Avis du vol Lufthansa Frankfurt Marseille en classe Economique

Compagnie Lufthansa
Vol LH1086
Classe Economique
Siege 06F
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:35
Décollage 17 Fév 19, 08:50
Arrivée à 17 Fév 19, 10:25
LH   #50 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 1016 avis
lysflyer
Par SILVER 334
Publié le 24 avril 2019
Le LYSflyer vous présente le quatrième et dernier volet de son routing hivernal à destination de Dubaï. Rien d'extraordinaire pour cet épisode, une petite navette classique entre Francfort, le hub forteresse de Lufthansa et Marseille, le hub forteresse de LYSflyer (lol!).

Pour mémoire ou ceux qui auraient raté les épisodes précédents, voici le descriptif de ce routing :
11/02/2019 : ,
12/02/2019 :
,
17/02/2019 :
DXB-FRA + bonus touristique Dubaï,
17/02/2019 : FRA-MRS, c'est ici.

Je vous avais laissé à la sortie de la passerelle où les passagers fraîchement débarqués de notre vol se mêlent au flux commun des passagers non-Schengen.
photo 46651572245_d7c720f5d5_z


TRANSIT À FRANCFORT



Nous sommes donc dans un couloir assez austère mais moderne et bien entretenu. Le tout est spacieux et on ne ressent pas le volume de personnes.
photo 47567076801_fcdb399f9e_z

Au choix, tapis roulant ou marche en "B-M double pieds" (ok...jeu de mots pourri...). Notez le petit buggy permettant de transporter passagers à faible mobilité.
photo 46843288624_5e6eca0310_z

Petit point faible, le manque de FIDS dans ce couloir. Le seul disponible est situé tout au bout ce qui crée un petit attroupement dans le passage.
photo 46843287964_8643778ac1_z

Après avoir confirmé notre vol sur le FIDS, on continue notre chemin. Étant dorénavant en Europe, nous pouvons activer l'échange de données sans crainte de hors-forfait et nous recevons rapidement une notification de l'application Lufthansa qui nous indique la porte d'embarquement de notre prochain vol et même le cheminement à suivre.
photo 47567075951_e248b3878b_z

Nous approchons du PIF mis en place pour les passagers venant hors de l'espace de libre échange européen.
photo 32624636577_306f5799ea_z

Celui-ci est franchi assez rapidement malgré beaucoup de passagers. Tous les postes étaient ouverts et le personnel très efficace. Nous nous retrouvons dans un couloir qui fleure bon la joie de vivre...mais au moins c'est propre et efficace. Rien à dire.
photo 32624635707_41230fe747_z

On descend.
photo 47514091022_e123177af8_z

Et l'on se retrouve dans les couloirs sans plafond du Terminal 1. Quelqu'un peut-il me dire pourquoi Fraport ne repose pas les faux-plafonds dans ce terminal? Je sais que ce n'est pas l'amour fou en ce moment entre Fraport et LH mais bon...pas très germanique tout ça.
photo 47514090842_a6ebb02fd3_z

On descend encore. Rappelez-vous, nous étions montés de 2 étages!
photo 46651570685_e334fef97f_z

Après le passage de la PAF, nous voici de retour dans l'espace Schengen avec un passage obligé par le duty free.
photo 32624634837_e2b90190e1_z

Après ce magasin, nous nous retrouvons au point plus ou moins central des portes A du Terminal 1.
photo 40601122003_f06c8af4de_z

Le FIDS attire moins les foules ici. Notre vol et sa porte sont bien confirmés.
photo 46843285584_0fa05aa115_z

Petit détour par la nouvelle aile où je pourrai voir une dernière fois la magnifique reine qui nous a transporté depuis le Moyen-Orient.
photo 46651570185_6610bf7f3f_z

Fatigués, nous nous rendons en porte pour attendre notre vol nous ramenant en Provence.
photo 33690315238_00d31f1bea_z

On continue à travers des couloirs aveugles mais pas forcément désagréables.
photo 47567072921_0579a90f94_z

Toujours pas de faux-plafond...
photo 33690314598_7805421df2_z

La jetée A est bien longue et la progression est aidée grâce aux tapis roulants. L'offre en restauration et commerces est limitée mais bel et bien présente.
photo 46843284034_69f3efba3a_z

Nous atteignons notre porte avec assez peu de monde qui attend déjà.
photo 46651569675_f7dd1f9398_z

Nous sommes assez en avance, le transit aura été rapide. En attendant, je m'adonne à un petit spotting alors que le soleil se lève. Ici, c'est comme le Port Salut, c'est écrit dessus : un magnifique A340-600 LH (j'aime cet avion).
photo 40601119433_e0cb572f44_z

Un Boeing 777-300ER UA en porte.
photo 47514084842_fe38a1d9df_z

Un Airbus A330-200 SA est tracté en vue de passer la journée sur le tarmac avant de rentrer en Afrique du Sud dans la nuit.
photo 32624630377_a056f9447d_z

L'embarquement est finalement appelé avec respect des priorités et utilisation des portes automatiques.
photo 47567070741_46eaa067fe_z


LE VOL



Vu le voyez venir? Nous empruntons des escaliers...
photo 40601118473_16c78f9c1d_z

...La fin est proche...
photo 32624629907_902f323dcf_z

...eh oui! C'est un bon vieux paxbus des familles qui nous attend pour une visite (non) guidée du tarmac francfortois.
photo 47567070111_237aa52a2f_z

Après un très long trajet vers l'un des points de stationnement situé le plus à l'Est de l'aéroport, le paxbus déverse son flot de passagers. Bien entendu, nous sommes en présence de nombreux compatriotes qui n'arrêteront pas de se plaindre de ce trajet...sans commentaire.
photo 46651567295_4373b3cd89_z

Le vol était initialement prévu en A320NEO mais nous nous retrouvons en CEO. Tant pis! La passerelle mobile (et la fatigue) feront que je ne ferai pas de fuselage shot réglementaire, le LYSflyer plaide coupable.
photo 47567068561_ccc99e0e1d_z

La cabine est, comme à son habitude, très propre et bien entretenue. Les sièges NEK sont archi-connus.
photo 46651566965_a15b1af13e_z

Pas de surprise au niveau du pas. C'est du LH pur jus. Nous serons 2 pour le triplet de sièges! Un peu de confort business-class-style au prix de l'éco!
photo 40601116083_5708074a37_z

En cas d'ennui, voici un peu de lecture. De quoi tenir jusqu'à MRS.
photo 47567066861_e490c9ea8d_z

Le PSU moderne.
photo 46651564475_1b56a12e52_z

On commence notre roulage. Ici, ancienne (que je préfère) et nouvelle (que je trouve raté, un peu de jaune n'aurait pas fait de mal) livrée LH se côtoient.
photo 46651565515_435b4aaf01_z

Une baleine (un peu péjoratif comme surnom, non?) LH en nouvelle livrée que je trouve d'autant plus ennuyeuse sur un "gros navion".
photo 33690310078_0892700d83_z

Le sharklet rend bien je trouve. Nous sommes stationnés face au Terminal 2 qui regroupe la plupart des compagnies hors Star Alliance dont ce Boeing 767-300ER DL qui vient juste d'arriver des...États-unis.
photo 47567065771_0b8c817af8_z

Un petit Embraer 170 A5 (content que l'intelligentsia d'AF ait décidé de faire marche arrière au sujet de cette marque incongrue) termine son vol depuis CDG.
photo 40601114993_974ebea044_z

On contourne ce position de parking assez variée avec du LH, du OU et...malheureusement...du FR.
photo 32624624057_e6cb83f224_z

On prend la direction du seuil 25.
photo 46843280444_0a3d2d4c3a_z
photo 47567064661_32d54789a0_z

Ah ben non...on contourne les seuils 25.
photo 32624622807_197e82a857_z

Notre roulage nous mène aux confins de FRA.
photo 32624622567_2bf5a7eba3_z

Pendant ce temps-là, l'activité continue avec un A320 LH qui atterrit.
photo 46651563155_0124f44055_z

Le roulage est bien long. Pilote? Vous connaissez le chemin?
photo 47567063811_54c9a4429f_z

À ce rythme, on croirait se rendre à MRS par la route.
photo 46843280044_129e452c56_z

Nous approchons de la piste 18 où une tondeuse OS s'apprête à prendre son envol vers une des villes secondaires autrichiennes.
photo 32624621247_1dafa2ee21_z

Sans arrêt, nous pénétrons la piste.
photo 47567063231_199e856f84_z

Que nos chers co-pax soient rassurés, nous rejoindrons notre Provence adorée par la voie des airs!
photo 47514077292_6c657c0dd6_z

Achtung! Je crois que c'est interdit de passer par là.
photo 33690307168_3b5f1655ff_z

Et c'est parti!
photo 32624617727_ae15536961_z

On prend rapidement de l'altitude dans une météo clémente.
photo 46651558625_e1d1faa8fb_z

Les volets sont rentrés, notre vitesse nous permettant de se passer de la portance supplémentaire induite par ceux-ci.
photo 46651558585_c420bdd02f_z

Nous arriverons rapidement en vue du territoire français que nous longerons. Ici, la petite ville de Haguenau dans le Bas-Rhin.
photo 47514072212_322036a609_z

La magnifique ville de Strasbourg dans toute sa splendeur.
photo 32624613327_4dd47d6afe_z

Son aéroport, Strasbourg Entzheim (SXB/LFST).
photo 46651557865_76bc99ec09_z

La magnifique aile de notre A320 et Strasbourg à l'arrière-plan.
photo 32624612647_d479d0f9cd_z

La prestation est distribuée alors que nous remontons la vallée du Rhin. Un choix entre un sandwich au poulet et un friand à la confiture est proposé. Pour les boissons, c'est du classique.
photo 47514070822_26f06805e8_z

Les sommets des Vosges sont encore enneigés.
photo 46651557415_f5e69aefd9_z

L'ancienne base aérienne (française du temps de la guerre froide) de Bremgarten (EDTG) aujourd'hui rendu à la vie civile.
photo 46651557005_f759105f80_z

Nous croisons la route de cet énorme Airbus A380-800 SQ reliant CDG à SIN.
photo 33690302708_7d221572e4_z

Les traînées de condensation (chemtrail? lol) sont impressionnantes.
photo 32624611757_30c21214e3_z

La ville de Mulhouse.
photo 46651554425_79ba6487fa_z

La ville de Bâle se dévoile logiquement ainsi que son aéroport binational mais surtout, repère à flight reporter!
photo 47567055751_0fb1095967_z

Virage vers l'Ouest pour longer la frontière franco-suisse et nous admirons les villes de Montbéliard (à gauche) et de Belfort (à droite).
photo 32624607597_1849f26303_z

Le Jura est nettement plus enneigé que les Vosges.
photo 33690297098_d6e6ae3da6_z

Le lac de Neuchâtel est rapidement survolé (il me semble qu'il s'agit de ce lac...).
photo 46843267794_7c024920f5_z

On croise un trafic LH qui s'en retourne vers sa maison.
photo 32624603007_240a263577_z

Les villes de Genève et Annemasse sont rapidement atteintes. Nous volons dans l'espace aérien français dorénavant.
photo 47567051331_1ee2d8d5f9_z

Genève Cointrin (GVA/LSGG).
photo 47567051251_71255416e7_z

Nous laissons la Suisse derrière et filons vers le Sud-Ouest au-dessus de la Savoie.
photo 46651550235_80a50904c9_z

L'agglomération d'Annecy se dévoile rapidement ainsi que l'aérodrome d'Annecy Meythet (NCY/LFLP).
photo 33690295818_2449a9ed58_z

Au loin, la région lyonnaise se présente.
photo 47567047591_5be538f6cf_z

Survol de l'aéroport de Grenoble Alpes Isère (GNB/LFLS).
photo 47567047341_cfedda865c_z

Logiquement, la ville de Romans sur Isère vient après avoir survolé le plateau de Chambaran.
photo 47514063452_1b94eab158_z

La vue est magnifique sur la vallée du Rhône et le massif du Pilat.
photo 47567042641_248c0cbb9a_z

Valence, la porte de la Provence. En bas de l'image, l'aérodrome de Valence Chabeuil (VAF/LFLU).
photo 40601098503_c17f7b61df_z

On descend maintenant la vallée du Rhône en longeant les monts de l'Ardèche.
photo 40601098433_85dc86d9ab_z

Contrairement à la réputation de la région, il fait moins beau en Provence qu'en Allemagne...mais où va le monde?!
photo 47567042141_f0348aa777_z

La descente estamorcée depuis longtemps et nous survolons les Alpilles.
photo 46651542435_17de9e6313_z

Le village de Mouriès.
photo 40601096563_4fa021e5a6_z

La plaine de la Crau.
photo 32624591757_fab5f03b2d_z

Dernière inflexion de trajectoire au-dessus d'Entressen pour s'aligner sur la 13L.
photo 32624591757_fab5f03b2d_z

Longue finale au-dessus de l'étang de Berre.
photo 40601093663_74caeb8848_z

Nous passons quelques salins implantés sur la commune de Berre l'étang (original comme nom!) et qui profitent du terrible mistral pour accentuer l'évaporation de l'eau.
photo 47514053342_44212d77c6_z

Mer (ou plutôt étang) d'huile en cette calme matinée de février.
photo 40601093503_a4404aa216_z

Il ne reste plus que quelques mètres avant le toucher des roues.
photo 32624589887_e540ece601_z

On pose et les PNT sortent tout ce qu'ils peuvent pour décélérer rapidement. Nous sommes bien à MRS avec ses fameux hangars Eiffel classés monuments historiques.
photo 46843254214_64ff92277b_z

On quitte la piste pour commencer notre roulage.
photo 47514051382_06954b1c03_z

L'ancienne base de la Sécurité Civile avec le sol rougi par quantité de produit retardant utilisé par les Canadair et autres Trackers chargés de lutter contre les feux de forêts.
photo 46843253654_fba7095917_z

Les habituels AF assurant (certainement) la Navette vers ORY, voilà une vision typique de MRS.
photo 47567038931_d321fbdaca_z

Pas grand monde sur le tarmac marseillais, nous sommes bien à bon port.
photo 33690290308_f810e0db9c_z

Dernier virage. Voilà un dimanche bien calme à MRS.
photo 46843252854_db6bf7feb6_z


ARRIVÉE À L'AÉROPORT



Nous prenons rapidement congé de nos PNC et nous nous retrouvons dans cette passerelle aveugle bien connue.
photo 47514049202_9fd05566d1_z

Mais nous nous retrouvons rapidement dans un circuit arrivées lumineux et prenons de la hauteur.
photo 47514049182_5954016be0_z

Dernière vue sur notre fier destrier germanique mais fabriqué en haute-garonne.
photo 33690287008_27dbbd40dd_z

Voilà un parcours agréable.
photo 46651539055_eff07252e8_z

Vue sur les points de stationnement non-Schengen avec 2 Boeing 737-800 LY et AH qui se préparent à repartir vers leurs bases respectives.
photo 46651538345_025390e8f2_z

Au bout du couloir, il faut redescendre.
photo 47567036591_6144fb8568_z

Premier palier que je connais bien...je commence à avoir quelques doutes.
photo 40601082273_81b24db59d_z

Et là, mes doutes se confirment...nous sommes dans le circuit arrivées non-Schengen. C'est à n'y rien comprendre. Nous sommes partir vers FRA comme un vol considéré (à juste titre) intra-Schengen mais nous rentrons hors-Schengen. Il va falloir peut-être penser à appliquer une règle unique : soit on applique les règles de circulation dans le marché unique soit on rétablit les contrôles aux frontières! Et non pas "un coup oui, un coup non"...#modecoupdegueuleOFF.

Bref, heureusement que Parafe fonctionne et qu'il n'y a pas grand monde.
photo 47567036511_e80faf2b4c_z

On se retrouve rapidement dans la salle de récupération des bagages. Comme je vous le disais, l'activité n'est pas folle ce matin.
photo 46843246984_dcc2cb927d_z

Le tapis affecté à notre vol. La livraison sera assez longue.
photo 46843246554_d303a47567_z

Paris vous aime mais la Provence vous souhaite la bienvenue!
photo 33690281238_0f1a72dec2_z

Après avoir récupéré nos biens, nous rejoignons le côté landside.
photo 47567033161_7ac6f93e13_z

Après toutes ces heures passées assis dans la carlingue d'un aéroplane, un peu de marche pour retrouver la LYSflyer-mobile ne nous fera pas de mal.
photo 47567031911_89327cd553_z

Une heure plus tard, nous sommes rentrés à notre domicile pour un repos bien mérité! C'est ainsi que le routing dubaïote se termine avec un vol navette finalement bien agréable.

J'espère sincèrement que vous aurez apprécié cette série de publications. N'hésitez pas à commenter et à liker!


À bientôt pour de nouvelles aventures.

LYSflyer
Afficher la suite

Verdict

Lufthansa

7.4/10
Cabine7.5
Equipage8.0
Divertissements7.0
Restauration7.0

Frankfurt - FRA

7.3/10
Fluidité7.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.0

Marseille - MRS

7.3/10
Fluidité6.5
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Un vol navette qui offre de magnifiques paysages et un horaire bien adapté pour une correspondance assez courte depuis un vol LC venant de DXB.

FRA : Efficace comme à son habitude mais un petit investissement en faux-plafond ne serait pas farfelu! Parce que ça fait négligé là...
MRS : Bon, il faudrait juste savoir si FRA fait partie ou non de l'espace Schengen...sinon, rien à dire de particulier.
LH : Un vol MC classique de chez classique avec des PNC très agréables et souriants. C'est agréable.

Informations sur la ligne Frankfurt (FRA) Marseille (MRS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 10 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Frankfurt (FRA) → Marseille (MRS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Lufthansa avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 34 minutes.

  Plus d'informations

6 Commentaires

  • Comment 499310 by
    lagentsecret SILVER 10503 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "Petit détour par la nouvelle aile où je pourrai voir une dernière fois la magnifique reine qui nous a transporté depuis le Moyen-Orient."
    Très jolie photo

    Un long parcours pour parvenir en porte d'embarquement comme souvent à FRA

    Et puis, bien sur, un embarquement en paxbus

    A bord une cabine toujours impeccable

    "Ici, la petite ville de Haguenau dans le Bas-Rhin."
    Je pense qu'elle n'est pas en territoire français et bénéficie d'une
    extra-territorialité ;)

    "Un choix entre un sandwich au poulet et un friand à la confiture est proposé. Pour les boissons, c'est du classique."
    Intéressant choix salé/sucré

    Superbes vues aériennes parfaitement identifiées tout au long du vol

    Merci pour cette série et à bientôt

  • Comment 499340 by
    lysflyer SILVER AUTEUR 433 Commentaires

    Merci pour ce commentaire détaillé!

    Très jolie photo

    J'essaie de faire des photos de qualité!

    Et puis, bien sur, un embarquement en paxbus

    FRA a une réputation à tenir!

    Je pense qu'elle n'est pas en territoire français et bénéficie d'une extra-territorialité ;)

    J'ai quelques anecdotes qui ne font que confirmer ce commentaire! ;) PS : j'adore l'Alsace!

    Intéressant choix salé/sucré

    Il y en a pour tous les goûts.

    Superbes vues aériennes parfaitement identifiées tout au long du vol

    Merci et à bientôt pour la prochaine série.

  • Comment 499343 by
    Roure 2 Commentaires

    Bonjour,
    Les hangars vus en bordure des pistes à Marignane (pardon, Marseille-Provence), sont les Hangars BOUSSIRON, double-hangar conçu par l'architecte Auguste Perret et l'ingénieur Nicolas Esquillan, et non des hangars EIFFEL. Erreur très fréquente.
    Merci.

  • Comment 499382 by
    Loouri GOLD 369 Commentaires

    Hello et merci pour le report!

    Un vol court et commun, mais très très bien commenté, bravo !! De belles vues tout au long du vol.
    Un vol tout à fait correct avec LH comme bien souvent, dommage cette arrivée non-schengen qui aurait pu retarder la sortie.

    A bientôt!!

  • Comment 499537 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4507 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    FRA et ses long couloirs, pas vraiment un aéroport agréable.
    La ville de Bâle se dévoile logiquement ainsi que son aéroport binational mais surtout, repère à flight reporter! => c'est confirmé avec maintenant deux des plus importants contributeurs de 2018 !
    Un vol propice aux photos, c'est ce que j'aime le plus.
    A bientôt

  • Comment 499555 by
    Esteban TEAM GOLD 9638 Commentaires

    Merci beaucoup puor le partage et le clin d'oeil sur Bâle !

    Un vol très correct avec un aéroport que je n'apprécie pas spécialement, je trouve FRA très mal-aisé.

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.