Avis du vol VietjetAir Da Nang Hanoi en classe Economique

Compagnie VietjetAir
Vol VJ508
Classe Economique
Siege 12C
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:20
Décollage 19 Avr 19, 20:10
Arrivée à 19 Avr 19, 21:30
VJ 36 avis
NZ1
Par 564
Publié le 29 avril 2020

Bonjour à toutes et à tous,


INTRODUCTION


Bienvenue sur le septième report de mon routing de printemps qui m'avait conduit en Asie. Après avoir passé 9 jours dans le nord du Vietnam, c’est vers le centre du pays que je me dirige pour y passer mes 3 derniers jours et clore ce séjour. 

Rien de plus simple que de voyager au Vietnam puisque les vols domestiques pullulent dans le pays. Mon choix se porte sur VietJet qui offre le compromis horaires/tarifs le plus intéressant. Je m’en sors pour une soixantaine d’euros aller-retour (bagage inclus) en achetant séparément les deux billets via un OTA peu avant mon départ. 

Malgré la réputation sulfureuse de VietJet à propos de leur manque de ponctualité et de leur stratégies marketing délirantes à base de défilés de bikinis en plein vol inaugural ou encore de jeunes femmes en petite culottes à l’occasion d’un vol transportant une équipe masculine de football, ce vol sera assez banal (désolé pour les amateurs qui seront probablement déçus). Vous serez surement consolés par la prime de 8500 dollars que VietJet à récemment annoncé reverser à tous ses passagers contractant le coronavirus à bord de leurs avions. Je vous avais dit, délirant… 


Bonus : Cliquez pour afficher

ROUTING



DEPART DE DAD


C’est depuis l’aéroport de Da Nang que j’effectue mon retour vers le nord du Vietnam. Pour des raisons évidentes, j’ai privilégié l’aéroport d’Hué à l’aller afin de visiter facilement la citée impériale et l’aéroport de Da Nang au retour puisque celui-ci ne se situe pas loin de la ville de Hoi An qui était mon deuxième point de chute (à suivre en bonus).

Le Vietnam étant le pays des petits arrangements, mon AJ n’a aucun mal à me trouver un bus navette qui m’amènera de Hoi An à DAD pour quelques dôngs. Me voila donc devant l’aéroport 


photo 2photo 1

Le FIDS ne brille pas par sa diversité, les vols du terminal domestique servent simplement de pont aérien entre Hanoi et Ho Chi Minh. Match nul pour la capitale administrative et la capitale économique du pays qui cumulent chacune 9 vols


photo 3

J’arrive au niveau des comptoirs VietJet avec une bonne marge d’avance si bien qu’ils ne sont pas encore ouverts pour mon vol et que la préposée au comptoir m’invite à repasser


photo 4

A vos ordres capitaine, je reviendrai dans un quart d’heure


photo 5

Juste le temps d’observer ce groupe d’asiatiques pour qui l’affaire n’est visiblement pas dans le sac, ou bien enfouie


photo 6

Et de faire un tour aux tinettes pour changer non pas mes idées mais plutôt mes habits. J’ai passé la fin d’après-midi à la mer et je suis encore en tenue ”plage”


photo 7

Puis retour aux comptoirs pour y enregistrer mon bagage. Cette affiche me ferait presque regretter de ne pas détenir le glorieux titre de patron du ciel


photo 8

Le passage de la PAF n’est pas des plus fluides. Le fait qu’il faille enlever ses souliers n’y est probablement pas anodin. Tout le monde est donc prié de retirer ses sabots, sauf l’Okapi


photo 9

En parlant de savate, allons faire un tour airside pour voir si j’y trouve chaussure à mon pied


photo 10

Ça ne sera pas dans ce haut lieu de la gastronomie Américaine ou les steaks sont parfois durs comme des semelles


photo 11

Et n’ayant pas l'estomac dans les talons pour manger plus local, je passe aussi mon tour


photo 12

Je découvre alors avec étonnement que Da Nang est la capitale régionale du lounge hopping même si je ne pense pas, au sens propre, qu’on puisse s’y faire cirer les pompes


photo 13

Trêves de plaisanterie, l’embarquement est lancé et j’ai un instant porte à photographier


photo 14

Voila donc la porte dans laquelle Esteban y verra peut-être midi


photo 15

Sans transition, la meilleure vue que j’arriverai à obtenir de notre avion. Et non, le tarmac n’est pas en pente


photo 16

LE VOL


La cabine, probablement inspirée de Stendhal


photo img_7393photo 18

Arrivée à mon siège et bingo ! Pour mon deuxième vol avec VietJet, l’issue est encore une fois favorable. Et comme le dit si bien l'expression, jamais deux sans trois puisque c'est un enchainement heureux sur mes trois derniers vols 


photo 19

L’hôtesse est piquée à coté de moi et tire une tête de six pieds de long, comme si ce vol allait nous conduire au bagne.

J’en profite alors pour m’adonner à l’exercice extrêmement périlleux qu’est la prise en photo de son uniforme tout en prenant bien soin de désactiver le flash pour ne pas que cette histoire finisse en balance ton porc


photo 17

D’autant plus que mes jambes écarlates ont grillées comme deux rôtis il y a quelques heures sur la plage


photo 21

Vous l’avez constaté sur la photo précédente, cette rangée ne manque pas d’espace


photo 22

Une petite photo de mon passeport et du ticket de caisse avant que mes deux voisins prennent place.

Nous repoussons à 20:30 alors que le PTU donne l’impression que le chien aboie (et que la caravane passe). Puis nous décollons à 20:40 et nous quittons DAD, ça va de père


photo 23

Une fois la cabine rallumée, j’en profite pour perquisitionner l’aumônière. Voici le très joli sac à vomi, que vous savez sans relation aucune avec la carte du BOB si vous avez lu mon précédent récit


photo 24

La fiche de sécurité. Il ne s’agit cette fois-ci pas d’un A321 mais d’un A320. -1 pour le modèle d’avion, +1 pour ma collection


photo 25

Et enfin, l’inflight magazine


photo 26

Avec quelques pages consacrées aux voyages (la Birmanie me fait vraiment de l'oeil) 


photo 27

Le réseau qui, mis sur une carte, aurait été un peu plus parlant


photo 28

Le reste est à jeter puisqu’il s’agit de contenu antinomiquement vide comme des articles sur la famille Kardashiante. Aussi débile qu’inutile


photo 29

Je ne me sens pas non plus très concerné par la chirurgie plastique du Docteur Giám et les pilules qui font bouillonner le cerveau


photo 30

Avant d’entamer la descente, direction les toilettes dans lesquelles j’aurais pu utiliser ce torchon. Les lieux sont propres et ils sentent bon


photo 31

Vue globale de la cabine, le remplissage n’est pas au rendez-vous. J’aurais donc pu abandonner mon siège couloir en issue et squatter tout une rangée mais aucun intérêt si ce n’est celui de perdre du temps au débarquement


photo 32

Les coffres à bagage se sont transformés en espaces publicitaires. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Ça n’est pas cette boisson énergétique Japonaise très populaire qui dira le contraire


photo 33

Le pilote avait du en boire quelques verres, le toucher des roues n’ayant pas été très docile. Exit le kiss landing, monsieur ne doit pas être un grand romantique. Il est 21:42 et nous sommes de retour à Hanoï


photo 34

L’instant Danette prend un air de sortie des classes avec tout ces petits mômes


photo 35

ARIVEE A HAN


Le débarquement ne se fera pas sous les auspices de l’équipage pour qui ”merci” et ”au revoir” sont aussi en option


photo 36

Bref, contrairement à ce sac, ils n’étaient vraiment pas Minions


photo 37

Et aussi peu utiles que cette hôtesse en carton


photo 38

Livraison des bagages aux alentours de 22h. Il se sera écoulé moins d’un quart d’heure entre notre arrivée au bloc et ma sortie de l’aéroport. Belle performance


photo 39

J’avais pour projet de prendre le bus 86 mais je finirai dans un car privé qui ramène visiblement des employés. 40.000 dongs (1.5€) pour 30km et 40min de trajet, je n’ai pas été volé


photo 40

Merci pour votre lecture :-)

Pour ceux qui souhaitent continuer le voyage, un bonus de la charmante Hội An se cache derrière la balise


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

VietjetAir

6.5/10
Cabine8.0
Equipage4.0
Divertissements5.0
Restauration9.0

Da Nang - DAD

7.2/10
Fluidité7.0
Accès7.5
Services7.0
Propreté7.5

Hanoi - HAN

8.0/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Compagnie

Difficile de juger la cabine en étant assis en issue mais elle m'a été attribué gratuitement
Equipage fermé qui n'a même pas pris la peine de passer pour le BOB
Divertissement se limitant au magazine, pas toujours intéressant
Pour le BOB, il y a du choix mais surtout des prix imbattables

Aéroport de départ

PIF/PAF moyennement fluides mais embarquement par passerelle
Accès via une navette privée mais je suppose que DAD est relié à Da Nang par les transports en commun
Services suffisants pour un terminal domestique
RAS sur la propreté

Aéroport d'arrivée

La fluidité est très bonne, il se passe peu de temps entre l'atterrissage et la récupération du bagage
L'accès avec le 86 est très pratique, le tout pour un prix dérisoire. Même chose quand vous tombez sur un chauffeur de bus privé qui veut bien vous prendre avant que le 86 arrive
RAS sur les services airside
RAS sur la propreté

Informations sur la ligne Da Nang (DAD) Hanoi (HAN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 8 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Da Nang (DAD) → Hanoi (HAN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Bamboo Airways avec 7.7/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 20 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 552827 by
    nicobcn TEAM GOLD 6831 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR !

    Tu as décidément de la chance avec Vietjet entre la ponctualité respectée et le faible remplissage :)

    Super bonus qui me rappelle de bons souvenir, je suppose que tu as pris la magnifique route entre Hue et Da Nang ?

    A + !

  • Comment 552864 by
    pititom GOLD 11334 Commentaires

    Merci pour ce Fr !

    Prix du bob imbattable, mais s'il n'est pas proposé, c'est dommage ^^ L'ensemble me fait penser à Air Asia. Sûrement les couleurs y sont elles pour quelque chose.

    Joli bonus :) ! Merci !

  • Comment 552877 by
    doc33 121 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR exotique. Pas de retard avec vietjet cette fois ci, tant mieux. Merci pour ce super bonus. En marchant encore un peu sur le sable vous auriez atteint 'hidden beach ' où vous auriez eu moins de monde...Quoi que c'était il y a quatre ans, et vu l'invasion galopante des touristes chinois au Vietnam, cela a dû changer...Hoi han possède un charme indéfinissable, souvenir de l'Indochine d'antan...A bientôt.

  • Comment 552894 by
    Chevelan GOLD 16631 Commentaires

    Salut hugo

    J'ai fais exactement comme toi lors de mon premier voyage au Vietnam, arrivée à Hué et départ de Danang...
    Mon dieu quel coup de soleil sur les jambes !
    Un vol sympa, mis à part la tronche que tirait la Monique locale...
    Pas de roublardise en vue avec le bus vers le centre ville.

    Merci pour cette suite, à bientôt.

  • Comment 552938 by
    AirBretzel GOLD 10130 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR

    Cette équation dont l’unique solution est VOYAGE

    Nous avons la même notion des mathématiques .
    La cabine, probablement inspirée de Stendhal

    Julien Sorel est plus intéressant que Jeanne Mas.
    DAD, ça va de père

    Aller vers le ciel pour se rapprocher du Saint-Père également.
    la Birmanie me fait vraiment de l'oeil

    Moi aussi, snif .
    Merci pour ce bonus, d'une petite ville très romantique, de nuit c'est un florilège de lanternes, c'est très beau.
    A bientôt

  • Comment 552954 by
    lagentsecret 12385 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "la préposée au comptoir m’invite à repasser"
    Un avant goût des planches du même nom à bord ?

    "A vos ordres capitaine, je reviendrai dans un quart d’heure"
    On dirait un uniforme de scout !
    Toujours prêt ?

    "l’affaire n’est visiblement pas dans le sac, ou bien enfouie"
    A la recherche du pangolin perdu ?

    "J’ai passé la fin d’après-midi à la mer et je suis encore en tenue ”plage”"
    Pas de photo en mankini ?

    "Cette affiche me ferait presque regretter de ne pas détenir le glorieux titre de patron du ciel"
    Pour une poignée de dôngs ;)

    " Le fait qu’il faille enlever ses souliers n’y est probablement pas anodin"
    L'occasion idéale pour trouver son/sa Cendrillon

    "En parlant de savate, allons faire un tour airside pour voir si j’y trouve chaussure à mon pied"
    Pour lui rouler une galoche ou lui faire du (ba)bouche à bouche ?

    "Ça ne sera pas dans ce haut lieu de la gastronomie Américaine ou les steaks sont parfois durs comme des semelles"
    Mieux vaut manger un chausson ou un (escar)pain au chocolat

    "Et n’ayant pas l'estomac dans les talons pour manger plus local, je passe aussi mon tour"
    C'est un s(c)andale de ne pas avoir mangé un Tru(e) Danh payable avec Du Khach !

    "même si je ne pense pas, au sens propre, qu’on puisse s’y faire cirer les pompes"
    Tout de même certainement possible pour certains qui ne se prennent pas pour des (écrase-)merdes,
    ni des godillots et aiment avoir toujours quelqu'un à leur botte.

    "Trêves de plaisanterie, l’embarquement est lancé et j’ai un instant porte à photographier"
    Pas le moment de pantoufler, ni de rester dans ses charentaises

    "Arrivée à mon siège et bingo !"
    Le rouge et le noir de la roulette plutôt que celui de Stendhal ;)

    "tire une tête de six pieds de long,"
    Savate ou ça va pas ?

    "pour ne pas que cette histoire finisse en balance ton porc"
    Ou en eau de boudin et qu'il faudrait enfiler ses péniches pour surnager

    "D’autant plus que mes jambes écarlates ont grillées comme deux rôtis il y a quelques heures sur la plage"
    Aie la séance de (après-)ski nautique a laissé des traces !
    Certains l'aiment chaud (et saignant)

    "Vous l’avez constaté sur la photo précédente, cette rangée ne manque pas d’espace"
    Le pas(taugas) y est grandiose

    " la famille Kardashiante"
    les cons, ça vole toujours en espadrille

    "L’instant Danette prend un air de sortie des classes avec tout ces petits mômes"
    ça se bouscule au bottillon

    "l’équipage pour qui ”merci” et ”au revoir” sont aussi en option"
    Ils ont malheureusement des (é)mules

    "Equipage fermé qui n'a même pas pris la peine de passer pour le BOB"
    Un vol (en) spartiate

    "Même chose quand vous tombez sur un chauffeur de bus privé qui veut bien vous prendre avant que le 86 arrive"
    Thanks God(assse)

    A bientôt

  • Comment 553040 by
    Esteban GOLD 17179 Commentaires

    Merci pour le partage Hugo !

    J'espère que pour l'instant porte tu ne faisais pas référence au démon de midi :) :)

    Un vol très correct et qui fait le job avec une nouvelle carte pour ta collection.

    Le bonus est superbe, comme d'habitude. Je suis simplement déçu de ne t'avoir vu avec pelle et seau sur la plage ^^

    A bientôt !

  • Comment 553150 by
    Michelg TEAM GOLD 3015 Commentaires

    Au Vietnam les distances sont longues et l'offre aérienne a rendu possible de multiplier les étapes sans se ruiner tant la concurrence dans le ciel est féroce.
    Avec Viet Jet on est dans l'univers impitoyable du low cost avec ses cabines au grand confort et richement décorées de publicités alléchantes.
    Heureusement, tu as pu écoper d'un siège en Exit sans supplément et un avion qui n'est pas bien rempli.
    Pas commode la PNCette mais chez VN ou Jetstar ce ne sont pas des champions du sourire non plus, au moins là, il reste l'uniforme...
    Viet Jet à l'heure, tu est doublement chanceux après le siège en Exit.
    Hội An, miraculeusement épargnée par les nombreuses guerres qu'a connu le pays est un joyau que tes photos mettent bien en valeur.
    Merci pour le partage Hugo et à bientôt.

  • Comment 553246 by
    tsow SILVER 2020 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Encore une cabine confortable sur VietJet, et c'est encore mieux avec cette issue.

    Des PNC désagréables, c'est dommage: l'uniforme ne fait pas tout :/

    À bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.