Avis du vol KLM Amsterdam Sao Paulo en classe Affaires

Compagnie KLM
Vol KL791
Classe Affaires
Siege 2K
Temps de vol 11:55
Décollage 22 Nov 21, 09:55
Arrivée à 22 Nov 21, 18:50
KL   #25 sur 70 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 940 avis
airberlin
Par GOLD 1144
Publié le 6 janvier 2022

Bonjour à tous,
après une longue série au Brésil et quelques vols moins intéressants pour Bordeaux, je vous retrouve une nouvelle fois pour une série de vols long-courriers à destination de…. de… de… du Brésil! Décidemment.
Il se trouve que c'est juste avant mon voyage privé au Brésil que mon employeur revoir sa classification du Brésil, le faisant passé de pays rouge à pays vert. En somme de risque de mort subite à open bar! C'est tout le paradoxe de nos normes COVID. En France comme en Allemagne. Ayant pas mal de discussions en retard en interne comme avec mes clients et prospects, je saute sur l'occasion. Sauf que entre temps je dois aussi aller aux USA. Je suis donc obligé d'avancer mon vol pour le Brésil et je me retrouve avec un programme d'avgeek puissance 15. Un week-end à Bordeaux (privé) avec le dernier vol retour AMS/STR du dimanche soir. Un départ pour Sao Paulo le lundi matin par le vol de 6h STR/AMS, un retour de Sao Paulo le dimanche en 15 avant midi, et un départ pour les USA le lundi suivant à 10h, donc moins de 24h ensuite. Dur dur quand même surtout dans la gestion des bagages.
Qui dit billet modifié deux semaines avant, dit prix élevé de je crois près de 4000€. Pour une fois je ferai le plein de miles. Étonnement pas de choix de compagnie, tout semble overbooké. Il faut dire que mon entreprise a introduit un nouvel outil de réservation des plus étranges. Suivant l'heure de départ il nous crache différentes compagnies que l'on peut sélectionner mais pas forcément avec des départs à l'heure dite. Donc en jouant un peu de la souris et du clavier on arrive à faire sortir différentes options. La seule autre disponible dans mon cas se résumait à Swiss pour 7000€. Autant dire un non choix.
Voici donc le routing.


Routing


Je vous avais laissé au "Lounge 1" d'Amsterdam, qui est le hall central des vols Schengen. La PAF est passé en 30s, le temps de tendre mon passeport à un préposé qui me souhaite un bon voyage.
Nous voici dans ce qui est peut-être appelé le Lounge 2, je ne le sais pas mais ce serais logique, en considérant que la nomenclature Lounge 1/2 ait quoi que ce soit de logique.
Quand je vous parlais de faux-plafonds à AMS. Et bien ici je le trouve parfait. Comme quoi c'est simple et AMS sait faire. 


photo img_1003

Direction le Crown Lounge qui est aussi appelé du doux petit nom de Airline Lounge 52 à Schipol…. Ayant mis le réveil à 4h05 pour un départ à 4h20, je n'ai bien évidemment eu que le temps de mettre mes habits (et encore à l'endroit) mais ni douche ni rien donc je profite de mes deux heures à AMS pour remédier à cette absence d'hygiène fondamentale. Surtout que mon vol en B777 signifie une business 2-2-2 avec donc un voisin ou une voisine.

Je connais le système chez KLM, il ne faut surtout pas parler à une dragonne qui sinon aurait qqchose à faire, il faut aller dire bonjour à la borne. Sauf que celle-ci ne reconnait pas mon BP. La dragonne présente à proximité et au demeurant fort aimable n'est pas plus habile que moi. Elle pianote donc sur son ordinateur et est obligée de rentrer plein d'informations en s'excusant du temps que cela prend. Au final j'ai ma réservation pour "tout de suite", ce qui signifie une attente de moins de 5min car le système est entièrement informatisé et elle ne peut me délivrer de clé (même informatique).


photo img_1004

Effectivement l'email arrive sans que j'ai eu le temps de boire mon café trop chaud. 


photo img_1004aphoto img_1004b

Il faut alors scanner le QR code de l'email devant le lecteur de la porte. Je clique donc sur le dit QR code qui arrive en grand sur mon écran. CA MARCHE PAS!!! Heureusement une agente d'entretient des plus charmante (et à l'accent noir américain), m'explique qu'il faut laisser le QR code en petit au bout de l'email et le scanner ainsi. Effectivement ça fonctionne immédiatement. Merci à elle.


photo img_1007

Si vous connaissez les douches du salon Schengen (aussi appelé du doux petit nom Airline Lounge 25), ici rien avoir. Tout est beau, propre et en bon état. Pas beaucoup plus d'aménities cependant mais au moins du savon et champoing séparé, la base en somme. Certaines mauvaises langues diraient qu'on apprend à se satisfaire de peu sur KLM^^


photo img_1005photo img_1006

Je pars ensuite faire un tout des lieux en quête d'un endroit calme pour travailler.


photo img_1008photo img_1009photo img_1010

.


photo img_1011photo img_1012photo img_1013

Malheureusement tous les espaces de travail au fond de l'image précédente sont pris, ce qui prouve bien que certains utilisent leur temps au salon non pas pour glander mais bien pour travailler. 


photo img_1014photo img_1015photo img_1016

L'étage est comme souvent vide et je me mettrai sur une table mixte travail / restauration qui a l'inconvénient cependant d'être un peu basse.


photo img_1017photo img_1018

Le bar ici a rouvert ce qui est une bonne chose.


Je pars à la dernière minute du fait de réunions plus complexes que prévu. Direction les portes F, donc dans la continuité du couloir qui même au lounge (au doux petit nom de Holland Boulevard).


photo img_1021photo img_1022

Alors il semble que ce soit ici. L'espace est très exigu, je m'approche de l'entrée rouge, celle des SkyPriority. 


photo img_1023photo img_1024

On a une grognasse (brésilienne étrange donc, normalement c'est un qualificatif plus européen que brésilien) qui bloque la file SP avec son chariot et ses tonnes de bagages à main et qui refuse de partir malgré les demandes d'une agente que fera preuve d'une patience sans limite. Au final elle se rabattra en première dans la file encore fermée des Eco. Je reproche donc juste à cette agente si charmante de ne pas avoir appelé la sécurité pour virer cette grognasse de façon permanente du vol. Des baffes se perdent !

Les fauves (les doux) sont lâchés.  


photo img_1025

Las séparation Business / Eco est ici indiquée en toute discrétion. 


photo img_1026photo img_1027

Accueil classique, plus dans l'efficace que dans le "warm welcome".

Je prend place à mon 2K qui est le siège hublot à droite. Ma voisine (j'ai donc bien fait de prendre une douche!) est déjà en place ce qui n'aide pas pour s'installer. Ce siège en effet n'offre que très peu d'espaces de rangement à mon gout. Il y a un petit espace sous l'écran (mais en V donc impossible d'y loger un ordinateur), et un autre à droite du siège mais sans porte de maintient. 


photo img_1028photo img_1029photo img_1030

J'empilerai le coussin sur mes affaires. La couverture elle finit dans la boite à pieds.


photo img_1031

Le verre d'accueil arrive, il n'est pas encore 10h, je reste donc à l'eau. Cette verrerie est splendide.


photo img_1032

Une séparation inamovible évite tout - potentiel - regard baladeur sur sa voisine. Elle est espagnole mais vit en France. (oui je lui ai parlé, on ne découvre pas tout qu'avec les yeux, n'est ce pas les p'tits jeunes) 


photo img_1033

Mon voisin est un A330 qui devient rare chez KLM.


photo img_1034

Nous sommes prêt au départ. Chose étonnante pendant l'embarquement des annonces ont été faites en Espagnol de loger uniquement les gros bagages dans les coffres et les petits sous le siège devant soi. Je pense que KLM n'avait pas de PNC parlant portugais et s'est dit que espagnol portugais… c'est presque pareil. Bon si ça fait un peu brouillon tout de même il est vrai que beaucoup de brésilien comprennent l'espagnol mais pas forcément l'anglais.


photo img_1035photo img_1036

Le menu disponible dès l'embarquement sur le siège. 
Si vous avez lu plusieurs FR sur KLM en Business LC auparavant, vous avez certainement déjà goutté à la plupart des plats. Ce sera effectivement mon cas avec l'option Chevelan qui sera mon choix de ce jour. Mais franchement j'aurais pu prendre les trois plats. 


photo img_1037photo img_1038

.


photo img_1039photo img_1040

Allez hop, roulage


photo img_1041

Un autre B77W


photo img_1042

Air Bulgaria


photo img_1043photo img_1044

Décollage sur la 36L


photo img_1045photo img_1046photo img_1047

.


photo img_1048photo img_1049photo img_1050

Le temps est plendide.


photo img_1051photo img_1052photo img_1053

.


photo img_1054photo img_1055

Et peu de temps après nous sommes déjà au dessus de l'Angleterre avec ici le détroit de la Tamise au niveau de Southend.


photo img_1056

Et un endroit que je connais bien, Basildon dans l'Essex, son site Ford - endroit où j'ai même vécu / travaillé quelques mois. 


photo img_1057

Darfort Crossing avec le pont Queen Elisabeth II - attention payant sur la M25 sinon gratuite comme l'ensemble des Motorway au Royaume Uni.


photo img_1058

London City Airport


photo img_1059photo img_1060

La City, endroit très agréable de London car presque sans voiture grâce à la Congestion Charge.


photo img_1061

Hyde Park au milieu à gauche, personnellement mon préféré. 


photo img_1062

J'ai habité là dans le W4.


photo img_1063

London Heathrow Airport


photo img_1064

Face à la beauté de ce paysage tinté de nostalgie (I love Britain!), j'ai loupé l'instant Apéro. Le plateau arrive, j'agrément l'entrée de Champagne pas mauvais.


Je galère un peu pour me connecter au WIFI. Je prends cette fois le pass travail à 18€ car j'ai besoin de travailler un peu après ma sieste obligatoire pour compenser mes 2h30 seulement de sommeil.


photo img_1066photo img_1065

Le plateau tel qu'apporté. Sur cette configuration, je ne me sépare pas du plateau ne sachant pas où le mettre sinon dans cette cabine exiguë.


photo img_1067

Soupe de choux-fleurs, bonne. 


photo img_1068

Salade avec trop d'olives pour moi. 


photo img_1069

Beurre sans intérêt, je préférais encore l'huile d'olive avant COVID.


photo img_1070photo img_1073

Je profite du petit temps mort avant le plat de résistance pour regarder le temps de ma destination. Otimo!!!


photo img_1074

Mon plat thai arrive tel quel.


photo img_1075

La présentation est très belle, pour ce qui est des goûts, je n'ai pas aimé plus que ça. Les légumes sont sans goût. La viande a un goût de boite de conserve, le poisson est trop cuit. C'est donc sans plus. Question de goût je pense. Je mange quand même le tout, j'ai horreur de gâcher^^.


photo img_1076

Le dessert est lui aussi un peu industriel. Ce repas apporte donc une note mitigée. 
Baileys et thé sont idéaux pour dormir.  


photo img_1077

Je ferme les yeux ici. Le siège est très confortable pour dormir, je le trouve même plus large que sur les B787 personnellement. Après quelques heures de repos, je travaillerai aussi. Le WIFI est tout juste suffisant pour accéder à des documents en ligne (sharepoint et autre drives). 


photo img_1078

Les côtes nord brésiliennes.


photo img_1079photo img_1080

La seconde collation arrive 1h30 avant arrivée. Le timing est bien meilleur que par le passé, ce qui était le gros point noir de KLM à mon goût. J'ai eu quasiment le même plateau lors de mon AMS/GIG 3 semaines plus tôt. Seul le dessert diffère. Mais j'aime bien ce veggie burger.  


photo img_1081photo img_1082

Il ne paye pas de mine mais la fausse viande fait très bonne illusion et le tout reste bien moelleux. 


photo img_1083

Puis vient la distribution de KLMaisonettes, la marque de fabrique de la compagnie. C'est une vraie fierté pour la cheffe de cabine qui y met tout son cœur. Comme d'ailleurs dans le reste du service auparavant. Il faut dire qu'elle a un passager dernière nous qui est en train de finir sa collection de 104 maisonnettes. Non pas la Première mais la Troisième collection !!!!!! Ryan Bingham peut aller se rhabiller il semble.


photo img_1084

Je note pendant la descente que les ajustements de ce B777 me font penser à la qualité d'assemblage de ma première Renault^^.


photo img_1086

Nous arrivons par le Nord sur Guarulhos avec ses pistes orientées Nord/Sud. Le paysage est peuplé de collines verdoyantes. J'aime beaucoup.


photo img_1087photo img_1088photo img_1089

La finale se fait plus au milieu de Favelas cependant. 


photo img_1090photo img_1091

Tel Christoph Collomb criant Terre, les pistes de GRU se dévoilent. LATAM en attente de décollage. 


photo img_1092photo img_1093

Le coin des gros porteurs. Je ne sais pas pourquoi ils ne sont pas en porte. Après beaucoup d'Européens proposent des vols de nuit à l'aller aussi, qui arrivent tôt à GRU (genre 6h00) et ne repartent que le soir à nouveau en Europe. Peut-être ne séjournent-ils pas en porte pour ne pas immobiliser une position.


photo img_1094photo img_1095photo img_1096

Guarulhos est base de LATAM (je pense le numéro un même en domestique) et de GOL.


photo img_1097photo img_1098

Ce TAP nous a suivi.


photo img_1099photo img_1100

AZUL vient sur les grands aéroports principalement en A320/A321.


photo img_1101photo img_1102

Le débarquement se fait en porte 2 avec l'Eco bloquée par le personnel de bord qui aura bien fait son travail durant tout le vol. Auparavant une employée de la compagnie sur GRU est entrée en cabine pour faire une annonce en portugais brésilien de bien récupérer son bagage après immigration pour réenregistrement domestique (en somme comme aux USA).


photo img_1103photo img_1104

Je ne me presse pas car je n'ai pas de correspondance. J'en profite donc pour quelques prises de vues dédicaces.

@Leadership 


photo img_1105

@KL651 @Dany67


photo img_1107

@Nollaig @Tango_Bravo380


photo img_1108

L'immigration va relativement vite. Genre 10-15min d'attente. Je tombe sur un stagiaire en observation par son tuteur… Forcément je suis bon pour un examen en règle de tous mes documents ;) 
Il me fait remarqué que j'était encore dans le pays il y a 20 jours. Oui merci c'est bien moi. Il s'amusera ensuite à coller son tampon juste à côté de celui de sa collègues trois semaines avant. J'aurai donc une page quadritamponnée Brasil! 


photo img_1109

La douane ne m'arrête pas en passant avec mon bagage, tant mieux. Je suis ensuite dans le Duty Free obligatoire mais il est possible de prendre dans celui-ci une porte dérobée sur la gauche pour sortir de suite.


photo img_1110

Pour les ré-enregistrements domestiques, les comptoirs sont bien fléchés (oui il faut passer au comptoir). Moi je monte d'un étage pour prendre mon UBER jusqu'à Campinas.


photo img_1111

Pour ne pas voir donner qu'une vision idéique de ce pays…. je me suis fait avoir par un chauffeur malotru. Guarulhos - Campinas, ce sont 1h30 de route en passant par la rocade ouest de Sao Paulo. Sauf que là mon chauffeur a senti le bon plan pour se faire un max de frique (ils ne font jamais des courses à 270R$, un peu plus de 40€). Il prend donc la rocade qui fait tout le tour de Sao Paulo par le nord, est et sud avant l'autoroute de Campinas, je m'en suis aperçu que un peu tard. Dans mon portugais très approximatif, dur aussi d'exprimer mon mécontentement. Au final il m'amène à bon port mais en 2h30 au lieu d'1h30. Il a prétexté les embouteillages par l'autre route alors que tout est vert en ce jour. Il a même le toupet de me donner sa carte pour que je l'appelle au retour, tu penses! La course elle me coute maintenant plus de 400R$. Mais c'est oublier que UBER est le Amazone de la mobilité avec un service client (du moins pour UBER do Brasil) très efficace. Je ferai une réclamation et serait remboursé au prix initial de ma course, soit 270R$. Ce chauffeur malotru en sera de sa poche pour les 1h de conduite en plus, le carburant en plus et les péages en plus. Ca lui servira de leçon.


photo img_1112

Sur ce je vous laisse en attendant la suite. 

Afficher la suite

Verdict

KLM

7.1/10
Cabine6.0
Equipage9.0
Divertissements6.0
Restauration7.5

KLM Crown Lounge 5 - Non Schengen

7.5/10
Confort10.0
Restauration6.0
Divertissements7.0
Services7.0

Amsterdam - AMS

7.4/10
Fluidité8.0
Accès6.0
Services7.0
Propreté8.5

Sao Paulo - GRU

7.1/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté6.5

Conclusion

KLM: Je ne suis pas fan de cette cabine qui ne fait pas très Premium. Mais le lit est confortable. Equipage très bien. IFE un peu pauvre en contenu de qualité, notamment récent. WIFI tout juste pour travailler. Repas qui ne m'a pas trop plut mais c'est plus une question de goût.
GRU n'est pas mon aéroport préféré à qui je préfère GIG mais la partie internationale a été refaite et est à niveau.
Le KLM Crown Lounge est malheureusement desservi par sa restauration trop cantine.

Informations sur la ligne Amsterdam (AMS) Sao Paulo (GRU)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Amsterdam (AMS) → Sao Paulo (GRU).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est KLM avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 12 heures et 1 minutes.

  Plus d'informations

13 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 591311 by
    jules67500 GOLD 5913 Commentaires

    Merci Vinvent pour ce nouveau FR :)

    Le Crown Lounge non-Schengen est toujours aussi sympathique et les douches sont modernes, bon point.

    A bord, le siège n'est pas forcément au niveau mais comme tu le dis, ça permet de faire d'agréables rencontres (parfois).

    Prestation pas forcément des plus détonantes de KLM mais ça fait le job et tu as pu te reposer et travailler tout en confort.

    Peut-être ne séjournent-ils pas en porte pour ne pas immobiliser une position.

    Les américains le font oui, car les vols de jour ne sont pas économiquement viables (ils arriveraient trop tard pour les connexions aux USA)

    • Comment 592293 by
      airberlin GOLD AUTEUR 1557 Commentaires

      Un siège qui effectivement n'est pas le mieux pour une compagnie comme KLM sur des destinations Business où la plupart des passagers sont seuls. J'attent un retrofit sur les B777-300ER une fois les B737 terminés.

  • Comment 591317 by
    Esteban TEAM GOLD 16279 Commentaires

    Merci Vincent pour cette nouvelle série qui s'annonce,

    La signatétique et l'appellation des salons à Amsterdam n'a aucun sens et je suis surpris qu'après tout ce temps, KLM ne s'en soit toujours pas rendue compte. Encore une bonne vieille habitude encrée dans les mémoires.

    Effectivement, ne pas parler au personnel à l'accueil est une bonne idée, car très (trop) souvent tu te fais remballer, tu as dû tomber sur la nouvelle gentille du jour :) Ca arrive des fois.

    Clairement ces douches n'ont rien à voir avec celle du salon numéro je sais plus combien, enfin, celui de Schengen. C'est spacieux et agréable.

    A bord, bien du 2-2-2 avec peu de rangement, ce qui est bien dommage. L'avantage de Tanti Lufthi c'est de proposer un poil plus de rangement dans son 2-2-2 mais elle, a part les A350 qu'elle a racheté à Philippines Airlines, n'a pas de full access.

    Le catering bien dommage de retomber sur encore la même chose, seul le veggie burger m'aurait attiré tant il m'a plu pour aller à Chicago.

    A bientôt !

    • Comment 592295 by
      airberlin GOLD AUTEUR 1557 Commentaires

      Merci Stephan. Effectivement le siège LH a bien plus de rangements. Après je ne suis pas fan de son confort. Je sais pour bien trop prendre KLM que les menus et les vins peuvent être vite rébarbatifs.

  • Comment 591556 by
    JournoFlyer SILVER 60 Commentaires

    Merci pour ce partage. Le réveil matinal a dû être bien dur mais heureusement qu'il y a le salon pour se rafraichir et se reposer un peu. Et puis c'est mieux pour engager la conversation avec le/la voisin(e) de siège :)
    Le vol en lui-même a l'air bien agréable même si le repas n'est pas non plus de la plus haute gastronomie...
    Et quelles belles photos de Londres et des côtes brésiliennes à l'arrivée !
    A bientôt

    • Comment 592296 by
      airberlin GOLD AUTEUR 1557 Commentaires

      Merci de ton commentaire. Effectivement très content de survoler Londres sachant que je n'ai plus la chance d'y aller depuis quelques années déjà. Vol qui se fait bien tout de même, soyons francs c'est bien plus dur en Eco... :(

  • Comment 591576 by
    lefrid BRONZE 1105 Commentaires

    Salut Vincent pour le récit.

    mais ni douche ni rien donc je profite de mes deux heures à AMS pour remédier à cette absence d'hygiène fondamentale.

    Je suppose que tu avais un plan B si les douches n'étaient pas dispo. Genre des lingettes? A priori l'impasse d'une journée ne devrait pas mener à une révolte dans l'avion :-)
    Je pense qu'en interrogeant l'auditoire des FRistes, on devrait pouvoir lever quelques anecdotes intéressantes qui pourraient aboutir au "hall of shame"
    Ces boites à pied ont vraiment une taille ridicule pour ceux qui ont des grandes guibolles et les espaces de rangement sont du même tonneau (ridicules). C'est ce qui me fait préférer LX/WK/OS à LH quand je peux.
    A bientôt

  • Comment 591601 by
    tsow SILVER 1991 Commentaires

    Merci Vinvent pour ce FR !

    Le lounge est sympa même si je n'ai jamais compris la nomenclature de ces salons (25, 52, 1, 2...). C'est quand même fou que l'employee n'ait aucun moyen d'agir sur le système de réservation des douches.

    À bord c'est une cabine qui fait un peu datée et comparé au 787 il n'y a effectivement aucun espace autour du siège, c'est un peu dommage que ces avions ne soient pas rétrofittés.

    Le catering est correct et comme souvent j'ai l'impression l'équipage est très professionnel et sympa.

    les ajustements de ce B777 me font penser à la qualité d'assemblage de ma première Renault^^.

    Je me suis fait plusieurs fois la même réflexion sur des 777^^

    À bientôt!

    • Comment 592300 by
      airberlin GOLD AUTEUR 1557 Commentaires

      Merci Tiedel de ton commentaire. La nomenclature est incompréhensible mais je suppose qu'elle est du fait de l'aéroport car les salons BA ou Aspire ont eux aussi un petit numéro... Pour ce qui est du Brésil, si c'est avec KL, mieux vaut arriver sur Rio avec le B787, si c'est avec Air France mieux vaut arriver sur Sao Paulo avec l'A350 (ou on B777 BEST en second vol).

  • Comment 591721 by
    Chevelan GOLD 16634 Commentaires

    Salut Vincent

    J'aime beaucoup ce salon à AMS !
    Option Chevelan à bord, effectivement les goûts et les couleurs... Perso j'avais vraiment adoré les plats Thaï.
    Le burger Canada Dry est bluffant.
    Pas trop de problèmes pour sortir indemne de l'aéroport ^^
    Le chauffeur de taxi en a pris pour son grade, il risque de comprendre la leçon, y a t'il un bus qui fait la navette entre Garulos et Campinas ?

    Merci pour le partage, à bientôt.

  • Comment 592249 by
    Leadership TEAM GOLD 5279 Commentaires

    Merci Vincent pour cette suite et cette dédicace!
    Je note une erreur sur ton type avion, il s'agit d'un -200ER au vue de l'aile/moteur.
    Ce salon KL est bien plus agréable que le schengen avec sa lumière naturelle et sa vue sur le tarmac.
    Une cabine vraiment datée et peu adapté pour les voyageurs individuels.
    Un catering qui est original, j'aime bien la présentation du plat et du dessert, mais globalement, ça ne fait pas business.
    Tu as bien fait de faire une réclamation pour ton uber, j'espère qu'il risque de se faire radier si il continue cette pratique.
    A+

    • Comment 592302 by
      airberlin GOLD AUTEUR 1557 Commentaires

      Merci Flavien de ton commentaire. Je t'avoue que je ne peux te dire pour l'avion, je ne suis pas un expert. Je note juste que le vol était prévu en B777-300ER et que Sao Paulo est normalement tout le temps en B77W. La cabine Business est exactement la même sur 300 et 200 donc impossible pour moi de te confirmer. Je n'ai plus de sauvegarde de l'immatriculation ou du vol radar.
      A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.