Avis du vol Emirates Jakarta Dubai en classe Economique

Compagnie Emirates
Vol EK 359
Classe Economique
Siege 47A
Temps de vol 07:55
Décollage 22 Jui 16, 00:40
Arrivée à 22 Jui 16, 05:35
EK   #5 sur 130 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 496 avis
cloud_rider
Par 1146
Publié le 20 août 2017
Bonjour et bienvenue à l'aéroport Soekarno-Hatta d'ou nous nous envolerons aujourd'hui pour Dubai.

D'abord, voici un rappel du routing,

CDG - DXB : EK 72 en Eco sur A380 ,C'est ici

DXB - KUL : EK 408 en Eco sur B777 ,Par ici

KUL - DPS : OD 0308 en Eco sur B737 - 800 , Par là

DPS - JOG : XT 8440 en Eco sur A320 - 200, Ici

JOG - CGK : QZ 7551 en Eco sur A320 - 200, Ici

CGK -DXB : EK 359 en Eco sur B777 - Vous y êtes

DXB - CDG : EK 75 en Eco sur A380 - A venir


Les vols d'Emirates partent du terminal 2 de cet aéroport qui en compte 3,
photo 20160621_211231photo 20160621_211240

L'écran d'information nous indique un enregistrement aux guichets 17-24,
photo 20160621_211308

Comme dans tous les aéroports indonésiens, on doit d'abord passer un contrôle des bagages et du billet d'avion afin d'accéder au hall d'enregistrement,
photo 20160621_211317

La zone est très calme et pour cause, l'enregistrement du vol ANA vers Haneda est sur le point d'être fermé.
Les agents ne tardent d'ailleurs pas à enlever les logo de la compagnie pour laisser la place à leur collègues et au vol suivant qui est le notre,


Malheureusement, nous devrons attendre car l'enregistrement n'ouvre que 3 heures avant le départ soit à 21h40 et il n'est que 21h01. On prend notre mal en patience et attendons que les agents aient fini de mettre en place les visuels de la compagnie. Nous serons les premiers à nous enregistrer après quoi nous serons témoins d'une scène assez drôle.
En effet, un homme d'origine Africaine, en costume cravate, se présente au comptoir business d'Emirates avec un chariot rempli de bagages, jusque là rien d'anormal. Sauf que cette personne en question, après s'être enregistrée sera en panique totale parce qu’il a apparemment perdu deux valises. En effet, dans un coin du hall d'enregistrement se trouvaient 2 valises qui semblaient être abandonnées et qui ont vite été récupérées par des agents. L'homme qui a très certainement voulu faire le malin et pas montrer sa surcharge de bagage cabine se fait maintenant passer un sacré savon par les agents de sûreté.
photo 20160621_220739

Nous laissons derrière nous le petit conflit et allons vers les contrôles pour passer airside,
photo 20160621_223905

Ceux-ci seront passés rapidement et nous voilà airside, dans une grande galerie commerciale,
photo 20160621_224042photo 20160621_231219

Direction la porte D2, d'ou part notre vol,
photo 20160621_234655

La D2 est en fait un satellite/salle d'embarquement accessible par un long couloir,
photo 20160622_000949photo 20160622_000957

Arrivés dans le satellite, un agent au sol vérifie les cartes d'embarquement et oriente les passagers. Les familles avec enfant, les personnes à mobilité réduite sont ainsi invitées à prendre place dans un espace réservé pour un embarquement prioritaire. Comme notre compagnon de voyage se déplace avec une canne à cause de ses problèmes de dos, nous avons droit à ce petit traitement de faveur,
photo 20160622_001148

Notre avion est pile en face de nous et m'aide à oublier à quel point il fait froid dans cette salle (merci à la climatisation à fond),
photo 20160622_001252

Aux portes à gauche et à droite se trouvent respectivement un B787 de Qatar et un A330 Cathay Pacific,
photo 20160622_001328photo 20160622_001930

L'embarquement débute dans le calme et comme nous sommes prioritaires, nous serons dans les premiers à embarquer,
photo 20160622_002731

Accueil chaleureux à bord et traversée de la business,
photo 20160622_002810

Pour nous le chemin continue jusqu'au fond de l'avion. Nous avons choisi les sièges duo pour ne pas avoir un voisin et en espérant que notre compagnon de voyage ait un siège libre à coté,
photo 20160622_002818photo 20160622_002853

Pas de chance pour cette fois, nous tombons sur une ancienne version de lIFE,
photo 20160622_003112

L'embarquement suit son cours et j'en profite pour explorer mon espace vital.
D'abord le siège qu'on ne présente plus et sur lequel se trouvent une couverture et le casque,
photo 20160622_003416

Puis le contenu de la pochette avec la revue de bord, le catalogue des produits hors taxes et la fiche de sécurité,


Les documents de voyage,
photo 20160622_003038

L'IFE bien qu'ancien propose un large choix de films et de divertissement.
La géovision est elle aussi très bien faite et diffusée sur des écrans centraux qui ne sont pas tout jeunes non plus,


L'embarquement se termine et gros soulagement, la cabine arrière est presque entièrement vide (contrairement au reste de l'avion). Nous décidons donc de nous étaler, je m'avance de deux rangées pour prendre trois sièges alors que mon ami s’exile sur une rangée centrale avec 4 sièges,
photo 20160622_005355photo 20160622_012008

Je prends mes aises sur ce nouveau siège pendant que les PNCs distribuent le menu et les lingettes parfumées qui semblent avoir définitivement remplacé les oshiboris,
photo 20160622_011128photo 20160622_011143

Nous repoussons avec 10 minutes d'avance pendant que la vidéo des démonstrations de sécurité passe en arabe puis en anglais sur les IFEs,
photo 20160622_011919photo 20160622_012057

Après un court roulage, nous prenons la voie des airs et nous voilà partis pour 7h30 de vol au dessus de l'océan Indien,
photo 20160622_010632photo 20160622_012242

Vue l'heure tardive du départ, nous aurons droit à une petite collation servie avec le sourire par un équipage au top.
Le sandwich au thon ainsi que le gateau étaient tout deux très bons et servis avec boissons fraîches et chaudes,
photo 20160622_022516

Je voulais dormir le plus possible sur ce vol afin de profiter un max de Dubai. J'aménage donc mon espace nuit sur les 3 sièges,
photo 20160622_082836

Je dormirai comme un bébé pendant plus de 4h30. Je me réveille au niveau de Mumbai alors qu'il nous reste encore environ 2h30 de vol.
photo 20160622_062912

En même temps, la lumière d'ambiance est progressivement allumée pour le service du petit déjeuner. J'étais réveillé et j'avais très faim mais pour ceux qui souhaitent dormir plus longtemps, le service 2h30 avant l'arrivée est beaucoup trop tôt.
Le petit dej est donc chaud et voici le plateau tel qu'il nous est distribué.
photo 20160622_064324

Le plateau est composé de la cassolette chaude, d'un croissant sous blister, d'une capsule de jus d'orange, de crackers, de confiture, de beurre et de fruits frais. Les couverts sont en métal et les boissons, thé, café et jus sont servis juste après.
photo 20160622_064401

Pour le plat principal, nous avions deux choix, "Nouilles au poulet, légumes et oeufs, sautées au soja" ou "Omelette à la tomate, servie avec de la saucisse grillée de poulet, épinard sauté et pommes de terre". J'ai choisi les nouilles qui étaient vraiment bonnes. Les fruits frais en revanche, surtout l'ananas, n'étaient pas assez murs. Repas un peu décevant de la part d'Emirates qui nous a habitué a mieux,
photo 20160622_064747photo 20160622_065005

Je passe le temps de vol restant à regarder un film et nous arrivons à Dubai alors qu'il fait encore nuit,


C'est avec 35 minutes d'avance que nous nous posons et devinez quoi? Nous avons droit à un débarquement au large, une grande première pour moi à DXB!
photo 20160622_085417

En attendant, que les escaliers soient mis en place, tout le monde prend son mal en patience,
photo 20160622_085958

Quand nous sommes enfin autorisés à débarquer, c'est avec joie que j'hume l'air chaud et moite du désert,
photo 20160622_090252

L'avantage d'un débarquement au large, c'est qu'on a une superbe vue de notre avion. C'est pas toujours facile à DXB, donc profitons en,


On s'entasse dans le paxbus, et nous nous éloignons de l'avion du jour, le A6-EBX, avion livré à Emirates en février 2007, soit il y a 9ans,
photo 20160622_090425

Le trajet en bus est assez long et nous permet de voir la domination d'Emirates à DXB avec ses dérives à perte de vue,
photo 20160622_091635

On nous dépose au terminal et nous pressons le pas pour aller passer l'immigration, ce qui est souvent très long!


Heureusement pour nous, il n'y a personne et nous passons très rapidement la frontière, à nous Dubai et la plage!
photo 20160622_094712

Merci de m'avoir lu,
Cloud_rider.

BONUS



Contrairement à d'habitude, je ne vous propose pas de bonus de Jakarta, mais plutôt un bonus du spotting fait sur la plage de Kuta à Bali. Notre hôtel n'étant pas loin de l'aéroport de Bali, on s'est trouvé une petite place à l'ombre sur la plage d'ou on pouvait admirer les approches vers DPS. Malheureusement il faisait chaud, très très chaud, même à l'ombre et nous avons très vite déclaré forfait au bout d'une demie heure,
photo dsc07249

Nous avons néanmoins pu voir les approches de quelques avions, comme ce A330 de Garuda,
photo dsc07253

Suivi d'un 737 de la même compagnie et d'un autre de Malindo Air,


Et pour finir un ATR de Wings Air,


Voilà pour ce petit spotting Balinais.

La suite avec le DXB - CDG
Afficher la suite

Verdict

Emirates

9.3/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements10.0
Restauration8.0

Jakarta - CGK

8.5/10
Fluidité10.0
Accès6.0
Services9.0
Propreté9.0

Dubai - DXB

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Très bonne expérience une fois de plus avec Emirates. Cela dit, ayant beaucoup volé avec eux, je dois avouer que le niveau des prestations n'a fait que baisser. Ça a commencé avec la disparition du deuxième service sur les vols de moins de 7 heures (DXB-CDG_DXB par exemple), puis ce fut au tour du croissant frais du petit dej (le meilleur que j'avais mangé en avion) et là on voit l'oshibori chaud remplacé par une lingettes. Ce n'est pas tout, le niveau de service à bord change selon les équipages alors qu'Emirates faisait fort avec un niveau assez constant justement.
Malgré tout cela, il n'y a rien à dire, Emirates reste l'une des compagnies offrant le meilleur service à bord de nos jours mais malheureusement ils ne sont plus aussi compétitifs niveau prix.

Pour en revenir à ce vol ci, le niveau de confort était au maximum grâce à une cabine vide et la possibilité de dormir à plat sur les sièges inoccupés. En revanche le service 2h30 avant l'arrivée est une catastrophe! Une fois le débarrassage terminé, il resté 1h30 de vol encore. L'équipage sur le vol était au top, la PNC en charge de notre section était aux petits soins avec nous.

Sur le même sujet

8 Commentaires

  • Comment 409436 by
    Chevelan GOLD 11547 Commentaires

    Arrivée à l'aéroport un peu tôt, en prévision des embouteillages ?
    Les gens qui essaye de resquiller, ( le pax s'enregistrant en J avec deux valise "oubliées"), m'agace...
    C'est dans l'un des deux anciens terminaux que tu es parti
    La clim fonctionne à fond dans les salles d'embarquement, autant prévoir une petite laine à l'avance
    Super d'avoir toute une rangée pour s'allonger !
    Petit déjeuner moyen, peut être mieux avec l'omelette à la tomate ?
    On voit bien le gigantisme de DXB, c'était complètement différent lors de mon dernier passage à cette escale en 1996 !!! (en transit avec MH) ^^

    Merci pour ce FR !

    • Comment 409468 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      Oui nous étions très en avance car rien d'autres à faire à Jakarta. Le monsieur s'est vraiment fait sévèrement remonté les bretelles par les policiers. C'était d'autant plus incroyable qu'il s'est énervé comme ci c'était de la faute des policiers. L'omelette à la tomates était en effet sans doute meilleur mais je préfère les plat locaux.
      C'est sur qu'en 1996 DXB n'était pas encore l'énorme hub qu'il est devenu. Je crois avoir des vieilles photos papier de cet époque ou BA faisait escale à DXB entre Londres et Maurice. Tout le monde était content parce que DXB était une escale "shopping" , réputé pour ses produits d'aéroport hors -taxe. Enfin, ça n'a pas vraiment changé de ce côté là, sauf en taille!

      Merci pour votre commentaire :)

  • Comment 409462 by
    AirBretzel TEAM GOLD 3892 Commentaires

    Bonjour.
    J'espère que le pax "oubliant ses valises" a eu une jolie facture de supplément.
    Une cabine vide est un gros plus pour le confort d'un vol de nuit. La collation en début de vol est une bonne idée , en plus elle est appétissante.
    Merci du partage

    • Comment 409470 by
      cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

      Je ne sais pas si il a eu une amende mais en tout cas plus tard il a embarqué sans aucun bagages à main et il avait l'air très très contrarié. Plus étrange encore, alors qu'il s'était enregistré avec ces nombreux bagages au comptoir business, il a voyagé dans la même cabine que nous en éco. Je confirme, la collation, une tuerie ! ^^

      Merci pour votre commentaire.

  • Comment 409527 by
    KL651 4416 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Le remplissage fait une fois de plus peur. Les ME3 ont vraiment un problème de surcapacité sur certaines destinations, il leur faudrait plus de 330-200 ou 787-8.
    Prestation correcte en quantité mais visuellement, le catering EK est plus appétissant sur d'autres vol.

  • Comment 409592 by
    cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

    En effet sur les 4 vols EK, 3 étaient vraiment très vides et c'était la première fois que ça nous arrive sur tout les vols EK que nous avons pris. Comme je l'ai dit dans un autre commentaire, le niveau de service a bien baissé chez EK et ils ne sont plus aussi compétitifs qu'avant en prix. quand avant en promo on pouvait facilement trouver des billet A/R pour l'Asie autour de 400 euros, maintenant c'est plus dans les 550.
    Je me suis dis la même chose en ouvrant l'opercule de ma cassolette, qu'ils ont fait mieux niveau présentation.

    Merci pour ton commentaire Etienne ;)

  • Comment 409983 by
    cloud_rider AUTEUR 833 Commentaires

    La baisse de qualité chez EK, bien que progressive a été incroyable, c'est bien dommage. J'ai juste super bien dormi sur ce vol, pas assez certes mais c'est déjà très bien!

    Merci Francis ;)

Connectez-vous pour poster un commentaire.