Avis du vol EasyJet (Suisse) Geneva Paris en classe Economique

Compagnie EasyJet (Suisse)
Vol U21395
Classe Economique
Siege 28A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:05
Décollage 05 Avr 19, 16:25
Arrivée à 05 Avr 19, 17:30
DS   #13 sur 21 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 105 avis
NZ1
Par SILVER 456
Publié le 28 mai 2019
Bonjour à toutes et à tous,

Introduction


2019 est déjà bien entamée et voici enfin venue ma période préférée de l’année. Alors non, je n’aime pas spécialement le mois d’avril pour le traditionnel poisson. Bien que je sois un petit plaisantin et que j’ai à mon actif quelques canulars bien cocasses, le temps des plaisanteries est révolu. Je n’aime pas non plus le mois d’avril pour les cloches car même si elles permettent de se réunir et de se gaver en famille, cela fait bien longtemps que j’ai arrêté de croire que les poules pondaient des oeufs en chocolat. Non, j’aime surtout le mois d’avril pour le retour à l’heure d’été, la réapparition des beaux jours et les deux semaines de pause qu’offre gracieusement mon école. En effet, je profite cette année de ces deux semaines de break pour me concocter un joli programme de voyage en solo qui me fera parcourir un peu plus de 20.000 kilomètres tout en découvrant de nouvelles compagnies mais surtout de nouveaux horizons !

Je dévoilerai les destinations finales de mon voyage dans un ou deux FR pour garder un semblant de suspens et ne pas spoiler celles et ceux qui s’autorisent encore à rêver.

Routing

  • 05/04/19 - GVA-ORY - EasyJet - A320 Vous etes ici
  • 06/04/19 - CDG-XXX A venir
  • 06/04/19 - XXX-XXX A venir
  • 07/04/19 - XXX-XXX A venir
  • 08/04/19 - XXX-XXX A venir
  • 17/04/19 - XXX-XXX A venir
  • 19/04/19 - XXX-XXX A venir
  • 20/04/19 - XXX-XXX A venir
  • 22/04/19 - XXX-XXX A venir
  • 23/04/19 - XXX-CDG A venir


L’histoire d’un imprévu


Ce GVA-ORY ne devait au départ pas être de la partie car mon routing était censé commencer et se terminer à CDG. Mais comme vous l’avez compris dans mon FR précédent, je suis un inconditionnel de la montagne.

Quelques semaines avant mon départ, je réalise justement que je serai à la montagne jusqu’au vendredi 5 et que je dois absolument prendre mon vol à Paris le samedi 6 au matin. L’option avion s’impose et c’est EZY qui aura mes faveurs, AF ne proposant pas un compromis horaire/tarif assez convenable à mon gout.

Il descend de la montagne…


Mon FR commence donc dans les montagnes qui bordent la frontière Franco-Suisse. L’enneigement y était particulièrement bon pour le début d’un mois d’avril. Et que ça fait du bien de prendre un peu le grand air !

photo 1

Je me fait déposer à la petite gare de La Cure et saute dans le train qui m’emmènera à Nyon

photo 2

En plus d’être efficaces, les transports ferroviaires Suisses offrent une superbe vue sur tout le parcours. J’aurai même la chance d’apercevoir un chamois sur le bord de la voie

photo 3

Une photo de la grosse Micheline en gare de Nyon pour le penchant ferrovipathe bien avéré de certains avgeeks du site

photo 4

J’ai quelques heures à tuer avant le départ de mon vol, je décide donc de faire un crochet par le centre ville de Genève dans lequel je n’avais pas mis les pieds depuis presque 3 ans. Que les Suisses se rassurent, la flèche de la cathédrale St Pierre est intacte

photo 5

J’assiste au tournage d’une scène de film sans savoir si celle-ci finira dans le plus belle la vie local ou dans la dernière des superproductions Hollywoodiennes

photo 6

Une chose est sure, on ne déconne pas avec le test Okapi en Suisse. 140 mètres de haut et un débit de 500 litres par seconde, ça en rempli des bouteilles d’eau

photo 8

Faites moi cygne si je vous embête avec mes photos et si vous voulez que ce FR commence vraiment, on est pas sur Genève Report après-tout

photo 9

Départ de GVA


L’heure tourne, il est donc temps de se diriger vers la gare pour y prendre l’IC5. Une navette ferroviaire pour Milano ? Très peu pour l’Okapi qui préfère survoler les Alpes plutôt que d’emprunter les galeries souterraines qui percent le massif. Ne vous faites pas de soucis pour les galeries, il sait très bien les amuser

photo 10

Mon transport sera pris en charge par la cousine de Micheline (qui s’appelle en réalité Adolph) et qui est bien plus charmante que sa germaine

photo 11

Bienvenue en first ou tout n’est que luxe, calme et volupté. Le RER B ressemblera peut-être à ça en 2060, qui sait ?

photo 12

J’ai en réalité un billet nanti qui me convient très bien vu la modernité, l’espace et la propreté qu’offre la rame (Promis, je n’ai pas été menacé, frappé, rémunéré par un agent des CFF pour venter les mérites de son entreprise)

photo 13

8 petites minutes suffisent pour rallier la gare à l’aéroport

photo 14

Me voila donc à l’aéroport Genève-Cointrin. Les ragots disent que l’aéroport sera bientôt rebaptisé Genève-Chevelan-Cointrin depuis que ce dernier s’est récemment installé dans la région

photo 15

Coup d’oeil au FIDS qui affiche presque 50% de vols opérés par EasyJet. Les passagers du Genève-Nice doivent être ravis

photo 16

Malgré le coté envahisseur de l’agent orange, le maitre des lieux résiste

photo 17

Mon vol étant à destination de Paris, c’est au secteur France que ça se passe et il faut y monter patte blanche

photo 18

Je tente d’enregistrer mon sac à dos alors que je suis bien en avance. L’agente me prie de revenir dans quelques minutes, quand le vol passera à H-2. L’heure c’est l’heure en Suisse, et ça marche dans les deux sens

photo 19

Je patiente donc quelques instants dans une zone d’attente qui se trouve près des comptoirs

photo 20

Ma besace qui était restée au placard depuis le Pérou est de nouveau de sortie. Elle finira quelques minutes plus tard dans les tréfonds de GVA avec en prime, le sourire l’agente qui m’a reconnu

photo 21

Le sourire… J’avoue l’avoir un peu perdu en voyant la taille de la file d’attente pour passer le PIF

photo 22

Cette photo prise à l’aide de mon téléphone et non pas de ma camera fait-elle de moi un hors la loi ?

photo 23

Encore un petit coup d’oeil au FIDS alors que ma bonté légendaire laisse passer une famille Nantaise à la bourre et complètement dépassée par les événements

photo 24

Arrivé dans la file à 14h57, je passerai le portique à 15h28 ! Excellente contre performance de GVA sur ce point. Et on enchaine sur une bonne nouvelle, mon vol est retardé d'une heure

photo 25

Une machine se propose de me délivrer un bon wifi contre le scan de mon BP

photo 26

Prestation spectaculaire et garantie sans trucages

photo 27

Il faut l’avouer, le secteur France est trop petit, trop moche et trop pauvre en commerces



Lorsqu’un sondeur viendra à ma rencontre, je ne me ferai donc pas prier pour dire tout le mal que je pense de cet espace et de mon passage au PIF qui était bien trop long

photo 31

Je n’irai quand même pas jusqu’à tirer sur l’ambulance puisque les toilettes sont propres

photo 32

Je trouve ensuite un petit coin au calme pour travailler une heure ou deux (il faut bien commencer à compenser mon voyage à rallonge)

Pour mon travail, ça n’est pas le temps qui manque puisque l’embarquement de mon vol est maintenant annoncé à 17h30 (ce qui fait qu'on dépassera largement l'heure de retard précédemment annoncée). La raison ? L’avion et l’équipage sont prêts mais la CC du jour est actuellement sur un autre vol qui a du retard. Belle illustration de ce qu’on appelle communément ”l’effet cascade”

photo 33

Arrivée aux pieds ou plutôt aux roues de notre a320 du jour. C’est HB-JXL qui opérera ce vol. Agé d’un an à peine, l’oiseau a débuté sa carrière en temps que G-EZRR avant de passer sous pavillon Suisse. Un avant gout du Brexit ?



Instant porte (manteau) pour Esteban

photo 37

Et inst’empennage avec cette série de lettres à la dérive

photo 38

Le vol


Embarquant en dernier et ayant bien suivi les enseignements de Mogoy, je resquille et m’octroie un hublot sans voisin alors que le système informatique m’avait initialement placé en allée

photo 39

Le pas est respectable pour du low-cost

photo 40

Le hublot volé me permet de faire un peu de spotting. DHL sort gagnante de la course à la livrée la plus ostensible

photo 41

Un beau Boeing 737-200 de plus de 50 ans qui à successivement appartenu à United, Aloha Airlines, Air Florida, Air France, Air Charter et Air Liberté avant de finir sa carrière chez Air Méditerranée

photo 42

Un 787 d’Ethiopian qui porte le doux nom de Lucy tandis que l'aérogare ressemble à un site de fouille archéologique

photo 43

La situation de GVA permet de jolies prises de vues

photo 44

Une belle collection de ce qui est surement l’équivalent d’une Twingo pour un homme d’affaires Genevois



Sous les excuses de l’équipage, on décolle finalement à 18h22 (pour un décollage prévu à 16h25 !!)

photo 48

Montée et survol des rives Suisses du Léman. Sous le winglet, Divonne-les-Bains et son petit lac, résidence de celui qui n’est désormais plus complètement Savoyard

photo 49

On distingue au loin Genève et le mont Salève

photo 50

Rapide tour du contenu de la pochette. Vous êtes plutôt branchés Boutique ou Bistro ?



Voici les montagnes dans lesquelles j'ai passé quelques jours. Les paysages survolés sont vraiment apaisants (et il vaut mieux que je m’apaise avec tout ce qui va m’arriver par la suite…)

photo 55

Etant donné que je n’ai pas mangé grand chose ce midi, je me laisse tenter par le BOB. Va pour un croque-monsieur, le soit disant best-seller

photo 56

Verdict : pour 6€ pièce, c’est franchement pas très convainquant car pauvre en gout et trop dégoulinant. Le croque monsieur donne plutôt envie de croquer madame…

photo 57

Je ne me laisse pas démonter par cette déception culinaire et pars pour une visite des toilettes. Instant double porte pour Esteban, celle du petit coin et celle de sortie. Gare à ne pas les confondre

photo 58

A mon retour en cabine, les ventes de duty free battent leur plein

photo 59

Le reste du vol sera plus ou moins sans relief, au sens propre comme au sens figuré

photo 60

Sans relief ou presque car le château de Fontainebleau apparaît à travers le hublot. La royauté n’est pas adepte des bas standards, c’est assez flagrant vu du ciel

photo 61

Un peu plus modeste, le château de Courances qui n’est pas une bicoque pour autant

photo 62

Et évidemment, l’autoroute du (roi) soleil et le péage de de Fleury-en-Bière pour rallier les deux châteaux. Le passage en calèche vous coutera 3 écus d’or et le télépéage est gratuit si vous faites parti de la cour

photo 63

Arrivée (catastrophique) à ORY


L’atterrissage surviendra à 19h10, piste 06, après 50 minutes de vol

photo 64

ORY n’a pas résisté à l’envahisseur anglais, qu’il soit LCC ou pas

photo 65

On arrivera au parking 5 minutes plus tard. Et c’est là que les problèmes commencent. Si ce FR a été drôle jusqu’à maintenant, la suite va l’être beaucoup moins

photo 66

Arrivés au parking à 19h15, mes copax se dévouent pour le traditionnel instant Danette. Mal leur en a pris car nous allons attendre, 5 minutes, 10 minutes, 15 minutes, 20 minutes…..

photo 67

Tout le monde s’impatiente, la CC multiplie les annonces au micro et nous affirme que l’équipage est - je cite - ”navré des problèmes sol d’ADP”. Et bien nous aussi ma petite dame, le temps commence à paraitre bien long

photo 68

Au bout de plus de 20 minutes d’attente au large, ADP se décide enfin à envoyer un premier paxbus ! Quelle rapidité, ils ont attendu l’approbation du pape ou quoi ?

Et comme je suis en fond de cale, je vais devoir attendre 10 minutes supplémentaires qu’un deuxième paxbus arrive. Au début c’était drôle, là c’est carrément insupportable

photo 69

Je sors enfin de la cabine à 19h45 alors que l’avion s’était immobilisé sur l’aire de parking à 19h15. Le calcul est simple à réaliser

photo 70

Je vous passe les détails du trajet sur le tarmac d’ORY car je n’ai aucune envie de faire du spotting. Après avoir attendu plus de 30 minutes au PIF de GVA, subi les 2 heures de retard de mon vol et poireauté encore 30 minutes à ORY pour monter dans un simple bus, je ne suis plus d’attaque

photo 71

Je me dis alors que c’est bientôt fini. Mais pauvre de moi, je n’avais encore rien vu !!!

J’arrive dans la salle des bagages et je check l’écran pour me rendre au carousel correspondant…..rien…..mon vol n’est pas affiché. Bon, pas très grave, je ne suis plus à ça près avec ADP. Je vais faire le tour des tapis bagages moi même et je finirai bien par tomber sur mon sac

photo 72

Avec d’autres pax de mon vol qui avaient aussi des bagages enregistrés et qui commencent à s’inquiéter, nous faisons le tour des 11 tapis de livraison, UN PAR UN, toujours rien…. Sans bien sur jamais croiser de personnel pour nous donner un coup de main, l’aéroport est désert et nous sommes livrés à nous même

photo 73

On finira par aller voir le gars du seul comptoir d’assistance qui nous enverra poliment balader en nous disant :
- qu’il ne travaille pas pour EasyJet
- qu’il n’a pas plus d’infos que nous
- que si on souhaite en savoir plus, il faut passer soi-même landside pour aller chercher du personnel de la compagnie

On nage en plein rêve !!!!

Certains pax de mon petit groupe s’exécutent. Pour moi, il est hors de question de passer le sas et de me retrouver de l’autre coté sans mon bagage et sans pouvoir rebrousser chemin.

J’attends, j’attends et rien ne se passe. Je tourne comme une girouette dans la salle des tapis bagages en attendant que le guignol du comptoir me trouve une solution.

La solution arrive enfin ! C’est cette employée d’Easy qui nous vient en aide car mes compagnons sont aller la chercher landside. Elle nous fait remonter à contre courant et à l’aide de son badge par je ne sais quel chemin

photo 74

Et Ô miracle, nos bagages sont là, aux pieds d'un tapis ! Je me retiens bien de piquer verbalement cette pauvre dame qui n’y est surement pour rien et je la remercie quand même pour son aide

photo 75

Je ne sais plus si je dois rire ou pleurer à la vue de ce slogan. Quelle gestion DÉSASTREUSE de la part d’ADP !! Le double coup du bus et des bagages fantômes est juste une honte pour le deuxième aéroport de France

photo 76

Je termine ma journée en m’acquittant de 8,30€ pour rejoindre Denfert en OrlyBus. Le trajet se passera sans encombres, la RATP n’ayant pas décidé d’en remettre une couche ce soir là :-)

photo 77

Merci pour votre lecture et à bientôt pour le prochain vol
Afficher la suite

Verdict

EasyJet (Suisse)

6.0/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements5.0
Carte payante4.0

Geneva - GVA

6.8/10
Fluidité4.0
Accès9.0
Services6.5
Propreté7.5

Paris - ORY

3.6/10
Fluidité0.5
Accès6.0
Services0.5
Propreté7.5

Conclusion

A qui la faute ? Le retard de notre vol a surement aggravé le délai d'arrivée des pax bus et de nos bagages mais le tout m'a semblé vraiment très mal géré par ADP

Compagnie

Une low-cost fréquentable diront certains, j'en suis entièrement d'accord
Je préfère cette cabine à l'ancienne, au delà de l'esthétisme, j'ai l'impression d'avoir plus de place même si les assises ont perdu en confort
L'équipage était impuissant face au retard de la CC et à l'arrivée tardive des paxbus. Mais ils ont multiplié les excuses et sont restés avenants
Pas de divertissement hormis les magazines
Je suis assez déçu par le rapport qualité prix du BOB, c'est cher pour ce que c'est et pas forcement bon

Aéroport de départ

Beaucoup trop de monde au PIF du secteur France
Accès très bon et rapide en train dernier cri depuis la gare de Genève (8 minutes)
Le secteur France manque de services
RAS sur la propreté

Aéroport d'arrivée

0 pointé pour la fluidité qui était absolument nulle. Attente déraisonnable de 30 minutes au parking pour un vol qui dure généralement 45 minutes
L'accès à ORY est toujours un peu limite. L'OrlyBus fait l'affaire, pour l'OrlyVal et son prix exorbitant non inclus dans le Navigo, c'est autre chose
Orly ne manque pas de services mais le 0 est spécialement dédié au monsieur du "service" assistance qui par définition, est censé assister (ou faire semblant d'assister) les pax sans les envoyer bouler
RAS sur la propreté

Informations sur la ligne Geneva (GVA) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 9 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Geneva (GVA) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est EasyJet avec 6.6/10.

La durée moyenne des vols est de 0 heures et 58 minutes.

  Plus d'informations

30 Commentaires

  • Comment 504692 by
    Michelg GOLD 1361 Commentaires

    Pourtant cela commencait bien avec un beau soleil hivernal par contre, une fois à l'aéroport, La cata d'un bout à l'autre mais avant un long et beau voyage on encaisse mieux ce genre de tracas.
    L'arrivée à Orly me rappelle un MAD ORY ou nous avions attendu plus d'une heure entre le roulage, la passerelle et le cobus,
    Et en prime tes bagages perdus, un vrai jour sans.
    Merci pour le partage Hugo et à bientôt pour la suite.

    • Comment 504852 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci Michel pour le commentaire !
      Il y a des jours ou des vols comme ça. Il faut les prendre avec philosophie, je ne repartais de Paris que le lendemain et je n’avais aucun impératif
      Plus d’une heure pour un MAD-ORY… Les records de lenteur sont battus
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504693 by
    dams 607 Commentaires

    Merci du partage.
    Sympa le train qui ramene à Nyon
    Le train dernier cri est un ICN qui était prévue pour amener les voyageurs à l'expo 02 national donc il à presque 20 ans, conduisant ces machines au quotidien c'est vraiment un plaisir.
    La partie Française de GVA est clairement dépassée.
    Vol utilitaire qui fait le d'job
    Moyenement appetissant le croque messieur.
    A bientôt.

    • Comment 504853 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci pour ton commentaire !
      Le train et les paysages de la ligne La Cure-Nyon sont super charmants, j’avais eu l’occasion de le prendre en été mais c’est encore plus beau en hiver. Ce train ne dessert que des mini-gares, il faut même appuyer sur un bouton stop pour qu’il s’arrête
      Je ne pensais pas que le deuxième train était si vieux ! (la preuve de je n’y connais rien ^^). Il est parfaitement entretenu et a du être réaménagé. Ça doit être un plaisir de travailler dans de si belles machines
      Le BOB EasyJet ne vaut pas vraiment le coup, on verra dans la suite du routing que j’ai eu du BOB meilleur pour beaucoup beaucoup moins cher
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504710 by
    indianocean SILVER 6247 Commentaires

    Un enquête de satisfaction à Genève qui tombe à pic mais dommage qu'il n'y ait eu personne à Paris Orly à qui se "confier" pour un service aussi lamentable

    On est d'accord que le low cost, c'est du 100% utilitaire. On va du point A au point B.
    Mais là, c'est vraiment du service zéro

    Merci Hugo pour ce FR

    • Comment 504854 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci Bernard pour le commentaire !
      Si j’étais tombé sur un enquêteur une fois arrivé à Orly, l’aéroport en aurait pris pour son grade
      Le comble est que je suis encore tombé sur un sondeur à CDG le lendemain, c’était le routing des questionnaires
      Le low-cost n’est qu’utilité, je suis bien placé pour le savoir. Mais sur ce vol, le service au sol était aussi très low-cost, à mon grand regret
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504711 by
    Rastignac 418 Commentaires

    Merci pour le partage de ce FR !

    Impatient de découvrir la suite de votre périple !

    A bientôt !

  • Comment 504712 by
    mogoy GOLD 9186 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR.
    Toutes les incantations de FRistes n’auront Pas suffit à contrecarrer le mauvais œil. Ne jamais prendre de bagages soute !

    • Comment 504856 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci Quentin pour le commentaire !
      Je n’ai malheureusement incanté que des FRistes qui voyagent léger
      J’ai bien songé à ne pas prendre de bagage en soute mais c’était un peu compliqué étant donné que mon sac à dos contenait quelques affaires qui m’avaient servies à la montagne et d’autres affaires pour mes 17 jours de vacances. J’étais presque chargé comme un âne
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504715 by
    AirBretzel TEAM GOLD 3892 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR.
    Première étape d'un joli périple ...
    Cela commence bien, les trains suisses sont confortables et à l'heure.
    Puis le retard à GVA, comme le dit Michel, en encaisse le problème avec philosophie car on est sur le départ, avec l'excitation d'une nouvelle destination.
    Le catering n'est pas des plus appétissant mais quand on a faim on fait avec.
    A l'arrivée c'est là que les choses se compliquent, merci ADP pour cette gestion catastrophique.
    Heureusement le sac à été retrouvé.
    A bientôt pour le prochain vol qui lui j'espère ne sera pas en mode chat noir.

    • Comment 504858 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci Valérie pour le commentaire !
      Les problèmes ne m’ont pas tant dérangé que ça étant donné que je n’avais pas d’impératif. Et ça fait des choses à raconter sur FR
      Si j’avais su, j’aurais attendu d’arriver à Paris pour manger ou j’aurais été plus prévoyant à Genève
      Je ne sais vraiment pas où les sacs avaient disparus mais ils ont fait fort
      Quelques petits chats noirs me suivront à la fin de ce routing (une tempête et mon oreille souffrante) mais celui là était clairement le plus gros de la portée ^^
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504719 by
    akivi GOLD 1983 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR ! Un vol plutôt standard avec EZY (pardon, EZS !) que le Brexit a plutôt poussé à créer sa filiale autrichienne EasyJet Europe :) Par contre au sol c'est la vraie cata, déjà à GVA ça n'est pas brillant mais à ORY on touche le fond. Si tu en as le temps, ça peut valoir le coup de faire remonter l'info au service clients pour que le handler se fasse souffle dans les bronches ! Pas de chance car j'ai emprunté plusieurs fois la ligne et je n'ai jamais connu pareille situation.

    Sinon il me tarde de voir la suite du routing, et je fais partie des gens qui aiment avoir la surprise !!

    A bientôt !

    • Comment 504859 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci Guillaume pour le commentaire !
      Un vol standard mais une première pour moi avec EZS (qui ne change strictement rien de mes vols avec EZY, il faut l’avouer)
      J’ai été gâté au sol par le PIF de nos amis Suisses mais surtout par la désorganisation totale des services Français
      Je n’ai pas eu ni le temps ni le courage d’envoyer un mot au service client mais si jamais ça venait à se reproduire, ils auront double ration
      Le routing n’aura rien d’excitant niveau avions et compagnies mais le voyage était sympa
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504749 by
    Numero_2 SILVER 8857 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Micheline, qui pour moi fait plutôt référence à une automotrice diesel, n’est pas le surnom qui sied à cette BDe 4/4 qui fait partie d’une grande série, dernier best seller de ABB et des Ateliers Mécaniques de Vevey. ^^

    Et l’auteur récidive avec cette rame RABDe 500 en gare de Genève Cornavin !

    Le secteur France de GVA est une cata.

    Et oui le bagage enregistré est le handicap numéro 1 du voyageur : il faut l’éviter à tout prix.

    A bientôt pour la suite.

    • Comment 504860 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci pour ton commentaire !
      Les précisions sont très pointues, en tout cas suffisamment pointues pour impressionner un néophyte qui appelle tous vieux trains Micheline ^^
      Une chose est sure, il ne faut pas être connaisseur pour remarquer que le réseau CFF est efficace et en bon état
      Difficile d’éviter le bagage en soute alors que je partais pour 17 jours de voyage et que je venais de passer quelques jours à la montagne. Mais il est clair que le bagage enregistré est un handicap, il fait perdre de l'argent sur les LCC et du temps sur tous les types de compagnies
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504766 by
    GVA87 17 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    "je réalise justement que je serai à la montagne jusqu’au vendredi 5 et que je dois absolument prendre mon vol à Paris le samedi 6 au matin. L’option avion s’impose et c’est EZY qui aura mes faveurs, AF ne proposant pas un compromis horaire/tarif assez convenable à mon gout" --> l'option TGV n'a pas été consultée?
    Je me réjouis de la suite!

    • Comment 504861 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci pour le commentaire !
      J’ai considéré les deux options mais les prix du Lyria et de l’avion devaient être suffisamment proches pour que je choisisse l’avion
      L’option du rail reste quand même une bonne alternative face au train. Même si un GVA-ORY est théoriquement 3 fois plus rapide, on perd énormément de temps dans les aéroports et surtout en cas de retard
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504772 by
    Frednyon SILVER 2033 Commentaires

    Merci pour ce FR très bien écrit et fort agréable à lire.
    Le secteur France de GVA est une horreur, mais bien en phase avec le reste de l'aéroport... Depuis l'explosion anarchique du nombre de vols EasyJet, GVA a tellement de passagers (17 millions / an !!) et si peu de place... Une horreur bien mal gérée et peu agréable pour les pax.
    Mauvaise gestion aussi chez EasyJet ce jour là.... pas de chance.
    Les bagages en soute que veulent nous imposer les compagnies... mais c'est le pax qui à l'arrivée souffre des bagages qui se perdent ou qui ne suivent pas...
    A bientôt

    • Comment 504862 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci pour le commentaire et le compliment !
      On sent bien que GVA a du mal à faire face au trafic, et l’étroitesse de l’aérogare n’aide pas. ZRH est bien meilleur sur ce point mais on peut difficilement les comparer
      Je peux facilement comprendre que les bagages ne suivent pas lors d’une correspondance mais alors là, sur un vol de 45 minutes qui cumule 2 heures de retard au départ et 30 minutes de flottement à l’arrivée, j’ai eu un peu de mal à saisir
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504776 by
    Esteban TEAM GOLD 9014 Commentaires

    Merci pour le partage Hugo !

    En voilà un FR qui commence joliment dans la neige et qui fini dans le boudin le plus total :(

    Merci pour le coup de la double porte, ça on ne l'avait jamais fait encore.

    Quelle catastrophe cette arrivée à ORY, je dirai plus : une honte.

    A bientôt !

    • Comment 504863 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci Stephan pour le commentaire !
      Dans le boudin pour rester poli ^^
      La honte oui, surtout pour les étrangers qui viennent visiter notre pays. Quand ça n’est pas les agents de douane, c’est les bus et les bagages…
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504783 by
    nicobcn TEAM GOLD 3485 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR !

    Un sacré routing à venir !! Hâte de lire tout ça :)

    Orly au même niveau que le secteur France de GVA, c’est quand même pas brillant. Je pense que tu as tout dit sur ADP, mais rajoutons le prestataire au sol d’EZY qui a fait un travail de mer**.

    Splendide pré acheminement sur les CFF !

    A très bientôt !

    • Comment 504864 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci Nico pour le commentaire !
      Encore un routing lors duquel je vais suivre tes pas sans le vouloir. J’avais particulièrement bien étudié tes FR et leurs bonus avant mon départ
      Je ne connais pas trop les histoires de prestataires donc je ne sais pas à qui jeter la pierre mais c’est clair que le travail a été bien bâclé
      Le paysage enneigé fait tout
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504796 by
    Chevelan GOLD 11547 Commentaires

    Hello Hugo

    Tout d'abord, merci pour le double clin d'oeil !
    Les transports en commun sont l'image de marque de la Suisse... Tu prends Le train en 1ère, mazette ! ^^
    Pas terrible le secteur France à GVA, c'est blindé et tout petit.
    La queue pour atteindre le PIF est désespérément longue
    Croquer Madame parce que Monsieur n'était pas terrible, quelle horreur ! :))
    Le pompon se déroule à ORY ou c'était pire que l'arrivée dans une république bananière, Paris vous aimes...
    Bon, et bien on va vite oublier l'arriver en France et on retiendra l'aspect Suisse de ce court, (mais long), voyage de pré acheminement.
    En espérant que la suite a été moins mouvementée...

    Merci pour le partage, à très vite !

    • Comment 504865 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci Hervé pour le commentaire !
      Les transports en commun Suisses sont vraiment top. Je n’ai pas voyagé en première mais j’y suis juste passé pour la photo. Le trajet gare-aéroport est tellement court que je ne sais pas si c’est vraiment utile
      ”quelle horreur” : On est bien d’accord ;)
      Les services d’ORY avaient des airs de tiers monde ce soir là. Mon voyage me mènera dans un pays censé être moins développé que le notre mais qui était très efficace en terme d’aéroports. Comme quoi
      La suite s’est plutôt bien passée, à quelques détails près sur le retour mais rien de comparable à ce vol
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504929 by
    scorph GOLD 977 Commentaires

    Bonjour Hugo et merci pour ce report, joli petite intro touristique helvète qui nous fait saliver en vue des prochains récits. Une nouvelle fois les photos sont belles et le récit léché un plaisir à lire même sur un GVA-ORY.
    Je ne dirais jamais assez mon désamour du secteur France de GVA et des services des aéroports Parisiens... Pour Easy vous avez cumulé pour vivre au contact d'une compagnie aérienne au quotidien on s'aperçoit vite de la difficulté de faire voler des avions à l'heure...
    Bon vols !

    • Comment 505112 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci Hugo pour le commentaire !
      Un GVA-ORY sur une LCC est toujours difficile à narrer alors il faut ruser en jouant avec le texte
      Le secteur France n’est pas très grand et accueillant, tous ces vols EasyJet (qui sont quand même bien pratiques) n’arrangent rien. Quand aux services des aéroports Parisiens, ça dépend vraiment des fois. Ça n’est pas la première fois que j’ai des problèmes de livraison des bagages à ORY mais si j’y passe pas très souvent
      C’est clair que la gestion des horaires chez une compagnie comme Easy doit être un casse tête. Et les cadences sont difficiles à tenir, surtout en fin de journée. On ne peut pas trop leur en vouloir cette fois, l’avion était à l’heure, l’équipage était prêt, il ne manquait que la CC
      A bientôt :)
      Hugo

  • Comment 504934 by
    lagentsecret SILVER 10380 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "les deux semaines de pause qu’offre gracieusement mon école"
    Bien longues ces deux semaines avec un séjour à la montagne qui
    s'achève le 5 et un voyage qui dure du 6 au 23 ! (et plus si affinités)

    "Je dévoilerai les destinations finales de mon voyage dans un ou deux FR pour garder un semblant de suspens"
    Un véritable strip tease en bonne et due forme : d'ailleurs tous ces XXX semblent
    tout droit sortis de chez Jacquie et Michel.

    "c’est EZY qui aura mes faveurs"
    Elle était facile celle là

    "je suis un inconditionnel de la montagne. "
    Désormais en voyant votre pseudo je ne peux m'empêcher de vous imaginer en Génie des alpages !

    "J’assiste au tournage d’une scène de film"
    ça m'a tout l'air d'être un film sur l'adolescence d'Angela Merkel

    "rémunéré par un agent des CFF pour venter les mérites de son entreprise"
    Autant en emporte Eole

    "une famille Nantaise à la bourre et complètement dépassée par les événements "
    S'ils se laissent dépasser par tout le monde ils risquent de ne jamais arriver

    "Vous êtes plutôt branchés Boutique ou Bistro ?"
    Débranche !

    "Va pour un croque-monsieur, le soit disant best-seller"
    Hum : on est très sensible aux effets de mode

    "Le croque monsieur donne plutôt envie de croquer madame…"
    #BalanceTonC(r)oq

    "le château de Courances qui n’est pas une bicoque pour autant "
    Mais sans être une monocoque malgré tout

    "Quelle rapidité, ils ont attendu l’approbation du pape ou quoi ?"
    Vous insinuez que les employés étaient en train de buller ?

    "Au début c’était drôle, là c’est carrément insupportable "
    Vous êtes peu sensible au comique de répétition

    "J’attends, j’attends et rien ne se passe"
    Même pas Godot ?

    "en attendant que le guignol du comptoir me trouve une solution. "
    Après sa fin de non recevoir cela me semble être un espoir vain.
    Paris vous haine ;)

    "Je termine ma journée en m’acquittant de 8,30€ pour rejoindre Denfert en OrlyBus"
    Rejoindre Denfert ?
    A vous lire je pensais que vous y étiez déjà !

    "son prix exorbitant non inclus dans le Navigo"
    Qu'est-ce qu'un lorrain a à faire avec un Navigo de toutes façons ?

    A bientôt pour la suite

    • Comment 505118 by
      NZ1 SILVER AUTEUR 1082 Commentaires

      Merci pour le commentaire !
      Autant pour moi, je n’avais pas précisé que je faisait l’école buissonnière ! J’avais quand même prévu large en décidant de prendre un vol retour atterrissant à 7:00 à CDG pour ne pas rater ma rentrée à….8:00 en province
      Un véritable strip-tease, exactement. Et pour preuve, des températures qui frisaient les 0°C en début de routing jusqu’au quasi 40°C que j’ai enduré lors du voyage, j’ai bien du enlever quelques couches. Alors, on dit merci qui ?
      Trop de XXX ? J’aurais peut-être du les remplacer par des Q
      Très EZY en effet, ça n’est pas U2 qui dira le contraire
      Génie des alpages, pas encore mais je le deviendrai peut-être à force de multiplier jeux de mots et références littéraires. Pour l’instant, je reste une brebis frappée par l’effet de mode à qui l’on vend un vulgaire sandwich à 6€
      Si d’aventure le film traitait de l'adolescence d'Angela Merkel, il y aurait une sacrée erreur de mise en scène. Les bords du Léman ne font pas très RDA et Genève se trouvait plutôt coté ouest du rideau de fer. Encore que, la Suisse a toujours été neutre
      Après continant et continent, encore une erreur. Pas de pot, les homonymes auront ma peau. Peut-être est-ce parce que je sèche parfois l’école que mes mots ont des maux ?
      Bien que dépassée par les événements, cette famille s’est dépassée pour ne pas rater l’avion avion. Espérons qu’ils soient arrivées en temps et en heure sous ”le ciel de Nantes”
      Débranche comme dirait France Gall. Si (maman si) seulement Claude François l’avait écouté…
      Sensible aux effets de mode, non. Je me suis juste fait berner par EasyJet qui annonçait ce snack comme un best-seller. Force est de constater qu’ils m’ont pris pour un jambon (et qu’ils m’ont vendu les deux tranches de pain de mie, le beurre et le gruyère qui allait avec)
      Balance ton porc, balance ton coq… Oh la vache, toute la basse-cour y passe ! Etonnant car ces scandales ont éclatés au sein de la haute société
      Nul dit que les agents étaient en train de buller mais il faut reconnaitre que 30 minutes pour envoyer deux bus, c’est un peu abusé. A croire que les bus étaient coincés dans les bouchons du périph
      Je n’attendais pas Godot mais il est clair que la gestion d’ADP à été bien absurde et n’avait rien de théâtrale
      Je dirais même plus un comique de situation tant la situation était ridicule. Une véritable tragédie
      Paris nous haine, rien de nouveau. ADP, Aversion Détestation et Persécution ?
      L’enfer, on s’en rapprochait bien avec la désinvolture du cerbère de la salle des bagages (qui n’avait pourtant pas 3 têtes). Pour en revenir au théâtre, quand Sartre écrivait ”L’enfer, c'est les autres”, cette formule était probablement destinée à ce genre d’incompétents
      Par définition, un Navigo est fait pour naviguer, alors pourquoi pas. Mais il est vrai que je passe le plus clair de mon temps en province et que je ne possède pas ce précieux sésame. Mon ”navigo campagne” me coute presque 4 fois moins cher
      A bientôt :)
      Hugo

Connectez-vous pour poster un commentaire.