Avis du vol Lufthansa Munich San Francisco en classe Affaires

Compagnie Lufthansa
Vol LH458
Classe Affaires
Siege 23A
Temps de vol 10:55
Décollage 08 Nov 18, 16:45
Arrivée à 08 Nov 18, 18:40
LH   #52 sur 134 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 1063 avis
airberlin
Par GOLD 1782
Publié le 17 novembre 2018

Chers Flight-Reporters,
je vous retrouve pour la suite d'une série qui m'emmène de mannière privée dans la capitale technologique du monde - du moins de l'internet et du traitement des données. Moi même étant dans le business AgTech je n'y suis pas insensible. 
Le billet est pris en Meilenschnäppchen de Miles & More - c'est à dire leurs promos mensuelles avec de très bons prix en business. La côte ouest USA est quotée comme la côte Est alors qu'il y a bien 4 heures de plus de vol. Banco: 55.000 miles environ 5 mois à l'avance avec de très bonnes disponibilités du moins depuis MUC car rien de FRA. Malheureusement LH se rattrape sur les taxes en appliquant une surcharge carburant égale aux premiers prix Eco.
Tout ceci me donne donc un STR-MUC-SFO aller-retour en C pour 55.000 miles et environ 570€ de taxes.


Routing


au sol


Je vous avais laissé dans le bus qui me menait de mon Bombardier CRJ vers le terminal G de MUC. 2-3min de bus pas plus. Et nous sommes lachés dans un vaste centre commercial. Autant le dire MUC est un aéroport moderne et propre mais je ne suis pas convaincu du choix des couleurs et matériaux qui sont d'un tristre… certaines mauvaises langues diront allemands… Les gouts et les couleurs ne se discutent pas!


photo img_1148photo img_1149

Il me faut prendre le métro automatique pour rejoindre les gates d'embarquement internationnaux. Mes portes sont les L. Là aussi la numérotation est très bizarre et cherche semble-t-il à matcher CDG avec des L, des K, des G…


photo img_1150-72photo img_1151

Les navettes sont annoncées toutes les deux minutes mais j'ai bien du attendre la mienne trois minutes en plus du temps déjà écoulé depuis le départ de la précédente. La précision allemande n'est décidemment plus ce qu'elle était. Au final le parcours de correspondance n'est pas si rapide que cela entre les escaliers à descendre, ceux à remonter. les couloirs de gauche puis de droite… J'avais un souvenir plus court.
Le L est encore plus haut!


photo img_1152photo img_1153

Grosse déception aussi à la PAF avec plus de 15min d'attente. Là aussi CDG reigne en modèle, les sas automatiques sont quasiment tous fermés, Je me mets dans la file tout passeport mais c'est également la file par laquelle passe les trolley, et avec tous les américains transitants… il en passe au moins 3-4 devant moi!!!

Je me retrouve dans ce hall d'embarquement des plus sinistres. Je l'avais visité juste après son ouverture et m'étais dit que c'était normal d'avoir un terminal mort jusque quelques semaines après mais deux ans près son ouverture toujours très peu de vols donc d'activité donc de commerces. Et puis toujours ces dalles grises tristes.


photo img_1154

Direction donc le salon avec comme toujours une offre Business et Senator distincte à laquelle je n'adhère toujours pas malgré le poids des années.


photo img_1155photo img_1156

Pour avoir visité la partie Senator lors de mon vol vers Montreal il y a deux ans je peux vous dire que les deux salons sont strictement identiques et que l'offre me semble également très proche si ce n'est la même. En plus à mon avis moins de monde dans la partie Business avec les encartés Star Alliance ayant tous accès (même les Miles and Bonus^^^) au Senator! Un grand salon commun avec un large espace serait à mon avis bien plus appréciable.

Je me dirige dès l'arrivée vers les douches ayant encore une longue journée devant moi. Personne à l'accueil. J'attendrai bien 5 bonnes minutes avec rien malgré la sonnerie. C'est finalement après avoir demandé à l'accueil que comme par miracle Madame Douche apparait. Tout est disponible immédiatement.


photo img_1157

Rien à dire pour ce qui est de l'espace, de l'équipement ni de la déco. Moderne et très agréable.


photo img_1158photo img_1159

Aucun kit de distribué, je n'avais rien demandé. Si savon, shampoing, lotion sont disponibles, on aurait pu me proposer brosse à dent ou rasoir de mannière rpo active mais le service au sol LH n'est pas très réputé. Dommage.


photo img_1160photo img_1161

Le tout sera néanmoins très relaxant et apprécié.


photo img_1162

A ma sortie, je fais un tour au bar. Mon péché mignon est en présentoir: des macarons dont certains aux "fruits", mes préférés. Je les accompagne d'un petit cocktail.


photo img_1163

Impressions salon très bonnes, dans les tons des salons rénovés de la marque.


photo img_1164photo img_1165

La partie bar et espace restauration est ouverte sur l'extérieur.


photo img_1166

Espace presse


photo img_1167

Salon TV


photo img_1168

Un bar sans grandes bouteilles mais toujours agréable.


photo img_1169

L'offre du jour (après midi)


photo img_1171photo img_1172

.


photo img_1173photo img_1174

Je me contenterai de ces salades faisant confiance à LH pour la restauration à bord… (suspence!)


photo img_1175

Softs et binouzes


photo img_1176photo img_1177

Toujours les même sucreries


photo img_1178photo img_1179

A l'heure dite de l'embarquement je me rends en porte non sans me faire engueuler préalablement par un papi allemand car j'ai le malheur d'embarquer quatre bananes dans mon sac (nous en reparlerons d'ailleurs… suspence bis!). Oui c'est comme ca ce pays. Et plus au sud c'est encore pire^^


photo img_1180photo img_1181

Direction la fin du concourse pour l'embarquement. Il y a un passage de sécurité supplémentaire.


photo img_1182photo img_1183

Une foule attend devant les portes.


photo img_1184photo img_1185

Un A350 aux nouvelles couleurs passe devant nous.


photo img_1186

Mon paquebot, un pékinois


photo img_1188photo img_1189

Un A340-300


photo img_1190

Si quelqu'un sait pourquoi les dérives sont toujours en opposition de phase lors du parking, je suis preneur.


photo img_1191

en vol


L'embarquement est lancé.


photo img_1191aphoto img_1192

Comme à l'accoutumé j'attends que tout le monde embarque mais c'était sans penser que LH lacherait les fauves de la classe économique les deux trois dernier Priority restands… Dommage, heureusement j'arrive à me faufiller.

Les deux passerelles sont bien marquées.


photo img_1193

Les réacteurs


photo img_1194photo img_1195

Le fuselage


photo img_1196

Pas de photos de la porte, une employée ne semble pas vouloir faire place vide.

Mon siège.


photo img_1197photo img_1199

Avantage de l'A380, plein de rangements. Hereusement car sinon c'est diette.


photo img_1200

La trousse au contenu très oauvre. Pas de stylo, ni de mouchoirs, ni de chiffon à lunettes… Au moins le contenan est pratique et réutilisable.


photo img_1201

L'écran est de travers. C'est peu pratique même après l'avoir tiré.

Boisson d'accueil. Je reste à l'eau ayant horreur du Sekt présenté comme un mousseu.


photo img_1203

Pas plus que correct


photo img_1204

Un surmatelas est disponible sur les vols les plus longs du réseau. Honnêtement il me manque les sleepers.


photo img_1205

Menu du jour, pardon c'est trouble



Je suis bien à bord d'un A380


photo img_1212

On repousse, la cabine est pleine


photo img_1213

L'aéroport est relativement vide en cette fin d'après midi.


photo img_1214photo img_1217

C'est très élégant je trouve


photo img_1219photo img_1220

Ca y est, le soleil est couché. Je crois que c'est mon premier vol de nuit POUR les Etats Unis.


photo img_1221

Poussée douce, décollage dans un silence relatif là aussi.


photo img_1223photo img_1227

L'apéro débute peu après. L'organisation n'est pas mauvaise. Il y a pour la petite cabine Business arrière une hotesse de chaque coté et un ou deux personnel dans le galley qui prépare le tout.


photo img_1229photo img_1230

Mon choix n'est plus disponible, je me rabats donc sur les pates et par aillerus mon hotesse par ailleurs très souriante, compétante et sympatique se mélange les pinceaux danle choix de mon entrée, ce n'est pas le saumon. Mais j'y goute tout de même et décide de suite de la garder, frais et sans mélange trop complexe.


photo img_1231-52photo img_1232

Le risling par contre n'est pas à mon gout. Bien trop sec. Je les aime fruités.


photo img_1233photo img_1234

Les pates sont résussies après cette salade sans intérêt. On peut les agrémenter de poivron moulu en live. Après un verre de Sancerre parfait, je suis passé au Bordeaux très coffré, trop pour moi, mais certainement un bn vin pour qui les aime comme celà.


photo img_1235

Dessert light et thé pour finir.


photo img_1236photo img_1237

Et là on se retrouve comme un vol de nuit. Il reste 8h et tout le mode part se coucher.


photo img_1238photo img_1240

J'en profite pour faire le tour des cabines. La business comme déjà dit est pleine. La mini cabine Eco derrière quasiment vide avec moins de 30% de remplissage.


photo img_1241photo img_1242

Je descends


photo img_1243photo img_1244

En bas aussi plus d'une place sur deux reste vide, je comprends pourquoi l'embarquement a été aussi rapide.


photo img_1245photo img_1246

La Premium semble elle aussi pleine à nouveau. En First il y avait au moins deux personnes, je n'ai pas vu de l'autre coté. En somme les cabines premium font le plein chez LH, l'éco beaucoup moins… Du moins en Novembre et en semaine.
Dehors la nuit noire a laissé place à un jour couchant au dessus de l'Islande.


photo img_1247

Je vais ensuite me coucher. Je trouve le lit peu confortable. Trop étroit, le rembourrage est trop dur. On sent les aspérités de la structure et le surmatelas n'améliore pas grand chose à mon gout. Comme souvent les places en bord de carlingue sont aussi trop chaudes. En somme je ne dort pas bien mais suffisamment tout de même pour tenir jusqu'à plus de 22h heure locale sans problème.

Je prendrais un café en emmergeant.


photo img_1249

Là grosse boulette, j'oublie la seconde prestation. Légère et réussie (salade et soupe) mais visiblement je suis encore dans le coltard.

On survole déjà la baie. Ici le Nord de San Francisco avec le Golden Gate Bridge sur la gauche hors image, le Golden Gate Parc au premier plan et celui juste au dessous du pont sur la gauche. Derrière l'aile les fameux Piers avec le pont d'Oakland derrière.



Atterrissage à l'heure


photo img_1256photo img_1257

Ensuite grosse déception. L'immigration est un joyeux bordel comme lors de mes premiers voyages aux USA. Près de 40min pour la passer. On fait la queue pour aller aux machines, puis la queue pour faire tamponner son ticket et bien sûr ayant déclarer mes bananes, j'ai le droit à une fouille bagage avec confiscation du passeport. Encore 20min de plus de perdues. L'agent était étonné qu'avec mon nombre de tampons des USA je ne sache pas qu'il est interdit d'importer des fruits. Heu ben non car je ne fais jamais attention d'habitude. Enfin il me remercie de les avoir déclarer car sinon j'aurais pu avoir de gros problèmes. Sympatique mais ferme ;)

Afficher la suite

Verdict

Lufthansa

7.9/10
Cabine6.0
Equipage9.5
Divertissements7.5
Restauration8.5

Lufthansa Business Lounge H

7.2/10
Confort10.0
Restauration7.0
Divertissements7.0
Services5.0

Munich - MUC

7.8/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services7.0
Propreté9.0

San Francisco - SFO

5.9/10
Fluidité1.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Lufthansa: Décidemment je n'adhère pas à ces cabines. Le layout 2-2-2 est peu pratique, il faut emjamber son voisin. Peu de rangements sauf sur A380, l'écran est de piettre qualité, je siège est très inconfortable mais lie flat. Personnel quasi-parfait rien à dire. Mon hotesse parlait allemand sans accent bavarois (une ex de FRA?^^), un très bon anglais et aussi espagnol avec mes voisins de derrière. Néanmoins pas de francais à son actif ;) Entertainement avec du choix mais wifi cher et écran ni HD et encore moins 4K... Repas très réussis, vins corrects mais je sanctionne tout de même mon premier choix non disponible.
MUC bien mais triste.
SFO avec une immigration lente du moins vers les 18-20h.

Informations sur la ligne Munich (MUC) San Francisco (SFO)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Munich (MUC) → San Francisco (SFO).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Lufthansa avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 11 heures et 43 minutes.

  Plus d'informations

2 Commentaires

  • Comment 476233 by
    Esteban TEAM GOLD 10461 Commentaires

    Salut Vincent ! Merci pour cette suite,

    Moi aussi je ne comprends pas vraiment l'utilité de maintenir une séparation Business / Senator. Autant faire un beau grand salon au lieu de deux petits vu qu'il n'y a pas beaucoup de différence dans les offres proposées.

    MUC est vraiment sympa en parties landside mais cette partie là est particulièrement triste.

    Le repas est très correct, mais effectivement la configuration business LH n'est vraiment pas très premium sans accès direct au couloir.

    A bientôt !

  • Comment 476408 by
    jules67500 GOLD 4663 Commentaires

    Merci Vincent pour ce FR :)

    Je trouve MUC très sympa, et contrairement à toi, j'aime bien les dalles grises (sûrement mon côté germanique ^^)

    La séparation Business Senator est là depuis des lustres, et connaissant désormais un peu la Lufthi, c'est pas demain la veille que ça changera !

    Pour la cabine, elle est dépassée certes, mais sera donc retrofitée à partir de 2020... Soit encore en retard ! (mais sûrement avant la fin des rétrofits AF ^^)

    Repas de qualité, vins plutôt bons, collation correcte : Lufthansa a largement augmenté son niveau.

    A+

Connectez-vous pour poster un commentaire.