Avis du vol Lao Airlines Luang Prabang Hanoi en classe Economique

Compagnie Lao Airlines
Vol QV313
Classe Economique
Siege 8D
Avion ATR 72-500
Temps de vol 01:20
Décollage 26 Sep 17, 17:10
Arrivée à 26 Sep 17, 18:30
QV   #103 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 21 avis
VINCNT
Par 383
Publié le 18 février 2018
Après une pause de quelques semaines, je poursuis les récits et reports de ces vols grâce auxquels j'ai découvert ces fabuleux pays que sont le Vietnam et le Laos.
L'étape du jour, c'est un départ de Luang Prabang pour rejoindre Hanoï, dernière étape du voyage avant retour à Ho Chi Minh City puis Paris…

INTRO
Comme les précédents vols vers/depuis le Laos, c'est Lao Airlines qui sera notre transporteur. A ce sujet, le site internet de la compagnie, comme les confirmations et informations sur les vols mériteraient d'être plus faciles d'accès.
Pour info, nous avions payé le vol 105$ par personne, pour un aller simple donc, et avec un bagage. Comparé au prix des low cost du voisin vietnamien, c'est hors de prix, mais si on considère le prix des vols internes du voisin Cambodgien, on se situe à peu près aux mêmes niveaux… Et visiblement, c'est un prix habituel chez Lao Airlines…

AEROPORT
Après quelques jours de repos à Luang Prabang, nous voici en direction de l'aéroport, qu'il est quasiment impossible de rejoindre autrement qu'en taxi ou tuk tuk, cela prend une petite vingtaine de minutes depuis le centre ville.



L'aéroport est très beau, bien dans le style Laotien.

A l'intérieur, c'est un peu plus générique, avec encore quelques boutiques de souvenirs, et un café. A noter qu'il y a un service conventionné de taxis, avec des prix fixes, et honnêtes. C'est une bonne chose, qui se retrouve dans plus en plus de villes.

L'enregistrement a déjà commencé.
Donc, après dépose de la valise, obtention du sésame, on se dirige tranquilement vers le passage de la police des frontières pour arriver dans la zone d'embarquement.

Là encore, il y a quelques boutiques, qui vendent, à des tarifs exhorbitants, quelques derniers souvenirs aux voyageurs qui garderaient encore quelques billets.
Il y a aussi ce petit restaurant, où l'on apprend qu'il est possible de manger des "French Fried". J'ai pas osé goûter, je suis encore réticent aux expérimentations cannibales.
Au passage, un grand merci à la charmante vendeuse d'un de ces magasins, qui a gentiment accepté de bien vouloir déposer dans une boite aux lettres les cartes postales que j'avais oublié d'envoyer en ville !
photo dsc_1049photo dsc_1053

Il y a un salon, auquel je n'ai pas eu accès, mais il y a d'autres possibilités de faire passer le temps, pour les amateurs !

Hop ! Les portes d'embarquement sont ouvertes, et c'est à pieds qu'on rejoint notre avion.

A l'instar des paysages laotiens, les vues sur les environs de l'aéroport sont absolument splendides.

Du coup, on traine un peu dehors, le temps d'immortaliser ces derniers instants au Laos… et on embarque.

LE VOL
C'est mon 3ème voyage dans un ATR 72 de Lao Airlines, il n'y pas de grande nouveauté de ce côté là. On profitera d'avantage des vues depuis le hublot pendant le vol…

Le siège est relativement petit, l'espace limité, mais pour un vol d'à peine 1h30, on s'en contente.

Petit tour du propriétaire. C'est propre, et on retrouve, en plus des fiches de sécurité, le "vomito bag", et le magasine de la compagnie. Il est assez agréable à feuilleter. Les investisseurs chinois affluent en nombre au Laos. C'est très palpable, aussi bien sur les routes, dont la modernisation est (co?) financée par China Aid, que dans les villes, où les "zones économiques" et autres World Trade Center ou Central Business District sont en construction (particulièrement à Vientiane, d'ailleurs). Et les nouvelles centrales hydroélectriques sur les affluents du Mékong en sont également les témoins. (Cela dit, EDF a fait de même et a aussi pris part à la construction d'autres barrages au Laos).

Les destination, horaires et compagnies partenaires de Lao Airlines sont décrites.



Vrombissement. C'est la mise en marche des moteurs. Ces ATR sont décidément très bruyants.

photo dsc_1092

On s'aligne, ca pousse, ca vibre, ca secoue et on décolle !



Je vous laisse apprécier les vues sur les paysages laotiens depuis là haut. C'est un véritable spectacle qui mérite, à lui seul, ce FR !
La lumière du soleil couchant, les nuages gorgés d'eau, les arc-en-ciel, la nature foisonnante, le Mékong scintillant… quel beau souvenir !
Faire du ciel, le plus bel endroit de la Terre, pour reprendre l'ancien slogan d'une autre compagnie…



C'est en plein dans ma contemplation que la petite boite du menu arrive ! Comme d'habitude, le design est sympa, et ce bleu agrémenté de la fleur de Frangipanier, symbole du Laos et de Lao Airlines, du coup, est vraiment joli.
L'intérieur est aussi classique : un sandwich mangeable, de l'eau et un cure-dents.
Ce sera accompagné de la dernière bière Laotienne de ce voyage !



Petit tour aux toilettes. C'est propre, à défaut d'être spacieux. Pour vider l'évier, il faut appuyer sur la tige derrière le robinet. Ca n'est pas explicite pour l'ensemble des voyageurs, visiblement.

photo dsc_1119photo dsc_1120

Dernier coup d'oeil sur la mer de nuage avant atterissage à Hanoï, alors qu'il fait déjà nuit.

photo dsc_1123photo dsc_1124

Il y a un peu de monde. J'immortalise la compagnie avec laquelle s'effectuera le vol d'après…. changement de registre, puis on sort de l'aéroport après un passage rapide de la frontière vietnamienne.



C'est parti pour une découverte d'Hanoï !

Merci d'avoir lu ce FR, et à bientôt pour les prochains…
Afficher la suite

Verdict

Lao Airlines

6.4/10
Cabine7.5
Equipage7.0
Divertissements5.0
Restauration6.0

Luang Prabang - LPQ

7.9/10
Fluidité8.0
Accès8.5
Services7.0
Propreté8.0

Hanoi - HAN

7.1/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services5.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol dans la continuité de ce que propose Lao Airlines.
Rapport qualité prix assez moyen, comparé à du low cost, mais ca reste globalement acceptable, surtout parce qu'il n'y a pas beaucoup de concurrence sur ces segments.
Par contre, les paysages sont splendides, et justifient, presque à eux seuls, ce vol et ce FR !

Pour détailler :
Compagnie :
Cabine : Correcte. Pas particulièrement spacieuse, mais propre. Avion assez bruyant, surtout placé à côté du moteur. 7.5
Equipage : RAS. 7
Divertissements : Rien hormis la littérature habituelle. Mais le magasine de la compagnie a le mérite d'exister, et il est plutôt fourni et agréable à feuilleter. Les vols sont globalement trop courts pour justifier un autre système de divertissement. 5
Restauration : La boite est sympa, le sandwich et la boisson sont agréables. 6

L'aéroport de Paksé est petit, mais pas trop mal conçu et plutôt moderne. Il y a de quoi passer le temps, faire quelques achats... suffisant.
L'aéroport d'Hanoi est égal à lui même. C'est assez fluide, mais des indications sur les destinations en ville, le prix des courses de taxi, etc seraient toujours plus intéressantes que du matraquage publicitaire permanent.

Sur le même sujet

8 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.