Avis du vol Tez Jet Airlines Bishkek Osh en classe Economique

Compagnie Tez Jet Airlines
Vol TEZ105
Classe Economique
Siege 15F
Temps de vol 00:00
Décollage 06 Aoû 19, 08:00
Arrivée à 06 Aoû 19, 08:40
XX 2 avis
AK
Par SILVER 512
Publié le 5 septembre 2019

Rappel des épisodes précédents


Pour les cancres qui ne suivent rien de rien, je vous rappelle le contexte !

Il s'agit de passer trois semaines inoubliables dans un lieu reculé, hors des préoccupations de notre monde moderne et "ultraconnecté" (à quoi ?). Mais je ne vais pas philosopher ici ! Ma destination fût le Kirghizistan, avec un voyage en cinq étapes aéronautiques. Aujourd'hui, je vous présente l'étape la plus courte. Il s'agit de relier les deux premières villes du pays, à savoir Bishkek (la capitale située à la frontière Kazakhstanaise) et Osh (deuxième ville du pays située à la frontière Ouzbèke). Les deux villes sont éloignées de 300 kilomètres à vol d'oiseau. Mais par la route, c'est environ deux fois plus, principalement sur une route à deux voies limitée à 90 km/h maximum sur quelques sections (la plupart de la route est limitée aux environs de 60 km/h). Un grand nombre de policiers à radar sont présents sur le parcours pour dissuader de faire trop d'excès de vitesse. De plus, la route traverse des régions montagneuses et des cols à plus de 3,000 mètres. La route en elle-même n'est pas mauvaise, les paysages sont superbes, mais toujours est-il qu'il faut une bonne dizaine d'heures pour effectuer le trajet par la route.

Si vous êtes aventureux, il est aussi théoriquement possible de prendre le train pour relier les deux villes. Il vous suffira de prendre le train de Bishkek à Tashkent, puis un autre de Tashkent à Andijan, et enfin le dernier d'Andijan à Osh. Vous n'aurez que trois frontières à traverser (du Kirghizistan au Kazakhstan, puis à l'Ouzbékistan, et de retour au Kirghizistan), et le tout devrait prendre deux à trois jours. Si vous êtes vraiment pressés, vous pouvez prendre l'avion, ça prendra une grosse demie-heure ! Détails ci-dessous….


Routing


La prexclusivité, enfin !


Il y a quelques semaines, je vous avais promis, non sans émotion, une superbe exclusivité qui ravirait les passionnés d'aviation et de tourisme. C'était sans compter un fifrelin connu ici sous le nom de Gaetan, qui réussit à me coiffer au poteau sans scrupule. Ce FR ne sera donc pas une exclusivité, mais une prexclusivité : vous avouerez que la ligne comme la compagnie, et dans une moindre mesure l'appareil, sont pour le moins confidentiels ! Par exemple, Tez Jet ne dispose même pas de code IATA, c'est dire… Comme toutes les autres compagnies Kirghizes, elle est interdite de vol dans l'Union Européenne. Frissons assurés !


L'expérience au sol


Le transfert à l'aéroport étant assuré par l'hôtel, ils prennent une marge tout à fait considérable et inutile avec un départ en fanfare aux aurores. On arrive sur place vers 6 heures. Aucun doute, nous sommes au bon endroit !


photo img_9154

Il y a quelques décorations sympas à l'extérieur.


photo img_9153photo img_9161

L'entrée pour les vols intérieurs se fait au niveau du rez de chaussée. Il faut faire passer les bagages aux rayons X pour accéder au terminal. Le panneau des départs est peu varié et peu chargé. Côté international, des vols vers Moscou (beaucoup), Istanbul (beaucoup), Dubai (un peu) et Urumqi (capitale du Turkestan Chinois/région "autonome" du Xinjiang, un vol par jour). Côté local, trois vols vers Osh, donc deux à 30 minutes d'intervalle, et un vers Batken, tout au sud-ouest du pays. Cette région est pratiquement entourée par le Tadjikistan et est très isolée.


photo img_9156

Pour la première fois depuis des temps immémoriaux, je dispose d'un véritable billet en papier glacé, émis pas une agence locale pour environ 40 euros. J'ai demandé un siège hublot au cas où, on m'a répondu qu'il n'était pas possible de réserver un siège avant l'enregistrement. Cela va donc se jouer à la chance…. Ma probabilité de réussite est de 33,33%, c'est pas si mal par rapport aux 20% de chance sur B777 ou A380 ou similaire !


photo img_9157photo img_9158-93262

Évidemment, l'enregistrement n'est pas encore ouvert à mon arrivée. Je vais donc inspecter le mur végétal repéré par Gaetan.


photo img_9159photo img_9160

Après cela, je poste un petit commentaire dans son FR, histoire de confirmer la nature du mur végétal (100% plastique !). Le wifi de l'aéroport fonctionne, mais il est assez lent. Entre temps l'enregistrement à commencé. Il y a deux files, qui n'avancent guère. La cause de cette lenteur sont deux autres groupes de touristes, Français et Italiens, qui ont un grand nombre de bagages et doivent payer des suppléments. D'après ce que j'ai pu voir et entendre, il s'agit d'alpinistes qui ont du matériel technique bien spécifique et volumineux.


photo img_6019-62431

Mon groupe de touristes est le dernier à s'enregistrer : nous aurons les numéros de séquence 91 à 96, et l'avion fait exactement 96 places !  Le taux de remplissage est donc excellent. L'attente a été si longue que je renonce à demander spécifiquement un siège hublot ; de toutes façons il faudra prendre ce qui restera. Je récupère finalement cette superbe carte d'accès à bord. On fait difficilement plus sobre ! Il n'y a même pas le nom complet des villes, juste les codes des aéroports.


photo img_9165-54917

Victoire ! Siège 15F, signifiant hublot. La sécurité est rapidement passée, et l'embarquement se fait dans la foulée (il est déjà en cours). C'est évidemment un embarquement par bus. Après une jolie balade sur le tarmac, les fauves sont lâchés ! Voici donc le plus petit quadriréacteur de la Terre !

EDIT : notez le superbe mulet du passager au premier plan !


photo img_6021-83603photo 7c8067c7-8e12-434d-9e0d-cbd630261bc5-89975

Admirez cette livrée aux motifs traditionnels Kirghizes. C'est une belle adaptation de la livrée d'une compagnie précédente (voir ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ellinair) Notre appareil du jour a 23 ans. Comme je suis au rang 15, je choisis de rentrer par l'escalier arrière.


photo 0d6fa083-d302-40d1-9fb0-c680cf961472-70675

Ça bouchonne légèrement….


photo img_6023

Cela me permet de prendre une petite photo du fuselage !


photo img_6024

En vol…


Il n'y a aucun PNC pour accueillir les passagers à l'arrière de l'appareil. D'ailleurs, je ne verrai qu'une unique PNC pour tout le vol. Je suppose qu'un autre devait être caché quelque part, car un PNC pour 96 passagers, ça craint ! Je m'installe tranquillement à mon siège. L'avion, comme le plafonnier, ne respire pas la modernité !


photo img_6029

Il y a deux militaires en uniforme juste derrière moi, je me fais discrète. Mon voisin de devant, un touriste italien, abaisse son siège au maximum environ cinq secondes après son installation. C'est gentil de participer à ce reportage, monsieur, mais ce n'est pas très sécuritaire !


photo img_6026

Le pas est assez serré, mais je n'ai qu'une grosse demie-heure à tenir, rien de bien méchant donc….


photo img_9182

Instructions trilingues, dans l'ordre le Kirghize, le Russe et l'Anglais.


photo img_9179

La têtière est siglée et il y a aussi de la pub pour des logements de vacances à louer au bord du lac Issyk.


photo img_6036photo img_6025

Madame 15E arrive ensuite, accompagnée d'un bébé. Je n'y connais rien en bébé, mais je dirais qu'il avait entre 6 mois et 2 ans environ. Elle tente de négocier le siège hublot. Je fais l'idiote et lui montre ma carte d'embarquement. Je lui fais comprendre que je suis à la bonne place.

Avant de partir, voici les consignes de sécurité.


photo img_6027photo img_6028

La PNC fait ensuite les consignes de sécurité, en Russe et probablement en Kirghize. Pas d'instructions en anglais mais cela ne me choque pas étant donné qu'il s'agit d'un vol intérieur d'une compagnie confidentielle, dans un pays où les étrangers ne courent pas les rues. La PNC passe ensuite dans les rangs pour ses "vérifications". Elle distribue quelques ceintures de sécurité pour les bébés, mais pas à ma voisine (je suppose qu'il n'y en avait pas assez). Elle incitera aussi les passagers à relever leur siège, mais uniquement à ceux qui ne font pas semblant de dormir ! Je trouve que c'est vraiment mauvais pour la sécurité des passagers.

Nous partons ensuite en goguette. Je n'ose pas faire de photo à cause du militaire derrière moi. On se met en bout de piste en vue du décollage.


photo img_6030

L'avion roule, accélère, roule, roule, roule… Ça commence à faire du bruit mais rien ne se passe, on est toujours au sol…[vrrrrrrrr !!]


photo img_6031

Allez allez, encore un petit effort ! [VRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR !!!!!!! VRRRRRRRRRRRRRRRR]


photo img_6032

Victoire ! L'avion s'arrache enfin du sol en bout de piste, sous les applaudissements des passagers. Je connaissais les applaudissements à l'atterrissage, mais je n'avais jamais vu d'applaudissements au décollage. Au vu de ce décollage pour le moins poussif et laborieux, j'estime que c'est mérité ! Petite questions aux spécialistes : ce genre de décollage ultralent est-il spécifique à ce type d'avion, ou est-ce qu'on était juste trop lourds ?


photo img_6033

Dans les premiers instants du vol, nous survolons une des deux "grandes" plaines du pays. Il est possible que nous ayons survolé le Kazakhstan, car la frontière est très proche de l'aéroport.


photo img_6034

Cette région est l'une des seuls du pays où l'ont peut cultiver des choses dans des grands champs.


photo img_6035

Le paysage change rapidement à l'approche des Montagnes.


photo img_6037photo img_6038

En quelques instants, on passe de cette grande plaine fertile et cultivée à ces immenses montagnes si difficile à franchir par la route.


photo img_9166photo img_9167

L'instant mignon


Je suis collée au hublot et je prends beaucoup de photos. Tout d'un coup, je reçois un violent coup sur l'épaule. Je me retourne, et là, le bébé me fixe d'un air carrément furieux ! Il ne parle pas encore, mais il voulait dire "Hé ho, moi aussi jveux voir la vue !!! Faut partager !!!".  Sur le coup j'éclate de rire, et la mère aussi. J'ai trouvé ça très mignon, et vu mon aversion pour les bébés, c'est vraiment quelque chose ! Promis, je ferai plus attention… Finalement, sa mère profite du vol pour lui donner à manger. Cela aura pour conséquence d'endormir le phénomène.

Je reprends ensuite mon observation des paysages locaux. Ce n'est pas demain la veille que je reprendrai un tel vol, je ne veux pas en louper une goutte !


photo img_9168photo img_9169

.


photo img_9170

Et soudain, une vallée !


photo img_9171photo img_9173

Mais les Montagnes reprennent leurs droits !


photo img_9172photo img_9174

C'est à ce moment que le chariot arrive à mon niveau. L'hôtesse distribue des verres d'eau à qui le demande. Voici donc !


photo img_9175

Et donc, на здоровье !


photo img_9176

Nous survolons ensuite furtivement le barrage de Toktogul.


photo img_9178

Il reste encore un massif montagneux après cela.


photo img_9180photo img_9181

Le paysage change graduellement. Les montagnes laissent leur place aux collines.


photo img_9183photo img_9184

Et la vallée de Ferghana apparaît finalement ! Il est probable que nous survolions une partie de l'Ouzbékistan. Le centre-ville d'Osh est situé à peine à 5 kilomètres de la frontière.


photo img_9185photo img_9186

Nous retrouvons de grands champs cultivés.


photo img_9187photo img_9188

La cabine est "préparée" pour l'atterrissage, à savoir que l'hôtesse demande aux passagers réveillés de redresser leur siège. Aucune consigne concernant les hublots ou quoi que ce soit d'autre. Mon, voisin de devant n'a pas bougé.

Les derniers instants de la descente….


photo img_9189photo img_9190

Et nous voilà arrivés !


photo img_9191

L'atterrissage sera bien plus simple que le décollage. D'ailleurs, il n'y a pas d'applaudissements. Le roulage est rapide, et on arrive au point de stationnement assez vite. Une dernière vue de mon siège avant de quitter cet appareil !


photo img_6040

L'arrivée


Le débarquement se fait par bus, et on arrive dans le terminal après quelques minutes. Il ne reste plus qu'à attendre les valises, qui se feront désirer !


photo img_6041-10085

Après la récupération des valises, je visite rapidement le terminal. C'est plein de pubs ; sur la photo, ils vendent un forfait téléphonique avec 20 gigas de données pour 80 soms, soit 1€07. Difficile de faire mieux !


photo img_6042

Ce FR est maintenant terminé, place aux bonus !


Le bonus aéronotico-touristique


Au Kirghizistan, il n'est pas rare de croiser des épaves d'avions de type soviétiques en guise de décoration. Par exemple, ce MIG au bord du lac Issyk :


photo img_0117

J'avais aussi repéré un vieil avion à Osh grâce au reportage de Nissimpasa l'an dernier. Il s'agit d'un vieux YAK-40. Pour y arriver, il faut d'abord traverser un grand parc au bord de la rivière.


photo img_9209-82074

Cet endroit est très sympa, de nombreux Kirghizes et Ouzbeks viendront certainement discuter avec vous. Ils sont heureux de rencontrer des touristes et de discuter avec des étrangers ! Il y a aussi des manèges….


photo img_9210photo img_9212

Et finalement, le voilà enfin !


photo img_9216photo img_9217

La peinture d'origine Aeroflot de 2018 a disparu, remplacé par ce bleu. C'est assez dommage !


photo img_9213-25803photo img_9214

On voit quand même quelques détails de l'ancienne livrée en plissant des yeux.


photo img_9218photo img_9219

Par contre, les pneus mériteraient un petit entretien !


photo img_9215photo img_9220

Le bonus touristico-touristique : le Kirghizistan méridional


Comme promis il y a quelques jours, voici quelques photos de l'authentique bazar d'Osh ! C'est immense, et il n'y a qu'un seul plan au début !


photo img_3911


Commençons par le rayons fruits et légumes !



Passons du côté des épices et des fruits secs !



Il y a aussi bien sûr un rayon boucherie…


photo img_3916

Sucreries diverses….


photo img_3920photo img_3900

Sans oublier les vêtements et autres souvenirs !


photo img_3938

L'ambiance est extraordinaire !



La ville est aussi connue pour sa montagne sacrée, le trône de Salomon (Sulaiman-Too). La vue sur la ville est imprenable !



De là, on peut voir une des plus grandes mosquées du pays. Il y a une minorité Ouzbèke, plus pratiquante que la moyenne Kirghize, dans cette région.


photo img_9198

Il y a aussi un petit musée construit dans la montagne. La fraîcheur à l'intérieur est appréciable, surtout qu'il fait plus de 40 à l'ombre dehors !


photo img_9201

Sortons un peu de la ville pour aller à Uzgen. C'est une petite ville connue pour son superbe minaret et ses mausolées du XIè au XIIè siècles. La visite guidée est très intéressante, mais il vous faut comprendre le Kirghiz, l'Ouzbek ou le Russe (ou avoir avec vous un guide-interprète).


photo img_9242photo img_9253

Les détails sont très travaillés.


photo img_9244photo img_9265

On a une belle vue depuis le sommet du mausolée ! Au loin, on voit le Kara-Daria.



Les Mausolées sont en cours de rénovation.



Remontons plus au nord, vers Sary Chelek et ses nombreux lacs.



En remontant la rivière Naryn, on a parfois la chance d'observer ce phénomène lorsqu'un torrent de montagne se jette dans le tranquille Naryn !



En remontant toujours, on finit par arriver au barrage de Toktogul, survolé pendant le vol. on peut s'y baigner, l'eau est très bonne !


photo img_4336photo img_4338photo img_4340

La flore sauvage pourrait en intéresser certains. Les troupeaux de bovins locaux ont l'air d'apprécier ces plantes ^^ !


photo img_9509photo img_9510photo img_9508

Les rives du lac sont particulièrement belles au coucher du soleil !


photo img_9527photo img_9572photo img_9574
Afficher la suite

Verdict

Tez Jet Airlines

5.5/10
Cabine6.0
Equipage2.0
Divertissements7.0
Restauration7.0

Bishkek - FRU

6.8/10
Fluidité6.0
Accès6.0
Services7.0
Propreté8.0

Osh - OSS

7.8/10
Fluidité9.0
Accès6.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Au final, le vol était plutôt agréable. Je note généreusement les divertissements du fait des paysages superbes que j'ai vus par le hublot. Le service à bord était minimal mais avait le mérite d'exister. De toutes façons, pour un vol interne de 40 minutes bloc à bloc, je ne m'attends pas plus qu'un verre d'eau. Aucune annonce en anglais, mais encore une fois je ne suis pas choquée du fait de la nature du vol. La cabine est standard, rien de particulier à dire.

Le gros souci d'après moi c'était la sécurité à bord. Il m'a semblé ne voir qu'une seule PNC pour 96 passagers (j'espère me tromper !), qui n'a pas distribué de ceinture supplémentaire pour tous les bébés à bord (peut-être en manquait-il ?), et qui n'a fait fait relever les sièges des dormeurs pour le décollage et l'atterrissage (en cas de débarquement d'urgence, ce n'est pas le dormeur qui est pénalisé, mais ses voisins de derrière...).

Informations sur la ligne Bishkek (FRU) Osh (OSS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Bishkek (FRU) → Osh (OSS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Manas avec 5.7/10.

La durée moyenne des vols est de 0 heures et 31 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

  • Comment 520779 by
    Lhdbzh GOLD 1073 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR,
    Vol un peu limite en terme de sécurité et en plus le décollage long ne rassure pas dans ce vieil Avro.
    Un verre d'eau pour 30mn de vol ne me choque pas.
    Le PAS est moyen mais là encore, pour 1 vol si court, ça passe.
    Belles photos en vol, les paysages de montagne sont très beaux.
    Très beau également ce bonus qui nous fait découvrir cette jolie région.
    A bientôt !

  • Comment 520829 by
    akivi GOLD 2556 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR ! Pas d'exclusivité certes, mais je vous rassure le plaisir est intact pour le lecteur :)

    C'est typiquement le genre de vol où on est partagé entre l'excitation AvGeek et les craintes quant à la sécurité... Et vu comment est respectée la sécurité en cabine, on peut légitimement douter du reste ! Mais ça reste une très belle prise :)

    Le bonus est très beau et me donne vraiment envie de retourner en Asie centrale !

    A bientôt

    • Comment 520940 by
      AK SILVER AUTEUR 747 Commentaires

      C'est typiquement le genre de vol où on est partagé entre l'excitation AvGeek et les craintes quant à la sécurité...

      C'est exactement cela ! Suite au décollage j'ai eu quelques craintes, mais finalement la vue était tellement belle que j'en ai oublié mes appréhensions....

      Ce voyage était pour moi une première en Asie Centrale. Je suis aussi attirée par l'Ouzbékistan, et je pense aller y faire un tour dès que j'en aurai la possibilité. En tous cas je suis contente que le bonus donne envie. !

  • Comment 520842 by
    BESMRS 1787 Commentaires

    Merci pour ce vol et ce FR :o)

    La sécurité est visiblement une option tarifaire non proposée à tous :o)

    Sinon j'objecte: il y a des quadri-réacteurs plus petit que l'Avro régional jet...
    Le Curtiss-Wright XF-87, le Convair B-58, le Lockheed Jetstar (celui de Goldfinger)...

    :o)

    • Comment 520938 by
      AK SILVER AUTEUR 747 Commentaires

      Je ne connaissais pas ces aéronefs étranges que vous mentionnez ; objection accordée ! REformulons : le plus petit quadriréacteur destiné aux transports de passagers, utilisé au XXIème siècle sur des vols réguliers ^^

  • Comment 520857 by
    Tango Delta 579 Commentaires

    Superbe FR et magnifiques vues.
    Par contre cet ex-Avro d'Elliniar semble lutter pour décoller. Si c'est un problème de sur-poids au décollage c'est un manquement assez grave, surtout depuis FRU avec toutes ces très hautes montagnes tout autour....
    Merci également pour ce magnifique bonus très complet et intéressant.
    большой Пока!

    • Comment 520944 by
      AK SILVER AUTEUR 747 Commentaires

      Пожалуйста!

      surtout depuis FRU avec toutes ces très hautes montagnes tout autour....

      C'est vrai que ça manque de champ de maïs pour les atterrissages d'urgences !

  • Comment 520864 by
    Numero_2 GOLD 9904 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Scenic flight et dépaysement garantis à bord !

    A bientôt.

    • Comment 520945 by
      AK SILVER AUTEUR 747 Commentaires

      Merci du commentaire !

      dépaysement garantis à bord !

      C'est vrai qu'une fois oubliés les quelques touristes, on est vraiment dans l'ambiance locale lors de ces vols internes sur des petites compagnies. Ca fait partie du charme du voyage !

  • Comment 520868 by
    Esteban TEAM GOLD 11764 Commentaires

    Merci Alice pour le partage !

    Non je confirme, il n'est pas normal qu'un ARJ 85 lutte pour décoller, c'est d'ailleurs spécifiquement un des points forts de cet appareil, pouvoir se poser et partir de presque n'importe quelle piste. Et surtout décoller sur de très courtes distances.

    Donc soit l'appareil est en surcharge et c'est irresponsable, dangereux et criminel (parce que la plupart des appareils en surcharge finissent en bout de piste) soit les pilotes ont intentionnellement mis moins de puissance pour préserver les moteurs, ça arrive aussi.

    A bientôt !

    • Comment 520942 by
      AK SILVER AUTEUR 747 Commentaires

      il n'est pas normal qu'un ARJ 85 lutte pour décoller, c'est d'ailleurs spécifiquement un des points forts de cet appareil,

      C'est bien ce que je pensais.... On va dire que les pilotes voulaient préserver le moteur, c'est plus rassurant psychologiquement. Dans tous les cas, à un moment donné, je me suis quand même dit que les 12 heures de voiture, ce n'était peut-être pas si mal que ça !

  • Comment 520976 by
    wop SILVER 241 Commentaires

    Merci Alice, un FR (presq)unique et un bonus à couper le souffle.

    J'ai été bien content d'arriver à la fin du récit pour voir que l'avion s'est posé en un morceau (bon d'accord, le suspense était limité). C'est en tout cas on ne peut moins dépaysant.

    Le décollage long peut éventuellement s'expliquer par la volonté de prendre plus de vitesse au sol pour assurer un meilleur franchissement d'obstacles. C'est une méthode utilisée lorsque la longueur de piste le permet.

    Pour la livrée, si j'ai bien compris, ils ont ajouté des motifs aux anciennes bandes blanches sur la dérive ?

    • Comment 521390 by
      AK SILVER AUTEUR 747 Commentaires

      Pour la livrée, si j'ai bien compris, ils ont ajouté des motifs aux anciennes bandes blanches sur la dérive ?

      Exactement ! Ils ont rajouté des motifs traditionnels Kirghizes. Ça donne une livrée "typique" à moindre frais.

  • Comment 520983 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8168 Commentaires

    Merci d'avoir partagée cetet expérienec avgeek très insolite.
    Très belle dérive mais le reste de l'appareil montre qu'il a vécu, je ne me sentirais pas en sécurité à bord !
    Service minimal mais bon le vol est vraiment court.
    Les paysages survolés et ton bonus sont superbes , merci de cette découverte.

  • Comment 521603 by
    momolemomo GOLD 6240 Commentaires

    Voilà un vol original! La livrée est très jolie, du moins la dérive.
    “Elle tente de négocier le siège hublot” —> Cause toujours :p
    Les applaudissement au décollage ont un côté pas rassurant du tout.
    Les vues en vol sont belles, j’aurais aussi été scotché au hublot
    Merci pour ce Fr!

Connectez-vous pour poster un commentaire.