Avis du vol Air France Paris Buenos Aires en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF228
Classe Affaires
Siege 5A
Temps de vol 13:55
Décollage 02 Mai 19, 23:20
Arrivée à 03 Mai 19, 08:15
AF   #19 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5176 avis
ChrisB
Par GOLD 2608
Publié le 14 mars 2022

Vous êtes river plate ou bocca junior?


Bonjour à tous et bienvenue dans cette suite de série latina!

J'avais toujours été envieux des personnes que je rencontraient qui avaient eu l'opportunité de voyager pendant plusieurs mois sans contraintes, avec le recul je conseille à tous ceux qui hésitent encore de foncer, c'est à ce jour mon meilleur souvenir de voyage, et la meilleure expérience de "liberté".

Ces vols datent de 2019, une époque sans covid, époque que nous semblons rejoindre petit à petit. C'est la première série de vols que j'ai reporté sur FR (en anglais à l'époque) quelques jours après leurs vols effectifs, je souhaitais partager cette expérience avec vous, chers francophones. 

Premier arrêt l'Argentine! Pourquoi?
- Une gastronomie de dingue
- De très beaux vignobles
- Des gens chaleureux et sympathiques
- Des paysages à couper le souffle
- Buenos Aires

Oh et vous ai-je mentionné la gastronomie de dingue? 


Miles Flying blue accumulés: 5498
Points XP: 36 


 Rappel du routing aérien de notre voyage qui nous emmènera en Argentine, Chili, Perou, Bolivie, Equateur et Colombie.

L'Aller:
Londres - Paris CDG: Air France A320 rapport ici
Paris CDG - Buenos Aires EZE: Air France B777-200 rapport ici

Argentine
Iguazu - Buenos Aires AEP: Latam A320 rapport ici
Buenos Aires AEP - Salta: Latam A320 rapport ici
Salta - Cordoba: Aerolineas Argentinas B737-800 rapport ici
Cordoba - Mendoza: Aerolineas Argentinas (Austral) E190 rapport ici

Chili
Santiago - Antofagasta: Sky Airlines A320 rapport ici

Perou
Lima - Iquitos: Viva Air A320 rapport ici
Iquitos - Lima: Viva Air A320  rapport ici
 
Colombie
Medellin - San Andres: Latam  A320 Rapport ici
San Andres - Cartagena: Latam A320 rapport ici
Santa Marta - Bogota: Latam A320 rapport ici

Le Retour
Bogota - Paris CDG: Air France B787-9 rapport ici
Paris CDG - Londres Heathrow: Air France A318 rapport ici


https://static.flight-report.com/media/photos/9397/1625479928BSKO/2019.jpg
https://static.flight-report.com/media/photos/9397/1625479928BSKO/screenshot_20190502-204649_air-france.jpg
Pour un open-jaw depuis Londres avec Buenos Aires / retour par Bogota, Air France est plutôt bien positionnée, avec environ £900 A/R par personne en Y, nous regardons en J juste pour "le fun" et là je bondis de mon canapé comme un gosse: £1659.

C'était ma première fois en Business en si long courrier, et j'avais pu faire le même trajet 6 ans plus tôt en économie (aussi reporté sur FR), la comparaison allait être dingue. On se souvient tous de ses premières fois.

Mon statut de silver à l'époque me permet de rajouter 1 baggage, en plus de ce qu'offre typiquement la Business soit au total pas moins de 3 baggages en soute, et 2 en cabine, ce qui est assez conséquent.
Nous ne partirons qu'avec un sac en soute et un sac à dos pour 5 mois… si si (Nico83et13 je peux t'expliquer comment c'est possible!)  


Nous avons réservé nos sièges lors de l'achat des sièges à bord de B777-200ER de 312 sièges.


photo plan-cabine-lc-plan-b7730-200-312-best

L'application d'Air France qu'on connaît tous, mais qui à l'époque connaissait quelques déboires encore. Ma deuxième moitié, pour des raisons historiques, n'avait pas l'application Air France mais KLM et l'enregistrement n'avait pas fonctionné pour lui.


photo screenshot_20190502-204705_air-france

Air France a été dans le premier peloton des compagnies aériennes à proposer une presse digitale et variée à dispo de ses passagers, à l'époque, en plus de la presse papier disponible en passerelle d'embarquement.

En étant gold ou en Business, nous avons accès à toute l'offre.  


photo screenshot_20190826-212355_air-france-play

J'ai aussi essayé pour vous l'application Skyteam, pour ne rien perdre des différentes possibilités.

L'application était assez vieillote dans son interface utilisateur, et d'ailleurs SKyteam a arrêté de la proposer. Néanmoins l'ensemble des programmes de vols de tous les membres skyteam était téléchargeable sur l'appli, ainsi que l'ensemble des salons Skyteam de la planète et ce qu'ils proposent.


photo screenshot_20190826-135656_skyteam

à paris - aéroport charles de gaulle


Je vous avais laissé au Hall K, les vols de Londres arrivent invariablement à l'extrémité du long ver de terre qu'est le terminal 2E hall K.


photo 201905022568-1

Nous allons tout de go au salon 2E hall K, naïvement, nous suivons les panneaux.


salon air france 2e hall l


photo 20210918_100743

Et là, quelle déception, en ayant visité le salon Skyteam au T4 de LHR…


photo 20190502_184931

Le salon a été mainte fois reporté, et est dans le jus des salons Air France des années 90/2000.

Il n'est pas spécialement grand, même s'il comporte une mezzanine. Il a bien tout le côté glouglou et solide nécessaires mais manque d'effet spectaculaire et de divertissements.

Et que dire de cette vue qu'un prisonnier ne nous envie pas? 

Après avoir pris le goûter à l'étage et quelques boissons, nous essayons de trouver mieux ailleurs. Je ne faisais pas encore mes devoirs à l'époque, et n'allait pas voir sur FR les salons, mais j'étais convaincu qu'au L le salon ne pourrait pas être pire, le bâtiment étant plus récent après tout.


photo 20190502_190149

Je fais une MichelG, je me permets de faire du salon hopping! Et pourquoi pas? Avec tant d'heures d'avance à flanner, nous pouvions prendre le risque.

Le cheminement est tout à fait simple, il faut juste savoir se montrer convaincant en arrivant au Hall L, repasser la sécurité et dire à la personne du PIF que nous avons l'accord d'Air France avant qu'elle vous dise sèchement que votre carte d'embarquement n'est pas valable et que nous n'avons rien à faire ici. 


au salon air france 2E hall L


L'accueil est tout à fait cordial, clairement nous ne sommes pas les premiers à faire ce changement de salon sauvage puisqu'elle nous dit de bien partir du salon 1h avant le décollage au plus tard.

Nous nous faisons un petit tour du salon qui semble vaste, surtout en sortant du salon au Hall K.

La fameuse colonne lumineuse en allant aux douches / saunas / soins. 


photo 20190502_203751

Le salon Air France a réouvert en 2018 après de longs travaux. Il est maintenant très lumineux, avec de grandes baies vitrées, beaucoup de sièges, d'espaces de travail et un coin VIP.

La dame à l'acceuil nous a dit que le salon fut conçu pour apporter plus une touche à la française, et je trouve que c'est clairement réussi. Je pense qu'on peut parler d'élégance puisque la décoration est bien présente mais reste subtile, on n'est pas à casto (salon Hall K) ni à Dubaï, la vue sur le terminal 2 est un vrai plus, je trouve qu'il est le prototype de ce qu'un salon devrait être, d'ailleurs on sent ici les prémices du nouveau salon au 2F.

 On note aussi la présence d'un bar avec un barman à dispo, ce qui est tout de même très appréciable.  
La serpillère qu'il a laissé trainé beaucoup moins.. 


photo 20190502_195325

Nous voici donc au bar "Le Balcon", dont le barman qui y officie fut formé à l'hôtel Lancaster de Paris nous a-t-il dit. 

Nous nous laissons tenter par deux cocktails qu'il nous propose après nous avoir demandé quelques questions sur nos goûts, le mien sera composé à base de champagne - je suis démasqué.

Pour l'accompagner une petite quiche prise au comptoir et nous avons également réservé notre créneau au sauna - la préposée au comptoir des réservations nous a donné la petite notice explicative qui dit bien que c'est un lieu où il fait chaud. 

Tu m'étonnes Simone (référence pour Chevelan). 


photo 20190502_200114

De l'autre côté du bar on retrouve un point presse (que vous voyez à droite) et un buffet en libre service, on y trouve des pâtes, plats froids, fromages, pâtisseries, soupe etc. 
On y retrouve aussi une sélection de vins blancs et rouges, et des bulles.
 
 Les plats chauds sont à commander directement en cuisine à l'autre bout du salon, où il y avait pas mal de monde. 


photo 20190828_182052

Le côté bienêtre du salon n'est pas du tout négligé bien au contraire..

On commence par le soin du visage Clarins qu'il faut réserver dès que vous arrivez au salon, ils sont souvent complets. 


photo 20190502_194854

Des espaces de détente avec des leds pour un mood lighting et des rideaux pour plus d'intimité


photo 20190502_194211photo img-20190506-wa0002

et des saunas assez spacieux que nous avons réservé.


photo 20190502_201805

Et la douche avec les produits Clarins, très spacieuse, que nous avons aussi essayé XD.


photo 20190502_211246

Environ une heure trente avant l'embarquement nous retournons au hall K tout propres et décontractés.


retour au hall K


Pour moi c'est vraiment mon endroit préféré de CDG. Déjà il a un beau design, ensuite il y a plein de sièges, de prises de courant, points de vente, les méridiennes avec vue sur les avions ça et là… 
Et puis comme à Changi, c'est tout de même plus agréable de marcher sur de la moquette que du carrelage.


photo dsc02566

Et voilà enfin l'embarquement est lancé avec les priorités en premier.

Notre B777-200ER du soir, Papa Lima, connu pour avoir été filmé lors d'un grand check de maintenance. Il est relié par deux passerelles, une pour les seigneurs et dames, l'autre pour les autres… (vocabulaire copyright Lefrid :p

J'aime bien l'aperçu du B772.
Depuis qu'AF a reçu les B772 en 1998, ils ont toujours été positionnés sur cette route, maintenant les 789 ont pris la relève. 


photo 20190502_222759

à bord du b777-200


Appareil: Boeing 777-228ER
Immatriculation: F-GSPL
Moteurs: 2x GE90
Age: 20 Years
Config: J28 W24 Y264
Observation: En 2019 il était encore aux vieilles couleurs "1998", depuis il a la livrée "crevette" et s'appelle Biarritz.


photo 20190502_223404

Le deuxième dreamliner reçu par Air France à notre droite.


photo 20190502_222930

Et là bam! Surprise!
La cabine est certes jaunâtre mais les sièges donnent immédiatement un sentiment d'espace et de luxe. C'est comme si toutes les pubs, la magie, l'élegance, le côté sélectif du voyage aérien prenaient tout à coup tout leur sens…

Les années à voyager très sommairement sur RYR ou EZY semblent bien révolues, et ce n'est que le début de mes surprises.


photo 20190502_224136photo 20190502_225301photo 20190502_225932

Le superbe siège Cyrus de la cabine Best disposé en 1-2-1, c'est le siège classique qu'on retrouve sur B772, certains B773, B787 et à priori certains A350 à venir.

Voici quelques observations:
- La boîte à pieds est convenable, voire généreuse par rapport à d'autres sièges J que j'ai pu lire sur FR
- L’accoudoir est solide et se rétracte
- Tous les sièges sont positionnés en avant de la marche, ce qui semble évident mais pas automatique (oui British Airways je pense à toi)
- Beaucoup d'espaces de rangements, encore plus si vous comparez à d'autres majors européennes: sous la boite à pieds où se trouvent les pantoufles offertes par Mémé Air France, deux sur les côtés du siège le petit placard à porte rouge et son miroir de vanité, les petits élastique noirs pour attacher mon appareil photo ou ma bouteille d'eau… Un vrai effet boudoir! Sans oublier bien sûr l’énorme coffre à bagage au dessus. 


photo 20190502_225127

- Différentes options lumineuses, sous la table et dans le boudoir, sur le côté du siège comme en TGV, et le plafonnier. On regrette l'absence de mood lighting comme présent sur les derniers B773 COI.
- J'aime beaucoup le cocon qui entoure le siège en position assise, ce qui offre une petite intimité par contre si vous voyagez avec votre moitié de l'autre côté du couloir c'est assez dur pour se parler. On ne peut pas tout avoir…
- Les grands classiques de branchement électroniques avec des prises USB, EU et UK
- Bien sur ces sièges sont full flat
- On retrouve le cintre sur le siège, prêt à être emmené par l'équipage, une spécificité toute Air France. 


photo 20190502_224436

- L'IFE pivote comme montré et assez grand, la télécommande est un brin lente par rapport à l'écran mais rien de méchant.
- Petite mention spéciale pour le coussin vraiment très confortable, la couverture pourrait être un petit peu plus grande.
- Le casque anti-bruit n'est pas non plus un Bose mais plutôt correct - je pense que le test mérite d'être fait en éco à côté de deux enfants qui pleurent pour être certain.


L'équipage passe rapidement nous saluer, puis le commandant passe en cabine également dans le lourd poids de la tradition.

J'imagine qu'il y a un effet "première fois", même si toutes ne sont pas glorieuses,  mais c'est à ce jour le meilleur équipage que j'ai eu.


Déjà l'hôtesse qui s'occupe de ma rangée a tout de suite décelé en me voyant mon état de déshydratation aigue, et fidèle à hippocrate, souhaite apaiser cette soif qui altérait dangereusement mes facultés. 


photo 20190502_231159

C'est parti pour le taxi avec l'ancienne video (ben oui c'est 2019!)


photo 20190502_232428

La petite notice de sécurité.


photo 20190502_225817

Et enfin ce bruit magique et rugissant qui annonce les vacances avec entrain, trompettes et kérosène.

Nous partons de la 26L. 


photo 20190502_233338

Les trousses de confort sont aux couleurs des 85 ans d'Air France et plutôt de bonne facture par rapport à d'autres trousses.  Je dis ça car je m'en sers encore comme trousse à médoc.. 
On notera:
- Les chaussettes
- Les crèmes hydratantes et revitalisantes Clarins
- Un stylo
- Un essuie-lunette
- Le masque moelleux pour dodo fructueux
- Chausse pieds
- Brosse à dents et dentifrice
- Bouchons d'oreilles
- Protège casques hygiénique
- Le peigne (maintenant disparu)
- Les chaussons pour déambuler comme chez mémé (maintenant disparu)


photo 20190502_231642

Notre PNC super star se présente à nous en s'appuyant sur ses genoux afin de ne pas trop nous regarder de hauteur, un demi pas vers le style asiatique. Elle nous souhaite la bienvenue à bord et semble avoir des infos sur nos habitudes de voyage chez Air France, elle nous dit tout de go qu'elle souhaite faire de ce voyage un très beau souvenir avec eux, c'est réussit.


Au dessus de Paris notre hôtesse nous indique qu'il convient de fêter le décollage avec des bulles, je sens son regard complice et j'obtempère, je ne peux la vexer elle a l'air si aimable.
L'amuse-bouche a disparu et est remplacé par ces noix.


photo dsc01711

Le menu est distribué après l'apéritif, il s'agit d'un service en trois plats composé par le chef étoilé au guide Michelin Guy Martin qui oeuvre anu Grand Vefour de Paris. 
On note des options express pour le dîner et le petit-dej ainsi que des "gourmandises" pendant tout le vol.


photo 20190502_235221

LE REPAS
En entrée: 
Foie gras + La salade de jeunes pousses + Chutney de tomates et artichauts

Plat: Le poulet basquaise  

Fromage

Dessert: Tarte aux figues et amandes 

Les plus 
- Visuellement c'est très intéressant je trouve, et bien présenté, pas de soucis d'explosion sur l'assiette par exemple
- le "trio" d'entrée avec l'éternelle salade manque certes d'un brin de folie 
- Gustativement il n'y avait rien à redire le poulet n'était pas sec, le foie gras se tenait ainsi que le dessert
- Nappe, serviette en tissus
- Vrais couverts en métals siglés de chez Christoffle (c'est quand même pas du Ikea)
 
Les Moins
- Pas de choix d'entrée 
- Pas de choix niveau dessert comme le fameux chariot à desserts qu'on retrouve ailleurs
- Le service au trolley c'est dommage aussi,

Le service au plat et l'absence de plateau auraient emmené le service à un 10. Pour rester chez Skyteam, Air France tient le haut du panier pour moi avec Alitalia. 

LA CAVE, mon instant!   
Champagne: Taittinger (oui c'est pas rien non plus)
Blancs: Sancerre ou Saint Véran 2016 (mon choix)
Rouges: Crozes-Hermitage 2017 (mon choix) et Margaux 2015. 
Digestif j'ai pris de la chartreuse verte. 

La cave est de bonne tenue, avec des appellations au dessus de la moyenne en terme de réputation, et je dirai même qu'elle était de meilleure composition avant le covid.
Les grands terroirs Bourguignons, Rhôdaniens et Bordelais sont bien représentés mais on regrette qu'il n'y ait plus un brin de folie (sans parler de vins étrangers dans la carte qui serait une véritable Révolutiion - la 'ème si j'ai bien compté), les terroirs Provençaux, Occitans, Alsaciens ou Corses pourraient faire leur entrées (ben oui comment Air France espère regagner le coeur d'Esteban sans vin blanc douc comme le Montbazillac?) 


photo 20190502_235217

Notre service commence avec la prise de commande de notre hôtesse, qui reste d'une humeur entrâinante, mon compagnon aura le même ressenti. Elle échange avec nous sur certains plats qu'elle a goûté.

Pas de prises de commande prioritaire en fonction du statut, cela n'existait pas encore en 2019.

 Elle dresse la nappe et nous fait part de ses conseils, se proposant d'être un peu la marraine de notre première fois en J sur LCC. 


photo dsc01716

Nous échangeons des bons mots avec elle sur l'Argentine, c'est également un de ses pays de choix. Elle nous apportera bon nombre d'explications sur son métier et les raisons historiques du service etc
Ce que j'ai trouvé le plus remarquable c'est qu'elle nous a demandé après le repas puis au petit-déjeuner notre retour que nous avons trouvé plus que positif. Air France débutait une véritable montée en gamme, les années des NEV4, grèves à répétition et jemenfoutisme général semblaient être de l'histoire ancienne.

Elle était visiblement assez heureuse de notre retour, même si d'après elle encore beaucoup trop de PNC qui ont connu le travail privilégié de l'aérien avant la fusion avec Air Inter sont encore présents.

Nous avons remarqué à notre débarquement que tous les autres passagers avaient au moins 10à 15 ans de plus que nous, peut-être ses intentions étaient aussi commerciales afin de nous "fidéliser"? 


Les entrées, pain dessert et fromage.


photo 20190503_004320

Mon choix de plat chaud: le poulet basquaise.


photo dsc01714

L'instant que je reproduis à chacun de mes vols, sans excption: la revue du magazine qui en dit long.
 
Déjà premier point: Air France aime le papier avec pas moins de 330 pages où l'on retrouve les statistiques sur le monde, des dossiers de voyage, les pages corporates, une selection de vins et duty free et les films à l'affiche.


photo 20210705_120533

Vous l'aurez deviné, ce mois-ci Cannes était carrément mis en valeur.


photo 20210705_120631

Un dossier assez épais sur les recommendations d'achats en pinard que j'ai savouré même si l'approche n'était pas si "autrement" marquée que cela.


photo 20210705_120725

Les doubles pages sur la flotte Air France, avec les surcomplications que sont Joon et Transavia/Hop. 
On voit bien que Ben Smith avait a coeur de rationaliser, les disparus sont nombreux:
A380
A340-300
CRj700
ATR72
ATR42
ER145

Après tout, pourquoi pas.. Emirates n'a que deux types d'avion alors que Korean a tous les avions possibles et imaginables, si une telle disparité n'est pas justifiée alors pourquoi payer tous ces coûts de maintenance/formation?


photo 20210705_120653

L'iFE est disponible dans plusieurs langues, les immuables jeux, video, une belle géovision, le B772 est vraiment bien modélisé, même les bouts d'ailes propres aux B777-200ER (et non B777-200LR et B777-300ER) sont bien définis.


photo dsc01730

En pleine croisière à 40 000 pieds et mach0.82.


photo 20190503_051732

Ma première fois sur un full flat fut un succès de marmotage incroyable, je me suis réveillé qu'une fois par l'air assez sec de la cabine pour aller boire.
Avant de remarmoter une petite photo de ce superbe beaucon et lever de soleil (honte à moi je sais LucasA330 de ne pas avoir pris plus de photos!) 


photo 20190503_060411

L'équipage nous avait demandé à la fin du service si nous souhaitions le petit-déjeuner express ou normal.
Nous furent réveillés au dessus du Brésil et par ce beau soleil pour un goinfrage bien mérité. 


photo dsc01715photo dsc01717

J'ai un assez bon souvenir du petit-déjeuner, qui était vraiment copieux et assez savoureux. Je suis d'habitude assez pénible au PDJ puisque j'ai du mal à avaler du salé avant du sucré.
Le croissant était certes écrasé mais goutu.
Le plat était un pain perdu sucré ce qui n'est pas sans me déplaire.
Notre PNC m'apporte du pain supplémentaire pour finir ma confiture sans que j'en redemande, une belle attention qui fait un peu goûter chez mamie (qui se reconnaîtra) et très sympa!


photo 20190503_064428

Notre descente a bien débuté, on se rapproche des nuages..


photo dsc01722photo dsc01724

Au dessus de mer/rivière d'argent (Rio de la Plata), nom qui vient de ses reflets et de la croyance des colons espagnols d'avoir trouvé le précieux métal en quantité sous l'eau.

L'approche vers Ministero Pistarini airport - Ezeiza se fait souvent par la piste 35 ou 11, ce sera la 11 pour nous aujourd'hui.


photo dsc01727

à buenos aires - aéroport ministero pistarini - ezeiza


photo screenshot_20220314-190223_video-playerphoto screenshot_20220314-190241_gallery

Nous avons attéri avec 20 minutes d'avance sur la 11 et le temps du roulage est assez court.

On passe devant le maître des lieux et la dernière extension du terminal. 


photo 20190503_075525

On se retrouve à côté d'un ami Skyteam d'Aerolineas Argentinas A330-200, en dédicace à Lucas (et en plus c'est presque celui qui t'emmenait au Mali sauf que les moteurs sont PW et non GE).


photo 20190503_075615

Le fameux panneau Argentina à l'arrivée avec les destinations de rêve qu'offrent le pays qui est aussi long que la distance entre Montréal et Cuba, autant vous dire que niveau variété ils n'ont rien à envier à personne.


photo img_20190503_080411photo argenyina

Notre parcours sur Flight radar avec GSPL, qui portait encore les vieilles couleurs à l'époque.


photo screenshot_20190507-080850_flightradar24photo screenshot_20190507-080902_flightradar24

Et le petit dernier pour ma collection!


photo 20211110_170427

bonus touristique


Déjà pour vous mettre dans le bain, manger en Argentine c'est 500grammes de boeuf à chaque repas. 

 Nous sommes restés 10 jorus, ce qui donne suffisament de temps pour visiter la ville et vivre comme un porteño; un habitant de buenos aires. Cela nous a aussi permi de revoir d'anciens amis que je me suis fait lors de mon précédent voyage.


photo dsc02014

Le Microcentro et sa grande avenue de mayo et son obélisque à l'indépendance


photo dsc01767

Evita sur la célèbre avenue, vue du nord qui engueule les riches qui vivent au nord et de l'autre côté du ba^timent elle a l'air tendre envers les quartiers pauvres.


photo dsc01762

Evita qui repose d'ailleurs à Retiro, au cimetière digne du père lachaise


photo dsc01886

En parlant de Paris, Buenos Aires est la seule capitale d'Amérique du Sud où les architectes et urbanistes ont fait un véritable effort d'esthetisme… et à l'époque qui allait mener à la grande époque Argentine où le pays se retrouve 5ème économie mondiale après-guerre, les inspirations étaient plutît françaises qu'espagnoles, il fallait pas ressembler aux anciens colons "décadents".


photo dsc01891photo dsc01892photo dsc01868

On dirait le porche de l'Elysée non?


photo dsc01876

Les nouveaux quartiers de Puerto Madero


photo dsc01914

Le quartier de la Boca, la bouche en Italien où tous les immigrants (très largement italiens puis espagnols et français) ont débarqué.


photo dsc01824

On a coutûme de dre qu'un Argentin a au moins un grand-père italien et c'est pas loin de la vérité, ce qui explique aussi l'accent si particulier.


photo dsc01826photo dsc01830

Le fameux stade de la boca où certaines stars sont nées comme Diego Maradona.


photo dsc01814

Un petit passage rapide par le quartier de San telmo, un peu bohème où l'on trouve bon nombre de milongas, ces boîtes à tango.


photo dsc01737

J'aime aussi beaucoup le quartier de Palermo Soho et Palermo Hollywood, un peu le quartier du marais/miami/shoredith/soho de Buenos Aires.

Le Street art n'est pas illégal, il est même encouragé. 


photo dsc01962

Enfin la cathédrale de Buenos Aires, ancien bureau du Pape François


photo dsc01926

Et la Casa Rosada, le palais présidentiel.


photo dsc01937
Afficher la suite

Verdict

Air France

9.3/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration9.0

Air France Lounge - 2E, Hall L

9.0/10
Confort9.5
Restauration8.0
Divertissements9.0
Services9.5

Paris - CDG

7.8/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services8.0
Propreté8.0

Buenos Aires - EZE

7.5/10
Fluidité7.5
Accès6.5
Services7.5
Propreté8.5

Conclusion

Une fantastique première fois en Business chez Air France, on note certains points d'amélioration mais moi qui m'attendais à des vieux NEV4 j'ai été conquis, d'autant plus avec la meilleure PNC à ce jour.

CDG: l'aéroport est fluide, le T2E hall K est toujours aussi beau je trouve, par contre aller au L requiert un peu de persévérence.

Salon Air France 2E Hall K: Moyen, une relique du passé et je ne comprends pas ces grillages sur les baies vitrées.

Salon Air France 2E Hall L: Une très belle surprise, passer 5heures de correspondance dans cet environnement n'est pas une contrainte, loin de là. Le salon est agréable visuellement et dispose de beaucoup de services poussés. Le salon n'a pas l'escalier du 2F mais compense avec cette belle vue sur le 2E.

Air France:
Les B772 dont un peu vieillots notamment la cabine jaunâtre intérieure mais la cabine best porte bien son nom.
Niveau soft product, le vol m'a laissé la belle impression qu'Air France cherchait à monter en gamme et était à l'écoute de ses clients, loin des mesquineries et autres cost-cutting que l'on a vu sur le dos du covid. D'une manière générale cette expérience est bien supérieure à ce que propose BA, LH en 2-2-2, SN, et AZ par la cabine, même si niveau catering AZ eeest au coude à coude semble-t'il.

L'avion n'était pas équippé de WiFi à l'époque, rien de dramatique mais pour 14h de vol cela aurait été appréciable.

EZE: L'éaroport airside est agréable, une fois récupéré les baggages c'est autre chose... Changer ses dollars en pesos à l'arrivée dans la foule et les taxis assez largement malhonnêtes à EZE sont des éléments que tout voyageur devra être bien préparé psychologiquement.

*******************
Voici mes critères pour rester objectif:
-Cabine: effort de recherche sur l'esthétisme, le confort et l'aspect pratique +7.5, en gros les planches a repasser en dessous de 7
-Equipage: plus de 7.5, a fait plus que son boulot, plus que de l'automatisme
-Divertissement: Sans rien 4.5, Magazine 6 + une application 7 + Wifi 8 + IFE 10
-Repas: moins de 5: Payant (BOB), plus de 7.5: visuellement, quantitativement et qualitativement intéressant.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Buenos Aires (EZE)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Buenos Aires (EZE).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 13 heures et 39 minutes.

  Plus d'informations

15 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 598430 by
    Frednyon 1818 Commentaires

    Merci pour ce FR et son joli bonus.
    Un vol agréable de bout en bout, grâce à un bon équipage.
    C’était le jour du ticket gagnant à la loterie AF.
    Après, l’avion et ses vieux sièges passe au second plan (déjà trop content d’avoir échappé aux NEV)….
    Catering correct et bons vins. La belle vie des classes avant…. Bienvenue au club.
    Joli résumé des attraits de B-A. A son heure de gloire, les argentins venaient skier en hiver en Suisse.
    La ville témoigne partout de son très riche passé.
    A bientôt

    • Comment 598461 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2177 Commentaires

      Merci Fred pour le commentaire!
      C'était effectivement le gros lot pour une première fois en J, j'aurai pu tomber sur des moniques et bien non, c'était un très beau souvenir.

      ça empeche pas de garder le contact non

      Je ne trouve pas les sièges si vieux?
      Joli résumé des attraits de B-A

      Merci! Quel dommage que ce déclin de l'argentine... tu connais le pays aussi?

  • Comment 598440 by
    Aigle_voyageur 767 Commentaires

    Merci Chris pour ce FR vintage. :)

    Un récit de voyage certes "vintage" mais très détaillé et très avgeek; pour voler à bord du "cobaye" de la "grande visite" et son voisin qui rappelle quelques souvenirs.

    Oh et vous ai-je mentionné la gastronomie de dingue?

    Oui. 6 lignes plus tôt. ^^

    Déjà il a un beau design, ensuite il y a plein de sièges, de prises de courant, points de vente, les méridiennes avec vue sur les avions ça et là…

    Et je ne saurais m'expliquer pourquoi, mais l'intérieur du hall ressemble à celui de la gare de Monaco Monte-Carlo. Probablement parce qu'il fait nuit dehors et le positionnement des lumières explique cela.

    Pas de prises de commande prioritaire en fonction du statut, cela n'existait pas encore en 2019.

    Il me semble cela dit que le protocole "Ultra Best" était en vigueur au moment du vol mais que EZE n'était pas encore sur la liste, contrairement à New York, Singapour ou encore Tokyo.

    Joli bonus argentin.

    A bientôt. ;)

    • Comment 598462 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2177 Commentaires

      Merci Brian pour le commentaire! très sympa!
      ça fait un moment qu'on t'a pas vu reporté un FR tu as des vols prévus bientôt?
      tu as vu le documentaire sur le check D aussi?

      Et je ne saurais m'expliquer pourquoi, mais l'intérieur du hall ressemble à celui de la gare de Monaco Monte-Carlo. Probablement parce qu'il fait nuit dehors et le positionnement des lumières explique cela.

      Oui je vois ce que tu veux dire, maintenant que tu le dis, effectivement je suis d'accord!
      Peut-être que le protocole ultra best est de partout maintenant car je l'ai eu sur PTP;
      Merci!

  • Comment 598442 by
    Esteban GOLD 16831 Commentaires

    Merci Christophe pour le partage !

    Bon je ne pouvais m'empêcher de saisir la perche tendue au vol :

    On se souvient tous de ses premières fois

    Oh oui :)

    Nous ne partirons qu'avec un sac en soute et un sac à dos pour 5 mois… si si (Nico83et13 je peux t'expliquer comment c'est possible!)

    Ca c'est même pas envisageable, une cause perdue d'avance

    Ma deuxième moitié

    Y'a comme un soucis, parce qu'en fait on a une moitié. Pas de deuxième moitié vu que la moitié c'est toi, l'autre moitié c'est lui, et si tu rajoutes une deuxième moitié vous êtes un trio et ça fait un tiercé ^^

    nous avons également réservé notre créneau au sauna - la préposée au comptoir des réservations nous a donné la petite notice explicative qui dit bien que c'est un lieu où il fait chaud.

    Bah oui sinon ce serait un frigo :)

    Et la douche avec les produits Clarins, très spacieuse, que nous avons aussi essayé

    La douche ... nous avons : une douche pour deux ?

    sous la boite à pieds où se trouvent les pantoufles offertes par Mémé Air France

    RIP les pantoufles :(

    J'aime beaucoup le cocon qui entoure le siège en position assise, ce qui offre une petite intimité par contre si vous voyagez avec votre moitié de l'autre côté du couloir

    Laquelle ? La premère ou la deuxième ?

    LA CAVE, mon instant!

    100% validé !

    Air France espère regagner le coeur d'Esteban sans vin blanc douc comme le Montbazillac?

    En m'attirant en Première, seule classe à disposer de ce nectar. Mais ce n'est pas encore demain la veille :)

    ne petite photo de ce superbe beaucon

    Celle la je crois qu'on ne nous l'avait jamais faite encore ^^

    une belle attention qui fait un peu goûter chez mamie (qui se reconnaîtra) et très sympa!

    Mamie est sur Flight-Report ?

    En tout cas c'était un super chouette vol avec une PNC aux petits oignons pour vous deux, le genre de personne que l'on rêve d'avoir à bord tous les jours.

    Cette première fois a été une belle réussite pour vous deux !

    A très vite !!

    • Comment 598490 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2177 Commentaires

      Merci mon cher Esteban pour le commentaire!

      Ca c'est même pas envisageable, une cause perdue d'avance

      Je perds pas espoir ahah
      Je suis pas convaincu de l'explication mathématique du 0,5+0,5=3 ou du moins peut-ête sur tinder XD
      a préposée au comptoir des réservations nous a donné la petite notice explicative qui dit bien que c'est un lieu où il fait chaud.

      Tentative d'humour britannique se moquant des évidences béantes de sens commun ahah
      100% validé !

      Ahhhhh merci de voir que mon instant est validé, non pas celui du lavabo !!
      Mais ce n'est pas encore demain la veille :)

      Et pourquoi pas? on a encore jamais vu notre vieille baronne sur la première!
      C'est vrai? j'ai l'exclu du beacon??
      Mamie est sur Flight-Report ?

      Mamie, synonyme mémère XD
      à trèèèèès vite!

  • Comment 598533 by
    nicobcn TEAM GOLD 6697 Commentaires

    Merci Chris pour ce FR d'archive !

    Magnifique voyage qui fait vraiment rêver, rien de mieux pour débute un si beau voyage que de voyager en J...

    A bientôt !

  • Comment 599156 by
    lucas330 1693 Commentaires

    Merci pour ce fr le lyonnais.
    J'essaye de trouver un peu de temps et de wifi pour écrire.
    Une cabine confortable qu'on connait bien.
    L'hôtesse au top, ça fait plaisir !
    Le vol est top avec un bon catering et un équipage en or !
    "honte à moi je sais LucasA330 de ne pas avoir pris plus de photos!)" --> ahaha oui honte à toi le lyonnais.
    Ahhhh magnifique ce 330 à Buenos Aires.
    À bientôt.

    • Comment 599164 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2177 Commentaires

      Merci EDS pour le commentaire ça fait plaisir!

      J'essaye de trouver un peu de temps et de wifi pour écrire.

      T'inquiètes pas je sais bien que le wifi ne court pas les rues!
      En plus c'est l'a332 tpn préféré me semble-t'il

  • Comment 599179 by
    Chevelan GOLD 16631 Commentaires

    Salut Christophe

    Un bien beau vol avec AF !
    On apprécie de voyager en J lorsqu'on doit se taper 13h55 en l'air.
    Il y a en effet de quoi marmotter.
    Super bonus qui m'a rappelé pleins de bons souvenirs.
    Les parilla sont un incontournable en Argentine, tout comme le tango une institution.
    "On a coutûme de dre qu'un Argentin a au moins un grand-père italien"=> On dit aussi que les mexicains descendent des aztèques, les péruviens des Incas, et les argentins... Des bateaux ! L e célèbre maréchal Tito a aussi travaillé dans les mines d'argent du pays...

    Merci mon Gône pour cette nouvelle publication, à bientôt.

    • Comment 599200 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2177 Commentaires

      Hello mon RV merci du commentaire!
      Ouais 14h devant ou 14h derrière c'est vraiment pas pareil!
      C'est que tu es passé par Buenos Aires aussi

      et les argentins... Des bateaux !

      énorme c'est pas faux!!!
      à bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.