Avis du vol Vietnam Airlines Paris Hanoi en classe Economique

Compagnie Vietnam Airlines
Vol VN18
Classe Economique
Siege 37K
Temps de vol 11:10
Décollage 17 Avr 18, 14:00
Arrivée à 18 Avr 18, 06:10
VN   #93 sur 141 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 197 avis
AK
Par SILVER 2228
Publié le 22 avril 2018
Bonjour !

La petite histoire


C'est reparti pour un énième voyage professionnel au Vietnam. C'est mon entreprise qui s'occupe de la réservation. J'ai le choix entre TGV + Vietnam Airlines ou Air France + Vietnam Airlines. Naturellement, je demande à prendre le TGV qui est bien plus pratique à mes yeux. Et tout aussi naturellement, une des personnes s'occupant de cela a pris peur de la grève SNCF, qui pourtant n'a pas lieu le jour de mon départ, et a sélectionné la solution avec un Lyon -> Paris sur Air France le 17 avril.

Et ce qui devait arriver arriva, une grève Air France est annoncée ce jour là ! Peu après l'annonce de la grève, notre chère compagnie nationale offre la possibilité de modifier sans frais les billets pour les dates touchées par la grève. Ni une, ni deux, je modifie donc mon voyage du 17 avril pour prendre un TGV. Au début le site internet buggait, j'ai donc appelé le service client. Bien évidemment, le problème s'est miraculeusement résolu à l'instant où une dame répondait à mon appel. Présence magique, sans aucun doute ! Bref elle me confirme que tout est bien enregistré dans le système, et m'explique la marche à suivre à la gare et à l'aéroport. Elle soutient que je n'aurai pas à récupérer mes bagages à la sortie du train. J'en doute fortement, mais d'un autre côté je n'ai pas prévu de mettre des bagages en soute…. Et pour l'anecdote, le vol que je devais prendre à la base a finalement été maintenu….

Bref la veille je tente de m'enregistrer sur l'appli Air France, et "une erreur s'est produite. Veuillez réessayer plus tard". Finalement je recommence sur le site internet, et là ça marche. Je choisis un des triplaces libres, et je choisis le siège hublot, bien évidemment. Ce n'est pas vraiment pour la paysage, car la majorité du voyage est de nuit, mais plus pour pouvoir m'affaler sur la paroi…

Le TGV report


Bonus : Cliquez pour afficher


Arrivée à Paris


Après deux heures et deux minutes de voyage tout confort, j'arrive à l'aéroport.
photo img_3076photo img_3077


La gare est à quelques minutes de marche de mon terminal (2E). Ma voisine de TGV est un peu perdue, alors je l'accompagne vers son terminal (2C). Elle part à l'île Maurice pour une semaine, avec une valise vraiment énorme…. Après ça, je vais vers le 2E.
photo img_3078


Comme j'ai trois heures devant moi, je marche à la vitesse de l'escargot. Un coup d’œil au tableau des départs :

photo img_3079


Vous noterez que si mon vol est à l'heure, le vol pour Ho Chi Minh Ville est annulé (ça n'est pas très visible sur la photo), ce qui me laisse penser que certains passagers pour HCMV seront sans doute rapatriés sur le vol pour Ha Noi. Je n'ai pas de valise à déposer, et j'ai déjà ma carte d'embarquement, alors je vais aux contrôles de police. Le cheminement est bien signalé :


photo img_3081

L'attente n'est pas bien longue (moins de 5 minutes) et le policier est sympa. Ensuite, je dois prendre la navette vers les portes M. Il s'agit d'un petit métro automatique.

photo img_3082

Je vais à la première voiture, et j'aurai toute la rame pour moi ! Alors que la rame la plus proche des postes de police est bondée….




premier arrêt, portes L :

photo img_3088

Deuxième arrêt et terminus, les portes M, tout le monde descend….

photo img_3089photo img_3090


Le trajet est rapide, et on arrive directement à la sécurité. Là aussi, l'attente est courte car beaucoup de postes sont ouverts, et les agents sont efficaces et respectueux des passagers. En tout, entre l'arrivée du train et l'accès au terminal, il s'est passé un peu plus d'une demie heure, ce qui est tout à fait correct, sachant que j'ai pris mon temps, que je n'ai pas de coupe-file et que j'ai fait quelques détours. Je débarque ensuite dans un grand duty free que je n'ai jamais eu le temps de visiter auparavant. Lors de mon dernier vol avec Vietnam Airlines, je sortais d'une correspondance d'une heure, et j'étais plutôt en mode "Place ! Place, manants !" et "Dernier appel avant annulation pour la passagère AK !". Je trouve que le terminal est réussi, et les boutiques ont l'air pas mal. Voici donc quelques vues :

photo img_3091photo img_3093

Les toilettes sont nickel et ça sent les produits de nettoyage.

photo img_3099


Je vais ensuite m'asseoir sur l'un des sièges avec deux prises, et croyez le ou non, elle fonctionnent toutes les deux ! J'en profite pour consulter mes mails. Au bout d'un moment d'autres passagers commencent à arriver, dont l'inénarrable M. Beaufdeservice, qui est absolument scandalisé d'avoir été rerouté sur ce vol, alors qu'il va à Hô Chi Minh Ville. Il arrivera UNE heure plus tard que prévu et va être indemnisé par Air France, quel scandale ! Et bien évidemment, il ne prendra plus jamais Air France de sa vie, blablablaaaa.

photo img_3100photo img_3101

Bref, je n'ai pas envie d'entendre ses jacasseries nauséabondes plus longtemps, alors je vais faire un tour pour voir un peu les avions. Il y a pas mal de trucs à voir ! En particulier de Delta à destination de Raleigh Durham, une destination qui m'est inconnue….

photo img_3095photo img_3098

Un Hop au roulage :

photo img_3096photo img_3097

Les boss du coin, dont cet A380 à destination de Los Angeles :

photo img_3094photo img_3106photo img_3107
Et finalement, voici mon avion ! J'aime vraiment les couleurs, et la forme de l'aile <3


Je retourne m'asseoir, et je remarque que les prises qui marchent ont un petit voyant vert, au moins on peut savoir rapidement où s'installer pour recharger ses appareils. Illustration en deux images !

photo img_3109photo img_3110


Le flight report !!


L'embarquement commence à l'heure prévue, sans qu'aucune annonce ne soit faite.

photo img_3108photo img_3111



Il faut passer sa carte d'embarquement dans les machines, il n'y a pas d'humains pour ça. Quand vient mon tour, ça bipe en rouge ! C'est marqué "contact ground agent", et ça clignote ! Voyons voir, le vol pour HCMV étant annulé, le vol est sûrement archi-plein. Évidemment je pense à un surclassement…. Je vais voir un agent, qui se contente de scanner à nouveau ma carte, puis mon passeport, et à nouveau la carte d'embarquement, pianote…. Et puis en fait rien du tout ! Même pas de changement de siège ou quoi…. Je vous dis pas la fausse joie ! Enfin bon là au moins j'ai quelqu'un qui m'a souhaité "bon voyage" ^^. Ensuite il y a deux passerelles, je prends celle du fond. A chaque fois qu'il y a deux portes d'embarquement, je dois toujours prendre celle du fond, j'aimerais tellement prendre la "bonne" un jour ! J'ai déjà voyagé en classe affaires, mais toujours en monopasserelle.

photo img_3112

Dans la coursive, ça bouchonne bien comme il faut. Il y a un quelques journaux en porte, je prends le New York Times au cas où je devrais attendre ma chambre d'hôtel pour plusieurs heures (et oui, ça sera la cas).

photo img_3113

L'accueil à bord est inexistant, et je me dirige vers mon siège, en 37K. Au moins cette fois j'ai mon hublot, mais je suis quand même dans les derniers rangs, ce qui promet un débarquement très lent. Comme je n'ai pas de correspondance, ça me me gêne pas. Je mets ma valise dans le coffre et je m'installe. Voici le siège :


A noter, même si l'appareil est récent, l'accoudoir accuse déjà le coup ! Dommage.

photo img_3120


Il y a une couverture et un coussin, mais aussi une mini trousse de confort, qui est une nouveauté par rapport à mon dernier vol en novembre 2017. Cette trousse contient des mules, une brosse à dent et du dentifrice. Sur les vols précédents, les brosses à dents étaient disponibles dans les toilettes. C'est une belle attention, mais je pense que des masques de nuits seraient peut-être plus utiles que des mules ?
photo img_3122photo img_3123


Je continue l'exploration de la pochette, j'ai deux exemplaires d'un même magazine, avec de belles images mais pas très intéressant.
photo img_3129


L'écran propose des images de promotion touristique du Vietnam, c'est très sympa.
photo img_3127

L'aile et le voisin sont bien là….

photo img_3116photo img_3121photo img_3126

L'embarquement se poursuit, et le pépé juste devant moi en profite pour baisser son siège à fond dès son installation. Je sens que lui et moi, on va bien s'entendre. Peu de temps après, un jeune couple arrive et s'installe à côté de moi. ils ont de la chance, car ils partent trois semaines en vacances. Ma voisine est assez stressée et doit même prendre des médicaments, j'espère que tout ira bien pour elle. En tous cas elle est très courageuse de faire un si long vol. Elle s'attache, alors que le plein de carburant est en cours. Je me demande si je dois lui dire qu'il ne faut pas s'attacher dans ces cas là, et puis je me dis qu'il est inutile de la stresser plus que ça.

photo img_3124photo img_3130

Finalement, l'embarquement se termine assez tard, et les consignes de sécurité sont diffusées avant le repoussage. Ca commence par un décollage à la verticale et ça finit par une pub pour un spectacle de cirque, je sais ps trop s'il faut interpréter….

photo img_3131photo img_3133

A ce propos, toutes les annonces seront en Vietnamien, Français et Anglais, un bon point. Les annonces du cockpit seront en vietnamien et vietglais. Juste après, les casques seront mis à disposition, mais l'IFE restera inactif un bon moment.
photo img_3128

Le roulage commence, on croise de nouveaux avions….

photo img_3132photo img_3134

Au cours du roulage, j'aperçois cette horreur. Sur la photos de promotion, je trouvais que la livrée était très laide. Et bien, je la trouve encore pire en vrai ! Malgré tout, je la trouve légèrement moins mauvaise que la nouvelle livrée Lufthansa. J'ose espérer que le contenant ne reflète pas le contenu, même si j'imagine qu'il est difficile de résister à la lowcostisation du secteur.
photo img_3135photo img_3136

Je pense qu'on a dû décoller du point le plus éloigné de la porte d'embarquement car le roulage a été vraiment très long. En tous cas on a décollé vers 14h40, et on avait repoussé vers 14h25. Le temps de vol annoncé est de 10 heures et 45 minutes, ce qui est dans la moyenne. Au décollage, va voisine agrippe les deux accoudoirs de toutes ses forces. Je lui laisserai donc les accoudoirs pour le vol, car elle a le siège du milieu, et en plus elle stresse, alors inutile d'en rajouter. En plus elle est sympa. Voilà donc le décollage !


Le service met du temps à se mettre en place. Il commence par cette serviette humide, froide.

photo img_3146


Elle est ramassée 5 minutes plus tard. Puis des sachets de cacahouètes sont distribués.

photo img_3147photo img_3148

Les boissons d'apéro arriveront environ 30 minutes plus tard (dates de création des photos faisant foi !). Je prends du champagne. D'autres personnes juste derrière moi enchaînent les double whiskys, ça promet ! Sur ce, santé !

photo img_3150
Et puis le temps passe….

photo img_3152photo img_3153

On croise des avions….

photo img_3149photo img_3151

Très longtemps après l'apéro ("très longtemps" > 45 minutes), le repas arrive enfin ! Il n'y a pas de menu, on doit choisir oralement entre saumon ou pâtes. Je prends le saumon. Voici donc le plateau.

photo img_3154


L'entrée est une salade de pâtes perle avec des petit accessoires, c'est-à-dire mon entrée de type traiteur préférée. C'est bon.

photo img_3155


Voilà donc le plat. Le saumon et le riz sont bons, le bout de légume est plein d'eau et n'est pas génial. Mais globalement ça va.

photo img_3156

Il y a aussi un bout de plâtre, à base de "lait", dont on imagine qu'il est pasteurisé vu l'absence totale de goût de la préparation :

photo img_3157

Et en dessert cette tarte aux poires, pas mauvaise mais trop sucrée pour moi.

photo img_3159

Une annonce est faite pour dire qu'en raison de "fortes turbulences", il n'est pas possible de servir des boissons chaudes. J'ai l'impression que ce sont des turbulences normales, mais bon…. Ma pauvre voisine a l'air vraiment mal. Son copain dort déjà comme une masse, alors j'essaye de détendre l'atmosphère. Elle finira pas prendre un deuxième médicament. Après le ramassage des plateaux, je vais faire un tour aux toilettes, de propreté convenable mais peut mieux faire.

photo img_3161photo img_3162photo img_3163

La cabine vue du fond :

photo img_3160

Dernière étape, distribution de bouteilles d'eau à tout le monde. Cela marque la fin du premier service, et ça fait plus de trois heures que nous sommes partis. Je trouve ça un peu lent. Lors de mes vols précédents sur VN, je trouvais que c'était trop rapide. Vous allez me dire que je ne sais pas ce que je veux, et je vous réponds qu'il faut trouver un juste milieu^^. Nous en sommes donc ici :

photo img_3165photo img_3166

Le steward me demande de baisser mon hublot, mais ma voisine et moi ne sommes pas de cet avis, alors on arrivera à un compromis pour le laisser à moitié ouvert. Et de toute façon la nuit est en train de tomber alors ça ne gênera personne. La cabine est alors plongée dans le noir. Je tente de somnoler comme je peux. Ce n'est pas la grande classe et j'ai vite mal partout, mais on fait aller. Il y a des passages assez réguliers avec des jus de fruits. Je me force à ne regarder aucun film et à fermer les yeux, mais ça ne marche pas très bien, alors j'observe les étoiles par le hublot.

Au niveau du Pakistan, la cabine est réveillée par des grands cris venant du fond de l'avion. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais les PNCs s'activent, et finalement… Et ben non rien en fait ! Moi qui pensais avoir droit à un peu d'action dans cet océan d'ennui…. On en est là à ce moment :

photo img_3167

Enfin bref, deux heures et demie avant l'heure d'arrivée prévue, la lumière revient progressivement dans la cabine pour le deuxième service. Ça commence par un oshibori chaud :

photo img_3169

On est au dessus de l'Inde, et ma voisine a réussi à s'endormir dans une position étrange et qui empiète sur mon espace.

photo img_3168photo img_3170


Puis une demie-douzaine d'allers-retours de chariots…. Et finalement, une fois vers moi, il y a le choix entre poulet et poulet, et donc je choisis de ne pas prendre de plat chaud car ça ne me fait vraiment pas envie du tout. Et en plus je n'ai pas vraiment faim. Je me retrouve donc avec ceci :

photo img_3171

ce n'est pas génial, mais ça fait l'affaire. Après le débarrassage des plateaux, les casques sont ramassés à peu près 45 minutes avant l'atterrissage. Le vol se finira avec une présentation du gouvernement vietnamien, vantant les mérites du pays, tant sur le plan touristique qu'économique. Je me dis que l'intérêt est assez limité, vu que la plupart des gens ne sont pas en correspondance à l'étranger, et n'ont donc pas besoin d'être convaincus. On arrive dans la crasse, avec une dizaine de minutes de retard sur l'horaire prévu…. Sans conséquence pour moi.

photo img_3173photo img_3175photo img_3176

Et hop ! Touché !

photo img_3177photo img_3178
Cphoto img_3179
omme au départ, le roulage est vraiment très long, mais on finit par se garer au contact.

Arrivée et conclusion


Comme je suis dans les derniers rangs, je mets un temps fou à sortir. Les gens viennent de passer 11 heures dans un espace confiné, mais ils ont pas l'air pressés de prendre l'air !

Au niveau du contrôle des passeports il y a beaucoup de postes ouverts, donc même si je suis sortie dans les derniers il y a peu d'attente. La policière me dit que je n'ai pas de visa et que je dois refaire la queue à un autre endroit. Je suis surprise, et je lui dis que je reste seulement 4 jours, et que par conséquent je n'ai pas besoin de visa. Finalement elle est d'accord avec moi et "inaugure" mon nouveau passeport.

Pas de bagages à récupérer, je file tranquillement vers la sortie où m'attend mon contact sur place. Je serai à mon hôtel une grosse demie heure plus tard, vers 7 heures 30. Et là, la réceptionniste me demandera de bien vouloir patienter jusqu'à l'heure officielle de disponibilité de la chambre, c'est à dire 15 heures…. Comment lui dire que je n'ai pas dormi depuis 24 heures et que j'ai urgemment besoin d'une douche, et d'un minimum de sommeil ? Bref, j'irai donc aller lire le New York Times dehors, tout en essayant de ne pas m'endormir sur place. Inutile de vous dire que cette attente fut extrêmement longue….

Merci de votre lecture et à bientôt pour le retour, accompagné d'un petit bonus touristique !
Afficher la suite

Verdict

Vietnam Airlines

7.0/10
Cabine6.0
Equipage6.5
Divertissements8.0
Restauration7.5

Paris - CDG

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Hanoi - HAN

6.6/10
Fluidité8.5
Accès3.0
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

C'est mon cinquième vol avec Vietnam Airlines, et je note des petites améliorations, par exemple l'introduction d'une minitrousse de confort pour les passagers de classe économique, et des PNCs un peu moins froids, mais j'ai toujours l'impression que le sourire et l'amabilité sont réservés à la classe affaires (d'après les autres FR que j'ai pu lire ici même). Je trouve ça dommage.

Après ça reste de la classe éco, et je ne peux pas mettre plus pour la note cabine. A mon avis, un problème sur ce vol a été la lenteur du service. C'est supposé être un vol "de nuit", mais la cabine reste allumée pour le service pendant 5 heures 30, pour un vol de 10 heures 45. Je trouve que c'est vraiment beaucoup et ça n'aide pas au repos des passagers. Le gros point faible, à mon avis, c'est l'horaire du vol : difficile de se reposer ou de dormir quand on part à 14 heures, et à la sortie il faut tenir une journée complète, ce qui n'est pas génial.

Concernant les aéroports, vraiment rien à dire pour Paris. L'accès depuis la gare TGV est très simple, et je n'ai pas attendu plus de dix minutes (en tout) pour les contrôles. De plus, le terminal était très bien, avec beaucoup de places pour attendre, des prises fonctionnelles, des toilettes très propres, un wifi qui tient la route.... Bref, vraiment très bien.

Pour Ha Noi, je ne note pas la propreté et les services (pas eu le temps !), mais la fluidité était très bonne. Les accès sont par contre toujours difficiles, car il n'y a pas de transport en commun efficace pour se rendre en centre-ville.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Hanoi (HAN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 14 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Hanoi (HAN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Vietnam Airlines avec 7.0/10.

La durée moyenne des vols est de 10 heures et 55 minutes.

  Plus d'informations

17 Commentaires

  • Comment 442183 by
    Numero_2 GOLD 9860 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    VN est actuellement à la mode sur FR...
    Eh bien ce récit confirme mon avis sur la compagnie : Un service dans la moyenne que ce soit en Y ou en J. Rien qui ne sorte vraiment de l'utilitaire.

    J'avais dû attendre ma chambre durant 2h en arrivant à KOA de GUM, soit près de 20h de voyage : C'était long mais cela m'a permis d'écrire des cartes postales. ^^

    • Comment 442218 by
      AK SILVER AUTEUR 725 Commentaires

      Oui c'est aussi mon impression : il ne faut pas s'attendre à des miracles mais le boulot est fait correctement. Le petit plus c'est que tous les vols à destination de l'Europe sont faits avec des avions récents (787 et 350), et donc avec un IFE digne de ce nom. Je n'ai pas parlé du contenu de l'IFE, mais il y avait un mélange intéressant de films vietnamiens, asiatiques et occidentaux.

  • Comment 442192 by
    Fleodo SILVER 194 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Mais pourquoi tout les Fristes détestent Joon, je trouve que la livrée est belle et l'offre interressente même si AF a mal communiqué dessus.

    • Comment 442216 by
      AK SILVER AUTEUR 725 Commentaires

      Merci pour le commentaire. Je ne déteste pas Joon en particulier. C'est juste que je pense que peu à peu, les prestations de type low cost, et donc avec un service au client réduit au minimum, son en train de devenir la norme. A la fin les prix seront les mêmes pour un service moins bon. Par exemple il y a 10 ans, personne ne pensait à faire payer pour un bagage (ou pour des boissons, etc) dans les compagnies normales, et maintenant ça devient payant partout. le service à bord est aussi en train de devenir payant, sans que le prix du billet soit réellement moins cher qu'avant. Et le tout est habillé dans une communication qui tente de faire croire au passager que c'est dans son intérêt, car "vous choisissez vos options selon vos besoins".
      Quant à la livrée de Joon, c'est mon goût personnel. Je trouve que cette livrée est triste, et manque de couleur.

  • Comment 442200 by
    Chevelan GOLD 13458 Commentaires

    ça commence avec le stress de la grève d'AF, et finalement en prenant VN tout s'arrange
    Le TGV au départ de Lyon est une bonne solution lorsque l'on habite en ville et que l'on utilise les TCL, si on doit se trouver une place de stationnement ce n'est plus "rentable"...
    Belle découverte des différents terminaux de CDG, mais l'énergumène pas content fait parti du panel archi connu des voyageurs jamais contents
    A bord la cabine est sympa mais on est assez serré
    Je me souviens d'un compagnon de voyage qui flippait énormément en avion, il m'avais broyé les doigts tellement qu'il avait peur
    la trousse de confort distribuée est une belle attention, non seulement il manque un masque, mais aussi des bouchons d'oreilles, mais soyons indulgent, c'est un bon début.
    Les prestations ne sont pas mal, comme le dit Numero_2 dans la moyenne !
    Comme toi, j'ai beaucoup de difficultés à dormir en avion, (même à l'avant !), par contre, je passe mon temps à regarder des films, comme je ne vais jamais au cinéma, ça compense, lol...
    C'est bien de ne plus avoir besoin de visa pour un séjour court, je trouve bizarre que la PAF women vietnamienne n'était pas au courant !?
    Gulps, attendre 7 heures que la chambre se libère c'est vraiment long, d'ou l'avantage d'avoir un statut dans une chaîne hôtelière.

    Merci pour ce récit, à bientôt pour le vol retour.

    • Comment 442221 by
      AK SILVER AUTEUR 725 Commentaires

      Merci du commentaire ! Comme j'habite en ville tout près d'une station de métro, l'option TGV est une très bonne solution pour moi.
      Concernant l'histoire du visa, ce qui m'a le plus étonné, c'est que la policière ne me demande pas quand je repartais, et me dise directement qu'il me fallait un visa. pour mes voyages précédents les policiers m'ont toujours demandé ma date de départ et ont ensuite mis un coup de tampon dans mon passeport. Je lui ai donné le bénéfice du doute car il était 6 heures du matin ^^.
      Vous parlez de statut dans une chaîne hôtelière, je me suis bien inscrite à plusieurs programmes de fidélité, mais je ne voyage pas assez souvent, et rarement dans la même chaîne. Et finalement, j'ai pu avoir accès à une chambre vers midi, mais ce fut vraiment très long ! A bientôt pour la suite !

  • Comment 442228 by
    Kondor69 83 Commentaires

    Bonjour,

    Merci pour le FR. Une compagnie avec un avion neuf mais le service à l’embarquement n'est pas le meilleur. Si votre BP à biper rouge, c'est surement qu'il fallait une confirmation de vos données passport sur votre dossier de vol et/ou vérifie les formalité de e-visa si vous en aviez besoin. Rien de méchant mais la joie d'un surclassement n'aurait pas été refusé :)

  • Comment 442255 by
    Benoit75008 GOLD 7442 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Très bonne idée de ta part en choisissant de filer penser que le beauf peste sur la compagnie nationale avec un volume élevé en prime (je suppose).

    J'ai souris en lisant que les pilotes parlaient du "Vietglais!" Notre talent en Europe pour la langue de Shakespeare laisse à désirer mais que dire de celui des asiatiques^^
    Tu as bien fait pour la voisine, en lui laissant les accoudoirs et en évitant de mentionner le fait de ne pas attacher la ceinture pendant les pleins de carburant pour éviter tout stress additionnel!

    Bon vol avec catering correct (même si je ne reconnais pas le saumon!) et IFE de bonne qualité.

    Pour la seconde prestation, similitude avec celles proposées par AF!

    Bonne journée et bonne semaine!

    • Comment 442299 by
      AK SILVER AUTEUR 725 Commentaires

      Merci du commentaire ! Le saumon est frit, c'est pour ça que son aspect est un peu bizarre.... Pour la deuxième prestation, j'aurais pu avoir un plat chaud (2 options au choix), mais je n'avais pas faim alors je ne l'ai pas pris. A bientôt !

  • Comment 442259 by
    Esteban TEAM GOLD 11625 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Très joli Flight Report avec, comme d'habitude, les éternels râleurs en cas de retard. Je supporte de plus en plus mal ce genre de personne qui se sent le devoir d'en faire profiter la terre entière.

    A bord, le confort est là, je trouve VN un cran au dessus de ce que les autres compagnies proposent. Les prestations font assez envie.

    L'attente de plus de 7H de la chambre d'hôtel fait mal, surtout après un vol de nuit en éco.

    A bientôt !

    • Comment 442300 by
      AK SILVER AUTEUR 725 Commentaires

      C'est sûr que l'attente a été longue. Petite astuce si vous vous retrouvez dans la même situation et qu'il ne pleut pas : je me suis installée sur un banc au bord du Ho Hoan Kiem. Beaucoup de jeunes vietnamiens étudiant l'anglais ou le français sont souvent dans le coin pour pratiquer et parler aux touristes. Ça permet de faire passer le temps, même si les questions sont parfois un peu répétitives. On voit aussi que certains étudiants sont vraiment intéressés pour discuter, et d'autres veulent juste prendre une photo. Mais dans l'ensemble ça reste très sympa, et ça permet de découvrir un peu le mode de vie local.

  • Comment 442363 by
    Aigle_voyageur 477 Commentaires

    Merci pour ce FR :)

    "J'aime vraiment les couleurs, et la forme de l'aile" et le "masque" dans tout ça? C'est quand même une de ses "signatures". :)

    "Au cours du roulage, j'aperçois cette horreur." quand les A350 vont intégrer cette "horreur", est-ce que cela va inciter certains d'entre nous à prendre cette compagnie? Même le temps d'un "vol de promotion" comme l'a fait AF pour son "Dreamliner"? Curieux de voir.

    "difficile de se reposer ou de dormir quand on part à 14 heures, et à la sortie il faut tenir une journée complète, ce qui n'est pas génial." Un voisin qui prend ses aises ça peut encore aller. Alors deux... Ça doit faire mal...

    Je ne sais pas si c'est une tendance ou si c'est devenu une obligation (je laisse les experts confirmer!), mais certaines compagnies présentent sur l'IFE des exercices de méditation afin que le vol se passe dans les meilleures conditions. ça se trouve, la voisine aurait pu suivre ces programmes et se sentir plus rassuré.

    A bientôt :)

    • Comment 442384 by
      AK SILVER AUTEUR 725 Commentaires

      et le "masque" dans tout ça? C'est quand même une de ses "signatures". :) ==> Personnellement je n'aime pas trop le masque, et en plus sur les avions de Vietnam Airlines il ne se voit pas trop.
      Concernant la Joon, je ne parlais que de la livrée. Si la cabine est confortable et le service correct, et si la destination m'intéresse, j'utiliserai peut être les A350 de cette compagnie. Mais pour le moment, voyager dans un A340 aussi vieux que moi (ou presque ^^) ne me fait pas envie....
      J'ai pas mal exploré l'IFE et je n'ai pas trouvé de programme de relaxation, mais peut-être que j'ai loupé quelque chose ! A bientôt pour la suite....

  • Comment 444753 by
    gbmp 1 Commentaires

    Pourtant il y a des navettes qui relient l'aéroport de Noi Bai, et qui se prennent à droite en sortant de l'aéroport international. L'une va jusqu'au centre-ville ( Hoan Kiem) C'est le 97 de mémoire. Et l'autre glisse vers les boulevards extérieurs et rejoint la ville par Kim Ma, c'est le 90. Départ toutes les 20 mn.
    Effectivement le problème des vols de nuit c'est l'arrivée matinale, et la réception des chambres d'hôtels. Quand on est client partant, on apprécie particulièrement de pouvoir rester dans sa chambre jusqu'à 12h. Et quand on est client arrivant on apprécierai d'avoir sa chambre vers 9h maximum. Sauf qu'il faut que les clients précédents partent et que le ménage soit fait ! Seule solution, réserver sa chambre pour la nuit du vol. Ainsi on est certain de ne pas devoir patienter plusieurs heures avant de pouvoir se reposer. Autre possibilité, louer une chambre capsule à l'arrivée, ( au deuxième étage de l'aéroport international ) et prendre le temps de récupérer avant de prendre un taxi pour se rendre à son hôtel

    • Comment 444898 by
      AK SILVER AUTEUR 725 Commentaires

      Merci de votre commentaire. Je ne connaissais pas les navettes, ça paraît pratique !
      Concernant les chambres d'hôtel, comme je voyageais pour le travail, il aurait fallu une autorisation, qui aurait peu de chance d'être accordée, ou alors payer de ma poche, ce qui est à mes yeux inacceptable dans le cadre d'un voyage pro. Bien sûr, si c'était pour des vacances, ça serait différent !

Connectez-vous pour poster un commentaire.