Flight-Report

Avis du vol Austrian Airlines Lyon Vienna en classe Economique

Compagnie Austrian Airlines
Vol OS408
Classe Economique
Siege 24A
Temps de vol 01:45
Décollage 28 Jui 18, 19:55
Arrivée à 28 Jui 18, 21:40
OS   #48 sur 128 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 150 avis
Kethu
Par GOLD 964
Publié le 19 octobre 2018
Bonjour bonjour :)

C'est reparti pour un nouveau routing, ou plutôt demi-routing, puisque seuls les deux vols allers seront reportés.

La construction du routing



Le service volontaire de Madame en Estonie prend fin au 1er juillet 2018. Mine de rien, même si c'était parfois épuisant ou agaçant (je fais encore des cauchemars sur ma nuit à Cracovie !), j'ai beaucoup aimé avoir une excellente raison de traverser l'Europe toutes les trois semaines au cours de cette année, je ne peux donc pas me permettre de laisser passer cette dernière occasion de faire un "routing balte". Histoire de justifier ça pour mon (très faible) côté raisonnable : Qui dit déménagement après 9 mois dit beaucoup de bagages. Voyager à deux permet donc d'embarquer gratuitement deux valises en soute au lieu d'une…

Pour le choix des vols, il me faut un tarif "aller simple" à bon prix pour le retour le dimanche 1er juillet, Madame ayant un remboursement des frais d'un maximum de 200€ de la part de son organisme.

Comme d'habitude, peu de choix, je pars donc sur la solution la moins chère (avec bagage en soute dans le tarif), à savoir un classique Tallinn - Amsterdam (codeshare airBaltic en 737-300), puis Amsterdam - Lyon (KLM en 737-800), le tout acheté chez AF, pour un tarif de 177€ par personne. Petite précision : Le tarif est le moins cher avec une correspondance longue à AMS, de 9h à 16h. Le billet est acheté fin avril, je sais déjà que j'aurais accès au Crown Lounge à AMS, puisque je passe Flying Blue Gold fin mai. L'attente sera confortable, avec en plus de quoi se nourrir et s'hydrater, ça n'est donc pas un problème bien gênant…

Pour l'aller, je pose mon vendredi histoire d'avoir un peu de temps en Estonie. Je peux donc partir à partir du jeudi soir… La solution de facilité serait de faire l'aller avec AF/KLM aussi, via AMS le vendredi matin. Cependant, le tarif est hors de prix (370€ de mémoire), et surtout, pour mon dernier voyage là-bas, j'aimerais tester une solution plus originale !

J'envisage un instant Turkish Airlines, qui propose un Lyon - Istanbul le jeudi soir, départ 18h05, 10h d'escale de nuit à IST, puis un vol le vendredi matin arrivant à Tallinn à 12h. Le tarif de 220€ est un peu cher mais encore correct, surtout vu l'excellence de la compagnie en MC européen, mais il implique soit de "camper" dans l'aéroport, ce que je n'apprécie guère, soit de dormir à l'hôtel en zone airside (je n'ai guère envie de passer les contrôles à la frontière juste pour quelques heures de repos), qui est extrêmement cher (près de 150€ la nuit). Avec en plus ce départ de Lyon un peu tôt, qui me ferait quitter le travail avant 16h, je ne suis que peu emballé…

LH ne propose comme d'habitude rien d'intéressant en aller simple, tous les prix flirtent avec les 400 ou 500€.

Par contre, la compagnie polonaise Lot a une offre qui me plait énormément : Elle propose en effet un Lyon - Vienne avec Austrian le jeudi soir (départ à 19h55, aucun souci pour le travail), une escale de nuit à VIE, et un vol Nordica le lendemain matin de la capitale autrichienne à la capitale estonienne, en CRJ900 avec une arrivée à 12h45 à destination. L'escale, de 12h, peut se faire landside, avec l'hôtel Moxy (du groupe Marriott) qui propose des nuits à 85€, un tarif plutôt bon marché pour un hôtel accessible à pied depuis l’aéroport, surtout face au NH Hôtel de l’aéroport, qui est à 135€.

Ce trajet me botte beaucoup : Il est inédit, il me rappelle mes anciennes navettes vers VIE du temps où Madame y étudiait (en 2016-2017 donc), et il me permet d’emprunter une dernière fois la compagnie estonienne, Nordica, que j’apprécie beaucoup. Avec airBaltic au retour, je ferai ainsi le tour des compagnies régulières des pays baltes !

Le tarif achève de me convaincre, avec 140€ l’aller simple bagage compris (chez Nordica, tous les tarifs sont bagages compris, un plus indéniable). Le bagage devait m’être utile car il me fallait amener une valise vide pour les affaires de Madame. Finalement elle trouvera une valise d’occasion à 5€ à Narva, ça m’arrange…

Voici donc à quoi ressemble ce dernier voyage en Estonie :

Routing

  • 28/06/2018 - Austrian OS408 - Économique - Lyon → Vienne en Embraer ERJ195 Vous etes ici
  • 29/06/2018 - Nordica LO8194 - Économique - Vienne → Tallinn en Bombardier CRJ900 (Cliquez ici) A venir
  • 01/07/2018 - airBaltic BT621 - Économique - Tallinn → Amsterdam en Boeing 737-300 Non reporté
  • 01/07/2018 - KLM KL1417 - Économique - Amsterdam → Lyon en Boeing 737-800 Non reporté


Ce premier vol qui m'amènera de Lyon à Vienne n'est pas un inédit, il a déjà été reporté deux fois dans ce sens (dont une fois par mes soins, mon premier "vrai" report après un essai peu concluant en 2011, peu après la création du site), une fois dans l'autre sens. Mais, curieusement, ce vol a toujours fait l'objet de récit de vols en Affaires, jamais en éco ! Ça sera également le premier récit de cette ligne avec un Embraer, qui a remplacé les Fokker 70 et 100 qui y officiaient jusqu'en octobre 2017…

Ça sera aussi l'occasion pour moi de découvrir cet ERJ195, mais aussi d'expérimenter un "vrai" départ du nouveau terminal 1B de LYS, je n'avais jusqu'alors fait qu'un seul passage en ces lieux, mais pour embarquer au satellite low-cost beaucoup plus vieux, sale et peu confortable.

Le service de précommande de repas d'Austrian n'est pas non plus inédit sur ce site, mais ses mérites m'ont tant été vanté sur ce site que j'ai craqué pour un menu Schnitzel ! Bien que le menu Poulet au curry & Spaetzles soit meilleur, j'ai préféré l'autre choix de plat chaud. J'ai en effet déjà eu l'occasion de tester les Spätzle sur mon Lyon - Vienne en Affaires (voir le lien juste au-dessus), puisque ce sont bien les menus complets de la J qui sont proposés en éco pour la modique somme de 15€, une affaire… Et puis, puisque c'est un vol en mode "nostalgie", ça me rappellera les (très) nombreuses Schnitzels que nous avons dégustées avec Madame à côté de sa fac, à Vienne !
Le site précise qu'il n'est pas toujours possible de commander, car une quantité limitée de plats peuvent être réchauffés selon l'appareil et le vol. J'imagine bien en effet le désarroi d'un équipage qui verrait la totalité d'un A321 commander un menu sur un vol VIE-MUC…

Notons enfin que Lot n'a pas de codeshare sur ce vol, la compagnie polonaise ne fait que vendre un vol OS, sous code OS. Mon numéro de FFP Aegean n'est pas "ajoutable" sur ce premier vol à partir de ma réservation Lot, je ne peux le faire que depuis le site d'Austrian. C'est donc selon le barème d'Aegean pour Austrian que je cumulerai ce premier vol, à mon grand regret puisque le barème pour Lot est plus généreux. Je gagnerai en effet 213 miles pour le VIE-TLL (25% de la distance) contre… 0 Miles pour le LYS-VIE.

C'est tout pour cette longue introduction, place à l'action !

Retour vers le futur



Après une journée au travail, je m'en vais tranquillement prendre mon Rhonexpress adoré, je saute de justesse dans le départ de 17h30. Pour une fois, je ne me plains pas du prix, puisque j'ai pu acheter un aller-retour à -50% le mois de mon anniversaire. Le trajet est donc fait pour moins de 7€, c'est de suite plus raisonnable !

Les places côté hublot situées au niveau de l'articulation disposent d'un pitch très réduit, le bulkhead est très proche, comme en témoigne la position que mon voisin en face à gauche doit adopter. Ma voisine d'en face à droite résout le problème en se plaçant côté couloir, et en laissant sa valise profiter de la place à la fenêtre.

photo dsc_0005_1

Pendant que nous filons dans l'est Lyonnais, je jette un œil à Flightradar pour vérifier si le vol aller est à l'heure : Visiblement c'est bon, puisque l'appareil vient tout juste de décoller de Vienne !

photo screenshot_20180628-174224

Après un agréable trajet (comme toujours chez REX), me voilà arrivé dans le cœur de la gare TGV. Hervé, nous ne sommes pas les seuls à apprécier l'architecture de cet aigle, un touriste asiatique le prend en photo sous toutes les coutures !

Le panneau indique de prendre à droite pour le terminal 1B. Ce n'est pas faux, mais ça reste vivement déconseillé s'il fait mauvais temps, à moins d'être pressé !

photo dsc_0006_1

Mais il fait très beau en ce jeudi de fin juin, je me dirige donc sans soucis à droite. On passe sur la large passerelle desservant les quais de la gare TGV, juste en-dessous…

photo dsc_0009_1

… Et on arrive aux entrées des parkings P0 et P1, avec derrière le NH Hôtel de LYS.

photo dsc_0010_1

On traverse la route, la zone située entre le T1B et la gare est toujours en travaux (du moins à l'époque).

photo dsc_0012_1

Mais le cheminement extérieur T1A<->B est lui dorénavant terminé, tout comme la façade du nouveau terminal.

photo dsc_0013_1

L'entrée se fait cependant toujours un peu plus loin pour le moment, devant le dépose-minute et la station de taxis.

photo dsc_0014_1

La fraicheur du terminal est la bienvenue après ce trajet en plein soleil sous une température caniculaire… Je ne m'y suis pas attardé sur le moment, mais des commerces ont ouverts par rapport à mon dernier passage ! C'est de suite plus vivant.

Le FIDS, désolé pour le reflet, qui affiche mon vol à l'heure avec la mention "Passez les contrôles" (nous sommes plus d'une heure avant l'embarquement, une mention moins mensongère serait donc "Venez dépenser votre argent dans les magasins duty-free en attendant qu'on affiche la porte d'embarquement"). Le vol LH pour Francfort est quant à lui annulé…

photo dsc_0015_1

N'ayant qu'une carte d'embarquement format A4, je me dirige vers les comptoirs pour récupérer un titre de transport au format plus conventionnel pour ma collection.

photo dsc_0017_1

Malheureusement, l'annulation d'un A320 pour Francfort donne le résultat suivant : La file aux comptoirs du groupe LH est très longue, et n'avance pas vite, puisque chaque passager pour FRA doit être rerouté. Je passe mon tour…

photo dsc_0018

… Et me rends donc directement sur la mezzanine, pour passer le PIF.

photo dsc_0019

Alors que je traine un peu au téléphone avant le contrôle d'accès, je vois arriver un groupe d'une vingtaine d'enfants, je me jette donc devant ces derniers pour ne pas avoir ces créatures du démon devant moi au PIF.

La file est assez réduite, fort heureusement.

photo dsc_0020_1

Le contrôle est passé en cinq minutes, bien qu'il me faille sortir non seulement le téléphone, mais aussi tous les câbles de mon sac, une demande que je n'avais jamais eue en France… Je peux par contre garder mes chaussures. Pendant que je passe, un agent en pleine discussion avec ce qui semble être son chef s'énerve soudain, les noms d'oiseaux fusent, et l'agent arrache son badge pour le balancer à l'autre bout de la salle, puis s'en va à grandes enjambées, signifiant en hurlant à son supérieur que ce dernier lui endommage particulièrement le service trois pièces (j'ai quelque peu édulcoré le vocabulaire employé. Au moins les enfants auront pu apprendre plein de nouveaux mots !). Je dois avouer que j'ai trouvé l'instant particulièrement caustique.

Derrière moi, les UM passent sans sonner, et sans moufter ! C'est par contre l'employée de l'aéroport qui les accompagne qui sonnera et aura droit aux palpations… Un comble.

Direction le duty-free. Derrière le pilier à gauche se trouve l'arrivée de la ligne coupe-file, où personne ne passe. L'agent qui s'occupe du poste de scannage semble s'ennuyer comme un rat mort, il y a pourtant de l'animation dans cette zone !

photo dsc_0021

A l'entrée du magasin, un panneau reprend les vols partant du 1B. L'écran de gauche est figé sur les vols de la veille au soir (ou de l'avant-veille, ou autre, pour ce que j'en sais). L'écran de droite est lui bien à jour, mon vol pour Vienne est indiqué mais la porte ne sera affichée qu'à 19h10, afin de faire rester les passagers un maximum de temps dans la zone avec les magasins…

Ce bug d'affichage permet néanmoins de vérifier que l'aéroport fonctionne aussi la nuit, Pegasus Airlines avait ainsi un vol vers Istanbul SAW à 2h05, tandis que Smartwings partait à 4h45 pour Lanzarote…

L'employée s'occupant de la mise en rayon dans le magasin se relèvera en me voyant arriver, pour me saluer d'un jovial "Bonjour, bienvenue monsieur !"

Je lui réponds avec le sourire, voilà un accueil qui tranche avec l'ambiance au PIF !

photo dsc_0022_1

Mais malgré l'accueil amical, je ne m'arrête pas pour autant, et j'arrive directement dans la rotonde emblématique de ce nouveau terminal. Transavia fait sa pub sur un écran cylindrique, je trouve que ça casse un peu l'architecture très dépouillée du lieu… Mais ça n'est pas non plus trop envahissant.

photo dsc_0024_1

La zone est très agréable pour patienter, avec beaucoup d'assises différentes. Banquettes, sièges, banc, estrade… Il y en a pour tous les goûts, et il y a des prises électriques et USB partout, un très bon point pour LYS.

photo dsc_0025_1

Je reste un peu dans cette zone pour recharger les batteries, puis je me dirige vers les portes, disséminées tout autour de la rotonde, et qui sont beaucoup plus calmes (même si le cœur du terminal n'est pas ultra animé non plus).

photo dsc_0027_1

Les baies vitrées sont légèrement teintées, mais cela ne devrait pas trop gêner les spotteurs, et c'est plutôt bienvenu vu la météo que nous avons par ici… Quelques piliers traversent le champ, sans que ça gêne la vue sur le tarmac. Tarmac sur lequel on peut trouver un A320 Aer Lingus qui s'en va pour Dublin, un 737 Europe-Airpost/ASL Airlines France (j'ai toujours du mal à me faire à ce nouveau nom, nettement moins original…), et un 737-800 Smartwings, filiale low-cost de la charter tchèque Travel Service (dont nous accueillons un pilote sur ce site).

La passerelle à gauche appartient au T1A, Sixt n'a pas (encore ?) envahi cette passerelle du nouveau terminal, mais c'est malheureusement en cours…

photo dsc_0026_1

Passons de l'autre côté de la passerelle (par un couloir circulaire reliant toutes les portes sans passer par la rotonde centrale), où un A319 Brussels Airlines est au contact. Outre les deux charters/low-cost précédemment citées, on trouve également un B737-800 Transavia au départ pour Lisbonne, et un A320 Easyjet qui se prépare à partir pour Cracovie.

photo dsc_0029_1

Les zones d'attente en porte sont très agréables également, avec des banquettes, des sièges individuels, et une zone de style "bar". La zone est très lumineuse, et la courbure du terminal permet d'avoir tout à proximité. On est loin de BRU et de l'interminable marche nécessaire pour atteindre le bout des jetées !

photo dsc_0031_1

Là encore, beaucoup de prises électriques, alimentées de surcroit !

photo dsc_0033_1

Pour les accros à la nicotine, on trouve un bocal à fumeurs, dans lequel s'expliquent calmement l'employé colérique du PIF et son supérieur (j'ai fait ma commère en entrant dans le bocal pour voir ce quoi il retournait, mais je doute que cela vous intéresse).

photo dsc_0030_1

Par contre, la gestion des affichages est un peu à l'ouest, la porte B01 affiche toujours fièrement Francfort comme destination, alors que le vol est annoncé supprimé depuis plusieurs heures. Une employée devra venir pianoter sur le PC pour enlever l'affichage… J'aurais pensé qu'il était possible de gérer ça à distance, depuis le poste de contrôle gérant l'aéroport, plutôt que d'avoir à envoyer des employés en porte.

photo dsc_0034_1

je profite du temps restant avant mon vol pour jeter un œil au plan cabine. J'ai choisi un peu par hasard le 24A à l'enregistrement en ligne ("du côté opposé aux Alpes abruti !", me suis-je dit en montant dans l'avion), et c'est visiblement le bon choix ! Il ne reste qu'un siège libre, le 24C. Bon, avec l'annulation du vol pour FRA, j'ai des doutes sur le fait de ne pas avoir de voisin au final toutefois…

photo screenshot_20180628-183902

Je me lève pour assister à l'atterrissage de mon Embraer autrichien, sur la piste 35R, juste devant le village de Saugnieu.

photo dsc_0036_1

Pendant qu'OS est au roulage vers la porte, un autre Embraer de la Star Alliance est au roulage vers la piste, avec cet ERJ190 de la TAP pour Lisbonne…

photo dsc_0037_1

Voilà enfin la bête, qui arrive à l'heure en porte…

photo dsc_0039_1

Petit passage aux sanitaires… C'est neuf !

photo dsc_0040_1

Visiblement, une personne handicapée est sortie de ses gonds ici !

photo dsc_0041_1

Si la zone n'est pas très propre, elle dispose au moins de multiples patères, voilà qui est appréciable.

photo dsc_0032_1

Mon vol part finalement de la porte B03, je m'y rends donc. C'est fort heureusement une porte dans la zone Schengen, pas de PAF à passer. Au passage, pour ceux qui se demandent pourquoi les sas PARAFE sont toujours HS à Lyon, j'ai une réponse de la part du gestionnaire de l'aéroport : Les sas sont activés à horaires fixes (et ne fonctionnent que pour les passeports biométriques français et allemands) :

Pour la zone Départs : 10:30 à 12:30 et 17:00 à 19:00, et pour la zone Arrivées : 08:00 à 10:00 et 19:30 à 21:30.
Installer des portiques automatiques et les faire fonctionner 4 heures par jour, voilà une idée de génie.

Bref, après ce grand moment d'efficacité offert conjointement par Aéroports de Lyon et la police aux frontières, reprenons le récit.

Un bar empiète sur la zone d'attente, il y a donc moins de sièges disponibles à proximité de la porte, et beaucoup de passagers attendent debout. L'agent s'occupant de l'embarquement est déjà présent, mais celui-ci ne parle que le français. Assez problématique pour un vol vers l'étranger (et plus généralement, pour un aéroport international). Des passagers viendront demander des informations en anglais (probablement des passagers du vol LH vers FRA annulé, reroutés via VIE), ce pauvre agent devra demander de l'aide par téléphone pour qu'une collègue parlant anglais vienne en renfort…

Pendant qu'il passe son coup de fil, un passager, parlant lui français, viendra demander un renseignement à son tour. L'employé lui dit poliment et avec le sourire d'attendre quelques instants qu'il termine son appel, mais le passager s'en contrefiche, il enchainera les manques de respect (répéter "eh, eh monsieur ?", agiter son billet devant les yeux de l'employé, lui secouer le bras…) jusqu'à ce qu'il ai une réponse à sa question… Question qui était "Est-ce que c'est bien la porte pour Vienne ?". Une demande des plus cruciales donc…

photo dsc_0042_1

Dehors, les passagers en provenance de Vienne sont en train de débarquer d'OE-LWO, un ERJ195 qui a débuté sa carrière chez Cityline en 2012, avant de traverser la frontière germano-autrichienne en 2017. Il porte le doux nom de Wiener Johann Strauss Orchester. On fait difficilement plus long !

Derrière, Easyjet part pour Cracovie avec une demie-heure de retard, tandis que trois frères sont au parking devant le terminal des low-costs, dont l'A319 en livrée Unicef qui charge ses passagers pour Nantes.

A droite, un autre Europe-Airpost, parqué lui devant le terminal fret.

photo dsc_0043_1

L'embarquement est lancé un peu en retard, à 19h40, sans respect des priorités et avec une annonce uniquement en français donc… Ça a le don d'exaspérer quelques anglophones à côté de moi.

Je passe dans les premiers, direction ce long couloir un peu triste…

photo dsc_0046_1

On arrive ensuite dans la passerelle vitrée, qui a ici subi les assauts de l'agent orange (désolé Quentin, je te pique l'expression).

photo dsc_0048_1

Le nez de notre appareil, avec le nom qui tient sur deux lignes…

photo dsc_0049_1

L'accueil à bord est cordial, et nous n'avons pas droit aux valses viennoises qu'Austrian diffuse habituellement (que certains par ici trouvent agaçantes, personnellement je les trouve juste trop fortes). La cabine n'est pas laide, le rouge Austrian donne un peu de "peps" à l'ensemble.

photo dsc_0050_1

Je m'installe à mon siège, le hublot n'est pas bien aligné, c'est le cas de quasiment tous les sièges en fond de cale… Dommage. Le dossier, s'il n'est pas "slim", n'en est pas moins très dur, et assez inconfortable je trouve. L'assise est par contre bien épaisse.

En 23 D et F sont installés deux hommes d'affaires germanophones qui discuteront très fort pendant tout le vol, je pense que même les pilotes devaient les entendre…

photo dsc_0053_1

Le pitch n'est pas fameux, il ne me reste que quelques centimètres devant les genoux.

photo dsc_0054_1

La moquette est propre, si l'on fait abstraction de ce vieux chewing-gum qui a fusionné avec le sol.

photo dsc_0058_1

L'embarquement se poursuit, apportant son lot de désolation : Un couple devant moi qui se querellera vertement à de multiples reprises pendant le vol, une famille avec des gamins qui hurlent en rang 26, et une voisine en 24C assez… odorante. Une fois n'est pas coutume, je passerai la majorité du vol avec un casque sur les oreilles.

Dans les moins désagréables, en 24D, un avgeek qui prend tout en photo, et juste derrière moi deux collègues (que je ne connais pas vraiment, fort heureusement, j'aime être en paix quand je vole !).

photo dsc_0052_1

Dehors, on trouve DHL en 767 (?), et Aigle Azur en A320 pour Alger. Le winglet de notre appareil n'est malheureusement pas décoré du logo Austrian.

photo dsc_0055_1

Pour les amateurs du genre, le plafonnier.

photo dsc_0056_1

Pour les amateurs de patères, dont je fais partie, il n'y a pas une, mais deux patères par sièges ! Le porte-revues est en position haute sur ce siège.

photo dsc_0057_1

Et Hop!

photo dsc_0063_1

L'embarquement prend fin à 20h, mais nous ne bougeons pas pour autant… Comme ça traine un peu, regardons plus en détail le contenu du porte-revues. On y trouve l'habituel doggy-bag, le magazine Austrian, Skylines, et le catalogue de la boutique à bord.

photo dsc_0062_1

On trouve également la notice de sécurité, que voici. Notons que le picto "ceinture attachée" est légendé comme étant un pictogramme de type "Rettung/Rescue". La ceinture ne doit donc être utilisée qu'en cas d'incident grave, comme pour le masque à oxygène ? (Oui, j'aime pinailler)

photo dsc_0060_1

Le verso. Le graphiste de ces notices de sécurité est un fan des flèches visiblement… (J'étais persuadé qu'il fallait remonter le toboggan au lieu de le descendre, heureusement que la flèche est là !).

photo dsc_0059_1

Bon, je remet le tout là-haut, je garde la flotte et le réseau pour plus tard. J'y ajoute ma confirmation de réservation du menu "à la carte" DO & CO, c'est que j'ai faim moi !

Pendant ce temps, à 20h10, le cockpit prend la parole pour présenter l'équipage, annoncer un vol d'1h30, et enfin préciser que nous allons partir "bientôt", sans donner plus de détail.

photo dsc_0065_1

Le vol LH pour Munich, effectué en A319, peut s'en aller à 20h25, il est sans doute tout aussi complet que notre vol.

photo dsc_0071_1

Quelques minutes après, c'est notre tour ! Vérifions que la ceinture (non siglée) est bien attachée : C'est bon !

photo dsc_0066_1

On repousse donc à 20h27, avec donc 32 minutes de retard. Eurowings part juste avant nous pour Düsseldorf, exceptionnellement en A320 au lieu de l'habituel Q400. Serait-ce pour pallier à la suppression du vol pour FRA ? (On peut imaginer que LH préfère acheminer ses passagers à destination de FRA avec sa filiale low-cost + ICE plutôt que de loger plusieurs dizaines de personnes à LYS…).

photo dsc_0073_1

Les démonstrations de sécurité sont réalisées manuellement pendant que nous contournons le satellite low-cost par le sud, passant derrière cet Easyjet en plein débarquement.

photo dsc_0075_1

Eurowings attend le décollage d'un CRJ Hop! avant de s'aligner…

photo dsc_0076_1

On s'aligne juste après, au seuil de piste 35L. On aperçoit la silhouette fameux Tristar, à gauche des hangars de maintenance.

photo dsc_0077_1

Et on part enfin, à 20h38, passant devant ce CRJ1000 Hop!, et l'habituel Avro RJ85 de Jota Aviation volant pour Hop! depuis maintenant bien longtemps.

photo dsc_0079_1

Le parking dédié à l'aviation privée est désert…

photo dsc_0081_1

… Contrairement au P5 en fond qui est, comme toujours, bien rempli.

photo dsc_0083_1

Jonage au premier plan, Meyzieu derrière au bord du réservoir du Grand Large, sur le canal de Jonage. Au nord de celui-ci, le parc de Miribel-Jonage, et encore au nord, je vous le donne en mille, le canal de Miribel. Pour les amateurs de ballon rond, au sud (gauche) du réservoir, on aperçoit le Parc OL, structure ô combien détestable quand il y a match un soir de semaine et que l'on n'est qu'un simple travailleur qui tente de rentrer chez lui en passant par la N346…

photo dsc_0085_1

On vire rapidement vers le sud-est, on retrouve donc l'Ain au premier plan, et le Rhône un peu plus loin (visible sur la droite, derrière le Parc industriel de la Plaine de l'Ain.

photo dsc_0087_1

Cette route fait inévitablement passer quasiment à la verticale du CNPE de Bugey, et ses 4 tranches de 900 MWe.

photo dsc_0089_1

On vire ensuite doucement vers le nord-est, comme pour suivre le cours du Rhône, qui marque ici la pointe sud du massif du Bugey.

photo dsc_0092_1

Le virage se poursuit, le Mont du Chat apparait à l'est, avec le lac du Bourget juste derrière. Un illustre contributeur du site, habitant dans le plus beau département de France, se cache sur ce cliché !

photo dsc_0094_1

Malheureusement, outre le fait d'être du mauvais côté pour observer les Alpes, je suis également du mauvais côté pour le soleil, ce qui met fin abruptement à cette visite de la région. Je me traite de tous les noms, la lumière du soleil commençant à se coucher devait être vraiment belle sur le massif alpin !

photo dsc_0095_1

Mais à toute chose malheur est bon, puisque la disparition impromptue de l'IFE naturel va me permettre de me concentrer sur ce qui va suivre.

Je vois en effet la PNC officiant en J arriver avec un plateau dans les mains. Elle arrive à mon niveau, me demande en allemand de confirmer mon nom (mon nom est typiquement allemand, même si dans mon cas il vient plutôt d'Alsace - encore que je me demande si l'Alsace n'était pas allemande à l'époque de ma famille - ce qui explique sans doute cette prise de contact dans la langue de Goethe plutôt que celle de Shakespeare), et me tend le plateau que voici, sous le regard plein d'envie de ma voisine !

Le plateau est vraiment très complet, voire même trop, tout ne rentre pas dessus et le pain doit être posé sur le plat. Autre petit soucis, le plateau n'est pas antidérapant, et il glisse donc un peu, attention à ne pas finir avec une Schnitzel sur les genoux…

photo dsc_0096_1

Je déplie donc la serviette (une vraie serviette) sur mes genoux, et pose le sac à pain dessus pour avoir la place de diner. L'hôtesse en charge de la distribution des liquides, qui remonte la cabine avec son trolley pour commencer le service au premier rang de l'éco, s'arrête à mon niveau pour me proposer une boisson. Là encore, c'est fait en allemand, ça me permet de dépoussiérer un tout petit peu mes capacités linguistiques germanophones.
C'est servi dans un verre en plastique, je n'ai pas pensé à tendre le verre fourni sur le plateau. Je prends donc du vin rouge, servi depuis une bouteille en verre, d'Estoras (un vin autrichien, c'est appréciable de mettre en avant les produits du pays), je n'ai pas eu le temps d'en voir plus sur l'étiquette.

J'apprécie ce service liquide anticipé, car c'est souvent le problème des plateaux pré-commandés, que ce soit en MC ou LC : Comme ils sont amenés au début du service, on attend parfois longtemps la boisson qui va avec.

photo dsc_0099_1

Je mange rapidement l'entrée, assez basique (salade de pommes de terre, tomate crue, et salade de concombres). C'est correct, ce n'est pas ce que je préfère… Au moins, ça me permet de faire plus de place sur le plateau !

J'utilise le verre fourni avec le plateau pour l'eau, une petite bouteille de 33 20cL de Vöslauer (l'équivalent de l'eau d'Évian en Autriche).

Comme on peut le constater, il y a trois sortes de pains dans le sachet fourni avec le plateau. Ils sont chauds, et bons. Les couverts sont en métal et siglés, un demi citron est fourni, tout comme du sel/poivre, un cure-dent et un sachet de sucre (il me semble).
La seule différence avec ce qui est servi devant le demi-rideau nous séparant de la classe affaires réside dans la vaisselle utilisée : En J, Austrian utilise les fameuses assiettes triangulaires, et une tasse en porcelaine pour les boissons chaudes. On y trouve également une pince à serviette, absente du plateau qui m'a été fourni.

photo dsc_0101_1

Continuons ce repas, les Schnitzels sont bonnes, quoiqu'un peu sèches. Bien sûr, ça ne vaut pas ce qu'on peut manger en Autriche, mais espérer avoir des produits de même qualité à 35.000 pieds qu'au sol, pour seulement 15€ , ce serait croire au Père Noël. Au niveau de la quantité, il y en a beaucoup, et j'aurais bien du mal à finir le plat ! Le vin accompagne bien le plat, je le qualifierai de "tout à fait buvable".

La mousse au chocolat est très bonne, comme on peut le constater à la vue du nettoyage qu'a subi le récipient !

Alors que je suis encore en train de manger ma mousse, le trolley du service "solide" arrive à mon niveau, et l'hôtesse me tend ces gaufrettes au chocolat. Je n'ai plus vraiment faim, mais je prends ! Le jour où on me verra refuser de la nourriture gratuite, c'est que je serai bien malade ! C'est en tout cas très appréciable, puisqu'il me semble que le plateau est censé remplacer le service gratuit normalement.

photo dsc_0103_1

Les gaufrettes finissent dans ma poche, et je commence une longue digestion, quand le trolley des boissons revient à mon niveau, cette fois en service. L'hôtesse me proposera donc une boisson pour faire couler ce repas. Je suis gâté ce soir ! Mais comme je n'ai pas la belle tasse en porcelaine Austrian sur mon plateau (bien que j'ai la cuillère qui va avec, qui tombera d'ailleurs malencontreusement dans ma poche avec les gaufrettes), je ne prends pas de thé et me contente d'un verre de jus de pommes.

Notez sur l'assiette une petite surprise que j'ai trouvé en rangeant un peu mon plateau : Le beurre, qui avait glissé sous le set en papier pour se coincer… sous l'assiette brûlante du plat principal. Autant vous dire qu'il avait perdu de sa superbe (et m'a bien graissé les doigts au passage !).

Le plateau sera débarrassé avec les déchets des autres passagers, une quinzaine de minutes après que j'ai fini ma dégustation.

photo dsc_0111_1

On est maintenant entre Munich et Salzburg, le ciel s'est couvert d'une mer de nuages, et le soleil couchant nous offre une belle lumière… Le cockpit réalise une nouvelle annonce, mais elle est totalement inaudible. Notre descente débute peu après, je pense que ça devait donc être pour l'annoncer !

photo dsc_0113_1

Bon, pour nous occuper pendant le reste du vol, revenons au magazine, en commençant par la flotte. Je reste un peu sur ma faim, il n'y a même pas de miniatures des appareils ! Par contre, un modèle est présenté en détail, le Q400 ce mois-ci.

photo dsc_0067_1

On trouve également la liste des destinations, avec la distance (en km et miles), et le temps de vol.

photo dsc_0068_1

Pour finir, la carte du réseau européen. Austrian n'est pas présente dans le sud-ouest européen, qui n'est desservi qu'en partage de codes.

photo dsc_0070_1

Notre descente se poursuit, et nous amène entre deux couches de nuages, avec le soleil qui se couche tout au fond entre ces deux formations nuageuses, la photo le rend malheureusement bien mal mais ça faisait une ligne rouge orangée entre deux masses noires, on se serait cru en approche sur le Mordor…

Pendant ce temps, les hôtesses passent avec un plateau rempli de verres des bouteilles de boissons encore ouvertes, proposant ainsi aux passagers de "finir les restes" plutôt que de les jeter en fin de journée. Encore un bon point pour cet équipage qui nous (me, surtout) comble depuis le début du service !

photo dsc_0114_1

Une fois la seconde couche passée, les photos deviennent plutôt inutiles. Une hôtesse prend la parole pour annoncer que, malgré notre retard, toutes les correspondances sont bien assurées, sauf une (mais je n'ai pas retenu laquelle).

photo dsc_0115_1

On touche finalement le sol à 22h08, après 1h30 de vol. L'équipage nous souhaite la bienvenue à Vienne, et s'excuse pour le retard. Nous n'en saurons pas la raison…

photo dsc_0116_1

On longe la zone de parking pour les appareils régionaux d'Austrian, Q400 et ERJ195, sans s'y arrêter.

photo dsc_0120_1

On va en effet jusqu'à une porte, où on arrive à 22h13. On se parque à côté d'un A319, qui est arrivé il y a une heure en provenance de Francfort.

Les Embraer en porte à VIE, c'est plutôt rare, mais pour ceux qui ne sont pas pressés ou en correspondance, ça n'est pas forcément un cadeau, comme on va le voir…

photo dsc_0122_1

Je sors de l'appareil cinq minutes plus tard. Au passage, c'est une véritable porcherie, il y a des déchets et des restes de nourriture dans tous les sens… Le service OS n'est pourtant pas très fourni, il se résume à un sucré/salé. Je plains le personnel de ménage…

photo dsc_0123_1

On arrive au niveau des départs dans la longue jetée F.

photo dsc_0125_1

Il faut prendre un escalator sur le côté de la jetée pour monter dans le couloir d'arrivée…

photo dsc_0126_1

… Puis remonter la jetée (sur 400m d'après la signalétique) par l'étage supérieur.

photo dsc_0127_1

Au bout de la jetée, un escalator permet de redescendre de deux niveaux pour atteindre la zone de récupération des bagages, qui est située au niveau du sol. C'est ici qu'est la dépose paxbus, au plus près de l'arrivée donc, épargnant aux passagers cette marche d'un demi-kilomètre.

photo dsc_0128_1

Comme je n'ai finalement pas de bagages en soute, je sors de suite. C'est la sixième fois que j'arrive à VIE, mais c'est la première fois que personne ne m'y attend, ça me fait tout bizarre !

A droite, on aperçoit le très beau tableau des arrivées de VIE, projeté en grand sur le mur blanc, que j'ai oublié de prendre en photo de face…

photo dsc_0129_1

Petit passage aux sanitaires, moyennement propres… Pour ceux qui voient mieux de loin, on voit aussi le tableau des arrivées, tout au fond !

photo dsc_0131_1

J'ai tellement pris l'habitude d'aller prendre le train pour Vienne centre que je me rends à la gare plutôt qu'à mon hôtel. Bon, d'un côté, je n'ai pas tort, puisqu'il faut passer par la gare pour accéder à l'hôtel, mais c'est malheureusement par l'autre accès de la gare, situé donc à l'exact opposé du terminal, qu'il faut passer. Je suis donc bon pour remonter tout le quai de la gare souterraine…

photo dsc_0132_1

Une fois arrivé du bon côté, il suffit de suivre les indications (il suffisait de faire ça depuis le début…), on prend un très long couloir, heureusement équipé de trottoirs roulants, qui dessert plusieurs parkings, le NH Hôtel, et finalement le Moxy, situé à côté du parking C.

photo dsc_0133_1

En remontant sur le plancher des vaches, on arrive dans ce passage couvert…

photo dsc_0135_1

… Et nous voilà devant le Moxy !

photo dsc_0136_1

Si vous y passez, je ne puis que conseiller de réaliser l'online check-in, qui permet d'éviter une queue potentiellement bien longue pour récupérer sa clé. Je suis dans ma chambre à 23 heures, lançant un petit stream Twitch sur la TV connectée avant de passer une bonne nuit de sommeil…

photo dsc_0137_1

Avant de vous endormir, je vous laisse mon habituelle trace Flightradar

photo flight radar os408

Et on se retrouve dans une semaine environ pour le deuxième épisode, si tout va bien !

A bientôt, n'hésitez pas à laisser un petit commentaire :)
Afficher la suite

Verdict

Austrian Airlines

8.1/10
Cabine6.5
Equipage10.0
Divertissements7.0
Restauration9.0

Lyon - LYS

7.5/10
Fluidité7.5
Accès6.0
Services8.5
Propreté8.0

Vienna - VIE

7.9/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services9.0
Propreté6.5

Conclusion

Un très agréable vol avec Austrian, malgré une cabine complète et un peu bruyante ! La pré-commande d'un menu est vraiment rentable si l'on souhaite se restaurer dans l'avion, on en a pour son argent puisque c'est tout simplement le produit J qui est servi, mis à part des petits détails cosmétiques. Si en plus l'équipage rajoute le service gratuit en plus, on est vraiment gâté !

J'apprécie vraiment beaucoup ce nouveau terminal de LYS, son aménagement est vraiment bien pensé, et l'attente y est confortable.

VIE me convainc toujours un peu moins, le cheminement peut y être un peu long, et la propreté n'est pas toujours au rendez-vous... Mais ça reste un aéroport assez efficace.

Détail de la notation :

Austrian :
Cabine : La cabine de cet ERJ est décevante par rapport aux Fokker, le pitch est court, et le dossier du siège est particulièrement dur, ce qui peut rendre le vol désagréable s'il dépasse 1h30-2h. 6.
Équipage : Hormis l'absence de communication sur la raison du retard, l'équipage a été vraiment excellent ! Une bonne communication sur les correspondances en arrivée, et un service aux petits soins, souriant et prévenant. 10.
Divertissements : Pas d'IFE sur cet Embraer, le magazine de bord est la seule offre de divertissement. Je ne l'ai pas parcouru très attentivement, mais il y a tout de même quelques articles intéressants. 7.
Restauration : L'offre de base d'OS se résume à un sucré/salé + boissons (soft et alcoolisées), un classique en Europe, mais un peu léger. Mais avec ce service de pré-commande, on a un repas complet pour un prix raisonnable, et 3 services de boissons + un snack dans mon cas. 9.

LYS :
Fluidité : Passage du PIF assez fluide, mais beaucoup de monde aux comptoirs LH, en situation exceptionnelle cela dit. 7,5
Accès : Le Rhonexpress est assez cher, mais reste un moyen très efficace de rallier le centre... Dommage de ne pas avoir de choix ! 6
Services : Le terminal 1B est vraiment bien équipé en services divers et variés, c'est appréciable. 8,5
Propreté : LYS est globalement assez propre, même si quelques impairs restent présents... 8

VIE :
Fluidité : Hormis le cheminement d'arrivée un peu long, VIE est plutôt efficace, et est assez concentré en zone landside. 8
Accès : Accès aux hôtels assez aisé, tant qu'on ne se trompe pas de côté... Très bonne liaison vers le centre aussi. Éviter à tout prix le très cher CAT et prendre à la place les trains régionaux qui desservent la même gare. 8
Services : RAS, on y trouve pas mal de choses, dont un centre commercial juste à côté des arrivées, ce qui peut être pratique pour une fringale à prix corrects ! 9
Propreté : Un peu sale, comme souvent à VIE. 6,5

Informations sur la ligne Lyon (LYS) Vienna (VIE)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Lyon (LYS) → Vienna (VIE).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Austrian Airlines avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 50 minutes.

  Plus d'informations

36 Commentaires

  • Comment 470907 by
    Esteban TEAM GOLD 8145 Commentaires

    Salut Robin !

    Merci pour ce partage et ce joli schnizel !

    Le pas est vraiment très moyen sur ces E95, ils entassent un Max de personnes dedans quand même !!

    Les petites attentions de l’équipage sont vraiment top. Servir une boisson avec un repas spécial est toujours appréciable car souvent oublié et devoir attendre sa boisson pour manger est penible !

    Le Moxy de VIE est une très bonne alternative pour un confort très correct.

    A bientôt !

    • Comment 471333 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Salut Stephan, merci pour ton commentaire !

      Oui, c'est très dense comme configuration, avec les sièges "slim" au niveau du dossier, ça n'est clairement pas un appareil dans lequel on a envie de passer du temps...
      La bouteille d'eau fournie sur le plateau permet de pallier à un service boisson en décalé, c'est toujours mieux que rien. Mais si l'équipage prend les devants c'est encore mieux...
      Le seul soucis du Moxy est qu'il manque cruellement de comptoirs pour check-in/out, sinon il y a tout ce qu'il faut pour un hôtel d'aéroport !

      A bientôt

  • Comment 470911 by
    wop 187 Commentaires

    Merci pour ce report ! Le service semble rodé, et ce menu à la carte DO&CO donne vraiment envie. Pour le même prix que les boco proposés sur HOP, c'est bien mieux présenté, avec la possibilité de manger chaud.
    Le routing via IST n'aurait pas été éligible au "free hotel service" de TK ? https://www.turkishairlines.com/fr-fr/flights/hotel-service/index.html

    • Comment 471334 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Merci pour le commentaire :)

      Les DO&CO sont vraiment réussis, le seul soucis, comme le dit Clément plus bas, c'est que la gamme est assez réduite et pas vraiment renouvelée... Et l'autre avantage par rapport à Hop!, c'est que l'on n'est pas limité à un petit nombre de lignes, c'est disponible sur quasiment tous les vols !

      Après lecture des conditions de cette offre que je ne connaissais pas du tout, si, c'était très certainement éligible en effet ! Du coup, dommage que TK ne mette pas cela plus en avant sur le processus de réservation, ils ont peut-être bien perdu une vente sur ce coup ^^

      A bientôt ;)

  • Comment 470930 by
    wowote 1050 Commentaires

    Bonsoir Robin,

    Merci ce FR et la visite très complète de l'aérogare
    "mais le passager s'en contrefiche, il enchainera les manques de respect (répéter "eh, eh monsieur ?", agiter son billet devant les yeux de l'employé, lui secouer le bras…) jusqu'à ce qu'il ai une réponse à sa question…" => certains comportements sont juste inadmissibles...
    Bonne option pour le catering qui me fait envie.
    Excellente soirée
    Dorothée

    • Comment 471335 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Hello Dorothée :)

      Merci pour ton commentaire !

      J'étais vraiment interloqué en voyant ce passager... Et impressionné par le stoïcisme de l'agent qui ne s'est pas énervé !
      Le catering payant permet d'avoir un repas complet, à un tarif bien plus compétitif qu'à l'aéroport ou à l'hôtel à l'arrivée, vraiment une belle affaire.

      Bonne journée, à bientôt :)

  • Comment 470941 by
    Benoit75008 GOLD 6429 Commentaires

    Merci pour ce FR Robin!

    Content que le tarif proposé par LO t'emballe :-)

    LYS parait bien spacieux et agréable, malgré tout le tarif du tram est clairement du vol!

    J'apprécie comme toi ces repas payants proposés sur MC chez OS qui permettent de rendre la prestation bien plus agréable.
    J'aimerai bien que nombre de concurrents en fassent de même!

    Excellente soirée à toi et à bientôt pour la suite!

    • Comment 471336 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Salut Benoit ! Merci pour ton commentaire :)

      LO est très souvent bien placée niveau tarif, surtout sur les trajets avec Nordica ! Le service à bord y est très limité, mais pour le prix payé ça reste tout à fait raisonnable.
      LYS au 1B est vraiment très bon, ce terminal est vraiment une réussite en tout point pour moi. REX est cher, les joies des partenariats public-privé qui débouchent sur un monopole d'une entreprise privée, qui peut donc se gaver à outrance...

      Ca commence à arriver doucement ailleurs, BT est une réussite là-dessus aussi, SAS s'y met, plus qu'à espérer que le Boco sur A5 soit généralisé sur les lignes AF voire JN !

      A bientôt :)

  • Comment 470969 by
    RYRthebest GOLD 1718 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR qui a pris du temps à lire, et à rédiger je suppose !
    La der des der vers les pays Baltes, ça doit faire du bien au porte-monnaie, car payer 3/400€ tous les mois pour aller de Lyon à Tallinn ça finit par faire cher, j'ai payé moins pour aller à LAX sur UA^^
    Concernant le routing, seules A3 et SK permettent d'avoir de bons gains de miles sur Miles&Bonus pour ses trajets européens (un grand mystère sur le futur des gains en volant SK car ils vont dévaluer méchamment leur propre FFP en décembre), pour le reste on oscille entre peanuts (LOT et ses 25%) et rien sur les classes cheap (LH Group, TAP).
    Je n'ai pas résisté à l'appel de TK pour un futur routing balte (VNO/IST/CDG fin octobre pour 150€, avec un stop de 2 jours à IST), même si cela va me plomber mon CPM moyen de l'année en cours, après ça il me restera un peu plus de 1500 miles à gagner jusqu'en juin 2019 pour rester Gold jusqu'en juin 2020. Je crois qu'ils offrent l'hôtel aux pax en connexion internationale longue (de mémoire 7h en J et 10h en Y), à condition que cette correspondance soit la plus courte possible entre 2 vols TK (et pas une correspondance plus longue pour avoir un meilleur prix).
    Ce serait bien que ce Rhônexpress soit plus souvent à 7€, car en temps normal c'est une arnaque.
    Cette engueulade entre employés a dû être cocasse !
    Toujours des pax au comportement étrange, que ce soit au sol ou dans l'avion !
    LH a refilé presque tous ses Embraer 195 à OS, j'en avais déjà pris un de LH Cityline l'an dernier sur MUC/WAW et la cabine n'a pas changé, ces sièges sont toujours assez durs.
    Même plateau qu'Emilie sur son BSL/VIE d'avril dernier, sauf qu'elle avait dû l'avaler en vitesse suite à un retard de livraison, ce service est vraiment un + d'OS (même si je ne l'utilise pas pour cause d'accès au salon^^).
    A bientôt !

    • Comment 471350 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Merci pour le commentaire et la lecture Carl !

      Oh que oui, ça fait cher à la longue, maintenant je ne fais que des Paris - Lyon en TGV, c'est plus raisonnable ^^

      TK est assez rentable aussi chez Miles&Bonus, seulement 50% de la distance, mais vu que ça implique de faire un gros détour via IST, ça se rentabilise... J'espère que SK ne va pas être trop dévaluée, parce que j'ai choisi M&B principalement pour le gain avec la compagnie scandinave !
      Wop a mentionné cette offre, c'est bien ça les conditions en effet... Mais comme ça n'est pas franchement mis en avant, j'étais passé totalement à côté !

      7€ serait un tarif plus raisonnable en effet... Mais avec un monopole comme ça, espérer une baisse est bien utopique !
      J'ai trouvé ça particulièrement amusant en effet, surtout le badge qui a volé a travers la pièce... ^^

      J'avais lu le FR d'Emilie pour choisir le plateau, c'est beaucoup plus agréable d'avoir tout le temps du vol pour le manger ^^ C'est un service franchement intéressant, mais l'accès au salon réduit en effet pas mal l'intérêt de la chose...

      A bientôt :)

  • Comment 471011 by
    Tango Delta 546 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR très détaillé et intéressant à lire.
    Très bonne idée ce plateau pré-commandé qui est plus que complet. Mettre en avant des spécialités et produits locaux est un vrai plus. J'imagine la surprise de ta voisine de siège en voyant ça^^
    Visuellement j'ai bien la cabine de ces Em195 d'OS.
    Equipage visiblement bien attentionné à bord et accès facile à ton hôtel à VIE, bref une bonne soirée!
    A bientôt!

    • Comment 471353 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Merci Thomas pour ton com' :)

      Le plateau est vraiment complet, j'étais plus que calé à la fin, pour 15€ je n'espérais pas autant à vrai dire. Ma voisine était visiblement particulièrement jalouse de mon plateau en effet :P

      La cabine est jolie et sobre, dommage qu'elle soit trop densifiée pour être confortable... Mais ça reste le seul point noir, et pour un vol de moins de deux heures, on s'y fait bien ! Le reste était parfait :)

      A bientôt !

  • Comment 471027 by
    Kilmarnock SILVER 4072 Commentaires

    Merci Robin pour ce récit!
    Dans la photo du Rhône Express, on peut remarquer un vrai phénomène de société... le smartphone!
    "N'ayant qu'une carte d'embarquement format A4, je me dirige vers les comptoirs pour récupérer un titre de transport au format plus conventionnel pour ma collection." Bienvenue au club!
    Ce nouveau terminal de LYS semble vraiment être une réussite! Spacieux, moderne, des espaces verts... ça donne envie :)
    Ah bord je trouve la cabine jolie avec les têtières rouges.
    Combo gagnant entre couple qui s’engueule, enfants et voisine mal odorante, autant de poisse en même temps c'est pas de bol lol
    Superbe catering acheté en avance! Il donne vraiment envie.
    A bientôt!

    • Comment 471357 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Merci Benjamin pour ton commentaire !

      Ça remplace le journal papier que l'on aurait trouvé entre les mains des passagers il y a dix ou vingt ans !

      Je collectionne aussi, mais je n'ai pas eu ta patience pour faire la queue... ^^

      J'aime beaucoup le nouveau terminal, sans vouloir être chauvin, je trouve que c'est le plus agréable de tout ceux que j'ai pu visiter ces dernières années, à égalité avec TLL ^^

      Ne pas oublier les collègues à bord, même s'ils n'étaient pas bruyants, les entendre parler boulot était un peu relou à la longue !

      OS devrait mettre plus en avant son offre de menu payant, parce qu'elle n'a vraiment pas à rougir de ce qui est proposé, c'est un excellent rapport qualité/prix.

      A bientôt :)

  • Comment 471029 by
    NZ1 SILVER 790 Commentaires

    Merci Robin pour ce report très bien rédigé
    Le trajet à été plutôt animé avec les agents du PIF et les passagers bruyants à bord, une belle cacophonie
    Je suis surpris par la qualité du repas pré-commandé, le plateau est très complet
    L’équipage à été très bon malgré un vol en fin de journée, surement plus complet que prévu
    Dommage pour le pitch assez restreint, c’est une des seules fausses notes du vol
    Ma seule et unique expérience sur Austrian remonte à février 2013 (sur un INN-VIE en aller simple), j’étais alors rapatrié par mon assurance jusqu’à LUX suite à un accident de ski dans les Alpes. J’espère pouvoir revoler sur la compagnie dans de meilleures conditions ^^
    A bientôt pour la suite du routing

    • Comment 471361 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Merci pour ton com' Hugo, content de voir que ce report plait !

      Au moins cette "animation" permet de remplir un peu le FR pour rendre le récit plus vivant, même si sur le moment j'aurais beaucoup aimé pouvoir profiter d'un calme absolu en cabine ^^

      Oui, seul le pitch et le dossier un peu dur sont à regretter, le reste était parfait à bord. Je serai prêt à payer tous mes billets 15€ plus cher pour avoir ce genre de service systématiquement !
      L'expérience en mode "trajet ambulance" devait en effet être un peu moins sympathique ^^ Pour les reprendre, je ne puis que conseiller d'aller visiter Vienne, la capitale autrichienne est vraiment très agréable à vivre et à visiter.

      A bientôt !

  • Comment 471042 by
    Chevelan GOLD 10583 Commentaires

    Hello Robin

    Le japonais sous la verrière de la gare à Saint Ex' devait être un membre du site, tout comme le pax à bord qui prenait tout en photo ^^
    C'est rare de voir qu'un vol vers FRA est annulé !
    Bizarre cette engueulade entre PIFmans ? On devait entendre les mouches voler après la volée de bois vert...
    Passager égoïste qui pour des broutilles alpague un employé occupé, couple en pleine scène de ménage à bord et voisine odorante... Il y avait de l'orage dans l'air malgré le ciel bleu.
    Tu es passé à la verticale du logis de l'illustre contributeur de FR, mais tu n'étais pas du bon côté de la rangée pour voir la maison. :))
    Le plateau Do & Co ne déçoit pas ! Il est copieux et les mets sont appétissant malgré une qualité standard, on ne peux pas tout avoir.
    PNC Pro et te confondant avec un compatriote, super le service de boisson en même temps, (ou presque), que l'arrivée du menu
    Le pitch est à minima, dommage.
    Un vol correct malgré le bruit et... Les odeurs !

    Merci pour cette contribution, à bientôt pour la suite du routing...

    • Comment 471362 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Salut Hervé !

      C'était sans doute cela, c'est d'ailleurs ce que j'ai écrit dans mes notes sur le vol pour le passager à bord... Il prenait encore plus de photos que moi, et pourtant il n'avait pas le plateau repas lui ^^

      L'annulation du dernier vol vers FRA doit être un sacré casse-tête, avec une clientèle en grande partie "affaires" qui n'était sans doute pas très jouasse à l'idée de passer la nuit à LYS...

      L'engueulade était liée à une histoire de pause que le PIFMan agacé voulait prendre et que son superviseur refusait (à tort à priori vu la conversation que mes indiscrètes oreilles ont captée dans le fumoir)...

      C'était un peu un festival au sol et à bord, heureusement, une fois le service commencé, j'ai vite fait abstraction de mes voisins... Le pouvoir de la bouffe ! Le service boisson est vraiment passé moins d'une minute après la dépose du plateau, j'ai pris deux photos et n'ai même pas eu le temps de déplier la serviette que j'avais déjà mon breuvage.

      J'aurais donc loupé les Alpes ET le Chevelan en choisissant mal mon siège, double punition !

      A bientôt, merci pour ton commentaire :)

  • Comment 471045 by
    Satelys 9 Commentaires

    Quelle ambiance au PIF! Comportement innaceptable!
    Très belle prestation à bord. Le menu pré commandé fait envie.
    En revanche le vol de la cuillère c'est vraiment pas classe... Au restaurant vous repartez avec les couverts aussi?

    • Comment 471365 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Merci pour le commentaire !

      Si la raison de l'énervement était à priori légitime, s'énerver ainsi en public est en effet pour le moins... peu professionnel !
      Le menu DO&CO est une vraie réussite, surtout servi par un équipage aux petits soins.

      Je plaide coupable pour le vol de la petite cuillère ! Pour ma défense, il ne s'agit que d'un couvert, et pas d'un élément de sécurité du type safety card, qui disparaissent pourtant souvent dans le sac des avgeeks de ce site, et dont l'absence pourrait être nettement plus préjudiciable en cas d'accident :)

      A bientôt !

      • Comment 471491 by
        Satelys 9 Commentaires

        Je note l'option du menu payant pour un futur voyage sur OS. Nettement plus qualitatif que les boco!
        Il ne s'agit "que" d'une cuillère pour vous mais pour la compagnie il s'agit d'un vol de matériel. Qui représente au final des coûts colossaux. Tout comme les notices sur lesquelles ils est pourtant bien noté qu'elles doivent rester à bord. Je serai curieux de voir les réactions des contributeurs( qui attirent notices et vaisselles dans leurs poches)si un de leurs clients chapardait dans leur bureau ou commerce...

  • Comment 471070 by
    AirBretzel TEAM GOLD 3108 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR.
    Concernant les câbles au PIF j'ai eu une agente à EAP qui a voulu que je les sortes de mon sac.
    Sympa la prise de bec entre les employés.
    Menu fort bon chez OS , à 15€ c'est un très bon deal, j'en ai réservé un pour 2019.
    Super service également, chez OS on a le droit de boire avec son repas.
    A bientôt

    • Comment 471367 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Bonjour Valérie, merci pour ton commentaire !

      Il y a donc aussi des agents zélés à EAP ! C'est curieux, car je n'avais jamais eu cette demande avant à LYS, et je ne l'ai jamais eu après...

      On a un repas qui coûte moins cher que si on le prenait dans un resto "attrape-touristes" de la ville, d'assez bonne qualité, et en plus servi 10.000m au-dessus du sol, c'est vraiment un bon plan oui. Tu as prévu une visite de la capitale autrichienne, ou bien est-ce seulement une escale ? :)

      Je ne sais pas si le protocole prévoit bien de servir la boisson en même temps, ou si cet équipage était particulièrement attentif aux passagers... On verra bien avec ton FR si c'est le cas également !

      A bientôt ;)

  • Comment 471115 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 6983 Commentaires

    Merci de ton récit très complet. La nouvelle aérogare est vraiment réussie. J'ai adoré le passage au PIF , cela donne un peu d'animation !
    A bord jolie cabine, même si je note que le pas est serré, et un plateau vraiment bien pour un prix plus que correct. Equipage au top : de quoi être satisfait par la compagnie des petits chaperons rouges.

    • Comment 471371 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Merci Christophe pour ton commentaire !

      Oui, LYS a bien bossé avec ce nouveau terminal, le seul soucis est que maintenant le T2 utilisé par AF me parait bien mauvais... Vivement une rénovation de ce côté-là aussi !

      La galette et le petit pot de beurre que les chaperons rouges m'ont donné était vraiment top ^^ C'est même presque trop bon, il n'y a plus aucun intérêt à prendre de la J puisque l'on peut avoir le même service pour seulement 15€ en Y !

      A bientôt ;)

  • Comment 471144 by
    jules67500 GOLD 4046 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR !

    Les câbles, je ne les sors jamais de la valise ou de mon sac... Sûrement un agent bien zélé !

    Le menu t'as également convaincu, même si je pense que l'autre plat est meilleur car il y a une sauce excellente, alors que celui-ci peut paraitre sec !

    OS est définitivement une bonne compagnie sur le catering en commande, pour le reste ce n'est pas glorieux !

    A+

    • Comment 471373 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Merci pour ton commentaire Jules !

      Je pense aussi que l'agent était particulièrement zélé, parce que je n'ai pas revu cette demande depuis à LYS... C'est en plus bien chiant, mes câbles étaient pas spécialement rangés pour pouvoir être sortis facilement, il m'a fallu fouiller tout mon sac !

      L'autre plat est meilleur en effet, du moins dans mes souvenirs, mais la Schnitzel reste bonne quand même ! OS est en service minimum si on ne précommande pas de catering, sucré-salé et c'est tout... Mais bon, en Europe, on a ça de partout maintenant.

      A+ ;)

  • Comment 471264 by
    Nollaig GOLD 858 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR bien complet!
    Je trouve le Rhone Express tout sauf pratique, déjà parce qu'il faut traverser la gare quand on arrive en métro et il laisse loin du T1. On ne va pas revenir sur le prix exorbitant non plus mais tu as eu un super tarif sur ce coup là.
    Le catering est vraiment convaincant, pour 15€, il n'y a rien à dire. Un bon point de proposer ces plateaux.
    A bientôt

    • Comment 471377 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Merci Noëllie pour la lecture et ton commentaire :)

      C'est le problème général de Part-Dieu, avec des transports des deux côtés de la gare, et un hall de gare saturé en heure de pointe qui devient très agaçant à traverser... Heureusement pour moi, mon travail me permet d'arriver par le métro ou par le T4 en 15mn, donc je privilégie le T4 quand je prends REX, et le métro quand je prends mon TER. Il serait bien d'avoir un trottoir roulant permettant de traverser la gare à la fin des travaux en cours !

      Le plateau est bien rempli, et c'est bon, je n'en espérais pas tant, OS se démarque bien des autres compagnies européennes avec cette offre !

      A bientôt :)

  • Comment 471280 by
    Numero_2 SILVER 8508 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Ayant eu des nombreux vols OS lors des 12 derniers mois et encore de nombreux à venir, je trouve que les plateaux Do&Co sont une véritable à alternative et la tête que font les autres pax à sa vue vaut largement les 15€ investis. :D
    D'ailleurs j'ai réussi à convertir mes collègues qui eux aussi sont maintenant fan du concept.

    Le seul problème est le choix assez limité et le manque de renouvellement, un peu comme sur TK !

    Sinon la bouteille d'eau qui vient avec est de mémoire de 20cl et non pas 33cl. ;)

    A bientôt.

    • Comment 471379 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Merci pour ton commentaire Clément

      J'ai vu beaucoup de regards jaloux, surtout celui de ma voisine, quand on m'a servi ce plateau débordant de victuailles... C'est très appréciable ^^

      Par contre, en effet, on a vite fait le tour de l'offre, sur ce point airBaltic a un meilleur produit puisqu'il y a des dizaines de plats différents chez eux.

      C'est tout à fait possible pour la bouteille, vu la taille ça me parait en effet bien petit pour 33cL ^^

      A bientôt !

  • Comment 471415 by
    opoman GOLD 1068 Commentaires

    Hello Robin et merci pour ce FR, ainsi que son intro qui m'a permis de découvrir ton premier FR datant de 7 ans...
    Un petit routing bien ficelé pour un tarif relativement contenu. Avec de jolies découvertes en perspective!
    Belle découverte de Lyon, cette nouvelle partie semble bien agréable effectivement.
    "Visiblement, une personne handicapée est sortie de ses gonds ici !" peut etre le 2nd round de ton PIFman ^^
    Merci pour les règles de PARAFE qui sont iniques... Tout comme l'incapacité pour un agent d'escale de ne pas parler autre chose que Français...
    Cabine agréable, mais dès la première photo, on sent que les sièges vont faire mal aux reins. Une fois installé, ça ressemble à la cour des miracles!
    Le plateau semble énorme pour 15€, assurément une bonne chose, il est donc possible de faire chauffer qqch dans un Emb 195 pour un vol de moins de deux heure :)
    Le catering est exceptionnel avec ce plateau pour un vol de cette durée. Il manque peut être un petit légume pour accompagner le tout, mais en terme de quantité, c'est bien supérieur à ce que propose AF par exemple sur long courrier avec les repas à la carte.
    Merci pour la ballade et à très bientôt.
    Mathieu

    • Comment 471786 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Salut Mathieu :)

      Je ne suis pas fier de ce premier FR où ma timidité maladive m'avait empêché de réaliser toute photo dans l'appareil !

      LYS est passé au 21e siècle avec ce nouveau terminal ^^
      Il semblait en avoir plus après son chef qu'après une porte, mais peut-être en effet !

      L'organisation de PARAFE est incroyable je trouve, surtout qu'à LYS on a droit à la PAF pour un vol Schengen sur deux...

      Le dossier du siège est tellement fin que l'on sent un peu l'armature, avec une barre au milieu du dos... Très désagréable. J'ai toujours de la chance avec les voisins à bord !

      Quand on veut, on peut ! Cityhopper et A5 devrait en prendre de la graine pour proposer des plateaux un peu plus conséquents en J européenne...
      Vraiment rien à redire sur la quantité, la qualité pourrait être un peu améliorée, à la limite en remplaçant la deuxième Schnitzel par un accompagnement oui, mais pour ce tarif c'est génial !

      A bientôt, merci pour ton commentaire :)

  • Comment 471784 by
    mogoy GOLD 8848 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR.

    « (désolé Quentin, je te pique l'expression). » je ne pense pas en être l’introducteur, perpétuateur, oui.

    "L'embarquement se poursuit, apportant son lot de désolation » un vrai zoo !
    " (J'étais persuadé qu'il fallait remonter le toboggan au lieu de le descendre » si tu veux faire plusieurs tours de toboggan tu sera bien obligé de le remonter, l’ennui c’est que l’escalier à cet effet n’est pas clairement précisé.

    « Le jour où on me verra refuser de la nourriture gratuite, c'est que je serai bien malade ! » les Alsaciens aussi radins que les Auvergnats ou les Ariégeois ?

    Encore un beau plaidoyer pour la solution précommandée d’OS.

    • Comment 471845 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1561 Commentaires

      Merci pour le com' Quentin !

      Le plus désagréable dans ce zoo étant peut-être les collègues, qui me ramenaient sans cesse au travail alors que je commençais à me mettre en mode "week-end" :)

      Plus estomac sur pattes que radin à vrai dire ! Je suis même très enclin à dépenser inconsidérément mon argent pour la nourriture :)

      OS ne vend pas spécialement du rêve en temps normal, la précommande est par contre un très bon produit.

      A bientôt ;)

Connectez-vous pour poster un commentaire.