Avis du vol Air France Nantes Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF7723
Classe Economique
Siege 15A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:05
Décollage 24 Sep 22, 06:40
Arrivée à 24 Sep 22, 07:45
AF   #23 sur 74 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5235 avis
alexnantais
Par 223
Publié le 26 septembre 2022

Bonjour à tous,

Bienvenue dans mon nouveau report sur ce vol entre Nantes et Paris.
Ce voyage a été fait pour plusieurs raisons : la première, l'avion me manque, même si le dernier vol date de mars dernier. Seconde raison : mes miles arrivent à expiration au 31 décembre et n'ayant pas envie de les perdre car ça commence à bien monter, je décide de faire un vol pour les prolonger. Dernière raison : je veux profiter d'une journée à CDG pour faire un peu de spotting, même si malgré mes multiples relances aux autorités, je n'ai toujours pas le précieux sésame qui m'autorise à le faire. Je vais tout de même tenter ma chance et montrerai mes mails en cas de contrôle.
Vous l'avez donc compris, je fais l'aller retour dans la journée. Je concurrence le PSG.


Je vais un peu spoiler le report suivant mais je suis obligé sinon vous allez vous interroger à propos des photos à la fin. Au moment de l'enregistrement vendredi, Air France me propose un upgrade en business pour 69€. N'ayant pas payé mon billet éco très cher et sachant au moment de l'enregistrement que la météo ne sera pas au beau fixe à Paris, je me dis que l'offre est intéressante si je dois profiter du salon pendant des heures. De plus, je bénéficie du Sky Priority pour l'aller aussi. Je trouve donc l'offre intéressante.


Routing


Routing


Arrvée à l'aéroport


C'est aux environs de 5h30 que j'arrive à l'aéroport ce samedi matin. Ca pique, mais je peux dire que je suis chanceux quand même, n'ayant que 5 minutes de route. Je pense à ceux qui ont 1 ou 2 heures de route pour prendre un avion, ça ne doit pas être la joie certains matins.
Madame et ma fille me déposent au parking dépose minute. On se dit à tout à l'heure. Elle retournent au lit tendis que pour moi, un longue journée commence.
J'ai passé le rush de la fin du couvre feu et il n'y a donc pas foule devant l'aéroport. Il y aura un peu de monde dans le terminal, mais pas tant que ça pour un samedi matin. Beaucoup de vols partent à 6h, la foule se trouve donc en salle d'embarquement.


photo 20220924_053501-28643

J'imprime ma carte d'embarquement, car comme d'habitude, j'ai la version numéro dans l'application Air France mais je veux absolument la version papier en souvenir.
Je me dirige donc vers une borne Air France pour sortir le papier. Manipulation faite en 2 minutes grâce à la carte flying blue : aucune saisie à faire, tout le dossier est retrouvé grâce à mon petit bout de plastique.
J'ai oublié de prendre la carte en photo, voici donc ci-dessous la capture de la version pdf. 


photo capture_1

Je retourne patienter à l'extérieur pour profiter du calme et pour ma dose de nicotine. C'est là que je fois le personnel naviguant qui va opérer sur mon vol arriver de l'hôtel en navette. Je décide donc de passer en salle d'embarquement.

Je me dirige donc vers le PIF en suivant la signalétique que j'espère provisoire car franchement, le cheminement n'est pas sexy. Il est loin le temps de l'escalator qu'il fallait prendre. Maintenant à Nantes, c'est à l'ancienne. Prendre un escalier non éclairé pour aller au filtrage. On peu faire mieux comme expérience. 


photo 20220924_053836

A l'étage, je profite donc de mon statut sky priority pour prendre la file dédiée, ce qui me permettra de doubler… 8 personnes. Pour l'instant, vous en conviendrez, le gain n'est pas énorme.
J'arrive ensuite devant une porte. Le boarding pass doit être scanné pour la déverrouiller. La porte s'ouvre et un agent m'accueille pour ensuite scanner mon billet.
Et c'est là que je comprend l'importance des mots : à Nantes, c'est un coupe file, pas un filtrage dédié. J'arrive donc dans la salle bondée que je connais déjà. Mais surtout, l'agent ne stoppe pas le flux pour insérer un passager prioritaire. Il faut s'imposer soit même et ne pas avoir peur de passer devant quelqu'un pour lui griller la priorité. Bof bof. 

Je pose le peux d'affaires sur moi sur le tapis et passe le portique. Et là, sonnerie. Je suis bon pour un contrôle. On me fait donc le contrôle résidus d'explosifs qui s'avèrera négatif.
J'attend mes affaires au bout de tapis quand j'aperçois l'agente mettre ma panière de côté. Et paf, second contrôle. Décidément, je suis vernis ce matin. Après de longue minutes d'attente, un agent contrôle mon sac photo qui leur paraissait suspect. C'est de ma faute, j'ai oublié de sortir le matériel et il m'explique qu'ils voyaient une masse sombre difficile à déterminer. Il en profite donc pour passer mon matériel photo et mon sac au contrôle explosifs aussi. Test encore une fois négatif et c'est bien normal.
J'aurais donc mis environ 15 minutes pour passer le PIF, ça va, mais finalement, l'aventure sky priority n'a rien changé pour l'instant. 


Je traverse ensuite le duty free comme dans beaucoup d'aéroports. Aucun achat de prévu pour moi à l'aller. Je file donc mon chemin.


photo 20220924_055105-47028

Je vérifie ensuite le FIDS. Ma porte n'a pas changé.


photo 20220924_055134-81856

Arrivée en salle d'embarquement. Pour mon vol, c'est la porte 41.
La salle est grande, il n'y a pas trop de monde, mais pourtant, pas trop de places assises. Tant pis, je patiente debout. Après tout, je vais bientôt être assis. 


photo 20220924_055456-43877

Je retrouve la personne qui à profité du coupe file en même temps que moi, cette fois-ci en pôle position sur la file sky priority. L'embarquement ne devrait pas tarder, je vais donc faire de même.


photo 20220924_060324-16718

Embarquement


L'embarquement commence quelques minutes plus tard. Le monsieur devant moi est dans les starting blocks. Pas le temps de dire ouf, il a déjà disparu de mon champ de vision… et de celui des PMR qui attendaient sagement et que la bonne éducation fera que je les laisserai bien évidemment passer devant moi.

Je poursuis mon chemin vers la passerelle qui nous mènera vers notre avion. 


photo 20220924_060801

Le fameux loueur de voitures connu pour ses jeux de mots tapisse l'intérieur de la passerelle. Passerelle qui a une histoire d'ailleurs. Elle est aveugle et a mal vieilli. Il s'agit de la toute première et unique passerelle qui équipait l'aéroport jusqu'aux travaux d'agrandissement il y a maintenant un paquet d'années. Toutes les nouvelles sont vitrées.


photo 20220924_060839

Fuselage shot du mieux que j'ai pu par la vitre de la passerelle.
Aujourd'hui, c'est le F-HBNB qui nous transportera. Il est âgé de 12 ans et à passé la nuit à Nantes, ayant fait le vol en provenance de Lyon la veille. 


photo 20220924_060853

Instant porte flou car fait en marchant.


photo 20220924_060856

Après un bonjour enjoué de la part de l'équipage, j'arrive en cabine.


photo 20220924_061002

Je m'installe à mon hublot. Voici la vue matinale. Pas top pour les photos avec cette humidité. On voit bien que l'avion a fait dodo ici.


photo 20220924_061149

L'embarquement continue tranquillement.


photo 20220924_061157-28770

J'en profite pour consulter la seule documentation de bord.


photo 20220924_061232photo 20220924_061237

Voici le pas. C'est très correct pour un vol de 45 minutes.


photo 20220924_061259

Les prises USB sont actives.


photo 20220924_062301

L'embarquement, a duré longtemps du fait que c'est un A320 à remplir mais aussi de la présence de plusieurs passagers ayant besoin d'une assistance. Malgré cela, la porte sera fermée à l'heure. L'embarquement à débuté 5 minutes avant l'heure prévue. Est-ce une anticipation de la part du personnel pour les PMR justement ? Si c'est le cas, je dis bravo.
Les stewarts terminent de fermer les coffres. Le vol sera bien occupé mais pas complet. 


photo 20220924_063242-94766

Repoussage et décollage


Nous repoussons à l'heure et démarrons les moteurs. Et là, petit déception pour moi. J'adore voyager sur A320 et ses déclinaisons et aime un de ses bruit particulier bien connu des Avgeeks : le barking dog. Malheureusement, lorsque le moteur 2 a été lancé, nous n'avons eu droit qu'un un tout petit bruit de quelques secondes. J'avais justement choisi cette place pour en profiter au maximum.

Nous roulons vers la piste 03. 


photo 20220924_063958photo 20220924_064345

Alignement et décollage. Désolé pour la qualité des photos, mais de nuit, ce n'est pas facile.


photo 20220924_064541

Déroulement du vol


Les rideaux sont tirés et la collation commence pas la partie business.


photo 20220924_065007

En attendant, je profite de la littérature proposée par Air France pour chaque vol effectué chez eux.


photo 20220924_065642-96973

Vient ensuite la collation pour notre rangée. La galette proposée sera accompagnée d'un jus d'orange.


photo 20220924_070537

Pendant ce temps là, le jour se lève.


photo 20220924_070613

Marathonage en règle, d'après ce que j'ai déjà lu sur le site.


photo 20220924_070944

La descente commencera durant la collation. Nous voyons déjà le sol.


photo 20220924_072440

Arrivée à Paris


Virage à gauche pour s'aligner.


photo 20220924_072541

C'est à ce moment que je pense à un fondamental du site que j'ai oublié : l'instant F-OITN. Je corrige donc mon erreur.


photo 20220924_072830

Le sol s'approche jusqu'à ce que nous touchions la piste délicatement.



Nous venons ensuite nous stationner en porte. Voici notre voisin.


photo 20220924_074656

La descente se fera dans le calme.
Direction ensuite le salon Air France avant de sortir de l'aéroport, car je suis novice et ne connais pas les règles d'utilisation. Je veux donc quelques renseignements. Et en plus, j'ai faim car ce n'est pas la galette servie à bord qui a pu caler mon creux. Je me dirige donc vers celui-ci.


photo 20220924_075334

J'arrive au salon. Je fais la queue jusqu'à ce que l'agente, qui s'occupe déjà de passagers, soit libre pour répondre à mes questions.
Et là commence un dialogue de sourd pendant quelques minutes. J'explique que j'arrive de Nantes en économique mais que je peux profiter du salon car je suis en business cet après midi. Je demande donc si je peux aller et venir à ma guise ou si toute entrée en définitive. A quoi elle me répond que je ne peux pas profiter du salon en étant passager éco. Je lui dit que oui, ça je le sais, mais que je suis éco pour l'arrivée mais  business pour le départ et donc je souhaite savoir si je peux profiter du salon, partir, et revenir dans l'après midi. En réponse j'ai un "le salon est fait pour les départs, pas pour les arrivées".
Je répond ensuite oui, mais vu que pour partir, j'arrive, puis-je profiter du salon dès maintenant, aller faire ce que j'ai à faire à l'extérieur, et revenir plus tard. Je sors mon billet pour montrer ma bonne foi. Et là, en le scannant, l'agente me dit. "Ah d'accord, vous arrivez de Nantes mais vous repartez aussi aujourd'hui. OK. En fait, vous êtes éligible pour la journée du vol. Vu que vous êtes business aujourd'hui même si vous êtes éco ce matin, oui, vous pouvez rentrer et revenir plus tard".
Je la remercie pour cette réponse et accède enfin au salon que je ne connais que par les photos sur flight report. Première fois de ma vie que je voyage en business :-) 


photo 20220924_080739-41528

Voici ma sélection. Quand je vous disais que j'avais faim, depuis le temps que je suis levé.


photo 20220924_081319

Je profite du salon tranquillement avant d'entamer mon spotting à l'extérieur.


photo 20220924_081335-29930

Direction ensuite la sortie…


photo 20220924_082801

… pour me diriger vers le CDG Val afin de m'approcher d'un point de spot, à côté du concorde.


photo 20220924_083112photo 20220924_083615

Pour finir, voici le routing.


photo capture

C'est ici que finit le report et commence ma courte journée de spotting.
Merci à tous de m'avoir lu. 

Afficher la suite

Verdict

Air France

7.6/10
Cabine10.0
Equipage10.0
Divertissements5.5
Restauration5.0

Nantes - NTE

6.3/10
Fluidité7.0
Accès8.0
Services5.0
Propreté5.0

Paris - CDG

8.5/10
Fluidité8.5
Accès8.5
Services8.5
Propreté8.5

Conclusion

Un vol matinal qui pique un peu mais je n'ai pas pris le premier de la journée vers Paris qui décollait 40 minutes plus tôt.
Le coupe file de l'aéroport de Nantes pourrait être amélioré. Bonne anticipation des PNC pour l'embarquement pour les passager PMR.
Les PNC seront d'ailleurs très sympathiques et serviables. De grands sourires dès le matin font plaisir.

Malgré le petit dialogue de sourd au salon, ma première expérience n'est pas entachée.

Informations sur la ligne Nantes (NTE) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 17 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Nantes (NTE) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 4 minutes.

  Plus d'informations

6 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 612361 by
    BESMRS 2339 Commentaires

    Merci pour le FR :)

    En ce qui me concerne le précieux sésame avait mis de très long mois pour m'être attribué .... ce qui est logique quand on sait comment cela fonctionne de l'intérieur :)

  • Comment 612374 by
    LeMatheuxVoyageur 213 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR à but 100% Avgeek si je comprends bien ! Un petit vol efficace qui part néanmoins ni assez tôt ni assez tard... En effet, les correspondances de 07h00-07:30 à CDG ne sont pas assurées ce qui rend les connexions compliquées vers le reste de l'Europe, là où à Saint-Ex c'est possible grâce à une vague de 08h00 et en même temps, un départ à 07h00 ou 08h00 serait appréciable pour dormir un peu plus... Les sièges sont malheureusement ceux pour les vols intérieurs... pas de chance. Je trouve la prestation néanmoins correcte pour cette durée de vol. A bientôt pour le retour !

    • Comment 612461 by
      alexnantais AUTEUR 44 Commentaires

      Merci pour le commentaire.
      Effectivement, un vol 20 minutes plus tard ça aurait été pas mal, 20 minutes de dodo en plus c'est toujours ça de pris.
      Je trouve les sièges confortables, mais bon, en 45 minutes environ, on n'a pas trop le temps de se casser le dos :-)

Connectez-vous pour poster un commentaire.