Avis du vol CSA Prague Skopje en classe Economique

Compagnie CSA
Vol OK 846
Classe Economique
Siege 3F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:55
Décollage 28 Jui 18, 23:40
Arrivée à 29 Jui 18, 01:35
OK   #102 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 42 avis
LGaddict
Par 627
Publié le 18 juillet 2018
Après une longue absence en termes de FR (mais non d'activités FR vu la préparation parfois laborieuse de la rencontre d'Amsterdam ;-), me voici de retour avec un petit saut-surprise dans les Balkans, quelques petites vacances avant les grandes, histoire de décompresser après un mois de Juin bien tendu (préparation puis animation de la Rencontre FR amstellodamoise, suivie d'un examen pro 3 jours plus tard).


1. Contexte

Le but principal de ce saut, c'était de poser le pied en ARYM (Ancienne République Yougoslave de Macédoine), qui en vertu d'un accord très récent avec la Grèce va désormais s'appeler Macédoine-Nord, mettant un terme à un contentieux de plus d'un quart de siècle entre les deux états. Un vieux projet, que j'avais du plusieurs fois reporter pour des raisons diverses (santé, travail, problèmes aux frontières de ce pays lors de la crise migratoire de 2015-2016…).

Mais pour y aller, la chose n'est pas si simple, car depuis la faillite du transporteur national macédonien MAT en 2009, la desserte de SKP s'est singulièrement réduite, laissant la part belle à Wizzair qui y a ouvert une base, mais pour des vols souvent très chèrement tarifés (rarement moins que 159€ en Aller Simple, sans la moindre fioriture…).

Qu'importe, CSA exploite une ligne saisonnière PRG-SKP, qui auparavant l'était en ATR-42/72, mais à présent en A319 en cette saison 2018. Et avec, du moins sur le papier, des possibilités de surclassement intéressantes (et d'autant plus que les prestations en J sur vols courts chez OK viennent d'être notablement revues à la hausse), je dis bien sur le papier, vous verrez pourquoi plus tard…

Et comme j'avais quelques petites choses à faire (et à voir) dans la capitale tchèque, ça ne pouvait que bien tomber ;-)

Intérêt de ce vol pour FR:

- Le salon Mastercard VIP de PRG n' a été reporté que une seule fois, assez succinctement

- SKP n'a été reporté que une seule fois

- PRG-SKP n'a jamais été reporté

Et accessoirement, on relie la capitale du pays d'Europe Centrale et Orientale le plus riche et considéré comme le plus occidental (avec la Slovénie) à celle d'un des pays les plus pauvres et orientaux de cette zone (avec l'Albanie et la Bosnie-Herzégovine).



2. Parcours d'approche Luxembourg => Prague

Bonus : Cliquez pour afficher




3. petite visite thématique de Prague

Bonus : Cliquez pour afficher




4. Parcours d'approche Prague=>PRG

Après ces pérégrinations praguoises, il faut bien prendre le chemin de PRG.

Pas encore de métro ni de train desservant PRG, même si des projets en ce sens sont sur le point d'être lancés. La solution la plus simple et la plus rapide est encore de prendre la ligne de Bus AE, qui pour 60 CZK, soit 2.32€ environ, relie la Gare Centrale et PRG en 28min (pour le T1, affecté aux vols non-Schengen):

photo dsc07078



5. Au sol - PRG

Vue sur le T2, affecté aux vols Schengen, depuis l'arrêt du T1:

photo dsc07081


Terminal 1, d'où part mon vol:

photo dsc07082photo dsc07083


Tableau des départs. Peu de vols en pleine nuit, et ça concerne surtout des vols vacances vers l'Est du Bassin Méditerranéen, en plus de la Fédération de Russie (PRG-SVO étant une des routes les plus juteuses de Skyteam en Europe):

photo dsc07086photo dsc07087


Après un passage au comptoir de billetterie de CSA, je dois me rendre à l'évidence: pas de possibilité de surclassement. L'option par enchère Plusgrade n'était pas disponible lors de la réservation et pas davantage ensuite. mais il y avait encore la possibilité d'un surclassement à prix fixe encore raisonnable, mais à chaque tentative de transaction, ça finissait dans le vide. Contacté, le centre d'appels me dit de voir en début de soirée au comptoir de PRG, mais que la possibilité est bien disponible (et en simulant une réservation en Affaires, le plan de cabine J - 4 sièges - donne un remplissage de 0%).

Mais là, réponse négative du comptoir de billetterie: le vol sera finalement commercialisé en Economique uniquement, malgré la possibilité de réserver en Affaires en ligne… Comprenne qui pourra, mais ça remet en cause un des facteurs majeurs qui m'ont guidé dans le choix de ce vol et de ce transporteur (le bonus praguois reste un bonus, c’est à dire quelque chose en sus de l'essentiel, contrairement aux apparences ;-).

Le hic, c'est que les options payantes proposées en Economique ne sont plus disponibles à ce stade (c.à.d. Menu Gourmet et accès au salon Mastercard) sur le site de CSA. Ou plutôt si, l'accès au salon est encore possible, mais au tarif normal de 28€, au lieu du tarif CSA de 18€ :-(

Tout ceci va fortement se payer au moment de la notation de ce vol. Mais il devait y avoir un chat noir tapi au fond de ma valise ce soir-là, car ce n'était que le début…


Me voilà donc dans la file d'enregistrement CSA-Skyteam, fort remplie de passagers en partance pour UFA:

photo dsc07085photo dsc07084


Une fois mon tour arrivé, l'agent qui traite mon dossier se met à exiger mon passeport, alors que l'entrée en Macédoine est possible avec la CNI depuis fin 2008, et ce pour l'ensemble des nationaux de l'Espace Schengen, y compris la République Tchèque qui y avait adhéré en 2007. "C'est plus sûr, vous comprenez". Eh bien non je ne comprends pas, et de toutes façons, je n'ai pas mon passeport avec moi, vu que la CNI suffit pour mon itinéraire. Suit un dialogue de sourds, jusqu'à l'intervention d'un superviseur qui n'aura d'autre choix de trancher, bien embarrassé, le différent en ma faveur… Décidément, on continue sur une belle lancée ce soir à PRG…

Mais la malédiction du chat noir n'est pas encore fini…

Car ensuite, il me faut passer les filtres de police. Mais mal aiguillé par l'agent d'escale qui garde les files d'attentes, je me retrouve dans la file "passeports non-UE", sans pouvoir le réaliser tout de suite (foule, angle mort…), et trop tard pour revenir dans la file "Passeport UE" une fois la bévue découverte :-(

Donc 25min de perdues (il y a pas mal de chinois en partance sur un vol MU pour PVG), là où la file "UE" m'aurait permis de passer en 2min. Là encore, ça va se payer très cher au moment de noter.


Une fois en zone airside, passage à travers la boutique hors-taxes, avec itinéraire en zigzag, mais suffisamment large et dégagé pour être emprunté en ligne droite. La seule bonne surprise dont PRG me gratifiera ce soir-là:

photo dsc07088


On tombe sur une jetée (Portes A) d'où mon vol devait partir, mais où il ne viendra pas:

photo dsc07091


Pour moi, ce sera finalement direction les Portes B:

photo dsc07092


Mais avant, une étape au salon Mastercard s'impose, pour 28€ au lieu des 18€ en tarif en-ligne CSA, devenu indisponible (voir plus haut). Dès l'entrée, les couleurs maison s’imposent:

photo dsc07114


Faute de salon CSA à PRG (une anomalie de plus…), ce salon est donc utilisé par cette compagnie dans son propre hub ainsi que par ces alliés au sein de Skyteam. Mais sur les 20 transporteurs repris sur cet écran, seuls 9 sont effectivement présents à PRG:

photo dsc07116


D'autres transporteurs, non-alignés cette fois, ou membres de Star Alliance, utilisent aussi ce salon:

photo dsc07115


Une fois parvenu au comptoir, nouvelle incompréhension. Cette fois, l'hôtesse d'accueil me refuse l'accès, alors que je lui ai demandé un accès payant en Anglais, mais elle ne semble pas comprendre. Je dois donc rassembler mes connaissances de conversation Tchèque (qui datent un peu…) pour lui reformuler ma demande, dans la langue de Kafka cette fois-ci… réponse positive cette fois.

Le salon est articulé autour de deux zones de repos, séparées par la zone de restauration. L'une de ces deux zones de repos donne sur le tarmac, c’est déjà ça. Mais la décoration Mastercard commence à jurer sérieusement ici:

photo dsc07110photo dsc07099


Je m'installe dans une coin tranquille et donnant sur le tarmac:

photo dsc07098


La zone de restauration est assez basique, malgré le fait que des vols long-courriers sont servis par ce salon:

photo dsc07106photo dsc07103photo dsc07105


Cette zone comporte également un petit espace de consommation:

photo dsc07104


Ma sélection, pas très élaborée, même si les canapés sont plutôt bons:

photo dsc07093photo dsc07107


Vu le côté peu qualitatif de ce qui est disponible, on perd très vite l'envie de se resservir. Ce n'est pas ici que l'on peut faire une razzia-mogoyage:-D

En tous cas, on est assez nettement en dessous du salon de KTW, situé à 350km de là: link


Heureusement que le tarmac a un peu de métal intéressant à offrir:




Après un peu plus de 2h passées dans ce salon très très très moyen, il est temps pour moi de me diriger vers la zone d'embarquement. Entretemps, les boutiques ont continué à fermer:

photo dsc07117


Pas de séparation entre flux départs et arrivées dans ce terminal non-Schengen. On peut donc croiser à l'entrée de la zone B des files de Chinois attendant de passer les contrôles de police d'entrée dans l'Espace Schengen:

photo dsc07118


Attente en Zone B, mais à H-20min, toujours pas de porte d'embarquement annoncée, ça sent le retard…

photo dsc07119photo dsc07122


C'est tout juste à H-11min que le numéro de la porte est communiqué. Il s'agît de la B7, tout en bout de la jetée de la Zone B:

photo dsc07124

Voyageant léger (car bagage de soute veut dire pour moi bagage de cabine minimal ;-), j'arrive à devancer le mouvement de foule et à me présenter dans les tous premiers aux 2 PIFs donnant accès à notre porte et qui viennent tout juste d'ouvrir.

Entretemps, dans le stress général qui montait autour de moi (pas mal de passagers inquiets à propos du vol pour SKP tournaient autour des écrans d'information en milieu de Jetée), j'ai quand-même pu fixer un peu de métal exotique en Jetée A:

photo dsc07120photo dsc07121


Et a ce stade, aucune information donnée quant au retard du vol, désormais acquis. Ça continue vraiment fort à PRG…

Installé au plus près du comptoir d'embarquement tout au fond de la salle, il m'est ainsi possible de faire quelques vues intérieures intéressantes tout en restant discret:

photo dsc07125


Le vol est en partage de code avec Travel Service / Smartwings, désormais actionnaire de CSA…

photo dsc07126


… mais aussi avec DL:

photo dsc07127


Mais une courte discussion avec une des PNC au moment de l'embarquement me confirmera que la quasi-totalité des passagers de ce vol voyagent en point à point.

La salle d'embarquement met plus de 40 min à se remplir, beaucoup de passagers se faisant retoquer au PIF.


A vue de nez, il y a un tiers de passagers tchèques (en voyage Loisir) et deux tiers de passagers macédoniens (dont quelques familles albanophones avec femmes en tchador) qui eux semblent constituer un trafic "ethnique", rentrant au pays pour quelques jours de vacances.

Conséquence de l'effondrement économique qu'a connu la Macédoine suite à son départ de la Fédération Yougoslave fin 1991, du blocus imposé par la Grèce jusqu'en 1995 et de l'onde de choc prolongée et cumulée de ces deux phénomènes, nombre de Macédoniens ont du s'exiler pour vivre.

En tous cas, le zonc garé devant nitre porte n'est pas le notre, et il faudra encore un peu de temps pour que celui-ci s'en aille:

photo dsc07128


Entretemps, j'ai pu tendre l'oreille en direction du comptoir d'embarquement. J'arrive à comprendre assez de Tchèque pour capter entre les 2 agents que notre vol aura plus de 1h de retard. Mais toujours pas la moindre annonce officielle…


Notre zinc arrive à 00h05, et quelques temps après, le retard du vol est officialisé, enfin!!!

photo dsc07131


Mais le demi-tour de cet appareil ne s'annonce pas des plus courts, un nouvel équipage arrivant en catastrophe pour relayer celui qui arrive sur ce vol. C'est seulement à ce moment là que le retard estimé sera officialisé et annoncé…

L'embarquement est en effet appelé peu avant 1h, alors que la nouvelle heure de départ était prévue pour 00h40 (au lieu des 23h40 de l'horaire), et celui-ci est vraiment fastidieux, de nombreux passagers cherchant à "resquiller" avec la priorité accordée aux familles avec enfants en bas âge (manifestement, il n'y aucun passager à statut sur ce vol…).



6. A bord

Une fois à bord, il est enfin possible de se détendre un peu, d'autant que la cabine, même si en 3+3 CC, est équipée de sièges plutôt confortables, avec de bonne têtières réglables, un dossier galbé assez enveloppant et doté d'une bonne inclinaison. Une des très rares bonnes surprises de ce vol.

photo dsc07202


Espacement standard:

photo dsc07133


Et têtières festives ;-)

photo dsc07197


Revue de bord…

photo dsc07212


… avec ses incontournables:

photo dsc07216photo dsc07217


Carte du réseau, désormais recentré sur le court et moyen-courrier. Le passage à l'économie de marché puis les conséquences de la partition de la Tchécoslovaquie ont eu la peau du réseau long-courrier de la compagnie, même si le partenariat avec KE de 2013 à 2017 a permis de lancer des vols vers ICN.

photo dsc07211

Là-dedans, il y a quelques destinations fort susceptibles de m'intéresser: UFA, ROV, EKT, KUF, et EVN (pas encore indiquée sur cette carte, mais qui vient d'ouvrir), mais la collection de chats noirs constituée ce soir risque fort de retenir mes envies d'utiliser CSA et son hub de PRG…


Intéressantes aussi les annonces faites sur la montée en gamme de la restauration en Classe Affaires, et qui furent et des raisons majeures, mais au final bien foireuse, du choix de cet itinéraire:

photo dsc07214


Carte de sécurité Anglais-Tchèque:

photo dsc07200photo dsc07201


Affichettes connexes:

photo dsc07198photo dsc07199


La cabine est plongée dans le noir une fois les démonstrations de sécurité diffusées sur les écrans:

photo dsc07142


L'itinéraire est annoncé, sans grande surprise:

photo dsc07183


La repousse débute à 01h33 (depart initiallement prévu à 23h40):

photo dsc07137photo dsc07139


7 min de roulage vont suivre, avec peu de vues intéressantes, vu l'ambiance et l'horaire nocturnes avancés:

photo dsc07148


La piste est en vue, sous la pluie:

photo dsc07155


Décollage à 01h42:

photo dsc07159


On survole la ville juste après, y compris la Vltava:

photo dsc07161photo dsc07162


Mais très rapidement, le paysage va se limiter à ça, sous le clair de lune:

photo dsc07170


La cabine est rallumée en éclairage doux pour le service payant puis hors-taxes. Mais devant la fatigue et la lassitude des passagers, dont très peu commanderont, le chariot passera très vite, et l'équipage insistera pas, au point de replonger très vite la cabine dans le noir. Je m'assoupis une dizaine de minutes et lorsque je me réveille, nous sommes déjà au-dessus du Kosovo, et de PRN plus précisément:

photo dsc07171


Skopje est annoncée…

photo dsc07175


… et visible:

photo dsc07176photo dsc07180photo dsc07181


L'appareil va toutefois continuer un moment en direction du Sud-Est et virer à proximité de Veles.

Itinéraire effectif depuis PRG:

photo dsc07183


Atterrissage à 3h18 (au lieu de 1h35):

photo dsc07190photo dsc07191


Le jour est déjà en train de poindre, même si le clair de lune agît comme un masque. Rien d'étonnant, vu que nous sommes à l'extrémité Est de la zone HEC / CET, 1 semaine à peine après le Solstice d’Été:

photo dsc07192


Le roulage jusqu'au poste éloigné est court, avec un oiseau rare et désormais cloué au sol, le Z3-AAM, unique appareil d'une compagnie défunte, vaine et courte tentative de redonner à la Macédoine un transporteur battant son pavillon:

photo dsc07195



7. A l'arrivée - SKP


Débarquement rapide, les paxbus sont là:

photo dsc07203


Dernière vue de l'oiseau qui m'a amené depuis le cœur de la Bohème, jusqu'à cet aéroport baptisé du nom d'Alexandre le Grand, mais qui risque de perdre cette dénomination (voir plus bas…):

photo dsc07205


Passage assez rapide des filtres de police, à l'opposé de PRG. L'attente des bagages est par contre assez longue. L'aéroport est quasi-désert à cette heure-là:

photo dsc07206


Hall arrivée. Il y a un guichet pour commander taxis officiels. Le prix forfaitaire de la course pour le centre de Skopje est de 20€ (payable au chauffeur en € ):

photo dsc07207


Après 20min de trajet, me voici dans ma chambre d'hôtel en plein centre-ville. Le jour se lève pour de bon. Ou comment un retard peut transformer un vol d'extrême soirée en vol 100% red eye

photo dsc07208



8. Visite de Skopje

Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

CSA

3.9/10
Cabine5.5
Equipage5.0
Divertissements5.0
Restauration0.0

VIP Mastercard - - 1

4.5/10
Confort6.0
Restauration4.0
Divertissements4.0
Services4.0

Prague - PRG

1.5/10
Fluidité0.0
Accès0.0
Services0.0
Propreté6.0

Skopje - SKP

6.5/10
Fluidité6.5
Accès6.0
Services7.5
Propreté6.0

Conclusion

M'amenant du brutalisme Tchécoslovaque au brutalisme yougoslave, ce vol, de par les impairs accumulés, aura été comme une (petite mais néanmoins mesquine) brutalisation, et aura bien saboté ma nuit, ce qui a rendu la visite de Skopje quelque peu fastidieuse.

PRG:
- refus obstiné de CNI au comptoir d'enregistrement => mérite un zéro pointé en "Services"

- pas d'information officielle donnée sur le retard avant H+30min => mérite un 2ème zéro pointé en "Services", qui sera imputé sur la rubrique "Accès", qui sans cela aurait mérité un 6.5

- mauvais aiguillage par l'agent de file au contrôle des passeports, sans possibilité de revenir en arrière=> mérite un zéro pointé en "Fluidité"

Salon:
- très cher par rapport à la qualité très moyenne et et la quantité faiblarde de l'offre de restauration et de boissons.

- Divertissements et services très limités.

- Confort de meilleur niveau, mais la décoration Mastercard jure vraiment.

En fait, incompréhensible que CSA n'ait pas son salon à elle dans son hub, et plus encore dans ce Terminal non-Schengen.

Bref, l'impression qu'il y a quelque chose de pourri à PRG :-(

CSA:
- possibilité de surclassement finalement bidon, avec opération-vérité tardive qui entraîne impossibilité de commander un repas gourmet et de payer le salon au tarif CSA=> mérite un -1.5 sur la note globale (-1 pour le surclassement et -0.5 pour le prix du salon), ainsi qu'un zéro pointé en "Restauration"

- Cabine: confortable, la seule bonne surprise de ce vol, mais peut-être la note serait moins élevé sur un vol plus long comme vers EKT ou UFA =>7.5 avant pénalité

- Équipage: courtois, souriant et professionnel, mais interactions forcément limitées sur un vol de cette durée dans cet horaire-là =>7 avant pénalité

- Divertissement: je valorise le système video => 7 avant pénalité

Mais vu les pénalités, il va falloir ajuster comme suit:

-1 pour la réalité de la possibilité de se surclasser, découverte trop tard
-0.5 pour les conséquences sur le prix du salon

Mais comme "Restauration" obtient un zéro pointé, il y a -1.5 point de pénalité qui ne peut s'imputer sur cette rubrique, et qui sera donc ventilé à raison de -0.5 sur chacune des 3 autres rubriques à notes positives

Donc,

Cabine: 7.5-1-0.5-0.5=> 5.5

Équipage: 7-1-0.5-0.5=> 5

Divertissement: 7-1-0.5-0.5= 5

SKP:
RAS, mais le fait que la plupart des services en zone Arrivées soient disponibles même au beau milieu de la nuit est appréciable.

Sur le même sujet

18 Commentaires

  • Comment 454807 by
    Benoit75008 GOLD 7318 Commentaires

    Merci Philippe pour ce FR,

    Prague ne brille pas par ses salons ni par l'offre proposée!

    Czech propose une prestation décevante, autant par le BoB que par le produit global. Seuls les menus achetés au préalable permettent de modifier la donne...

    Bonne soirée et à bientôt

    • Comment 455379 by
      LGaddict AUTEUR 1281 Commentaires

      Merci Benoît ;-)

      OK et PRG n'ont pas brillé ce soir-là, euphémisme. C'est d'autant plus rageant que l'on affaire à un aéroport moderne, à un transporteur d'alliance, et qui a annoncé une substantielle amélioration de son produit à bord. Et encore plus incompréhensible que la République Tchèque est le pays le plus avancé de toute la zone.

  • Comment 454823 by
    BESMRS 1813 Commentaires

    Merci pour le FR :o)

    Pour le mogoyage à Prague c'est là qu'il faut taper:
    https://www.prg.aero/en/vip-service-club-continental

    J'ai beaucoup de mal avec CSA: ils sont membres de l'alliance Skyteam mais agissent comme si tel n'était pas le cas...

    Super les bonus !!!

  • Comment 454842 by
    okapi GOLD 3833 Commentaires

    Je ne clique généralement pas sur un FR de LGADDICT pour la partie aérienne et les mauvaises notes récoltées par les trois principaux acteurs de ce voyage ne me feront pas changer mes habitudes. Avant de remercier l'auteur pour les excellents bonus de toutes sortes inclus dans ses "reports", je ne puis que constater la médiocrité totale de la compagnie tchèque. Encore un membre au rabais dans cette alliance peu reluisante. Seule différence notoire avec Air Europa, les écrans à bord des avions ne servent pas qu'à diffuser de la publicité mais à partager la position géographique de l'avion. C'est là le seul point positif, si l'on exclue le fait que le siège milieu présenté permet la création d'une mini-tablette, comme sur AZ.
    Intéressant pré-vol avec Flixbus qui bizarrement n'accepte pas les billets dématérialisés? J'ai souvenir d'un Lyon Milan avec présentation du coupon de voyage sur l'écran de mon téléphone.
    Le vrai point positif de l'aéroport de Prague était (l'année dernière) un accès Internet ultra rapide. Pas testé cette fois-ci?
    J'aurais poussé le vice à payer l'accès salon avec une carte Visa...
    Pour les bonus, je prends note que mon prochain voyage avec l'amateur de sèche-cheveux, F-OITN je pourrais signer "Méthode"…
    Un grand merci pour ce partage toujours aussi instructif et dépaysant.

    • Comment 455386 by
      LGaddict AUTEUR 1281 Commentaires

      Merci Guillaume pour ton commentaire élogieux ;-)

      Chaque alliance a ses "belles au bois dormant", mais aussi ses brebis galeuses. Chez ST, j'avais été très agréablement surpris par Tarom il y 5 ans, mais là ce fût l'exact opposé avec CSA. La géolocalisation sur écran, avec le confort du siège, aura fort dénoté avec les autres aspects de ce vol.

      Pas testé le Wifi de PRG, j'ai préféré me détendre avec lecture et bières.

      C'est RegioJet et non Flixbus que j'ai emprunté pour parvenir à Prague. Il est bien évidemment possible d’imprimer sa confirmation de voyage ou de la montrer en version sur écran, mais il n'y a pas de code QR, et seuls le nom de famille et le PNR suffisent.

  • Comment 454847 by
    KL651 4479 Commentaires

    Merci pour ce FR Philippe.
    CSA finit de plus en plus par ressembler à son actionnaire Travel Service en terme de produit...
    Vu la taille de l'aéroport et le peu de trafic business d'OK, je suis pas trop surpris qu'il n'y ait qu'un salon de carte de crédit.
    Bonus intéressant sur Prague, le brutalisme porte bien son nom.
    Skopje ne recelle guère charme mais est définitivement exotique.

    • Comment 455390 by
      LGaddict AUTEUR 1281 Commentaires

      Merci Etienne ;-)

      "CSA finit de plus en plus par ressembler à son actionnaire Travel Service en terme de produit..."
      => En effet, ça donne des sueurs froides en cas de rachat de AF par Ryanair^^^^

      "Vu la taille de l'aéroport et le peu de trafic business d'OK, je suis pas trop surpris qu'il n'y ait qu'un salon de carte de crédit."
      =>PRG est quand-même une capitale importante, et la République Tchèque vient d'atteindre le seuil des 90% du PIB par habitant (en PPA) moyen de l'UE-28...

      "Skopje ne recèle guère charme mais est définitivement exotique."
      =>Le vol suivant met en valeur des endroits ayant davantage de charme que Skopje.

  • Comment 454851 by
    Esteban TEAM GOLD 11888 Commentaires

    Merci pour le partage Philippe, avec tous les bonus qui vont avec, comme à ton habitude :)

    OK propose définitivement un produit bien pauvre, entre le surclassement impossible à obtenir qui ensuite empêche de pouvoir prendre des menus à la carte, c'est dommage de se priver ainsi d'une source de revenus.

    A bientôt !

    • Comment 455392 by
      LGaddict AUTEUR 1281 Commentaires

      Merci Stef' ;-)

      En effet, c'est vraiment incompréhensible à l'heure où le "ancillary revenue" est stimulé par tous les transporteurs, y compris ceux du Golfe, que CSA ait une telle politique :-(

  • Comment 454902 by
    Chevelan GOLD 13673 Commentaires

    On a envie de dire, "OK, plus jamais" !
    C'est la cata du début à la fin...
    Je suis étonné que PRG est devenu le vilain petit canard des aéroports des ex pays du bloc de l'Est

    Merci Philippe pour ce FR qui t'a gâché la nuit et pour les bonus de grande qualité, comme toujours, A+ !

    • Comment 455403 by
      LGaddict AUTEUR 1281 Commentaires

      Merci Hervé ;-)

      Ce soir-là, j'ai en effet du libérer une meute de chats noirs, tellement la succession fut infernale et implacable. Même le Salon n'a pas été en mesure de rehausser un peu la piètre impression d'ensemble, c'est dire...

      C’est surtout la matinée suivante qui fut bien gâchée, et ce qui m'a ensuite forcé à arpenter Skopje au pas de course :-(

  • Comment 454946 by
    jules67500 GOLD 4947 Commentaires

    Hello Philippe ! Merci pour ce FR - que dis-je, ce chef d’œuvre ;).

    Quel courage d'avoir pris le bus pour rejoindre la Tchéquie !

    OK et PRG ne donnent vraiment pas envie de voyager... SkyTeam devrait faire quelque chose pour remédier à ce gros point noir qui ruine la réputation de l'alliance.

    La découverte de Skopje est très intéressante lorsque l'on a un guide qui s'y connait : fantastique.

    A bientôt !

    • Comment 455405 by
      LGaddict AUTEUR 1281 Commentaires

      Merci Jules ;-)

      Le trajet sur RegioJet était encore assez agréable, il faut dire que le bus était rempli à 60% et que j'avais 2 sièges pour moi ;-)

      Il fut un temps où AF était candidate à la privatisation de CSA...

  • Comment 455201 by
    indianocean GOLD 6814 Commentaires

    Le bus que tu as pris pour aller sur Prague m'a l'air confortable. Quel est le type de programmes qui est diffusé sur les écrans?

    C'est tout de même un horaire impossible pour effectuer un vol MC.

    En résumé, un vol qui est juste OK, sans plus

    Comme d'habitude, un bonus très intéressant dans des contrées dont on parle peu.

    Merci Philippe

    • Comment 455411 by
      LGaddict AUTEUR 1281 Commentaires

      Merci Bernard ;-)

      "Juste OK"=> ah non, même pas éligible à une session de rattrapage :-(

      Le programme de divertissement à bord de l’autocar était assez complet (docs, reportages, séries, films, en Anglais avec sous-titres Tchèques).

      Le Balkans gagnent à être connus, il y a souvent des petites pépites qui ne demandent qu'à y être découvertes.

  • Comment 455592 by
    mogoy GOLD 10288 Commentaires

    Merci Philippe pour ce FR et ce bonus toujours d'une richesse epoustouflante.

    D'abord bravo pour te coltiner 8 heures de bus pour rejoindre un aéroport. Ce n'est pas commun sur ce site. Mais j'éviterai à titre perso. Avec ou sans IFE.
    J'ignorais qu'OK avait remisé son salon en nom propre. Pas bon pour l'image, mais qu'en reste-t-il de toute façon ?
    Au moins, n'ont-il pas disparu comme Malev.

    Bref des notes méritées.
    Bravo à nouveau pour ce bonus très fouillé et argumenté. J'ai appris pas mal de choses !

    • Comment 455669 by
      LGaddict AUTEUR 1281 Commentaires

      Merci Quentin ;-)

      8h de bus dans ces conditions, c'est encore faisable vu le confort des sièges, qui pitch mis à part, et celui d'une bonne Premium Eco dans les airs. Le trajet était d'autant plus supportable que le bus était rempli à seulement 60%, et que lorsque l'on réserve sur RegioJet, il est possible de choisir son siège, sans supplément aucun.

      Le voyage ayant été décidé la veille pour le lendemain soir, suite à la découverte d'un tarif très rarement bas sur OHD-MLH (voir FR suivant), il a fallu arbitrer de manière très pragmatique, sachant que le moindre AS LUX-PRG m'était proposé apd 400€, contre 39€ sur RegioJet... Sur ce trajet, j'ai pu dormir 5h30 environ, pas si mal, et à l'arrivée au petit matin à Prague, j'au pu profiter de la ville à la fraîche pendant 3h, sans les désagréments du flux de touristes.

      OK aura été fort décevante. C'est d'autant plus incompréhensible que les 3 opérateurs ferroviaires tchèques (CD, Leo Express et RegioJet) sont eux de très bon niveau.

      Malev offrait un bon service avant sa disparition, avec entre autres des cabines à 3+2 sièges de front en Affaires sur ses 737.

Connectez-vous pour poster un commentaire.