Avis du vol Finnair Helsinki Paris en classe Affaires

Compagnie Finnair
Vol AY1577
Classe Affaires
Siege 03C
Avion Airbus A321
Temps de vol 03:05
Décollage 14 Jan 18, 16:05
Arrivée à 14 Jan 18, 18:10
AY   #35 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 206 avis
Kethu
Par GOLD 1172
Publié le 23 janvier 2018
Bonjour à tous !

Bienvenue sur ce troisième FR de mon cru 2018, première partie de mon retour d'Helsinki. Pour le rappel de l'origine du routing, c'est dans le spoiler ci-dessous :
Bonus : Cliquez pour afficher


Le routing résumé :

1. Air France AF7651 : LYS – CDG (Economy, A321) le 12 janvier 2018 => A relire ici
2. Finnair AY1572 : CDG – HEL (Business, A321) le 12 janvier 2018 => Par ici
3. Finnair AY1577 : HEL – CDG (Business, A321) le 14 janvier 2018 => Vous y êtes
4. Air France AF7648 : CDG – LYS (Economy, A321) le 14 janvier 2018 => Par ici


Après un (trop court) week-end à Helsinki (petit bonus en fin de FR), me voilà déjà sur le chemin du retour, face à la gare centrale d'Helsinki…

photo dsc_1063

Je fais mes adieux à Madame, qui s'en retourne prendre son ferry pour Tallinn, et me voici dans la rame Flirt qui va m'amener à l'aéroport… Il y a un train toutes les 20 minutes sur chacune des deux lignes (la P et la I) allant du centre à l'aéroport le dimanche.

photo dsc_1065

Malgré de nombreuses stations à desservir, le train arrive à l'aéroport en 28 minutes, aux alentours de 14h20, 1h45 avant le décollage. Après la montée du long escalator, on se retrouve dans le large couloir reliant le T1 et le T2. Direction le T2 pour moi, d'où opère Finnair.

photo dsc_1066

Petite passage aux sanitaires, qui sont propres. Direction ensuite le niveau supérieur, on arrive devant ce magnifique tableau des départs "old school" comme je les aime ! Juste dessous se trouve l'entrée du PIF général. A droite, une file "Family Lane", histoire d'éviter aux passagers lambdas d'attendre 10 minutes qu'une famille réussisse à passer !

photo dsc_1067

Des bornes multi-compagnies sont disponibles un peu partout, je m'approche de la plus proche pour imprimer mes BP.

Je me suis enregistré en ligne sur Finnair, la cabine J est quasiment full, d'autant plus que 2 jours avant le départ, la cabine est passée de 5 à 4 rangs (d'après l'outil KVS). Je me suis donc mis en 3C, histoire d'avoir le couloir libre d'accès.

photo dsc_1068

OLCI également pour le vol suivant sur AF, ma place, 4C, est bien prise en compte ici aussi. Je ne change pas de place malgré le rang 5 indiqué comme vide, je sais d'expérience que sur les vols de/vers CDG, le plan cabine change énormément au dernier moment, donc pas la peine de chercher à se mettre sur une rangée libre…

photo dsc_1069

Muni des BP, je cherche l'entrée "prioritaire" du PIF. Il y a bien une file, mais elle est marquée réservé uniquement pour le personnel, les équipages, et les PMR (là où la dame en blanc monte la garde). Le PIF a l'air de passer assez vite…

photo dsc_1070

Il faut en fait faire un quart de tour sur soi-même vers la droite, et suivre la signalétique "Premium". Le PIF "Premium" est en effet totalement séparé du PIF classique, il est situé à l'étage supérieur (son entrée est juste sous le panneau "Enjoy your flight").

photo dsc_1071

Et en ce dimanche soir, il n'y a absolument personne, et 6 agents attendent les passagers. Je passe donc en 2 minutes, un peu retardé par le contrôle explosif de mes bagages. Les agents sont très polis et souriants. Il y a visiblement assez de postes PIF pour faire face à la charge des heures de pointe…

photo dsc_1072

Une fois sorti du PIF, il faut prendre un couloir le long de la baie vitrée pour rejoindre les portes.

photo dsc_1073

Un panneau des départs est présent… Curieusement, celui de gauche est en heure UTC+1, alors que celui de droite est en heure locale.

photo dsc_1074

Le tarmac est bien vide dehors… Mis à part cette Audi "VIP1". Au fond, un ERJ190 Norra atterrit, en provenance de Dublin.

photo dsc_1077

Un Boeing 738 Norvegian passe ensuite, se dirigeant vers sa porte. Il vient d'atterrir, en provenance de Kittilä, en Laponie.

photo dsc_1078

Au bout du passage, un escalator amène le long du couloir principal du terminal 2. A gauche, le duty-free où l'on débouche lorsque l'on vient du PIF général. En plus d'éviter la queue, le PIF Premium permet donc d'éviter aussi le passage obligé au duty-free !

photo dsc_1079

Je prends le temps de parcourir l'aéroport de bout en bout, histoire de le découvrir un peu…

photo dsc_1080

Au passage, un petit 757 Icelandair, qui, je présume fortement, partira pour Reykjavík prochainement.

photo dsc_1081

J'aime vraiment beaucoup cet aéroport, très agréable à parcourir. Même si les boutiques sont les mêmes que partout ailleurs, son design scandinave épuré, avec beaucoup de bois utilisé, est très apaisant…

photo dsc_1082

Un peu plus loin, j'arrive au niveau de la PAF. En face, une rangée de portiques type "PARAFE", sans attente.

photo dsc_1083

Et sur le côté gauche, 14 aubettes, avec des agents dans une dizaine d'entre elles. Le passage est donc tout à fait fluide, même quelques instants plus tard lorsqu'un groupe de plusieurs dizaines de personnes arrive, c'est l'affaire de quelques minutes pour passer tout ce groupe (+ autres passagers).

photo dsc_1085

Un A350 est parqué non loin.

photo dsc_1084

Sur la droite de la ligne PAF, un passage permet d'accéder à des portes paxbus, entre autre. Sur le chemin, une salle de jeux pour enfants sur la gauche… Cela dit, les deux enfants au milieu du couloir ne semble pas avoir besoin d'une salle de jeux pour s'amuser, une poussette leur suffit amplement ^^

photo dsc_1085_1

Sur la droite, une petite salle un peu cachée très propice au repos, avec ces sièges/lits courbés, des chaises dans le plus pur design finlandais, une mini expo photo, et au sol un beau parquet et de la moquette…

photo dsc_1087

De l'autre côté, une petite bibliothèque est présente, et une vitrine au fond…

photo dsc_1088

La vitrine en détail, avec toutes les récompenses reçues par l'aéroport d'Helsinki ! Je trouve ça sympa… Même si je doute de l'impartialité de la plupart de ces classements.

photo dsc_1086

En sortant, je remarque ce petit panneau. La bibliothèque à l'intérieur est en fait une très bonne initiative de "book swap", ou "boite à lire" pour le terme le plus utilisé en France pour l'échange de livres.

photo dsc_1089

Je reviens en arrière pour chercher un petit quelque chose à ramener pour l'anniversaire de ma mère qui approche, puis je me dirige vers le salon… Je ne sais pas si j'ai accès à ce salon, mon BP indique uniquement l'Aspire Lounge…

photo dsc_1090

Pour le salon Aspire, il faut monter un escalier menant à un bar, et traverser cette passerelle.

photo dsc_1091

Un couple essaie d'entrer, une autre personne attend. Les procédures prennent visiblement du temps, finalement le couple n'est pas accepté. Le passager devant moi entre avec sa carte Priority Pass, ce qui prend encore un peu de temps, puis c'est mon tour. Il faut là aussi quasiment une minute pour que je puisse passer…

photo dsc_1092

Rapide tour du buffet, avec quelques softs et alcools…

photo dsc_1093

Partie sucrée, avec des fruits, des gâteaux et biscuits. Derrière, le salé froid, juste une sorte de fromage, du jambon, et une chose indéfinissable de loin.

photo dsc_1094

Et enfin la partie "bar à salade", avec une salade betterave-lentilles, une haricots-pommes de terre, et du plus classique. Derrière, il y a également de la soupe. Au moins, ici, les couverts sont en métal !

photo dsc_1095

Retour à ma place, tout au fond du salon, avec ma sélection. Oui, je n'ai ni faim ni soif ^^

photo dsc_1096

Plusieurs types d'assises sont disponibles, avec ces tables, les banquettes, les petits recoins en alcôve tel que celui où je suis installé. De l'autre côté de la cloison, un autre espace que je n'ai pas été voir.

photo dsc_1097

Petit coup d'oeil à mes documents de voyage. Les BP sont badgés Finnair/Oneworld bien que je sois sur un dossier Air France (et que j'ai sélectionné Air France sur les bornes, et non pas la compagnie finlandaise).

photo dsc_1098

Je glande un peu et teste le Wifi, qui est très efficace et ne demande aucune information pour se connecter, juste de confirmer les conditions d'utilisation.

Après un quart d'heure de repos, je prends le chemin de la porte 29, d'où mon vol embarque dans 10 minutes. Au passage, je vois le stand à journaux, peu rempli.

En sortant, je croise une queue d'une quinzaine de personnes qui attend pour entrer. Les procédures sont vraiment longues, ce n'est pas vraiment acceptable de devoir attendre 10 ou 15 minutes pour entrer dans un salon…

photo dsc_1099

La porte 29 est toute proche, peu de sièges sont disponibles, et beaucoup de monde attend debout. Le vol est prévu quasiment complets, 2 sièges libres en J et 2 en Y.

photo dsc_1100

Je me glisse entre les gens pour approcher la baie vitrée et tirer le portrait de notre A321 du jour. Il s'agit d'OH-LZL, qui est arrivé à Helsinki 5 heures plus tôt en provenance de Dubaï. C'est un A321 sharklets, livré neuf à Finnair en avril 2014.

photo dsc_1101

L'embarquement est lancé dans la foulée, à 15h30, avec 5 minutes d'avance. L'embarquement se fait par groupe, et ceci est bien respecté de ce que j'en vois, c'est appréciable de ne pas avoir, pour une fois, la cohue où il faut jouer des coudes pour s'approcher…

L'accueil à bord est souriant, la CCP souhaite la bienvenue à bord en français, ce qui est apprécié par nombre de mes compatriotes.

Ma voisine de vol au 3A s'installe juste avant moi, personne derrière, j'en profite pour prendre cette vue de la cabine sans bloquer l'embarquement.

photo dsc_1102

La cabine est tout aussi grise que sur le vol aller, mais les sièges ne sont pas des slims ! Les sièges sont bien plus épais au niveau de l'assise et du haut du dossier, ce qui est bien plus confortable.

C'est encore heureux, pour un appareil qui vient d'effectuer un aller-retour vers Dubaï. A voir si Finnair a une cabine plus confortable pour les appareils dédiés aux vols les plus longs, et une autre "slim" pour des vols plus courts, ou si la cabine "slim" équipera à terme tous ses appareils MC… Je crains que la seconde solution ne soit la bonne.

photo dsc_1122

Comme par contre le siège est aussi peu épais qu'un slim au niveau du bas du dossier, le pitch reste correct (je mesure toujours 1m85). Par contre, le dossier du siège de devant est un peu plus proche, réduisant un peu l'impression d'espace que donne cette cabine.

photo dsc_1103

Détail intéressant (du moins à mon sens), le porte-revue est toujours rangé de manière à présenter en premier les consignes de sécurité.

photo dsc_1104

La safety card a visiblement servi de toile à un jeune artiste en herbe…

photo dsc_1111photo dsc_1112

La tablette est propre…

photo dsc_1113

Le plafonnier est récent. A côté des boutons d'appel du rang 2, un panneau couvre des prises 220V "pour usage médical uniquement". La cabine n'est pas équipé de prises électriques, ce qui commence à être vraiment gênant pour un appareil qui fait des vols de plus de 6 heures…

photo dsc_1105

Nous sommes deux passagers sur ce rang gauche, il y a donc deux couvertures de disposées.

photo dsc_1106

La boucle de ceinture n'est toujours pas siglée.

photo dsc_1107

Des journaux sont distribués pendant l'embarquement, ils sont disponibles en finlandais, anglais et français. Un passager Y interpellera l'hôtesse distribuant les journaux pour lui demander s'il peut en acheter un. Elle acquiesce, le passage commence donc à fouiller sa valise pour trouver son portefeuille, bloquant tout l'embarquement… L'hôtesse parviendra à lui faire comprendre d'aller à son siège et qu'elle reviendra plus tard avec les journaux.

Une famille voyage avec la mère, deux enfants et les deux grands-parents, qui seront un peu bruyants pendant l'embarquement mais se calmeront rapidement (ils voyageront d'ailleurs à 3 sur une rangée, dommage de payer la J pour perdre l'unique atout confort ^^ ).

Des GP Norra embarque, les deux PNT voyagent en J, tandis que les PNC voyagent en Y…

Alors que l'embarquement est annoncé terminé à 16h, une passagère en éco arrive en courant, toute essoufflée. La CCP lui propose de lui amener immédiatement un verre d'eau à sa place, jolie petite attention.

Bref. J'apprécie beaucoup d'assister à l'embarquement, c'est toujours intéressant…

Le commandant nous souhaite la bienvenue en finlandais, anglais, et… japonais, et place également les salutations en français. Le départ est retardé de 10 minutes environ, le temps de transférer des bagages d'un vol arrivé en retard jusqu'au notre, mais le commandant assure que nous devrions arriver à l'heure.

Nous repoussons finalement à 16h14, ma voisine s'est déjà endormie.

photo dsc_1109

Une PNC, sans doute jeune formée, réalise l'annonce de bienvenue également, en finlandais, suédois et anglais, puis lance les démos de sécurité. Contrairement au vol aller, ce n'est pas une bande-son mais la PNC qui récite, avec un peu de difficulté, les instructions.

Après quelques minutes de roulage, nous nous envoyons en l'air à 16h23.

Une quinzaine de minutes après le décollage, le service commence, par la distribution à la pince d'un oshibori parfumé et brûlant, que visiblement mon voisin de droite prendra pour un mouchoir, puisqu'il se mouchera bruyamment dedans avant de le jeter sur le plateau de l'hôtesse qui repasse…

photo dsc_1110

Les serviettes chaudes ramassées (dans un cornet fait à partir d'une serviette, moins protocolaire qu'à l'aller où c'était ramassé à la pince sur le plateau), et l'équipage s'affaire pour préparer le trolley à boissons.

Pendant ce temps, le début du service payant en économie est annoncé.

photo dsc_1114

Toujours ces infects pretzels (je ne supporte toujours pas le goût et l'odeur de ces choses "sour cream"), je me contente donc d'un verre de sucre liquide et pétillant, après avoir hésité avec un gin tonic…

photo dsc_1115

Je consulte le magazine de bord en sirotant mon Coca, sans toucher aux snacks.

photo dsc_1116

Comme à l'aller, le choix entre les deux plats est proposé oralement : Ce sera escalope de poulet ou filet de morue et purée de pommes de terre. Me méfiant un peu des plats de poissons qui peuvent me plaire comme me dégoûter, je reste sur la valeur sûre et pars sur le poulet. Il s'avère que je prends le dernier plateau de poulet. Notons par ailleurs que les deux PNT Norra ont deux plateaux différents.

Je prends du vin rouge, comme à l'aller, seul choix raisonnable avec un tel plat, ainsi qu'un verre d'eau pour faire couler. Histoire de changer un peu, je prends du pain noir, qui est servi froid, contrairement au pain blanc (qui rejoindra mon plateau plus tard, l'hôtesse faisant une second passage pour le pain une fois tout le monde servi).

Voici le plateau, posé sous le regard déçu de ma voisine qui doit prendre la morue. Les couvercles des plats sont enlevés juste avant d'être servis. C'est vraiment dommage de ne pas avoir un menu papier, déjà pour savoir ce que l'on mange exactement, et aussi pour avoir un petit souvenir…

photo dsc_1118

Contrairement à l'aller, il y a un vrai dessert, et la présentation du plat principal est plus réussie, même si on reste sur du très basique.

Le vin est le même qu'à l'aller, pas mauvais mais rien d'exceptionnel non plus, il se laisse boire, c'est tout ce que je lui demande. La bouteille est en verre, c'est plus appréciable que les bouteilles en plastique que sert KLM en J européenne.

Passons à la dégustation de ce repas :

L'entrée : Il s'agit d'une persillade de blé avec une crème fraîche à je ne sais plus quoi, et d'une tranche de Bresaola, ou charcuterie équivalente. Ca a beaucoup de goût (surtout le blé et la crème), c'est bon et léger, mais vraiment pingre pour la ration. Le contenant n'est déjà pas très grand, et il n'est même pas rempli à moitié.

Le plat, une escalope de poulet donc, accompagnée d'haricots verts, de pommes de terre et d'une sauce à l'oignon. C'est bon, les haricots ne sont pas filandreux, et la viande est bien cuite. On reste toutefois sur un plat très basique, que l'on a quasiment déjà oublié en sortant de l'avion.

Les pains sont bons, même si le pain noir est vraiment froid…

Enfin, le dessert, qui me rassure un peu sur le fait que le catering Finnair propose bien des desserts en Europe, et pas juste des chocolats comme à l'aller… Il s'agit d'une sorte d'"apple pie" (le terme français m'échappe, une tarte couverte quoi), mais aux fruits rouges et aux pommes (donc pas une apple pie, en résumé ^^ ).

J'étais un peu circonspect, craignant un dessert industriel où la pâte ressemble plus à du plâtre qu'autre chose, mais pas du tout. La pâte est très fine et bonne, tout comme la garniture, qui est généreuse et a du goût. Moi qui ne jure en général que par le chocolat en dessert, j'étais donc très agréablement surpris par le dessert, et je regrette vraiment qu'au vol aller nous n'ayons eu que trois pauvres chocolats…

Un repas plutôt bon donc, les principaux griefs étant la taille trop petite des entrées et le plat très basique, alors que les entrées et desserts sont plus travaillés.

Comme à l'aller, je termine le repas sur un thé, toujours très bien infusé.

photo dsc_1119

Le service est terminé à 17h30, le timing du service est plutôt bon : On mange tranquillement, mais on ne reste pas non plus pendant une demie-heure à attendre la boisson chaude.

Je vais vers les sanitaires à l'avant de la cabine, lorsque le commandant sort de son antre pour se diriger au même endroit que moi, l'hôtesse se jette quasiment sur moi pour me pousser gentiment hors du galley, ferme le rideau, et le tient des deux côtés, sans un mot.

OK, la procédure sécurité Finnair veut que dès que la porte du cockpit est ouverte, le rideau soit tiré et qu'aucun passager ne soit dans le galley, je comprends la logique, mais la manière de le faire n'était pas vraiment là… D'autant que ce n'est pas comme si j'avais tenté de me glisser dedans malgré le rideau fermé, je suis juste arrivé dedans au moment où le commandant ouvrait sa porte. Bref.

Le commandant fait son affaire, et va discuter ensuite avec l'équipage, pendant que l'hôtesse tient toujours fermement le rideau… Je retourne m'asseoir, je sens que ça va durer. Effectivement, ce n'est qu'au bout de 5 minutes qu'il repart dans le cockpit, et que l'hôtesse lâche enfin son rideau. Deuxième approche, je demande à un steward si je peux y aller maintenant, c'est l'hôtesse qui répond sans sourire "You can go now".

Il faut les mériter, ces WC, qui sont propres heureusement !

photo dsc_1120

Je retourne ensuite à ma place et, muni de ma couverture et d'un coussin, dans un siège plus confortable qu'à l'aller, je passe en mode "somnolence", comme ma voisine et une bonne partie de la cabine. Les PNC repasseront régulièrement proposer boissons froides et chaudes aux passagers qui ne dorment pas.

photo dsc_1121

Je me réveille vraiment quelques dizaines de minutes plus tard, à 18h25 (17h25 heure française), alors que le commandant annonce le début de la descente en finlandais, anglais et japonais à nouveau. L'atterrissage est prévu dans 30 minutes, suivi de 10 minutes de taxi jusqu'au point de stationnement. Il termine son annonce par des salutations en français à nouveau.

L'approche sera assez turbulente, nous nous alignons pour atterrir sur la 27 R, en parallèle avec un A319 Air France en provenance de Moscou SVO (ne cherchez pas à le distinguer sur cette photo ^^ ).

photo dsc_1123

Nous touchons le sol avec douceur à 17h51, s'ensuit un freinage brutal qui fera tomber quelques objets mal accrochés dans le galley… Après 10 minutes de taxi, nous voilà au parking face au T2D.

Deux bus attendent les passagers, pas de bus réservé J.

photo dsc_1124

Le débarquement est assez rapide…

photo dsc_1125

… Et en quelques minutes, nous partons en direction du terminal. Je constate que notre A321 est en livrée "Happy Holidays", avec un renne à l'arrière du fuselage.

photo dsc_1127

A 19h10, nous voici dans le terminal, au niveau des portes paxbus, partie que je n'avais jamais fréquentée.

photo dsc_1128

On remonte au niveau des portes avec passerelle, direction les WC…

photo dsc_1129

Les WC sont corrects, visiblement GRMY est parti avec la patère.

photo dsc_1130

Direction ensuite les correspondances, qui sont affichées du côté opposé à la sortie… Y aurait-il un passage airside ? ^^

photo dsc_1131

Au bout du terminal, le FIDS général affiche mon vol à l'heure, en porte F29, donc au 2F-1, ce qui m'arrange puisque j'ai reçu un mail d'Air France m'informant que le salon du 2F-2 est en rénovation…

photo dsc_1132

Je vous laisse ici, avec comme d'habitude la trajectoire du vol.

photo 2018-01-22 19_30_10-finnair flight ay1577 - flightradar24


… Sauf si un petit bonus sur Helsinki vous intéresse.

Bonus : Cliquez pour afficher


A bientôt pour la 4e et dernière partie de ce routing !
Afficher la suite

Verdict

Finnair

7.1/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements7.0
Restauration6.5

Aspire Lounge

6.3/10
Confort8.0
Restauration6.0
Divertissements6.0
Services5.0

Helsinki - HEL

9.0/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services9.0
Propreté9.0

Paris - CDG

6.4/10
Fluidité6.0
Accès6.5
Services6.0
Propreté7.0

Conclusion

Seconde expérience Finnair après le vol aller, pour laquelle je suis un peu plus mitigé. Si la cabine est plus confortable, et le catering plus complet avec un vrai dessert, l'entrée était un peu en dessous de l'aller, et vraiment légère, et le plat encore plus classique. Le petit "moins" vient aussi de l'équipage, qui était plus "automatique" qu'à l'aller, moins prévenant, même si je n'ai pas non plus de vrais reproches à faire, c'est plus une impression. Ca reste toutefois pour moi un bon vol, la note globale le reflète assez bien.

Pour le reste, l'aéroport d'Helsinki est très agréable à vivre, beau, et est très efficace avec ce PIF Premium, et cette PAF vide. On sent qu'un vrai effort est fait pour rendre le séjour du passager dans le terminal plaisant.

Le salon Aspire est moyen, assez vaste pour avoir de la place, le buffet est assez simple. Par contre, l'attente à l'entrée n'est pas acceptable.

CDG fidèle à lui-même, avec en bonus un tour en paxbus. Correspondance longue... A voir au prochain épisode.

Détail de la notation :

Finnair :
Cabine : Cabine un peu plus confortable qu'à l'aller, mais on reste sur de la J à la sauce européenne, et sans prise de courant. Les coussins et couvertures sont un plus. 7.
Équipage : Des PNT qui communiquent bien, y compris en japonais, mais un équipage commercial en deçà du vol précédent, même si ça restait professionnel. 8.
Divertissements : Absence d'IFE ou d'écrans collectifs, mais une distribution de journaux papiers. Ca passe pour moi, certains pourrait s'ennuyer. 7.
Restauration : Un repas correct, entrée + plat + dessert contrairement à l'aller. Par contre, une entrée trop légère même si bonne, et un plat vraiment très basique. Le dessert est bon, l'offre liquide est correcte sans plus. 6,5.

Aspire Lounge :
Confort : Le salon est propre, assez grand, avec plusieurs zones repas/détente/travail. 8.
Restauration : Une offre correcte, il y a un peu de choix mais ça reste pas très varié, surtout en plats chauds, seulement une soupe. 6.
Services : Wifi assez bon, mais le gros soucis est la grosse attente pour entrer au salon au moindre afflux. Une seule personne peut gérer les entrées, et les procédures sont très lentes... 5.
Divertissements : Offre de presse assez pauvre, pas fait gaffe à d'autres choses. 6.

HEL :
Fluidité : Le PIF Premium totalement séparé est un gros plus de cet aéroport, le cheminement était totalement fluide sans attendre. Même le PIF général semblait correct. La PAF était tout aussi fluide, même si je n'ai pas testé en personne. 10.
Accès : Accès aisé depuis le centre, surtout vu qu'il y a des distributeurs qui fonctionnent à la gare centrale. Pas de tarification spéciale pour l'aéroport, c'est appréciable aussi. 8.
Services : Un wifi efficace, pas mal de boutiques, une architecture agréable, des initiatives intéressantes avec ce book-swap... Le seul reproche est qu'il y a un petit manque de sièges à certaines portes d'embarquement. 9.
Propreté : Rien à redire. 9.

CDG :
Fluidité : Paxbus + correspondances un peu longue... Au moins c'était calme. 6.
Accès : En correspondance, donc moyenne des autres notes 5.
Services : Le 2D est un peu pauvre en services... 6.
Propreté : Correct, sans plus. 7.

Informations sur la ligne Helsinki (HEL) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 41 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Helsinki (HEL) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 6 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 428781 by
    Benoit75008 7191 Commentaires
    Merci Robin pour ce FR,

    Dingue d'imaginer des PAXs voyager dans cet A321 pour DXB!

    Un catering très scandinave qui ne m'emballe pas trop je t'avoue.

    "Toujours ces infects pretzels" => MK utilise les gâteaux apéritifs de la même marque et je n'en ai pas un mauvais souvenir

    Très beau bonus !
    A bientôt pour la suite vers LYS!
    • Comment 428793 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci pour le commentaire Benoit !

      On tombe vraiment dans du low-cost long-courrier à la Norvegian quoi (pour la cabine Y du moins), avec un monocouloir pas spécialement configuré pour du LC et du Bob...

      Le catering est bon, c'est le principal je trouve, mais ça manque un peu d'originalité quoi...

      Les pretzels sont sans doute bon quand on supporte l'odeur de ces apéritifs "sour cream", équivalente à celle des Pringles cream & onion ^^

      A bientôt !
  • Comment 428788 by
    Esteban GOLD 20165 Commentaires
    Merci Robin pour le partage ! J'ai dû relire deux fois pour avoir la confirmation que cet a321 allait à DXB. Dur dur :)

    Le catering fait vraiment très basique pour une classe avant, dommage.

    Moi ces pretzels, je les aime bien, souvent dispos chez DL ou sur des transatlantiques :p

    A bientôt !
    • Comment 428795 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci Stephan pour le com' !

      J'ai vérifié rapidement, Helsinki n'étant curieusement pas desservie par Emirates, Finnair n'a que la concurrence de Norvegian sur la ligne HEL-DXB, ça n'aide pas à augmenter la qualité du produit vol...

      J'étais un peu deçu par le catering effectivement, c'est bon mais je m'attendais à mieux (même à l'aller le plat principal était quand même un peu plus original qu'une escalope de poulet). Ca nourrit son homme mais c'est tout quoi !

      J'aurais du faire provision de ces pretzels pour les redistribuer aux flight-reporters tiens ^^

      A bientôt !
  • Comment 428818 by
    KL651 4535 Commentaires
    Merci pour ce FR.
    Dommage l'épisode des PNCs et du CdB car sinon Finnair, comme KLM, fait souvent bonne impression grâce à eux.
    Service tout juste convenable, c'est bien présenté mais basique et peu copieux.
    • Comment 428874 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci pour le commentaire Étienne !

      C'était un peu malvenu et surprenant effectivement, l'équipage du vol aller était plus agréable... Mais bon, rien de bien grave quand même.

      Basique, c'est bien le mot. Le repas était assez copieux, mais grâce à ce plat bourratif, donc pas la meilleure façon d'être rassasié.

      Bonne soirée !
  • Comment 428877 by
    Chevelan GOLD 16869 Commentaires
    Salut Robin

    Le passage au salon n'aura pas permis de connaître la saveur d'au moins un plat ni d'aucune boisson ^^
    Enfin un vrai dessert sur le plateau, j'appelle cela une tourte, (qui peut être salé ou sucré)
    J'aurai pris un Gin Tonic et le Coca, qui est mon remède pour calmer les brûlures d'estomac...
    Le catering est copieux mais pas très qualitatif
    Une bonne chose que d'avoir distribué des couvertures...
    Nous visitons tous la même chose à Helsinki, êtes vous allez dans le temple construit dans une "grotte" ? Un coin très prisé des touristes

    Merci pour cette suite, à bientôt !
    • Comment 428882 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Salut Hervé, merci pour le commentaire !

      J'avais à peine quinze minutes, et pas spécialement faim ou soif, donc je n'ai pas consommé ^^
      Merci, tourte est bien le mot que je cherchais... Mon cerveau a du mal parfois.

      J'essaierai le Gin Tonic la prochaine fois, pour voir.

      On a vu mieux comme catering en Europe... Mais la présence d'un dessert c'est déjà bien.

      Les couvertures sont toujours disposées sur les sièges visiblement en J sur Finnair, et elles sont plutôt douces.

      Nous y sommes passés, sans entrer dedans, nous trouvions un peu cher les 3€ juste pour voir l'intérieur d'une église/temple, fut-elle dans une grotte.

      A bientôt !
  • Comment 428898 by
    okapi SILVER 4198 Commentaires
    Quitter Madame pour un FLIRT, faudra pas venir se plaindre après...
    "Il y a visiblement assez de postes PIF pour faire face à la charge des heures de pointe…" -> Quand un aéroport se donne les moyens de sa politique orientée transits, le résultat s'appelle fluidité maximale. N'est pas HEL qui veut bien l'être ou le faire croire!
    "En plus d'éviter la queue, le PIF Premium permet donc d'éviter aussi le passage obligé au duty-free !" -> J'adore! autant que le Book Swap.
    Tu es bien le premier ici à passer dans un salon pour ne rien boire ni manger. Vu ce qu'AF a dû payer pour ton passage, c'est pô gentil ça!^^
    "C'est encore heureux, pour un appareil qui vient d'effectuer un aller-retour vers Dubaï." -> Lire l'excellent FR de Mogoy à ce sujet !
    C'est aussi bien la première fois que j'entends dire que l'on peut acheter son canard à bord!
    Presta sympathique à bord mais pas d'un niveau business selon des standards plus au sud. Pour les certitudes, j'aurais pris un GT sans hésiter. La morue ne devait pas être mauvaise. La voisine a apprécié son repas?
    Le bonus est...rafraîchissant!
    "Et le nouveau quartier résidentiel qui a poussé à proximité du port, le matin suivant." -> Ils construisent très vite les Finlandais!
    Merci pour ce récit instructif! À bientôt.
    • Comment 428924 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Ce n'est pas faute de lui avoir proposé de m'accompagner dans ce flirt !

      C'est d'autant plus impressionnant que l'aéroport était loin d'être vide, avec la pointe du dimanche soir... Comme quoi, il suffit de mettre les moyens.

      HEL sait comment plaire... Même si je doute de l'impartialité des classements dont les récompenses sont affichées dans la salle du Book Swap, m'est avis qu'il mérite amplement beaucoup de ces trophées.

      Il me fallait bien passer au salon pour le reporter, j'ai déjà pas fait le Patio à LYS à l'aller... Et ce salon Aspire n'avait été reporté qu'une fois avant moi !

      Merci pour l'info, je n'ai même pas cherché sur la BDD tant j'étais convaincu que personne de censé n'irait passer 6h dans un A321 pour aller à Dubai... Je me lirai ça ce soir.

      Sur AY, une fois les passagers J servis, les PNC passent dans la cabine Y pour proposer les journaux à la vente visiblement... Ca fait un peu radin, à mon goût.

      Effectivement, prestation en deçà de ce qu'on pourrait avoir sur d'autres compagnies européennes... Mais ça se mange, c'est toujours ça de pris.

      J'ai préféré rester sur le soft, me sentant déjà un peu patraque... Je dois avouer que la morue m'a semblé assez appétissante (je parle du plat, pas de ma voisine), et ma copax de gauche a d'ailleurs fini tout son plat alors qu'elle n'a pas touché à l'entrée ni fini son dessert.

      Je viens de perdre une demie-heure à chercher dans quel Astérix les Romains construisent tout autour nos deux amis gaulois pendant la nuit avec ton message tiens... Bravo ^^

      Et merci pour le commentaire !
      • Comment 429014 by
        okapi SILVER 4198 Commentaires
        "J'ai préféré rester sur le soft, me sentant déjà un peu patraque... Je dois avouer que la morue m'a semblé assez appétissante (je parle du plat, pas de ma voisine), et ma copax de gauche a d'ailleurs fini tout son plat alors qu'elle n'a pas touché à l'entrée ni fini son dessert." -> excellent. Espérons qu'elle ne t'a pas pris pour un poulet!
  • Comment 428914 by
    jules67500 GOLD 6155 Commentaires
    Merci pour ce FR Robin !

    Les FLIRT (suisses) sont-ils plus confortables que les trains de la région AURA ? ^^

    Je reste sur une impression mitigée à la vue des photos, notamment pour le salon.

    Je suis plus convaincu par le plat, certes simple, mais si c'est bon alors c'est très bien !

    A bientôt !
    • Comment 428925 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci pour le commentaire Jules !

      Les Flirt sont un peu plus confortables, mais les Regio2N d'AuRA sont plus agréables "visuellement" je trouve ^^

      Mis à part l'aéroport d'Helsinki (hors salon), c'était effectivement un peu décevant, un cran en dessous du vol aller, et sans doute encore un peu plus par rapport à d'autres compagnies.

      C'est bon, c'est le principal, mais quand je vois les entrées qui sont un peu plus recherchées à l'aller comme au retour, je trouve ça dommage que le même effort ne soit pas mis pour les plats. Surtout que la gastronomie de la région pourrait être un peu plus mise en avant...

      A bientôt !
  • Comment 429139 by
    mogoy 10181 Commentaires
    Merci pour ce FR Robin à nouveau très minutieux.

    Ayant pris deux fois AY sur la ligne DXB HEL, je sais ce que représente un vol de 6 heures en Y sur leur monocouloir.
    C'est rude et on y survit d'autant mieux qu'on dispose de passe droit. Mais ce n'est pas le grand luxe.

    La cabine passe encore mieux sur 3 heures de vol et en "J"

    Belles attentions du PNC sauf lors de l'épisode du captain vessie. Repas ma foi acceptable mais rien qui grandisse AY.
    Ils sont plutôt dans la catégorie KL : efficace, pas glamour et compétitifs au niveau des tarifs.
    • Comment 429161 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci pour le commentaire Quentin.

      Je dois d'ailleurs lire tes FR là-dessus, un vol si long en A321, c'est vraiment pas un plaisir, même en configuration "J" je pense.

      On aimerait bien avoir une vraie J pour un vol de 3h, mais c'est trop espérer en Europe...

      Un bon équipage, ça semble être assez constant chez Finnair au vu des autres commentaires. Je ne tiens pas vraiment rigueur du strict respect des consignes de sécurité de la compagnie, mieux vaut être trop strict que pas assez...

      Bon résumé d'AY, encore que pour le tarif, ils étaient bien plus chers en réservant chez eux que chez AF (de mémoire, plus de deux fois plus cher chez AY)... Mais ils sont plus compétitifs si l'on continue après Helsinki vers du LC Asiatique, comme les ME3 en somme...

      A bientôt
  • Comment 430047 by
    LGaddict 1262 Commentaires
    Merci pour ce vol retour Robin ;-)

    HEL est en effet un terminal très bien pensé et soigné, Finnair essayant de faciliter la vie à ses passagers en transit de/vers l'Asie, qui représentent plus des 3/4 de la croissance de cette compagnie ces 10 dernières années.

    Dommage que tu n'aies pas eu accès au salon de Finnair, vu qu'il s'agît de la compagnie exploitante, mais peut-être que ceci est fait pour décharger le salon au profit des transits Asie=>Europe.

    A bord, la cabine est de meilleur facture qu'à l'aller, et le plateau semble assez engageant, même si l'entrée fait très...aérienne^^^^
    • Comment 430093 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Finnair est effectivement très axée sur les vols vers l'Asie, ça se voit au profil des voyageurs... Et ça facilite vraiment le transit, cette PAF ultra fluide est vraiment top. Mais les passagers au départ de HEL ne sont pas oubliés...

      J'aurais bien voulu avoir accès aux deux salons, histoire de comparer, mais on fait avec ce qu'on a ! (Et vu le peu de temps que j'avais après avoir visité le terminal, de toute façon... ^^ )

      Meilleure cabine, mais plus remplie donc au final je garde une meilleure impression du premier vol au final...

      Merci pour le com' :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.