Avis du vol Air Baltic Amsterdam Vilnius en classe Economique

Compagnie Air Baltic
Vol BT610
Classe Economique
Siege 10C
Temps de vol 02:20
Décollage 31 Mar 18, 10:20
Arrivée à 31 Mar 18, 13:40
BT   #4 sur 21 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 56 avis
Kethu
Par SILVER 404
Publié le 13 avril 2018
Bonjour, chers lecteurs !

Après 4 voyages en Estonie et un en Finlande, le week-end de Pâques était une occasion parfaite de changer un peu d'air pour retourner voir Madame… Vilnius me tentant bien, c'est donc vers la capitale lituanienne que mes recherches se sont dirigées, pour un voyage du samedi 31 mars au lundi 2 avril.

Comme pour Tallinn, l'aller se fait avec AF/KLM, afin de cumuler du segment de l'XP pour monter de statut Flying Blue. C'est de toute façon une des seules solutions qui permettent d'arriver à Vilnius assez tôt sans payer une somme folle… Le routing est extrêmement ressemblant à ceux pour Tallinn, puisque je passe par Amsterdam également, et que les vols airBaltic sont au même horaire à AMS vers les capitales baltes.
La seule différence… Le vol LYS-AMS, ma navette habituelle… Part à 6h10 au lieu de 7h, passage à l'heure d'été oblige. Arg. Le réveil sera encore plus douloureux…

Pour le retour, le lundi 2 avril, comme d'habitude, pas de solution avec AF/KLM. Pas de vol le lundi entre Vilnius et Paris, tandis que pour Amsterdam, le vol est tôt le matin. Suite à mes déboires de novembre, j'essaie de simplifier au maximum le routing et évite de faire plus d'une escale. Pour une fois, je vous passe le détail de mes recherches (principalement parce que je ne m'en souviens plus), de toute façon la solution choisie était la plus logique :

Brussels Airlines propose en effet un départ à 17h15 de VNO, permettant d'avoir une bonne partie de la journée libre, une arrivée à LYS à 22h20 avec un peu plus de deux heures de correspondance à l'aéroport de Bruxelles, le juste milieu entre trop d'attente et trop peu de marge à mon goût. Le tout pour… 90€. Je prends finalement à 105€ le tarif supérieur pour choisir ma place et avoir un bagage en soute, juste au cas où. Horaire tout à fait convenable, prix très attractifs, et en prime découverte d'une nouvelle compagnie (nouvelle dans mon logbook j'entends), le combo parfait en somme !

Voilà donc le routing tel qu'il est prévu, et tel qu'il se passera ! Aucun soucis lors de ce voyage, ça fait plaisir !

1. KLM KL1412 : LYS – AMS (Economy, B737-700) le 31 mars 2018 => Non reporté
2. airBaltic BT622 : AMS – VNO (Economy, B737-500) le 31 mars 2018 => Vous êtes ici
3. Brussels Airlines SN2372 : VNO – BRU (Economy, A320) le 2 avril 2018 => C'est par là
4. Brussels Airlines SN3593 : BRU – LYS (Economy, A319) le 2 avril 2018 => C'est par ici

Au rayon des nouveautés pour ma pomme sur ce vol, on aura la découverte de l'aéroport de Vilnius, que j'attends avec impatience, mais aussi donc celle de Brussels Airlines. Bien évidemment, les liaisons AMS-VNO et VNO-BRU sont aussi inédites pour moi, mais aussi pour la base de données de FR ; La liaison batavo-lituanienne a cependant été reportée dans le sens inverse.

Le premier vol, vers Amsterdam, n'a pas été reporté, et ce pour deux raisons :

1/ Un vol quasiment entièrement de nuit, côté couloir, où je somnole, ce n'est pas le plus passionnant à lire.
2/ Avec cet horaire à la noix avec départ à 6h10, ça me fait lever à 3h30, et je n'ai qu'une envie : Dormir pendant tout le vol, ou au moins au maximum possible !

Il ne se passera d'ailleurs quasiment rien pendant ce vol de Lyon à Amsterdam, si ce n'est ma voisine française qui se plaindra que le "magazine n'est qu'en anglais, c'est inacceptable", que son mari se plaindra que l'équipage "ne parle pas bien le français" (sur une compagnie étrangère, estimez-vous heureux qu'ils le parlent un peu bande d'idiots)…
Mais le summum sera ce même voisin qui menacera de frapper celui de derrière parce que ce dernier lui demande de ne pas incliner son siège car il n'a pas du tout la place de mettre ses genoux si le dossier est baissé (le plaisir du pitch réduit KLM pour les personnes de grande taille). L'intervention d'une hôtesse évitera à mon charmant voisin d'avoir un comité d'accueil de la part de la Koninklijke Marechaussee à l'arrivée à AMS…
Arrivée à AMS qui s'est d'ailleurs faite sans Polderbaan, celle-ci étant fermée. Joie !

Notons aussi que les décorateurs à LYS ont manifestement une dent contre Air France. Des maquettes d'avions ont été ajoutées à la décoration surplombant les portes P, mais le Boeing 777 Air France présent est en bien mauvaise posture… Il fonce droit vers le sol !

photo dsc_0025

Bref, après avoir eu honte de certains de mes compatriotes pendant un peu plus d'une heure, me voilà enfin libéré (délivré) de leur présence, dans le couloir de la jetée D de Schiphol !

La lumière est assez belle, je passe plusieurs minutes à contempler le ballet des avions tout en rassurant Madame au téléphone quant à mon avancée dans mon voyage… (notez au passage que les photos sont d'un peu meilleure qualité que mes FR précédents, nouvel appareil oblige).

Au Boeing 767-300 Delta qui partira d'ici peu vers Salt Lake City s'ajoutent un Boeing 737-800 de la compagnie Corendon Dutch Airlines, qui partira d'ici peu vers Las Palmas, ainsi qu'un 737-700 de la compagnie locale qui part (sa position est trompeuse, mais il vient d'être repoussé), tandis qu'un 737-800 a les soutes ouvertes…

photo dsc_0026

Une fois le flot de mes co-pax tari, je procède tranquillement au début de la jetée pour voir d'où part mon vol pour Vilnius.
Surprise ! Contrairement à d'habitude, les vols airBaltic ne partent pas des portes B, souvent en paxbus, mais des portes C. Pour moi ça sera la C15, avec donc un embarquement par passerelle. Parfait donc.

photo dsc_0028

Direction donc le coeur de l'aéroport pour me diriger vers les portes C. Je passe devant ce lieu de débauche qu'est le Crown Lounge… Son offre a beau être famélique, ça reste un lieu bien plus agréable que les espaces prévus pour le commun des mortels pour attendre un vol. Malheureusement, ce n'est pas pour moi… Pour le moment ! Dès le mois de juin, ce lieu devrait être accessible à votre dévoué serviteur ! A moi le crémant de Limoux et les pâtes trop cuites !..

photo dsc_0029

Mais ce n'est pas pour aujourd'hui, je passe donc sans m'arrêter. Dommage car derrière les parois vitrées, le salon apparait quasiment vide !

photo dsc_0030

Tout comme le passage de la frontière qui est fluide.

photo dsc_0032

C'est bien là le seul avantage de mon vol "navette" vers AMS avancé d'une heure : On évite la foule de la pointe à l'arrivée, et on peut encore déambuler paisiblement… Avec en plus presque du soleil ! Voilà de quoi me réconcilier (un peu) avec Schiphol.

photo dsc_0033

N'étant pas pressé, je fais ma dose de sport mensuelle en ne prenant pas le trottoir roulant qui mène aux portes C…

photo dsc_0035

Après un petit passage aux WC (qui sont… propres ! Comme quoi, un miracle est vite arrivé), me voilà à la porte C15, avec plus de deux heures d'avance sur mon vol. Pour le moment, c'est un vol vers Porto qui est annoncé, départ prévu à 9h. Ma foi, pourquoi pas, mais Madame risque de tirer la gueule si je pars dans l'autre sens.

photo dsc_0036

Les néerlandais sont tellement habitués à la pluie que, dès que le soleil commence à percer les nuages… Ils ferment tous les stores ! On se retrouve donc plongés dans la pénombre, avec en plus impossibilité de voir au dehors… Alors que si AMS a bien un point fort, c'est ses baies vitrées qui permettent d'admirer les aéronefs en tout genre. Mon niveau de déception est grand à ce moment !

photo dsc_0038

Tellement grand que je me réfugie dans la nourriture, avec ce sandwich récupéré lors de mon vol depuis Lyon… Après le sandwich au Beemster cheese with dutch mustard dressing, celui au Beemster cheese with mayo with Amsterdamse Uitjes, KLM est fière de vous présenter le sandwich au Beemster cheese with yoghurt sauce ! L'originalité des caterings européens en Y de la compagnie batave commence à diminuer fortement… J'attends avec impatience le Beemster cheese with wasabi and chili sauce, histoire de rire un peu en cabine.

photo dsc_0037

Une fois le sandwich avalé (pas mauvais mais je commence à être lassé du Beemster cheese, au cas où vous ne l'auriez pas saisi), je pars me promener un peu… Principalement parce qu'une alarme anti-intrusion s'est déclenchée suite à une mauvaise manip' d'une agente en porte, et que personne n'arrive à l'arrêter. Pour information, les alarmes anti-intrusion sont très bien audibles à AMS. J'en ai encore les oreilles qui sifflent.

Bref. Au cours de ma promenade, je trouverai notamment enfin un calendrier d'Amsterdam à ramener à ma vieille mère (Maman, si tu me lis, ne me frappe pas).

Une heure après, je suis de retour. Le vol pour Porto vient de quitter la porte C15, qui sert visiblement aussi de rangement pour les barres de repoussage.

photo dsc_0039

Les vols airBaltic partent maintenant tous des portes C, avec embarquement par passerelle, mais par contre, au lieu des 1h30 habituellement passée à AMS, les vols passent seulement 40 à 45 minutes au sol. Rotation plus courte, sans doute plus rentable pour airBaltic, mais un peu plus risquée pour la ponctualité au départ. Mais pas de soucis pour mon vol, puisqu'il arrive en porte à 9h26, avec quasiment 10 minutes d'avance…

Il est effectué par le 737-500 YL-BBE, acheté en 2004 par airBaltic à Air France, compagnie sur laquelle l'appareil a commencé sa carrière en 1998. Encore un ancien français !

Derrière l'appareil letton passe un de ses anciens frères, l'A319 F-GRHT qui vient d'arriver en provenance de Roissy, et qui a commencé sa carrière chez AF en 2001. Les deux se sont donc sans doute déjà croisés à de nombreuses reprises sur le tarmac parisien !

photo dsc_0041

Un couple à côté de moi se lève, et se dirige vers la porte… Puis s'en va plus loin. Mais trop tard, le mal est fait, et quelques secondes plus tard, il y a déjà une quinzaine de personnes qui font la queue pour mon vol alors que l'embarquement n'est pas annoncé. Les agents en porte auront beau diffuser une annonce demandant d'aller se rasseoir, c'est peine perdue. Comme j'étais déjà debout, je vais faire le mouton et me mettre dans la file (je n'ai pas envie d'attendre assis, et quitte à être debout, autant me réserver une place dans les coffres à bagages…).

Ça me permet de faire une photo de ce "tir groupé" que fait airBaltic, puisque les 3 vols du jour qui partent à 10h20 sont à trois portes voisines, C11 pour Tallinn en Boeing 737-300, C13 pour Riga en Bombardier CS300 et donc C15 pour Vilnius en Boeing 737-500… Quasiment toute la diversité de la flotte BT est représentée !

photo dsc_0043

Un peu avant 9h50, un agent en porte vient au début des files et annonce à haute voix le début de l'embarquement, en précisant d'utiliser les deux files, puisque la file prioritaire n'est pas utilisée chez airBaltic. Visiblement à AMS, utiliser le micro ne fait pas partie des coutumes, ça n'est pas la première fois que je vois des agents faire les annonces en criant plutôt qu'en prenant la sono…

Me voilà donc dans la passerelle, avec les hublots caractéristiques de Schiphol.

photo dsc_0045

L'instant porte, ou instant console de jeu by AvioBridge, c'est selon.

photo dsc_0047

L'accueil à bord est très souriant, je file à ma place, la 10C, que j'ai eu directement à l'enregistrement. Elle est située juste derrière mon rang habituel sur 737-500, soit le rang 9.

photo dsc_0048

Et comme le rang 9, le rang 10 dispose d'un pitch amélioré, issue de secours oblige.

photo dsc_0049

De plus, le siège de devant ne s'incline pas. Appréciable de ne pas se prendre inopinément un support de tablette dans le genou (vous savez, la chose que mon cher voisin du vol précédent a eu du mal à comprendre…).

photo dsc_0063

Le plafonnier est typique des 737…

photo dsc_0053

La pochette de siège contient le trio habituel magazine de bord, fiche de sécurité et doggy-bag.

photo dsc_0055

Comme d'habitude sur BT, la boucle de ceinture n'est pas siglée.

photo dsc_0060

Les équipes nettoyage n'ont pas chômé dans les 10 minutes qu'ils ont passé dans la cabine, la moquette est propre !

photo dsc_0051

Je profite de ne pas encore avoir de voisins pour tirer le portrait des oiseaux proches de nous, un 737-800 local qui s'apprête à partir pour Münich, tandis que derrière la passerelle se cache un CRJ1000 Air Nostrum qui réalise en ce moment des vols pour SAS, ici un vol vers Copenhague.

photo dsc_0050 - copie

Après 10 minutes, l'embarquement semble déjà terminé puisque plus personne n'arrive à bord à 10h. J'ai toutefois hérité d'un voisin en 10A. 10B reste libre, comme beaucoup de sièges dans l'appareil puisqu'il ne me semble pas complet à plus de 60-70% en Y. Une seule personne occupe la J.

A noter, même si ce n'est pas très visible sur la photo, un présentoir sur la paroi avant de l'appareil propose des cartes postales… Je voulais en prendre une à la sortie de l'appareil mais ça m'est totalement sorti de l'esprit ensuite…

photo dsc_0056 - copie

Effectivement, à 10h04, "Boarding completed, no need to count". Pas de comptage donc, mais une charmante hôtesse qui viendra nous expliquer en quelques mots les issues de secours. Je trouve toujours le discours "issue" d'airBaltic très light, il se résume à "Vous êtes assis à côté d'une issue de secours, en cas de nécessité, il faudra ouvrir l'issue sur ordre de l'équipage, consultez la notice de sécurité pour voir comment faire".

Nous nous exécutons donc, et regardons tous avec attention la safety card sous le regard observateur et bienveillant de l'hôtesse. Un peu l'impression d'être au CE2, en train de faire semblant de travailler pendant que la maîtresse regarde…

Le moment idéal pour vous présenter cette fameuse notice (bon, je n'ai pas fait la photo sous les yeux de l'hôtesse, je sais que ça peut attirer quelques questions depuis ma lecture d'un FR de l'ami Esteban, même si je ne suis pas sur une compagnie US…) :

photo dsc_0058

Les consignes pour l'ouverture de la sortie de secours sont au verso :

photo dsc_0059

Le passager en 10F semble avide de mettre en pratique ces connaissances nouvellement acquises et regarde attentivement la porte, allant même jusqu'à tendre la main vers la poignée… Heureusement il en restera là, je n'aurais que moyennement apprécié de voir mon vol retardé pour cause d'ouverture intempestive de sortie de secours.

Mon voisin est heureusement moins exubérant, puisqu'il dormira pendant quasiment tout le vol sans bouger de son siège.

photo dsc_0061

Comme sur mon précédent vol sur le 737-500 airBaltic ex-Air France, les coffres à bagages ne sont pas tous jeunes, et sont un peu capricieux puisqu'ils semblent se coincer souvent…

photo dsc_0062

Le commandant de bord prend la parole pour nous indiquer que nous patientons quelques minutes le temps de récupérer les documents de vol, et d'attendre des passagers. Curieux, puisque l'embarquement a été annoncé terminé… Il annonce également un temps de vol de 1h55. Finalement, pas de passager supplémentaire, et la porte de l'appareil est fermée à 10h17.

Dans la foulée, les hôtesses font leur show : Annonce de bienvenue sur un ton particulièrement enjoué voire même folâtre, et démonstrations de sécurité réalisées par deux hôtesses en synchronisation parfaite dans la "chorégraphie" avec un grand sourire.

Après cet intermède particulièrement sympathique et amusant, nous repoussons à 10h20, ponctualité au départ parfaite donc !

Comme je n'ai pas de voisin direct et que l'absence de siège 9A (enfin, il y a bien un siège 9A, mais à la place du 9B, bref) me donne un horizon assez dégagé, je tente de vous proposer quelques clichés des hublots depuis ma place côté couloir…

Nous sommes le premier des vols BT à partir, Riga et Tallinn sont encore en porte, bien que leurs nourrices les aient déjà quittés.

photo dsc_0065

La porte C15 n'est qu'à quelques centaines de mètres du seuil de la piste 24, active pour les décollages. Cependant, nous la snobons sans ménagement : la 24 a en effet déjà 4 ou 5 appareils en attente de décollage… Après 5 minutes de roulage (ce qui reste bien raisonnable pour un des plus grands aéroports au monde…), nous voici sur la 18L ! Je ne crois pas avoir déjà emprunté cette piste…

photo dsc_0066

Moteurs à pleine puissance sans stop, nous décollons à 10h29, avec vue au passage sur un long-courrier KLM que je serai bien incapable d'identifier, devant le centre de maintenance.

photo dsc_0067

Bye bye KLM-land… On se revoit dans un mois !

photo dsc_0068

Nous virons rapidement sur la gauche, alors que nous survolons Amstelveen, avant de passer la couche nuageuse… L'instant parfait pour vous présenter une énième fois ce magazine de bord. Mais quand on aime, on ne compte pas !

photo dsc_0070

La route du jour, et le réseau ouest d'airBaltic…

photo dsc_0072

Le réseau est, beaucoup plus réduit, mais qui propose quelques destinations intéressantes, comme Almaty…

photo dsc_0074

Le guide horaire que j'apprécie beaucoup !

photo dsc_0089

La flotte airBaltic est limitée, mais elle a le mérite d'être originale ! Entre modernité avec le CS300 et classicisme avec les 737-300 et 500… Dans cette flotte, seul le Q400 ne dénote pas dans le ciel européen finalement.

photo dsc_0092

Pour le reste, comme je l'avais déjà dit, le magazine n'est pas passionnant, et est principalement composé de publicités ou d'articles publicitaires. Seul article qui attire mon œil, celui-ci, sur Vienne… Une ville que j'apprécie particulièrement, malgré mes nombreux week-end passés là-bas l'année dernière pour aller voir Madame, je n'ai pas encore découvert tous les secrets de la capitale autrichienne… Ni les salons de l'aéroport !

photo dsc_0069

Le service payant commence, mais il n'a que moyennement de succès… L'occasion de sortir la tablette, même si je ne prendrais rien !

photo dsc_0083

Le "cale-gobelet" fait de la publicité pour le programme de fidélité de la compagnie.

photo dsc_0084

Continuons la revue de presse, avec cette fois les pages BoB et boutique…

Le croissant fourré salé, une abomination qui devrait être interdite par la Convention de Genève.

photo dsc_0075

Les boissons, avec le Riga Black Balsam, que j'aimerais beaucoup goûter !

photo dsc_0085

La partie boutique, avec certains objets dont je doute fortement de l'utilité (désolé pour le flou… Cela dit ce n'est guère passionnant !)

photo dsc_0086

Pour les avgeek peu regardant sur la qualité des produits, la maquette du CS300 est vendue 25€ !

photo dsc_0087

Une fois le trolley disparu du couloir, direction les WC, qui sont tout à fait propres.

photo dsc_0078

Contrairement à mon autre vol sur ancien 737-500 AF, ici, les panneaux sont en anglais uniquement, et pas traduit en français. Évitons de fumer !

photo dsc_0080

Une patère est présente.

photo dsc_0081

Votre serviteur (modérément) barbu !

photo dsc_0079

La cabine, parsemée à l'arrière et à moitié endormie… Sourire de l'hôtesse qui me voit faire la photo. L'équipage est vraiment agréable. Il ne reste pas cloîtré au fond de la cabine comme parfois, mais repasse régulièrement dans le couloir et est disponible.

Une antique lituanienne arrête une hôtesse pour demander quelle est la ville qu'elle vient d'apercevoir dans un trou parmi les nuages. Cette dernière part aussitôt dans le cockpit se renseigner, puis revient avec la réponse, que je n'entendrai malheureusement pas !

photo dsc_0082

Un peu trop jouasse avec mon nouveau téléphone, je tente le zoom pour prendre en photo un appareil qui nous double. Je n'avais guère d'espoir de faire quoique ce soit de visible, rassurez-vous. Pour information, il s'agit d'un 787 British Airways qui fonce vers Moscou DME.

photo dsc_0090

Le cockpit fait alors une annonce, plus ou moins inaudible. Je comprendrai juste que la descente débutera dans quelques minutes et que nous atterrirons dans 35 minutes. Quelques minutes plus tard, le manteau nuageux commence à laisser apparaitre quelques trous… Dommage, nous faisons route un peu trop au sud pour apercevoir Kaliningrad.

photo dsc_0093

La descente débute juste avant 13 heures, après une descente à un pallier inférieur quelques minutes plus tôt. Le sol refait son apparition seulement quelques minutes avant l'atterrissage, alors que nous virons vers le nord au dessus de Papiškės.

photo dsc_0094

Le sol se rapproche… Seuls les toits rouges donnent quelques touches de couleurs dans ce paysage bien terne, le printemps n'est pas encore arrivé ici.

photo dsc_0097

Nous touchons le sol à 13h20. Je déclenche trop tard pour vous montrer les maisons qui sont très proches du taxiway, à quelques dizaines de mètres seulement… Ça ne doit pas être des plus calmes ! Par le hublot de la sortie de secours, un Airbus de la jeune compagnie moldave FlyOne, que je ne connaissais pas auparavant.

photo dsc_0098

Plus original sous nos latitudes, un A320 de la compagnie cambodgienne Sky Angkor Airlines ! Il est arrivé à Vilnius mi-mars 2016. Il était en fait loué à cette compagnie par Small Planet Airlines, l'appareil est donc juste revenu sur son aéroport d'origine, peut-être en fin de leasing.

photo dsc_0099

Nous arrivons en porte à 13h24, avec 16 minutes d'avance. Le débarquement est rapide, ce qui me permet de repasser à des photos "un peu" plus agréables à regarder… Une baie vitrée permet d'immortaliser mon appareil du jour, du moins l'arrière… Derrière lui, un A320 Lufthansa qui est arrivé peu avant en provenance de Lufthansa.

photo dsc_0100

Au parking derrière, un Embraer 190 d'UIA, un Bombardier de Nordica, l'A320 de FlyOne et un A320 de Wizzair.

photo dsc_0101

Allez, suffit le spotting, je reprends mon chemin, Madame m'attends ! La passerelle mobile est suivie d'une passerelle "en dur".

photo dsc_0103

On arrive dans le terminal, qui est bien calme…

photo dsc_0104

La sortie, c'est par ici !

photo dsc_0105

Au détour d'un virage, une autre baie vitrée avec moins de reflets me permet de tirer à nouveau le portrait d'YL-BBE.

photo dsc_0106

Le cheminement d'arrivée est bien indiqué, mais est aussi bien tortueux ! Direction l'étage inférieur…

photo dsc_0107

Seconde dose de portes anti-retours

photo dsc_0108

Et nous voilà dans la salle de livraisons des bagages. C'est propre, grâce à la dame à gauche :)

photo dsc_0109

Sortie landside, je découvre la salle d'arrivée dans l'ancien terminal de l'aéroport. Je suis tellement en extase devant ce terminal que ce sont les premiers mots que je dirais à Madame, qui m'attends dans un coin !

photo dsc_0110

Sublime, non ? En tout cas, moi je suis fan… Bien loin des aéroports modernes, certes très beaux architecturalement, mais un peu sans âme…

photo dsc_0112

Direction le centre-ville, le bus express 88 part dans quelques minutes et nous déposera en moins de vingt minutes juste devant notre hôtel, le Novotel Vilnius Centre !

photo dsc_0113

On ne peut pas dire que la vue de ce côté soit charmante…

photo dsc_0114

Ah, une fois partis, c'est mieux niveau vue ! Je vous ai déjà dit que j'aimais cet aéroport ?

photo dsc_0116

A côté, le bâtiment avec la tour de contrôle est un chouïa plus récent !

photo dsc_0117

Et… C'est ici que je vous laisse ! On retrouve dans quelques jours pour le retour, ma découverte de Brussels Airlines, et un petit bonus sur Vilnius probablement.

La trace radar du vol :

photo 2018-04-11 21_38_09-air baltic flight bt610 - flightradar24

A bientôt, n'hésitez pas à commenter !
Afficher la suite

Verdict

Air Baltic

7.8/10
Cabine8.0
Equipage10.0
Divertissements6.0
Carte payante7.0

Amsterdam - AMS

8.4/10
Fluidité9.0
Accès8.5
Services8.0
Propreté8.0

Vilnius - VNO

8.3/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services7.0
Propreté8.0

Conclusion

Encore un vol sur airBaltic, particulièrement agréable cette fois-ci (non pas que j'en ai eu de désagréables, cela dit). Un équipage au top, même si je n'ai que peu interagi avec eux, un appareil confortable que j'aime énormément, ponctualité plus que parfaite puisqu'en avance... Le BoB n'est pas convainquant, encore une fois, mais c'est bien là le seul défaut de ce vol low-cost.

De plus, l'ambiance à bord était particulièrement calme, avec des passagers silencieux (ou endormis), aucun bruit autre que les réacteurs... Bref, un vrai moment de détente en plein ciel comme je les aime.

L'aéroport d'Amsterdam était plus agréable que d'habitude, avec mon arrivée plus tôt j'ai pu re-découvrir l'aéroport dans le calme...

Celui de Vilnius est assez efficace aussi, le circuit des arrivées est plutôt rapide même si très tortueux. Mention spéciale pour l'architecture soviétique du terminal...

Détail de la notation :

airBaltic :
Cabine : Pas de voisin direct, un siège en issue de secours sans avoir à payer ou même à demander en porte, l'assise est confortable, le tout est propre, dans un environnement un peu vintage que j'apprécie. 8.
Équipage : Le cockpit a donné les informations nécessaires, quant à l'équipage commercial, il était vraiment très bon, avec ce mini show au départ, et ensuite un réel professionnalisme et une vraie bienveillance envers les passagers. 10.
Divertissements : L'habituel point faible d'airBaltic. Mis à part sur le CS300, avec les écrans de géovision, il n'y a pas grand chose à faire, le magazine de bord que j'aime bien feuilleter sur beaucoup d'autres compagnies n'est là pas vraiment intéressant. 6.
Restauration : Un BoB assez moyen... La note est réhaussée avec le service airBalticMeal qui n'est plus à présenter, mais que je n'ai toujours pas testé. 7.

AMS :
Fluidité : Un peu de marche pour rallier mes deux portes, mais rien de dérangeant (pour moi qui suit bien portant du moins). Toujours pas fan de la signalétique par contre, pas des plus lisibles... 9.
Accès : En correspondance, donc je met la moyenne des autres notes. 8,5.
Services : J'ai trouvé un calendrier ! Sinon, AMS propose beaucoup de choses, dont un bon Wifi... Dommage d'être assez impersonnel et "laid" niveau design, tout est purement utilitaire. Je pinaille, je sais. 8.
Propreté : Pour une fois, pas grand chose à redire sur la propreté à AMS, comme quoi, ça arrive ! 8.

VNO :
Fluidité : Parcours d'arrivée fluide et assez rapide, mais tortueux. Un peu moins bien indiqué côté landside (je dis ça uniquement parce que je suis parti dans le mauvais sens...) 9.
Accès : La desserte en bus vers le centre est bonne, à un tarif très bon, 1€ pour les adultes, 0,50€ pour les étudiants comme Madame. En 10 minutes au sud de la vieille ville, en 20 minutes au nord, le bus 88 est un très bon choix. Liaison en train également mais moins régulières. 9.
Services : Pas beaucoup de choses, surtout dans la partie arrivées... 7.
Propreté : VNO est assez propre, sanitaires un peu en deçà. 8.

Sur le même sujet

18 Commentaires

  • Comment 441068 by
    Kilmarnock SILVER 4755 Commentaires

    Merci pour ce 1er FR d'un nouveau routing Robin!
    Ahhh... encore des pax français relous et râleurs au départ de LYS... c'est la mode là bas ou quoi? :p
    Sympa de revoir le B737-500, beaucoup plus rare maintenant depuis que LH s'en ait séparé.
    Je pense que l'avion KLM devant le centre de maintenance est un 747 ;)
    J'adore les pages Avgeeks de BT, avec en bonus tout les horaires de la cie... j'y resterai plusieurs heures devant!
    Dommage que ton voisin n'a pratiquement fait que de dormir, il aurait limite pu échanger avec toi :)
    PNCs agréables sur ce vol, et arrivée avec un peu d'avance.
    A bientôt pour la suite!

    • Comment 441076 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1896 Commentaires

      Salut Benjamin ! Merci pour le commentaire :)

      Je ne sais pas ce qu'ils ont par chez moi, mais entre les récents déboires de F-OITN, et mes nombreux vols à côté de lourdauds... On a un bon stock de relous quoi ^^

      Ils commencent à se faire rares oui, d'autant plus que vu la capacité d'emport plus réduite du 737-500, ils sont encore moins intéressants pour les compagnies maintenant, vu leur consommation de carburant...

      Je n'arrive pas à voir dans l'amas de pixels s'il y a une bosse, mais tu as sans doute raison ^^

      BT sait intéresser les avgeek ! Dommage que ça soit quasiment les seuls pages intéressantes du magazine...

      Au moins il ne s'est pas battu avec quelqu'un, c'est déjà ça ! Et avec l'absence de voisin en B, je voyais bien par le hublot au final... C'est seulement pour les photos que ça gêne un peu plus.

      PNC vraiment bons, toujours agréable de voyager dans ces conditions !

      A bientôt ;)

  • Comment 441073 by
    Chevelan GOLD 13468 Commentaires

    Salut Robin

    Comment ça un réveil trop matinal pour aller rejoindre sa douce, je n'en n'aurai pas dormi de la nuit ^^
    Un bon vol à bord de ce B737-500 qui se fait de plus en plus rare...
    On notera le sourire complice, (photos) de la PNC

    Merci pour le partage, à bientôt

    • Comment 441077 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1896 Commentaires

      Salut Hervé !

      J'ai très peu dormi de toute façon, c'est toujours comme ça quand je dois partir tôt le matin... Mais après Madame n'est pas contente car je ne suis pas en forme pour visiter la ville ^^

      Bon vol sur un vieil appareil rare, avec des PNC nettement moins vieilles mais tout aussi agréables ! Des vols low-cost de la sorte, j'en redemande :)

      A bientôt, merci pour le commentaire !

  • Comment 441074 by
    AirBretzel TEAM GOLD 6582 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR.
    Vol de préacheminement : deux voisins franchouillards.
    Crown Lounge : bientôt cet endroit mythique sera accessible => le saint graal.
    A bord l’ambiance est tranquille lorsque tout les passagers somnolent.
    Pas de tentative du BOB ?
    Je suis d’accord sur le charme de l’aéroport, on penserait plus à une gare ferroviaire.
    A bientôt

    • Comment 441085 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1896 Commentaires

      Hello Valérie, merci pour le commentaire :)

      C'était le cliché parfait des français casse-pieds, râleurs, etc... Déprimant !
      Le Crown Lounge, LE salon à visiter, comme le Patio à LYS... ^^

      Ambiance tranquille, propice à la détente, de quoi oublier toute la semaine de travail et se mettre dans un état d'esprit "week-end" !

      Pas d'achat au BoB, avec un réveil aussi tôt, je n'avais pas envie de manger (en théorie je devrais, mais mon corps est des plus étranges). Je vais tenter l'achat de repas pré-commandé sur mon prochain vol, où le réveil est plus doux !

      Effectivement, on dirait une belle gare... Dommage que le bâtiment soit devenu beaucoup trop petit, l'agrandissement réalisé n'est pas des plus agréables lui.

      A bientôt !

  • Comment 441080 by
    Christian Gerber 2 440 Commentaires

    Pour ta gouverne, le crémant est remplacé par un espagnol qui ferait passer le pire Verdon pour un Ruynart...

  • Comment 441087 by
    mogoy GOLD 10200 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR.

    Un bel horaire de la muerte, mais que ne ferait-on pour rejoindre sa douce et tendre.
    Merci de ne pas avoir reporté le FR des franchouillards bidonnons, personne n’a demandé à être remboursé quand même ?

    « A moi le crémant de Limoux et les pâtes trop cuites !.. » yeehaaa ! Champagne…. errh non justement.

    « Dommage car derrière les parois vitrées, le salon apparait quasiment vide » selon Okapi ce sont justement les copax qui présentent le plus d’intérêt. Entre les bécoteurs et le pervers.
    « en ne prenant pas le trottoir roulant qui mène aux portes C… » ouarf ! Evite les correspondances à FRA, alors !

    Toutes ces formules au beemster ne font pas une belle publicité à ce fromage s’il faut systématiquement un additif pour le magnifier. Vous avez dit savonnette ?

    « ne me frappe pas » et sinon il y a un numéro vert pour l’enfance maltraitée.

    « Ni les salons de l'aéroport ! » tu ne perds rien !

    "Le croissant fourré salé, une abomination qui devrait être interdite par la Convention de Genève. » le sert-on aux prisonniers de guerre dans quelque contrée barbare ?

    • Comment 441092 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1896 Commentaires

      Merci pour le commentaire Quentin.

      Au niveau horaire, tu fais bien pire que moi, donc je relativise...

      Figure toi que le voisin qui voulait frapper celui de derrière a dit qu'il allait écrire une réclamation... Pas certain que KLM accède à sa demande toutefois.

      "selon Okapi ce sont justement les copax qui présentent le plus d’intérêt" => Je trouve aussi d'habitude, mais j'avais eu ma dose de copax pour la journée.

      FRA, ça n'est pas encore au programme... Et je ne suis pas impatient d'y mettre les pieds. Lire les FR de Chevelan me suffit !

      J'ai un doute sur la qualité du Beemster que KLM met dans ses sandwichs... Heureusement que les sauces sont présentes, sinon ça sentirait surtout le sandwich au pain.

      Fort heureusement, je cours suffisamment vite pour éviter les mandales quand je taquine Maman Kethu !

      Je sais bien, mais j'ai un faible pour les salons pourris ! En plus j'aurais pu y avoir accès, j'ai déjà pris un vol OS en J au départ de VIE... Mais j'avais tellement l'habitude d'être en Y que j'ai oublié d'aller visiter le salon. Mon plus grand échec !

      Je suppose que le servir à des prisonniers français relèverait de la torture en tout cas !

      A bientôt !

  • Comment 441122 by
    Benoit75008 GOLD 7336 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR,
    Une cabine avec un pitch agreable mais un BoB moyennement interessant si on ne prend pas un menu a la carte.

    L aeroport de Vilnius m a toujours fait penser a un hall de gare!

    Bon weekend et a bientot!

    • Comment 441248 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1896 Commentaires

      Hello Benoit !

      Bon pitch en issue au moins... Au final je n'ai eu que des issues sur mes vols en 737-500 BT, donc je ne sais toujours pas à quoi ressemble le pitch "normal" ^^
      BoB décevant, mais comme je n'avais guère faim...

      Effectivement, ça ressemble bien à une gare ^^

      A bientôt !

  • Comment 441169 by
    Esteban TEAM GOLD 11659 Commentaires

    Merci Robin pour le partage !

    Un nouveau vol vers la Baltique avec un routing un peu plus sage pour rentrer à l'heure. Merci pour la petite dédicace photo de la carte de sécurité.

    Clairement le BOB est loin, à des années lumières même du service de pré-commande.

    Hâte de voir le retour avec un peu plus sur VNO !

    A bientôt !

    • Comment 441249 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1896 Commentaires

      Salut Stephan, merci pour le com' ;)

      Mes destinations sont peu variées, mais mes routings sont plus originaux eux ! Mais de rien, je me méfie un peu plus quand je fais ce genre de photos grâce à ton FR :P
      La prochaine fois si tout va bien je parlerai du service de pré-commande ! Ca changera un peu :)

      Le retour proposera un peu plus de clichés sur VNO, surtout sur l'extension moderne... ;)

      A bientôt !

  • Comment 441590 by
    sconnie83 GOLD 2113 Commentaires

    Merci pour ce FR sur un appareil que l'on ne voit plus beaucoup !
    Schiphol n'est sans doute pas l'aéroport le plus agréable mais il a au moins l'avantage de n'avoir qu'un seul terminal.
    A bord l'avion fait son âge même si les sièges sont modernes.
    Original et pratique le guide horaire dans la revue, cela n'est cependant possible que pour les petites compagnies.
    Un Bob avec des prix qui semblent assez élevés.
    A bientôt !

    • Comment 441600 by
      Kethu SILVER AUTEUR 1896 Commentaires

      Merci pour le com' !

      Effectivement, Schiphol est quand même bien mieux que CDG par exemple... Pas besoin de repasser des PIF à chaque correspondance ou presque :)

      L'appareil ne se fait plus tout jeune oui, il est probablement dans ses dernières années (du moins en Europe)...

      Effectivement, le guide horaire chez Air France ou Lufthansa, ça demanderait un magazine à part entière ^^

      Les tarifs sont un peu élevés oui, c'est loin d'être le BoB le plus intéressant d'Europe...

      A bientôt :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.