Avis du vol United Express Washington Newark en classe Economique

Compagnie United Express
Vol UA4402
Classe Economique
Siege 20A
Temps de vol 01:25
Décollage 10 Fév 18, 14:40
Arrivée à 10 Fév 18, 16:05
UA   #72 sur 78 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 64 avis
KL651
Par 395
Publié le 19 mars 2018
Suite du routing, mais en français:

CDG-IAD UA 787/8 link
DCA-EWR UA E145 - Ici
EWR-CDG 767/400 - A suivre

J'avais choisi de repartir de DCA pensant que ça serait plus facile d'accès qu'IAD, mais en fait non, avec la circulation et la pluie, on a mis pratiquement 1 heure.

Check in instantané au comptoir où il n'y avait personne et je redescends pour dire au revoir à mes amis et passer la sécurité.

Au passage une vue sur le Tarmac

photo img_20180210_134103

Et sur le hall principal de DCA qui est assez agréable et aéré

photo img_20180210_134701

Passage rapide par la TSA et j'arrive dans le concourse UA où je m'installe pour une attente rallongée, mon vol étant prévu avec 25 minutes de retard suite à son arrivée retardée de Cleveland.
Toutes les fois où j'ai du prendre un E145 ces dernières années, le vol a été soit annulé, soit survendu, donc j'étais curieux de voir ce qui allait m'arriver cette fois-ci…

Cet E145 s'apprete d'ailleurs à partir pour Cleveland

photo img_20180210_141432

La météo est dégueulasse, pluie, brouillard, malgré le trafic important, même pas la peine d'essayer de faire des photos.

Mon avion arrive finalement avec un retard plus important et l'embarquement est lancé alors que nous aurions déjà du décoller, le vol est full.

A 15H10, nous sommes encore en porte, la vue à travers les gouttes, du terminal "historique" de DCA où avait eu lieu une rencontre FR.

photo img_20180210_150921

Quelques minutes plus tard nous reculons et commençons le taxi vers la piste, sauf qu'arrivés à l'extrémité de l'aéroport, on tourne vers le parking et les moteurs sont arrêtés.
Le pilote prend la parole pour indiquer qu'en raison de la météo et de la congestion à Newark, nous ne devrions pouvoir décoller que vers 16H15.

J'avais 2h10 de correspondance, mais là, compte tenu des 50 minutes de vol et du fait que je devais changer de terminal à EWR, j'ai commencé à m'inquiéter pour ma connection.
Bien sur je n'avais plus de réseau 3G pour pouvoir vérifier le statut de mon vol pour CDG, mais je n'avais reçu aucun SMS d'UA m'informant d'un rebooking.

L'ambiance dans l'avion était assez calme, on avait le droit de se déplacer, mais un E145 est tellement étroit, qu'il est au final plus confortable de rester assis.
La PNC, qui malheureusement ne disposait d'aucune info, a tenté de rassurer avec le sourire pas mal de pax sur leurs correspondances, notamment les 7 ou 8 pax qui continuaient vers FCO avec UA.
Sachant qu'elle n'y pouvait rien et n'avait pas d'éléments nouveaux c'était sympa de sa part car elle aurait pu rester dans son coin.

On avait une bonne vue sur les avions qui nous doublaient pour décoller, mais avec cette pluie, le spotting était ardu.

Juste ce CRJ900 AA

photo img_20180210_160846

A 16H15 comme prévu, on finit par décoller pour 50 minutes de vol

photo img_20180210_161529photo img_20180210_161710

10 minutes après le décollage, on est toujours dans le purée de pois et on y restera tout le vol :-(

photo img_20180210_162538

Une annonce est effectuée indiquant que vu la courte durée du vol un service d'eau uniquement sera effectué.
En 50 minutes, un vrai service aurait pu etre fait, mais c'est toujours mieux que sur DL où sur LGA-BOS à moitié vide, on avait eu aucun service du tout, les PNCs préférant discuter au galley.

Au moins le tout a été servi avec le sourire…

photo img_20180210_162858

Une vue du réacteur alors que j'attends pour accéder aux toilettes

photo img_20180210_163243

Le vol tire en longueur, il n'y a rien à voir dehors, j'ai déjà parcouru le magazine UA et mon livre est dans mon sac dans les coffres à baggage.

Lorsque la descente commence, je me dis que bien qu'étant du bon coté, je n'aurai aucune vue sur Manhattan avant l'atterrisasage….

photo img_20180210_170235

Effectivement, le sol n'apparaît qu'en finale

photo img_20180210_170827

On se pose à 17H10, le vol a donc duré un peu plus que prévu.

photo img_20180210_170948

Le roulage est assez long mais permet de voir pas mal d'avions

photo img_20180210_171133

Dont ce 787 LY

photo img_20180210_171231

Ou ce 320 JetBlue en livrée pseudo retro

photo img_20180210_171322

Arrivés à proximité du terminal, le pilote annonce que nous devons être tractés jusqu'à la porte et qu'il nous faut donc attendre…

Toujours pas de SMS d'UA pour un éventuel rebooking…

Je finirai par quitter l'avion à 17h30, sans savoir ce qu'il en est de ma correspondance pour CDG…

Suite au prochain épisode
Afficher la suite

Verdict

United Express

6.1/10
Cabine6.0
Equipage8.0
Divertissements5.0
Restauration5.5

Washington - DCA

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Newark - EWR

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

J'étais content de reprendre un E145 mais faut pas être claustrophobe, je dois avoir que le CRJ est bien plus confortable.
La cabine commençait par ailleurs à étre sérieusement défraîchie....
La PNC était pro et souriante malgré les circonstances et l'inconfort de bosser dans un si petit espace.
Le catering a eu le mérite d'exister mais un vrai service aurait été possible, je laisse la moyenne.

Sur le même sujet

10 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 437598 by
    Benoit75008 7247 Commentaires

    Prestation minimaliste à bord, heureusement servie avec le sourire!

    Météo exécrable mais au moins cela permet de conserver des souvenirs.

    Merci Etienne pour ce Fr et bonne journée :-)

  • Comment 437608 by
    Kilmarnock BRONZE 5978 Commentaires

    Merci pour ce petit vol domestique Etienne!
    1h pour rejoindre DCA? Cela aurait donné quoi pour IAD? ^^
    Dommage pour ce retard et ce temps pourri. Du coup pour le spotting et les vues aériennes faudra repasser...
    Tu auras eu un équipage top et compréhensif ce jour là.
    Niveau catering, si on compare avec ce qui est fait sur d'autres cies américaines pour la même durée de vol, c'est plutôt pas mal en fait :p
    Pas de mauvaise surprise cette fois ci, avec un E145 comme prévu.
    A bientôt pour la suite!

  • Comment 437610 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10069 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Oui les DCA-EWR sont souvent retardés, en 2016 j'avais eu chaud en changeant de vol avant l'annulation de celui qui était prévu à l'origine (je devait continuer avec LX sur un billet séparé):

    L'excuse pour le service à bord est bidon, cela dépend vraiment des PNCs.

  • Comment 437629 by
    Chevelan GOLD 16440 Commentaires

    Merci Etienne pour ce FR en mode stressant !

    La PNC a bien fait son boulot, c'est un très bon point
    Aucune vue à l'extérieur durant tout le vol, c'est assez rare...
    On attend la suite avec impatience !

    A bientôt !

  • Comment 437706 by
    Esteban GOLD 17581 Commentaires

    Merci Etienne pour ce partage !

    Et bien, tu vas nous tenir en haleine combien de temps avant de savoir si tu as chopé le 764 ? Je crois me rappeler que ta dernière expérience en 764 avait plus relevé d'une punition que d'un vol :p

    DCA est un bien joli aéroport, j'ai toujours aimé y transiter. Les arrivées sont souvent archi bondées mais les départs dans ce majestueux terminal un plaisir.

    A bientôt !

  • Comment 437714 by
    SKYTEAMCHC GOLD 9199 Commentaires

    Salut Etienne et merci de ce récit d'un vol un peu stressant vu le retard.
    DCA est vraiment sympa au niveau architecture et, quand il fait beau, permet de bien voir les appareils qui stationnent.
    Service minimum mais service et avec le sourire . Sympa le 787 d'EL Al et le Jetblue avec une livrée retro qui n'a jamais existée mais qui fait assez vraie !

  • Comment 437723 by
    indianocean SILVER 7248 Commentaires

    Le Reagan est un des rares aéroports américains à être agréables.

    Quand on connaît l'abondance du service UA, on ne pouvait s'attendre à mieux sur un vol de 50 minutes.

    Merci Etienne

Connectez-vous pour poster un commentaire.