Avis du vol VietjetAir Seoul Hanoi en classe Economique

Compagnie VietjetAir
Vol VJ961
Classe Economique
Siege 23F
Avion Airbus A320
Temps de vol 05:05
Décollage 11 Jul 15, 11:05
Arrivée à 11 Jul 15, 14:10
VJ 34 avis
fernousdu972
Par 2201
Publié le 9 juillet 2015
Bonjours à tous,

Nous nous étions quittés il y a un mois tout juste, alors que je parlais de la possibilité de faire un petit tour, le temps d'un week-end prolongé, dans un autre pays d'Asie.

INTRODUCTION

Nous avions d'abord pensé aux Philippines. Très beau pays certes, avec de beaux coins touristiques, mais les quelques amis Coréens que nous nous sommes fait depuis un mois nous ont plutôt conseillé la Thailande, le Vietnam, Taiwan ou la Malaisie. Le Japon était d'office mis hors de course compte tenu des prix prohibitifs pour les étudiants que nous sommes.

Quelques comparatifs rapides plus tard, le VietNam apparaît comme un pays magnifique avec des billets très abordables: 155€ avec Vietjet Air. La destination est donc rapidement choisie, cependant, le temps de s'organiser les billets auront le temps de monter à 216€. Il seront pris seulement deux jours avant le départ. Le seul inconvénient de ce choix est le vol de nuit au retour, départ à 1h45 du matin. Outch.
Anyway, c'est donc l'occasion pour moi de vous présenter un deuxième FR sur cette compagnie toute récente - créée en 2009 - et qui semble avoir plutôt bonne réputation.

Voici donc le routing de cette année 2015 mis à jour:

  1. SXB-ORY, Bombardier CRJ900, Economique, 30 Avril, Air France, AF7303. http://flight-report.com/fr/report-10098.html.
  2. ORY-FDF, Boeing 777-300ER, Economique, 30 Avril, Air France, AF848. http://flight-report.com/fr/report-10111.html
  3. FDF-ORY, Boeing 777-300ER, Economique, 09 Mai, Air France, AF841. http://flight-report.com/fr/report-10318.html
  4. ORY-SXB, ATR 72, Economique, 10 Mai, Air France, AF7306. Pas de FR
  5. CDG-DOH, Airbus A380-800, Economique, 05 Juin, Qatar Airways, QR40. http://flight-report.com/fr/report-10514.html
  6. DOH-ICN, Boeing 777-300ER, Economique, 06 Juin, Qatar Airways, QR858. http://flight-report.com/fr/report-10588.html
  7. ICN-HAN, Airbus A320-200, Economique, 11 Juillet, Vietjet Air, VJ961. C'est ici
  8. HAN-ICN, Airbus A320-200, Economique, 15 Juillet, Vietjet Air, VJ960. http://flight-report.com/fr/report-10885.html
  9. ICN-DOH, Boeing 777-300ER, Economique, 29 Août, Qatar Airways, QR859. http://flight-report.com/fr/report-11435.html
  10. DOH-FRA, Airbus A350-900, Economique, 29 Août, Qatar Airways, QR67 http://flight-report.com/fr/report-11500.html

Cela commence à ressembler à un beau tour du monde pour cette année 2015:

photo map

FLIGHT-REPORT

Enregistrement

A peine les billets sont-ils achetés - via un comparateur de prix bien connu - qu'il est déjà temps de s'enregistrer. Vietjet Air propose l'enregistrement en ligne dès 48h avant le départ.

Le site internet de la compagnie est accueillant, simple et pratique. Il met bien en avant les couleurs vives qui sont celles de la compagnie et du Vietnam. Et également du communisme, le régime étant adepte du marxisme-léninisme et de la pensée de Ho Chi Minh d'après la constitution.

photo Capture

Quelques clics plus tard, me voici enregistré en ligne. Il est également possible de choisir son siège: je choisis le hublot au 23F, a côté de mes deux amis qui m'accompagnent. A noter que la cabine était au tiers vide lors de l'enregistrement.

photo Capture2

A l'aéroport

Nous arrivons à l'aéroport 2h avant le départ, à 9h, grâce à un bus reliant directement un arrêt près de la station de métro Jeongwang et Incheon. Moyennant 11 000 wons, pour un trajet d'environ 30 minutes.

Arrivée à l'aéroport et première impression: c'est aéré, propre et lumineux. A noter qu'il n'y a qu'un seul terminal à Séoul Incheon. Cela simplifie les choses. Au niveau des départs:
photo DSC_1160

Et voici ce que cela donne une fois la porte d'entrée franchie:
photo DSC_1161

Notre vol est prévu à l'heure:
photo DSC_1162

L'enregistrement/dépose bagage se situe aux comptoirs K28 à 32.
photo DSC_1163

Il n'y a pas de file dédiée au Web Check-In. Nous nous étions enregistré en ligne l'avant veille, mais nous devons donc faire 20 bonnes minutes de queue. Qui met une éternité à avancer, alors qu'elle n'est pourtant pas bien longue.
photo DSC_1167

Les agents sont très sympathiques aux comptoirs, et nous auront de nouveaux BP aux couleurs vives de la compagnie.

Ensuite nous nous dirigeons vers la zone airside. Les contrôles puis la sécurité sont passés avec une remarquable rapidité et efficacité, et avec le sourire. Dans les aéroports où je suis passé, j'ai rarement entendu un merci ou un bon vol aux contrôles. Qui plus est avec le sourire (!).

Le vol part de la porte 117.
photo DSC_1170photo DSC_1171

Ce qui signifie qu'il faut prendre le LISA Coréen pour rejoindre le satellite dédié à toutes les compagnies étrangères quelles qu'elles soient. Le bâtiment principal étant dédié à Korean Airlines et Asiana Airlines.

Nous voici donc arrivés au dit satellite - et pourtant il n'y en a qu'un, ICN n'étant pas Saturne. A l'image du reste de l'aéroport, il est proprissime, lumineux et aéré. Certains couloirs ressemblent à ce qu'on peut trouver à Val d'Europe, pour ceux qui connaissent. Il semble donc très vivant.

Le spotting commence, avec trois appareils de KE parqués au large:
photo DSC_1175

La dérive orange est celle d'un 737-800 de Jeju Air, avec celle d'un A340-600 de Lufthansa un peu plus loin. Ce dernier effectue la liaison MUC-ICN:
photo DSC_1176

Nous nous orientons directement vers la porte d'embarquement. Elle donne directement sur la partie principale du terminal passager d'ICN. De quoi prolonger le plaisir. Il est environ 10h et notre avion n'est pas encore arrivé.

Les documents de voyage:
photo DSC_1177

Et c'est parti!
Un A330-200 de Garuda Indonesia, qui vient se parquer à côté d'un A321 de VN devant rejoindre Danang.
photo DSC_1182

Des A330-300 de KE, qui sont loin d'être une denrée rare ici:
photo DSC_1186photo DSC_1187

L'un d'entre eux repousse:
photo DSC_1192

Les 777-200ER ont encore quelques années devant eux:
photo DSC_1189

Et voici notre appareil à l'arrivée. Un A320-214 sharkleté qui respire pratiquement le neuf. Il arbore une livrée spéciale aux couleurs de LOTTERIA, une importante chaîne de fast-food en Asie de l'Est. Elle appartient plus généralement au groupe Lotte.
photo DSC_1194

Magnifique n'est-ce pas ?
photo DSC_1195

Don't worry be happy.
photo DSC_1199photo DSC_1209photo DSC_1213

Le sharklet:
photo Aileron_de_requin

Oups, non pas celui-là. L'avion volera mieux avec celui-ci:
photo DSC_1214

Entre temps, un A320 de la Japonnaise Peach passe au loin:
photo DSC_1218

Et ne voilà-t'il pas que Fatty vient nous imposer son importante masse. Aux couleurs d'Asiana Airlines:
photo DSC_1228

Un 777-300ER de KE rejoint sa porte aux côtés de ses confrères:
photo DSC_1224photo DSC_1226

L'embarquement est finalement appelé vers 10h45. Nous n'embarquerons que vers 10h55, afin de laisser se dégraisser la file d'attente, et de prendre deux ou trois autres photos de a bête en ravitaillement:
photo DSC_1220

Compagnie du Vietnam paraît-il ?
photo DSC_1221photo DSC_1223photo DSC_1231


Notre appareil du jour est le VN-A678, MSN 6025 dont le premier vol remonte au 10 Mars 2014. Il a donc 1,3 ans, et il est configuré en full économie, avec 180 sièges.
photo DSC_1230

Lao dans l'rétro:
photo DSC_1234

A bord

L'accueil est très souriant et on pénètre dans la cabine dans la bonne humeur. Les PNC sont très élégants, avec l'uniforme rouge, jaune et orange. Le siège offre une très belle vue sur l'aile et le sharklet:
photo DSC_1237photo DSC_1238

Mais ce sera malheureusement le seul avantage de ce siège. Car le pitch qui m'attends pour les 5 prochaines heures (théoriquement) est, autant le dire tout de suite, le pire que je n'ai jamais rencontré. Au moins depuis que je suis sur FR. Avec mes genoux qui touchent littéralement le siège de devant:
photo DSC_1239

Vu le court laps de temps durant lequel l'avion sera resté au sol, le ménage n'a - évidemment - pas été fait, comme le montrent les traces marrons ressemblant à du chocolat, et le grain de riz séché sur la tablette.
photo DSC_1241

Parlons-en, justement, de la tablette. Le très court pas entre les sièges fait que, nécessairement, la tablette se déploie dans une position très inconfortable pour le passager lambda de taille moyenne. Encore faut-il se faire servir quelque chose…
photo DSC_1242

A partir de là, tous les éléments sont réunis pour que, une fois baissée, les supports en métal de la tablette soient en contact avec les genoux.
photo DSC_1243

L'IFE dernier cri, développé par Thalès.
photo DSC_1244

Le plafond:
photo DSC_1247

A 11h05 pétantes le repoussage commence. Les volets sont déployés:
photo DSC_1248

Et nous avons droit au traditionnel salut du personnel au sol:
photo DSC_1249

L'A320 de Lao Airlines montré précédemment.
photo DSC_1250

Un des tout derniers 777-300ER d'Aerofolt. Certaines rumeurs veulent que SU cherche - déjà - à s'en séparer, ainsi qu'une bonne partie de ses A330, compte tenu de la crise actuelle qui frappe l'économie Russe. Et qui fait que - par conséquent - peut de Russes peuvent voyager à l'étranger.
photo DSC_1251

Un 747-400 d'Asiana Airlines:
photo DSC_1252

L'évolution fait, qu'en à peine quelques millions d'années, la grande baleine bleue soit devenue un oiseau parmi d'autres.
photo DSC_1253

Pendant le roulage, et après avoir failli louper deux taxiways, je capture ce 777-200ER de Scoot au décollage:
photo DSC_1254

Alignement
photo DSC_1255

Et décollage:
photo DSC_1257

Un A380 de LH est arrivé de FRA et est venu rejoindre l'A340-600 de MUC:
photo DSC_1258

Quelques dernières vues aériennes du terminal:
photo DSC_1259photo DSC_1260

Quelques beaux paysages:
photo DSC_1264photo DSC_1265

Un aéroport non identifié:
photo DSC_1266photo DSC_1267

Et voici LA photo, celle du sharklet, aux couleurs de VietJet Air.
photo DSC_1268photo DSC_1269

Les trolleys sont rapidement de sortie. Mais, premièrement il faut payer - ce qui n'est pas anormal pour une low cost - mais l'équipage n'accepte pas les cartes de crédit. N'ayant pas de liquide sur moi, je suis donc foutu. Certains passagers ont un coupon sur leur billet, semblant indiquer qu'il était possible de l'acheter au préalable. Cependant, je ne suis pas passé par le site de la compagnie, ni n'ai vu quoique ce soit permettant d'en faire autant lors de l'enregistrement en ligne. Rien non plus à l'aéroport, m'attendant simplement à ce que les cartes de crédit passent. Idem pour les boissons, et même l'eau.

Ce seront donc 5 longues heures de jeûne total.

Je tenterai de dormir, ayant une lourde fatigue. Mais ce sera quasiment impossible, sauf par intermittences. L'inclinaison du siège est médiocre, heureusement pour moi (et probablement pour le passager de derrière probablement), car en ce qui me concerne, mes jambes sont entrées en collision avec l'ossature du siège d'en face quand son passager l'a incliné. Donc la situation est absolument géniale, l'inclinaison est insuffisante pour dormir mais suffisante pour considérablement gêner le passager de derrière et donc annihiler toute tentative de repos. Donc quoiqu'il en soit, pas de sommeil sur ce vol. Pas de bras, pas de chocolat, comme qui dirait…
photo DSC_1272

Le pochettes ne sont pas bien propres non plus:
photo DSC_1275

Les annonces du commandant seront assez régulières pour nous tenir informés de la trajectoire, et de la météo à l'arrivée. Clear sky a-t-il promis, et une arrivée à 28 °C. Nous sommes ici quand nous commençons la descente, il n'est pas 13h en heure locale. Nous serons donc largement en avance.
photo DSC_1276

Le contraste est marqué entre la plaine et la chaîne de montagnes:
photo DSC_1277

Les sommets s'élèvent, et le ciel se couvre à mesure que l'on arrive sur HAN:
photo DSC_1278photo DSC_1279

Les spoilers sont de sortie:
photo DSC_1280

Nous passons quelques beaux sommets dans les derniers instants de l'approche sur Hanoi:


Et nous voici arrivés avec un peu moins d'une heure d'avance sur l'horaire initiale.
photo DSC_1293

Voici la vidéo de l'approche et de l'atterrissage:


Ici un A321 de VN au freinage:
photo DSC_1294

Et un A330-300 de SQ en partance pour SIN:
photo DSC_1295

Nous nous garons à côté de cet A320 de Tigerair:
photo DSC_1296

A Hanoi - Noi Bai

Le débarquement est rapide. Court spotting, avec ces 787 de KQ et NH, dont le premier s'apprête à railler Nairobi.
photo DSC_1297photo DSC_1299

Un A321-200 d'Asiana Airlines:
photo DSC_1300

Et les deux 787 de plus près:
photo DSC_1301photo DSC_1302

Nous nous quittons sur ce petit coin de verdure fort agréable alors que nous remplissons un formulaire de santé, par rapport à l'épidémie de MERS ou Coronavirus qui sévit actuellement en Asie:
photo DSC_1304
Afficher la suite

Verdict

VietjetAir

3.8/10
Cabine3.0
Equipage7.5
Divertissements2.0
Restauration2.5

Seoul - ICN

8.6/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté9.5

Hanoi - HAN

7.4/10
Fluidité1.0
Accès9.5
Services9.5
Propreté9.5

Conclusion

En conclusion, ce ne fût pas un vol vol impérissable dans le bon sens du terme. Par la suite, il faut savoir relativiser dans la mesure où il s'agit d'une low cost et d'autant plus que c'était ma première expérience en la matière. Mais le siège est réellement à des années lumière de ce qu'offrent les fameuses planches à repasser d'Air France par exemple.

Donc ceci étant dit, je dois avouer que j'ai assez peu de repères pour rester objectif par rapport au fait que c'est une low cost. Mais il faut le dire, c'était un très mauvais vol, en dehors de l'équipage.

CONFORT CABINE:
Je n'ai jamais connu pire, et sincèrement, je pense qu'en mettant 3 j'ai plutôt bien relativisé. Sur un vol de cinq heures, c'est par moment dur à supporter.

EQUIPAGE:
Souriant, sympathique. Le bon point du vol.

REPAS et CATERING:
Je n'en ai pas vu la couleur. Et je dois avouer que j'étais assez mal informé sur le sujet, puisque le vol n'a été réservé dans les derniers jours et via un comparateur. Dur d'attribuer une note.

PONCTUALITE:
Une petite heure d'avance à l'arrivée.

AEROPORT DE SEOUL:
Aéroport très agréable, très propre, je comprends qu'il soit si bien placé dans les classements mondiaux.

HANOI NOI BAI:
Même sentiment général, à ceci près qu'il n'y avait aucun réseau wifi dans la zone des arrivées, et que l'immigration fut d'une lenteur épouvantable.

Merci de m'avoir lu, Gilles.

Informations sur la ligne Seoul (ICN) Hanoi (HAN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Seoul (ICN) → Hanoi (HAN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Vietnam Airlines avec 7.0/10.

La durée moyenne des vols est de 4 heures et 51 minutes.

  Plus d'informations

21 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.