Avis du vol Eastar Jet Seoul Jeju City en classe Economique

Compagnie Eastar Jet
Vol ZE225
Classe Economique
Siege 10A
Temps de vol 01:10
Décollage 05 Aoû 18, 16:35
Arrivée à 05 Aoû 18, 17:45
ZE 7 avis
flight21
Par 344
Publié le 12 septembre 2018
Bonjour à tous,
Après les premiers épisodes destinés à rallier le pays du matin calme, voici venu le moment de découvrir l'Ile de Jeju-do (à l'extrême sud de la péninsule coréenne)

Le routing :
CFE-CDG Hop! ERJ190
CDG-ICN AF B777-300ER
GMP-CJU Eastar Jet B737-800 (juste ici)
CJU-GMP Eastar Jet B737-800
ICN-CDG AF B777-200ER (normalement^^)
CDG-CFE Hop! ERJ 170




Pour visiter l'île de Jeju, il existe bon nombre de navettes proposées par différentes compagnies en GMP et CJU, pour nos dates Eastar Jet propose les meilleures offres tarifaires.
C'est ainsi que nous décidons d'emprunter les "limousines bus" qui rejoignent Gimpo depuis différents points de Séoul et de sa banlieue. Nous attendons donc le bus de 13h50, mais une mauvaise surprise pointe le bout de son nez, et dès l'arrivée du dit bus, le chauffeur nous informe que seulement deux places sont disponibles. Or une file déjà longue était formée, et environ deux dizaines de passagers restes ainsi à attendre le bus suivant. Nous avions prévu une certaine marge d'erreur mais notre douce tranquillité en fut affaiblie. Finalement, nous arrivons à GMP peu avant 15h et partons pour l'enregistrement.
Or le hall est "crowded" comme dirait mes amis américains^^
photo image1photo image 2
L'intégralité des bornes d'enregistrement de l'aérogare semble dévoué aux liaisons vers CJU, mais nous trouvons plutôt rapidement les comptoirs Eastar Jet et patientons sagement dans l'attente de notre rencontre avec la dragonne qui veille à la bonne répartition des pax.
photo image 3photo image 4
Une agente globalement agréable enregistre notre unique bagage (je trouve la limite de 15kg plutôt généreuse pour une low cost)
Mais étrange procédure, après nous avoir demandé si nous possédions des sprays dans ce bagage de soute ainsi que des batteries externes, on nous demande de patienter environ 10 min dans un coin en attendant l'inspection du bagage (d'autres FR m'ont confirmé que la procédure était tout à fait banale :/ )
Le FIDS devant les PIF et PAF confirment bien cette grande activité en direction de l'île
photo dsc05205
D'ailleurs la PAF consiste en une simple "graffitis" sur le ticket de caisse qui nous sert de carte d'embarquement
Une fois les formalités passées, nous débouchons sur un hall lumineux bien que le nombre de commerces frôle ici le 0
photo image 6photo dsc05207
Puis les premiers spécimens locaux apparaissent avec des aéronefs aux couleurs inédites pour qui n'a jamais encore fréquenté les aéroports coréens.

Face à l'afflue de courts et moyens courriers, Asiana détonne en envoyant sur cette ligne des A330
photo dsc05214photo dsc05216photo dsc05219
Principalement des B737 locaux (n'hésitez pas à me signaler d'éventuelles erreurs en commentaire)

Et un A320 Air Busan
photo dsc05260
Et quelques autres aéronefs coréens eux aussi
photo dsc05227photo dsc05229photo dsc05233
Le FIDS qui ne fait nullement mention de notre vol
photo dsc05249
Des 737-800 semblables au notre (impossible de voir ce-dernier en intégralité à cause d'une malheureuse passerelle)
photo dsc05254
Quelques sièges pour patienter mais aussi des toilettes dont le côté high-tech est très amusant mais révèle une propreté excellente
photo dsc05255photo dsc05273
Korean air suit l'exemple d'Asiana Airlines en affrétant un B777-20ER
photo dsc05267photo dsc05268photo dsc05269
Notre appareil du jour
photo dsc05277photo dsc05278
Et la salle d'embarquement, peu aménagée mais régulièrement nettoyée (malgré la présence d'un paquets de biscuits écrasés)
Et 15 minutes avant l'heure de départ, l'embarquement est appelé porte 1. Et à ce moment une file assez impressionnante se forme en contournant les toilettes sur une quinzaine de mètres.
photo image file attente1photo image file attente2
Ce Boeing 777 revêt bien cette jolie livrée Skyteam
photo dsc05282photo dsc05284
Serait-ce le nez de notre appareil ?
photo dsc05288
Quelques pas dans cette passerelle vitrée et nous voilà dans la cabine
photo dsc05289
Instant porte
photo dsc05290
Nous rejoignons nos place à la dixième rangée de cet appareil, avec vue sur les moteurs
photo dsc05291photo dsc05292photo dsc05293
Vue cabine et plafonnier avec cette courbure à l'avant que je trouve intrigante
photo dsc05297photo dsc05305photo dsc05306
Un B737-900, presque similaire au notre, peut-on le qualifier de jumeau ? ^^

Ce B777 détonne du paysage tout comme la hauteur de la dérive

Fin du roulage et dernier au revoir au agents de pistes, je vous aurai bien souhaité une bonne journée mais nous risquons d'avoir un peu de mal à nous comprendre ^^ (à défaut de coréen have a good day)
photo dsc05323photo dsc05324photo dsc05325
Sa majesté reconvertie dans le cargo, bien que sa petite soeur la taquinne

Le pitch qui n'est pas comparable aux artères de Séoul
photo dsc05330photo dsc05331
Dois-je voir ici une référence à la première étape de mon voyage (la Corée aurait-elle importée un emblème de la chaîne des puys)

Et on décolle, dans un bruit pliutôt assourdissant
L'immensité de Séoul s'étend sous nos pieds
photo dsc05339photo dsc05340
Mer de nuage
photo dsc05338
Après cette parenthèse, place aux divertissements de bord, et en premier lieu à la littérature présente à chaque siège

L'occasion pour moi de vous proposer ces vues de la tablette une fois dépliée, à noter que celle-ci semblait en fin de vie. En effet, la replier fut assez compliqué et me pris un certain temps
photo dsc05347photo dsc05348photo dsc05349
Durant le vol, une hôtesse est passée avec des verres d'eau (seule boisson gratuite, mais nous sommes à bord d'une low cost). En revanche après s'être arrêtée au rang précédent le notre, l'hôtesse est revenue avec un plateau plan mais au rang suivant
Après cette mésaventure CJu est en vue

En cas de doute, les jardiniers de l'aéroport ont pensé aux passagers perdus
photo dsc05365
Et un atterrissage sur cette île qui abrite le second aéroport de Corée du Sud

La file d'attente qui témoigne du trafic important de la plateforme
photo dsc05387photo dsc05388photo dsc05389
Il est désormais l'heure de débarquer
photo dsc05397photo dsc05398
Non sans un dernier regard sur les quelques aéronefs que la compagnie place sur la rotation GMP-CJU-GMP

Cet aérogare paraît quelque peu désorganisé avec le débarquement qui s'effectue en passant dans un couloir qui fait face aux pax prêts pour l'embarquement
photo dsc05401photo dsc05402photo dsc05403
Direction les livraisons bagages qui s'éternisent quelque peu mais le bagage arrive intact et c'est là l'essentiel
photo image livraison bagage 1photo image livraison bagage 2photo dsc05407
Puis la recherche d'un taxi s'impose, visiblement nous ne sommes pas les seuls à avoir eu la même idée
photo dsc05409photo dsc05410
La tour de contrôle conclue ce vol avec un message de bienvenue inscrit sur sa façade
photo dsc05411photo dsc05412


Nous arrivons au terme de ce vol et de cette première expérience sur cette compagnie asiatique
Je vous remercie si vous avez eu le courage d'arriver jusqu'à ces lignes et vous remercie par avance pour vos remarques dans l'espace commentaires
La suite arrive rapidement avec quelques changement pour rentrer en France
Afficher la suite

Verdict

Eastar Jet

6.8/10
Cabine6.0
Equipage6.5
Divertissements7.5
Restauration7.0

Seoul - GMP

8.4/10
Fluidité8.5
Accès7.5
Services8.0
Propreté9.5

Jeju City - CJU

7.8/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.5
Propreté8.5

Conclusion

La notation dans le détail :
-La compagnie, je sanctionne quelque peu l'inconfort global des sièges et les marques d'usure de la tablette. De plus l'oubli dans le service nuit quelque peu à l'expérience globale passager. Aussi, le BOB m'a paru très convenable.
-GMP, La fluidité des contrôles était un facteur agréable pour le cheminement dans cet aéroport. Les services de bus se sont révélés défaillant au mauvais moment malgré un niveau global excellent d'ordinaire.
-CJU, la file d'attente pour bénéficier d'un taxi est malheureusement le principal point négatif de cette plateforme.

Informations sur la ligne Seoul (GMP) Jeju City (CJU)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 16 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Seoul (GMP) → Jeju City (CJU).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Korean Air avec 8.0/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 8 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

  • Comment 464840 by
    scorph GOLD 1185 Commentaires

    Bonjour Flight 21 et merci pour ce report très bien écrit et illustré ce qui en fait un opus agréable à lire sur cette ligne GMP-CJU qui est l'une des plus particulière au monde notamment au vue de l'afflux de passagers.
    Toutefois certaines petites erreurs sont à revoir :
    - Le floutage des visages attention !
    - Quelques erreurs sur les appareils aperçus mais globalement la copie est bonne, (un des 767 d'Asiana est un A330, le dernier 737 local est un A320 d'Air Busan et le 737-800 Juleau qui est le même que la photo après le FIDS est un 737-900ER reconnaissable à la porte derrière l'aile).

    Service à bord plutôt simple mais Eastar Jet est une low-cost non ?
    Superbes photos de l’île de Jeju à l’atterrissage !

    Bon vols!

    • Comment 464851 by
      flight21 AUTEUR 65 Commentaires

      Bonjour et merci de votre commentaire
      Concernant le floutage je ne sais pas quel logiciel utiliser:/
      De plus je vous remercie d'avoir relevé ces erreurs d'identification de ma part et je corrige cela des que possible .
      Aussi je ne sanctionne pas réellement le manque de service qui caractérise le low cost mais plutôt l'oubli de certain passagers qui marque un fossé entre le vol aller et celui du retour sur la même compagnie.
      Encore merci et à bientôt pour la suite

  • Comment 464852 by
    Benoit75008 GOLD 7318 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Aéroport de départ agréable et visiblement idéal pour des contrôles rapides!

    A bord le conforr est très léger et le pitch bien réduit.

    Néanmoins les tarifs pratiqués restent intéressants!

    Bonne journée!

  • Comment 464856 by
    Kethu SILVER 1909 Commentaires

    Bonjour, merci pour ce FR sur une ligne particulièrement prisée des Coréens !

    J'avais déjà lu le coup des sprays interdits en soute à cet aéroport... Si quelqu'un a une explication je suis preneur !
    Sinon du low-cost classique, offrir un verre d'eau c'est déjà bien ! Pitch réduit par contre, mais bon, le temps de vol fait que ça reste supportable...
    Combien de temps pour atteindre un taxi au final à l'arrivée ?

    Pour répondre au questionnement plus haut : Pour "flouter", beaucoup (dont moi) se contente de faire un rond blanc sur le visage sur Paint... C'est simple, ça n'est pas spécialement beau, mais c'est amplement suffisant ^^

    A bientôt ;)

    • Comment 465054 by
      flight21 AUTEUR 65 Commentaires

      Bonjour,
      Effectivement, la fréquentation de GMP et CJU prouve l'attrait de cette ligne pour les coréens.
      Je suis moi aussi dans l'attente d'une réponse quant à cette interdiction des sprays.
      Finalement il aura bien fallu 30-45 minutes pour avoir un taxi.
      A bientôt pour la suite du routing

  • Comment 464998 by
    Esteban TEAM GOLD 12371 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Globalement pour du low cost on est plutôt pas mal entre le bagage gratuit et le verre d'eau (même s'il y a eu un raté).

    Vous avez les clefs pour le floutage un peu plus haut, maintenant à vous de jouer :)

    A bientôt !

    • Comment 465056 by
      flight21 AUTEUR 65 Commentaires

      Bonjour et merci de m'avoir lu,
      En effet, le bagage est le véritable avantage de cette compagnie qui a de quoi faire pâlir la franchise bagage de certaine low cost européenne.
      Le floutage a été effectué^^
      A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.