Avis du vol AeroMexico Mexico City Miami en classe Economique

Compagnie AeroMexico
Vol AM428
Classe Economique
Siege 21F
Temps de vol 03:20
Décollage 31 Aoû 16, 18:45
Arrivée à 31 Aoû 16, 23:05
AM   #37 sur 131 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 60 avis
momolemomo
Par GOLD 912
Publié le 20 septembre 2016
Bonjour,


1. Madrid – Londres LHR ~ Iberia / A321 • Business
2. Londres LHR – Miami ~ American Airlines / B777-300ER • Business
3. Miami – St Maarten ~ American Airlines / B737-800 • Business
4. St Maarten – Miami ~ American Airlines / B737-800 • Business
5. Miami – Mexico City ~ Aeromexico / B737-700 • Economy
6. Mexico City – Puerto Vallarta ~ Aeromexico Connect / E190 • Business
7. Puerto Vallarta – Mexico City ~ Aeromexico / B737-800 • Business
8. Mexico City – Miami ~ Aeromexico / B737-700 • Economy
9. Miami – Philadelphia ~ American Airlines / B757-200 • Domestic First
10. Philadelphia – Paris CDG ~ American Airlines / A330-200 • Business
11. Paris ORY – Madrid ~ Iberia / A319 • Business



Il est temps de quitter Mexico City pour un long voyage vers Madrid. On est le 31 aout et je serais a Madrid le 3 septembre. Il y a plus direct comme route, surtout qu'on était a Puebla la journée et non à Mexico City.

On arrive au T2 aux comptoirs d'Aeromexico vers 16h15. On est tombé sur une employée super lente dans tous ces mouvements et elle voulait absolument voir physiquement nos ESTA. J'ai toujours le mien imprimé au cas où mais mon ami ne l'a pas. Elle ne flanche pas et est même désagréable. Elle veut voir une preuve de la validité de son ESTA autrement on ne part pas. On utilise la 4G d'un ami qui était avec nous pour prouver à Madame que l'ESTA est valide.
photo img_0870

Nos valises partent et on récupère nos cartes d'embarquement après 15mn. En rejoignant nos amis on remarque qu'elle a imprimé deux fois la carte d'embarquement de mon ami mais pas la mienne. Je retourne vers les comptoirs et explique la situation à une employée chargée de guider les passagers. Elle ne veut pas que j'aille à n'importe quel comptoir. On attend que la dame soit de nouveau libre et on va vers elle pour qu'elle imprime ma carte d'embarquement. Elle se fait passer un savon (le Karma hahaha) et moi je repars avec ma BP.
photo img_0868

On dit au revoir à nos amis et on passe la sécurité.
photo dsc02120

Direction le salon qui est toujours aussi mauvais, bruyant, et trop petit pour Aeromexico. Heureusement que la partie principale du salon est en train d'être refaite. Il y a des télés partout et la plupart sont sur des chaines d'informations en train de parler de la rencontre entre Enrique Peña Nieto, president du Mexique, et Donald Trump. Nieto, déjà peu apprécié (c'est un euphémisme) par les Mexicains a eu la merveilleuse idée d'inviter Donald Trump. Invitation et rencontre qui, comme vous l'imaginez, ont été très mal reçues par les mexicains.


L'offre de nourriture et de boissons est encore plus limité que lors de mon dernier passage.
photo img_0871

Voilà c'est tout avec les petits crackers qu'on voit en haut à gauche.
photo img_0873

On y reste juste le temps de charger nos telephones puis on part vers la porte d'embarquement environ 1h avant le depart.
Petite vue sur le tarmac avec en premier plan le B737-700 qui nous avait emmené à MEX une dizaine de jours plus tot.
photo dsc02124

En chemin vers la porte d'embarquement.
photo dsc02126

L'avion a du retard et est finalement prévu à 19h avec un embarquement a 18h45.
L'embarquement commence 18h40. L'avion est le EI-DRD, un B737-700 de 9 ans. Il fait parti des nombreux 737 d'Aeromexico a avoir un sticker pub sur la carlingue. Samsung pour celui-ci. Si vous avez suivi mes derniers FR, vous savez qu'AMX et la pub c'est une histoire d'amour.
photo dsc02127photo dsc02129

C'est la vieille cabine comme à l'aller et, aux dernières nouvelles, comme sur tous les 737-700 de la compagnie.
photo dsc02132photo dsc02133

Il y a 2 couvertures sur chaque rangée de 3 sièges.
photo dsc02131

Le pitch est correct
photo dsc02134

La vue à droite sur un E190 d'Aeromexico Connect
photo dsc02135

L'embarquement est très rapide et le vol est quasiment complet. Quasiment parce qu'on a un siege de libre sur notre rangée.
photo dsc02136

Distribution d'écouteurs et repoussage a 19h10. On a que 25mn de retard.
photo dsc02137photo dsc02139

Les consignes de sécurité vont être présentée sur les écrans collectifs mais avant…PUB!
photo dsc02138photo dsc02140

La video de sécurité d'Aeromexico se veut drôle mais est plus embarrassante qu'autre chose.
photo dsc02141

Les consignes se terminent et on a de nouveau de la pub
photo dsc02142

On roule doucement vers la piste de décollage
photo dsc02143

L'A380 d'Air France est là.
photo dsc02145

Encore le 727 de la police fédérale que, bizarrement, je vois à chaque fois que je prends l'avion à MEX.
photo dsc02146photo dsc02147

L'A340-600 d'Iberia repousse pour Madrid. C'est un chemin plus rapide auquel je n'aurais pas dit non.
photo dsc02152

On a du attendre longtemps pour le décollage. J'ai pu voir pleins d'avions décoller et atterrir mais ce n'était que du local et donc un peu répétitif.
Finalement on s'envole a 19h30 avec vue sur une partie de Mexico City


Puis le couché de soleil
photo dsc02164photo dsc02166

Les télés sortent et on a pas de pub puisqu'un film débute de suite. The Second Best Exotic Marigold Hotel, un film que j'ai deja vu mais que j'aime bien.

Peu après vient le repas. Il y a un croissant au fromage et jambon, des cacahuètes, et un pudding au chocolat. Concernant les boissons il y a les classiques sodas, eau, thé, et café, mais pas de vin ou de bière. Il n'y a que des alcool fort: Tequila, Rhum, ou Vodka.
photo dsc02167

La descente debute à 22h45 heure locale. On fait l'approche en traversant des orages. Ça bouge beaucoup et la cabine est illuminée par les nombreux eclairs. C'est magnifique et effrayant en même temps.
photo img_0878

On passe au dessus de Miami avant d'aller faire demi-tour au dessus des Everglades et d'atterrir par l'est.
photo img_0879

Bizarrement personne ne lui a dit d'éteindre son ordinateur pendant l'atterrissage, et vu les turbulences et la dureté de l'atterrissage je ne comprends pas comment l'ordinateur est encore sur les genoux de cette personne.
photo img_0886

Une fois au sol on est bloqués. Il pleut beaucoup et le vent est tellement fort qu'une fois l'avion à l'arrêt, il bougeotte de gauche à droite et on entend la pluie s'écraser contre les hublots. Les eclairs continuent d'illuminer les alentours et la cabine.
Le pilote prend la parole: A cause de la météo les décollages ont dû être interrompus et l'accès a notre porte est bloqué par des avions qui souhaitent décoller. Il estime le temps d'attente à 20 à 30mn.
Le temps se calme, les décollages reprennent on arrive en porte 20mn après l'annonce du pilote avec 40mn de retard.
photo img_0885

Nous sommes 2 vols internationaux à arriver à cette heure là: Notre 737-700 de Mexico City et un B737-800 de Copa Airlines de Panama City. Il a quand même fallu 1h40 pour qu'on passe l'immigration.
On récupère nos valises qui tournent et on part à l'hôtel Element situé proche de l'aéroport pour y passer une courte nuit puisque le vol pour NY de mon ami part a 7h et le mien pour Philadelphia à 14h.
photo img_0891

Merci d'avoir suivi et à bientôt pour la suite.


*Bonus Touristique*

Le Mexique est un pays que j'apprécie de plus en plus. Surement parce que à chaque fois que j'y retourne je parle mieux Espagnol et aussi parce que j'ai l'occasion de voir le Mexique de l'intérieur avec des locaux.

C'était ma 4e fois au Mexique et je suis enfin allé voir des pyramides et j'ai aussi pu avoir le temps de m'intéresser aux différentes cultures pré-hispaniques. Je suis donc allé au site archéologique de Teotihuacan, environ 1h de route au nord de Mexico City.
L'endroit est impressionnant avec trois lieux principaux:
- La pyramide de la lune (d'où est prise la photo)
- La pyramide du soleil (Qu'on voit sur la photo)
- Le temple de Quetzalcoatl, le serpent à plume (tout au fond, on ne le voit pas sur la photo)
Le tout est lié par la rue centrale appelé Calzada de los muertos, chaussée des morts en français.
photo dsc01704

Il est possible de monter sur la plupart des pyramides, les marches sont raides faut faire un peu attention.
photo dsc01713

Il y a un super restaurant proche du site qui s'appelle La Gruta. Comme son nom l'indique c'est un restaurant à l'intérieur d'une grotte.
photo img_0726

Je suis aussi allé au musée d'anthropologie du Mexique qui rassemble sur deux étages toutes les civilisations Pré-hispaniques du pays. Le rez de chaussé expose les cultures pré-hispaniques qui ont disparu depuis tandis qu'à l'étage on retrouve celles qui existent toujours.
Il y a une statue de Tlaloc près de l'entrée principale. Il s'agit du dieu de la pluie et par extension de la fertilité et de l'eau. Tlaloc est le nom donné par les Aztèques mais chaque culture Pré-hispanique avait son dieu de la pluie.
photo dsc02061

L'architecture du musée est superbe et à l'intérieur on retrouve une grande colonne ornée de décorations Aztèques en relation avec Tlaloc. L'eau qui tombe est là aussi pour Tlaloc.
photo dsc02067

L'intérieur est tout aussi intéressant et on y passe facilement des heures.
photo dsc02070

La vue de l'autre côté du Musée. La zone marécageuse au milieu représente comment était l'environnement à l'emplacement actuel de Mexico City quand les premiers habitants sont arrivés.
photo dsc02075

On a aussi passé une soirée au Palacio de Bellas Artes où a eu lieu l'hommage à Juan Gabriel qui est mort pendant notre séjour au Mexique. Une icône au Mexique incroyablement populaire dans les pays hispanophones d'Amérique centrale et du nord d'Amérique du Sud.
photo p1180953

Ce n'est pas pour l'hommage à Juan Gabriel, bien que j'apprécie sa musique, mais pour aller voir le Ballet Folklorique du Mexique. La representation dure environ 1h30 et ce sont probablement les pesos les mieux dépensés de ce voyage. Ce sont des musiques et danses de différentes époques et différentes cultures du Mexique. On a les danses et musiques de la révolution de 1910-1920, les danses de Veracruz, les Mariachis de Jalisco, etc.
C'est magnifique et je recommande à quiconque en voyage à Mexico City d'y aller! Il y a 2 representations (une le matin et une le soir), deux jours par semaine.
photo img_0832

je suis toujours autant agacé par le traffic a Mexico City mais aussi fasciné par le fait que ce soit un bordel où tout le monde trouve son chemin. Comme ce rond-point où chacun va du côté qui lui plait.
photo dsc02086

Le jour du depart nous sommes allés à Puebla, ville de 2,500,000 habitants à 1h/1h30 de route au sud-est de Mexico City. C'est une ville avec une architecture très coloniale. Les drapeaux Mexicains étaient de sortie puisque le pays commençaient les préparations pour la fete nationale qui a lieu le 16 septembre.
photo dsc02095

Le Mexique est bien sur connu pour sa nourriture souvent réduite aux tacos et au guacamole. Même si il faut avoir l'estomac attaché si on veut tout gouter, je suis un grand fan.
Ici une assiette avec de la viande, une enchilada de mole (une sauce à base de Cacao), un Tamal, un taco frit au poulet, du riz et des haricots,
photo img_0727

Taco de poisson avec un ceviche
photo img_0813

Et un chile en nogada, specialité de Puebla. C'est un Chile Poblano, peu piquant et doux, fourré avec du porc. On rajoute dessus une sauce aux noix, du persil, et de la grenade, de manière à avoir les trois couleurs du drapeau Mexicain : Vert, Blanc, Rouge.
photo dsc02119

Et je vous laisse la-dessus. Merci d'avoir lu.
Afficher la suite

Verdict

AeroMexico

7.5/10
Cabine8.5
Equipage7.0
Divertissements7.0
Restauration7.5

Aeromexico Salon Premier Ciudad De Mexico

5.5/10
Confort6.0
Restauration2.0
Divertissements7.0
Services7.0

Mexico City - MEX

7.9/10
Fluidité9.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté8.5

Miami - MIA

5.9/10
Fluidité3.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté6.5

Conclusion

- Cabine : Le siège est un peu dur mais le pitch est bon et l'inclinaison est très bonne (je l'ai présenté sur le MIA-MEX). On a eu un des seuls sieges de libre de tout l'avion, ce qui augmente le confort. En soit, c'était un bon vol.
- Equipage : Souriants mais je n'ai rien de special à ajouter.
- Divertissement : On a eu beaucoup moins de pubs que sur les autres vols, c'est un progrès. Le film est distrayant et permet de faire passer le vol.
- Restauration : C'est pas grand chose mais ça reste un petit plateau. La concurrence sur la ligne ne sert rien puisque toutes les autres compagnies au Mexique sont low-cost et les américaines ne servent rien en éco. Aussi, c'est bizarre de n'avoir que des alcool forts.

Le salon est miteux. J'attends avec impatience le nouveau.

Sur le même sujet

8 Commentaires

  • Comment 367713 by
    Chevelan GOLD 11852 Commentaires

    Salut Moritz

    Le salon est vraiment à oublier !
    Tu es certainement pisté par les agents secrets Mexicains avec leur B727 noir ^^
    A bord, un repas calorique pour le temps de vol, c'est bizarre que les alcools forts sont proposés à la place du vin et de la bière !!!
    ça devait brasser à l'atterrissage avec les orages et le vent qui va avec...
    1h40 pour passer la douane !? c'est abusé.
    L'hôtel en question a été mentionné par Pititom lors d'un FR récent, pratique puisque juste à côté de l'aéroport.
    Le site de Téotihuacan vaut le détour, Il faisait très chaud lorsque je l'ai visité en 2009, et la pente est raide afin d'accéder au sommet des pyramides. Le musée des civilisations mérite une journée entière pour en découvrir toute sa richesse, on en sort lessivé. Puebla est une ville coloniale très sympa et relativement proche de Mexico City.

    Merci pour ce FR, à bientôt pour la suite !

  • Comment 367721 by
    indianocean SILVER 6281 Commentaires

    Merci Moritz.

    Le fait est que la compagnie est responsable des passagers qu'elle transporte vers la destination. Si à l'arrivée, un passager n'est pas accepté sur le territoire parce que la compagnie n'a pas fait son boulot, c'est retour au point de départ aux frais de la compagnie. Maintenant, il y a l'art et la manière. Et ça, y avait pas.

    Bien qu'on ne soit pas aux USA mais pas loin, on sent bien l'influence américaine au lounge.

    Pour une compagnie mexicaine, je suis surpris qu'ils n'aient pas proposé de nourriture plus locale comme les tacos (LOL)

  • Comment 367797 by
    PAT62 5063 Commentaires

    Il manque pas grand chose à Aeromexico pour avoir une bonne prestation.

    Un vrai salon et un IFE individuel et le tour est joué.

    Bonus très intéressant.

    Merco Moritz pour ce FR !

Connectez-vous pour poster un commentaire.