Avis du vol Air France Budapest Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1295
Classe Economique
Siege 11F
Avion Airbus A321
Temps de vol 02:20
Décollage 19 Mai 18, 17:15
Arrivée à 19 Mai 18, 19:35
AF   #23 sur 74 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5232 avis
bonvoyage
Par 580
Publié le 13 juillet 2018
Bonjour à tous et merci d’avoir cliqué sur mon 50ème FR !
Evidemment, j’aurais voulu proposer un vol qui fasse plus rêver plutôt que ce modeste MC en Europe, mais tant pis.
Je termine donc pour ce 50ème de rattraper mon retard avec le retour de cet A/R sur BUD ; vous pourrez retrouver le segment aller ici

Au lendemain des deux jours de grève du 17/18 mai, AF me propose de nouveau de changer mon vol une fois la grève terminée, ce qui est très pratique.

J’arrive à l’aéroport grâce à un taxi qui me dépose sur le parking…

photo fr20180419-151-af1295

…juste devant les trolleys à bagages….

photo fr20180419-148-af1295

…qui nécessitent de débourser un euro, ce que je ne ferai pas.

photo fr20180419-150-af1295

Il faut ensuite gravir ces quelques marches…

photo fr20180419-149-af1295

…pour dire bonjour à la Hongrie une dernière fois.

photo fr20180419-152-af1295

Je pénètre donc dans le terminal.

photo fr20180419-153-af1295

Il y a pas mal de monde

photo fr20180419-154-af1295

Moins dans ces commerces…

photo fr20180419-155-af1295photo fr20180419-156-af1295

Le check-in est de ce côté

photo fr20180419-157-af1295

Il y a du monde, mais c’est acceptable.

photo fr20180419-158-af1295

On peut s’enregistrer sur l’une de ces bornes.

photo fr20180419-159-af1295

Elle me propose de débourser 5600 HUF pour un siège Plus, dont l’image montre ceux du 787 d’AF.

photo fr20180419-160-af1295

La compagnie me rappelle une dernière fois le parcours à effectuer jusqu’à l’embarquement.

photo fr20180419-161-af1295

Si l’on monte en haut, on peut prendre des images floues de la zone inférieure.

photo fr20180419-162-af1295

Il est possible également d’aller à la terrasse de spotting, ce que je n’ai malheureusement pas fait.

photo fr20180419-163-af1295

Je passe rapidement le PIF qui n’aura pris que 10 minutes ; en attendant, mon vol fait figure d’exception puisqu’on ne sait pas quand l’annonce de la porte d’embarquement sera faite.

photo fr20180419-164-af1295

Une fois le PIF passé, la zone est bien plus belle et lumineuse.

photo fr20180419-165-af1295

Et les trolleys, eux, ne nécessitent plus de débourser un euro.

photo fr20180419-166-af1295

Peut-être qu’en économisant un tout petit peu…

photo fr20180419-167-af1295

…on s’offrira une bouteille d’eau au duty free de BUD…

photo fr20180419-169-af1295

Une fois avoir passé la zone des tentations, on accèdera à la salle d’embarquement.

photo fr20180419-001-af1295

On croisera cette TV Oled de chez LG que je n’achèterai pas ; heureusement qu’on n’a droit qu’à l’image et pas au son :)

photo fr20180419-002-af1295

Tout autour, on accède aux portes d’embarquement les plus lointaines.

photo fr20180419-003-af1295

Il y a encore des boutiques en tous genres.

photo fr20180419-004-af1295

Devant, le panneau est coupé en deux par les travaux

photo fr20180419-005-af1295

En avançant, on tombe de nouveau sur des publicités, pour le Galaxy S9 cette fois-ci.

photo fr20180419-006-af1295

Les fan de spotting pourront le faire grâce aux vitres qui sont propres et une vue (presque) dégagés sur les parkings.

photo fr20180419-007-af1295

En continuant à avancer, ce sont d’autres portes qui sont encore plus éloignées.

photo fr20180419-008-af1295

Au loin, on aperçoit un 738 de Ryanair.

photo fr20180419-009-af1295

En attendant, il reste beaucoup de temps, puisque la porte ne sera annoncée que dans une heure et demie… voire plus, puisqu’en consultant FR24, on observe que le vol entrant est en retard et qu’un retard similaire est à prévoir sur mon vol.

photo fr20180419-010-af1295

Dehors, un 737 de Ryanair (peut-être le même, qui sait) roule.

photo fr20180419-011-af1295

En faisant demi-tour, on retombe sur le panneau coupé en deux.

photo fr20180419-012-af1295

En allant de ce côté, on se dirige vers les portes B

photo fr20180419-013-af1295

Il faut, pour y aller, de nouveau passer par la grande salle…

photo fr20180419-014-af1295

…qui est toujours très animée.

photo fr20180419-015-af1295

Au loin, c’est un concurrent au S9+ (et qui ne se cache pas de le dire) qui fait sa pub.

photo fr20180419-016-af1295

Là aussi, on a une vue dégagée sur le parking, mais vide ici.

photo fr20180419-017-af1295

Ah, non, au loin est stationné un 320 qatari.

photo fr20180419-018-af1295

BUD affiche fièrement ses prix obtenus en 2016 et 2017

photo fr20180419-019-af1295

C’est peut-être pour cela qu’il y a autant de vols ;)

photo fr20180419-020-af1295

Et peut-être aussi la raison pour laquelle il y a autant de produits commerciaux exposés…

photo fr20180419-021-af1295

Une banque chinoise fait également sa publicité au-dessus d’un fast-food.

photo fr20180419-022-af1295

Si l’on monte par les escaliers ou les escaliers mécaniques, on peut avoir une belle vue de cette salle pleine de monde.

photo fr20180419-023-af1295

En haut, il y a bien plus d’endroits pour se restaurer.

photo fr20180419-024-af1295

Comme il ne faut pas que cela se fasse trop longuement non plus, des FIDS sont placés au-dessus des PAX pour qu’ils n’oublient pas d’embarquer.

photo fr20180419-025-af1295

Dans un coin de l’étage supérieur est aménagé un salon…

photo fr20180419-026-af1295

Celui-ci est partenaire d’à peu près toutes les compagnies qui viennent ici.

photo fr20180419-027-af1295

Par exemple, Air France, KLM et Delta…

photo fr20180419-028-af1295

…cohabitent avec Air China ou encore Finnair.

photo fr20180419-029-af1295

En descendant, on observe que Mercedes-Benz fait aussi profiter ses futurs clients de ses innovations.

photo fr20180419-030-af1295

Il s’agit de tester le confort de ses sièges (et la puissance de son smartphone ?)

photo fr20180419-031-af1295

On voit que Samsung est un partenaire de choix pour BUD.

photo fr20180419-032-af1295

Le but est ici de promouvoir leur S9+

photo fr20180419-033-af1295

Il faut bien de l’argent à l’aéroport pour refaire le sol du terminal ^^

photo fr20180419-037-af1295

Dans un terminal aussi lumineux que celui-ci, on a peut-être besoin de lunettes de soleil pour ne pas être ébloui…

photo fr20180419-038-af1295

Puisqu’on vous disait que le sol était en train d’être refait

photo fr20180419-039-af1295

Pour l’instant, il reste toujours du temps avant l’annonce de la porte.

photo fr20180419-040-af1295

On peut donc faire un peu de spotting avec, par exemple, ce 320 U2

photo fr20180419-042-af1295photo fr20180419-045-af1295

On continue avec ce 737 Smartwings.

photo fr20180419-043-af1295

Devant lui, il y a un autre A320 U2

photo fr20180419-046-af1295

Au loin, un 320 Wizz vient d’arriver…

photo fr20180419-048-af1295

Alors qu’un cousin de chez Iberia repousse.

photo fr20180419-050-af1295

Ici, les passerelles ne sont pas vitrées, dommage.

photo fr20180419-049-af1295

Comme il me reste du temps, je me connecte au réseau wifi qui offre 120 minutes d’utilisation.
Le processus est simple, il s’agit juste de donner son nom et son adresse mail.

photo free wifi bud

Bon, par contre, il vaut mieux que l’ouverture de session ne dure pas 120 minutes, parce que ça ne me laisse pas beaucoup de temps, là.

photo free wifi bud slow

Au moins, le wifi marche plutôt bien, sa vitesse ne fait pas rêver mais ça fait le job. Le temps passe vite et il ne reste plus que 5 minutes avant l’annonce de la porte d’embarquement.

photo fr20180419-053-af1295

L’écran du FIDS ne peut être classé dans aucune de ces catégories de déchets.

photo fr20180419-054-af1295

KLM est arrivé à BUD

photo fr20180419-055-af1295

Youpi, on a enfin la porte : ce sera en A7

photo fr20180419-056-af1295

Voici la bête qui vient d’arriver.

photo fr20180419-057-af1295

Rapidement, la file se crée pour l’embarquement.

photo fr20180419-058-af1295

Celui-ci commence très vite dans un des jetbridge aveugles de BUD

photo fr20180419-059-af1295

Fuselage shot qui prouve que c’est bien un A321 qui effectuera le vol.

photo fr20180419-060-af1295

La porte que j’ai mal cadrée.

photo fr20180419-061-af1295

Sans surprise, la cabine est la même qu’à l’aller, à ceci près qu’elle est beaucoup plus grande.

photo fr20180419-062-af1295

Etant donné que les hublots à mon siège sont décalés, vous avez droit à deux tests hublot, l’un réussi…

photo fr20180419-063-af1295

L’autre non.

photo fr20180419-064-af1295

Le PSU est classique pour un 321.

photo fr20180419-065-af1295

Au loin, on devine un autre A32X compatriote, qui, lui, est à l’heure.

photo fr20180419-066-af1295

La fiche de sécurité est bien à sa place avec même un invité !

photo fr20180419-067-af1295

C’est une serviette rafraîchissante plus très fraîche déjà utilisée lors d’un vol antérieur.

photo fr20180419-068-af1295

Voici le recto et le verso de cette fameuse fiche.

photo fr20180419-069-af1295photo fr20180419-070-af1295

Rapidement, le repoussage se fait.

photo fr20180419-072-af1295

Au revoir à l’aéroport tout en verre de Budapest.

photo fr20180419-073-af1295

Au loin le 318 d’AF se prépare pour son vol.

photo fr20180419-074-af1295

LH fait la promotion de *A sur cet A320

photo fr20180419-075-af1295

Celui de QR, lui, s’apprête à décoller.

photo fr20180419-076-af1295

Peu d’avions au contact en ce moment

photo fr20180419-077-af1295

Tiens, un véhicule « follow me »

photo fr20180419-078-af1295

En chemin, des spotters immortalisent la scène.

photo fr20180419-081-af1295

Si, si, je vous assure qu'ils nous prennent en photo

photo fr20180419-081-af1295 2

Rapidement, nous décollons.

photo fr20180419-082-af1295photo fr20180419-083-af1295

Quelques vues aériennes.



Puis, rapide passage aux commodités lesquelles n’ont pas eu droit à un rétrofit comme sur le 320 du vol aller.

photo fr20180419-091-af1295

Il reste toujours du papier.

photo fr20180419-092-af1295

Il reste aussi de la « crème lavante pour les mains »

photo fr20180419-093-af1295

En attendant, le service a débuté.

photo fr20180419-094-af1295

La peinture ne fait pas très "clean" sur l’aile de l’Airbus.

photo fr20180419-095-af1295

Mais, l’hippocampe ailé est toujours aussi impeccable sur le moteur.

photo fr20180419-096-af1295

Normal, puisqu’on n’a pas droit d’y toucher ;)

photo fr20180419-107-af1295

Au loin, je tente un air to air.

photo fr20180419-099-af1295

En diminuant le temps de pause, on arrive à voir plus net.

photo fr20180419-100-af1295

En diminuant la sensibilité en même temps, on n’y voit plus rien.

photo fr20180419-101-af1295

Évidemment, il faut cropper l'image pour se rendre compte qu'il s'agit d'un A388 EK

photo fr20180419-100-af1295crop

Le winglet

photo fr20180419-109-af1295

Le problème de modifier les réglages pour obtenir un meilleur résultat pour une scène en particulier est d’oublier qu’on y est passé quelques instants auparavant.
Voici donc le catering que l’on ne voit pas à cause des réglages du air-to-air.

photo fr20180419-112-af1295

La dernière fois que, j’avais pris le sandwich au jambon, changeons donc pour un « Tomate-Fromage frais-origan » . Les propositions étaient toujours les mêmes : jambon ou fromage ; encore une fois, je trouve dommage de ne pas proposer des choix différents entre l'aller et le retour.
Bon, quand on après un très lourd traitement d'image, on arrive à voir "en gros" ce qui est proposé.

photo fr20180419-112-af1295 - copieretouch

C’est pareil pour l’autopsie du sandwich en question : si je n’avais retouché la photo, vous auriez eu droit à ceci :

photo fr20180419-113-af1295

Même si le résultat est moche, on arrive quand même à voir que ce que contient ce sandwich ne fait pas rêver : ce sont 2 ou 3 bouts de tomates qui se battent en duel dans une pâte dont la quantité n'est pas très généreuse (mais ça, on ne le voit pas sur la photo)

photo fr20180419-113-af1295 - copieretouch

Évidemment, je me suis rendu compte immédiatement de mon stupide oubli, et l'ai corrigée rapidement pour vous proposer la photo des déchets qui peuvent prendre place dans le porte-gobelet rond du siège.

photo fr20180419-116-af1295

J’allais oublier de prendre en photo la têtière aux couleurs d’AF.

photo fr20180419-117-af1295

D’ailleurs, notez que ma liseuse est HS

photo fr20180419-118-af1295

Très rapidement, la descente commence.

photo fr20180419-119-af1295

L’éclairage est réduit.

photo fr20180419-120-af1295

On s’approche.

photo fr20180419-121-af1295

Les volets sont déployés.

photo fr20180419-122-af1295

VOR ?

photo fr20180419-123-af1295

Un 77W d’Air Austral devant un 319 AF

photo fr20180419-124-af1295

On touche le sol à 19h46.

photo fr20180419-126-af1295

Au loin, les LC se préparent pour leurs vols du soir. Là, ce sont AF et tous leurs amis Skyteam

photo fr20180419-127-af1295photo fr20180419-128-af1295

Ici, ce sont CX et Ethiopian qui partent dans des avions de la nouvelle génération que sont le 787 et l’A350

photo fr20180419-129-af1295

Ce 319 AF, lui, roule tranquillement.

photo fr20180419-131-af1295

Alors que ces babybus locaux se reposent au parking.

photo fr20180419-132-af1295photo fr20180419-133-af1295

Bienvenue au royaume d’AF et de Joon.

photo fr20180419-134-af1295photo fr20180419-135-af1295

Et de KLM aussi.

photo fr20180419-136-af1295

On se parque à côté de cet A319 d’AF

photo fr20180419-137-af1295

La prise USB est toujours allumée.

photo fr20180419-138-af1295

Dernière vue de la cabine…

photo fr20180419-139-af1295

…et de l'avion

photo fr20180419-141-af1295

La passerelle est aussi anti-spotter pour les passagers qui débarquent…

photo fr20180419-140-af1295

…que pour les pax qui attendent à l'aéroport en raison de la construction des passerelles.

photo fr20180419-142-af1295

Merci de m'avoir empêché de spotter cet airbus…

photo fr20180419-144-af1295

Les PAX aux départs n'ont pas laissé tomber leurs affaires

photo fr20180419-145-af1295

J'ai eu de la chance avec les grèves AF en y échappant à 1 jour près, mais pas à celles de la SNCF, il faudra laisser tomber le RER aujourd'hui.

photo fr20180419-146-af1295photo fr20180419-147-af1295flou

Merci d'avoir lu ce 50ème FR, pas de bonus aujourd'hui, mais le vrai bonus sera le prochain FR ! (Teaser : le routing sera un condensé de 9 vols en 4 ou 4 vols en 9)

A très vite :)
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.8/10
Cabine8.5
Equipage7.5
Divertissements8.5
Restauration6.5

Budapest - BUD

8.9/10
Fluidité9.0
Accès8.5
Services8.5
Propreté9.5

Paris - CDG

8.0/10
Fluidité9.0
Accès5.5
Services8.5
Propreté9.0

Conclusion

Un vol agréable avec AF,
Une cabine sympathique et relativement propre malgré la serviette rafraichissante traînant dans la pochette
Un équipage qui fait le job.
La prise USB individuelle ainsi que l'application permettent de faire passer le temps déjà pas très long.
Le catering, lui, bien que plutôt qualitatif, est très léger pour un vol de cette durée (et encore désolé pour les photos), avec en plus les mêmes choix qu'à l'aller.

BUD est très beau et très propre, dommage pour les trolleys à bagages payants...

La note d'accès de CDG prend un coup à cause de la (l'une des) grève(s) de la SNCF, mais l'aéroport n'y est pour rien.

Informations sur la ligne Budapest (BUD) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 22 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Budapest (BUD) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 19 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.