Avis du vol Air Austral St Denis Bangkok en classe Premium Eco

Compagnie Air Austral
Vol UU 887
Classe Premium Eco
Siege 02A
Avion Boeing 787-8
Temps de vol 07:55
Décollage 04 Mar 17, 22:15
Arrivée à 05 Mar 17, 09:10
UU   #23 sur 67 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 165 avis
Avionic_Waterproof
Par SILVER 2997
Publié le 16 mars 2017
Après vous avoir présenté en exclusivité la nouvelle cabine Club Austral révélée à bord du Dreamliner de la compagnie Air Austral, je vous propose maintenant une autre exclusivité : la liaison Réunion-Bangkok originellement réservée en Club Austral et qui s’est finalement transformée en Confort. Pour la même liaison en classe Loisirs, je vous invite à lire les reports de Patou974 et de SilverLining

Malgré sa petite flotte de huit avions qui va du gros porteur au petit avion régional et son modeste réseau, Air Austral se devait d’avoir son programme de fidélité.
Quatre niveaux Capricorne sont disponibles :
- Essentiel dont la carte définitive sera envoyée dès le crédit du troisième vol en Loisirs ou dès le premier vol en Confort ou Club Austral. Principal avantage de la carte: une franchise bagages supplémentaire de 5 kgs
- Abonné, qui n’est pas vraiment un statut de reconnaissance à proprement parler car comme pour Air France, c’est une carte qui s’achète. Principaux avantages : une remise allant de 5 à 10% selon la classe de voyage, une franchise bagages supplémentaire de 10 kgs et un accès payant aux salons de la compagnie
- Le statut Premium qui récompense les voyageurs ayant cumulé 12.500 points sur une période de 12 mois, soit un peu plus de 3 voyages RUN-CDG en Club Austral. Outre l’accès gratuit aux salons, une très intéressante prime de surclassement aller-retour offerte une fois par an en classe Confort ou Club Austral, une sorte d’e-voucher à la Lufthansa
- Et enfin le statut Exclusive si on est Abonné ET Premium. Avantage supplémentaire, un billet prime Accompagnant aller-retour offert une fois par an pour l’achat d’un billet payant dans la même classe de réservation en Loisirs, Confort et Club Austral. Donc en gros, un billet acheté = un billet gratuit pour le conjoint/conjointe ou autre


En tant que membre Exclusive, j’ai justement une prime de surclassement qui va expirer en mai prochain. Je vais donc l’utiliser pour un voyage vers Bangkok, destination reliée sans escale depuis peu après l’arrivée du second Dreamliner. Lors de l’émission du billet en fin d’année dernière, il suffisait de réserver une classe de tarification en Loisirs éligible pour immédiatement « sauter » en Club Austral, alors qu’il faut normalement acheter un billet en Confort (ou Y+) pour un vol en Club sur Paris-CDG. Une opération donc très intéressante.

Sauf que la compagnie a décidé de ne plus commercialiser le produit Club Austral sur Bangkok et de le « rétrograder » en Confort depuis le 1er février mais sans pour autant changer de cabine. Ce sera donc un siège Affaires full flat mais avec un service Economy Premium. La prime de surclassement perd soudainement de sa valeur. Mais cette décision reste intéressante car le tarif du billet Confort devient moins élevé que ce soit en Euros ou en points.

C’en est terminé avec mon introduction. Laissons la place au report.

24 heures avant le départ, je reçois un e-mail pour effectuer mon enregistrement en ligne. Tout est fait comme sur des roulettes sauf qu’à la fin, il est impossible d’imprimer la carte d’embarquement

photo img_4536

Après avoir lu les reports de Patou974 et de SilverLining qui ont du déplorer une très faible fluidité aux formalités PAF & PIF à Roland Garros, je me rends à l’aéroport un peu plus de trois heures avant notre départ. Nous sommes samedi, il y a quatre vols gros-porteurs dont trois pour Paris, je préfère donc prendre mes précautions.

Nous sommes une bonne dizaine de passagers à déjà patienter au hall D dans la partie extrême orientale et toute neuve de l’aéroport, là où s’effectue d’habitude le check-in pour BKK. Corsair est au hall C

photo img_4542

Sauf que ce n’est pas le cas aujourd’hui et qu’on nous demande de nous replier sur l’emplacement B où s’enregistrent encore les passagers pour Paris. Il faut aller au comptoir 8. Le téléviseur affiche bien Bangkok mais je vois mal 250 passagers s’enregistrer à un seul comptoir. Je demande à une hôtesse au sol où est le comptoir Confort pour BKK, elle n’a pas su me répondre.

photo img_4541

Je préfère attendre là où je prends la photo

photo img_4540

Les passagers continuent à affluer

photo img_4543

La patience a ses vertus et je suis finalement récompensé. L’hôtesse au sol que j’ai interpelée me demande d’aller au comptoir 14 « Club Austral, Confort, Abonnés et Premium ». La mention « Paris CDG » a laissé place à « Tous Vols ». Aux comptoirs voisins, l’enregistrement du vol pour CDG n’est toujours pas terminé.

photo img_4544

Accueil chaleureux par une agente UU. « Vous voyagez seul ? » dit-elle avec le sourire ? Je lui demande si je peux avoir une invitation au salon pour une amie que j’ai retrouvée dans l’aérogare et qui part aussi sur BKK ; invitation rendue possible grâce à mon statut Exclusive. Il me suffit de lui donner son nom et c’est fait. Ci-après ma carte d’embarquement et une invitation au salon Le Guétali.

photo img_4546

Je me rends à l’entrée principale pour les formalités. Il y a foule et trois files sont organisées : une pour le UU 975 qui part à 21H00, une deuxième pour le AF 671 qui part à 21H45 puis une dernière pour le SS 911 qui part à 22H30, soit plus de 1.200 passagers en partance sur une plage d’une heure et trente minutes et qui doivent passer par deux postes de police. Et bien entendu, priorité aux passagers du vol UU 975. Patou974 & SilverLining nous ont relaté la très longue attente avant de passer en zone sous douane. Je redoute le pire surtout que je ne vois pas le UU 887. Sauf que les choses ont changé et que les passagers pour Bangkok sont aujourd’hui invités à emprunter l’autre poste de police situé entre les halls C & D. Effectivement, un dragon veille à ce que seuls les voyageurs du vol UU 887 y accèdent. C’est très fluide et rapide. Patou974 & SilverLining, je pense que vos plaintes ont été entendues.

Je me dirige à l’étage où sont situés tous les salons de l’aéroport. Cette fois-ci, c’est à gauche.

photo img_4548

La porte s’ouvre à l’aide d’un code. Je remets l’invitation à un cerbère très souriant mais un peu perdu dans le décompte des cartes d’entrée. Le salon n’est pas très rempli. Je dirais qu’il l’est à environ 50%. On est encore loin d’avoir atteint le maximum autorisé. Bien que le lieu soit exclusivement utilisé par Air Austral, il est géré par le Ground Handling local, Réunion Air Assistance. Je comprends mieux les cartons d’invitation obligatoires.

photo img_4567

Le Guétali porte bien son nom car le salon surplombe la zone d’attente

photo img_4553

Je trouve sans peine une place pour moi et pour mon amie qui ne devrait pas tarder

photo img_4549

Sauf que la table n’est pas débarrassée

photo img_4550

Je ne suis pas loin du principal et seul buffet

photo img_4552

Et du seul meuble à boissons froides

photo img_4554

Beaucoup de jus de fruits

photo img_4564

Mais aussi la bière locale: la Dodo

photo img_4565

Il ne reste plus beaucoup de choses à grignoter. Mais un employé du salon nous rassure, il en prépare d’autres en cuisine

photo img_4555

Des saveurs locales tels que des bouchons à gauche qui sont gardés au chaud et des samoussas à droite

photo img_4556

Et pour mieux déguster tout cela, quelques condiments dont le fameux Siave cher aux Réunionnais

photo img_4559

Au rayon sucré, des macarons et des petits canelés

photo img_4557

Pour les boissons alcoolisées, des spiritueux locaux, de l’international et du français pour certains gardés au frais

photo img_4558

Du pétillant

photo img_4562

Du rosé

photo img_4563

Mon assiette qui devrait contenter mon ventre avant le repas à bord

photo img_4560

Et bien sûr une petite coupe de champagne. Il a fait chaud depuis que je suis arrivé

photo img_4561

De petits canapés sont enfin amenés

photo img_4566

Maintenant que le buffet est réapprovisionné, il est temps pour le personnel de faire le ménage

photo img_4569

Il est 20H28, les passagers pour Paris sont appelés à rejoindre leur avion. Je prends la photo de la page du site avec à la une Numéro2 qui se rend également sur BKK.

photo img_4570

Il ne reste plus que les passagers pour Bangkok. Je trouve que le lieu manque de séparations

photo img_4571

Je profite du calme et des derniers instants ici pour remplir posément le formulaire d’entrée et de sortie en Thaïlande

photo img_4572

Il est 21H45 quand l’embarquement débute. D’abord ceux assis au fond de l’avion et ceux qui voyagent en Confort ou qui sont en possession de la carte Capricorne Premium.

photo img_4573

Autre détail qui diffère du vol de Patou974, nous embarquons par une passerelle

photo img_4574

Mais détail commun, c’est le F-OLRB qui nous amènera en Asie. C’est le second exemplaire à avoir été livré à Air Austral et chose étrange, il n’effectue que les liaisons vers Mayotte et Bangkok. Alors que le premier 787 F-OLRC ne fait que Mayotte & Paris CDG (selon le site FlightRadar24)

photo img_4575

Comme d’habitude, l’embarquement se fait par la première porte avant gauche

photo img_4576photo img_4577

Je retrouve la cabine que j’ai découverte en juin dernier

photo img_4578

Nous sommes désormais en Confort, seuls un coussin et une couverture sont posés sur le siège

photo img_4580photo img_4581

Casque non réducteur de bruits

photo img_4582

Différence avec le siège Club sur les B777-300ER, la partie ottomane n’est pas fermée

photo img_4583

Les commandes électriques du siège

photo img_4584

La télécommande et la bouteille d’eau dans un coin du siège

photo img_4585

Les liseuses individuelles

photo img_4586

Je pense affirmer que c’est le meilleur pitch Premium Economy toutes compagnies confondues

photo img_4587

Autre angle de vue du pitch du côté des voisins

photo img_4588

Sur les Dreamliners, configuration en 2-2-2

photo img_4589

Deux messieurs arrivent. Comme la cabine est encore vide, ils décident de choisir leurs séants au 2J & 2L contrairement à ce qui est marqué sur leurs cartes d’embarquement. Ils devront revenir à leurs sièges initiaux aux 2D & 2H quand les réels occupants arriveront.

La taille de l’écran personnel est également très correcte

photo img_4590

Le plan de la cabine

photo img_4595

La localisation des toilettes en Club Austral

photo img_4597

Et en classe Loisirs

photo img_4598

La trousse de confort

photo img_4592

L’heure du départ approche, un des deux PNC de la cabine Confort commence à distribuer les boissons de bienvenue. La cabine avant est complète dont beaucoup de passagers surclassés. Il faut dire que ces derniers ne sont pas très discrets. Sauf mon voisin qui a été trahi par les familiarités avec le PNC. Ce dernier l’appelle par son nom de famille alors que le mien n’a jamais été mentionné une seule fois durant le vol. Mais il a été surclassé au sol et non à bord car il avait bien une carte d’embarquement pour le 2C.

photo img_4600

Zut, j’ai oublié la photo avant. J’ai pris du jus de fruits parmi un choix de verres d’eau et de champagne

photo img_4601

Proposition de journaux locaux, nationaux et de magazines sur chariot

photo img_4602

Un petit tour aux toilettes s’impose. C’est sans surprise propre

photo img_4603

Photo prise après m’être lavé les mains

photo img_4604

Nouveauté à bord des B787, la porte s’ouvre à l’aide d’une poignée

photo img_4605

Sur le chemin de retour vers mon siège, je vois quelques cartes Premium Lane posés sur un Jumpseat à la porte 1L. Note pour moi-même : ne pas oublier de les demander avant d’arriver à Bangkok.

Repoussage trois minutes avant l’heure puis décollage dans la foulée direction nord est

photo img_4607

Je préfère utiliser ma nouvelle acquisition pour regarder un film

photo img_4608

Nous relierons la Thaïlande au bout de 7 heures et 30 minutes de vol

photo img_4611photo img_4614

La résolution de l’image est bonne

photo img_4609

Il est 22H30, le service débute par une serviette chaude

photo img_4610

Nous devrions bientôt survoler l’île sœur

photo img_4612photo img_4613

La voilà

photo img_4615

La table est grande

photo img_4616

Et pivote pour qu’on puisse facilement s’extraire de son siège

photo img_4617

D’abord l’apéro

photo img_4618

Je demande un gin tonic mais il n’a pas de Schweppes ni sur le trolley ni au galley. Le steward court vite en chercher chez ses collègues en Loisirs

photo img_4619

Avec une petite sélection salée

photo img_4620

Poursuite du service. Un seul trolley pour 2 PNC est utilisé et ça commence de mon côté. Ca me va. Dans le panier bleu que tient le steward, une sélection de pains chauds

photo img_4621

Le service est rapide et courtois. Mais aucun menu n’est disponible ou distribué. Le choix est donc fait oralement entre du poulet/risotto et une trilogie de la mer. Puis pains, eau plate ou gazeuse, vin rouge ou vin blanc.

photo img_4622

Et bien sûr, un choix de rougails

photo img_4623

Les plats me rappellent étrangement ceux que j’ai eus sur mon RUN-CDG de décembre dernier en Club Austral. Je retrouve le menu que voici et c’est effectivement exactement les mêmes mets à l’exception du filet d’agneau

MENU Club Austral RUN-CDG

photo img_4998

Donc en entrée, foie gras, julienne de gingembre confit et poire rôtie

photo img_4624

Jeu de couverts en métal

photo img_4625

Le pain chaud et le rougail de tomates

photo img_4626

Salade de carottes toute simple non assaisonnée

photo img_4627

Vinaigrette à l’huile d’olive et vinaigre balsamique

photo img_4628

Comme j’avais déjà goûté au poulet risotto en décembre dernier, je choisis la trilogie de la mer à la vanille, riz aux amandes et bâtonnets de légumes. C’est très bon et même meilleur avec le rougail.

photo img_4630

Après avoir servi tous les passagers, les stewards repassent en cabine re-remplir les verres d’eau ou de vin et pour re-proposer du pain

photo img_4631

Sélection banale de fromages et beurre

photo img_4632

Pour le dessert, un délice mangue et goyavier

photo img_4633

Thé ou café servis sans trolley

photo img_4634

Dans la petite boîte, de la pâte d’amandes type calisson

photo img_4637

Je fais comme Marathon, je range le tout avant de rendre le plateau au PNC. La récupération se fera sans trolley au rythme de chaque passager.

photo img_4638

La nuit va être courte, je ne tarde pas pour me mettre au lit

photo img_4640

Je relève la partition qui me sépare du voisin

photo img_4641

Je garde tout à proximité pour éviter de me lever

photo img_4642

Mais j’ai eu du mal à m’endormir à cause des deux passagers assis au 2D & 2H qui n’ont pas arrêté de parler à voix haute durant la première partie du vol. Même les bouchons d’oreille n’auront pas été d’une grande utilité.

Je me réveille un peu moins d’une heure avant l’arrivée à Bangkok. D’abord une serviette chaude

photo img_4643

L’avion a survolé les Maldives et le Sri Lanka

photo img_4644photo img_4645

Tous les hublots ont été occultés et il est impossible de les éclaircir

photo img_4646

Si le petit-déjeuner n’est pas consistant voire ridicule en Loisirs, il n’en est pas de même à l’avant de l’avion. Mais ça ressemble presque trait pour trait au plateau servi sur la ligne de Paris. Je vous invite à vous amuser au jeu des sept erreurs. Ci-après le plateau sur le RUN-BKK en Confort

photo img_4647

Avec le pain et une viennoiserie, tous deux chauds

photo img_4648

Ci-après le plateau sur le RUN-CDG en Club Austral

photo img_3903

Voyons plus en détail ce plateau. Jeu de couverts en métal

photo img_4649

Petite portion de fruits frais

photo img_4650

Tranches de fromages insipides

photo img_4651

Et en plat chaud, les mêmes pancakes, pomme rôtie à la cannelle et coulis de fruits rouges que servis sur le RUN-CDG en Club Austral

photo img_4652

Sur RUN-CDG

photo img_3906

Et le petit laitage

photo img_4653

Alors qu’il est en train de récupérer les plateaux, je demande au steward si une carte Premium Lane est nécessaire une fois arrivé sur place (ça sert Flight Report). Il me répond par l’affirmative mais me dit qu’il n’en a pas à bord (pas ou plus)

Il est toujours impossible d’éclaircir les hublots

photo img_4654

L’équipage annonce le début de descente et j’essaie une nouvelle fois de jouer avec le système des hublots. Et ça fonctionne enfin

photo img_4655photo img_4656

Quelques dernières consignes avant notre arrivée pour repérer les issues de secours les plus proches

photo img_4657

Plus que quelques minutes avant le toucher des roues

photo img_4659

Le terminal de fret

photo img_4660

La plus haute de tour de contrôle du monde

photo img_4661

Bienvenue à BKK. Des travaux d’extension semblent être en cours

photo img_4662

Un mérou Emirates qui dessert BKK au rythme 7 vols par jour

photo img_4663

Un premier Dreamliner appartenant à Oman Air

photo img_4664

Un autre Dreamliner opéré par Thaï Airways

photo img_4665

Le steward à qui j’ai demandé une carte Premium Lane fait un sondage auprès de chaque passager Premium. Il semble que deux dont moi ne l’ont pas eue.

Encore un autre Dreamliner, cette fois-ci Air India à côté d’un Airbus Singapore Airlines

photo img_4666

Tu es encerclé par des B787

photo img_4667

Je suis le premier à sortir de l’avion. Le steward qui ouvre la porte demande au chef d’escale TG qui se tient au pied de l’appareil deux cartes Premium Lane. Il m’en remet une avant de me dire au revoir

photo img_4668

On en a pour une trotte jusqu’au bâtiment principal

photo img_4669

Je m’engage sous le premier panneau Arrivals que je croise

photo img_4670

A la vue de la Premium card, une Thaïlandaise me dirige sur la gauche vers la file Thaï Airways Premium et Star Gold. Il n’y a absolument personne aux guichets de police. Une photo et un sourire à la caméra plus tard, j’arrive pile en face du tapis 14. Et par le plus pur des hasards, c’est justement le carrousel de mon vol

photo img_4671

Pour preuve, derrière les panneaux blancs en arrière-plan, les postes de police pour passagers prioritaires. Le premier bagage arrivera dix minutes plus tard et les priorités sont respectées. C’est parti pour une semaine de vacances.

photo img_4672

A bientôt pour le vol retour.
Afficher la suite

Verdict

Air Austral

8.8/10
Cabine10.0
Equipage9.0
Divertissements7.0
Restauration9.0

Air Austral Le Guétali

8.0/10
Confort9.0
Restauration8.0
Divertissements7.0
Services8.0

St Denis - RUN

9.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services8.0
Propreté8.0

Bangkok - BKK

9.8/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté9.0

Conclusion

J’avais eu des échos au sujet du service Club Austral à bord des B787 Dreamliner sur les lignes Mayotte et Bangkok. Le report de Flavien (LCDM) confirme que le service est un cran en-dessous par rapport à ce qui est proposé sur la ligne Réunion-Paris.
Les raisons ? Visiblement, une charge au décollage au départ de Mayotte qui doit être allégée à cause de la courte piste de DZA. Et pour ne pas avoir un type de service différent sur le CDG-DZA, le protocole simplifié a été retenu : pas d’amuse bouche, plateau avec tous les éléments servis en même temps et avec les couvercles et composition de l’équipage réduite.
Du coup, le même protocole a été retenu sur la ligne Réunion-Bangkok. A savoir tout de même que la durée de vol vers la Thaïlande est relativement courte et compte-tenu que c’est un vol de nuit, le repos est privilégié.
Donc difficile de justifier un tarif Club/Affaires avec un tel protocole de service, d’où le revirement de la compagnie sur la destination de Bangkok. De plus, après plusieurs années où seul le tarif Confort était proposé sur BKK, il semblait difficile pour les passagers de voir les prix monter en flèche, même si le confort accru de la cabine et un vol direct sans escale sont des justifications plus que valables.

Par conséquent, cela rend la notation de ce vol plus aisée.
L’absence de surmatelas aurait pu pénaliser la note de confort du siège. Mais comme la cabine est commercialisée en Premium Economy, il est très difficile de ne pas donner la note maximale de 10/10. Je pense qu’aucune compagnie, même asiatique ne peut rivaliser sur ce point.

Pour l’équipage, quelques petits loupés comme l’oubli de la carte Premium Lane ou l’absence de discrétion envers les passagers surclassés, mais dans l’ensemble, PNC poli, serviable, disponible et souriant.

Au sujet du divertissement, j’aurais donné une bonne note si je ne voyageais pas si souvent à bord des avions de la compagnie. La sélection de 50 films est rigoureusement identique au programme que j’ai eu en décembre dernier. Quant au casque, certaines compagnies proposent des écouteurs avec réduction de bruits en Premium Economy.

En ce qui concerne la restauration, il faut là aussi se placer dans le bon contexte. Ce qui aurait pu être passable en Club se révèle plus que correct pour une Premium Economy. Mets de qualité, vaisselle en porcelaine, couverts en métal et service attentionné ; même si je n’adhère toujours pas au petit-déjeuner offert.

Alors que je m’attendais au pire après les déboires de mes compatriotes locaux, j’ai été agréablement surpris par l’efficacité et la rapidité des formalités de police et de sécurité à Roland Garros. Sur ce point, chapeau à Air Austral (ou à la CCI ???)

Que dire du salon Le Guétali ? Tout d’abord, combien de compagnies offrent un accès gratuit à un salon pour ses passagers Premium Economy sans statut ? A part Air Austral et Bangkok Airways: personne (corrigez-moi si je me trompe). Mais si on doit vraiment pinailler, je vais reprendre les mots de Flavien en insistant sur la décoration vieillote du Guétali. A part cela, il y a ce qu’il faut au niveau restauration et boissons.

Moins de vingt minutes entre le débarquement de l’avion et la récupération de mes bagages à BKK. Rien à dire sauf que j’en redemande.

Informations sur la ligne St Denis (RUN) Bangkok (BKK)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 8 avis concernant 2 compagnies sur la ligne St Denis (RUN) → Bangkok (BKK).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Austral avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 8 heures et 31 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 390112 by
    Numero_2 10004 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Nous foulions donc le sol de BKK le même jour. ;)

    Pas vraiment sport ce déclassement de la cabine par UU sur cette liaison.

    Par contre, pour un tel produit au tarif Y+ il n'y a rien à redire.
    On se croirait au temps ou Papoumada fréquentait la ligne en 737. ;)

    Jolie Une, ca faisait longtemps que ca ne m'était plus arrivé. ;)

    "Je pense affirmer que c’est le meilleur pitch Premium Economy toutes compagnies confondues" -> Le pitch au rang bulkhead de la Y+ TK était aussi fantastique.

    Au final je crois que seule UU propose une Y+ full flat et rien que pour cela le vol en valait la peine.

    A bientôt.

    • Comment 390250 by
      Avionic_Waterproof SILVER AUTEUR 336 Commentaires

      Merci pour le commentaire.

      En effet, quand j'ai lu votre report à la Une, je me suis rendu compte qu'on allait être au même endroit sur la même période.

      On est très loin de la période du B737 et des vols à la papoumada. Le condition de voyage sont bien bien meilleures.
      L'arrivée du Dreamliner est un bon choix pour Air Austral car avec une capacité accrue, le vol était absolument complet, tout comme le vol retour.

      Je pense en effet que UU est la seul compagnie à proposer du full plat en Premium Economy.

  • Comment 390137 by
    dams 607 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Voila une cabine W qui ressemble beaucoup a de la J .
    Les autres compagnies devrait s'aligner dessus.
    Repas correct.

  • Comment 390163 by
    Leadership TEAM GOLD 5184 Commentaires

    Merci pour ce superbe FR.

    Au final avec un tel hard product et un bon rapport qualité/prix aucun soucis à sacrifier le sur-matelas, la trousse et le service propre à la J!
    Cependant en terme de positionnement ce n'est pas très clair!

    A+

    • Comment 390252 by
      Avionic_Waterproof SILVER AUTEUR 336 Commentaires

      Merci Leadership.

      Même sans la trousse, c'est effectivement un très bon produit Y+
      Le bon point est que la trousse est très bien fournie et qu'ells est proche d'une trousse Affaires.

      Pour le positionnement du produit, l'avenir le dira mais payer un prix Y+ pour un tel confort, je dis oui.

  • Comment 390164 by
    Papoumada GOLD 6271 Commentaires

    Merci Avionic_Waterproof pour ce reportage.

    Quelle différence avec l'expérience vécue à plusieurs reprises par ma pomme à bord des B-738 !!!! (je vois un lien qui s'affiche en bas de votre rapport.)

    UU dispose d'un excellent produit Y+ et ne serait-ce quelques aménités ou éléments de protocoles, c'est quasiment du J. Je suppose que BKK étant une destination loisir, d'autant plus si la desserte de CAN avec MD fonctionne, la tarification W passe mieux que la J.

    Heure de départ où RUN est congestionné, mais vous ne vous en sortez pas mal.

    L'offre du Guétali n'est pas séduisante.

    Agaçant cette manie de surclasser les amis de mes amis....

    Bonnes vacances en Thailande ! A bientôt !

    • Comment 390254 by
      Avionic_Waterproof SILVER AUTEUR 336 Commentaires

      Merci pour le commentaire.

      Dommage que vous ne viviez plus dans la région car je suis persuadé que vous auriez aimé les nouvelles conditions de voyage, surtout après vos vols en B737 avec escale à Madras

      A l'aller, je n'ai vu pratiquement que des passagers réunionnais, donc en effet plus une destination vacances.
      Mais au retour, il y avait deux passagers thaïlandais et trois passagers japonais et ils ne semblaient pas venir à la Réunion faire de la randonnée ou bronzer. Et si UU fait faire de RUN un hub, il y a tout de même du boulot à faire ici.
      Maintenant que UU va faire partie des actionnaires de MD, pourquoi pas. Mais il va falloir augmenter les fréquences car il est connu que les business men aiment avoir le choix et pourvoir partir quand ils veulent
      MK a choisi SIN, et dans une seconde mesure KUL, comme plaques tournantes en Asie. BKK est aussi un hub puissant. Y a du potentiel.

      Je comprends votre sentiment mitigé à propos du Guétali mais en tant que pax Y+, je me dis qu'il n'est pas commun d'avoir
      un salon à notre disposition.

      Le surclassement est dérangeant quand il n'est pas discret. Pour mon voisin au 2C, c'est la seule utilisation de son nom de famille par le PNC et du ton employé qui l'ont trahi. Pour les autres, si vous saviez quel cirque c'était. C'est comme si ils avaient gagné la cagnotte au loto avec tous les épanchements et effusions qui en découlent.

  • Comment 390175 by
    Patou974 400 Commentaires

    Merci Avionic_Waterproof pour ce FR détaillé et instructif comme toujours.

    Content de voir que l'attente pour passer an airside a disparu, car je reprends cette ligne très bientôt ;) Lorsque j'étais parti en novembre, il y avait déjà les 4 files dédiées à chacun des vols long-courriers du samedi soir, mais nous avions été bloqués en attente. J'espère que cette amélioration est pérenne.

    A bientôt pour le vol retour.

    • Comment 390255 by
      Avionic_Waterproof SILVER AUTEUR 336 Commentaires

      Merci pour le commentaire.

      J'espère en effet que cette décision d'ouvrir l'autre poste de police et de sécurité à l'est de l'aérogare sera pérenne, pour vous comme pour moi car cette liaison vers BKK est si pratique pour se rendre en Asie.
      Je voyageais sur MK car je trouvais le B737 peu agréable sur ce genre de vol. Le B787 est si agréable.

  • Comment 390213 by
    yukun 737 Commentaires

    Merci pour ce FR ^^

    C'est sur que la il peut pas y avoir meilleur W qu'avec UU si c'est cette cabine! x)
    Le catering est appétissant.
    Est-il possible de se procurer les sauces Rougails?

    Il y aussi ANA et Japan Airlines qui permettent l’accès a leur salon a HND et NRT pour les passagers de la W. ^^

    A la prochaine ^^/

    • Comment 390256 by
      Avionic_Waterproof SILVER AUTEUR 336 Commentaires

      Merci pour le commentaire.

      Comme je l'ai écrit avant, pour le confort à ce prix, c'est le top du top.

      Le rougail est une préparation qui se déguste fraîchement préparée. On n'en trouve pas dans le commerce. Mais c'est assez simple. Il vous faut des tomates fraîches, de l'oignon, du sel, du poivre et du piment. Vous coupez la tomate en petits dés sans en faire de la purée, mélangez le tout et c'est prêt. C'est simple mais si bon et apprécié ici.

      Merci pour l'information sur NH et JL. Bonne raison de voler avec eux.

  • Comment 390541 by
    NicoWK 1725 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Décidément BKK est au rendez-vous en ce début d'année, vive les 35ºc.

    Le programme de fidélité UU est très intéressant pour les rabais qu'il offre, dommage que la compagnie ne fasse pas partie d'une alliance, ce qui limite beaucoup le réseau de cumul des points.

    La meilleure Y+ sur le marché en effet!

    J'ai pu tester ce type de siège sur un vol CA, très agréable de ne pas avoir les pieds dans une boîte, mais c'est scabreux pour se lever lorsque le deuxième siège est occupé.

    Au jeu des erreurs je dirais ; les fromages et fruits ne sont pas dans le même sens, le beurre n'est pas identique et il me semble que vous n'avez pas eu le plein de vitamine tout de suite ;-)

    Un exellent vol, dans un bel appareil!

    À bientôt!

    • Comment 390572 by
      Avionic_Waterproof SILVER AUTEUR 336 Commentaires

      Merci pour le commentaire.

      Oui, vive les 35°C au bord de la piscine, doigts pieds en éventail avec une bière bien fraîche dans la main.

      C'est ce que j'ai reproché à UU: ne pas faire partie d'une alliance. Mais c'est compréhensible. UU n'a qu'un réseau modeste et il faut avouer que RUN est un "hub" pas très efficace.
      Il y a des années, un des employés m'a confié que faire partie d'une alliance coûte cher.
      Mais il faut bien admettre que ce programme a de quoi être attractif au niveau des avantages.

      Pour l'absence de Full Access, je vous montrerai comment faire dans le FR qui va suivre.

      Bravo pour le jeu des 7 erreurs. Il y en a une autre mais vu que je n'ai pas mis de photo, pas facile. Le petit-déjeuner a été servi au trolley (LOL)

      Maintenant que la liaison est directe et en B787, je peux affirmer que je me rendrai plus souvent en Asie avec UU via BKK.

Connectez-vous pour poster un commentaire.