Avis du vol Delta Air Lines Atlanta Miami en classe Economique

Compagnie Delta Air Lines
Vol DL1863
Classe Economique
Siege 33D
Avion Airbus A321
Temps de vol 01:15
Décollage 11 Fév 20, 19:45
Arrivée à 11 Fév 20, 21:35
DL   #30 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 830 avis
Porcepic
Par 693
Publié le 24 février 2020

Bonjour à tous,

Je vous retrouve pour la suite de ce routing mouvementé à destination de Miami, point de départ d'un roadtrip floridien sur quelques jours.

Mouvementé, car du fait de la tempête Ciara qui terminait sa course sur l'Europe le jour de mon départ, mon itinéraire initialement réservé via AMS et BOS s'est transformé en une unique escale à ATL, après une traversée transatlantique sur Air France en lieu et place de Delta.

Reste maintenant à rejoindre la destination finale de ce trajet : la pointe sud de la Floride…


Routing


La correspondance à Atlanta


Je vous avais laissé alors que j'avais enfin réussi à passer le combo PAF/PIF, et après avoir réenregistré ma valise aux comptoirs de correspondance Delta (situés juste avant le PIF).

Comme certains l'ont adroitement remarqué dans mon FR précédent, il est 16h04 lorsque la navette-train arrive pour rejoindre la jetée B d'où part mon prochain vol, en théorie à 16h14. Je suis légèrement inquiet pour ma correspondance, d'autant plus que l'application Delta annonçait même depuis un petit moment un départ avancé à 16h03…


photo img_7223-88887

Je réussirai à arriver en porte alors que la passerelle est encore connectée !…

… sauf que l'embarquement est terminé. Il est 16h15 et mon vol AF précédent est arrivé en porte pile 1h26 avant.


photo img_7224

Nous sommes une dizaine de passagers, répartis en trois groupes, à être arrivés en même temps à la porte depuis le vol AF et le verdict est sans appel : il ne sera pas possible de prendre ce vol (j'imagine que nos places ont été depuis quelques temps redistribuées à des passagers en stand-by).

L'agent en porte nous indique simplement la porte d'où partira le prochain vol pour Miami, dans une heure environ, et située à quelques dizaines de mètres de la porte B11. Nous nous y rendons et j'arrive en dernier dans la file.

De là, j'entends que l'agent en porte ne peut rien pour nous puisque nous n'avons pas de siège pour ce vol, et qu'il faudra se rendre à un comptoir d'assistance Delta pour être re-protégé sur un des vols pour Miami. Elle nous annonce tout de même que son vol est de toute manière déjà prévu complet, et qu'il faudra donc sans doute attendre le vol suivant (dont le départ n'est prévu qu'à 19h45).

Ne sachant pas trop où trouver le comptoir d'assistance et n'ayant pas envie de devoir faire la course avec les autres passagers pour essayer d'être le premier re-protégé, et éviter de me retrouver bloqué à ATL pour la nuit si jamais le vol de 19h45 était lui aussi complet (il y a encore deux autres vols mais qui arrivent à minuit environ à Miami, merci mais non merci…), je pars directement tenter ma chance à l'entrée du SkyClub Delta de la jetée B, situé non loin de là.


Delta SKYCLUB - Jetée B


Je me présente donc à l'entrée et suis accueilli par une agente aimable qui s'occupera de moi.

Elle me confirme que le prochain vol est complet mais qu'il y a encore de la place sur le vol de 19h45. Elle m'informe néanmoins qu'elle ne peut pas à la fois me confirmer une place sur le vol de 19h45 et me mettre en stand-by sur le vol de 17h14, et me propose donc seulement une place sur le vol de 19h45 pour être sûr que je sois à Miami ce soir (le risque étant que si je reste en stand-by sur le premier vol, d'ici là les places sur le vol de 19h45 soient totalement prises…).

Va pour cette solution ! Et j'ai donc désormais presque trois bonnes heures supplémentaires à tuer à Atlanta…

Je découvre un très grand salon (la photo ne rend pas forcément hommage à la taille du salon, et est prise du milieu : il faut imaginer à peu près la même chose derrière moi). Je suis très agréablement surpris, n'ayant pu déjà tester que le salon côté international qui ne m'avait pas laissé ce souvenir…


photo img_7225-49380

Si le salon est assez chargé, je réussis néanmoins à trouver une place sur un des fauteuils près de l'une des grands baies vitrées de ce salon. Au contraire de ces sièges hauts, les fauteuils ne permettent pas une super vue sur le tarmac, mais un bon #avgeek serait ravi ici !


photo img_7226

Je pars sur une première sélection solide. Les salons Delta ne sont depuis quelques temps déjà plus les simples et vulgaires carrot clubs qu'on caricaturait auparavant. Je suis même surpris d'avoir une vraie assiette et non de la vaisselle en carton (même si les couverts sont toujours en plastique, il ne faut pas non plus trop de changement d'un coup).

J'accompagne le tout d'un café pour me tenir éveillé, mais café classique car aucune des machines à café du salon ne marche ce jour-là. :-(

Les salades sont bonnes et fraîches, mais petit conseil d'ami : ne vous faites pas avoir par ce qui ressemble à une petite salade de viande (en haut à gauche de l'assiette), c'est un mélange absolument infecte que je ne réussirai pas à finir malgré ma bonne volonté.


photo img_7228

Dehors, la nuit tombe et même plus que ça : une ligne de pluie vient balayer l'aéroport, c'est assez visible sur cette photo mais encore plus en vrai ! Vous noterez accessoirement une fois encore le respect américain légendaire des franchises de bagage (je vous rassure, ils étaient quand même deux à droite, mais il y avait encore d'autres petits sacs/accessoires…).


photo img_7227-53258

Plusieurs arbres auront sans doute été nécessaires aujourd'hui pour vous immortaliser ces documents de voyage. Entre carte d'embarquement initiale aux couleurs d'AF, réimpression aux comptoirs de correspondance, réimpression suite à correspondance ratée et pour finir récapitulatif de l'itinéraire (qui vous est par ailleurs ainsi discrètement dévoilé - mais il n'y a rien de très spécial dedans…).


photo img_7229

Je teste les plats chauds avec ce plat de pâtes et une sélection de légumes sautés juste en-dessous. C'est correct sans justifier pour autant un passage exprès dans ce salon… :o) Des softs sont disponibles dans ce salon en libre-service via des fontaines (je le précise parce que ce n'est pas le cas dans tous les salons SkyClub…).


photo img_7230

L'heure tourne et il est maintenant temps de quitter ce salon (dont vous voyez l'entrée ci-dessous, mieux vaut tard que jamais) pour rejoindre ma nouvelle porte d'embarquement. On va essayer de ne pas le louper, ce coup-ci…

Au final, ce salon (récemment rénové) était une belle découverte, même si je lis ça et là sur la Toile des commentaires peu élogieux à son égard venant de ses utilisateurs fréquents…


photo img_7231-42849

Embarquement


L'embarquement est prévu en porte B1, tout au bout de la jetée. Il est sur le point de commencer lorsque j'arrive en porte : d'abord avec les passagers en FC et Medallion, les passagers avec enfants, les Delta Comfort+… puis enfin les Skypriority, les Main Cabin et tout à la fin les Basic Economy (les passagers STE/STE+ voyageant en BE sont tout de même en zone SKY).


photo img_7232-82175

Il y a deux indices pour vous confirmer que vous êtes bien à Atlanta : les innombrables avions bleu et rouge que vous pourrez y apercevoir (proud to call Atlanta 'home'!) et les distributeurs aux couleurs du régional de l'étape !


photo img_7233

L'embarquement se fait par une passerelle aveugle mais où vous pouvez vous distraire grâce aux publicités Delta omniprésentes.


photo img_7234-90716

Ce soir, notre avion sera le N356DN, un A321-200 d'un an et demi environ, de retour de New York après une boucle par Orlando.

Je rejoins mon siège 33D en fond de cabine, encore clairsemé pendant l'embarquement de la zone SKY. Sans surprise, les cabines Delta sont toujours top, avec des sièges en cuir en bon état et propres, et des IFE individuels (à noter tout de même que les écouteurs sont en vente, mais vous pouvez utiliser des écouteurs que vous auriez récupérés sur d'autres vols, du moment qu'ils n'ont qu'un jack).


photo img_7235-37658

Vue latérale, le vol sera bien plein ce soir ; je suis content d'y avoir eu une place.


photo img_7236

Le pas est classique sur ce type d'appareils, et tout à fait adapté pour un vol d'environ une heure.


photo img_7237

En vol !


Décollage avec un peu de retard qui sera rattrapé en vol, et montée turbulente au large d'Atlanta, ce qui retardera le début du service.

Au moment de commencer le service, le PNC arrière fera une annonce mêlant humour et pragmatisme, précisant que compte tenu de la durée du vol, les quelques règles suivantes sont mises en place :
- ne pas faire dépasser lanières de sac à dos, jambes, pieds, bras, épaules sur le couloir, le trolley étant une bête solide et sans doute même un peu plus solide que ces membres susceptibles de dépasser ;
- il est demandé de retirer ses écouteurs lors du passage des PNC pour indiquer qu'on souhaite bénéficier du service ;
- un "coffee" demandé sans autre indication sera réputé vouloir être servi black.

Je me contenterai d'un verre d'eau et de crackers salés "Cheez" (au fromage, comme son nom l'indique). L'autre choix pour l'offre solide était les traditionnels cookies/spéculoos.


photo img_7238

C'est déjà l'heure d'entamer la descente sur Miami. Vue sur la route du jour, étrangement nette au regard du reste de la photo mais les conditions lumineuses ne sont pas top il faut dire… :-)


photo img_7239

Sortie dans le terminal vers 21h45, à l'heure (même un peu en avance vu que je viens des tréfonds de notre A321). Ouf, encore de la moquette, on doit bien être resté sur le sol américain !

Cette partie de l'aéroport, exclusivement à usage de Delta, est assez déserte à cette heure-là.


photo img_7240

Direction la récupération des bagages, non vers les tapis mais à côté à la zone d'assistance, puisque ma valise avait en fait (contrairement à moi) réussi à faire la connexion et avait bien embarqué sur le vol de 16h14…

Elle m'attend donc depuis près de 3h30 ici, bien sagement, et un petit mot à l'agent Delta surveillant ces bagages placés à l'écart me permettra de récupérer ma valise sans attente ! La même chose de notre côté de l'Atlantique, j'imagine que j'étais bon pour récupérer ma valise deux ou trois jours après, ce qui ne m'aurait pas du tout arrangé…

A noter : l'application Delta offrant un tracking fidèle étape par étape de ses bagages, j'avais été mis au courant que ma valise avait embarqué sur mon vol initial dès que j'étais arrivé en porte en loupant ma correspondance. Un excellent point pour Delta, dommage qu'AF/KL n'en fasse pas de même (ils ont pourtant l'info en temps réel puisque le suivi des bagages à chaque étape du voyage est demandé par l'IATA depuis quelques années) !


photo img_7241-33915

Direction ensuite le MIA Mover pour rejoindre la zone de location de voiture…


photo img_7242

Les trains circulent 24h/24 pour rejoindre en particulier la zone des parkings et des loueurs de voiture (simplement, entre minuit et 5h du matin, il faut "appeler" le train en pressant sur un bouton, comme pour un ascenseur).

Je récupérerai ma voiture vers 22h10 chez Hertz, après avoir découvert le fonctionnement particulier aux US où Hertz propose "l'Ultimate Choice" : on vous indique une zone où aller, et vous y choisissez la voiture que vous voulez. Les clés sont sur le tableau de bord, et quand vous avez trouvé celle qui vous plait, direction la sorte avec permis et CB… terriblement rapide et efficace.


photo img_7243
Afficher la suite

Verdict

Delta Air Lines

9.0/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements10.0
Restauration7.0

Delta Air Lines Sky Club (Gate B10)

9.8/10
Confort10.0
Restauration9.0
Divertissements10.0
Services10.0

Atlanta - ATL

8.0/10
Fluidité4.0
Accès8.0
Services10.0
Propreté10.0

Miami - MIA

9.5/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Les points positifs :
- un salon agréable, spacieux et avec beaucoup de lumière naturelle, et une offre assez variée et qualitative ;
- des cabines au top sur les vols Delta ;
- un service efficace même s'il est assez réduit (en fait c'est toujours mieux que AF sur un vol domestique de même durée, car le sachet de crackers fait bien plus de 22g ici).

Les points négatifs :
- les machines à café toutes indisponibles au salon ce jour-là ;
- la correspondance manquée alors qu'en retardant le vol de quelques minutes supplémentaires ça serait passé et m'aurait épargné 3h30 de retard à ma destination (2h30 par rapport à mon vol initialement réservé). A cette heure, AF joue sur les "circonstances extraordinaires" pour justifier du retard de 15 minutes de mon vol depuis CDG pour me refuser une compensation...

Il est entendu que cette correspondance manquée dégrade la note de fluidité d'Atlanta, mais en vrai, et surtout pour une correspondance depuis un vol Domestique, cet aéroport est tout de même terriblement efficace rapporté à son emprise et au nombre de vols traités...

Informations sur la ligne Atlanta (ATL) Miami (MIA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 7 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Atlanta (ATL) → Miami (MIA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Delta Air Lines avec 7,4/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 43 minutes.

  Plus d'informations

5 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 543707 by
    Esteban GOLD 19904 Commentaires
    Merci pour le partage !

    Dommage que l'avion n'aie pas attendu, il aurait suffit d'une poignée de minutes. Mais ensuite le rebooking au Sky Club est efficace.

    J'ai adoré l'annonce faite à bord au sujet du catering, tellement US et surtout, tellement drôle.

    A bientôt !
  • Comment 543800 by
    Aigle_voyageur 838 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    Vraiment pas de chance, cette tempête qui chamboule tout le routing, même arrivé à ATL. Après, comme l'aura précisé Esteban plus tôt, je dois avouer que c'était bien marrant l'annonce du catering. Une façon originale de retrouver le moral après toutes ces péripéties. Tout comme le bagage déjà arrivé à destination, améliore le ressenti final. Une très bonne idée de DL quant à informer le client du parcours du bagage.

    Il y a deux indices pour vous confirmer que vous êtes bien à Atlanta : les innombrables avions bleu et rouge que vous pourrez y apercevoir (proud to call Atlanta 'home'!) et les distributeurs aux couleurs du régional de l'étape !


    Tu en as oublié un 3ème, et le plus frappant: ATL est le berceau d'une très célèbre boisson, destinée au départ à être un médicament, qu'on peut voir sur la photo. ;)

    A bientôt :)
  • Comment 543842 by
    AirBretzel GOLD 11300 Commentaires
    Merci pour ce FR.
    La connexion est réalisable sur le papier mais les aléas du PIF/PAF font que cela ne passe pas. (cela m'est arrivée une fois à ATL avec justement une connexion our Orlando).
    Mais un rebooking efficace au salon, qui lui est plutôt pas mal.
    A bord l'annonce est rigolote, c'est sympa.
    A bientôt
  • Comment 544227 by
    fiftytwo GOLD 1434 Commentaires
    bonsoir

    merci pour le FR

    AF/KL n'en fasse pas de même (ils ont pourtant l'info en temps réel puisque le suivi des bagages à chaque étape du voyage est demandé par l'IATA depuis quelques années) !


    c'est prevu pour fin 2020 de maniere globale dans lalliance skyteam

    l'Ultimate Choice


    ahh , sympa comme concept

    Elle m'attend donc depuis près de 3h30 ici, bien sagement,


    bon au moins tu auras des vetement propres des le debut du voyage

Connectez-vous pour poster un commentaire.