Avis du vol Malaysia Airlines Kuala Lumpur Denpasar en classe Economique

Compagnie Malaysia Airlines
Vol MH715
Classe Economique
Siege 16K
Temps de vol 03:00
Décollage 26 Aoû 14, 08:50
Arrivée à 26 Aoû 14, 11:50
MH   #33 sur 116 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 194 avis
Porcepic
Par SILVER 3433
Publié le 8 septembre 2014
Bienvenue sur ce deuxième FR (d'une série de 5) relatant mon dernier voyage en Asie.





Rappel du routing


____________________________________________

- Vol MH21 CDG-KUL - Économique / 54H - 25/08/2014 - A380-800
- Vol MH715 KUL-DPS - Économique / 16K - 26/08/2014 - B777-200 (le vol de tous les dangers, vous êtes ici)

- Vol QZ504 DPS-SIN - Économique / 20B - 31/08/2014 - A320-200

- Vol MH616 SIN-KUL - Économique / 17A - 03/09/2014 - B737-800
- Vol MH20 KUL-CDG - Économique / 57H - 03/09/2014 - A380-800
____________________________________________





Introduction : brefs rappels


Pour les lecteurs avides de détails quant à la réservation de ce billet, n'hésitez pas à lire (ou relire) le premier FR de cette série, dont le lien est présent ci-dessus.

En résumé : ledit voyage consiste à découvrir Bali puis Singapour. J'effectue ce voyage avec deux amis, dont l'un continue son voyage par quelques mois en Chine (achat donc d'un aller-simple). Pour corser le tout, je ne partirai pas en même temps qu'eux mais les rejoindrai plus tard à Bali. Moralité : je voyage avec un A/R, un de mes comparses n'a qu'un A/S et le dernier fait un A/R… avec deux A/S.

Les amis sus-mentionnés profitant de bons prix en A/S via Garuda à l'aller, et le meilleur prix étant affiché pour un retour simple sur la Malaysia, je me retrouve donc à réserver un A/R sur la Malaysia Airlines… dont un vol (celui-ci !) en… Boeing 777-200 ! (Mais il est fou !)

Pour l'anecdote, ce voyage aura été réservé début juillet, après l'affaire du MH370 mais quelques jours avant celle du MH17.





C'est parti pour le FR !


Pour rappel, je vous avais laissé à la sortie de mon A380 à l'arrivée à Kuala Lumpur. Ce dernier est arrivé avec une bonne demie-heure de retard (arrivée en porte vers 7h au lieu de 6h25), et mon prochain vol direction Bali est prévu à 8h50 : pas de soucis !

photo IMG_2679-55

Pour conserver le climat anxiogène de ce FR (quoique vous pouvez commencer à en deviner l'issue), je vous rappelle ce qu'affichait l'application mobile pour ce vol la veille…

photo applimobile-56

Et oui, vous ne rêvez pas, en toute théorie je suis censé ne pas arriver. Voilà qui est rassurant.

Quoiqu'il en soit, cela ne m'empêche pas de continuer à avancer dans l'aéroport de Kuala Lumpur, tout content de pouvoir enfin me dégourdir vraiment les jambes après les 12h de vol qui m'ont amenées jusqu'ici depuis Paris.

L'avantage étant que les portes de l'A380 étant tout au bout d'un satellite, on n'a pas trop de choix si ce n'est d'avancer tout droit, jusqu'à tomber sur cet « îlot central » que représente la fameuse jungle de l'aéroport de KUL.

photo IMG_2680-1

Comme indiqué dans la conclusion du précédent FR, j'ai essayé en vain de me connecter au Wifi gratuit de l'aéroport. Manque de bol, je faisais autre chose au moment fatidique où la page web pour se connecter est apparue… et celle-ci a décidé de ne jamais se montrer de nouveau : résultat, pas de Wifi.

Bon, soit. On ne va pas en faire un drame, la correspondance n'est pas longue…

Après quelques minutes de marche, j'arrive au niveau de la porte d'embarquement de mon prochain vol, que j'aurais trouvé on-ne-peut-plus facilement (je fais le malin comme ça, mais en fait si on m'avait demandé de sortir de l'aéroport, je crois que j'aurais eu un peu plus de mal).

Je vous laisse un aperçu de la vue dont je pourrai jouir pendant cette prochaine heure.

photo IMG_2681-2

À noter que quelques sièges sont disponibles dans le « couloir » devant la porte d'embarquement, qui est en fait une salle de pré-embarquement qui ouvre 1h avant le départ prévu du vol et qui n'est accessible qu'après avoir repassé un PIF.

Pendant l'attente, je remarque beaucoup de têtes connues autour de moi : vraisemblablement, je ne suis pas le seul à prolonger mon MH21 par ce MH715… L'avantage étant que du coup, même si le vol précédent avait eu plus de retard, il est possible qu'on nous aurait tout de même attendu ! :o)

Bref, le temps passe (rapidement) et la fameuse salle ouvre. Passage rapide du PIF, distribution des cartes d'immigration pour l'Indonésie et on peut maintenant admirer confortablement « la bête ». Il s'agira du 9M-MRQ pour ce vol.

photo IMG_2682-3

Puis les passagers sont appelés, dans une discipline remarquable. L'embarquement est rapide et je découvre la merveilleuse cabine de ce 777-200, en configuration 2-5-2 (non, je ne délire pas, c'est bien du 2-5-2 !).

Heureusement pour moi, j'avais évidemment réservé mon siège dans la partie « 2 » au moment de la réservation, au hublot plus précisément. Bon, c'était sans compter que ma passagère ne sache pas lire les numéros de siège et se soit d'ores et déjà installé à ce hublot. Tant pis, je récupère le siège couloir à côté…

photo IMG_2684-5

Pour libérer un peu la pression, séance humoristique avec une vue plus détaillée sur mon IFE. Si si, c'est un IFE.

photo IMG_2683-4

Bon, ne soyons pas si mauvaise langue. L'avantage de cette cabine très « old school », c'est que les sièges sont plus du genre « lit à mémé » que « planche à repasser ». De quoi profiter des 3 heures de vol qui s'annoncent pour continuer de se reposer un peu (c'est toujours appréciable, même si l'A380 était confortable lui aussi).

Repoussage, roulage rapide et décollage à l'heure direction Bali.

Rapidement, les hôtesses se lèvent et commencent la distribution de l'apéritif : les cacahuètes dont je commence à penser qu'elles doivent être traditionnelles.

photo IMG_2685-6

(Oui, gourmand comme je suis, j'ai récupéré le paquet de cacahuètes de ma voisine qui dormait. Mais j'ai promis à l'hôtesse de lui donner quand elle se réveillera…)

Cacahuètes qui seront ensuite accompagnées de jus d'orange (là, la distribution était sur un plateau : choix modeste entre eau, jus d'orange et jus de pomme). J'ai souvenir d'un jus particulièrement… chimique.

photo IMG_2686-7

D'ailleurs un mot sur les hôtesses. Étrangement, sur ce vol, aucune ne porte l'uniforme de la compagnie (elles portent au contraire un chemisier blanc classique avec un veston bleu marine par-dessus).

Je profite que ma voisine dorme pour « voler » une photo par le hublot. Les nuages ne trompent pas : on s'approche de Singapour !

photo IMG_2688-8

Malaysia Airlines offre sur chaque vol de plus d'une heure une collation. Vient donc la distribution de celle-ci, qui se limitera à un sandwich (choix poulet-mayonnaise ou jambon de dinde).

Ma voisine se réveille, prend un premier choix, ne le mange pas et décide d'appeler l'hôtesse pour en changer. Celle-ci s'exécutera… vient alors la question de ma voisine : « is it hallal ? ». Pour remettre dans le contexte, l'hôtesse en question était voilée. Elle répondra donc par un « of couuuuurse, look at me ! Malaysia is a muslim country ». :)

photo IMG_2689-9

Décidément on n'arrêtera pas les mauvaises langues. Je disais que la collation se réduisait à un sandwich, mais non, pour être tout à fait précis la boîte contenait également des fruits au sirop (très pratique à manger en avion). Fruits qui apparemment sont préparés en masse « avec un peu d'avance » (pour rappel, le vol est effectué le 26/08/2014).

photo IMG_2690-10

Puisque cette cabine vaut vraiment le coup, je vous offre une nouvelle vue de celle-ci depuis mon siège.

photo IMG_2691-11

Mon écran (n'ayons pas peur des mots, que dis-je, mon « IFE » !) étant resté désespérément noir depuis le début du vol, je pensais qu'ils n'avaient pas été allumés pour ce vol. En fait, en étudiant attentivement le reste de la cabine, je constate que certains écrans sont allumés.

Je tripote donc la télécommande astucieusement cachée dans mon accoudoir et, miracle : en fait, mon IFE marchait, il était juste à luminosité nulle !

Ni une, ni deux, j'augmente celle-ci et découvre la magnifique résolution de celui-ci, de quoi me divertir en regardant l'Airshow…

photo IMG_2692-12

… bon, effectivement, je vous l'accorde, ce n'est en fait pas très pratique. Pour un vol de 3h (en fait même un peu moins), surtout quand on a envie de se reposer, ce n'est pas très gênant… mais ayons une pensée pour les gens qui viennent d'Amsterdam ou de Francfort sur ce genre d'appareil !

Passage obligé aux toilettes.

photo IMG_2693-13

Elles sont propres et surtout agréablement spacieuses.

photo IMG_2694-14

Reste du vol sans histoire, si ce n'est ma voisine qui fera encore des siennes et, non contente de m'avoir déjà piqué mon hublot, décide de le fermer pendant l'approche et de s'endormir. Bizarrement, les hôtesses ne lui demanderont jamais de l'ouvrir, même juste avant l'atterrissage.

(Mais moi aussi je peux y mettre du mien, et rouvrir moi-même le hublot pendant qu'elle dort, ah ah ! *rire diabolique*)

Bref, atterrissage en douceur et à l'heure à Bali. Et heureusement, pour m'éviter un choc thermique (je vous rappelle que j'ai quitté Paris avec 17°C et la pluie), débarquement par passerelle.

photo IMG_2695-15

Arrivée dans le grand hall « Visa on arrival ». Aussi appelé « par ici les 35$ », coût du visa pour l'Indonésie (on ne dira pas qu'il y a encore quelques mois c'était 25$, pas de petit profit !). Je m'excuse de la photo floue mais on va dire que ça reflète presque à la perfection l'état dans lequel j'étais à ce moment. ;-)

photo IMG_2696-16

Il est temps de reprendre ses esprits. Après passage de l'immigration (avec un agent souriant et sympathique, qui lâchera même un « au revoir, bon voyage » voyant le passeport français), direction le tapis bagage où les bagages mettront une petite demie-heure à arriver.

photo IMG_2697-17

Puis passage de la douane (où on remet la fiche puis passage obligé des bagages aux rayons X… même si les agents n'avaient pas l'air de prêter plus d'attention que ça à leurs écrans…), et sortie : ça y est, je suis à l'autre bout du monde.

Juste le temps de traverser les boutiques (on ne peut pas faire autrement pour sortir), et…





« TAXI ? TAXI ? TAXI ? TAXI ? »

Et oui, et ça ne sera que le début : apparemment j'ai le faciès du touriste. Il est censé y avoir un comptoir pour centraliser les demandes de taxi, où les prix sont réglementés… bon, sur le site internet de l'aéroport le taxi vers ma destination finale devait être de l'ordre de 200 000 roupies… ça m'en coûtera quand même 350 000 ! À 15 000 roupies pour 1 euro, le vertige est certes tout relatif, mais bon, quand même, ça ne contribue pas à laisser une bonne impression de la région.

Toujours est-il qu'il en faut plus pour me gâcher mes vacances, et après 1h30 de stress à voir le taxi rouler, tout en jetant toutes les 30 secondes un coup d'œil sur le nom de la villa qu'il ne connaissait vraisemblablement pas… miraculeusement j'arrive à mon petit paradis pour les prochains jours…

photo IMG_2699-18
Afficher la suite

Verdict

Malaysia Airlines

3.9/10
Cabine5.0
Equipage5.0
Divertissements1.5
Restauration4.0

Kuala Lumpur - KUL

9.4/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services7.5
Propreté10.0

Denpasar - DPS

9.5/10
Fluidité8.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

En conclusion un vol au standing bien différent du vol précédent en A380. Entre les hôtesses qui ne portaient pas le même uniforme, les livrées différentes, ça laisserait presque à penser que l'A380 est un produit « spécial » de la Malaysia et que le reste est méprisé.

Heureusement (teaser), la branche en 737-800 lors du retour me laisse plutôt penser que non, c'est sans doute juste le produit 777 qui est maltraité en fait.

== Note de la compagnie : ==
- Confort cabine : c'est très neutre. D'un côté, les sièges sont confortables, c'est incontestable, et sur un vol de 3h c'est presque mieux comme ça. Mais enfin tout de même, la cabine vieillissante, additionnée aux IFE défaillants, à la configuration 2-5-2, au caractère très bruyant de l'avion (que je n'ai pas eu l'occasion de mentionner dans ce FR), ça fait quand même un peu beaucoup. Et bien évidemment à fuir comme la peste sur des vraies destinations long-courriers comme Amsterdam ou Francfort !

- Équipage : note neutre une nouvelle fois. On ne peut pas dire que le service était mal fait ou que l'équipage faisait mal son travail, mais bon, sur un vol de 3h je crois qu'il y aurait moyen de faire quelque chose de mieux…

- Repas et catering : encore moyen ! Un vrai plateau repas avec entrée/plat/dessert pourrait être envisagé sur un vol de 3h quand même !

- Divertissement : presse à l'entrée de l'avion limitée (quelques titres, rien en anglais), et pour les IFE… ça se passe de commentaire je crois.

- Ponctualité : seul point positif de ce vol !

== Note de l'aéroport de départ : ==
- Fluidité : Rien à dire. L'aéroport de KUL est bien adapté pour des correspondances.
- Accès et parkings : OK.
- Services et animations : je pénalise le problème de Wifi (NB : au passage à KUL lors du retour, j'ai réussi à m'y connecter mais le réseau était très moyen).
- Propreté générale : OK.

== Note de l'aéroport d'arrivée : ==
- Fluidité : Globalement, vu le nombre de choses à passer (visa, immigration, douane), ça reste relativement fluide. Les agents sont courtois et avec le sourire… mais bon, je mettrai 8/10 parce que ça fait quand même lourd (et passer à Singapour pendant le même voyage n'aide pas à trouver crédible l'excuse « y a beaucoup de contrôles donc c'est normal que ça prenne du temps »…).
- Accès et parkings : Je pénalise le harcèlement des (faux ?) taxis, et l'apparente non-transparence des prix même si on s'adresse au comptoir « officiel ». Mais bon, on va dire que c'est la mentalité du pays…
- Services et animations : -1/2 point pour la forme pour le passage obligé par la boutique à la sortie.
- Propreté générale : RAS.

Prochain étape : le départ vers Singapour après quelques jours à Bali !

Informations sur la ligne Kuala Lumpur (KUL) Denpasar (DPS)

7 Commentaires

  • Comment 117501 by
    PAT62 4977 Commentaires

    Effectivement la configuration cabine ne fait pas rêver.
    Vous n'avez pas tenté de déloger la voisine récalcitrante de son hublot ?
    Pas mal le logement à l'arrivée.
    Merci pour ce FR !

  • Comment 117518 by
    indianocean GOLD 6903 Commentaires

    Je pense qu'A38077W aurait pété un scandale auprès de la jeune fille qui a piqué votre siège. Et elle ose en plus baisser le cache hublot. Mais pour qui elle se prend? Vous êtes trop gentil pour ne lui piquer que le sachet de cahouètes.(lol)

    Je me souviens que la Malaysie devait rendre hommage aux malheureux disparus des vols 370 et 17 et il me semble bien que ça coïncide avec vos dates de voyage. Cela explique peut-être le fait que le PNC ait porté autre chose que leur uniforme habituel.

    Merci pour ce FR.

  • Comment 117555 by
    K2World 1915 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    La configuration des 772 d'AA est également en 2-5-2.
    Dommage pour le changement de siège non voulu, vous n'avez rien dit à cette passagère ?

  • Comment 117558 by
    Porcepic SILVER AUTEUR 100 Commentaires

    Pour répondre à tous en un commentaire : j'avais déjà eu l'occasion de prévenir que je n'avais pas un naturel de râleur (du moins sur le coup) ! :) Et puis bon, il faut avouer qu'être au hublot ou être au siège juste à côté, ça n'est pas trop différent (du moins quand on ne décide pas de fermer le cache-hublot, ce que je ne pouvais anticiper)… et ça permet de pouvoir se lever comme on veut. Puis bon, après 12h de vol j'avais d'autres envies que d'expliquer à une passagère comment sont numérotés les sièges. ^^

    Pour Indianocean, peut-être que c'était pour ça, mais d'un autre côté sur le vol juste avant et les deux vols retour tous étaient en uniforme. Uniforme d'ailleurs agrémenté d'un petit ruban noir qui je suppose était à la mémoire des disparus.

  • Comment 117562 by
    A380B77W 4302 Commentaires

    Merci pour ce très bon FR que j'ai lu avec beaucoup d’intérêt !

    J'aime bien le ton sur lequel vous racontez le FR ;) ...sauf le vol de tout les dangers, même si le 777 à la poisse en ce moment, je ne pense pas que la superstition (ou le sarcasme) soit une bonne chose dans ce cas.... Sachant qu'en plus, pour les deux événements, l'avion est innocenté (il semble évident que le MH370 ait disparu volontairement, donc cause humaine...)

    C'est vrai que la cabine fait old school...ça fait un choc après l'A380 ! Il temps que le 777 soit rétrofiter !

    Sinon, vous êtes trop gentil avec votre voisine...Indianocean à raison, même s'il semble plaisanter en le disant, j'aurais viré vite fait bien fait la voleuse de hublot ! Surtout si c'est pour le fermer en vol......Grrrrr !
    MH et les hublot, une longue histoire d'amour....je ne suis pas le seul à ne pas avoir de chance apparemment... :(

  • Comment 117570 by
    Chevelan GOLD 14131 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Le catering avec MH entre KUL et DPS est de plus en plus rachitique... J'ai connus le temps, (l'année dernière), ou un repas complet avec plat chaud était proposé.

    La cabine paraît très vintage, pas de quartier concernant la voisine pas à sa place!

    Il existe un guichet fiable à droite de la sortie du terminal international à Denpasar, les tarifs sont indiqués pour toutes les destinations, cela évite les palabres. Le taux de la Roupie IND est délirante, il faudra bien un jour que le gouvernement se penche sur la question, (comme l'a fait la Turquie voici quelques années)

  • Comment 117746 by
    pititom GOLD 10828 Commentaires

    Merci pour le rappel, j'avais effectivement loupé l'intro. Ce vol là est par contre beaucoup moins sympathique que le précédent. Bon séjour à Bali :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.