Flight-Report

Avis du vol Chongqing Airlines Guangzhou Chongqing en classe Affaires

Compagnie Chongqing Airlines
Vol OQ2326
Classe Affaires
Siege 1K
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:10
Décollage 07 Jul 18, 22:00
Arrivée à 08 Jul 18, 00:10
OQ 3 avis
bonvoyage
Par 368
Publié le 21 août 2018
Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau FR.
Je poursuis mon routing d’été en vous présentant le tronçon domestique vers CKG :

6/07 : AF102 de CDG à CAN en J : Que de changements !
7/07 : CZ3439 de CAN à CKG en J : Après la pluie ne vient pas forcément le beau temps.
25/08 : CZ3426 de CKG à CAN en J : (« Péripléties » à venir ?)
25/08 : AF107 de CAN à CDG en J : (« Péripléties » à venir ?)

Une réservation déroutante (bis)


Bien sûr, je ne vous ferai pas une nouvelle fois la construction du routing et ses différentes péripéties que vous retrouverez dans le premier FR de la série, mais je m’arrêterai sur des points qui me semblent importants :
Tout d’abord, vous qui achetez vos billets chez CZ pour un type d’avion en particulier, passez votre chemin : ce vol domestique a été successivement prévu en 737-700… 321… 737-800… pour finir en A320 avec un seul rang de J d'après le plan des cabines.
Puis, quand le vol AF a été annulé (cause SNPL) et que j’ai été reprotégé sur un vol deux jours plus tôt, le segment domestique n’a pas été modifié si bien que le transit est passé à 51h35… Heureusement, lors de mon appel à CZ, le vol a été modifié du 9 au 7 juillet et la veille du vol, le modèle d’avion a de nouveau été modifié en 319.
Et ce n’est pas tout, en voyant les prévisions d’orages j’avais parié à ma famille que ce vol ne se passerait pas comme prévu…

L’expérience landside



Je vous avais laissé après la livraison des bagages à réengistrer lors du transit après l’arrivée du vol AF ; il était alors question d’un nouveau contrôle des bagages qui m’avait été dispensé par un douanier au vue de la longue file d’attente et en raison de ma correspondance.
L'aéroport de CAN a eu le bon sens de placer des comptoirs d’enregistrement juste après la salle de livraison, ce qui évite d’avoir à repasser au niveau des départs.

photo cdg-ckg_336

Il y a peu de comptoirs ouverts, mais aussi peu de monde : il n’y a pas eu à faire la queue.

photo cdg-ckg_337

L’employé prend donc mes documents de voyage, vérifie ma réservation et me demande de déposer mon bagage de soute sur le tapis.
Je le vois froncer les sourcils, puis dire : « Votre vol est annulé, veuillez voir notre duty supervisor au niveau des départs pour qu’ils vous fassent un rebooking parce que je ne peux pas le faire. » Youpi.
Il faut donc sortir et éventuellement consulter ce FIDS, qui, de toute façon, n’affiche pas mon vol.

photo cdg-ckg_338

J’avance rapidement et nous avons un aperçu d’une zone très lumineuse et très belle, malheureusement en version « floue »

photo cdg-ckg_339

Après avoir pris l’ascenseur, on trouve facilement le comptoir en question, qui, visiblement plus intéressé par son portable plus que par les passagers qu’il doit prendre en charge, m’invite à me rendre en comptoir d’enregistrement de China Southern (dont je me souviens plus de la lettre) pour procéder au rebooking.

photo cdg-ckg_340

Je me dirige donc vers la zone qu’il m’a indiquée, mais il s’agit de comptoirs Y !

photo cdg-ckg_341

J’apprends donc que les comptoirs prioritaires sont tout au bout du terminal, en C (désolé pour la photo)

photo cdg-ckg_343

En avançant, on peut consulter des FIDS et, effectivement, le vol est annulé.

photo cdg-ckg_342

En zoomant un peu, on apprend que c’est pour des raisons météo que le vol est supprimé, mais j’ai quelques doutes, car si c’était le cas, le FIDS tout entier serait rouge, ce qui n’est pas le cas.

photo weather

J’aime la décoration de l’aérogare.

photo cdg-ckg_344

C’est donc un autre duty supervisor qui prend en charge mon dossier. Pour l’instant, il y a un peu de monde, mais le personnel est suffisant et je n’aurai pas à attendre.

photo cdg-ckg_345

J’essaie d’avoir quelques informations concernant l’annulation, et après plusieurs coups de fil m’apprend qu’il s’agit d’un problème de contrôle aérien… il propose alors de me rebooker sur le vol CZ8126 de 22h00 (étant en 81XX, il s’agit donc de Chongqing Airlines), ou alors sur le 3U8742 de 22h35. Puisque 3U n’a jamais été reporté en français sur le site, je lui indique donc ma préférence pour le second. Alors qu’il procède au rebooking, le superviseur est me dit alors que j’ai déjà été rebooké sur le vol de Chongqing Airlines, et que tout ce qu’il peut faire, c’est de m’imprimer les nouveaux BP, ce qu’il fera très rapidement.
Je me connecte au wifi, et effectivement, CZ m’a envoyé un mail avant même l’atterrissage du vol précédent m’informant de ce changement.
En fait, le personnel du transit a juste vu que le vol était annulé, mais en est resté là et n’a pas vérifié si un rebooking avait déjà eu lieu (ce qui était le cas), pour m’envoyer directement voir au niveau des départs alors qu’il aurait très bien pu enregistrer mes bagages depuis là.

Une fois la carte d’embarquement imprimée, il faut enregistrer les bagages ; pas d’attente en zone Sky Priority, car il n’y a presque personne.

photo cdg-ckg_346

Au moins, cette mésaventure m’a donné l’occasion de visiter le T2 de CAN landside.

photo cdg-ckg_350

L’endroit est moderne et très réussi.

photo cdg-ckg_351

C’est encore plus vrai quand on parle de l’entrée principale qui est agréablement décorée.

photo cdg-ckg_352

Par contre, je ne comprends pas l’utilité que cet endroit coloré, bien que très joli, peut avoir.

photo cdg-ckg_353

La signalétique est bien faite.

photo cdg-ckg_356

Tout au fond, on peut accéder à différents commerces, à droite…

photo cdg-ckg_354

…comme à gauche.

photo cdg-ckg_355

En avançant, on peut accéder à la zone airside.

photo cdg-ckg_358

Mais la zone prioritaire est tout au bout

photo cdg-ckg_357

Si l’on est fatigué de marcher, on peut faire une vidange ou se reposer avec son enfant en bas âge

photo cdg-ckg_359

Si on est membre d’Airport pass , on peut se reposer dans ce salon landside.

photo cdg-ckg_361

Il faut quand même le trouver, car il est caché derrière la zone VIP.

photo cdg-ckg_362

Mais comme prendre des photos peut être fatigant, il est peut-être préférable d’aller se reposer au salon CZ après le PIF.
Comme il n’y a personne, on est très rapidement airside, qui est encore plus beau que landside (et le serait encore davantage si la photo était nette).

photo cdg-ckg_363

Ah, le salon n’est pas flagship ?



Le salon n’est pas très dur à trouver.

photo cdg-ckg_364

Il est bien plus lumineux que celui du T1, qui, d’ailleurs, n’est plus utilisé.

photo cdg-ckg_365

Une fois installé, je vais vite prendre des photos du buffet au cas où on m’interdit de prendre des photos.



Mise à part la nature des plats très locale, je vous invite à comparer avec les trois pauvres plats chauds salon international du hub d’AF au 2E-K…
Je rappelle quand même que le salon permet de passer un moment avant un vol domestique, et que le salon flagship de CZ est logiquement encore un cran au-dessus.

Il y a également une zone de repos avec lits etc… Par contre, il fallait s’y attendre, ma prise de photos n’est pas passée inaperçue et on me demande vite de ranger mon appareil.

photo cdg-ckg_370

Dommage, car le salon a de nombreux arguments pour déroger à la règle de « les salons chinois sont moyens »
Par exemple, une cuisine ouverte qui n’était pas ouverte quand j’ai pris la photo (les chinois ont l’habitude de dîner tôt)

photo 20180707_213435

L’espace de restauration est plutôt joli.

photo 20180707_211332

Je décide d’aller prendre une douche (surtout pour voir à quoi elles ressemblent ^^).
Evidemment, je ne me risque pas à laisser le cliquetis bruyant de mon appareil photo, et je passe au smartphone.
L’ensemble est bien plus beau et propre que ce que j’ai eu hier au 2E-K de CDG (mais je n'ai pas réussi à passer la photo en portrait)

photo 20180707_195803photo 20180707_195817

Les toilettes présentent très bien et sont à la pointe de la technologie.

photo 20180707_195909

Les amenities sont bien présentées et très complètes… Tout ce que l’on peut attendre :)

photo 20180707_200438

Et bien sûr, l’essentiel d’une cabine de douche est… de prendre une douche. Je le rappelle car celle d’AF hier n’était pas en mesure de fournir de l’eau chaude, ce qui est heureusement le cas ici.

Un mot quand même sur les services : les hôtesses sont très nombreuses dans le salon, et demandent à chaque passager son numéro de vol et sa destination, qu’elles notent sur un petit carnet ; par la suite elles se chargeront d'informer personnellement le passager de l'embarquement de son vol, en plus de la notification sur le FIDS et l'annonce au micro. On n’a donc pas d’excuse de louper son vol.

Ce salon est probablement le meilleur salon domestique que j’aie visité, BRAVO à CZ qui a vraiment mis les bouchées doubles sur ce coup-là.

Embarquement immédiat



L’embarquement est annoncé à l’heure et il faut donc quitter le salon.

photo cdg-ckg_371

Il faut descendre à l’étage inférieur, où est exposée une voiture.

photo cdg-ckg_372photo cdg-ckg_373

La signalétique est claire et intuitive.

photo cdg-ckg_374

Je n’ai pas le temps de faire de shopping.

photo cdg-ckg_375

Même si la porte B261 est juste à côté.

photo cdg-ckg_376

Inutile, donc, d’emprunter ce trottoir roulant pour y arriver.

photo cdg-ckg_377

Les priorités sont respectées.

photo cdg-ckg_378

La passerelle est vitrée et plutôt lumineuse.

photo cdg-ckg_379

Ce qui implique la présence de reflets sur la photo de ce 737 CZ.

photo cdg-ckg_380

En avançant, on découvre l’A320 OQ, le même que lors de ce vol.

photo cdg-ckg_381

Voici son fuselage…

photo cdg-ckg_382

Ainsi que l'instant porte

photo cdg-ckg_383

Découverte de la cabine…

photo cdg-ckg_384

…et de mon siège situé au premier rang.

photo cdg-ckg_385

On ne détecte rien au niveau du premier et du troisième hublot.

photo cdg-ckg_386photo cdg-ckg_388

Par contre, celui du milieu contient de la poussière…

photo cdg-ckg_387

Très rapidement, un oshibori est distribué.

photo cdg-ckg_389

Puis, c’est au tour du verre d’accueil : jus d’orange ou eau.

photo cdg-ckg_390

Dans la pochette à magazines, nous trouvons un kit que OQ nous encourage à ramener chez soi.

photo cdg-ckg_391

Il contient des chaussons ainsi qu’un chausse-pied.

photo cdg-ckg_393

Comme j’ai fini mon verre, la PNC me propose un refill de jus d’orange, que j’accepterai.

photo cdg-ckg_392

La publicité du dessous de verre nous apprend que CZ garantit les prix le plus bas pour ses vols, et s’engage à rembourser la différence si l’on trouve moins cher.

photo cdg-ckg_401

Aujourd’hui, le siège est de génération ancienne, et ne dispose pas d’un IFE, mais CZ propose à chaque passagers un Ipad…

photo cdg-ckg_394

…qui est en fait une Galaxy Tab de Samsung

photo cdg-ckg_395

Une paire d’écouteurs est fournie, avec un rappel aimable : « Si vous m’aimez, veuillez me rapportez à la maison »

photo cdg-ckg_396

La têtière est décorée au logo de CZ.

photo cdg-ckg_397

Le scratch n’est pas très bien attaché.

photo cdg-ckg_398

Les démonstrations de sécurité sont présentées.

photo cdg-ckg_400

Elles sont sous-titrées en anglais et en chinois.

photo cdg-ckg_403

Je continue de me demander pourquoi on ne parle jamais du tube de gonflage manuel des gilets dans nos avions français.

photo cdg-ckg_404

Dans la foulée, les consignes lumineuses ont été allumées. Le PSU est l’un des plus récents sur A320, ce qui est normal puisqu’il n’a "que" 8 ans (ce qui est déjà beaucoup pour un avion chinois).

photo cdg-ckg_402

Pour ceux qui voulaient un beau spotting de nuit, les hublots sont sales et pleins de gouttes de pluie.

photo cdg-ckg_405

En Chine, le moindre petit problème météo peut conduire à un gros retard ou une annulation, je présume donc qu’il faut être très prudent par temps de pluie et suivre scrupuleusement les conseils donnés sur cette étiquette.

photo cdg-ckg_407

En débrayant les réglages de mon appareil photo, on peut distinguer ce 321 sharkletté de CZ.

photo cdg-ckg_406

Mais, en s’éloignant du terminal, la luminosité baisse et je suis incapable d’identifier cet appareil. (J’ai fait en sorte que les réglages retranscrivent au plus près la réalité)

photo cdg-ckg_408

Là, je parie pour un Airbus 320, mais je ne sais pas lequel.

photo cdg-ckg_409

Heureusement pour les reflets, l’éclairage a été éteint.

photo cdg-ckg_410

Le hublot est toujours tout mouillé.

photo cdg-ckg_411

Devant nous, un A321 CZ décolle.

photo cdg-ckg_412

Notre décollage est proche et il faut respecter les consignes.

photo cdg-ckg_414

Devant, un A320 que je suppose être de Shenzhen Airlines décolle à son tour.



La photo n’est pas belle à cause des vitres sales, mais nous nous alignons sur la piste (les 4 lumières du PAPI sont à gauche de la photo)

photo cdg-ckg_419

Derrière, il fait noir.

photo cdg-ckg_420

En face, il s’agit de l’un des deux terminaux de CAN que je vous présente dans la catégorie « rayons de soleil » à cause des hublots sales.

photo cdg-ckg_421

Nous décollons peu avant 22h30.

photo cdg-ckg_423photo cdg-ckg_424

L’une des jetées du T2.

photo cdg-ckg_425

En voici une autre (Facile, depuis juin, CZ a transféré toutes ses opérations vers le T2)

photo cdg-ckg_426

Bon, vu la météo, vous ne verrez pas de belles photos de CAN de nuit…
Sur ce vol de deux heures, la tablette fournie par CZ est plutôt complète : de nombreux films sont disponibles, classés en deux catégories : Chine ou international.

photo cdg-ckg_427

Les programmes TV sont plutôt adaptés à la clientèle locale pour laquelle je peux passer en étant discret…

photo cdg-ckg_428

Il en est de même pour les jeux, mais puisque nous sommes maintenant autorisés à utiliser nos PED en mode avion, ce n’est pas grave (je ne vous cacherai pas que je me suis quand même laissé tenter par une partie de cartes ^^)

photo cdg-ckg_429

Si la sélection ne nous plait pas, il est encore possible de se détendre en écoutant de la musique.

photo cdg-ckg_430

Sinon, il y a aussi quelques informations culturelles sur la Chine, c’est appréciable.

photo cdg-ckg_431

Si tout cela n’est pas suffisant sur un vol aussi court, on peut aussi lire le magazine de bord de la pochette contenant également un vomibag, un casque de bien meilleure qualité que les intras offerts, ainsi que la notice de sécurité.

photo cdg-ckg_432

Voici son recto…

photo cdg-ckg_433

…et son verso.

photo cdg-ckg_434

Il est intéressant de rappeler que les plans d’évacuation mettent en scène un 737 qu’OQ n’a pas…

photo cdg-ckg_435

…alors que le recto montrait une image très fidèle du 320, à ceci près que l’immat s’est transformée en petits carrés.

photo cdg-ckg_436

D’après les régulations de la CAAC, le service doit débuter 20 minutes après le décollage et se terminer 30 minutes avant l’arrivée, ce qui donne pour ce vol de 2h10 à l’horaire un service de 1h20, ce qui est largement suffisant, dans la mesure où les choix pour le repas ont été demandés avant le départ.

photo cdg-ckg_437

D’ailleurs, à propos d’horaires, je pense qu’il serait malin de régler l’heure de la tablette fournie, parce que ni les heures, ni les minutes ne sont correctes (il est 22h34 lorsque je prends cette photo)

photo cdg-ckg_438

Je tente de faire la photo du winglet de nuit en attrapant les flashes en bout d’aile, mais je n’y parviendrai pas.

photo cdg-ckg_440

Expérience à bord



Un oshibori chaud aux couleurs de la maison-mère est distribué une fois les 20 minutes écoulées.

photo cdg-ckg_441

Derrière, l’éclairage a été activé…

photo cdg-ckg_442

…tandis que la nappe est déposée sur la tablette.

photo cdg-ckg_443

Puis, quelques noix sont proposées en guise d’apéritif.

photo cdg-ckg_444

Si l’on n’a pas envie de regarder du contenu sur la tablette (tactile) à disposition, il reste encore l’IFE collectif.

photo cdg-ckg_445

Le plateau est ensuite disposé, il contient le plat principal choisi (je n’ai plus les choix en tête), ainsi qu’une assiette de fruits. On sent le service allégé, c’est plutôt dommage, mais il est 23 heures et les chinois ont l’habitude de dîner très tôt.

photo cdg-ckg_446

Notez que le plateau a malencontreusement été placé à l’envers.

photo cdg-ckg_447

Un gros plan sur le plat chaud dont la présentation ne fait pas envie : il donne l’impression d’un mélange des différents plats du salon, le tout bien mélangé et réparti dans différentes cassolettes réchauffées en vol. Ce n’était pas mauvais, mais sur ce vol, OQ CZ fait dans l’économie et cela se ressent.

photo cdg-ckg_448

Au moins, ce service allégé permet d’augmenter le temps de repos, sur un siège qui offre pas mal d’espace personnel.

photo cdg-ckg_449

Je passe tout de même aux toilettes, lesquelles sont propres puisqu'elles sont vérifiées après chaque passage : c’est bien.

photo cdg-ckg_450

La touche Business, appréciable, mais pas indispensable, est bien là.

photo cdg-ckg_451

Dommage par contre, qu’il n’y ait plus de papier, même si le vol est le dernier de la journée.

photo cdg-ckg_454

Il est probablement à la poubelle.

photo cdg-ckg_453

Comme dans tous les avions chinois, la consigne « retournez à votre siège » est activée par défaut.

photo cdg-ckg_452

Si je le faisais, je pourrais écouter un peu de musique en choisissant l’un des canaux audio.

photo cdg-ckg_455

Comme je n’en ai pas spécialement envie, je discute un moment avec les PNC en leur racontant notamment mes mésaventures liées au SNPL, à la réservation CZ, aux annulations successives. L’équipage est très enthousiaste, très ouvert au dialogue, ce qui n’étais pas le cas à chaque fois lors de mes vols antérieurs avec CZ. Nous parlerons aussi de l’autorisation nouvelle des smartphones en vol : apparemment, les appareils anciens n’étaient pas bien isolés des ondes des appareils nomades… La CC me donne également quelques infos sur les paysages à prendre en photo pendant la descente, moi qui suis incapable de me repérer de nuit à CKG même après des dizaines d’atterrissages…

Pfff, de toute façon, avec des hublots sales de l’extérieur, ce ne sera pas facile :(

photo cdg-ckg_456

Puisque nous sommes plutôt bas, je suppose que cette photo représente l’autoroute menant à l’aéroport…

photo cdg-ckg_458

Nous nous posons à l’heure.

photo cdg-ckg_460photo cdg-ckg_461

L'annonce suivant l'atterrissage à CKG illustre bien l'envie de l'équipage de promouvoir la ville : « 女士们,学生们,欢迎来到美丽的山城重庆…… » (« Mesdames-messieurs, bienvenue à la belle ville-montagne de Chongqing »)
Voici les « beaux » effets de lumières du bel aéroport de CKG que donnent les hublots en mauvais état.

photo cdg-ckg_462

Beaucoup d’avions sont au large ce soir.

photo cdg-ckg_463

Un 737 CZ nous précède.

photo cdg-ckg_464

Si vous avez suivi mes FR de l'anée dernière, vous savez que j'ai loupéà une semaine près l'ouverture du Terminal 3 de CKG, qui paraît gigantesque !



Le 737 devant nous arrive en porte.

photo cdg-ckg_468

C’est également notre cas ; seulement 1h10 après l’horaire du vol annulé, CZ s’est bien débrouillé sur le rebooking cette fois-ci :)

photo cdg-ckg_469

Il faut dire au revoir à cette cabine.

photo cdg-ckg_470

Et à l’équipage qui m’offrira cette bouteille d’eau « car il est tard que ce n’est pas facile à trouver ». Belle attention.

photo cdg-ckg_474

Découverte du T3


Depuis la passerelle, nous apercevons un 320 qui redonne le goût du local.

photo cdg-ckg_471

En se retournant, on revoit son cousin qui nous a emmenés de CAN.

photo cdg-ckg_472

Le revoici quelques instants plus tard avec moins de reflets.

photo cdg-ckg_473

Pour cette première visite, CKG fait très bonne impression, avec notamment une indication concernant la distance restante à parcourir qui confirme que le terminal est très grand.

photo cdg-ckg_475

Comme il faut longer le terminal, on peut spotter quelques appareils comme ce 737 CZ

photo cdg-ckg_476

Ou encore ce 320 ZH.

photo cdg-ckg_477

On constate que cette compagnie fait cohabiter Boeing et Airbus, puisqu’elle possède aussi des 737.

photo cdg-ckg_478

Belle brochette de 737 SC

photo cdg-ckg_480

Au bout du couloir, il faut monter grâce à l’escalator à droite ou l’escalier à gauche.

photo cdg-ckg_481

Pas de doute sur le pays où nous sommes, avec des publicités qui en mettent plein la vue sur les piliers.

photo cdg-ckg_482

C’est aussi le cas des murs qui sont classiquement décorés…

photo cdg-ckg_483

…ce qui est moins classique, c'est qu'à CKG, les pubs vont même jusqu’au plafond.

photo cdg-ckg_484

Les bagages seront livrés en tapis 09.

photo cdg-ckg_485

Nous y sommes presque.

photo cdg-ckg_486

On apprend qu’il ne faut pas s’asseoir dessus.

photo cdg-ckg_487

Les tapis n’ont même pas un an et sont (heureusement) encore en bon état.

photo cdg-ckg_488

Très, très bonne idée de proposer une vue de la zone de traitement des bagages pour vérifier si les bagagistes n’ont pas volé/abîmé son bagage (ce qui arrive parfois), et savoir où en est la livraison. Petit couac par contre, l’image montre le traitement des bagages en tapis 8, dommage.

photo cdg-ckg_489

Mes bagages sont livrés très rapidement, et les priorités ont été respectées. Par contre, un chemin un peu plus court depuis la porte de débarquement aurait été plus appréciable, car il est déjà minuit et demie quand j’arrive en hall d’arrivées…
Celui-ci est très joli et lumineux.

photo cdg-ckg_491

La signalétique pour les transports vers Chongqing est bien faite.

photo cdg-ckg_492

Des taxis à CKG, ce n’est pas ce qui manque, c’est une option relativement économique pour quitter l’aéroport, en plus d’être rapide (en même temps, vu la façon dont les conducteurs de taxis chinois explosent les limitations de vitesse, c’est compréhensible)

photo cdg-ckg_493

Le T3 de CKG au niveau des arrivées est très sympathique, vous aurez un aperçu du hall de départ pour les vols internationaux et domestiques ainsi que deux salons en exclusivité très prochainement :)

photo cdg-ckg_494

Merci de m'avoir lu ;)
Afficher la suite

Verdict

Chongqing Airlines

8.8/10
Cabine8.0
Equipage10.0
Divertissements10.0
Restauration7.0

Domestic Sky Pearl VIP Lounge - T2

9.5/10
Confort9.5
Restauration10.0
Divertissements8.5
Services10.0

Guangzhou - CAN

5.5/10
Fluidité1.0
Accès5.0
Services6.0
Propreté10.0

Chongqing - CKG

9.5/10
Fluidité9.0
Accès10.0
Services9.0
Propreté10.0

Conclusion

Un vol très agréable avec Chongqing Airlines.
La cabine en 2+2 est standard en Chine et est très agréable, bien que la même compagnie propose un autre siège encore meilleur. L'espace personnel reste néanmoins très confortable. L'ancienne génération de siège implique l'absence d'IFE personnel, mais OQ a prévu des tablettes tactiles pour pallier ce manque, bien fournies et proposant largement de quoi se divertir sur un vol aussi court. Si cela n'est pas suffisant, il reste encore le magazine de CZ et l'IFE collectif. En plus, les intras sont offerts :)
Le catering est un peu décevant sur ce vol, pas spécialement qualitatif, mais il faut reconnaître à OQ le mérite de proposer un plat chaud à cette heure tardive. L'équipage est comme tous mes vols avec OQ, c'est à dire au top !
Finalement, l'arrivée "seulement" 1h05 après l'horaire du vol initial pourrait passer pour un retard léger en Chine, et CZ s'est bien débrouillé pour le rebooking.

Le salon domestique de CZ à CAN est probablement un des meilleurs en Chine. Il surpasse en de nombreux points certains salons internationaux que l'on peut trouver en Europe. Les douches sont impeccables, les plats chauds sont abondants et qualitatifs (bien que plus adaptés à une clientèle chinoise), et le service de rappel de l'embarquement individualisé est très bien pensé.

Le T2 de CAN est très agréable, très lumineux et propre, mais c'est bien tout. L'expérience de transit est désastreuse : entre l'immigration parsemée d'étapes inutiles et contraignantes (mention spéciale pour l'enregistrement des empreintes digitales qui seront enregistrées une deuxième fois), la livraison des bagages qui n'a même pas commencé après une demi-heure, le scan des bagages, la fluidité est loin d'être au rendez-vous. Si vous avez eu la patience de franchir toutes ces étapes, vient le second vol qui doit être enregistré... s'il n'est pas annulé à cause du trafic aérien... Je n'apprécie pas trop qu'on transforme la raison d'une annulation due au trafic en annulation cause météo, mais j'aime encore moins le tour de passe-passe entre les différents comptoirs de check-in, superviseurs... alors même que si le monsieur du check-in avait creusé un peu, il aurait constaté que c'était déjà faitDésolé, mais si l'équipement du nouveau terminal est très bien, tout le soft qu'il y a autour n'est pas à la hauteur.

Le nouveau terminal de CKG est très agréable, avec quelques détails bien pense, comme la distance de marche restante ou encore les caméras donnant sur le traitement des bagages. C'est tout bête, mais il fallait y penser.

Sur le même sujet

6 Commentaires

  • Comment 460917 by
    Esteban TEAM GOLD 8129 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage,

    Quelles belles attentions de l'équipage, voilà des personnes qui aiment leur travail et le montrent !

    Ahhh cette carte de sécurité avec le 737 en dessin alors que c'est un 320... Un bobus :) Ou un Airbeing.

    A bientôt !

    • Comment 462261 by
      bonvoyage AUTEUR 256 Commentaires

      Merci pour ce commentaire auquel je réponds en retard :(
      L'équipage est le gros point fort de ce vol :)
      CZ et OQ ont l'habitude des dessins ne correspondant pas au vrai modèle d'avion... Au retour, la PNC a promis d'en faire part au département sécurité de la compagnie... Affaire à suivre :)
      A bientôt !

  • Comment 460943 by
    Chevelan GOLD 10583 Commentaires

    "que le transit est passé à 51h35"=> Il y a donc plus de 24 h dans une journée ! ^^

    Deuxième annulation lors d'un même voyage, le chat noir est de sortie :))

    La suite est plus réjouissante avec un salon apprécié et un vol fort correct avec des PNC aimant leur job. La cabine J de cet A320 est bien sympa, rien à voir avec les infâmes classes avant de la majeure partie des compagnies Européenne.

    Une fin de voyage en douceur mais tardive, bonjour la fatigue...

    Merci pour ce FR, à bientôt !

    • Comment 462262 by
      bonvoyage AUTEUR 256 Commentaires

      Bien vu, je parlais bien sûr de la durée du transit ;)
      Peut-être que ça se passera mieux au retour...
      La cabine est en effet sympa, d'ailleurs, il en existe d'encore plus confortables au sein de la même compagnie...
      Pff, je m'y attendais à cette annulation, et finalement, CZ se débrouille pas mal ; seulement une heure après l'arrivée théorique du vol initial, ça pourrait presque passer pour un retard :)
      Merci pour le commentaire et à bientôt :)

  • Comment 460953 by
    lagentsecret SILVER 9910 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Toujours aussi complet et détaillé

    Le terminal de CAN est superbe.

    Dommage comme vous le dites que les employés ne soient pas à la hauteur et vous obligent
    à faire tout un circuit inutile.

    Très beau salon avec une offre complète, surtout pour un salon domestique.
    Il sera intéressant de voir le salon international.

    Excellent vol avec un équipage de qualité.

    Catering décevant tout de même.

    A bientôt

    • Comment 462263 by
      bonvoyage AUTEUR 256 Commentaires

      Merci pour le commentaire :)
      CAN est impeccable sur le hard, nul sur le soft (en tout cas ce jour-là)
      Très belle surprise que ce salon, mais leur salon international est encore mieux (mais vu mon retard, le FR n'arrivera pas avant longtemps)
      Le catering est décevant, mais le vol est très tardif et OQ fait quand même l'effort de proposer un repas chaud, et de toute façon, on a largement eu le temps
      de manger au salon ;)
      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.