Avis du vol Air Caraibes Fort-de-France Saint Martin en classe Economique

Compagnie Air Caraibes
Vol TX300
Classe Economique
Siege 6A
Avion ATR 72-500
Temps de vol 04:30
Décollage 03 Mar 11, 06:30
Arrivée à 03 Mar 11, 11:00
TX   #62 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 143 avis
fernousdu972
Par 3736
Publié le 13 janvier 2012
Bonsoir, ou bonjour à tous!

Pour mon 3e FR, je veux vous présenter un voyage très exotique on va dire, dans les Antilles.

La photo de présentation vous parle sûrement, elle a été prise à la célèbre Maho Beach. Cela faisait des années que je ressentais le besoin d'aller à Saint Martin, passionné d'aviation que je suis. Et elle se faisait de plus en plus pressante, bien que j'ai pu y passer 6 heures à Maho lors d'une escale de croisière en 2010.

C'est alors qu'une occasion se présente, un ami me propose un séjour d'une semaine sur cette petite île de 53 km² sur le bateau de ses parents. Je ne refuse pas naturellement, il ne me reste plus qu'à payer de ma poche le billet A/R qui m'amène à vous présenter ce FR. Clin d'oeil à cet ami qui se reconnaîtra, présent sur le site, que je remercie encore une fois pour cet excellente semaine.

Il s'agit ainsi d'un vol à bord d'un ATR 72-500 d'Air Caraïbes immatriculé 'F-OIJK'. Vol N° TX300 qui relie la Martinique à l'île de Saint-Martin donc, avec une escale en Guadeloupe. Ma poche en a souffert d'ailleurs, du prix de ce billet. Pas moins de 280 ? pour un vol si court, et il s'agissait pourtant d'une promo…
Petit problème néanmoins, ce vol atterrit à l'aéroport de Grand Case - Espérance (SFG), côté Français, et celui-ci ne figure pas dans la base de données. J'ai donc logiquement choisi celui de Juliana (SXM).

Les nombreuses photos parleront plus que mes mots. Je ne me souviens pas des horaires précis. Désolé, j'ai donc peut-être fait une erreur dans la saisie.

Réveil 4h30 en ce 3 Mars 2011, on doit être présent à l'aéroport Aimé Césaire à 5h30 (je crois) pour un décollage prévu une heure plus tard.

Arrivée au comptoir d'enregistrement, où il n'y a encore personne. Notre vol est le premier départ de la journée. L'aéroport est quasi vide, le trafic du matin se résume à quelques timides ATR, un A320, et un Embraer 190-200.

Le trafic matinal est donc très peu fourni, j'en profite pour faire un coup de Gueule à notre incompétente Chambre de Commerce. Celle-ci détient un projet d'aménagement de l'aéroport, qui allongerait la piste en service (actuellement 3 300 metres) qui a pourtant été suffisante pour accueillir l'Airbus A380 en Janvier 2005, et les Antonov 124 et 225 (!!!) suite à l'Ouragan Dean en 2007, et/ou en construire une deuxième.
Les Gros Porteurs d'une journée chargée à la Martinique sont un 747, deux 777-300ER et deux A330-300. En construire une 2e pourquoi donc ?! Une seule suffit à la Barbade et SXM pour accueillir jusqu'à 26 gros porteurs quotidiens pourtant… Bon c'était pour la petite anecdote :)

photo 6690725077_f87cafab3f_b

Quelques minutes plus tard on se rend en salle d'embarquement, presque vide elle aussi. Voici à quoi ressemble cette salle:

photo 6690734943_82561c2680_b

On est appelé à embarquer en porte 2, nous nous rendons sur le tarmac, où est parquée la bête:

photo 6690744915_0c440abf0e_bphoto 6690754941_18206e1491_b

l'ATR est un de mes appareils préférés. Quoique bruyant, le son de ses moteurs m'est toujours agréable.

On est accueilli par un équipage qui fait le strict minimum, à part une hôtesse agréable. Je développerai mon impression là dessus par la suite.

Quelques photos de la cabine.

photo 6690760127_e1d17ccb12_bphoto 6690767015_e6d535c36f_b

J'aime bien l'esthétique intérieure.

photo 6690774029_ced362422a_b

Pas de repoussage pour un ATR, l'allumage des moteurs commence avec 10 minutes de retard. Même pour un CC, reste correct à mes yeux. On se dirige pour un décollage piste 28, c'est à dire sens Est-Ouest, ce qui est très rare en Martinique. Cela vaudra une très belle vidéo du décollage, avec vue sur la baie de Fort-de-France et les Trois-Îlets, au levé du soleil. Magnifique. La vidéo viendra très bientôt (pas encore éditée).

photo 6690779209_8581c72ca4_b

On se stabilise au FL130 si ma mémoire est bonne, avec toujours de belles couleurs:

photo 6690782041_c145e0fc76_b

Bien entendu pas de divertissement à bord, si ce n'est un France-Antilles, le quotidien des Antilles Françaises.

Bien que court, le vol est agréable, surtout quand on sait qu'on va à St Martin!

photo 6690785103_8596bed18d_b

L'équipage nous sert donc des boissons. Eau, Pepsi, Jus de goyave, Ti Punch et planteur au menu. C'est le strict minimum qui contente cet équipage qui, mis à part une hôtesse, semble avoir oublié qu'il y avait des passagers.

Une d'entre elle était particulièrement vulgaire. Démonstrations de sécurité bâclées, aucun sourire, mauvaise manières, aucune politesse (bien au contraire), pas un moindre regard lors des rares fois où elle a servi un passager, aucune attention à notre égard… tout simplement indigne. Tout portait à croire qu'elle était contrainte d'être sur ce vol. Très mauvaise impression sur cet équipage donc.

photo 6690788651_45238849c4_b

Après 45 minutes de vol, plus ou moins, nous commençons la descente vers Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Pas terrible le temps. Nous survolons la baie de Pointe-à-Pitre, avec vue sur Basse-Terre et la Zone Industrielle de Jarry. On s'aligne pour une visuelle piste 11 (Ouest-Est)

photo 6690793421_36f9702c0f_bphoto 6690797253_1634a2d97a_b

Vidéo de l'atterrissage:



Notre oiseau:

photo 6690806251_80e006f585_b

Nous avons alors 30 minutes d'escale sur Pointe-à-Pitre. Un ATR 42-500 qui vient d'arriver de la Martinique lui aussi. Air Antilles Express, concurrente directe d'AC sur les Antilles.

photo 6690812017_8c536fdb4b_b

Pour la suite du vol, les impressions restent les mêmes, nous n'avons pas changé d'équipage, malheureusement…
Les photos parleront donc à ma place.

photo 6690815295_a19488b0bb_b

Nous survolons Saint Barthélémy avec une vue imprenable sur le célèbre (lui aussi…) aéroport de Gustavia, connue pour être enclavé entre deux collines, ce qui rend les approches impressionnantes:



Cet appareil est tout de même confortable, compte tenu du pitch, des sièges, et de l'appareil en lui même. Pour un ATR je m'attendais à pire.

Le tronçon PTP-SFG est plus long que le premier.

On entame la descente avec vue sur St Martin:

photo 6690858853_9fb223c2de_b

Non ça c'était juste un rocher informe ;)

photo 6690862477_ee2398d7fb_b

Vidéo de l'atterrissage: la piste étant courte (de l'ordre d'un km), on a droit à un freinage assez fort.



photo 6690866851_2bc0e7e523_b

Arrivée à l'heure à l'aéroport Espérance. J'aime beaucoup l'architecture:



Cessna Caravan de St Barth Commuter.

On ne peut pas se quitter sans quelques photos de Maho quand même! :D

photo 6690896497_5de3933041_bphoto 6690909657_c613653906_b

Une rafale de réacteur de Boeing 757:

photo 6690939811_03af813ec7_bphoto 6690950919_27decf4c01_b

Rafale d'A340 cette fois-ci:

photo 6690959739_f2faf56751_b



Et voilà!









Afficher la suite

Verdict

Air Caraibes

6.2/10
Cabine8.0
Equipage2.0
Restauration8.5

Conclusion

Ponctualité: RAS

Le confort, très surprenant. Je m\'attendais à pire pour un ATR tout-éco.

Le personnel ne valait rien, à part une hotesse, sinon on approcherait plus le zéro. Copie à revoir.

Pas de repas, mais la variété des boissons proposées est vraiment bien!

Sur le même sujet

29 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.