Avis du vol Air France Paris Atlanta en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF682
Classe Economique
Siege 46J
Temps de vol 10:00
Décollage 11 Fév 20, 10:35
Arrivée à 11 Fév 20, 14:35
AF   #35 sur 72 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4767 avis
Porcepic
Par SILVER 1533
Publié le 20 février 2020

Bonjour à tous,

Je vous retrouve pour une nouvelle série de FR à destination cette fois de… Miami ! (un indice était "caché" dans ma précédente série à destination de Rome)

A des fins de maximisation de points XP, j'avais initialement réservé un trajet CDG-AMS-BOS-MIA via le site de Delta, en tarif Basic Economy. C'était pour moi l'occasion de tester ces tarifs généralement intéressants (un chouia plus que les tarifs Light d'AF/KL), mais qui offrent des restrictions supplémentaires.

En effet, si les passagers Elite+ ont toujours accès au circuit Skypriority et le droit à un bagage en soute gratuit, la sélection d'un siège avant l'enregistrement n'est pas possible sauf à sortir le porte-monnaie. Autre inconvénient : ces tarifs ne sont pas éligibles aux surclassements gratuits, même si certes, de toute façon, les membres FB à statut sont tout en bas de la liste (c'est néanmoins possible d'avoir de la chance avec un tarif classique)…

"Malheureusement" (ou pas), les événements météorologiques auront eu raison de ce test…


De retour quelques jours avant le vol


En effet, mon vol est prévu le mardi 11 février, dernier jour du passage de la tempête Ciara sur l'Europe. Les vols sur les aéroports du nord de l'Europe ont été particulièrement touché, et notamment à Amsterdam, dès le dimanche. KLM avait ainsi publié un avis aux voyageurs pour la période du dimanche au mardi permettant les changements sans frais de vol.

Mon billet ayant été acheté via un OTA en ligne, sous stock DL, je tente ma chance un peu partout via les réseaux sociaux : DL dans un premier temps, qui me dit de me rapprocher de mon agence pour faire le changement. AF dans un second temps, qui me dit que le changement ne permet qu'un report des vols mais pas un changement de vols à date constante. KL dans un troisième temps qui d'abord me répond à côté de la plaque (en me confirmant les vols de ma réservation - merci mais j'étais au courant des vols que je suis censé prendre) puis en me disant de me rapprocher de Delta pour faire le changement… trois contacts, trois réponses différentes, donc…

Bref, face à ce manque de bonne volonté, je me dis que je verrais bien ce qu'il se passera le jour J, en croisant les doigts…

Pour info, en Basic Economy et à J-7 du départ des vols (de mon vol initialement prévu via BOS), il devient enfin possible de pré-réserver un siège sur le site de Delta mais moyennement la modique somme de 55 USD.


photo deltaj-7amsbos_seatselection2

J'attendrais donc l'enregistrement où je me verrai par chance attribuer un siège en couloir mais au fond de la cabine. Inutile d'espérer changer de siège, la sélection disponible est très limitée voire inexistante…


Jour J : arrivée à l'aéroport


Le jour J, j'arrive donc via le RER au terminal 2F vers 6h15 pour déposer ma valise vers AMS. J'essaye de changer de siège via les bornes automatiques avant de passer au comptoir, mais rien ne marche…

Direction donc le comptoir, où l'on m'annonce que compte-tenu de la situation à Amsterdam, mon vol sera retardé et que je raterai donc ma correspondance pour BOS. Mais heureusement, "on m'attendait" et Air France a déjà prévu une solution de repli : on m'a placé sur le vol direct pour Boston qui part à 15h40 (rappel : il est 6h15 du matin car j'étais censé décoller pour Amsterdam à 8h10 !), puis sur un vol American Airlines direction Miami qui arrive sur place aux alentours de minuit !

Merci mais non merci, c'est une solution qui ne me satisfait pas vraiment (à la fois parce que j'arriverai à destination avec plusieurs heures de retard, à une heure ingrate et en plus mon prochain vol étant sur American je perds la possibilité de profiter d'un salon en correspondance…). D'autant plus que ce n'est pas comme si j'avais anticipé le coup en essayant de changer de vols quelques jours avant…

Bref, je consulte l'application AF pour voir les autres options disponibles et constate qu'il reste encore quelques places disponibles sur le vol AF682 pour Atlanta de 10h35, avec correspondance pour Miami et une arrivée à destination vers 18h : ça me plait déjà plus ! J'en informe l'agente qui regarde ce qu'elle peut faire.

Apparemment le vol est survendu mais elle essaye tout de même de voir ce qu'elle peut faire. Après quelques coups de fil (avec le service ventes AF, avec Delta pour gérer mon désenregistrement nécessaire à me changer de vols…) et environ une demie-heure d'attente, l'agente arrive enfin à me rebasculer sur ces vols ! J'hériterai néanmoins d'un des derniers sièges à bord, mais en couloir au rang 46, c'est déjà ça.

Sur les points positifs de cet enregistrement :
- une agente très persévérante qui fera tout pour me mettre sur l'option de vols que je lui avais demandé, avec succès ;
- ma valise a été enregistrée au 2F malgré mon départ changé finalement au 2E (vol pour ATL au lieu d'un vol pour AMS).

Sur les point plus négatifs :
- il est dommage qu'AF/KL n'ait accepté d'être plus proactif dans le changement. J'imagine que ça aurait été plus simple si j'avais directement acheté le billet chez eux, mais l'expérience montre qu'ils arrivent tout de même à changer le billet quand ils le veulent vraiment ;
- attendre que j'arrive à l'aéroport à 6h du matin pour m'annoncer que je suis replacé sur un vol partant en milieu d'après-midi, c'est plus que limite du point de vue commercial…

Bref, sur ce début de voyage sur les chapeaux de roue, le FR peut désormais commencer officiellement depuis le 2E, où je n'ai plus rien à déposer puisque ma valise a été enregistrée au 2F.


photo img_7200-79592

Le passage de la PAF ce matin-là est heureusement rapide car il n'y avait presque personne dans la file n°1, et heureusement car tous les sas Paraphe étaient en travaux et c'était un passage obligé par la case PAFman.

Je partirai du hall K, pour la première fois depuis un petit moment et je constate que ça a bien changé, avec lignes de PIF automatisées et sas automatiques pour scanner sa carte d'embarquement avant d'arriver au PIF.

C'est néanmoins le grand foutoir, avec une des lignes totalement engorgée par un équipage Delta qui semble-t-il a profité de son passage en France pour faire quelques courses : l'équipage aura au total plusieurs bannettes remplies de bouteilles de vin et/ou de cannettes, qui partent naturellement en fouille et bloquent toute la ligne pendant un petit moment…


photo img_7201-49411

L'attente aura néanmoins paru plus longue qu'elle ne l'a réellement été puisqu'une dizaine de minutes auront en fait seulement été nécessaires pour le passage PAF puis PIF.

Je peux alors me diriger vers l'entrée du salon au sous-sol.


photo img_7202-57710

Salon Airfrance 2E hall K


Je trouve facilement une place libre et isolée au rez-de-chaussée, et prend une première sélection pour retrouver mes esprits après toutes ces pérégrinations. J'aime bien ces petites madeleines et surtout ces crêpes, qui sont rarement disponibles à cette heure au 2F !


photo img_7203

Zoom sur les nouveaux documents de voyage. Est-ce le rebooking de dernière minute, le fait que je voyage seul ou le fait que je viens de renouveler mon ESTA (ou bien une conjonction des trois…) mais je n'échapperais pas au SSSS sur ce vol !


photo img_7204b

Le verso de la carte d'embarquement, sur lequel l'agente à l'enregistrement a pris le soin de fidèlement me retranscrire mon nouvel itinéraire avec mes heures de départ et d'arrivée. Il ne va pas falloir traîner pour ma correspondance…


photo img_7205b

A noter : pas de bouteilles d'eau disponibles au rez-de-chaussée (remplacées par des fontaines à eau), mais il y en a de disponible dans les frigos en montant sur la mezzanine.


Embarquement


C'est enfin l'heure de l'embarquement en porte K39.


photo img_7206-44128

J'aurais évidemment le droit à un contrôle aléatoire en porte (fouille bagage + test de traces d'explosifs sur bagage, personne et chaussures), mais le tout est bien rodé et l'attente est minimale.


photo img_7207

L'oiseau du jour sera le F-GSQD, un 777-300ER ayant rejoint la flotte AF il y a quinze ans.


photo img_7208

A l'inverse d'Amsterdam, le temps à CDG ce matin est calme. Air Sénégal vient d'atterrir en 330neo.


photo img_7210

A bord


Les vols vers Atlanta sont très mal pourvus et équipés des cabines Loisirs AF non rétrofittées. Cela veut dire en éco notamment un IFE ancien (quoique pas aussi préhistorique que sur les COI), et du 2-3-2 pour les braves en classe avant…

Vivement l'arrivée du 350 sur cette ligne pour la saison été (en plus du 380) qui permettra de remettre des cabines un peu plus au goût du jour sur cette ligne où Skyteam jouit du monopole puisque l'aéroport d'Atlanta est le gros hub Delta. Cette dernière fait néanmoins des efforts puisqu'elle semble avoir remplacé ses 767-400 (que j'avais testé une fois et dont je garde un très mauvais souvenir) par des 330 sur la ligne.


photo img_7212-69947

Gros plan sur l'IFE. L'écran n'est pas de la meilleure résolution, le tactile est un peu récalcitrant mais globalement je m'attendais à pire. La navigation est (un peu) plus fluide que sur l'A380 (où un même film apparaît 25 fois de suite, avec une ligne par langue presque…) et il y a ici une prise USB disponible pour recharger son téléphone en vol.


photo img_7211

Avant de repousser, c'est le moment des films d'auto-promotion AF, avec un premier film vantant fièrement la présence du Wifi à bord et expliquant comment s'y connecter (les passagers américains, nombreux sur ce vol, devaient se demander en quoi c'était censé être quelque chose de nouveau), puis un deuxième film vantant l'exemplarité environnementale d'AF…


photo img_7213b

Décollage et en vol !


Nous décollons vers 11h avec une petite demie-heure de retard sur l'horaire théorique. Le commandant de bord avait annoncé quelques "nids de poule" durant la montée en raison de la situation atmosphérique instable sur l'Europe…

Un quart d'heure après, les menus et une serviette rafraîchissante sont distribués.


photo img_7214

La chef de cabine de la classe économique passera également me saluer. C'est la première fois que je ré-obtiens des salutations "platinumesques" après un bon nombre de vol sans. Cela confirme peut-être la rumeur selon laquelle il y a un "ordre de priorité" pour saluer les passagers, et qu'avoir rencontré des problèmes est un bon moyen de remonter dans cet ordre… à moins que ce ne soit juste que l'équipage de ce jour a son travail à cœur.

Le repas est servi une heure après, c'est certes un peu long mais normal sur un vol de jour, et en plus ça permet de mieux coller à l'heure du déjeuner au départ. Il est environ 12h20 quand mon plateau est distribué tel que montré ci-dessous.


photo img_7215

J'accompagnerai le tout d'eau pétillante servie dans un gobelet en carton.

Gros plan sur le plat chaud. Globalement ce repas était, comme quasiment tout le temps sur AF, très bon ; et en plus assez équilibré. Une mention spéciale pour le Paris-Brest en dessert particulièrement goûteux.

Vous noterez les couverts en bois. Sans doute une question d'habitude, mais je trouve ça extrêmement désagréable (au contraire du gobelet en carton qui passe…). D'ailleurs, je me demande quel est le réel impact sur l'environnement de l'utilisation de couverts en plastique si ceux-ci sont correctement recyclés…


photo img_7216

Je terminerai vers 13h15 ce repas par un thé et sa traditionnelle poire en accompagnement. Le tout dans du carton. A noter que bien que tentant de garder mon premier gobelet pour qu'il soit réutilisé, l'hôtesse m'en servira naturellement de nouveaux.


photo img_7217

Le vol se déroule ensuite sans encombre.

Je n'en avais plus eu l'habitude, mais cet équipage a été particulièrement présent durant tout le vol avec de nombreux passages en cabine pour servir les passagers en eau. Je n'ai pas l'impression que ce soit systématique sur AF et c'est un très bon point pour cet équipage.

A mi-vol, une glace est distribuée (pas de photo, désolé).

Je profite ensuite d'un détour pour assouvir un besoin naturel pour me ravitailler en solide à l'arrière. Des bonbons, des petits-beurre, des barres de céréale et des madeleines sont en principe disponibles. Ici, le tout a été bien dévalisé, mais un peu plus tard cette boîte sera remplacée par une complète par l'équipage.


photo img_7219

Environ 1h30 avant l'atterrissage, c'est la distribution de la collation.

Ces petits sacs sont peut-être très fashion et trendy, mais personnellement je trouve ça très limite pour un vol de tout de même 10h. D'autant plus que cette prestation me semble incongrue : on est à l'heure du dîner à Paris, du déjeuner à Atlanta et on nous sert ce qui ressemble furieusement à… un petit-déjeuner. On sent d'ailleurs qu'AF a hésité, avec les deux roulés servis chauds qui sont salés.

Par ailleurs, je constate autour de moi que les autres passagers ont semble-t-il en plus une compote en sachet, mais celle-ci n'était pas présente dans mon sac…


photo img_7220

Il reste 28 minutes de vol et nous débutons la descente vers Atlanta.


photo img_7221

L'IFE a beau être ancien, les caméras sont disponibles et actives pour l'atterrissage, légèrement en crabe.


photo img_7222

Atterrissage à l'heure théorique d'arrivée et roulage d'une dizaine de minutes supplémentaire pour rejoindre notre point de stationnement. Étant au fond de l'avion, le débarquement est assez long et l'attente à l'immigration le sera d'autant, aucune borne automatique n'étant disponible à Atlanta pour les passagers non-résidents.

L'avantage, c'est qu'au moins je n'aurai pas à attendre ma valise puisqu'elle sera déjà livrée depuis un certain temps à mon arrivée aux tapis, puis ré-enregistrement express aux comptoirs de correspondance avant de rejoindre en train les portes B d'où partira mon prochain vol.


photo img_7223-50654

Je vous laisse sur la photo ci-dessous, après un passage aussi long du PIF, où un indice devrait pouvoir vous renseigner sur mes chances d'obtenir ma correspondance… ;o)

Afficher la suite

Verdict

Air France

7.2/10
Cabine7.0
Equipage10.0
Divertissements7.0
Restauration5.0

Air france Lounge - 2E, Hall K

9.2/10
Confort7.0
Restauration10.0
Divertissements10.0
Services10.0

Paris - CDG

9.5/10
Fluidité8.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Atlanta - ATL

7.6/10
Fluidité2.5
Accès8.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Les points positifs de ce vol :
- l'équipage (et le personnel au sol pour la gestion du rebooking) qui ont très bien fait le job et étaient bien présents en cabine tout au long du vol, ce qui ne me paraît pas systématique sur AF et est donc à signaler sur ce vol ;
- l'offre de divertissement toujours très variée et qualitative sur AF, j'aime bien aussi la diversité de programmes de différentes durées ;
- le premier repas après le décollage ;
- l'offre au salon correcte même si le mobilier du hall K est un peu défraîchi.

Les points négatifs de ce vol :
- le rebooking initial proposé par AF qui attend mon arrivée à l'aéroport à 6h pour m'annoncer que je suis remis sur un vol partant à 15h...
- les cabines vieillies en direction d'Atlanta, même si le confort a été moins pire que prévu ;
- la deuxième prestation un peu chiche pour un vol de 10h, pas adaptée à l'horaire du vol et en plus avec des éléments manquants...
- le PIF à CDG saturé (et l'absence de Paraphe disponibles mais sans incidence sur la fluidité) ;
- les contrôles très longs au sol à Atlanta avec un armement de la TSA pas adapté aux vols à l'arrivée. Le terminal très étiré ne facilite pas non plus les correspondances quand on est déjà un peu short en temps...

Informations sur la ligne Paris (CDG) Atlanta (ATL)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 26 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Atlanta (ATL).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 9 heures et 18 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

  • Comment 542903 by
    Sam_isintheair 57 Commentaires

    Merci pour ton flight-report !

    Tu t'en sors plutôt bien avec un rebooking que tu as pu choisir. Je trouve le vol plutôt agréable avec un équipage très attentionné.

    J'aperçois que tu prends la navette automatique à 4:04pm ce qui semble compromettre une correspondance dont le départ est prévu à 4:14pm...
    Un classique lors d'une correspondance sur le sol américain

    Au plaisir de lire la suite !

  • Comment 542919 by
    jeanmarie_elh 273 Commentaires

    Bonjour,

    Merci pour ce récit !

    Vraiment décevant qu'Air France ne propose plus d'apéritif même en Premium.. Et je partage votre avis sur les couverts.

    A bientôt pour la suite !

    • Comment 542956 by
      Porcepic SILVER AUTEUR 100 Commentaires

      Oui, d'autant plus que ça pourrait être un autre moyen de retarder "artificiellement" l'heure du premier repas pour qu'il colle bien avec l'heure du déjeuner (comme ça a été le cas sur ce vol, mais juste en mettant du temps à préparer le service). Mais force est de constater que les innovations ne manquent pas quand il s'agit de réduire les coûts, et à presque chaque vol il y a toujours un petit quelque chose qui disparait... là où les américaines (et Delta en particulier) ont au contraire tendance à faire un produit de plus en plus homogène et tiré vers le haut...

  • Comment 542953 by
    fiftytwo GOLD 987 Commentaires

    bonjour

    merci pour le FR

    A des fins de maximisation de points XP, j'avais initialement réservé un trajet CDG-AMS-BOS-MIA

    C'est vrai que si tu pars de paris les bonus XP sont plus difficiles a obtenir avec des bons tariffs que des billets au depart de BRU, FRA ou LHR , du coup il faut jouer avec les sites d’afkl ou google ou itamatrix

    ces tarifs généralement intéressants (un chouia plus que les tarifs Light d'AF/KL), mais qui offrent des restrictions supplémentaires.

    Quelle etait la difference ??? Et quell etait le prix ??

    la tempête Ciara sur l'Europe

    oh le veinard

    modique somme de 55 USD

    cest mieux que les 110usd d’aeromexico pour un ams-mex

    un siège en couloir mais au fond de la cabine

    sur un vol de 2h moi cela ne me derange pas , mais un vol intercontinental non (sauf si cest un surclassement en premium eco ou en business)

    mes chances d'obtenir ma correspondance… ;o)

    tu avais combien de temps entre les deux vols ? car si tu as pris moins que les MCT recommandes (pas les idioties de DL ou AF qui te disent que 2h cela suffit pour transiter) du coup cetait vol rate a coup sur

    • Comment 542957 by
      Porcepic SILVER AUTEUR 100 Commentaires

      Quelle etait la difference ??? Et quell etait le prix ??

      Je n'ai plus les chiffres en tête pour ce vol mais sur des recherches en cours, on trouve des différences de quelques dizaines d'euros (30 à 50€ environ) et surtout, les combinaisons de vols qui peuvent se trouver sur Google Flights ou ITAMatrix sont beaucoup plus faciles à générer sur le site de réservation de Delta...

      sur un vol de 2h moi cela ne me derange pas , mais un vol intercontinental non (sauf si cest un surclassement en premium eco ou en business)

      J'ai aussi tendance à être un accroc du hublot mais sur un vol de jour ça passe bien en fait. Sur un vol de nuit, le hublot reste plus confortable pour dormir je trouve.

      tu avais combien de temps entre les deux vols ? car si tu as pris moins que les MCT recommandes (pas les idioties de DL ou AF qui te disent que 2h cela suffit pour transiter) du coup cetait vol rate a coup sur

      1h40 environ sur le papier, réduit en pratique à 1h25 (entre l'heure d'arrivée de l'avion à la porte et l'heure théorique de départ du vol suivant), soit pile poil le MCT. En vrai ça aurait pu passer si Delta avait fait attendre le deuxième avion 3 minutes de plus (j'ai pu prendre l'avion suivant en photo à la porte avec le jetbridge encore connecté), mais ils ont préféré partir sans moi. :-( Bien sûr, AF se réfugie derrière des "circonstances extraordinaires" liées au contrôle aérien (sans me fournir aucune preuve)...

      • Comment 542982 by
        fiftytwo GOLD 987 Commentaires

        de quelques dizaines d'euros (30 à 50€ environ)

        bon en gros pas une enorme difference au vu du prix demande pour des sieges . en plus la difference de miles en minimes avec AFKL car les basic eco ne rapportent que 15% si code DL

        1h40 environ sur le papier, réduit en pratique à 1h25 (entre l'heure d'arrivée de l'avion à la porte et l'heure théorique de départ du vol suivant), soit pile poil le MCT

        Oui en gros ce sont les contes de fees que sortent delta et ATL , mais dans la pratique c'est insuffisant

        Le conseil que jai recu de la part de collegues inities = refuse toute connexion de moins de 3h (entre l'heure theorique d'arrivee du premier vol et debut dembarquement du second) pour plein de raisons = retard , tsa , immigration , etc..... car meme si tu arrives a le faire en moins de 3h, fortes chances que ta valise ne vas pas suivre

        • Comment 543001 by
          Porcepic SILVER AUTEUR 100 Commentaires

          En l’occurrence ici le comble est que ma valise a réussi à faire la connexion et est donc arrivée à destination avant moi :) j’étais plutôt habitué au contraire jusque là !!
          Je suis d’accord que là c’était un peu osé (mais je pense que le fait de ne pas m’avoir attendu quelques minutes de plus prouve que DL n’a pas mis « tout en œuvre » pour m’éviter un retard à destination) mais je pense que 3h est prendre un peu trop de sécurité quand même ! 2h me semble un bon compromis.

      • Comment 542984 by
        Sam_isintheair 57 Commentaires

        C'est étonnant car DL le fait souvent.
        Je me souviens d'avoir pris un ATL-PHX tardif. C'était le dernier de la journée (vers 22h00). Tout était prêt pour partir mais il manquait au moins une trentaine de passagers sur différentes correspondances et nous avons attendu plus de 45 minutes !

  • Comment 542974 by
    tsow GOLD 1750 Commentaires

    Merci pour ce FR!
    Incroyable de déployer ces 77W "Loisirs" sur ATL, surtout qu'il n'y a à ce jour aucun projet de retrofit pour ces appareils (qui sont quand même au nombre de 12)... Quel upgrade que l'arrivée de l'A350 sur la ligne!
    En revanche, sur le repas, je ne peux que confirmer ce que vous en dîtes: j'avais eu le même plateau sur un CDG-HKG et je l'avais trouvé très bon aussi; le Paris-Brest m'a laissé un bon souvenir!
    Ce petit sac en 2nde prestation se généralise sur les LC AF, mais je trouve qu'il n'est pas assez fourni pour des vols de plus de 10h (et à mon sens il n'a pas sa place du tout sur des LC de plus de 12h)
    À bientôt

  • Comment 542976 by
    AirBretzel GOLD 8798 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Un départ le jour d’une tempête c’est de suite plus sportif.
    ils arrivent tout de même à changer le billet quand ils le veulent vraiment => c’est bien là le problème, on ne veux pas trop se décarcasser en amont.
    Ces petits sacs sont peut-être très fashion et trendy => c’est très en dessous d’un vrai plateau repas, qui serait plus logique sur un vol de 10 heures. Mais sur cette liaison DL ne fait pas mieux en terme de quantité avec une mini pizza et une glace.
    A bientôt

  • Comment 543210 by
    Esteban TEAM GOLD 13707 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Les changements pro-actifs en cas d'évenements majeurs sont toujours plus compliqués avec un OTA. Mais là c'est clair qu'AF aurait pu faire un effort en amont. Bien dommage.

    A bord, la disparition de l'apéritif et le sac en collation, c'est double bof.

    A bientôt !

  • Comment 543912 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8600 Commentaires

    Merci de ton partage. Un très bon équipage qui rend ce vol agréable malgrè une cabine datée. Le repas principal est copieux et semble bon mais la collation est décevante. je n'ai rien contre le sac distribué à condtion que sont contenu soit plus adapté et qualitatif.

Connectez-vous pour poster un commentaire.