Avis du vol Air Caledonie Nouméa Maré en classe Economique

Compagnie Air Caledonie
Vol TY103
Classe Economique
Siege 2D
Avion ATR 72-600
Temps de vol 00:40
Décollage 18 Aoû 19, 10:00
Arrivée à 18 Aoû 19, 10:40
TY 14 avis
scorph
Par GOLD 545
Publié le 26 septembre 2019

Bonjour à tous, seconde destination domestique en Nouvelle-Calédonie avec une petite escapade le temps d'un week-end sur l’île de Maré qui est peut être la moins connue des 3 principales îles Loyautés


introduction


Présentation générale du routing:
Pour rejoindre la nouvelle Calédonie depuis Toulouse il n'y a pas 36 solutions, les plus courantes sont AF/KLM jusqu'au Japon puis Air Calin pour la suite du trajet jusqu'en Nouvelle Calédonie… cette solution reste toutefois très onéreuse avec des prix d'environ 2200€ à cette période de l'année. Un autre routing existe mixe de BA et QF à environ 2000€ avec un TLS-LHR-DXB-SYD-NOU avec l'A380 de Qantas mais une durée de trajet stratosphérique.
En billet séparé les prix ne sont guère plus réjouissant avec uniquement Aeroflot qui proposé un tarif correct pour rejoindre le Japon mais au départ de Paris.
Mi-décembre une offre retiendra mon attention avec TK qui propose des billets pour NRT au départ de TLS pour 650€ A/R en plein mois d'août c'est plus que correct. Les dates collent parfaitement avec les vols NRT-NOU les moins cher (pris sur Expedia.jp) pour 780€ on prendra le risque d'une correspondance ratée mais avec une marge de plus de 18h dans les 2 cas de quoi faire une nuit à l'hôtel à l'aller et une visite éclair de Tokyo au retour le tout pour 1450€ par personne hôtel compris à NRT.
Viendrons se greffer 4 vols inter-îles pour visiter une des îles loyautés et l'Île des Pins là pas de surprise ce sera avec Air Calédonie avec des tarifs salés au vue de la distance parcourue pratiquement 1€ le nm … gloups.


Routing


Nous ne pouvions pas faire de séjour en Nouvelle Calédonie sans aller faire une virée sur une des îles Loyautés. Les Iles Loyautés sont un petit archipel au large de grande terre composé de 4 îles dont quatre sont reliées par des lignes aériennes régulières, la plus grande Lifou fait tout de même la taille de la Martinique mais ne compte que 10.000 habitants contre plus de 375.000 pour l’île Caribéenne. Il y a aussi Ouvéa connu pour ses plages de rêves mais aussi les tristes événements qui si sont produit il y a plus de 30 ans et enfin Maré, plus connu sous le nom de Nengone c'est sans doute la moins touristique des trois précités. Vous pourrez voir dans le prochain bonus quel ne manque toutefois pas d'atout ! Concernant sa géographie elle fait la moitié de Martinique en surface mais compte à peine 6.000 habitants autant dire que tout le monde se connait.

Pour se rendre sur Nengone pas 36.000 solutions le bateau avec le Betico II comptez dans les 6 heures de navigations avec seulement quelques rotations par semaine. Les ATR d'Air Calédonie, pas donnés mais qui propose entre 2 et 3 vols quotidiens entre Magenta et Maré La Roche et enfin Air Loyauté qui assure des rotations inter-iles vers Lifou et Tiga en Twin Otter.
Nous choisirons la simplicité pour voyager avec la famille mais des billets combinés Air Calédonie/Air Loyauté existent à un tarif intéressant si vous souhaitez visiter plusieurs des îles Loyautés.


Première exclue flight report de ce routing avec cette arrivée à Maré La Roche une nouvelle entrée dans la BDD de notre site favori !
Pour Air Calédonie c'est une nouvelle liaison parmi les 5 desservies par la compagnie domestique Calédonienne seul 2 n'ont pas encore été reportées à savoir Lifou et Koné.


RETOur a magenta


Comme lors de notre vol précédent vers l’île des Pins direction l'aéroport domestique de Nouméa situé en centre ville et d'où opère la compagnie Air Calédonie.
Une nouvelle fois vacances scolaires Calédoniennes oblige nous ne trouverons pas de place dans les parkings gratuits qui bordent l'aérogare. Il nous faudra donc stationner la voiture le long de la route qui mène à l'aérogare, une petite marche de 400m environ, sous un beau soleil avec une tel vue s'en est presque agréable. Si vous voulez en savoir plus sur l'aérodrome de Magenta direction le bonus touristique en fin de report.


photo p1photo p2

Après quelques petites minutes de marche avec nos bagages nous rejoignons l'aérogare, c'est un peu plus calme ce matin mais il y a tout de même du monde.


photo p3photo p4

On retrouve donc le hall principale de ce bâtiment d'allure assez ancienne qui traite aussi bien la partie départ qu'arrivée. On y trouve les services basiques avec un guichet d'information, un comptoir de vente ou un DAB.


photo p5-98523photo p6-18713

C'est aussi là que l'on trouve les comptoirs d'enregistrements d'Air Calédonie qui sont commun à tous les vols.


photo p7-36973

Comme je vous le disiez uniquement des destinations domestiques, on notera une belle volée de vols pour Lifou.


photo p8

Après un passage express, souriant et agréable au PIF, nous rejoignons la seul et unique salle d'embarquement Air-side


photo p10

Deux touristes passeront le PIF en catastrophe derrière nous, leur avion pour Ouvéa n'attendant plus qu'eux pour décoller. Comme vous pouvez le constater la vue sur le trafic est plutôt excellente.


photo p11

Le même appareil au roulage, puis décollage, vous le reconnaissez sans doute il s'agit de l'ATR que nous avions pris pour rejoindre l'ile des Pins, FR ici.


photo p12photo p13

Quelques instant plus tard un autre ATR arrive en vrombissant depuis l'Ile des Pins, il s'agit du même appareil que celui de notre vol précédent FR ici.


photo p14

Quelques instants plus tard ce sera à notre appareil de rejoindre le tarmac de Magenta en provenance de Lifou.


photo p15

Notre appareil du jour est donc F-OZKN un ATR72-600 âgé d'un an et demi et bien entendu livré neuf à Air Calédonie.


photo p16

L'heure de l'embarquement approche, mais toujours aucun agent en porte, je sens que le vol ne va pas être à l'heure en effet une annonce retentira pour annoncer un retard de 20 minutes suite à "l'arrivée tardive de l'appareil". Pour l'affichage des portes c'est un petit panneau de bois qui fait l'affaire.


photo p18

Par contre pour les documents de bord on est bien plus moderne avec ses horribles BP sous forme de ticket de caisse.


photo p17

L'embarquement est finalement appelé avec le respect des priorités pour les familles avec enfants.


photo p19-33800photo p20-67444

Aperçu de la dérive de notre appareil, toujours décoré de la flèche fétière symbole de la compagnie ainsi que de la Calédonie.


photo p21

A nos cotés notre voisin se prépare à embarquer pour un vol vers Lifou.


photo p22

Fuselage shoot et accès par l'appareil via la porte arrière.


photo p23

A bord des ATR72-600 Expliseat


Un angle de vue que j'aime bien sur les ATR avec le détaille sur le moteur P&W 127M. L'acceuil à bord de la part du CC sera souriant et poli, le pauvre doit faire 1,90m pas la taille idéal pour travailler dans un ATR.


photo p24

A bord exit la jolie cabine Armonia proposée par ATR, pour les 2 derniers appareils de sa flotte Air Calédonie à adopté pour le siège Titanium du constructeur français Expliseat. Le design est pour le coup beaucoup plus simple et léger c'est en même temps le but de se siège ! Vous pouvez retrouver un article sur le sujet sur le blog FR.


photo p25photo p26photo p27

Avec madame nous nous installons au rang 2 ce qui permet une petit instant porte pour notre amis Esteban.


photo p31

On notera la décoration toujours aussi réussi des panneaux d'habillage cabine, ici le dessein présent sur le fuselage de F-OZIP.


photo p28

A l'arrière du siège on peut voir l'ingéniosité mise en oeuvre pour réduire le nombre de pièces et le poids des sièges. Ici la tablette est en composite comme beaucoup d'autres éléments de la structure du siège, le gain de poids espérer et de l'ordre d'une vingtaine de kilo par rangés soit près de 400kg sur la totalité de la cabine!


photo p30photo p64

Le pas lui est plutôt bon de fait de la finesse dédit sièges.


photo p33

Au dessus de nos têtes, le plafonnier est de dernière génération avec les indications concernant l'utilisation des appareils électroniques.


photo p34

La vue depuis mon siège du jour.


photo p29

Dans notre cas pour des raison de centrage, le premier rang n'était pas occupé c'est donc les personnes assises au rang 2, nous, qui avons bénéficier du briefing de sécurité ainsi que de la petite safety card supplémentaire


photo p32

Le temps de lire ces nouvelles instructions les moteurs sont mis en marche et nos PNC effectuent les démonstrations de sécurités. Quelques secondes plus tard un petit incident viendra émailler le début du roulage quand notre hôtesse à l'avant déploiera son jumpseat et que surgira une énorme blatte ! Prenant son courage et surtout sa chaussure à talon à deux main elle écrabouillera le passager clandestin que son collègue de l'arrière viendra récupérer à l'aide d'un gant en plastique… une procédure visiblement courante chez Air Calédonie !


photo p35

Pas de repoussage le départ et le demi tour sont réalisés de manière autonome par notre agile appareil.


photo p36photo p37

Nous réalisons en quelques petites minutes le court roulage pour rejoindre la piste 17.


photo p38

Demi tour sur la raquette en bout de piste afin de s'aligner prêt au départ


photo p39

Les moteurs sont lancés à pleine puissance et nous décollons en survolant les installations de l'aéroport de Magenta.


photo p40photo p41photo p42

La montée initiale passe tout de même prêt des habitations de Magenta et Ouémo, on peut dire qu'il s'agit d'un aéroport urbain.


photo p43photo p44photo p45

Après notre montée initiale nous virons immédiatement sur la gauche ce qui nous donne un aperçu du centre de Nouméa et de la baie de Sainte-Marie.


photo p46

Nous laissons le célèbre Mont Ouen Toro sur notre droite.


photo p47photo p48

Même aux alentours de Nouméa les fonds marins sont bleus transparents.


photo p49

Derniers regard sur Nouméa, alors que nous poursuivons notre montée.


photo p50

Nous survolons l’île Sainte-Marie


photo p51

Puis l’îlot Tamanou et son restaurant accessible uniquement par voie maritime


photo p52photo p53

Enfin nous prenons un cap à l'est à l'aide d'un second virage à gauche.


photo p54

Ce qui nous fait retourner sur les rives escarpés de la grande-terre.


photo p55

Sous nos ailes on peut voir la baie de Ué avec ses somptueuses couleurs ocre de la terre et bleu-vert de l'eau.


photo p56photo p57photo p58

Au loin on devine les contours de la baie de Prony, célèbre pour ses visites régulières de baleines à bosses qui viennent s'y reproduire ou maître bas.


photo p59photo p61photo p60

Malheureusement le ciel se couvre et met fin à ce superbe scénique flight.


photo p62

L'ambiance en cabine est calme


photo p63

Coté ambiance sonore, une fois l'altitude de croisière atteinte les moteurs sont plutôt silencieux pour un turbopropulseur.


photo p65

Vu qu'il n'y a pas grand chose à voir dehors un petit tour sur la documentation de bord avec la traditionnel safety card, mais aussi le magazine de la compagnie avec ses pages corporates assez complètes pour une compagnie de cette taille.


photo p66photo p67photo p68

Le chemin suivit par notre vol du jour, enfin en partie car dans le coin la couverture FR24 n'est pas idéal.


photo p108

La couverture nuageuse se déchire quelque peu alors que nous passons la demi-heure de vol.


photo p70

Cela nous permet d’apercevoir les rivages de Nengone qui jouent à cache cache dans les nuages.


photo p71photo p72

Mais pour y accéder il nous faudra slalomer entre 2 cumulus assez imposants.


photo p73photo p74photo p75

Puis nous réalisons un virage à 180° pour reprendre l'axe d'approche et revenir en direction de la piste que nous vennions de dépasser afin de ne pas passer dans les nuages sous doute un peu orageux.


photo p76

Au loin on peut voir l’île de Tiga sitée entre Lifou et Maré


photo p77

Enfin nous remettons le cap sur Nengone, nous sommes passé sous les nuages (et pas dedans) et nous commençons notre approche vers la piste 13 de l'aérodrome de La Roche.


photo p78

Ce qui nous fait longer la superbe côte nord de l’île et ses magnifiques fonds marins turquoises


photo p80photo p79photo p81

Superbe n'est-ce pas !


photo p84

Dernier virage à droite afin de rejoindre la finale dommage la luminosité à bien diminuée.


photo p82photo p83

Nous survolons la ville de La Roche, principale zone habitée de l’île où tout est concentré autour de l'aéroport et du port de Tadine.


photo p85photo p86

Dernières secondes de vol au dessus de la brousse.


photo p87

Welcome to nengone


Avant un posé assez doux sur le tarmac de l'aérodrome.


photo p88

Malgré un freinage puissant nous dépassons les installations aéroportuaires.


photo p89photo p90

Demi-tour en plein milieu de la piste, il faut dire qu'il n'y a pas de taxiway sur ce minuscule terrain.


photo p91

Nous quittons la piste afin de rejoindre le parking situé à moins d'une minute de roulage.


photo p92

L'aérogare de taille suffisante pour traiter les 2 à 4 vols quotidiens qui desservent l’île.


photo p93

La tour ainsi que le hangar qui accueil les pompiers et les véhicules de pistes, notre appareil s'immobilise alors prêt à repartir de manière autonome.


photo p94

Il est temps pour nous de quitter l'appareil et cette cabine au confort plus qu’acceptable pour cette durée de vol.


photo p95photo p96

Descente par la porte arrière de notre ATR 72, porte principale sur les tondeuses transalpines.


photo p97-82061

Toujours cette superbe dérive qui orne les ATR 72 d'Air Calédonie.


photo p98

Pas de paxbus, la quelques dizaines de mètres entre l'appareil et l'aérogare doivent se parcourir à pied, un plaisir avec cette météo clémente.


photo p99-66442

Cela permet en plus de tirer une dernière fois le portrait à notre oiseau du jour.


photo p100photo p101photo p104

Petit détail sur la partie avant du fuselage où l'on peut voir un dessein unique à chaque appareil.


photo p103

La salle des arrivée de l'aérogare de La Roche est par contre minuscule si bien qu'elle a du mal à contenir la totalité des passagers du vol qui attendent leurs bagages. Ces derniers mettront une bonne dizaine de minutes à arriver, surtout que nos valises arriveront dans les dernières…


photo p102-51242

Après avoir récupéré nos bagages nous quittons cet aérogare qui ne dispose d'aucun service autre que la vente de billet. Il n'y a pas de wifi publique non plus.


photo p105-83814photo p107

Pour quitter l'aérogare quatre solutions:
- vous avez réservé à l'unique hôtel de l’île qui dispose d'une navette
- vous avez eu la chance d'avoir une voiture de location (très rare en cette période de mariage) à un prix prohibitif notre cas.
- vous pouvez appeler un taxi local ou un VTC
- vous avez un proche qui vient vous chercher


photo p106

C'est ici que je vous laisse, 
Vous trouverez un petit bonus sur l'aéronautique Calédonienne et l'aérodrome de Magenta avec en prime un joli survol du lagon
Je vous retrouve prochainement pour la suite d'ici là, bon vols à tous ! 


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air Caledonie

5.8/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements7.0
Restauration0.0

Nouméa - GEA

6.4/10
Fluidité7.5
Accès6.0
Services6.0
Propreté6.0

Maré - MEE

3.2/10
Fluidité4.0
Accès2.5
Services2.5
Propreté4.0

Conclusion

Air Calédonie propose un service assez moyen sur les liaisons inter-îles, les cabines sont agréable, les PNC très pros et le spectacle offert par le hublot exceptionnel. Malheureusement l’absence de service à bord et le prix payé pour ses vols à peine supérieur à 30 min viennent contre-balancer cette prestation honorable.

Air Calédonie:
Confort: Les nouveaux ATR 72-600 sont juste parfait pour se type de liaisons, cette fois ci nous avons eu le droit aux cabines poids plume du constructeur français Expliseat. Verdict c'est plutôt une bonne surprise le confort restant suffisant pour un peu moins de 40 minutes de vol.
Equipage: Équipage mixte souriant et efficace tout en étant attentif à la sécurité. Ils auront su gérer le petit incident avec le passager clandestin de manière expéditive.
Divertissement: Petit magazine de bord intéressant, mais le plus intéressant se trouve derrière le hublot avec de superbes vues le long du parcours.
Catering: Rien, vue la durée du vol il y a de quoi proposer au moins des boissons. Ce sera donc une bulle...

Nouméa Magenta:
Fluidité: Efficace et rapide pour l'enregistrement et le PIF, malgré une affluence certaine on sent que l'augmentation des opérations d'Air Calédonie tend à surcharger la petite aérogare.
Accès: Situé dans un quartier très proche du centre ville il est très facilement accessible en voiture surtout que le parking y est gratuit, enfin si vous arrivez à trouver une place, impossible durant cette semaine de vacances scolaires ou même le parking secondaire accessible en navette sera bondé. On regrettera l'absence d'une solution transport en commun lourde.
Service: Strict minimum groundside, inexistant côté airside ou même l'unique distributeur était en panne...
Propreté: Assez moyenne + bâtiment fatigué.

Maré (La Roche)
Fluidité: Minuscule aérogare de cambrousse un peu petite pour absorber un ATR72 complet mais pour 2 à 3 vols en moyenne par jour pas la peine d'avoir une aérogare gigantesque. Point positif, aucun contrôle.
Accès: Pas de transport en commun, peu de taxi et de voiture à louer sur l’île surtout durant cette saison des mariages l’absence de touriste à aussi ses inconvénients.
Service: Rien à part un guichet de vente d'Air Calédonie, pas de buvette, pas de loueurs de voiture, pas de wifi non plus.
Propreté: Pas super

Sur le même sujet

6 Commentaires

  • Comment 524271 by
    Esteban TEAM GOLD 11876 Commentaires

    Merci Hugo pour le partage !

    Cette cabine ne me plaira jamais, même avec d'autres couleurs qu'Air Tahiti je la trouve toujours hideuse même si elle permet de belles économies en carburant.

    Le zéro pointé en catering est amplement justifié.

    Superbe cadeau d'anniversaire !!

    A bientôt !

  • Comment 524306 by
    Numero_2 GOLD 9915 Commentaires

    Merci pour ce FR aux belles vues aériennes.

    Service toujours aussi basique à bord !

    Pour quitter l'aérogare quatre solutions:

    Il y a aussi l'option à pied car je vois que l'île n'est pas bien montagneuse. ^^

    A bientôt.

  • Comment 524334 by
    Benoit75008 GOLD 7318 Commentaires

    Merci Hugo pour ce nouveau FR,

    Un vol plutôt agréable avec cet IFE naturel exceptionnel.
    Dommage en effet de ne pas proposer quelque chose pour rendre le tout bien agréable et intéressant.

    A l'arrivée, ç a bouchonne et n'a pas l'air bien prévu pour fluidifier l'afflux de pax !

    Bonne journée et bon weekend !

  • Comment 524360 by
    akivi GOLD 2555 Commentaires

    Merci pour ce FR et en particulier pour ces magnifiques vues aériennes ! Heureusement que vous avez précisé que le siège était confortable car j'avoue que juste avec les photos je n'y aurais pas forcément cru !

    Excellent l'épisode de la blatte ! Il est vrai qu'elles peuvent être assez énormes dans le Pacifique...

    A bientôt !

  • Comment 524581 by
    Chevelan GOLD 13657 Commentaires

    Merci Hugo pour le partage

    Une part de bougnat à celui qui publiera un Magenta => Koné ! ^^
    Vol similaire au précédent ... En plus long
    Dommage que Air Calédonie ne sert strictement aucun catering à bord de ses vols, il y a largement le temps d'offrir une capsule de jus d'orange chimique et un bonbon par exemple.
    Maré semble être un petit paradis.
    Il faudrait essayer Air Loyauté...

    Merci pour cette suite exotique, à bientôt.

  • Comment 528079 by
    mogoy GOLD 10288 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Jolies vues tant sur l'appareil que les paysages, mais surtout une première application de ce siège made in France ultra léger !

Connectez-vous pour poster un commentaire.