Avis du vol Brussels Airlines Brussels Lyon en classe Economique

Compagnie Brussels Airlines
Vol SN3593
Classe Economique
Siege 11C
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:20
Décollage 02 Avr 18, 21:00
Arrivée à 02 Avr 18, 22:20
SN   #87 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 269 avis
Kethu
Par GOLD 603
Publié le 19 avril 2018
Bonjour, mes biens chers lecteurs !

Quatrième et dernière étape d'un voyage à Vilnius, ce vol va me ramener dans la capitale des Gaules… Il s'agit également de mon 40e report, et de mon 110e vol !

Mais avant tout, si vous voulez des détails sur le routing, c'est dans le spoiler ci-dessous :

Bonus : Cliquez pour afficher


Le routing de ce week-end de Pâques :

1. KLM KL1412 : LYS – AMS (Economy, B737-700) le 31 mars 2018 => Non reporté
2. airBaltic BT622 : AMS – VNO (Economy, B737-500) le 31 mars 2018 => C'est par ici
3. Brussels Airlines SN2372 : VNO – BRU (Economy, A320) le 2 avril 2018 => C'est par là
4. Brussels Airlines SN3593 : BRU – LYS (Economy, A319) le 2 avril 2018 => Vous êtes ici

Fraîchement arrivé de Vilnius, me voilà dans la vaste, lumineuse et très agréable jetée A de l'aéroport de Bruxelles, face à un FIDS m'informant que mon vol est prévu à l'heure.

photo dsc_0251

Première tâche : Aller me chercher un dessert. Première cible : Le bar Jupiler à proximité, avec en plus des sièges donnant vue sur le tarmac.

Échec cuisant, ils n'ont plus aucun dessert. Ah, les rustres !

photo dsc_0252

Dépité, je vais de l'autre côté de la jetée après avoir aperçu des couleurs familières… Un Q400 est en porte et embarque ses passagers pour Riga. J'aimerais bien le prendre tiens, plutôt que de rentrer à Lyon pour bosser…

Derrière lui, un 737-800 SAS vient de repousser pour Oslo, juste à côté un Bombardier CS300 Swiss se prépare aussi à partir, mais vers Zürich lui. De l'autre côté, Turkish arrive tout juste d'Istanbul en A321…

photo dsc_0253

Je trouve finalement mon bonheur en remontant au début de la jetée, chez Exki. 8€40 le jus de fruit et la part de gâteau. Finalement, le BoB, c'est pas si cher que ça… Leurs gâteaux sont en self-service, sauf que leur coulant au chocolat est vraiment coulant… Il ressemble donc sur le présentoir à une crème chocolat plutôt qu'à un gâteau, et une fois servi par quelqu'un de peu doué comme moi, il ressemble à… Je vous laisse vous faire votre idée.

photo dsc_0255

Je m'installe dans un coin tranquille, avec des sièges disposant de prises électriques, de surcroît alimentées !

photo dsc_0256

Après un petit temps passé à lire mon bouquin, direction la baie vitrée pour voir atterrir l'appareil qui effectuera mon vol… (Oui, c'est lui, sur la piste derrière l'appareil en porte).

photo dsc_0258

Le voilà qui approche désormais de la porte A56.

photo dsc_0259

Dernier virage ! Il s'agit de l'Airbus A319 OO-SSS, qui arrive en provenance de Varsovie. Après 13 ans de bons et loyaux services pour la compagnie low-cost américain Frontier Airlines, il a rejoint Brussels Airlines en 2016.

photo dsc_0261

Ma porte d'embarquement est calme… Pour le moment. J'aime bien le style des publicités Brussels Airlines.

photo dsc_0266

Je me met à la recherche de WC ouverts… Plus facile à dire qu'à faire puisque 2 des blocs sanitaires sur les 4 que comportent la jetée sont fermés. Au passage, vue sur un Airbus local, derrière lequel passe un A319 Austrian. Un Boeing de Royal Air Maroc est également sur le départ, tandis qu'un ERJ175 d'Alitalia est en porte, embarquant ses passagers pour Milano Linate.

photo dsc_0263

Finalement, en allant au fond de la jetée, je trouve des WC ouverts, et pas trop sales en prime. Une boutique "duty-free" est fermée, je suppose qu'elle n'est ouverte que quand la zone est en configuration "hors-Schengen".

photo dsc_0268

Un peu de trottoir roulant pour revenir à ma porte…

photo dsc_0269

Après une petite ellipse, me revoilà en A56, où le peuple est arrivé, ainsi que les agentes en porte d'ailleurs !

photo dsc_0270

Alors que je m'approche pour aller vers une place assise, une des agentes, visiblement en formation car bien coachée par sa collègue, s'avance et annonce oralement le début de l'embarquement, à 20h25, donc avec 5 minutes d'avance… Dans le même temps, l'affichage est modifié pour annoncer un embarquement retardé de 10 minutes. Bon, je préfère suivre l'info d'origine "humaine", et je me met dans la file.

Comme cette jeune hôtesse en porte n'est pas très à l'aise, elle n'a pas parlé très fort, et seuls deux passagers prioritaires l'ont entendue, et se présentent pour embarquer. C'est ensuite mon tour ! La passerelle est vitrée et ne comporte pas de publicités pour une banque hongkongaise ou un loueur de voitures orange, ça change un peu.

photo dsc_0272

Un frère jumeau est en porte à côté de nous, tandis qu'une dérive Star Alliance dépasse de derrière sa passerelle. C'est OO-SSQ, qui vient d'arriver en provenance de Copenhague, et qui partira vers Venise plus tard dans la soirée…

photo dsc_0273

Instant petit bout de carlingue et de commandes de passerelle. A noter le panonceau indiquant la zone de dépose des bagages et poussette à mettre en soute sur la paroi de la passerelle.

photo dsc_0274

L'accueil est très cordial, je me dirige directement à ma place, la 11C. Choisie, comme celle pour le vol précédent avant que l'appareil ne soit modifié, car le pitch y est meilleur que dans le reste de la cabine bien qu'on soit une rangée derrière l'issue. Et je suis très content de mon choix !

photo dsc_0275

Vue de côté, tant que la cabine est vide…

photo dsc_0276

De l'autre côté, le jumeau se repose dans l'obscurité.

photo dsc_0279

Un des PNC, de dos ici, est extrêmement jovial et donne tout pour faciliter l'embarquement, en prenant les devants et plaçant au mieux les bagages en soute, vu que le vol est annoncé complet, épargnant ainsi aux passagers embarquant en dernier d'avoir à faire toute la cabine pour trouver une place.
Le tout avec une communication très bonne, proche du client en évitant les phrases "bateau" toute faites, mais sans non plus tomber dans la familiarité. Très professionnel donc !

photo dsc_0280

Revenons-en rapidement au siège. Le porte-revue est en haut du siège, et bien garni.

photo dsc_0282

Une patère est disponible sur le côté du siège.

photo dsc_0281

Le plafonnier, toujours typique des monocouloirs Airbus… Par endroit il fait un peu usé…

photo dsc_0283

Ceinture non siglée, évidemment. A noter qu'elle est dans l'autre sens que sur l'A320 (le côté le plus fin de la boucle pointe vers la droite, contre vers la gauche pour l'A320).

photo dsc_0287

La moquette est propre, mais visiblement vu les marques certains se sont amusés à coller des chewing-gums…

photo dsc_0277

Mes copax en 11 A-B arrivent rapidement, il s'agit d'un couple de jeunes vieux, assez sympathiques, même si je n'ai pas vraiment communiqué avec eux, tout misanthrope que je suis.

Devant moi, à la rangée en issue de secours, les passagers ont bien du mal à comprendre le principe de "aucun bagages ou vêtements ne doit encombrer les issues", les PNC font preuve d'une patience à toute épreuve en répétant en tout plus d'une dizaine de fois la règle pendant l'embarquement…

Mention spéciale à la personne en 9D qui met son sac sous son siège, donc là où le passager du 10D met ses jambes, et donc en issue de secours. Lorsque le PNC lui fait remarquer… "Oui mais si je le met sous le siège devant moi, ça m'empêche de mettre mes jambes". Logique égoïste (ou sans doute plutôt peu réfléchie) implacable !

L'embarquement est annoncé termine à 20h55, après de nombreux allers-retours des PNC pour caser tous les bagages… Nous attendons sans infos jusqu'à 21h05, heure à laquelle le cockpit prend la parole :
Il nous annonce que nous attendons un pilote de relève, car un des pilotes stationnés à Lyon devant effectuer le vol du lendemain matin est tombé malade. Sans doute un abus de Beaujolais :)

Mis à part cela, il annonce un temps de vol de 1h10, peut-être 1h05 s'il parvient à négocier un "raccourci" avec les contrôleurs. Un fort vent du sud est annoncé à Lyon, ce qui laisse présager de belles turbulences !

Le pilote de relève arrive à 21h10, et s'installe en cabine Y. Nous repoussons à 21h13…

photo dsc_0289

Le roulage débute à 21h17, les démos sont effectuées par l'équipage commercial. La notice de sécurité, son recto :

photo dsc_0284

Et son verso !

photo dsc_0286

Nous décollons à 21h23 de la piste 25R, où j'ai atterri un peu moins de 3 heures avant…

L'équipage commence rapidement le service, je note d'ailleurs que la J ne dispose pas de rideau séparant de la Y… Comme sur le vol précédent, le BoB n'accepte que le cash. Ca a du leur faire perdre des ventes, ce problème sur les terminaux de paiement en vol ! Je ne prendrais rien sur ce vol.

Allez, jetons un oeil au magazine de bord pour s'occuper un peu, en commençant par la flotte. J'aurais bien aimé avoir un des A320 en livrée spéciale !

photo dsc_0214

A ce propos, un article fait la part belle aux Schtroumpfs, qui sont apparus sur un des A320… Avec ici le village de Júzcar en Andalousie, où a été tourné le film des Schtroumpfs…

photo dsc_0293

La carte des destinations, avec une connotation "soleil" assez marquée dans les destinations disponibles. Le continent africain est également assez bien desservi.

photo dsc_0212

Pour le reste du réseau long-courrier, c'est beaucoup, beaucoup plus réduit : Seulement 3 destinations en Amérique du Nord, et 1 seule en Asie, Mumbai.

photo dsc_0295

En parlant de Mumbai, un article lui est consacrée, puisqu'elle n'est desservie que depuis mars.

photo dsc_0299

Mis à part cela, quelques articles intéressants, dont cet article sur des réfugiés syriens qui ont ouvert un restaurant à Toronto… Je note, puisque j'ai toujours en projet d'y aller en novembre !

photo dsc_0294

Le service est quasiment terminé, je me rends donc à l'arrière pour un tour aux WC… J'entends au passage les PNC proposer des offres spéciales, du genre 2 sandwichs pour le prix d'un, pour ne pas avoir à jeter les restes en arrivant à Lyon. Bon point !

Les WC sont propres, et plus larges que sur l'A320.

photo dsc_0290

La cabine, complète ou presque ce soir…

photo dsc_0292

La descente débute quand je reviens à ma place, vers 21h55… A 22h07, alors que nous longeons la frontière suisse, le cockpit reprend la parole pour annoncer le début de l'approche sur LYS d'ici 5 minutes, et un atterrissage à 22h25, avec très probablement des turbulences. L'annonce est réalisée en français et en anglais, et particulièrement bien audible, ce qui est plus rare.

Quelques minutes plus tard, de bonnes turbulences font effectivement leur apparition ! Elles se calmeront au bout de quelques minutes, mais l'appareil reste secoué par de plus "lentes" secousses, sans doute quand nous entrons dans le flux venteux au niveau du sol, qui souffle du sud vers le nord.

Atterrissage plutôt doux sur la 17L à 22h25, et roulage rapide jusqu'à notre position de parking à 22h28. Le débarquement n'est pas très rapide, et je trépigne, je vois bien que l'A320 Lufthansa en provenance de Francfort est arrivé lui aussi, ils seront sans doute à la PAF avant nous… Le rang 11 était également choisi pour ne pas sortir dans les derniers, pour ne pas subir toute la queue à la PAF également…

Dans la passerelle vitrée et non publicisée à 22h35, je trace, mais je ne suis pas le seul à savoir que la PAF est au bout, beaucoup de monde essaie de doubler…

photo dsc_0302

Je ne me laisse pas faire et je garde ma position, à défaut de pouvoir en obtenir une meilleure… Notons que l'escalator permettant de monter au niveau des arrivées est HS, sur un terminal tout neuf c'est dommage, tout de même.

photo dsc_0303

Mais c'est peine perdue, les allemands sont arrivés il y a peu, et la queue a l'air bien longue. Début de la queue à 22h36.

photo dsc_0304

Heureusement, les concepteurs ont prévu le coup, des WC sont disponibles avant le contrôle… Notons que LYS n'a toujours pas reçu ses panneaux indiquant les WC, 6 mois après l'ouverture officielle, ça commence à faire long.

photo dsc_0305

Ça n'avance pas très vite… Passé le coin, je constate que la PAF de LYS est au régime habituel : 2 agents, pas plus. Forcément, pour plus de 300 passagers qui arrivent quasiment en même temps, ça prend du temps…

photo dsc_0306

Je distingue au fond cinq sas PARAFE… Qui sont dans leur position nominale, hors-service. Saperlipopette.

photo dsc_0307

Finalement, je passe le contrôle, avec un policier qui a un petit mot pour chaque passager, à 22h53 (17 minutes d'attente). Au moins à LYS, on attend, mais je n'ai toujours eu que des agents très sympathiques !

Un tableau des départs pour les passagers en correspondance est disponible juste après…

photo dsc_0308

Le cheminement des arrivées nous fait encore aller au T1A, on évolue donc dans un environnement pas des plus jolis, entre un mur et des palissades…

photo dsc_0309

Puis dans un long couloir…

photo dsc_0310

Avant de redescendre au niveau inférieur.

photo dsc_0311

Ca n'en finit pas ! Vivement la fin de la construction du T1-B, pour avoir un circuit arrivées un peu mieux fichu.

photo dsc_0312photo dsc_0313photo dsc_0314

Avantage de la PAF pour ceux qui ont des bagages en soute : Les bagages sont déjà livrés, et le tapis est arrêté. Mais ce n'est pas mon cas…

photo dsc_0317

Enfin en zone publique, après presque 5 minutes de marche rapide. Direction l'étage supérieur…

photo dsc_0318

… Qui est bien vide !

photo dsc_0320

LYS est rien qu'à moi !

photo dsc_0322

Direction les ascenseurs du P0, au bout du hall des départs du T2…

photo dsc_0325

Titine est toujours là ! Il est 23 heures, je file chez moi pour dormir, et je vous abandonne ici !

photo dsc_0326

Merci pour votre lecture… Désolé pour le manque de photos sur ce dernier FR ! Je vous laisse avec l'habituelle trace radar de ce vol… Pas certain que les pilotes aient eu leur raccourci finalement !

photo 2018-04-18 22_10_25-oo-sss - airbus a319-111 - brussels airlines - flightradar24

On se retrouve dans deux semaines, si tout va bien, pour un nouveau routing à destination de la dernière capitale des pays baltes que je n'ai pas encore visitée !
Afficher la suite

Verdict

Brussels Airlines

7.8/10
Cabine7.0
Equipage7.0
Divertissements10.0
Restauration7.0

Brussels - BRU

8.0/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté8.0

Lyon - LYS

6.3/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services6.0
Propreté9.0

Conclusion

Second vol sur Brussels Airlines, dans des conditions un peu plus "normales" (sans avoir un triplet de siège libre grâce à un changement d'appareil donc).

La rangée 11 est donc vraiment à conseiller sur les A319 si l'on veut être bien installé sans surcoût (pour le moment) ! Avec ce pitch quasiment similaire à une issue de secours, le confort est nettement amélioré, et fait oublier un peu les sièges "slim" (bon, ces sièges restent supportables pour des vols de 1 à 2h selon moi de toute façon).

L'équipage a vraiment été très bon, notamment les PNC, très "proactifs" pour le rangement des bagages (combien de fois ai-je vu des PNC regarder d'un air absent les passagers galérer avec leurs sacs et valises), comme pour le fait de donner gratuitement des produits du BoB en plus pour éviter qu'ils ne finissent à la poubelle. Bon niveau d'information également sur le retard de la part du cockpit.

BRU est assez bien conçu, il est juste dommage de fermer deux des quatres blocs WC de la jetée en même temps toutefois... Et avoir un peu plus de snack en milieu de jetée serait un + aussi.

LYS... Entre le parcours assez long et en travaux (mais ça, ça se comprend) et l'attente à la PAF pour deux pauvres vols européens, "mon" aéroport me déçoit un peu. Vivement que ces contrôles en provenance de Schengen prennent fin (ou bien que l'on donne vraiment les moyens de les réaliser efficacement).

Détail de la notation :

Brussels Airlines :
Cabine : Bon point pour SN, la rangée 11 avec pitch amélioré gratuite. Mais il faut le savoir, et le reste de la cabine est bien tassée. 7.
Équipage : Encore une fois, un très bon équipage, très pro, qui cherche par tous les moyens à contenter les clients et à rendre leur voyage le plus agréable possible. 10.
Divertissements : Un magazine de bord au contenu correct, pas d'IFE naturel de nuit... Pour un vol court, c'est correct. 7.
Restauration : Le BoB est correct, sans plats chauds sur ce vol plus court que le précédent. Dommage ce soucis de CB non prise. 7.

BRU :
Fluidité : Correspondances réalisées très rapidement quand on est dans la même jetée à BRU, c'est appréciable. 9.
Accès : En correspondance donc moyenne des autres notes. 8.
Services : Avec la moitié des sanitaires fermés, et des stands de nourriture un peu dévalisés, BRU était décevant... Mais ça reste bon. 7.
Propreté : L'aéroport est globalement bien propre. 8.

LYS :
Fluidité : Pas fluide. 20 minutes d'attente à la PAF pour un aéroport régional, c'est trop. Surtout quand des vols identiques à Paris ne sont pas contrôlés, eux. Le long cheminement est également pas terrible. 5.
Accès : Même discours que d'habitude : Panneaux routiers dirigeant uniquement vers les autoroutes payantes alors que des routes gratuites ne rallongeant pas le trajet (voire même le raccourcissant) existent, monopole Rhonexpress sur les transports en commun... 5.
Services : Tout est fermé à cette heure tardive, donc difficile à noter... 6.
Propreté : Au moins, s'il y a une chose qu'on ne peut pas reprocher à LYS, c'est sa propreté : Pas de soucis. 9.

Informations sur la ligne Brussels (BRU) Lyon (LYS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 16 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Brussels (BRU) → Lyon (LYS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France Hop avec 7,3/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 13 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 441871 by
    02022001 GOLD 4424 Commentaires
    Merci pour cette fin de routing ;)
  • Comment 441877 by
    Benoit75008 7191 Commentaires
    Merci Robin pour cette fin de voyage!

    Vol SN classique avec planche à repasser et cabine sobre.
    Toujours fatiguant les longues attentes à la PAF en arrivant^^

    Bonne soirée à toi et à bientôt
  • Comment 441910 by
    Esteban GOLD 20122 Commentaires
    Merci Robin pour cette suite et fin.

    Jolies attentions de l'équipage pour fluidifier l'embarquement et le placement des bagages.

    Bizarre de n'accepter que du cash pour le BOB, clairement un facteur négatif sur les ventes à bord.

    A bientôt pour de nouvelles aventures.
    • Comment 441920 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Salut Stephan, merci pour le commentaire :)

      L'équipage était vraiment très bon, dommage que fluidifier l'embarquement n'ai pas servi à grand chose vu les 10 minutes d'attentes après ^^

      C'était précisé "exceptionnellement", sur les deux vols que j'ai fait, donc je suppose qu'ils ont du avoir un bug généralisé sur les terminaux de paiement CB... Mais en effet, pour une compagnie qui fonctionne au BoB, c'est très dommage.

      A bientôt ! :)
  • Comment 441929 by
    Chevelan GOLD 16832 Commentaires
    Salut Robin

    Les aérogares de BRU sont lumineuses, c'est une bonne chose

    A bord l'équipage a fait son job malgré quelques pax égoïstes et ne comprenant rien à rien...

    Pas mal de proposé des sandwichs à moitié prix, le BoB a ses limites !

    Finalement attente circonscrite à 17 minutes, pour la suite c'est de l'archi connu puisque relaté systématiquement par un certain... Chevelan ^^

    Merci pour cette fin, à bientôt pour la visite de Riga !
    • Comment 441945 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Hello Hervé !

      BRU est vraiment très agréable avec cette impression d'espace... :)
      Je me demande vraiment si certains pax sont égoïstes ou s'ils ne sont juste pas futés du tout parfois... Quand on voit des gens remettre 4 fois sur le sol un sac qui avait été rangé dans les coffres... ^^

      L'emport de sandwichs a été sans doute trop important vu le stock qu'il restait à écouler en fin de vol... Entre ça et le manque de frites sur le vol précédent, je crois que la gestion des stocks BoB chez SN n'est pas au point.

      Attente correcte, mais ça reste agaçant. Pas tout à fait reporté, puisque toi tu vas au P2 et moi au P0 :P

      A bientôt :)
  • Comment 441931 by
    AirBretzel GOLD 11381 Commentaires
    Merci Robin pour ce FR.
    La restauration dans les aéroports est souvent assez chère, en tout cas au même prix que du BOB.
    Je préfère les passerelles vitrées cela permet d’avoir une petite vue sur les avions.
    PNC professionnel en aidant les passagers avec les bagages.
    Un passager égoïste, tant pis pour le confort du rang 10.
    Avoir un vol en livrée spéciale relève de la chance ou du portefeuille, on peut sur le site de SN consulter les destinations des prochains jours mais à ce moment là le prix des billets doit être au plus fort.
    Un atterrissage avec turbulences, cela réveille les passagers.
    Bon prochain weekend end à Riga.
    • Comment 441950 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Salut Valérie, merci pour le commentaire :)

      Là pour le coup j'avais même l'impression que c'était bien plus cher qu'un bob... Au moins c'était bon.

      PNC très pro, et particulièrement diplomate avec les égoïstes ou non comprenant...
      Ah, je ne savais pas que l'on pouvait voir les vols des livrées spéciale tiens, je vais jeter un œil par curiosité ! J'aime bien ces appareils mais pas au point de payer le prix fort pour être à bord tout de même ^^

      Ca réveille, histoire de ne pas s'endormir pendant la queue à la PAF ensuite, en effet !

      Merci, à bientôt ! :)
  • Comment 442504 by
    sconnie83 GOLD 3541 Commentaires
    Merci pour ce dernier FR très complet comme d'habitude sur le dernier vol de ton routing !
    J'ai l'impression que SN a récupéré pas mal d'appareils en provenance de diverses compagnies.
    Les livrées spéciales sont vraiment sympas.
    Souvent des problèmes à la PAF, c'est rageant de voir des sas Parafe hors-service.
    A bientôt !
    • Comment 442519 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Hello Stéphane, merci pour le commentaire !

      Vu son développement assez rapide depuis sa création, elle a du prendre un peu partout des appareils d'occasion !

      Les problèmes à la PAF c'est vraiment une plaie, surtout quand on voit le peu de policiers affectés à la tâche... Et que les Parafe qui permettraient de faire passer tout un avion en même pas 5 minutes sont toujours HS !

      A bientôt :)
  • Comment 442724 by
    mogoy 10181 Commentaires
    Merci Robin pour ce FR.
    Bien joué cette fois pour le siège plus. Vol agréable mais au régime sec. Je dois reconnaître que les prix du BoB n'ont rien à envier à ceux des aéroports. De quoi faire réfléchir. Cette PAF à l'arrivée d'une ville comme Bruxelles est incompréhensible. Dans tous les cas, avoir ces machines qui répondent aux critères d'autres pays mais pas en France sans les faire marcher est une honte. Je trouve d'ailleurs que les dits services de l'Etat ne communiquent pas sur les raisons de leur non homologation.
    • Comment 443604 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci pour le commentaire !

      Seatguru dit parfois n'importe quoi, mais sur ce coup, on peut en effet s'y fier !
      Si au moins dans les aéroports la qualité était meilleure que les BoB, ça serait acceptable, mais c'est rarement le cas... C'est d'ailleurs pour ça que le tarif du restaurant badgé "Gordon Ramsay" à LHR me semblait plutôt bas pour ce qui était servi.
      Tout le monde est d'accord sur la PAF à l'arrivée de BRU je crois... Surtout les passagers coincés dans la file. J'ai abandonné l'idée de comprendre pourquoi en France on ne sait pas faire un Parafe qui marche bien... Bref ^^

      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.