Avis du vol Qatar Airways Seoul Doha en classe Economique

Compagnie Qatar Airways
Vol QR859
Classe Economique
Siege 14A
Temps de vol 09:30
Décollage 29 Aoû 15, 01:20
Arrivée à 29 Aoû 15, 04:50
QR   #3 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 566 avis
fernousdu972
Par 2906
Publié le 1 septembre 2015
Bonjour à tous,

Après trois bons mois passés en Corée du Sud à étudier la régénération des tissus humains par impression 3D, il est temps de retourner à la maison. Ce retour doit, en théorie, comme mentionné sur la réservation en ligne me permettre d'effectuer ma première sur l'A350. C'est bien pour cela que j'ai choisi FRA comme point final de ce routing. Donc tout ira bien, pourquoi vous aurais-je sous-entendu le contraire ?

Je vous conseille de vous armer de patience, il y a beaucoup de photos (126), et le bonus touristique n'arrange pas les choses…

Récapitulatif de ces trois mois:

  1. SXB-ORY, Bombardier CRJ900, Economique, 30 Avril, Air France, AF7303. http://flight-report.com/fr/report-10098.html.
  2. ORY-FDF, Boeing 777-300ER, Economique, 30 Avril, Air France, AF848. http://flight-report.com/fr/report-10111.html
  3. FDF-ORY, Boeing 777-300ER, Economique, 09 Mai, Air France, AF841. http://flight-report.com/fr/report-10318.html
  4. ORY-SXB, ATR 72, Economique, 10 Mai, Air France, AF7306. Pas de FR
  5. CDG-DOH, Airbus A380-800, Economique, 05 Juin, Qatar Airways, QR40. http://flight-report.com/fr/report-10514.html
  6. DOH-ICN, Boeing 777-300ER, Economique, 06 Juin, Qatar Airways, QR858. http://flight-report.com/fr/report-10588.html
  7. ICN-HAN, Airbus A320-200, Economique, 11 Juillet, Vietjet Air, VJ961. http://flight-report.com/fr/report-10885.html
  8. HAN-ICN, Airbus A320-200, Economique, 15 Juillet, Vietjet Air, VJ960. http://flight-report.com/fr/report-10885.html
  9. ICN-DOH, Boeing 777-300ER, Economique, 29 Août, Qatar Airways, QR859. C'est ici
  10. DOH-FRA, Airbus A350-900, Economique, 29 Août, Qatar Airways, QR67 http://flight-report.com/fr/report-11500.html

En images:

photo map

BONUS CORÉEN

Trois mois ont été largement suffisants pour voir la plupart des sites touristiques phares de Séoul (littéralement ville capitale en Coréen), notamment les Palais, Temples, des classiques pour qui veut visiter ce magnifique continent, mais aussi les Musées, Parcs et j'en passe. J'ai également pu assister à la fête nationale de Corée du Sud, le 15 Août, et les feux d'artifices tirés du bord de la Han river, grandioses, même si j'ai de meilleurs souvenirs de ceux du 14 Juillet.

D'ailleurs, chaque année, le 15 Août est l'occasion de réveiller les tensions avec le bouillant voisin du Nord, avec cette fois-ci quelques mines Nord-Coréennes qui ont tué des soldats du Sud à la frontière, et un échange de quelques obus quelques jours plus tard.

Sans plus tarder, voici les photos.

Le temple Bogeunsa:
photo DSC_0363

Il a été construit en 794 av J.-C., avant Jésus Christ naturellement, ou 2726 av J.-C. pour Jacques Chirac, après une simple addition. Il a été le plus grand temple de Corée du Sud pendant la dynastie Silla. Temple de culture Bouddhiste bien entendu.
photo DSC_0379photo DSC_0385photo DSC_0506


Vue de nuit sur le complexe Coex, qui habrite - désolé de cette faute de frappe, croisement entre habite et abrite - un immense centre commercial:
photo DSC_0539

Passage obligé par le quartier Gangnam, d'où est tiré le nom du clip mondialement célèbre de Psy, Oppa Gangnam Style. Vous l'avez forcément déjà entendu.
photo DSC_0414

A Gwanghwamun, le Palais Gyeongbokgung - à vos souhaits - a été le premier Palais construit sous le règne de la dynastie Joseon. C'est le plus grand des Palais qui restent à Séoul. A noter que c'est sous Joseon qu'à été inventé le Hangeul, l'alphabet Coréen, qui fait que cette langue est bien plus facile à apprendre et à lire que le Chinois. Puisque l'apprentissage du Chinois force à retenir les quelques milliers de caractères qui constituent le mandarin.


Il y a de régulières cérémonies dans ce Palais:
photo DSC_1020


Une des photos que je considère comme les plus réussies de mon séjour:
photo DSC_0463

D'ailleurs, sur le Gwanghwamun Square est située une statue de Joseon sur son trône:
photo DSC_1151

Le parc Olympique, qui a été construit pour commémorer les JO de 1988. Le World Peace Gate:
photo DSC_0497

Voici le village traditionnel Hanok, avec de vraies maisons habitées:
photo DSC_0508photo DSC_0510

Le Samsung Innovation Museum. Samsung est un véritable Empire en Corée du Sud, le géant pèse 16% dans le PIB du Pays du Matin Calme. Ce sont des usines Samsung que sortent 67% des écrans d'IPad, et que sortent l'écrasante majorité des puces de la plupart des Smartphones en circulation. De quoi garder la mainmise sur le marché du High Tech et de voir venir les évolutions du marché non ?
photo DSC_0565photo DSC_0573

Les feux d'artifices du 14 Juil… euh du 15 Août pardon:
photo DSC_0007photo DSC_0099photo DSC_0100

Le bouquet final:
photo DSC_0128

Le petit D3100 s'en sort plutôt bien par rapport à l'armée de Canon 1D ou Nikon D4 montés sur trépieds dans laquelle je m'étais noyé.

En parlant d'Indépendance, voici le Hall de l'Indépendance:


Et le champ de drapeaux:
photo DSC_0741

Le Musée de la Guerre, avec les machines de guerre Américaines et Soviétiques, dont un Bombardier Boeing B52, qui n'apparaît pas sur les photos:
photo DSC_0224photo DSC_0235

Assez embêtant, je ne me souviens plus du lieu de cette photo, Hongdea, Iteawon ?
photo DSC_0873

Vue de Séoul, depuis la colline où est posée la N Tower, qui surplombe la ville d'environ 240 mètres:
photo DSC_0806

Un peu de calamar vivant ? Assez marrant d'en sentir les tentacules se coller sur la langue:
photo DSC_0336

Pour finir, les Cat Coffees, très répandus, où ont peut caresser à volonté ces adorables animaux:
photo DSC_0860

Et pour clore - ce qui n'a rien à voir avec ce que vous mettez dans votre piscine - ce bonus touristique, voici un des magnifiques ornements du Musée National de Séoul:
photo CSC_0313

Après avoir partagé ces quelques clichés de Séoul, place au FR.

FLIGHT-REPORT

Pré vol

Qatar Airways propose l'enregistrement en ligne 36h avant le départ. Il était donc disponible dès 7h20 du matin heure locale le 27 Août. Le site internet est très complet, très bien réussi:
photo Capture

La configuration du 777 est bien à 9 sièges de front. Les appareils qui volent sur Séoul sont configurés en haute densité (24J 356Y), à relativiser par rapport au 3-3-3, et sont donc en quelque sorte le COI de QR. Mais avec le service QR…
photo B

Je me place au 14A. La haute densité fait que je me retrouve en face du GE90.
photo A

Je me place au 31A dans ce qui est censé être un A350 pour le DOH-FRA:
photo C

Un rapide coup d'oeil sur Flight Radar m'indique que ce sera le A7-BAX pour ce soir:
photo Capture4

A l'aéroport

Nous prenons (nous sommes trois du groupe à partir sur ce vol) le bus de 20h30 Jeongwang à Incheon pour 11 000 wons. 40 minutes plus tard, nous voici à la porte d'entrée de l'unique terminal de ICN.

Le FIDS:
photo DSC_0578

Notre vol est prévu à l'heure, et nous seront les derniers à décoller d'ICN. Nous partirons de la porte 122, au Satellite dédié aux compagnies étrangères, toutes compagnies/alliances confondues.

K comme Qatar. Non ? Non, ca ne marche pas cette fois.
photo DSC_0572

Pas de comptoir dédié au Web Check-In ici. C'est probablement une constante à ICN, n'ayant pas eu de file dédiée non plus pour le ICN-HAN. Je n'en ai pas vues non plus sur les autres stands à proximité.
photo DSC_0573-

Cependant, vu l'attente, il n'y a pas de quoi se plaindre. Mon cas sera réglé rapidement, avec réimpression des BP à la clé, par une charmante et agréable, mais peu bavarde, agente. Chargé de souvenirs, j'avais une légère pointe d'inquiétude pour le poids (je n'avais pas pu peser Tétris à l'Université). Ca passe à 28,1 kg.
photo DSC_0574

Non nous dirigeons par la suite directement vers la zone airside.

Le terminal ICN est très agréable, comme j'ai pu le dire dans la première partie de mon FR vers HAN avec VJ (http://flight-report.com/fr/report-10854.html). Cela semble être le maître mot en asie: laisser la charpente et les poutres visibles et utiliser le moins de béton possible. Il en résulte une nette sensation d'espace et d'aération, qui propulse automatiquement ICN parmi les aéroports les plus agréables au monde. Tous les aéroports que j'ai fréquentés en Asie se ressemblent en la matière: ICN donc, HAN, CTU, XIY.

Les photos parlent d'elles-mêmes:
photo DSC_0577photo DSC_0581photo DSC_0588

Après une très courte file d'attente pour passer les contrôles et la sécurité, nous voici en zone airside. Nous nous retrouvons dans un véritable centre commercial, la Airstar Avenue, dont les formes font penser à certaines allées de ORD ou Dulles, si mes souvenirs de certains FRs sont bons.
photo DSC_0591

Le luxe Français est naturellement présent, LVMH en force…
photo DSC_0592

Et bien d'autres.

Pour nous, direction le satellite dédié aux Compagnies étrangères. Pour cela, il faut prendre le LISA Coréen.
photo DSC_0593

Après 5 minutes de trajet, nous voici à la dernière étape. A ce moment il reste deux heures à tuer. Et il y a de quoi faire en dehors du spotting avec tous ces magasins et restaurants, pour ceux qui ont une petite faim, comme nous.
photo DSC_0596

Ce satellite est plutôt spotter-friendly. Il offre de grandes baies ce qui laisse voir les nombreux oiseaux en partance ce soir, y compris ceux des ME3. On commence par Fatty, immatriculée A6-EDV, pour Dubaï:
photo DSC_0610

ICN est desservie en A340-500 par EY. Un appareil très rare et très confortable, que j'ai eu la chance et la surprise de prendre l'été dernier. Ce soir c'est le A6-EHC, celui-là même qui m'avait conduit de CDG à AUH en Juin 2014.
photo DSC_0633photo DSC_0634

Sous un autre angle:
photo DSC_0639

Dream Start, tel est le nom de ce magnifique Dreamliner, en version -9 de Scoot, qui partira le lendemain vers Singapour:
photo DSC_0643photo DSC_0645

Peut-être moins glamour, mais tout aussi confortable, c'est l'A330 que SQ utilise vers ICN et qui retourne vers sa base ce soir:
photo DSC_0646photo DSC_0661

Un Schtroumpf Néerlandais, immatriculé PH-BFO. C'est un 747 Combi, en atteste le fret chargé à l'arrière de l'appareil:


Un 777-300ER Turc qui s'apprêt à repousser pour Byz… euh Constant… Istanbul pardon, on y arrive:
photo DSC_0684photo DSC_0686

Certains, comme Jean-Eudes, attendant patiemment l'autorisation de repousser.
photo DSC_0692

Un Double Mc Beacon 777 ?
photo DSC_0696

Le Turc s'éloigne dans la pénombre:
photo DSC_0699

Pendant que l'Emirati se prépare lui aussi:
photo DSC_0705

Repoussage:
photo DSC_0707

Un A330 de CX qui vient d'arriver d'HKG et qui va se préparer pour le vol du lendemain, avant d'être tracté vers le large pour y passer la nuit:
photo DSC_0724photo DSC_0727

Et donc notre oiseau du soir, qui sera le tout dernier à décoller d'ICN. C'est donc le A7-BAX ce soir, MSN 41780. Il a 3.1 ans et a effectué son premier vol le 23/07/2012. Ancienne cabine, sexe Masculin, son père s'appelle William E. Boeing, et comme tous les jeunes enfants il déteste les épinards.
photo DSC_0709photo DSC_0714

Le Satellite (de télécommunications, ouarf), est à l'image du reste de l'aéroport. Agréable, aéré. Toutes les zones d'attente sont équipée d'écrans HD, siglés Samsung bien évidemment.
photo DSC_0742photo DSC_0747

Direction la porte d'embarquement, 122, pour l'embarquement qui débute à l'heure, à 00h20. Etant à l'avant de l'appareil, je serai appelé parmi les derniers.
photo DSC_0748photo DSC_0750

Voici la dernière vue extérieure de la bête de ce soir:
photo DSC_0751

A bord

L'accueil est courtois, mais j'ai connu mieux. Nous sommes accueillis dans un mood lighting bleu très agréable et relaxant. Bien mieux que les lumières blanches et agressives auxquelles j'ai déjà eu droit.

Le pas(trick) est très bon. SeatGuru affiche 33 de pitch. Cela se ressent de suite, je ne dois pas souvent tendre autant mon bras pour que mes doigts touchent le siège d'en face comme sur la photo:
photo DSC_0753

Le mood-lighting, donc:
photo DSC_0755

L'IFE, que tout le monde connait déjà, signé Panasonic. Il est de très bonne facture, en taille, réactivité et en résolution. Le système de divertissement Oryx One propose un choix vaste de films de tous genres et de musique. J'y reviendrai.
photo DSC_0757

La télécommande, qui ne me servira pas:
photo DSC_0761

Désolé pour la qualité de certaines photos, mais la faible luminosité d'arrange pas les choses.

Voici donc la vue de mon siège, le 14A.
photo DSC_0759

L'embarquement est bouclé en une quarantaine de minutes, et le départ est annoncé pour 10 minutes plus tard, en même temps que le temps de vol - 8h50 - par le commandant de bord. Ce qui fera 10 minutes d'avance au départ. L'efficacité Japon… Oh wait.

Cela me laisse suffisamment de temps pour vous montrer la tablette. Le plateau se plie et s'avance, ce qui est fort agréable et permet de ne pas avoir se prendre un coup d'écran dans la figure à chaque bouchée:
photo DSC_0762photo DSC_0764

Le casque, de bien piètre qualité, que ce soit au niveau du confort que du son. Air France fait bien mieux en matière de son, à mon goût.
photo DSC_0767

La trousse de confort et son contenu:
photo DSC_0765

Elle contient du dentifrice, des boules quiès, et de quoi se recouvrir les yeux.
photo DSC_0766

Les journaux proposés, dont l'un à l'effigie de Vin Diesel. C'est bien du kérosène qu'il y a dans les réservoirs. Petite précision innocente.
photo DSC_0770photo DSC_0771

Les consignes de sécurité. Le carton laisse place à du plastique sur QR, de quoi se protéger contre l'usure. A noter que les journaux étaient eux aussi disposés dans des pochettes en plastique. Ce qui explique qu'ils ne soient pas encore écornés comme les journaux qu'on peut retrouver ailleurs.
photo DSC_0772

Pas de test horatius sur ce vol, on ne voit rien à l'intérieur de la pochette. Pas de rangée 13 non plus sur QR.
photo DSC_0773

Comme prévu, nous repoussons avec 10 minutes d'avance. Je vous laisse apprécier le démarrage des puissants GE90-115B et le décollage en vidéo:


L'IFE donc. Voyons d'abord la Géovision. Elle est très aboutie, avec de multiples vues. Affiche du cockpit, vue de l'aile, et affichage de la vitesse et de l'altitude (presque) comme le pilote le verrais sur son cockpit.
photo DSC_0785photo DSC_0786photo DSC_0789

Et une vue des instruments, assiette, indicateur de cap, altimètre…
photo DSC_0788

Et des vues plus classiques:
photo DSC_0791photo DSC_0792photo DSC_0794

Moins classique, au menu de la Géovision il y a aussi de multiples conseil qui sont diffusés pour garder un certain confort pendant le vol:
photo DSC_0790

Environ 30 minutes après le décollage le menu est distribué. Le Super Jumbo est à l'honneur:
photo DSC_0796

Les choix:
photo DSC_0797

En attendant l'arrivée du trolley, je poursuis l'exploration du programme de divertissement. Niveau musique, je suis servi:


Qui peut s'attendre à retrouver du Cassandra Wilson ou de l'Ibrahim Ferrer (salsa Cubaine) dans un avion ?

Une grosse vingtaine de minutes après les menus, et 81 ans après Youri Gagarine, ce qui n'a absolument rien à voir, les repas sont servis. Je choisis le poulet.
photo DSC_0808photo DSC_0809photo DSC_0817


Le plat principal:
Chicken bulgogi, Kimchi fried rice, bokchoy and carrots qui est donc une spécialité Coréenne.
photo DSC_0810

Vous trouvez que tout ceci a une tronche de poulet avec du riz ? Moi non plus. J'ai eu en réalité, par erreur, le choix végétarien:
Bean curd and vegetables, schezuan sauce, rice vermicelli
Je n'ai rien contre et il était très bon. En réalité, je me suis aperçu au dernier moment que je n'ai pas eu ce que je voulais, pensant trouver le riz en grain au fond. Un peu comme du pétrole mais en moins cher.

Je le fais cependant remarquer à l'hôtesse, qui me sert immédiatement un plat de poulet, parmi ceux qu'elle avait en main. Récapitulons. Voici l'entrée:

Cucumber and bell pepper salad
photo DSC_0815

Le pain… ne mangeait pas de pain, pour reprendre une expression fort bien adaptée… mais a fait le job. Le dessert était très bon, et m'a assez surpris:
Green tea mousse cake
photo DSC_0814

Et voici donc le plat principal:
photo DSC_0818photo DSC_0819

En revanche, les couverts sont en plastique:
photo DSC_0816

Le poulet était très bon. On peut s'attendre au pire, le kimchi étant un plat relativement épicé en Corée. Ici c'était très bien dosé, et le riz avait toute sa saveur. Les légumes sont très bons et ne se liquéfient pas immédiatement dans la bouche comme souvent.

Par la suite, je continue avec l'IFE. Le choix de film est donc très large et pour toutes les sensibilités et cultures. On y retrouve les blockbusters d'Hollywood, les Avatar, Interstellar, Dallas Buyers Club, Aviator et tous les autres immanquables, mais aussi Bollywood, de nombreux films Asiatiques et du cinéma Arabe, qui ont leur catégorie dédiée.
photo DSC_0820photo DSC_0821

Ensuite, je parviens à faire une rare prouesse, dormir pratiquement 4h30 presque d'une traite. Ce qui s'appelle dormir comme un pititom. Un excellent point pour un vol de près de 9 heures entièrement de nuit, histoire de ne pas arriver complètement mort à Strasbourg. D'autant que le vol retour est de nuit. Auparavant, et pendant également à n'en pas douter, les PNC ont fait de nombreux passages avec boissons pour les insomniaques.

Je me réveille donc, toujours en pleine nuit, pour le petit déjeuner.
photo DSC_0822photo DSC_0823

Vous avez peut être reconnus The Dark Knight Rises

Le croissant ne paye pas de mine, mais n'était pas mauvais, sans être très bon. La salade de fruit était plutôt bonne:
photo DSC_0826

Voici mon choix, les très bons Pancakes:
Pancakes with Vanilla custard sauce caramelised peach and blueberry compote
photo DSC_0824

Le yaourt, quant à lui, n'était pas mal:
photo DSC_0827

Pour finir, petite inspection des toilettes, peu avant que la descente ne commence. Un très bel Oryx veille sur la file d'attente devant les toilettes. Une petite touche classe et moderne et cette cabine économique.
photo DSC_0830

Les toilettes sont elles aussi, modernes. Certes moins que celle des A380 et A350, dont les robinets ont un contrôle digital de la température. Et propres, malgré que l'on soit déjà à la fin du vol.
photo DSC_0833photo DSC_0835

C'est lors du survol des Emirats Arabes Unis que la descente est entamée. Je dégaine le 55-300 au dessus de Dubaï afin de tenter une prise de Palm Jumeira. Voilà ce que ça donne:
photo DSC_0848

Essai non concluant. Le mood-lighting bleu et son reflet dans le plexiglas n'y sont pas étrangers.
photo DSC_0843

Pendant la descente, QR diffuse de nombreux spots publicitaires sur le Qatar.
photo DSC_0855

Et c'est à 4h10, dans une épaisse brume, que nous touchons terre. La tournure des évènements - nous passerons la totalité du terminal sans faire demi-tour - laisse place à un parking au large. Débarquement par paxbus, autrement dit. Cobus 3000 au menu.
photo DSC_0860-

Nous nous garons à 4h17 à côté de ce Dreamliner. Nous avons donc 33 minutes d'avance.
photo DSC_0862photo DSC_0868
Afficher la suite

Verdict

Qatar Airways

8.5/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements8.5
Restauration9.5

Seoul - ICN

7.8/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services9.0
Propreté9.0

Doha - DOH

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Pour conclure, un très bon vol, à nouveau, sur Qatar Airaways, même si j'ai trouvé l'équipage moins agréable et moins complice que sur les vols précédents.

CONFORT CABINE:
QR offre probablement l'une des toutes meilleures cabines en éco sur le marché. 9 sièges de front (18.1 de large pour les sièges), sensation d'espace, pitch correct (33), tout est là pour faire passer un vol relativement confortable. Même cabine, même note: 8.

EQUIPAGE:
Très professionnel et disponible tout au long du vol, courtois et avec des passages réguliers pendant ce long vol pour proposer eau et autres boissons. Je l'ai par contre trouvé moins souriant et agréable qu'à l'aller.

REPAS ET CATERING:
Très bon, qualitativement. Les portions ne sont pas exceptionnelles, mais le fait d'avoir eu deux portions au dîner aide à tenir. Deux repas complets, en plus. What else ?

DIVERTISSEMENT:
Le système de divertissement Oryx One est très abouti, proposant beaucoup de choix pour les goûts, toutes les cultures, afin de s'aligner sur l'immense diversité des passagers qui empruntent QR. L'IFE Panasonic n'est plus vraiment à présenter, bonne résolution, bonne réactivité sur ce vol. Il ne casse pas la baraque non plus, depuis l'introduction des nouvelles cabines.

PONCTUALITE:
Arrivée avec 30 minutes d'avance.

NOTE DE SEOUL:
Ce n'est pas l'un de meilleurs aéroports du monde pour rien. Tout est fluide, espacé, aéré.

NOTE DE DOHA:
Plus de détails au prochain FR mais très bonne impression au sortir du présent vol.

Merci de m'avoir lu,
Gilles

Sur le même sujet

8 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 145339 by
    Benoit75008 7273 Commentaires

    Merci pour ton FR,

    Magnifique bonus et photos de grande qualité (sans oublier la photo concernant Psy :) )
    Le B777 de QR a l'air très agréable. Même si ils ont récemment décidé de les passer en 3-4-3 de rang en Y.
    Le petit-déjeuner est un grand plus, le yaourt plus la prestation chaude, ça fait rêver!

    A bientôt pour la suite du voyage!

  • Comment 145347 by
    PAT62 4963 Commentaires

    Jolie qualité des photographies.
    Pas mal de profiter de la configuration 3-3-3 avant qu'elle ne disparaisse sur cette compagnie.
    Bonne prestation malgré l'escale à Doha mais que ne ferait on pas pour voler en A350 :)
    Merci pour ce FR !

  • Comment 145358 by
    ilyes 1795 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Les photos sont très jolies.

    A bord, le catering semble complet pour un service COI by QR.

    Dormir 4h30 sur ce siège ne me surprend pas : j'en ai fait autant sur un SIN-DOH il y a quelques temps :)

    A bientôt
    Ilyes

  • Comment 145360 by
    fernousdu972 AUTEUR 1077 Commentaires

    Merci Ilyes ;)

    On en rêverait des COI comme celui-ci.

    A très bientôt :)

  • Comment 145365 by
    Tango Delta 576 Commentaires

    Merci pour ce FR, et ce superbe bonus touristique de Seoul qui ne me donne envie que d'une chose... partir enfin découvrir ce pays! Il n'y faisait pas trop chaud et lourd en aout?

    Très bon vol sur QR, je suis d'accord avec toi que le produit Y en B77W (3-3-3) de QR est l'un des meilleur du marché. Deux superbes prestations (diner et petit-déjeuner). Bref un produit, un équipage et un vol au top!

    A bientôt)

    • Comment 324082 by
      fernousdu972 AUTEUR 1077 Commentaires

      Merci pour le commentaire Tango Delta :)

      En Aout il a fait très chaud oui, surtout à la fin du mois, où il y a eu de bonnes périodes pluvieuses également. La période de Juin à Juillet est parfaite niveau climat.

      Bien résumé! :D

      A très bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.