennement ADP) souriante et malicieuse. Très sympa.
Borne non fonctionnelle, du coup, je repasse au contrôle traditionnel, avec un agent physique (et souriant) !

On file dans la salle d'embarquement dans le Hall L, par LISA, le train automatique de l'aéroport. C'est calme, propre, ensoleillé, fluide, efficace…
L'ami qui voyage avec moi, habitué des transhumances en bus jusqu'à Beauvais, est sous le charme…

photo report 1 4photo report 1 5

Le voyage dure quelques minutes et nous permet d'apercevoir quelques beaux oiseaux…

photo report 1 6

Alors que ce terminal que je découvre avec bonheur offre une vue imprenable sur quelques gros poissons, et volatiles venus d'ailleurs…



C'est aussi un super spot, en face des pistes, pour vivre les décollages en direct ! Et voir aussi qu'avec l'orage qui se prépare, il se pourrait bien que notre propre décollage soit un peu mouvementé…
Et voici qu'on retrouve celui qui nous amènera à bon port, avec à la clé, une petite surprise : alors qu'il était indiqué que nous voyagerions en A318, c'est finalement à bord de ce 737-300 que nous volerons !

photo report 1 11

Voila, c'est l'un des 4 737-300 de TAROM, il porte le joli nom d'Alba-Julia, charmante ville de Transylvanie, et ancienne capitale de la Principauté du même nom !
Quelques minutes de retard, l'embarquement commence. Je n'ai pas vraiment écouté/vu/su si il y avait eu respect des priorités…

photo report 1 12

Ces nuages gris n'annoncent rien de très bon !

photo report 1 13

Et nous voilà à l'intérieur de l'avion. Accueil cordial.
Back in the 90's ! C'est assez drôle pour le coup.
Cabine en 3+3, et je retrouve ma place au 15F, de mémoire.

photo report 1 14

Siège à l'ancienne. Tissu scratché. Ca a un aspect "fauteuil de chez mémé" assez sympa.
photo report 1 15

La tablette ne tient plus vraiment droit et on a visiblement rebouché le cendrier !
photo report 1 16photo report 1 17

Les plafonniers trahissent l'âge de l'avion ! Celui là aussi, il a quelques heures de vol au compteur !

photo report 1 18

Et puis on s'assoit, et c'est confortable, sans aller jusqu'à dire que c'est moelleux. Il y a suffisamment de place pour mes 1m80.
C'est globalement propre et finalement plutôt cosy.
On bouquine la documentation.
La notice de sécurité a du être conçue sous Powerpoint par un ingénieur dépressif…
Mention spéciale pour l'effet d'ombre portée.

photo report 1 19photo report 1 20

L'impression la plus forte, c'est qu'on a surtout eu la sensation de faire un voyage dans le temps, à bord de cet avion.
On semble à des années lumières des modèles low-cost, ultra optimisés et rentabilisés. C'est peut être les dimensions des sièges qui donnent cette sensation, ou le côté désuet de la cabine…
Ca me rappelle mes premiers vols vers Madrid, quand j'étais gamin.

photo report 1 21

Allez, c'est le départ… avec une grosse demi-heure de retard… et il commence déjà à pleuvoir.
Mouvementé. C'est le mot…

photo report 1 22photo report 1 23

Et puis lorsqu'on passe la couverture nuageuse, ca se calme un peu et la lumière du soleil commence à inonder l'intérieur de l'avion. Quel bonheur !



Du coup j'en profite pour faire un petit tour aux toilettes. A l'image du reste. A l'ancienne, propres, mais un détail choc : le tour du distributeur de savon est plein d'une drôle de matière, qui s'apparente à de la rouille mais qui s'enlève facilement avec une serviette… Je ne sais pas ce que c'est, mais c'est franchement pas terrible.

photo report 1 24photo report 1 25

Et puis la distribution des plats commence. Je n'ai pas noté l'heure à laquelle cette distribution a commencé, mais ca devait être environ une heure après le décollage.
Le packaging est franchement pratique et original.

photo report 1 31

Hop, tout est sorti et sans emballages, ca donne ca !

photo report 1 32photo report 1 33

On a donc un plat chaud, je crois que c'était du poulet en sauce / riz aux petits légumes. Très correct. On ne peut pas dire que c'est bon, mais c'est très correct. Du pain, un peu sec, et du beurre. Un second service de pain à la place.
Et enfin le gâteau, qu'on ouvre comme ceci.

photo report 1 39

Et qui ca cette tête là quand on le déballe !

photo report 1 40

C'est sympa, un peu sucré, très chimique (ce qui est comble quand on s'appelle "le gâteau de la maison"), mais ca passe bien. En réalité, ce gâteau m'a rappelé les Coquelines à la fraise que ma grand-mère m'offrait pour le goûter quand j'étais petit…
Décidément, un vrai retour dans le passé avec ce vol ! :)

Le café, malheureusement en poudre… Assez mauvais, mais avec un peu de sucre, ca se boit…

photo report 1 37photo report 1 38

Les paysages sont superbes.

photo report 1 41

Et comme toutes les bonnes choses ont une fin, nous voici à l'approche de Bucarest…
J'espère repérer la très fameuse Casa Poporului, mais c'est assez difficile. En réalité, on arrive à apercevoir la Maison de la Presse, dont le profil ressemble à l'une des Sept Sœurs de Moscou.

photo report 1 44

Atterrissage sans histoire.
On roule un peu, ce qui nous permet de retrouver pas mal de vieux coucous, visiblement retraités !

Ceux-là sont intéressants :
photo report 1 45photo report 1 46

Chrome Air (?) et Aéro Asia, qui est une low cost Pakistanaise dont les activités viennent d'être suspendues par soucis de sécurité…
Les avions m'intriguent. Il pourrait s'agir de deux BAC 1-11 (pour British Aircraft Corporation), construit dans les années 60. Visiblement, ils font partie des premiers cours-moyens courriers à moteur à réaction, avec la Caravalle !
C'est surtout que ces avions ont aussi été produits par ROMBAC, en Roumanie et à l'initiative de Ceausescu. L'aventure s'est arrêtée rapidement, puisque ROMBAC n'a produit que 9 exemplaires, malgré la licence de production qui avait été acquise. Peut-être que les deux qu'on voit font partie de cette micro-série !

Puis des A310 de TAROM, retirés du service.

photo report 1 47photo report 1 48

Et on arrive enfin en porte d'embarquement, pour retrouver les copains, frères et cousins.
On a un peu de tout. A320 Wizz, A320 Qatar, ATR TAROM, 737 Blue air et Ryanair.



Passage rapide. Le couloir est relativement long, mais il offre un beau point de vue.
Les utilisateurs des toilettes de l'aéroport devraient apprendre à viser (je vous ai épargné la photo, mais franchement, il y a parfois lieu de s'indigner !)

Direction les bus RATB !
photo report 1 53

C'est le seul transport public pour rejoindre le centre ville, en attendant l'ouverture d'une ligne de métro (qui figure déjà sur les plans…)
C'est relativement long, surtout quand on se trompe de ligne, d'ailleurs…

photo report 1 52

Mais c'est le début d'un long et beau week-end, Bucarest-Constanta, alors vive l'aventure !
Merci d'avoir lu ce premier post, je n'ai pas encore tous les automatismes, ca viendra certainement avec les prochains !
En tout cas, j'espère que vous aurez autant de plaisir à le lire que j'en ai eu à l'écrire.

Et à bientôt pour le prochain report !

(En bonus, quelques photos de ces 2 villes merveilleuses !)
Bonus : Cliquez pour afficher


Le pont Anghel Saligny. A sa construction en 1895, c'était l'un des plus importants ponts métalliques à grande ouverture au monde ! Les trains passent toujours dessus aujourd'hui, ce qui nous offre une très belle vue sur le Danube !!
photo report 1 54
Le Casino de Constanta ! Chef d'œuvre art nouveau, aujourd'hui à l'abandon…
photo report 1 55
Il fait chaud en Roumanie !
photo report 1 56
La station de Mamaia ! A l'époque, et toujours aujourd'hui, c'était le lieu de vacances de tous les Roumains !
photo report 1 58
Je ne suis pas sur qu'elle s'attendait à se retrouver là dessus…
photo report 1 60
Oui. C'est grand. 375 000 m², 1100 pièces, 40% du PIB de la Roumanie pendant sa construction…
La Maison du Peuple multiplie les superlatifs…
photo report 1 61photo report 1 62
Athénée Roumain. Une magnifique salle de concert !
photo report 1 63
Un bâtiment bien connu du centre ville : C'était à l'origine un immense Parking, qui est devenu lieu d'expression artistique… avant peut-être une nouvelle vie….
photo report 1 64
Un voyage ne serait pas complet sans une petite visite des métros : des rames Bombardier toutes neuves, et un réseau plutôt efficace !
photo report 1 65

A bientôt !
Afficher la suite

Verdict

Tarom

7.4/10
Cabine8.5
Equipage7.5
Divertissements5.0
Restauration8.5

Paris - CDG

9.3/10
Fluidité10.0
Accès9.5
Services8.5
Propreté9.0

Bucharest - OTP

6.3/10
Fluidité9.0
Accès6.5
Services5.0
Propreté4.5

Conclusion

Une belle surprise, que ce vol TAROM !

Pour détailler ma note :
- La cabine est vieillotte, désuète, mais finalement assez chaleureuse et propre.
- Le siège est assez confortable, pour ce vol assez court, même si le plateau ne tient plus très droit.
- L'équipage fait son travail. C'est bien rodé et efficace. Il manque juste quelques sourires.
- Il n'y a pas de divertissement (et pas d'offre de journaux à l'entrée de l'avion non plus). Le magasine est moyennement intéressant.
- Le catering offert est assez sympa, et très bienvenu. C'est pas mal, sur un vol de cette durée.

Par contre, on a quand même l'impression que la compagnie est restée bloquée quelques années en arrière, avec cet avion.
Ca a son charme, mais ca ne donne pas forcément une image très gratifiante.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Bucharest (OTP)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 12 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Bucharest (OTP).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Tarom avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 56 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

  • Comment 403208 by
    Chevelan GOLD 10911 Commentaires

    Bienvenue à bord

    Ce premier FR est extrêmement complet, avec de belles photos et un bonus à la clé, félicitation !
    Tarom reste une valeur sûre pour se rendre en Roumanie, leur B737 est un dinosaure avec ses vieux sièges qui restent confortables.
    Plat chaud et complet, alors que la concurrence ne propose qu'un sandwich et une boisson.
    Assurément un bon vol
    La maison du peuple est gigantesque, Quelques quartiers de Bucarest ont des airs de Paris, Constanta est la station balnéaire Roumaine par excellence, comme Varna et Bourgas le sont en Bulgarie

    Merci pour ce partage, à bientôt !

  • Comment 403209 by
    BESMRS GOLD 1270 Commentaires

    En fait les éléments détachés de la A (qui sont des MI84 et non des MI79) sur la B le sont jusqu’à achèvement de la rénovation du parc de Mi 79… qui a pris beaucoup de retard…

    De plus, ce n’est pas de la clim qui est installée mais de la VR (ventilation réfriégérée). Techniquement c’est assez proche mais le cahier des charges n’est pas le même.
    La climatisation est conçue pour maintenir une pièce à une température constante prédéfinie (généralement entre 18 et 25 °C) alors que la VR recherche un différentiel de température vis-à-vis de l’extérieur (pour les Mi79 c’est de l’ordre de 5°C) qui donne une impression de fraicheur.
    Pour du matériel suburbain qui a les porte ouvertes entre 20 et 40 % du temps, ce n’est pas un détail énergétique… mais une économie substantielle !

    Autres différences entre le Mi 79 et le Mi 84 dans leurs versions non rénovées les plus récentes :
    Le 79 a des portes d’intercirculation avec bourrelets UIC, pas le 84
    Le 79 a des portes baggages, pas le 84
    Des sièges (bloc et strapontins) ont été démontés sur les 84
    L’électronique de puissance et de commande ne sont pas les mêmes (y compris avec les 79B)

    Lisa c’est du VAL 208 NG de Siemens Transport (ex matra transport)….

    Alba iula a été livré à la TAROM le 18/10/1993, il y a plus ancien (presque 24 ans quand même)… par exemple Air France a un A320 de 1992 (F-GKXA)

    • Comment 403546 by
      VINCNT AUTEUR 27 Commentaires

      Ah ! Merci pour toutes ces précisions !
      Oui, j'avais entendu dire que certaines rénovations avaient pris du retard à la suite de la découverte d'amiante dans les rames...
      (Tu sais si le principe de ventilation réfrigérée est le même que dans les rames du nouveau transilien?)

      D'ailleurs, questions un peu parallèles, mais tu as l'air calé alors j'en profite : en quoi constitue une modernisation d'un appareil ?
      J'imagine qu'il y a plusieurs niveaux d'intervention, qui peuvent aller du changement de sièges au désossage complet / changement sanitaires / électronique de bord / éclairages / isolation phonique-thermique / remplacement moteurs / "installation" winglets-modification des ailes ?
      Quel est le prix de ces aménagement vs l'achat d'un avion neuf ?
      Quel est le gain par rapport à un avion neuf ? (Est-ce qu'un A320, modernisé, sera plus silencieux qu'un A320 nouvellement livré?)
      :)
      Merci

  • Comment 403228 by
    yadin 410 Commentaires

    Merci pour ce FR saveur "désuet". J'aime beaucoup ces vieux appareils. Ils me rappellent mes premiers vols dans les années 90. J'avais emprunté un 737-200 de Lithuanian Airlines vers Vilnius. Le rêve !! Au retour, un JAK42, qui s'était parqué au terminal 1, juste à côté d'un DC10 de Thai Airways !! J'avais vu un A310 d'Air France partir pour Bamako et sur le Paris Marseille, nous avions eu un 737 d'Air France.
    J'avais 17 ans !! L'aviation me faisait rêver !!

  • Comment 403244 by
    akivi GOLD 1890 Commentaires

    Super premier FR, merci beaucoup ! Un très bon vol avec une cabine confortable et un repas chaud en Y sur un vol intra-européen, c'est rare ! J'avais moi aussi été agréablement surpris par Tarom lors de mon unique vol avec eux (OTP-MAD dans l'un des A310 que l'on voit à la fin de votre FR, snif)

    A bientôt !

  • Comment 403278 by
    mogoy GOLD 9021 Commentaires

    Merci pour ce FR, une vraie réussite pour une première.

    Catering chaud et départ du 2E, sont un bon point pour la compagnie roumaine, mais le café soluble et la cabine déglinguée beaucoup moins ! A bientôt pour le retour !

  • Comment 403290 by
    frenchie 16 Commentaires

    Beau FR, les anciens coucous de Tarom ont du charme mais Tarom tente de se moderniser - meme si cela reste une cie publique roumaine - avec l'arrivée de deux 737-800 NG (pour remplacer les a310 et d'ici la fin de l'année deux avions long courrier pour des vols vers les US et la Chine. La roumanie est un beau pays que je recommande, arrivé il y'a 6 ans je ne suis pas rentré :)

    • Comment 403550 by
      VINCNT AUTEUR 27 Commentaires

      Merci beaucoup. C'est vrai que la Roumanie est un pays magnifique.
      Oui, je viens de tomber là dessus en cherchant un peu :
      http://www.tarom.ro/sites/default/files/directia-tehnica-tarom_2.pdf
      Un livret sur les capacités des services techniques de la compagnie ! C'est assez génial. Ca ne transpire pas la modernité, mais ca a le mérite d'être efficace !

  • Comment 403315 by
    Aurel Vlaicu 88 Commentaires

    Bravo pour ce premier FR ! De plus c'est sur le vol RO384 que je connais bien, je suis heureux que TAROM vous ait plu !
    Magnifique bonus de 2 villes tout aussi magnifiques qui mériteraient d'être mieux connues :)
    Merci encore et à très vite ;)

  • Comment 403399 by
    opoman GOLD 1100 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce premier FR plaisant à lire.
    D'autres sont bien plus calés que moi dans l'art de maîtriser les programmes de frequent flyers mais même s'il est possible que ce vol n'ait pas rapporté de miles (en fonction du tarif, cela peut arriver, même si de ce que j'ai pu voir, c'est de plus en plus rare...) il a, à minima, au moins du être comptabilisé comme "vol qualifiant" ce qui permet notamment de prolonger la validité des miles FB déjà présent dans le compte.
    En vol, du classique Tarom vers OTP avec un plat chaud qui semble roboratif, marrant d’ailleurs l'étiquette "dnata" sur le plat pour un départ ex CDG, je pensais que servair était seul maître en ces lieux!
    La cabine bien qu'ancienne parait correctement entretenue, bon point, la modernisation des appareils TAROM traînant un peu!
    Merci encore pour cette première et à très vite on l'espère!

    • Comment 403553 by
      VINCNT AUTEUR 27 Commentaires

      Merci pour ta réponse.
      Oui, j'avais commencé à étudier les conditions du programme, un soir. Mais je m'étais endormi dessus, malheureusement ... :)
      On verra bien. Enfin chapeau à ceux qui maîtrisent !
      A très vite, j'espère aussi ! :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.