Avis du vol KLM Newcastle Amsterdam en classe Economique

Compagnie KLM
Vol KL964
Classe Economique
Siege 05C
Temps de vol 01:25
Décollage 08 Oct 17, 17:30
Arrivée à 08 Oct 17, 19:55
KL   #50 sur 131 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 628 avis
Kethu
Par GOLD 353
Publié le 13 octobre 2017
Bonjour à tous !

Bienvenue dans le troisième FR de mon week-end anglais à Newcastle, première partie du retour sur LYS. Pour un rappel de l'origine du routing, ouvrez le petit spoiler ci-dessous

Bonus : Cliquez pour afficher


Le routing prévu est le suivant :

1. AF7641 : LYS - CDG (Economy, B787-900) le 7 octobre 2017 => Cliquez ici !
2. AF1158 : CDG - NCL (Economy, RJ85 Cityjet) le 7 octobre 2017 => Cliquez ici !
3. KL964 : NCL - AMS (Economy, B737-800) le 8 octobre 2017 => Vous y êtes
4. KL1419 : AMS - LYS (Economy, B737-700) le 8 octobre 2017 => Prochainement sur vos écrans

Comme dans le FR précédent, je vous propose ici une ligne inédite sur FR, NCL - AMS. C'est également le 2e FR au départ de NCL… Et à la fin, un petit bonus touristique sur Newcastle, pour une fois.

Pour ce vol, je m'enregistre la veille depuis mon mobile, en attendant mon vol aller pour NCL. Je réserve en "Economy Comfort" afin d'avoir un peu plus de place pour les jambes et de ne pas sortir dans les derniers (ma correspondance est d'environ une heure à AMS, avec passage de la PAF).

Commençons donc ce FR à la station de métro Pelaw, où, après avoir quitté une rame en provenance de South Shields, j'attends la rame de l'autre ligne en direction de l'aéroport.
Notons ici la limitation de vitesse au niveau de l'aiguille indiquée en kmh, curieuse alors que le pays (dont la signalisation ferroviaire "grandes lignes") est en miles per hour. Si quelqu'un a une explication…

photo img_0763 - copie

40 minutes plus tard, me voici sur le quai de la station "Airport" ! Comme à mon habitude, je suis très en avance puisqu'il est 16h (j'ai tendance à prendre beaucoup de marge pour ne pas être ennuyé même si je fais face à un évènement de type "panne de la rame de métro dans laquelle je suis").

photo img_0765

Je suis ce couple sur le cheminement que j'ai effectué la veille en sens inverse, pour arriver dans l'aérogare en deux minutes.



Ca a de l'allure un pilote, tout de même :)

photo img_0772

Les comptoirs d'enregistrement Air France/KLM sont ouverts, le vol pour CDG part dans moins d'une heure… Deux comptoirs "General", un comptoir "Skypriority" et un comptoir "Service clients". Un dispositif assez conséquent donc, et aucune attente ! Sur les comptoirs sont scotchés des feuilles annonçant que le vol pour Amsterdam est surbooké, et qu'ils cherchent des passagers prêts à décaler leur départ contre un avoir ou des espèces sonnantes et trébuchantes… Intéressant, mais je dois travailler le lendemain. L'employé n'y fera pas référence.

photo img_0773

Je récupère mon BP cartonné au comptoir auprès d'un cordial agent (qui ne fera pas de gribouillis dessus à ma grande déception).

photo img_0873 - copie

Je me dirige vers les WC, qui sont au sous-sol, à côté d'un long couloir assez glauque (derrière les portes coupe-feu), que je meurs d'envie de prendre… Je n'ai pas osé m'y glisser.

photo img_0774

Mais je suis surpris (en bien !) par ces WC, qui sont neufs, propres, et en quantité suffisante (prend note, CDG !)

photo img_0775

A la remontée des entrailles de NCL, petit coup d'oeil au FIDS, qui doit certainement être beaucoup plus chargé pendant les mois d'été !

photo img_0776 - copie

On monte à l'étage pour passer le PIF…

photo img_0777

Pas de photos du PIF, du personnel est présent à côté de panneaux "NO PHOTO". Juste avant le début des files, des tables avec sacs plastiques pour ranger les liquides sont prévues. Une file prioritaire est disponible, mais elle n'apporte aucun avantage au moment où je passe puisque l'attente est nulle : 6 files sont ouvertes dont 2 prioritaires.
Des scanners corporels sont présents mais ne sont utilisés que si un passager sonne au scan "classique". Pas de ralentissement dû au fonctionnement du scan corporel donc… (prend note, HAM !)

A la sortie du PIF, on traverse un long dutyfree qui serpentent au milieu des alcools, puis des parfums, puis des confiseries…

photo img_0779

Au bout de ce périple, on arrive au coeur du terminal, avec des bars, des magasins, des fast-food… On est loin des magasins de luxe du T2-E, c'est un peu plus dans mes moyens mais ça ne m'intéresse toujours pas !

photo img_0781 - copiephoto img_0782

La plupart des baies vitrées sont monopolisées par les bars et restaurants, seule une petite partie est accessible facilement, ce qui me permet de vous montrer le maître des lieux, Jet2, qui est au contact, faux-contact, ou parking selon les vols (le parking est caché derrière l'avancée du bâtiment à gauche). Seule une porte d'embarquement (paxbus uniquement) est située dans la partie du terminal où je me trouve, toutes les autres portes sont situées dans la jetée à droite, devant laquelle les Jet2 sont au (faux) contact.

photo img_0783

Pour accéder à cette jetée, il faut descendre d'un étage, et emprunter un couloir aveugle, dans lequel se trouve le salon Aspire, dans lequel ne j'irai pas. Je me rends rapidement dans la jetée, étant donné que la partie "duty-free" manque de places assises (sauf dans les bars et restos, logiquement), en espérant trouver plus de places et de calme au niveau de la jetée.

photo img_0785

Au bout du couloir, une étonnante petite salle d'attente aveugle, avec un WHSmith et une trentaine de sièges.

photo img_0786

A ce niveau, le couloir se sépare en deux parties, côté gauche de la jetée, les vols internationaux (côté que l'on voyait sur la photo un peu plus haut), côté droit, les vols nationaux (cette partie est équipée de portes anti-retour, pour une raison que j'ignore). Je m'engage donc à gauche (en me promettant qu'un jour j'irai découvrir la partie nationale).

photo img_0791

Les portes s'alignent sur la gauche (et à droite pour la dernière porte du fond). Les salles d'embarquement au niveau des portes sont ouvertes 30 minutes avant le départ du vol (les portes sont indiquées seulement à ce moment là), le reste du temps elles sont fermées. Il n'est possible de s'asseoir dans la jetée que dans la salle d'attente aveugle, ou à la porte 19, qui est en fait la porte commune pour tous les PMR et UFR. Je m'y installe donc.

G-GDFH pour Murcia va bientôt partir… Devant lui, le camion pour PMR/UFR, qui vient de charger un UFR à la porte 19 via une passerelle métallique, redescend la "cabine" passagers sur verrins avant d'aller vers l'appareil.

photo img_0792

Cette zone est plutôt calme, seuls quelques passagers accompagnant des UFR/PMR sont présents.
L'agente au sol Jet2 que le voit sur la photo est notamment présente dans la salle pour… réaliser une annonce au sujet de l'embarquement en cours en porte 20. Le système de micros semble en effet défaillant et mal conçu : Le micro n'est pas forcément situé à côté des comptoirs d'embarquement, mais contre un mur dans un coin de la salle. En porte 26, j'ai ainsi pu constater que l'agente devait traverser la foule des passagers pour faire une annonce au micro situé près de l'entrée… A la porte 20, le micro ne fonctionne donc pas, et nécessite d'utiliser celui de la porte 19. Enfin, pour finir, en porte 19 (la porte PMR/UFR, je rappelle), le micro est dans un coin de la salle, à portée de tous les passagers, et il n'y a pas besoin de clé ou de code pour faire fonctionner le micro, appuyer sur le bouton suffit…

photo img_0793 - copie2

De manière générale, la jetée d'embarquement a visiblement peu été retouchée depuis de nombreuses années (contrairement à la zone dutyfree, qui semble plus moderne), on le constate par l'aménagement général (vieilles portes coupe-feu, éclairage, absence de faux-plafonds et… escaliers en bois pour descendre au niveau des pistes !!).

La partie plus récente, avec le duty-free à l'étage supérieur et les carousels à bagage à l'étage inférieur, vu depuis la porte 19.

photo img_0795

Le vol pour Murcia s'en est allé, Thomas Cook est arrivé à la porte suivante

photo img_0794

Je vais faire un petit passage aux WC, qui sont propres et modernes, mais avec des cloisons incroyablement fines (j'entendais toute la conversation des agents en porte de l'autre côté de la cloison), et sans patères !

photo img_0799 - copie

A mon retour, PH-BXE (surnommé "Faucon", mais pas Millenium) est arrivé en porte, et décharge sa cargaison.

photo img_0796

Une dizaine de minutes plus tard, l'embarquement est appelé en porte 20, je m'y dirige donc. Il s'agit en réalité d'un pré embarquement, avec priorités respectées. J'attends donc en premier de la file "General boarding".

photo img_0800 - copie

Les passagers sont ensuite parqués dans la salle, à gauche du comptoir (droite dans la photo), la zone Skypriority, le reste est la zone générale.

photo img_0801

Pendant que l'embarquement continue, un coup d’œil à notre faucon…

photo img_0802

… Et à cette information qui arrive un peu tard, si on peut la lire c'est qu'à priori on a déjà passé tous les contrôles des bagages…

photo img_0804 - copie

Après un pré-embarquement assez rapide (une dizaine de minutes), l'embarquement est lancé, avec respect des priorités (et annonce réalisée via le micro en salle 19 ^^).
Nous descendons sur le tarmac par le fameux escalier en bois que je n'ai pas photographié. L'embarquement est réalisé par les portes avant et arrière.

photo img_0805 - copie

Instant porte coupée

photo img_0806 - copie

Instant hublot sponsorisé par Thomas Cook

photo img_0807

Instant moquette propre et pitch large

photo img_0808 - copie

Instant flou IFE-box qui prend de la place alors qu'aucun IFE n'est présent.

photo img_0809

Le pitch vu de face, rien à dire. Si on veut voyager confortablement, les 10€ de l'eco comfort KLM en Europe sont bien rentabilisés.

photo img_0810

Contenu de la pochette… Avec le magazine de septembre :(

photo img_0812

Tablette propre.

photo img_0815

L'embarquement sera particulièrement lent, des gens montent par l'arrière alors qu'ils sont assis à l'avant et inversement, le vol étant complet (sauf deux places en J qui resteront libres), des couples et familles sont séparés et cherchent à négocier pour se rapprocher, les coffres à bagages se remplissent rapidement… D'où l'utilité d'embarquer dans les premiers même sans priorités : On attend confortablement assis avec son bagage juste au dessus de la tête plutôt que 10 minutes debout sur l'escalier d'accès à l'appareil !
A côté de moi, j'aurais une voisine anglaise en déplacement professionnel à Amsterdam le lundi et le mardi (je sais, regarder l'écran du téléphone voisin, c'est mal), qui sera particulièrement inexpressive de tout le vol… Pendant tout l'embarquement, elle regardera le dossier du siège de devant.

Malgré tout, grâce à un embarquement commencé tôt, nous repoussons quasiment à l'heure, à 15h33. Auparavant, le cockpit nous annonce un départ vers l'ouest, avant de virer à gauche pour nous diriger vers Amsterdam. De plus le vent favorable devrait nous permettre de faire le vol en 50 minutes, et d'arriver avec quasiment 20 minutes d'avance. Nous verrons cela !

Les démos sont réalisées, le PNC à notre niveau a une gestuelle tellement précise que l'on dirait vraiment une chorégraphie, c'était très agréable et amusant à voir… Ma voisine regarde le dossier du siège de devant.

Décollage ! Ah, ma voisine jette un oeil par le hublot, avant de regarder à nouveau le dossier du siège de devant.

Le service débute rapidement (vu la courte durée du vol), je fais une folie et demande du vin rouge plutôt que mon habituel jus de pomme. Ma voisine osera quitter pendant une seconde et demie le dossier du siège de devant des yeux histoire de récupérer sa pitance.

photo img_0816

Le contenu de la blue-box : La capsule d'eau minérale, un petit biscuit caramel, et un sandwich salade fromage (sous forme de pâte). Ma voisine mangera le tout en contemplant le dossier du siège de devant.

photo img_0817

Pour ma part, j'ai trouvé le sandwich assez moyen, pas énormément de goût et le pain donnait l'impression d'être un peu vieux, il commençait à durcir. Le petit biscuit est bon, lui, et ne fait pas autant de miettes qu'un palet breton (chose importante s'il en est). Mon test du vin rouge sur KLM n'a pas été concluant, sauf à vouloir un lavage d'estomac, auquel cas je vous conseille un demi-litre de cet élixir…

Histoire de m'occuper un peu, j'essaie de voir ce que je peux faire comme "marathonisation", mais ce n'est pas très concluant… D'autant plus que sur KLM, normalement, les boîtes en cartons sont récupérées à part et réutilisées. Je doute que la PNC ait réussi à récupérer ma boite plié en 6. Mais au moins ça m'a occupé quelques minutes, et, miracle, ça a fait détourner les yeux de ma voisine qui m'a regardé faire ma petite affaire (le pliage et tassage hein, pas autre chose…) avec un regard aussi passionné que celui d'une huître regardant le Tour de France.

photo img_0818

Alors que la descente commence, le cockpit reprend la parole et annonce un atterrissage dans 15 minutes sur la piste 06 en direction du nord-est, puis un roulage court de 5 minutes jusqu'à la porte D51. Je dois avouer que j'apprécie énormément ces annonces détaillées du cockpit… La cabine est préparée rapidement, par des PNC toujours souriants. Nous atterrissons à l'heure prévue, et arrivons en porte à 19h40, soit 15 minutes avant l'heure prévue. Ça devrait le faire pour ma correspondance !

A noter que ma voisine, pendant la descente et l'atterrissage, observera avec attention le dossier du siège de devant.

Étant assis à l'avant, je sors parmi les premiers, après avoir tendu le manteau de ma voisine qui était posé sur le mien. Et là, SURPRISE ! Ma voisine me fait un grand sourire et me remercie ! Je lui souhaiterais donc une bonne soirée, elle ne me répondra pas. N'en demandons pas trop non plus… ;)

L'équipage nous salue avec le sourire, et je sors de l'appareil, en suivant la signalétique vers la PAF.

photo img_0819photo img_0825

Pour finir, la trajectoire suivie par le vol vue sur Flightradar

photo 2017-10-09 19_16_52-klm flight kl964 - flightradar24

Et c'est ici que je vous laisse… Sauf si vous voulez lire ce petit bonus sur Newcastle.

Bonus : Cliquez pour afficher


Merci de m'avoir lu jusque ici ! N'hésitez pas à commenter, à bientôt pour le dernier épisode.
Afficher la suite

Verdict

KLM

7.8/10
Cabine8.0
Equipage10.0
Divertissements6.0
Restauration7.0

Newcastle - NCL

8.5/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services6.0
Propreté9.0

Amsterdam - AMS

8.4/10
Fluidité10.0
Accès8.5
Services7.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol européen KLM en Y tout à fait convenable. L'équipage était très pro et souriant, le cockpit nous a abreuvé d'informations, les PNC ont fait le service sans problème. Pas de divertissement, mais regarder le dossier du siège de ma voisine pour voir ce qu'il y avait de si intéressant dessus m'a fort occupé.

Le catering est suffisant pour un vol de cette durée en quantité, un peu moins en qualité.

NCL airside offre deux visages : Une partie duty-free et des sanitaires neufs et propres, par contre la jetée d'embarquement est vieillotte et le tout manque d'endroit pour attendre au calme.

La défunte note ponctualité est parfaite, avec une avance de 15 minutes.

Détail de la notation :

KLM :
Cabine : Très bon pitch, mais j'ai payé un petit supplément pour ça... Le siège est confortable, la cabine est propre, dommage pour ce boitier IFE alors qu'il n'y a pas d'IFE dispo. 8.
Équipage : Un très bon équipage, motivé, professionnel, souriant... Le cockpit donne beaucoup d'infos... Je vais peut-être paraitre très généreux mais je ne demandais pas plus pour ce vol. 10.
Divertissements : Je m'occupe bien sans apport de divertissements à bord. Toutefois, je sanctionne quand même l'absence d'IFE alors qu'il y a des boitiers et le magazine de bord du mauvais mois. Pas de presse papier non plus. 5.
Restauration : Quantité bonne pour cette durée de vol, qualité en retrait : Sandwich moyen, mais j'ai apprécié avoir un petit "dessert", qui n'est pas toujours présent dans les boîtes KLM. 7.

NCL :
Fluidité : PIF rapide, immédiat même, comptoirs d'enregistrement sans attente... Lors de mon passage, difficile de faire plus fluide. 10.
Accès : Très facile d'accès avec le métro, qui dessert le centre de Newcastle et aussi les zones périphériques. 9.
Services : Beaucoup de choix au duty-free, mais peu d'endroits pour attendre au calme, ce qui est le principal pour moi. Utilisant la 4G, je n'ai pas regardé s'il y avait du Wifi disponible. 6.
Propreté : WC neufs et propres, zones duty-free neuve et propre, la zone d'embarquement fait un peu plus "négligée" mais ça reste OK. 9.

AMS :
Voir le prochain FR.

Sur le même sujet

10 Commentaires

  • Comment 416212 by
    mogoy GOLD 9428 Commentaires

    Merci Robin pour cette suite.

    Que faut-il faire pour attirer l'attention d'une monomane ? Un autre monomane - ou tout au moins un comportement de monomane.
    S'échiner à plier compacter consciencieusement pour la meilleure marathonisation est de nature à interpeller rainwoman. En tout cas j'ai bien ri du comique de répétition.

    Collation honorable, mais je confirme que ce vin est une abomination comme tous les vins rouges servis en Y. Je les évite comme la peste. Autant prendre une bière qui déçoit moins.

    • Comment 416303 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1788 Commentaires

      Merci Quentin pour le commentaire !

      J'en suis venu à regarder également le dossier du siège devant ma voisine pour essayer d'y trouver ce qui la passionnait tant, en vain. Finalement, nous nous sommes plutôt bien trouvés, elle m'a permis de donner un peu d'intérêt à ce FR, et j'ai occupé son esprit pendant quelques minutes avec mes pliages...

      Un vin servi en Y n'est certes jamais bon, mais celui-ci était particulièrement atroce. Je n'apprécie que les bières du style ale ou stout, mais exècre les pils ou lager, malheureusement c'est plutôt ces derniers types de bières qui sont servis en vol... La prochaine fois je resterais sur mon classique jus de pommes, qui est ma valeur sûre.

  • Comment 416318 by
    Chevelan GOLD 11875 Commentaires

    Salut Robin

    Description exhaustive de NCL avec la visite de deux toilettes, tu étais malade ? ^^
    Un avion plein est souvent synonyme d'un embarquement à l'emporte pièce, à l'abordage !
    La voisine était terrorisée, une longue prière s'imposait ...
    Traditionnelle petite boite concernant le catering
    Bonus intéressant de Newcastle

    Merci pour ce récit, à bientôt !

    • Comment 416320 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1788 Commentaires

      Salut Hervé !
      Non, la nourriture anglaise ne m'a pas rendu malade, je suis juste arrivé plus de deux heures avant mon vol, j'ai donc eu le temps de refaire le plein entre les deux passages !
      C'était un peu l'idée avec ce pré-embarquement, dès que le filoguide a été retiré, c'était chacun pour soi...
      Ca devait être la fille de la dame priant dans mon vol AF7648 précédent alors ! ^^
      Catering correct pour un vol européen, la boîte apporte une petite touche distinctive KLM.

      Merci pour le commentaire ! A bientôt :)

  • Comment 416378 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4241 Commentaires

    Bonjour Kethu
    C’est une bonne option que d’avoir pris l’éco plus lorsque l’on a une connexion assez courte à AMS
    J’avais regretté de ne pas l’avoir prise lors de mon vol depuis GLA.
    Etonnant ces micros à portée des passagers (il doit bien y avoir un pax qui a du s’y amuser un jour)
    des gens montent par l'arrière alors qu'ils sont assis à l'avant et inversement : c’est un constat bien courant.
    Pendant tout l'embarquement, elle regardera le dossier du siège de devant. => une voisine sous stupéfiant ?
    Merci pour le bonus sur Newcastle qui n'est pas une destination fréquente.

    • Comment 416406 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1788 Commentaires

      Bonsoir Valérie, merci pour le commentaire !
      Ca l'était d'autant plus que, n'ayant jamais passé la PAF à AMS, mais connaissant celle de LYS ou CDG, j'avais quelques méfiances (heureusement infondées !).
      Oui, je pense aussi, surtout vu que la clientèle à NCL est à 80 ou 90% loisirs, sans doute plus à même de s'amuser avec un micro que des hommes et femmes d'affaires !
      Ce n'est pas faute pour le personnel au sol d'avoir bien précisé les rangs devant embarquer par l'avant et ceux par l'arrière !
      Je ne sais pas si elle était stupéfiée ou extrêmement attristée par quelque chose... Ou bien juste en train de réaliser un doctorat portant sur les dossiers de sièges.
      Mais de rien ! Il n'y a pas tant de choses que ça à voir à NCL, mais la ville est vivante et donc agréable... Pas mal pour un court week-end.

  • Comment 416449 by
    flodu55 358 Commentaires

    Bonjour et merci pour le FR.
    J'ai eu le même problème pour aller à Rhodes, 2 passerelles pour accéder à l'avion mais aucune explication aux voyageurs pour leur expliquer la quelle choisir, alors quand on part avec un tour opérateur au mois d'octobre, la moyenne d'âge est assez élevée, il aurait suffit de parler assez fort avant d'embarquer pour qu'ils choisissent la bonne passerelle (fin de la plaisanterie, quoique...)
    A mon avis, il ne manque qu'une photo dans le FR c'est le dossier du siège avant de la voisine afin de vérifier qu'il était semblable aux autres, à moins qu'elle puisse dormir les yeux ouverts (et sans ronfler). Merci pour le bonus d'une ville que je connaissais pas.
    Cordialement
    Florent

    • Comment 416980 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1788 Commentaires

      Merci pour le commentaire ! (Et désolé pour la réponse tardive, je n'avais pas vu que j'en avais un ^^ )

      Oh, même en disant aux passagers où embarquer, j'ai un doute sur le fait que ça aurait beaucoup arrangé les choses... Quand je vois que beaucoup de passagers ne se préoccupe du numéro de la rangée qu'une fois qu'ils sont à bord...
      J'ai effectivement omis cette photo ! Mais l'explication de dormir les yeux ouverts me semble en effet être la plus plausible !

      A bientôt !

  • Comment 416962 by
    Mathieum76 178 Commentaires

    Bonsoir Kethu, merci pour le report.
    Moi aussi j’apprécie les annonces du cockpit sur l’itinéraire. Les CDB devraient le faire plus souvent.
    Sur le catering, dommage que le sandwich n’était pas top. Mais au moins, il a le mérite d’exister et c’est mieux qu’un « sucré-salé » ;)
    À bientôt

    • Comment 416981 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1788 Commentaires

      Hello Mathieu, merci pour le com' !

      J'ai l'impression d'entendre de moins en moins souvent des annonces sur la route suivie de la part du cockpit, je trouve ça bien dommage... Surtout sur un vol un peu "classique" sans grand chose à faire, ça permet d'en garder un bon souvenir (pour ma part du moins ^^ )
      Oui, la prestation KLM en court-courriers européens a ce mérite d'exister, et ça reste tout à fait mangeable. Un très bon point quand on voit que nombre de legacys passent au BoB... (ce qui en fait pour moi plus des low-cost que des compagnies "classiques"...).

      A bientôt :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.