Avis du vol American Airlines Albuquerque Dallas-Fort Worth en classe Economique

Compagnie American Airlines
Vol AA5989
Classe Economique
Siege 5A
Temps de vol 01:45
Décollage 02 Jui 17, 18:15
Arrivée à 02 Jui 17, 21:00
AA   #62 sur 120 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 338 avis
pititom
Par GOLD 847
Publié le 24 novembre 2017
Voilà la partie la moins intéressante du tour du monde car elle contient plusieurs liaisons aux États-Unis, du type de celles que j'ai déjà si souvent reportées que je n'ai plus grand chose à dire dessus.

Pour autant, c'est bien aux États-Unis que se trouve la destination du voyage : Albuquerque dans le Nouveau Mexique. Je reviendrai sur la raison de ce choix un peu plus loin dans le bonus touristique. Pour l'instant, je vais profiter de ce FR un peu plus creux pour détailler la construction de ce tour du monde, car je n'ai pas encore eu l'occasion de le faire.

Tout a commencé par une fare-error entre Genève et Chicago sur BA/AA/IB (les trois compagnies étant en joint-venture sur l'axe transatlantique). Elle tombait à pic car il nous manquait justement quelques Tier Points pour renouveler notre statut Gold chez British Airways.

Le prix était déjà excellent (et certains ici en ont profité) et il pouvait être encore meilleur en faisant un open-jaw avec San Juan, Puerto Rico. C'est à dire GVA-ORD/SJU-GVA ; pas un itinéraire classique, je vous l'accorde !

Les vacances ne sont pas infinies (et deviennent même une ressource contraignante quand on voyage beaucoup…) et il était difficile de concilier les deux destinations dans notre programme. De plus, les TP de l'aller nous suffisaient à requalifier ; ceux du retour allaient être perdus car les TP en trop ne sont pas reconductibles d'une année sur l'autre.

L'idée était donc de faire uniquement un gros week-end à Chicago sur le week-end de Pâques (profitant ainsi du jour férié) et de rentrer avec notre reliquat de miles Delta (ainsi, pas de YQ). Quant à la partie "retour" du billet (SJU-GVA), nous la plaçons sur les ponts de fin Mai / début Juin, ce qui nous permettait de répondre aux trois problématiques précédentes :
- 1) nous réservons le billet open-jaw au meilleur prix sans avoir à faire les deux destinations en même temps,
- 2) nous optimisons nos jours de congé en plaçant les voyages sur deux week-ends et deux périodes fériées différentes,
- 3) notre date de remise à zéro chez BAEC étant en Avril, nous cumulons ceux de l'aller pour l'année 2016/2017 et ceux du retour pour l'année 2017/2018. Ainsi, ils ne sont pas perdus.

Dans ce tour du monde, c'est le retour qui nous intéresse (l'aller sera traité ultérieurement…j'ai beaucoup de retard dans la rédaction). Il s'agit d'un SJU-MIA-CDG-LHR-GVA, mais bien sûr, les deux derniers vols seront abandonnés au profit d'un retour à Paris.

  1. San Juan Luiz Marin - Miami International avec American en Business sur B737 (à venir)
  2. Miami International - Londres Heathrow avec British Airways en Business sur B747 (pas de FR)
  3. Londres Heathrow - Paris Charles de Gaules avec British Airways en Business sur A320 (pas de FR)

Comme je l'ai expliqué dans les récits précédents, les circonstances ont fait que j'avais dû par deux fois annuler mon voyage à Cebu. J'avais déjà donc provisionné (bien avant que cette fare-error n'arrive) des congés en Mai pour y retourner en combinant également Hong Kong et Manille.

En plaçant le retour sur cette période, je consommais ces jours et allais au devant d'une troisième annulation. L'idée était fort peu réjouissante. Celle qui l'était par contre beaucoup plus (et tellement plus avgeek !) était de maintenir Cebu au programme, retirer Hong Kong (que je connais déjà bien) et Manille (en le conservant pour une autre fois, où j'aurais un retour d'Asie à faire en billet prime, puisque les Philippines interdisent la YQ, comme le Brésil), et rejoindre les Etats-Unis par le Pacifique, me créant ainsi un tour du monde :)

  1. Paris Orly - Londres Heathrow avec British Airways en Business sur A320
  2. Londres Heathrow - Hong Kong Chek Lap Kok avec British Airways en First sur B777
  3. Hong Kong Chek Lap Kok - Cebu Mactan avec Cathay Pacific en Business sur B777
  4. Cebu Mactan - Hong Kong Chek Lap Kok avec Cathay Pacific en Business sur A330
  5. Hong Kong Chek Lap Kok - Los Angeles World Airport avec Cathay Pacific en Business sur B777

Comme indiqué dans les récits précédents, cette partie est entièrement réservée en billets primes chez British Airways, et ça ne me coûte pas plus d'Avios de faire un aller-retour de Paris à Cebu (programme prévu initialement en Mai) que de faire juste un aller simple de Paris à Cebu et un autre aller simple de Cebu à Los Angeles.

Toujours dans un souci d'optimisation des congés, je construis systématiquement les voyages long-courriers sur le même schéma : je me pré-achemine le vendredi soir après le travail vers le hub de départ (bien souvent LHR ou MAD, mais aussi tout aéroport au besoin comme GVA dans l'exemple précédent), et dispose ainsi de neuf jours pour élaborer le programme : un week-end, suivi de 5 jours de congés, suivis du week-end suivant, avec si possible une arrivée à CDG le lundi matin avant 7h pour retourner directement au travail. C'est physique, mais ces neuf jours complets de vacances ne m'en font poser que cinq, voire quatre lorsqu'il y a un jour férié comme ici.

Sauf que je ne me vois pas passer autant de temps que cela à la plage à Cebu ou à San Juan, et il faut donc que je trouve une étape aux Etats-Unis pour mieux équilibrer le programme. C'est de la qu'est venue l'idée d'Albuquerque, car j'ai beaucoup aimé la série Breaking Bad qui a été tournée en décors naturels dans cette ville.

Voici donc les vols intérieurs américains :

  1. Los Angeles World Airport - Albuquerque Sunport avec American en First sur E190 (vous êtes ici)
  2. Albuquerque Sunport - Dallas Fort Worth avec American en Economy sur E190 (également ici)
  3. Dallas Fort Worth - San Juan Luiz Marin avec American en Economy sur A321 (pas de FR)

Au terme de cette étape se trouvent les vols "retour" de la fare-error, ce qui boucle donc le tour du monde. Tous mes FR ici se coupent et se recoupent, et ce n'est pas fini !

Il faut revenir à un routing (ici) de début d'année avec American qui s'était très mal fini (les détails sont ici). Si American nous avait alors infligé un niveau maximal de stress et d'inconfort, ils ont su se montrer commerciaux en remboursant 70% du billet (en réalité, 100% du tarif, mais pas des taxes, car nous avions volé tous les segments) et en complétant par un avoir de $200 chacun.

C'est avec ces avoirs que nous avons payé tous les vols intérieurs. Cela explique également qu'ils soient en Economy, car l'ensemble devait rentrer dans un budget de $200. De plus, la Business ne se justifiait pas sauf peut-être pour le vol DFW-SJU qui fait tout de même 5 heures (mais en tant que oneworld Emerald, nous avons les sorties de secours à la réservation sans supplément et une bonne chance d'être upgradé - ce qui n'a pas été le cas -).

Voilà donc comment ces vols ont été construits et payés. En toute transparence, je vous dévoile également le coût global de ce tour du monde, pour rappeler aussi qu'avec un peu d'imagination et beaucoup de temps de recherche et de réflexion, on peut voyage à bon compte :
- L'aller en First sur BA a coûté 315€ de taxes, le billet étant en miles et en bon de surclassement cumulés,
- Le transpacifique, au départ de Cebu n'a coûté que 30€ car CX est extrêmement honnête sur les taxes, et on l'a vu, certaines au départ des Philippines ont été acquises sur place. Donc plutôt 45€.
- Les vols intérieurs aux USA n'ont rien coûté, ils ont été supportés par l'indemnisation d'American.
- J'estime le retour de San Juan à 440€, la moitié du billet qui a servi également à d'autres vacances par ailleurs.

Évidemment, cela n'a de sens qu'avec les Avios dépensés. Et si je suis objectif sur le produit dépassé de BA en J, devenu low-cost en Y et pas à la hauteur en P, je continue à croire qu'ils proposent le seul programme qui peut rendre possible un tel routing à un tel prix.

Ma crainte, c'est que le revenue based envahisse l'Europe. Une telle réflexion est forcément chez tout le monde, mais maintenant qu'Air France a ouvert le bal, je crains que tout le monde ne s'engouffre dedans.


Mais il est temps de passer au FR. Rappelez-vous, je vous avais laissé à LAX, où une arrivée tardive nous obligeait à prendre un hôtel pour la nuit. Plutôt de faire une courte nuit et de prendre le vol du lendemain matin, nous nous recalons doucement, profitons de la plage à El Segundo (accessible à pied depuis les hôtels de LAX) et reprenons le vol de fin d'après midi, qui nous permet de dîner au salon First de QF.

photo ABQDFW-01

Je n'avais pas prévu de faire de FR du vol vers ABQ, étant un vol domestique américain purement utilitaire. Comme je l'indiquais en peu au-dessus, le taux de surclassement est élevé chez AA pour les Emerald, ce qui fut le cas sur ce vol. Pas de surprise pour autant.

photo ABQDFW-02

Et nous voilà à ABQ, pour deux jours à travers la ville et les lieux mythiques de la série.

photo ABQDFW-03

Je ne fais aucun commentaire sur les photos pour laisser le mode slide-show à celles et ceux qui ont suivi les aventures de Jessie et Walter et qui peuvent être intéressés par ce bonus un peu particulier.



Un commentaire quand même sur la maison de Walter, où les vrais propriétaires sont tombés dans une espèce de paranoïa défensive. On peut les comprendre car apparemment, bon nombre de curieux ont franchi la porte juste pour voir l'intérieur de la maison, ou on fait le tour pour accéder à la piscine, deux lieux essentiels de la série mais où la curiosité ne devrait pas mener. Enfin, à leur place plutôt que de me barricader, j'aurais fait payer la visite ^^

photo ABQDFW-11

Sinon la région d'Albuquerque a quelques atouts touristiques "normaux", comme ses paysages semi désertiques des rocheuses (ici le lieu du First Cook pour clore la parenthèse Breaking Bad ^^), et des sources géothermiques aménagées pour la détente.

photo ABQDFW-12

Plus au Nord, Santa Fe propose une architecture unique en maisons d'adobe.

photo ABQDFW-13

Et d'ailleurs le Hilton de Santa Fe (puisque je termine rarement mes bonus touristiques sans une note hôtelière) est installé dans la plus vieille hacienda d'ordre majeur de la ville. Passez-y le nez même sans y rester, ils ont l'habitude :)

photo ABQDFW-14

Mais place au FR qui relate le vol ABQ-DFW, donc.

photo ABQDFW-15

L'unique terminal a une architecture typique du Nouveau Mexique, avec l'influence des indiens aborigènes très prononcée.

photo ABQDFW-16

Les différentes zones classiques d'un aéroport sont ponctuées de vitrines avec une collection impressionnante de maquettes.

photo ABQDFW-17

Il y en a partout…

photo ABQDFW-18

Cela plairait sans aucun doute à de nombreux membres du sites ;)

photo ABQDFW-19

Seules les avions qui se sont posés à ABQ, avec leur compagnie respective, sont illustrés ici.

photo ABQDFW-20

On imagine Lucky Luke nous narrait Bald Eagle Airlines, Solar ou encore Bison Airlines en DH-104 !

photo ABQDFW-21

L'aéroport est petit mais une file prioritaire existe. Honnêtement, il n'y a pas plus de monde dans la ville principale.

photo ABQDFW-22

Dallas est le cordon ombilical d'ABQ on dirait. D'ailleurs, on y va.

photo ABQDFW-23

Pas de salon, on attend sagement dans la salle d'embarquement.

photo ABQDFW-24

Notre avion arrive, il va vite décharger et recharger. Il a pris pas mal de retard, comme on l'a vu sur l'écran précédent, à cause du mauvais temps à DFW. Mais nous sommes larges pour la connexion.

photo ABQDFW-25

L'application indique les heures mises à jour avant même l'aéroport. Et on peut suivre la possibilité d'upgrade, mais cette fois-ci nous resterons sur nos sièges.

photo ABQDFW-26

Nous sommes juste derrière la Business, sur des sièges "plus", également offerts avec le statut.

photo ABQDFW-27

C'est très confortable : le pitch est le même qu'en Business, et en plus je n'ai pas de voisin car le siège semble avoir un problème. Au final, le confort est le même que devant.

photo ABQDFW-28photo ABQDFW-29

Décollage et montée sous le soleil du Nouveau Mexique. La pluie nous attend au Texas…

photo ABQDFW-30photo ABQDFW-31

Donc, quasiment aucune différence avec le siège Business pour ma part, mais bien sûr la prestation est celle de l'Economy. Donc soft drink et quelques bretzels.

photo ABQDFW-32

Il n'y pas d'IFE sur ce vol mais on peut suivre la progression sur un canal dédié et gratuit du wifi.

photo ABQDFW-33

La diffusion de films et séries est également gratuites. Seule la navigation à proprement parler est payante.

photo ABQDFW-34

Vol classique et descente sur DFW sans avoir pu récupérer notre retard, mais notre connexion n'est que demain matin.

photo ABQDFW-35photo ABQDFW-36

Pas de FR sur le DFW-SJU, je vous retrouve au retour de San Juan !
Afficher la suite

Verdict

American Airlines

7.4/10
Cabine8.0
Equipage7.5
Divertissements9.0
Restauration5.0

Albuquerque - ABQ

7.9/10
Fluidité8.5
Accès8.5
Services6.5
Propreté8.0

Dallas-Fort Worth - DFW

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Vol domestique américain le plus basique qui soit. Si le service est quasiment inexistant, le siège est confortable et le wifi offre le divertissement pour le vol.

Sur le même sujet

20 Commentaires

  • Comment 420334 by
    Numero_2 SILVER 7502 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    J'ai bien rigolé en voyant Albuquerque en destination "phare" de ce tour du monde : Tu n'avais vraiment plus d'idées ? :D

    Certes il faut de la créativité pour s'en tirer à bon compte mais il faut aussi :
    - Avoir Un bon nombre de congés car avant le temps de vacances "billet primes" il faut d'abird accumuler les miles durant les vacances "billet payant".
    - Prévoir les voyages sur le long terme car les départs le vendredi/samedi et retours le dimanche sont systématiquement les plus chers à plus courte échéance.
    - Habiter et travailler proche d'un grand hub comme CDG qui permet d'atterrir à 5h du matin et de se pointer au bureau à 8h.

    Sinon je trouve le vol assez quelconque. Une petite bière n'aurait pas été de trop. ^^

    • Comment 420335 by
      Numero_2 SILVER 7502 Commentaires

      PS Et ne prévois pas trop de temps à Manille, on en fait vite le tour !

    • Comment 420347 by
      pititom GOLD AUTEUR 9246 Commentaires

      Je n'aurais pas dû dire que c'est la destination phare, mais c'est la destination qui permet de servir de pierre angulaire à l'édifice, car c'est là qu'on fait un peu rejoindre les différentes constructions que j'explique ensuite. Pour autant, nous avons bien apprécié !

      - Pas tant de congés que ça (pour ma part, j'en ai pas mal, mais Romu est au régime un peu sec) : comme je l'explique, c'est à chaque fois 4, voire 5 jours maximum. Et en 9 jours, on peut accumuler les miles sans problème ^^
      - Je le dis et le répète depuis 5 ans ici....oui, il faut prévoir sur le long terme. Est-ce que ta boite planifie sa production au jour le jour ;) ?
      - Oui, ça c'est vrai, il faut habiter près du hub. Ou alors avoir un accord de télétravail aves sa boite. Par exemple, quand on se pose à LHR à 5h, impossible d'être à CDG avant 10h et donc au boulot avant midi...du coup, on bosse à LHR de 6h à 16h, et on prend le vol du soir pour finir le post-ach'.

      Voilà que la Bud' te manque dans mes FRs, c'est un comble :D !

  • Comment 420340 by
    FFlyerCDG 1831 Commentaires

    Merci Thomas pour cette introduction fleuve et ces explications probablement très précieuses pour la grande majorité des AVGeeks du site et auxquelles... Je n'ai rien compris :-))
    Heureusement que mes déplacements professionnels suffisent pour l'instant à l'obtention d'un statut dans les trois Alliances mais la retraite sonnera pour moi le glas de tout cela car je suis définitivement obtus à tous ces montages savants^^

    • Comment 420343 by
      FFlyerCDG 1831 Commentaires

      Et, tout comme aurait pu le dire notre grand ami franco-argentin, je plussoie à l'affirmation de Clément :-)
      L'intérêt touristique de Manille est assez limité maintenant qu'il n'est plus possible de voir les 1.060 paires de chaussures d'Imelda Marcos au Palais de Malacañang^^

    • Comment 420348 by
      pititom GOLD AUTEUR 9246 Commentaires

      Et bien relis, la répétition est la base de l'enseignement ^^ Tes voyages pro' ne t'ont pas acquis un statut for life pour éviter les montages auxquels doivent se livrer les pauvres voyageurs loisir ?

      Et comme elle disait, les chaussures, c'est le symbole de Cendrillon...la pauvre ^^

  • Comment 420342 by
    Esteban TEAM GOLD 5226 Commentaires

    Merci Tom pour ce FR qui nous montre que même si tu es un fantastique créateur d'itinéraires improbables, champion de l'optimisation des miles, reconnaitre l'avion que tu voles n'est toujours pas à ta portée :)

    Deux réacteurs à l'arrière mais ce n'est pas une Caravelle, ni un 717, encore moins un MD90 / 80, pas vraiment un BAC 1-11, sûrement pas un F70/100; impossible que ce soit un ARJ21 pas encore certifié ailleurs qu'en Chine et définitivement pas un Embraer 175 qui, mis à part sur la série 135/140/145, n'a jamais eu ses réacteurs collés au cul.

    Alors qui suis-je ? Je suis ... un CRJ 700. Voilà (j'espère ne pas avoir oublié de modèles d'avion avec les réacteurs à l'arrière, maintenant tu n'auras plus d'excuses !).

    Merci pour le bonus et aussi pour ce petit vol intérieur avec une prestation très classique AA.

    A bientôt pour la suite !

    • Comment 420349 by
      pititom GOLD AUTEUR 9246 Commentaires

      LOL !

      Mais tu sais, j'ai fait des progrès considérables avec FR. Je te jure qu'avant, je ne faisais pas la différence entre un B777 et un A330. C'est déjà ça de pris ^^

      En tout cas c'est corrigé. Merci !

  • Comment 420345 by
    Frednyon SILVER 1455 Commentaires

    Bonjour Thomas, et merci pour ce FR et son joli bonus.
    J’étais un peu sceptique en voyant la photo du trajet, mais ce FR tient finalement bien la route pour son bonus et les explications en préambule.
    Tu as une place à part sur le site pour la créativité des trajets et ta connaissance parfaite de toutes les combines possibles, passées, présentes, futures et imaginables.
    Les mauvais coucheurs diront que voler en « F » domestic US ou LC BA (qui sont les spécialistes des fare errors et super sales dont tu abuses) galvaude l’étiquette Première, mais le fait est que tu accumules les voyages en clases avant, les photos et les souvenirs comme personne.
    Et visiblement à très bon compte.
    Même si peu de gens comprennent tes montages à huit bandes, j’espère que tu continueras longtemps à nous alimenter ainsi. Même les miettes de tes récits festifs peuvent éveiller des vocations chez certains (comme moi qui commence audacieusement à croiser des billets...).
    Alors ABQ ? Haha pourquoi pas. Ca nous change de Charlotte !
    A bientôt

    • Comment 420514 by
      pititom GOLD AUTEUR 9246 Commentaires

      Tu avais raison d'être sceptique, j'ai comblé autant que je pouvais ce FR sans intérêt. C'est pourquoi j'avais gardé le laïus sur la construction pour meubler ici ;)

      C'est vrai que cela galvaude l'étiquette "First" mais finalement, je me demande s'il faut considérer le confort et le service reçu ou bien l'étiquette. Les hôtels ont fait cette mauvaise expérience, ou parfois un 4* vieillot et au personnel rêche (mais qui a ses 4* car il répond au cahier des charges strict) perd des clients pour un 3* contemporain et en phase avec sa clientèle. Les dénominations Y, C, P sont peut être du passé et les clients recherchent désormais des horaires qui leur conviennent, ou un flat bed, etc...des curseurs qui ne sont pas des valeurs désuètes mais des aspects concrets du voyage.

      En tout cas, bravo, car croiser les billets est déjà une approche très avancée des tarifs, à mon sens !

  • Comment 420368 by
    K2World 1489 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Quand j'ai vu Albuquerque j'ai tout de suite pensé à Breaking Bad, je pense d'ailleurs que c'est la seule raison de vouloir s'y arrêter :-)
    Voilà enfin l'explication pititomesque de ce RTW, merci !
    A bientôt pour la suite

    • Comment 437578 by
      pititom GOLD AUTEUR 9246 Commentaires

      J'ai un peu laissé de côté ce FR donc désolé du retard dans la réponse :(

      En effet, rien d'autre à faire ou à voir à Albuquerque, mais la région alentour est tout de même sympa.

  • Comment 420414 by
    jules67500 SILVER 2757 Commentaires

    Hey, how are you doing Tom ? Thanks :)

    ABQ, ça prouve que tu as presque tout fait aux states ^^

    Pas mal l'upgrade sur le vol depuis LAX, dommage de ne pas en avoir eu une sur le second vol !

    Le montage du billet est très réussi, à nouveau. Bon, comme le dit Clément, faut avoir le temps hein LOL

    A bientôt pour la suite ;)

    • Comment 437579 by
      pititom GOLD AUTEUR 9246 Commentaires

      J'ai un peu laissé de côté ce FR donc désolé du retard dans la réponse :(

      Ah non, je n'ai pas tout fait : il reste l'Alaska. Encore jamais fait....Et les FR d'Esteban donnent envie. Autre lieu pas encore fait, le Washington Monument, mais difficile de trouver des tarifs vers et au départ de RAP ! Peut être un jour :)

  • Comment 420454 by
    Gaetan 1474 Commentaires

    Merci pour ce FR où l'intérêt réside plus dans l'explication du routing que dans le catering proposé par AA !

    Trouver des routings comme tu le fais demande beaucoup de temps et une habileté à utiliser tous les outils que l'on se doit de connaître pour bénéficier de tels avantages.

    Comme je l'ai dit, le vol est anecdotique mais ça fait le job !

    A bientôt

    • Comment 437580 by
      pititom GOLD AUTEUR 9246 Commentaires

      J'ai un peu laissé de côté ce FR donc désolé du retard dans la réponse :(

      En effet, le vol est anecdotique. En plus de l'intro, c'était surtout pour présenter un peu ABQ aux fans de Breaking Bad. Je sais qu'il y en a plusieurs ici ;)

      Une fois les outils maitrisés, ce sont beaucoup les mêmes recettes qui sont utilisées à chaque fois.

  • Comment 420469 by
    LGaddict 1081 Commentaires

    Merci pour ce FR, qui est bien plus qu'un FR, puisqu'il inclut un bonus déjà substantiel (et décalé ;-) et des considérations FFP déjà bien poussées ;-)

    Service léger, mais confort déjà élevé, c'est déjà ça, et ça manque un peu en Europe, sauf peut-être sur l'Eco Comfort CC/MC de KLM, eh oui^^^^.

    Joli bonus, je dois avouer mon inculture quasi-totale sur les séries US du moment.

    A la fin de ton itinéraire en cours, il faudrait peut-être faire un tableau synthétique reprenant chaque segment, et son origine tarifaire (et à quel autre itinéraire ils correspondent^^

    Si d'aventure Lucky Luke, toi-même et moi-même construisions un itinéraire commun, ça pourrait être très baroque et fort copieux je pense^^^^

    • Comment 437581 by
      pititom GOLD AUTEUR 9246 Commentaires

      J'ai un peu laissé de côté ce FR donc désolé du retard dans la réponse :(

      Oh la série n'est plus tout jeune ;) Pour le tableau récapitulatif, c'est une bonne idée et j'essaierai de le mettre en pratique pour le prochain routing multi-billets et/ou en tour du monde !

  • Comment 420596 by
    mogoy GOLD 6766 Commentaires

    Merci Thomas, pour ce FR.

    Ds le mm ordre d’idée mais moins sophistiquée, j’ajustais également les dates de mes voyages de nouvel an en fonction de mon atterrissage Flying Blue de l’année.
    Avant ou après le 31 décembre.
    Ces probabilités d’upgrade sur AA qd on est OW, c’est un gros plus pour eux face à UA et DL qui n’upgradent que rarement les Elites des pays frères.

    Bref encore un montage savant combinant toutes les ficelles du genre. Une pièce d'orfévrerie.

    Le vol en lui même n’a rien de bien aguichant. Même surclassé, cela n’aurait guère été mieux comme tu l’indiques.

    Bonus rigolo, c’est amusant de faire ce circuit. Moins pour les propriétaires de la maison de Mr White. Mais s’ils montent la garde sur le perron, c’est qu’ils aiment s’exposer aussi.

    • Comment 437584 by
      pititom GOLD AUTEUR 9246 Commentaires

      Dans le même genre, c'est mon BAEC qui est ajusté, car mon année de qualification se termine fin Avril : c'est souvent une période très propice aux voyages avec de nombreux jours fériés. Du coup, selon le nombre de TP déjà atteints ou nécessaires, je pars un peu avant, ou un peu après la date en question.

      AA est en plus très correctes dans la gestion des statuts puisqu'une fois leurs Emerald surclassés, c'est au tour de ceux des autres compagnies, avant même leurs propres Sapphire. UA m'a déjà upgradé (TK Gold) mais jamais DL (FB Plat).

      Ils feraient mieux de faire visiter l'intérieur contre donation ;)

Connectez-vous pour poster un commentaire.