Avis du vol Air China Chongqing Shanghai en classe Economique

Compagnie Air China
Vol CA4543
Classe Economique
Siege 57A
Avion Boeing 787-9
Temps de vol 02:30
Décollage 26 Jui 23, 08:00
Arrivée à 26 Jui 23, 10:30
CA 186 avis
bonvoyage
Par 849
Publié le 18 août 2023

intro rapide


Bonjour à tous.

Dans mes deux derniers FR, j'avais présenté un routing qui d'abord m'emmenait de CDG à CKG ; j'y avais expliqué le pourquoi du comment, mais pour mettre un peu de suspense, j'avais aussi inclus deux vols dits "mystères".

Aujourd'hui, c'est le temps de la révélation du premier des deux vols mystères.


Le mystère !


Pour des raisons que je n'ai pas le temps d'expliquer, je devais me rendre à Shanghai assez rapidement après mon arrivée à CKG. Pour aller à Shanghai depuis CKG, il y a trois possibilités :

1/ L'ennui : un vol sur une compagnie chinoise connue, dans un A320/B737 que ces compagnies ont par centaines
2/ L'espace : un gros-porteur sur un vol de 2h, c'est tout de même séduisant !
3/ L'exotisme : un vol sur une compagnie inconnue en Europe, ce qui est quand même cool.

L'ennui, ce n'est pas mon truc. Restent l'espace et l'exotisme ;
Pour l'exotisme, il y a des vols disponibles avec des compagnies rarement reportées ici (China West Air, Juneyao, Sichuan Airlines, Shenzhen Airlines…) ; malheureusement, les horaires ne me conviennent pas trop… 

Je me tourne donc sur un vol Air China en 787-9, ce qui est quand même gros pour un vol de 2h. 


Routing


Je n'avais plus volé avec CA depuis 2018, et en Y, la dernière fois remonte à 2015 où l'équipage avait eu droit à la note de 0 en raison de remarques inadaptées à l'égard de certains passagers.

Ce vol est donc l'occasion de voir comment la compagnie a évolué, notamment après le Covid, et de faire un vol en 787 ce qui est toujours sympa 


Bonus : Cliquez pour afficher

L'aéroport de CHongqing-jiangbei


Je me rends à l'aéroport vers 6h ce qui me permettra de redécouvrir CKG et son T3 


photo 20230818_110432

Le bâtiment est très joli et fait de beaucoup de verre, ce qui est sympa mais qui présente aussi un défaut que j'expliquerai dans un prochain FR


photo 20230626_055314

L'accès au terminal n'est autorisé qu'après un filtre anti-explosif de courte durée.

Une fois à l'intérieur, 3 écrans permettent d'afficher les informations relatives à chaque vol, de façon un peu différente des autres aéroports : 

 - Dans la majorité des aéroports, les vols sont affichés de façon chronologique, et s'il n'y a plus de place, ils sont affichés ultérieurement quand de la place se libèrera sur l'écran.
 - A CKG, tous les vols de la journée sont affichés, mais, comme il n'y a pas de place, des pages correspondant à une plage horaire particulière s'affichent à intervalles réguliers sur l'écran. Cela présente un défaut assez important : lorsqu'on a un vol qui part à 8h, il est possible que celui-ci ne soit pas affiché alors qu'un vol à 17h pourrait l'être…


photo 20230626_055600

AL'enregistrement pour les vols Air China se situe en zone 3H. Il y a du monde !


photo 20230818_110452photo 20230818_110614

Je récupère ma carte d'embarquement après 5 minutes environ, c'est rapide.


photo 20230818_110659

Faisons une pause pour évoquer un peu le sujet des services de l'aéroport ; 

Disons les choses : à CKG, le T3 est grand, le T2 est loin et la signalétique n'est pas top ; si on n'est pas un habitué, il est facile de se perdre. Dans ce cas, il faut demander : on peut bien sûr demander aux agents de sécurité, mais entre 9h et 20h, on peut aussi demander à des 'volontaires', visibles de loin avec leur gilet rouge, de nous guider, voire nous accompagner jusqu'à son comptoir d'enregistrement, le PIF, ou même sa porte d'embarquement.

Si vous êtes sinophone, c'est un avantage non négligeable, en particulier pour les personnes âgées.
Si vous ne parlez pas chinois, c'est plus compliqué : presque personne dans cet aéroport ne parle anglais ; avant fin août en revanche, si vous étiez pris d'une envie soudaine d'aller à CKG, vous pourriez tomber sur moi et donc être guidé en français (ou en anglais), ce qui est quand même cool (j'espère) 

Cela valide par ailleurs mon expérience internationale pour mes études.
         
Disclaimer : l'exercice d'une activité pendant 2 mois dans cet aéroport ne m'empêche pas de rester objectif et de dire ce qui est bien et ce qui ne l'est pas.


Après cette parenthèse, il est temps de passer le PIF qui se déroule en 2 étapes :

D'abord, il faut faire la queue pendant 12 minutes, puis une agente vérifie vos documents d'identité, votre carte d'embarquement, essaie de vous draguer (et je ne rigole pas, ça s'est vraiment passé comme ça), puis vous êtes pris en photo et la carte d'embarquement est tamponnée avant que vous puissiez passer le PIF "normalement"

Le PIF "normal" a pris moins de 5 minutes. 

Une fois airside, on retrouve une zone à nouveau très vitrée.


photo 20230818_110838

La direction des portes d'embarquement est indiquée sur des panneaux ou sur au sol sur des sortes d'autocollants.


photo 20230626_063715

Le jour se lève et à travers des vitres sales, on peut voir une partie de la flotte de Chongqing Airlines


photo 20230626_063832

Pour y aller, il faut descendre une pente préalablement indiquée.


photo 20230626_063850

En regardant dehors, au loin, on distingue la tour de contrôle et un nouveau terminal en construction qui donnera du fil à retordre aux futurs 'volontaires', le T3B


photo 20230626_063907

Le bâtiment à gauche est en construction et il abritera vraisemblablement la navette qui reliera le T3A au T3B. 


photo 20230818_110952

Construire de nouvelles choses, c'est super, mais le mieux serait encore de réparer les choses existantes ;)


photo 20230818_132740

Au loin, un avion vraiment rare : un 737-700 CA, sans winglets (on n'en voit quasiment plus)


photo 20230626_064207

Le voici de plus près


photo 20230626_065853

Voici un autre 737, mais cette fois-ci, il s'agit d'un -800 et il a des winglets


photo 20230626_070239-droit

Encore un 737 d'Air China, mais avec une livrée spéciale que je trouve très jolie ; en arrière-plan, des 320/321 de Sichuan Airlines qui a presque privatisé le T2A


photo 20230626_065518

Au rayon 737, voici un -800 de Hainan Airlines


photo 20230626_072118

Ici, c'est un 787-9, et pas n'importe lequel : il va m'emmener jusqu'à Shanghai


photo 20230818_111210

En face, le T2A (à gauche), et le T2B (à droite)


photo 20230626_065114

Le spotting, c'est super pour certaines personnes comme moi, mais d'autres n'aiment pas ça et préfèrent ramener un souvenir de Chongqing dans cette boutique de spécialités locales (重庆特产)


photo 20230626_065155

Les passagers pourraient acheter plein d'autres trucs, dans l'une de ces multiples enseignes qui seront, à terme, présentes à CKG


photo 20230626_070130

Le mot clé était "à terme", puisqu'actuellement, de très nombreuses boutiques sont prévues pour être ouvertes "prochainement", ce qui est dommage dans un terminal ouvert il y a 7 ans maintenant.


photo 20230626_064616

Certes, le terminal a déjà 7 ans, mais certains équipements sont modernes, comme ces trolleys à bagages équipés d'écrans publicitaires dernier cri (on s'en passerait), mais aussi d'un écran connecté au WiFi permettant aux passagers d'avoir constamment les informations à jour concernant leur vol (distance jusqu'à la porte d'embarquement, retard, heure d'embarquement etc.)


photo 20230626_064932

Pousser des choses, c'est fatigant ; si besoin, on peut se reposer sur l'un de ces sièges


photo 20230626_064902

Si on trouve le siège pas confortable, ils peuvent encore payer une somme d'argent pour profiter de ces fauteuils massants.


photo 20230818_111540

Les enfants, comme chacun le sait, n'ont pas vraiment besoin de repos : ils préfèrent jouer, et un espace est prévu à cet effet ; Malheureusement, il faut apprendre aux enfants que dans la vie, on ne peut pas toujours avoir ce qu'on veut : certes cet endroit est prévu pour eux, mais ils ne peuvent pas y aller puisque des travaux sont en cours


photo 20230626_065045

Embarquement et découverte de la cabine


L'embarquement débute à l'heure, et la file est étonnamment organisée. 


photo 20230626_072254-65756

Ce sera à droite


photo 20230818_111652

CA n'a pas menti sur le type d'avion : un 787, c'est un 787, pas un 330 comme CZ aime le faire


photo 20230626_072818

A CKG, les passerelles ne sont pas décorées par des publicités, même après 7 ans ; c'est une très bonne nouvelle


photo 20230626_072822

Le 787 est équipé de réacteurs RR


photo 20230626_072840-droit

Voici un petit aperçu de la cabine Y en 3-3-3 qui n'est ni belle, ni moche.


photo 20230626_072907_remastered

L'espace pour les jambes est correct ; une bouteille d'eau est présente au moment de l'embarquement


photo 20230626_073250

La vue est sympa aussi


photo 20230626_073259

Avoir un 787 sur un vol de 2h, c'est avoir un IFE à chaque siège ; celui-ci peut être utilisé en chinois, en anglais et en français.
J'ai imaginé que le français était disponible du fait de ma présence et que d'autres langues pourraient l'être si d'autres nationalités voyageaient sur ce vol, mais en fait, pas du tout, ce sont les trois seules langues disponibles


photo 20230626_073122

Sur le dossier du siège devant moi, j'apprends que le vol est non-fumeur, que le gilet de sauvetage est sous mon siège et que les ceintures de sécurité doit être attachée.


photo 20230626_073549

Il aurait peut-être été une bonne idée de préciser aussi de ne pas faire un usage abusif du bouton d'appel, puisque mon voisin d'une soixantaine d'années a cru bon d'appuyer de façon répétée sur le bouton correspondant comme je l'aurais fait à 3 ou 4 ans, sans avoir de besoin particulier.


photo 20230626_073635-droit

L'embarquement est terminé et tout le monde est assis 


photo 20230626_074224

Les consignes de sécurité sont diffusées ; le panda dans la vidéo est une très bonne idée selon moi 


photo 20230626_075314

Nous repoussons à l'heure 


photo 20230626_075422

Le roulage est relativement rapide ; devant nous, un 738 CA décolle


photo 20230626_080338

Le fameux 737-700 non wingletté fait de même


photo 20230626_080457photo 20230626_080544

Derrière nous, un 320neo de Chongqing Airlines (OQ)


photo 20230626_080618

Décollage & expérience à bord


Nous décollons à l'heure


photo 20230626_080825

Immédiatement après le décollage, d'autres passagers que mon voisin ont trouvé amusant de jouer avec le bouton d'appel PNC… C'est drôle, mais pas vraiment pour les PNC en question qui ont dû faire une annonce les invitant à patienter un peu avant de pouvoir s'occuper d'eux


Malheureusement sur 787, l'équipage a le pouvoir d'assombrir les hublots (heureusement, on gardait toujours la main dessus)


photo 20230626_081213-droit

Il est donc prévu un moment de repos le temps que les petits-déjeuners soient chauffés 


photo 20230626_081524

Sur mon IFE personnel, je peux afficher les informations concernant le vol, lequel durera encore 1h31


photo 20230626_081900

L'IFE collectif affiche également un système de géovision (pas le même) 


photo 20230626_082123

Cela permet d'explorer rapidement cet IFE sans rater d'information sur le déroulement du vol ; 
L'interface de l'IFE est dans l'air du temps, et le système est réactif 


photo 20230626_083309

Pour la clientèle occidentale, il y a une sélection de films hollywoodiens ou d'autres films "pas chinois", ce qui est sympa et amplement suffisant pour un vol de 2h


photo 20230626_083339

La traduction était bien jusqu'ici, mais désolé, je n'ai jamais vu Air China traduit par "Air Chine", tout comme je ne traduirais pas China Eastern Airlines par "Compagnie aérienne de l'est de la Chine" 


photo 20230626_083357

La cabine est lentement rallumée pour le service du petit-déjeuner


photo 20230626_083844

J'ouvre ma tablette qui se déplie en 2 fois


photo 20230626_084208

Sur cette tablette est servi le repas de ce matin : 


photo 20230626_084340

La boîte contient un petit pain, un œuf mariné dont la forme est assez originale, un sachet de pickles ainsi que deux quartiers d'orange 



Les éléments susmentionnés accompagnent le Congee que l'on voyait par-dessus la boîte


photo 20230626_084755-droit-2

Pour manger tout ça, on pourra se servir de l'unique couvert présent dans la boîte : un mélange cuillère-fourchette assez intéressant


photo 20230626_084702-droit

Pour la boisson, ce sera de l'eau pour tout le monde


photo 20230626_085523-droit

Si elle vient à manquer, on peut remplir le verre avec la bouteille d'eau présente à l'embarquement


photo 20230626_085537-droit

En résumé, un repas satisfaisant pour un vol de 2h, peut-être un cran en-dessous de ce que peuvent faire d'autres compagnies chinoises sur des vols similaires (on le verra au prochain vol, il faut bien faire un peu de teasing)

Le ventre maintenant rempli, il est temps de faire un passage aux toilettes avant la descente ; celles-ci sont très classiques


photo 20230626_090221photo 20230626_090224

Chez CA, ce sont les hommes qui changent les enfants


photo 20230626_090321-droit

Tout cela, sous le regard d'un panda (pas un vrai heureusement, seulement un en carton)


photo 20230626_090435-droit

Je retourne à mon siège alors qu'il ne reste que 26 minutes de vol


photo 20230626_092802

Air to air avec un aéronef que je n'arrive pas à identifier : on dirait un 737-800 de Hebei Airlines, mais je n'en suis pas certain


photo 20230626_093120

La descente se fait dans les nuages


photo 20230626_094014

Puisqu'il n'y a rien à voir, c'est l'occasion de s'intéresser à ce qu'il y a 'dedans', en jetant un oeil à la carte de sécurité pour se rafraîchir la mémoire sur le comportement à adopter en cas d'urgence



A l'intérieur, ça a l'air calme. 


photo 20230626_095335

Ce n'est qu'une impression : en réalité, mon voisin semble avoir lancé une mode : de nombreux passagers ont découvert à leur tour le bouton d'appel PNC, et l'ont trouvé bien plus divertissant que l'IFE : après tout, c'est tellement amusant d'appuyer sur un bouton et d'entendre un son retentir dans tout l'avion… nous en avons entendu pendant toute la descente

En signe de protestation, une annonce a été faite comme pour le décollage, indiquant aux passagers que leur demande potentielle ne pourrait pas être satisfaite ; j'ai trouvé l'équipage d'une patience incroyable, et malgré les comportements de certains passagers, a toujours su garder le sourire et rester professionnel.


Nous nous posons avec 30 minutes d'avance sur l'horaire


photo 20230626_095753

Quelques avions locaux vus pendant le roulage, comme ce 320 MU


photo 20230626_100346

Un 738 KN (China United Airlines)


photo 20230626_100439

321 MU au décollage


photo 20230626_100715

320 ZH (Shenzhen Airlines)


photo 20230626_100718

789 HO (Juneyao Air) en livrée spéciale


photo 20230626_100756

Nous stationnerons à côté de ce 350 CZ


photo 20230626_101103-dans-le-bon-sens

Contrairement à CKG où les passerelles ne sont pas couvertes de publicités, celles de SHA sont sponsorisées par Louis Vuitton


photo 20230626_100935

Le débarquement sera assez rapide, dernière vue sur le 787


photo 20230626_102119

Je me dirige assez rapidement vers la sortie 


photo 20230626_102412

Cela fait une fin abrupte, mais ce FR est effectivement fini
Pas de bonus non plus, mais le prochain FR, concernant le 2nd vol "mystère" comblera le manque d'exotisme de celui-ci ? 

Afficher la suite

Verdict

Air China

9.1/10
Cabine8.0
Equipage10.0
Divertissements10.0
Restauration8.5

Chongqing - CKG

8.6/10
Fluidité7.0
Accès9.0
Services8.5
Propreté10.0

Shanghai - SHA

8.4/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

Un bon vol avec Air China

Il est toujours agréable d'avoir un 787 sur un vol de 2h ; le catering est correct et la présence d'un IFE (qui est en plus traduit en français), avec du contenu local et occidental, justifie la note maximale.

L'équipage a dû gérer une clientèle pour le moins difficile, en étant très patient et professionnel. Je pense que l'expérience aurait été différente si les interactions étaient en anglais, mais pour un sinophone l'expérience était top

CKG est un aéroport très sympa bien que pas conçu de façon optimale à certains endroits, mais accessible assez facilement.
Ce jour-là, la fluidité était correcte sans être top ; le fait d'avoir du personnel en grand nombre dédié à l'accueil et l'orientation est une bonne chose pour les passagers (en tant que PAX, je ne peux pas noter pas les conditions de travail qu'un PAX lambda n'est pas censé connaître)
Airside, l'aéroport propose tout ce qu'il faut pour que l'expérience soit agréable, bien que la signalétique soit assez compliquée à suivre pour certaines portes d'embarquement

RAS sur SHA

Sur le même sujet

8 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 634268 by
    SKYTEAMCHC GOLD 10361 Commentaires
    Merci pour le récit de ce vol "mystère". UN 787 sur un vol de 2 heures c'est vraiment une bonne idée. La cabine est neutre et semble confortable; Le petit déjeuner au gout chinois est très complet . Joli spotting local avec la livrée très Pepsi de Chongqing Airlines.
    • Comment 634795 by
      bonvoyage AUTEUR 280 Commentaires
      Hello et merci du commentaire !

      Les vols domestiques en gros porteur semblent être de plus en plus courant en Chine maintenant que le nombre de liaisons internationales a beaucoup diminué.

      La livrée de Chongqing Airlines est finalement le seul élément différenciant de cette compagnie par rapport à sa maison-mère (China Southern) ; le reste est entièrement comparable

      A bientôt
  • Comment 634290 by
    akivi GOLD 3664 Commentaires
    Merci pour ce FR original ! Il y a vraiment beaucoup à faire en vols domestiques chinois, dommage que les conditions d'accès au pays ne soient pas simples. Merci aussi pour la présentation détaillée de CKG, que je ne connaissais pas ; un bel aéroport mais avec effectivement un sentiment d'inachevé ici et là. A bord, c'est le confort d'un gros-porteur et un catering dont on n'a plus l'habitude en Europe pour un vol de 2 heures. A bientôt !
    • Comment 634796 by
      bonvoyage AUTEUR 280 Commentaires
      Hello et merci du commentaire !

      Pour l'originalité, il y aura encore mieux très bientôt (le fameux mystère 2 ^^)

      CKG propose vraiment de bonnes choses mais la conception du T3 en lui-même me laisse parfois perplexe ; c'est beau, c'est grand, mais les traductions en anglais de panneaux sont parfois désastreuses, beaucoup d'endroits sont en travaux depuis longtemps et la clim ne marche pas très bien ;

      Le pays se rouvre peu à peu, et pour avoir travaillé 2 mois à CKG, le nombre de voyageurs étrangers est de plus en plus important (par parenthèse, j'ai entre 1/4 et 1/3 des voyageurs étrangers qui sont francophones, ce qui est sympa pour eux quand ils tombent sur moi et pour moi quand je tombe sur eux ^^)

      Dommage effectivement qu'il n'y ait plus trop de "vrais repas" sur les vols européens

      A bientôt
  • Comment 634328 by
    AFR002 BRONZE 476 Commentaires
    Boujour,
    Et merci pour ce FR avec de belles séances de spotting "exotique" tant au départ qu'à l'arrivée.

    en réalité, mon voisin semble avoir lancé une mode : de nombreux passagers ont découvert à leur tour le bouton d'appel PNC

    ça me rappelle quelques vols Chinois où l'indiscipline de certains passagers étaient criants, mais devant la passivité des PNC, ce qui m'a toujours étonné, surpris, voire choqué.

    A bientôt
    Philippe
    • Comment 634798 by
      bonvoyage AUTEUR 280 Commentaires
      Bonjour et merci du commentaire !

      Pour avoir côtoyé ce type passagers pendant près de 2 mois, ce sont souvent des personnes âgées qui voyagent pour la première fois en avion donc on peut comprendre certains comportement (sans les justifier) ; parfois, la passivité des PNC peut traduire une certaine lassitude (pas excusable pour autant) à force de répéter les mêmes choses sans être écouté ;

      A bientôt !
  • Comment 634355 by
    GregLYS TEAM SILVER 1476 Commentaires
    Merci pour ce report.

    La Chine, par ses dimensions notamment, offre plein d'opportunité de voyager en gros porteur sur des vols intérieurs. C'est d'ailleurs le cas de l'A380.

    C'est vrai qu'on est plus habitués à ce genre de prestations offertes sur ces vols courts.

    Bons vols.
    • Comment 634800 by
      bonvoyage AUTEUR 280 Commentaires
      Hello et merci du commentaire !

      Depuis le Covid de nombreux gros porteurs effectuent maintenant des vols intérieurs en Chine ce qui est très sympa
      Pour le 380 c'est malheureusement fini, seule CZ en avait mais elle s'en est séparée ?

      Pour le prochain vol la prestation sera (selon moi) encore meilleure ;)

      A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.