Avis du vol Wizz Air Kutaisi Vilnius en classe Economique

Compagnie Wizz Air
Vol W6 8046
Classe Economique
Siege 1A
Avion Airbus A320
Temps de vol 03:45
Décollage 21 Jui 17, 11:10
Arrivée à 21 Jui 17, 13:55
W6   #21 sur 22 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 68 avis
LGaddict
Par 481
Publié le 10 septembre 2017
Suite de ce petit périple triangulaire de début d'été, avec une petite pause fraîcheur en Lituanie.


1. Contexte et itinéraire

Voir:
link


Après quelques jours en Géorgie, je souhaitais mettre le cap en direction des Pays Baltes (Pribaltika en Russe), en vue de prendre un peu le frais et de profiter d'un peu de verdure.

Voilà qui tombe bien, Wizzair dessert aussi Kutaisi depuis Vilnius, ville très intéressante à plus d'un titre, et qui fut un des avants postes occidentaux de l'ex-URSS.

Logiquement, l'itinéraire va donc se poursuivre ainsi:

- Train Luxembourg-Dortmund
+Vol DTM-KUT, W6, 320, Y: link
(+visite de Kutaisi et de ses alentours)

- Vol KUT-VNO, W6, 320: C'EST MAINTENANT


Intérêt de ce vol pour FR:

- KUT a été reporté une seule fois (par votre serviteur), à l'arrivée seulement, et donc pas encore au départ;

- la plupart des vols W6 décollent de KUT très tôt le matin (6h), ce vol est un des rares décollant de KUT en journée;

- {b]VNO a été reporté quelques fois, mais très très majoritairement de/vers l'Europe Occidentale;

- Il s'agît donc d'un vol transversal ex-intra-soviétique, reliant 2 anciennes RSS, et pas n'importe lesquelles, puisque Lituanie et Géorgie furent les plus en pointe dans la lutte contre le pouvoir moscovite à la fin des années 80; et

- le parcours du vol est contraint par le contexte post-soviétique. ;-)


2. Au sol - KUT

Une dizaine de minutes de taxi, à bas prix et me voilà à KUT.


Le nom de l'aéroport est dûment signalé, encore un hommage à David IV dit Le Reconstructeur:

photo dsc01623


Le terminal est vraiment moderne, même si assez simple:

photo dsc01624photo dsc01625


Zone d'enregistrement, assez réduite, située dans un coin du bâtiment:

photo dsc01626


Mon enregistrement est rapide, de même que le passage des contrôles de police puis de sécurité, collés les uns aux autres.


Airside, il n'y a qu'un seul point de restauration:

photo dsc01629


Il y a surtout une grande boutique…

photo dsc01627photo dsc01631


…contiguë à la zone d'attente:

photo dsc01632


Aperçu des arrivées du jour:

photo dsc01630


S7, une des seules legacy présente à KUT, a marqué son territoire ;-)

photo dsc01628


A 10h25, arrive le vol W6 8045 de Vilnius, avec une légère avance:

photo dsc01634photo dsc01636photo dsc01641


Le débarquement ne traîne pas:

photo dsc01642


L'embarquement ne traîne pas non plus et la zone d'attente se retrouve rapidement vide:

photo dsc01643


Etant installé à nouveau en rangée 1, je suis donc le dernier à embarquer, ce qui me permet de fixer le zinc sans stress:

photo dsc01644



3. A bord

Départ du terminal à 11h:

photo dsc01646photo dsc01648


Le roulage ne vas pas durer très longtemps, avec un dernière vue du terminal, sur fond de Grand Caucase aux sommets enneigés:

photo dsc01649



Décollage à 11h08 (-2min):

photo dsc01652


Comme lors du vol précédent (DTM-KUT), on va survoler la plaine ou se situe KUT, et également l'Autoroute S12:

photo dsc01657photo dsc01658photo dsc01662


On va là aussi survoler les montagnes du Sud-Ouest de l'Iméréthie:




Gros plan sur Ozurgeti:

photo dsc01670


La Côte Adjare est vite atteinte:

photo dsc01675photo dsc01674photo dsc01676


Survol de Batumi et de ses environs:




Gros plan sur BUS:

photo dsc01685


Survol de Hopa, avant-dernière ville avant la frontière turque:




Le ciel va ensuite se couvrir un peu le long des côtes turques, longées jusqu'à Samsun. Ensuite, survol de l'intérieur des terres, et plus particulièrement du Barrage d'Altinkaya et de ses environs:

photo dsc01702photo dsc01705photo dsc01708


Très rapidement toutefois, on va retourner au-dessus de la Mer Noire, qui cette fois va être franchement traversée en direction du Nord-Ouest:

photo dsc01709


1h37min après avoir décollé de KUT, les côtes roumaines sont en vue, annonçant la fin du survol de la Mer Noire, et le cap est désormais plein Nord:

photo dsc01725


Gros plan sur Constanta et son port, le plus important de Roumanie:

photo dsc01728photo dsc01729


On a va définitivement quitter la Mer Noire un peu plus au Nord, à la hauteur de la Réserve Naturelle du Delta du Danube:





Survol intéressant de la zone frontalière Roumanie-Ukraine, là où le Danube se divise en plusieurs bras:

photo dsc01751


Gros plan sur Tulcea (Roumanie)

photo dsc01747


Gros plan sur Izmail (Ukraine), situé sur un bras qui sert de frontière entre les deux pays:

photo dsc01752


Survol du Budzhak, qui avant 1945, faisait partie de la Bessarabie/Moldavie:

photo dsc01753


Petit snack, pas des plus goûteux, mais le petit-déjeuner est déjà loin:

photo dsc01754photo dsc01755


2h après avoir décollé de KUT, passage en plein au-dessus de KIV:

photo dsc01758


Et fort logiquement, survol de Chisinau juste après:




Cap plein Nord, nous ne passerons pas au-dessus de la Transnistrie, mais nous la frôlerons dans la région de Camenca/Soroca.


L'Ukraine est rapidement retrouvée:

photo dsc01763photo dsc01764photo dsc01765


2h30 après décollé de KUT, survol de Zhytomir:

photo dsc01768photo dsc01772photo dsc01773


Gros plan sur UKKV:

photo dsc01767


Passage au-dessus de Irchansk et de ses environs peu après:

photo dsc01777


Korosten, toujours en Ukraine, mais déjà très proche du Belarus:

photo dsc01778


Ovruch, dernière grande localité en Ukraine, à partir de laquelle le cap va passer du Nord au Nord-Ouest:

photo dsc01779


Le ciel va à nouveau se couvrir au dessus du Belarus, et 25min plus tard, on coupe l'axe Varsovie-Moscou à Baranovichi:

photo dsc01783photo dsc01785photo dsc01786


Entre-temps, la descente a commencé, et nous sommes déjà dans le Nord du Belarus, du côté de Navaelnya et du Niémen:

photo dsc01788photo dsc01791


3h20 après avoir décollé de KUT, la région de Vilnius est enfin en vue:

photo dsc01794photo dsc01795photo dsc01799


VNO est aussi en vue:

photo dsc01797


On va donc contourner Vilnius par le Nord-Est, VNO étant localisé au Sud de celle-ci:




Gros plan sur la Tour de Télévision, devenu célèbre en Janvier 1991, dans la douleur:

photo dsc01805


Survol de zones résidentielles de l'Est de Vilnius:




Passage au-dessus de la voie ferrée Vilnius-Minsk:

photo dsc01816


VNO est très proche désormais:

photo dsc01817photo dsc01818


Atterrissage à 13h35, soit 3h25 après avoir décollé de KUT:

photo dsc01823


Les travaux préparatoires de réfection de la piste battent déjà leur plein. VNO a en effet été fermé plusieurs semaines en Juillet-Août 2017 pour ce faire:

photo dsc01824


Roulage court, qui va permettre de spotter un peu…

photo dsc01825photo dsc01827


…comme ces 3 zincs:

- 1 737-300 de Belavia (LY-FLJ), qui vola longtemps chez KLM/Transavia avant de filer chez Norwegian, SmallPlanet et Monarch), garé depuis 2015;
- 1 737-400 de Transaero (EI-DNM), qui commença sa carrière chez Air Europe, avant d'aller chez Jet Airways et Sahara, cloué à VNO depuis la faillite de UN
- 1 A320 de Jubba Airways (5Y-JZX) de Jubba Airways (Somalie)

photo dsc01828photo dsc01829


Le roulage se poursuit:

photo dsc01830


Peu de monde de ce côté-ci du terminal:

photo dsc01831photo dsc01833photo dsc01834


Style soviétique modernisé de ce côté-ci:

photo dsc01835


Avec 2 zincs de S5, la saison d'été est bel et bien commencée:

photo dsc01836photo dsc01838


6min après l'atterrissage, soit 3h31 après le décollage de KUT, l'appareil s'immobilise devant le terminal:

photo dsc01839


Le vol aura fortement dévié de la ligne droite, laquelle aurait été de mise si ce vol avait été effectué du temps de l'URSS:

photo kut-vno

Le parcours a en effet été fortement contraint par la géopolitique

- pas de survol de la République d'Abkhazie
- pas de survol de la Crimée depuis son retour à la Fédération de Russie
- pas de survol des Républiques Populaires de Donetsk/Lugansk et de la zone de combat du Donbass
- République de Transnistrie seulement effleurée dans sa partie Nord
- pas de survol du centre de la Mer Noire, vu les manœuvres simultanées de l'OTAN et de la Fédération de Russie

Du temps de l'URSS, les choses auraient tellement été plus simples :-D



4. A l'arrivée - VNO

Débarquement rapide par escalier mobile, bien que le stationnement se fasse devant une passerelle. Il faut ensuite monter de 2 étages pour rejoindre le contrôle de police. Juste avant celui-ci, les baies du terminal permettent de fixer l'appareil une dernière fois:

photo dsc01842


Et aussi ce zinc de l'USAF, censé tenir la Fédération de Russie en respect dans le cadre de manœuvres de l'OTAN sur la Baltique :-D

photo dsc01843


Une fois passé le contrôle de police, on dispose d'une belle vue sur la zone Départs en contrebas:

photo dsc01844photo dsc01845


La signalétique de VNO souhaite la bienvenue:

photo dsc01846


Il faut ensuite emprunter un long couloir…

photo dsc01847


… d'où l'on peut encore jeter un oeil sur les "3 compères":

photo dsc01848photo dsc01849


Livraison rapide des bagages de soute, dans une salle moderne…

photo dsc01850


… mais une fois sorti en zone publique, on tombe sur la partie "historique" du terminal, construite dans les Années 1950, et au style stalinien très soigné, miam miam ;-)

photo dsc01852


On se croirait dans une gare ;-)

photo dsc01853photo dsc01855


En fait du bâtiment central, le Réalisme Socialiste est encore à l'honneur:

photo dsc01860


Une fois dehors, l'impression de se trouver devant une gare se confirme ;-)

photo dsc01856photo dsc01858



5. Trajet VNO=>Vilnius

En parlant de gare, il y en a justement une sur le site de VNO. Vu les horaires, c'est donc par le mode ferroviaire que j'ai préféré rejoindre le centre de Vilnius.

Depuis la devanture de VNO, un cheminement piétonnier couvert, et fermé sur un des deux côtés, mène à la gare. Louable intention, vu la rigueur des hivers, mais pourquoi ne pas l'avoir fermé des deux côtés?

photo dsc01862photo dsc01863


La gare est située en contrebas, et il faut y descendre en ascenseur:

photo dsc01865photo dsc01869


La gare est tout simplement dénommée "Aéroport", en Lituanien. Pas de mention du genre Airport ou Vilnius

photo dsc01870


La desserte ferroviaire en navettes n'a rien d'un horaire cadencé, jugez plutôt:

photo dsc01871


La Navette arrive finalement:

photo dsc01872


Autorail récent, construit en Fédération de Russie, et aux normes russes, donc avec un plancher très haut, qui vu la hauteur des quais en Lituanie, comporte un emmarchement qui relève de l'escabeau, assez sportif pour quiconque un tant soit peu chargé de bagages ;-)

photo dsc01885


Le billet (0.70€) s'achète à bord, à l'accompagnatrice, très courtoise. Intérieur assez spartiate, mais propre:

photo dsc01875


Trajet à travers les faubourgs Sud de Vilnius:

photo dsc01877photo dsc01879


Vue sur la Tour de Télévision:

photo dsc01876


Au bout de 7min de trajet, la gare centrale de Vilnius est atteinte, dans une ambiance assez soviétique ;-)

photo dsc01881photo dsc01887



6. Excursion à Gori

Bonus : Cliquez pour afficher




7. Aperçu de Vilnius

Bonus : Cliquez pour afficher



Au vu des ces aperçus de Géorgie et de Lituanie, et ce malgré les oripeaux soviétiques que l'un et l'autre pays conservent, on réalise pleinement la différence qu'il pouvait y avoir entre ces 2 anciens territoires, au point que l'on parfois bien du mal à réaliser qu'il firent partie d'un seul et même pays (Empire Russe puis URSS)…
Afficher la suite

Verdict

Wizz Air

6.1/10
Cabine6.5
Equipage8.0
Divertissements7.0
Carte payante3.0

Kutaisi - KUT

6.5/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services4.0
Propreté7.0

Vilnius - VNO

6.0/10
Fluidité6.0
Accès6.0
Services6.0
Propreté6.0

Conclusion

Un vol là aussi assez long, mais encore agréable, grâce à la gentillesse de l'équipage et au confort en rangée 1, qui adoucit quelque peu la planche à repasser, identique à celle du vol précédent. Aussi ai-je mis les même notes à Wizzair que sur mon vol précédent (DTM-KUT).

A KUT, je valorise le confort du terminal, sa propreté et la fluidité des contrôles d'accès, mais pénalise un peu le manque de choix dans la restauration, pourtant essentiel sur une plateforme desservie avant tout par des vols longs et en BoB.

A VNO, RAS.

Sur le même sujet

12 Commentaires

  • Comment 412480 by
    Gaetan SILVER 2282 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    L'aéroport de départ est vraiment désert et vu le nombre de vols, c'est normal ! Avant que tu en parles, je ne connaissais pas cet aéroport mais il est propre et moderne !

    En vol en tant que tel n'a rien de particulier mais les vues aériennes sont jolies ! Tout comme les bonus !

    A bientôt

    • Comment 412506 by
      LGaddict AUTEUR 1283 Commentaires

      Merci Gaetan ;-)

      KUT est en effet un aéroport récemment remis en service, et majoritairement utilisé par W6, et qui est fortement concurrencé par celui de BUS.

      L'intérêt de ce vol, c'est aussi son tracé assez torturé par la Géopolitique: pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? ;-)

  • Comment 412516 by
    jules67500 GOLD 4921 Commentaires

    Merci Philippe pour ce FR !

    KUT n'a pas grand nombre de vols en cette journée ! Au moins, il est propre et moderne, mais ça tu n'aimes pas, tu préfères les vieux aéroports au charme ex-soviétique lol

    Pour le vol, rien à redire si ce n'est ce détour assez dérangeant au niveau temps de vol...

    Tes boni sont de grande qualité, et la visite de la ville natale du petit père du peuple est magnifique !

    A bientôt :)

    • Comment 412541 by
      LGaddict AUTEUR 1283 Commentaires

      Merci Jules ;-)

      J'aime les terminaux propres, pas sales, mais effectivement, je préfère mille fois un terminal comme celui de VNO à un terminal moderne comme celui de KUT :-D

      Le détour doit coûter une bonne heure de trajet. Slava SSSR, navsegda ^^^^

      Tapie en plein Caucase, Gori semble une autre planète.

  • Comment 412586 by
    Numero_2 GOLD 9908 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    La partie la plus intéressante est sans aucun doute la petite visite de VNO car on reste bien sur du low cost à bord !

    • Comment 412600 by
      LGaddict AUTEUR 1283 Commentaires

      Merci Clément ;-)

      Un vol low-cost, certes, mais c'est la seule ligne qui relie Géorgie et Lituanie en direct.

      Par le passé, FlyLAL volait sur VNO-TBS, mais tout ceci s'est évanoui avec la faillite de ce transporteur en 2009, et (feue) Lituanica n'a jamais repris cette ligne. Georgian Airways n'a jamais desservi la Lituanie non plus.

      Donc faute de grives, on mange des merles, et en outre le low-cost et ses tarifs en aller simple me permettent de faire un itinéraire triangulaire, et donc de combiner 2 séjours en une petite semaine, en passant chaque fois par un nouvel aéroport, sans jamais revenir en arrière.

      Ce gain de temps et cette diversité accélérée sont pour moi un petit luxe, qui vaut bien le produit J que LH offre du FRA-TBS...

  • Comment 412679 by
    Kethu SILVER 1894 Commentaires

    Hello !

    Merci pour ce FR, tout aussi intéressant, si ce n'est plus que le précédent. Le terminal de VNO est vraiment très particulier...

    Mais c'est surtout les bonus que j'ai apprécié, tout deux fort intéressants. Pour la Géorgie, même commentaire que sur le précédent : Ça renforce mon envie d'y aller.

    Par contre, pour Vilnius, j'ai déjà prévu un week end en 2018 là-bas, mais je suis en train de me demander si 30h sur place suffiront à assouvir ma curiosité ou si une semaine serait plus appropriée... Il va falloir que je racle les fonds de tiroirs à congés payés !

    Et merci aussi pour les bonus ferroviaires, bien sympas aussi ! Amusant de voir que les trains géorgiens semblent aussi, voir plus confortable, que le TGV, avec un service à bord plus poussé (pour la seconde du moins). Il ne leur manque que la vitesse... (et l'absence de chiens errants serait pas mal aussi !)

    A bientôt :)

    • Comment 412767 by
      LGaddict AUTEUR 1283 Commentaires

      Merci pour le commentaire ;-)

      VNO est un chef d'oeuvre à lui tout seul. La ville, elle, se visite facilement sur un WE, mais ce sera un peu juste pour aller jusqu'à Trakai. En Géorgie, le train que j'ai emprunté était commercialisé comme de la 1ère classe...en classe unique ;-)

  • Comment 412710 by
    Yac974 227 Commentaires

    Bonjour et merci pour "FR" !!!
    Petit aéroport "sympa" (KUT) loin des standards au charme "soviet" de VNO !!!
    Super bonus..Vilnius une belle ville semble bien vide !!!
    Bonne journée

    • Comment 412768 by
      LGaddict AUTEUR 1283 Commentaires

      Merci pour le commentaire ;-)

      Vilnius est au contraire une ville assez animée, mais l'Avenue Gediminio et les rues environnantes sont à circulation restreinte, ce qui donne une impression de vide. Il y avait un projet de Metro il y a 30 ans, abandonné lors de l’éclatement de l'URSS, mais qui revient à présent sur l'agenda.

  • Comment 413284 by
    mogoy GOLD 10272 Commentaires

    Merci Philippe pour ce FR inédit.

    Je remarque le drapeau européen sur les mats de l’aéroport. J’avoue ne pas suivre la question caucasienne en la matière. Ils ont une chance un jour d’y parvenir ?

    Tu as passé ton vol le nez au hublot. En tout cas on suit très bien la route suivie.

    Une fois de plus payer un bulkhead pour ce type de vol fait complètement sens.

    • Comment 413803 by
      LGaddict AUTEUR 1283 Commentaires

      Merci Quentin ;-)

      Le vol fût en effet une terrasse panoramique presque en continu. Vu le confort douillet et les plantureux repas offerts par Wizzair, c'est une rares activités intéressantes d'un tel vol, en sus d'un peu de lecture ;-)

      Comme sur mon vol DTM-KUT, la très grande majorité des passagers était de nationalité géorgienne.

      La Géorgie dans l'UE, c'était la lubie de Sakhaachvili, auquel on doit aussi la reconstruction de KUT, mais depuis, le rêve s'émousse, et plus encore vu que la Turquie est en train de faire marche arrière sur le sujet. La politique actuelle de l'équipe au pouvoir est au contraire de diversifier les horizons: l'UE n'est plus aussi prédominante, et on essaie de tisser des liens étroits avec la Turquie justement, l’Azerbaïdjan, l'Iran, mais aussi la Chine. Avec la Fédération de Russie, les rapports se normalisent lentement, mais sûrement depuis la guerre de 2008.

Connectez-vous pour poster un commentaire.