Avis du vol Loganair Papa Westray Westray en classe Economique

Compagnie Loganair
Vol LM705
Classe Economique
Siege 02A
Temps de vol 00:02
Décollage 30 Jul 18, 15:51
Arrivée à 30 Jul 18, 15:53
LM 14 avis
F-OITN
Par SILVER 641
Publié le 7 décembre 2018

CONSTRUCTION DU ROUTING (RAPPEL)


Bonus : Cliquez pour afficher

à la découverte de papa westray


photo p1540279


Je vous avais laissé dans le précédent opus au moment ou notre vaillant avion-brousse décollait pour son retour vers Kirkwall. Il n'y a maintenant plus qu'à partir en exploration au cœur des grands espaces de Papa Westray !
Je laisse donc l'aéroport derrière moi pour les 6 prochaines heures.

Avertissement : le présent bonus sera fortement plus long que le vol qui suivra, indépendamment de ma volonté ^^


photo p1540280


Dès que l'on s'engage sur la route principale, le même cadre s'offre à nous : une route bordé de murets traditionnels pour guider les troupeaux, et des prés à perte de vue. On ne distinguerait d'ailleurs pas les véritables prés (à droite) de l'aérodrome (à gauche) s'il n'y avait pas la manche à air !


photo p1540281


Difficile de dire s'il s'agit du "village" principal car la commune s'étend sur l'ensemble de l'île et les (quelques) services officiels sont situé à côté de l'aérodrome. Néanmoins, je puis dire qu'il s'agit du plus gros hameau de tout Papa Westray !


photo p1540286


Papa Westray est un petit peu plus vallonnée que North Ronaldsay, ce qui permet d'avoir une meilleure perspective sur les paysages alentours et les îles voisines.


photo p1540287photo p1540289


Le temps change extrêmement rapidement avec ce vent fort et soutenu et je crains une nouvelle dégradation comme la veille en voyant cette couverture nuageuse arrivant à grande vitesse par le sud.


photo p1540291


Je préfère poursuivre l'exploration, tout en surveillant l'évolution du ciel.


photo p1540292


Au loin, les falaises de Westray.


photo p1540294


Tout comme North Ronaldsay, Papa Westray est le paradis des oiseaux migrateurs. Cependant, je ne verrai pas de sterne arctique cette fois-ci.


photo p1540297


Au gré de cette ballade tranquille, je finis par tomber sur l’embarcadère de l'île, avec un des bâteaux inter-îles reliant Papa Westray et Westray en une vingtaine de minutes. C'est 10 fois plus qu'en avion ! ;) Mais cet autre moyen de transports n'est pas dénué de charme, bien au contraire ! ^^


photo p1540301


Je dois préciser que les quelques habitants de l'île font la navette en voiture depuis leur logis vers l'embarcadère afin d'y transporter leurs invités, familiaux ou simples hôtes de passage. 4 véhicules me croisèrent dans le quart d'heure mon arrivée à l'embarcadère, et me voyant marcher sur la route dans cette direction, tous (je dis bien tous !) se sont arrêtés à ma hauteur pour me demander si je prenais le bateau et si je voulais qu'ils m'y déposent ! L'hospitalité des habitants des orcades se dévoile encore plus !

Il faut dire que les "touristes" comme moi sont très rares et je n'ai vu qu'un seul couple avec 2 enfants en exploration pendant toute cette journée. C'est dire !! Quand aux habitants, j'en ai croisé rarement avec à chaque fois un bonjour accompagné d'un grand sourire ! Quel bonheur !


photo p1540302


Il faut dire ici qu'il n'y a que 90 habitants annuels ! On croise plus de canards que de bipèdes !


photo p1540303


Le temps fraîchissant fortement du fait des nuages (je rappelle qu'en cette avant-veille du mois d'août, la température ne dépasse pas les 8°C et le vent est glacial !), je profite de la présence d'une salle d'attente à proximité de l'embarcadère pour y déjeuner. Malgré que le prochain départ ne soit que dans la soirée, le bâtiment reste ouvert en permanence (exactement comme à l'aérodrome), un petit peu à la façon d'un refuge. Comble du luxe : celui-ci est chauffé et des prises électriques sont disponibles. J'en profite pour recharger mon portable et la batterie de mon appareil photo. Je m'offre même une courte sieste, bercé par le sifflement du vent dans le bâtiment. On ne peut être mieux !!

Cette pause fut judicieuse car lorsque je repartirai, le temps s'est entièrement dégagé, avec une rapidité époustouflante !


photo p1540304


Les couleurs n'en sont que plus belles encore !


photo p1540305


L'eau transparente m'invite du regard (mais que du regard ^^)


photo p1540306


Cette photos aurait pu être prise aux méditerranée, voire même en polynésie, si on fait abstraction de la végétation verdoyante en arrière plan !


photo p1540308


Franchement, n'est-ce pas un petit coin de paradis ? Une plage pour soit uniquement !


photo p1540309


Bon, j’omets de préciser que la température de l'eau ne dépasse point les 12°C, mais c'est accessoire !


photo p1540310photo p1540311


La journée passe très rapidement et il est temps de rebrousser chemin vers le nord de Papa Westray.


photo p1540314


Au détour d'un champ, je tombe sur ce regroupement d'oies, oiseau emblème des grandes migrations.


photo p1540317photo p1540318


La présence d'un grand bipède à K-way bleu ne passe pas inaperçu pour la gent aviaire et je suis surveillé du coin de l’œil.


photo p1540324


Tout d'un coup, un concert de klaxons divers se met à retentir ! Non, il ne s'agit pas d'un engorgement de la circulation routière, mais tout simplement un grand groupe d'oies qui vient de survoler ses congénères.


photo p1540326


Quoi de plus beau que des oiseaux ! D'ailleurs, qui d'entre vous n'a jamais rêvé un jour d'en être un ?


photo p1540328


On retrouve ici la formation célèbre des vols en migration, pompée par toutes les patrouilles acrobatiques humaines ! On a un meneur suivi par ses congénères qui se mettent dans son sillage afin de bénéficier de l'aspiration du voisin de devant. Et tel un ballet parfaitement orchestré, le meneur est remplacé régulièrement pour répartir l'effort.


photo p1540330photo p1540335


Je poursuis ma route et un petit cri tout mignon attire mon attention. Son auteur n'est autre que ce magnifique oiseau noir et blanc au long bec. N'étant point ornithologue, je ne pourrai vous dire de quel magnifique espèce il appartient.
Quand à mes déductions d'avgeek, je note qu'il est munis d'ailes rabattables pour le stockage la nuit au hangar, d'une sorte de long radôme abritant probablement un radar ultra-perfectionné et ultra-secret, d'une peinture de camouflage sur le dos, d'un train d'atterrissage simplifié et d'un empennage tout en longueur.
Probablement un drône espion des MiB iraniens à la recherche du Mogoy défecteur, coupable de vols, de recels et de dons de safety cards ;)


photo p1540337photo p1540341


Poursuivons notre chemin avec au loin une mer qui blanchit de plus en plus au fur et à mesure que le vent se renforce.


photo p1540342


Non, ceci n'est pas la célèbre pompe pour scaphandriers des Dupondt ! Il s'agit de l’ancêtre de la moissonneuse batteuse, fonctionnant à la vapeur. En montrant cette photo à mon grand-père paternel, il m'apprit que son père posséda une machine telle que celle-ci, mais qu'elle ne fut guère performante dans sa tâche !


photo p1540344


Pour le clin d’œil ;)  On ne s'en lasse guère !


photo sapristi-lair-narrive-l-r3oc6x


Retournons à notre escapade ! Derrière un bras de mer argenté, Westray s'offre à nous depuis le sommet d'une colline.


photo p1540346photo p1540348


Je repasse par le hameau principal.


photo p1540350


Notez ces magnifiques portes rouge du plus bel effet !


photo p1540352photo p1540354


Puis nous arrivons en territoire connu ^^


photo p1540355


Et oui, il n'y a qu'une seule route sur l'île et pour se diriger au nord, il faut obligatoirement repasser par l'aérodrome.


photo p1540360


La présence du terrain est trahie par les murets peint en rouge et blanc, signe qu'il ne faut pas y pénétrer, que l'on soit humains, ovins ou bovins !


photo p1540361


Alors que je prenais la photo ci-dessus, j'entendis le bruit d'une voiture s'arrêter à ma hauteur. La conductrice me demanda si elle pouvait me déposer quelque part ! Vu le temps qu'il me reste encore, je déclinais son invitation tout en la remerciant chaleureusement. J'ai rarement rencontré de personnes aussi accueillantes qu'à Papa Westray !


photo p1540362


Je me fixe comme dernier objectif du jour de rejoindre l'autre côte, mais ce n'est guère facile car les chemins qui y mènent son quasi inexistants.


photo p1540367

L'île s'étend encore sur quelques kilomètres vers le nord, mais je n'ai plus assez de temps pour pousser en cette direction.


photo p1540371


Je finis enfin par trouver un petit sentier qui me permette de gagner le rivage est.


photo p1540372photo p1540374


Allez, il est plus que temps de retourner à l'aérodrome ! On le distingue au loin, légèrement en hauteur.


photo p1540377


L'avion arrive dans la prochaine demi-heure et le temps se maintient toujours au beau. Cela sent bon pour les 2 vols restants !


photo p1540366

forte affluence !


Oh ! Mais dites moi, il y a foule ! L'heure d'affluence pour passer le PIF ? ^^
Non, tout simplement un troupeau de moutons qui passe d'un pré à un autre. On comprends alors bien mieux pourquoi toutes les routes sont bordés de murets !
Je vois le véhicule s'arrêter à hauteur de l'aéroport et je comprends qu'il attend que j'arrive à sa hauteur pour continuer ! En effet, je me vois mal remonter un courant de moutons !


photo p1540378


Me voilà sur l'aire devant l'aérodrome. Le passage est libre pour les centaines de moutons qui arrivent en courant.


photo p1540379photo p1540380


Pire qu'à CDG avant de passer la PAF un dimanche après-midi !


photo p1540383


J'ai toujours énormément de respect envers tout être vivant… Mais il faut quand même avouer que cet animal n'a pas été gâté concernant son intelligence et sa stratégie de survie ! Il suffit que quelques individus s'arrêtent pour explorer les délicieuses herbes à brouter sur le côté pour créer un bouchon. Qu'à cela ne tienne, les moutons repartent alors dans l'autre sens :')


photo p1540384


Visiblement, ces moutons ci sont plus intéressés pour prendre l'avion que pour brouter !


photo p1540386


Je ne peux qu'être hilare en voyant ces moutons totalement paumés patienter devant l'aérodrome !


photo p1540389


C'est à se demander si Loganair ne prend pas ses passagers pour des moutons ! ;)


photo p1540391


Pas par là avais-je envie de leur dire. Ah ! Qu'est-ce que j'ai ri !


photo p1540392


Un grondement sourd couvre les bêlements : voilà la cavalerie de vaches qui rapplique en suivant le mouvement. On peut dire que l'attente ne manque pas d'animation !


photo p1540387


Question existentielle du jour : combien de vaches peut-on embarquer dans un BN2 Islander ? Vous avez 3h !


photo p1540394


Tout ce beau monde est remis sur le droit chemin.


photo p1540396

l'aérodrome de papa westray



L'aérodrome retrouve maintenant sa tranquillité habituelle. L'aérogare sert à la fois de refuge et également de point de rendez-vous des services d'urgence, les évacuations sanitaires ne s'effectuant quasiment que par les airs.


photo p1540397


Notez l'inscription demandant d'être présent au plus tard 10min avant le départ du vol pour l'enregistrement des bagages. Je défie les grands aéroports de faire aussi bien !


photo p1540398


Une carte affichée au mur vous permet d'apprécier la géographie longiligne de Papa Westray.


photo p1540399


Entrons (au chaud) dans le bâtiment. A gauche, le local pour les bagages à enregistré, verrouillé à clef et à droite, des toilettes en libre accès.


photo p1540400


Mais le plus intéressant reste la salle d'attente, elle aussi en libre accès permanent.


photo p1540401


Tout comme à North Ronaldsay, on retrouve la plaque honorifique des responsables de l'aérodrome qui se sont succédés. L'aviation est le véritable lien avec Kirkwall, économique et pratique, transportant les passagers comme le fret urgent (service de poste etc…), par tous les temps toute l'année, et assurant également les évacuations sanitaires. Loganair y est ainsi récompensée depuis plus de 50 ans.


photo p1540402


Un tableau au mur affiche de nombreux avis d'information pour les insulaires, les passagers, et les agents de Loganair.


photo p1540404


Tout ce qu'il faut connaître pour sa sécurité à bord est affiché ici.


photo p1540403


Mais ce mur d'affiches n'est pas ce qui m'attire le plus car chose extrêmement surprenante : la salle d'attente contient également le bureau du chef d'escale ! Je rappelle qu'on peut entrer dans cette salle comme on veut, même s'il n'y a aucune personne officielle sur le terrain. Un esprit tordu (pour ne pas dire un mot de 3 lettres) pourrait par exemple s'amuser avec la radio ou un cleptomane des grandes villes y trouverait sa caverne d'ali baba, mais il semble que la clientèle insulaire soit d'un respect suffisant pour que pareille chose soit possible !


photo p1540407


Un instant, je me demande si j'ai réellement le droit de rentrer en ce lieu, mais la mention salle d'attente et les nombreuses affiches à l'intention des passagers ne laissent guère de doutes !


photo p1540405


Vous avez ici tout le nécessaire pour devenir agent de piste !


photo p1540406


Comme par exemple cette grande collection de tags pour les bagages ! Notons que depuis Papa Westray, Kirkwall et North Ronaldsay semblent être les destinations les plus demandées.


photo p1540411


Voici le plan très instructif sur les 3 pistes de Papa Westray et de leurs axes d'approche.


photo p1540409photo p1540420


Le log book est grand ouvert sur la table. Notons que sur les 2 BN2, un seul vol régulièrement à ce moment. Le chef de Loganair à KOI m'expliquera plus tard que le 2e avion est utilisé majoritairement en réserve, pour les charters et les évasan.


photo p1540410-32


Un document très intéressant sur la gestion de l'embarquement : ne jamais approcher la machine par l'avant mais par l'arrière. On apprends également que l'altitude de croisière est habituellement en-dessous de 1500 pieds. Cela semble peu par rapport à l'aviation commerciale que nous avons l'habitude de prendre, mais par rapport aux 300 pieds de la veille, c'est beaucoup ! ^^


photo p1540412


Enfin, des flyers sont en libre service et celui-ci m'intéresse particulièrement.


photo p1540413


L'édito est très singlant envers Flybe, l'ancien giron de Loganair qui est désormais sa concurrente n°1. Loganair y joue la carte de la proximité et de l'anti-low cost.


photo p1540414photo p1540415


Enfin, dernière chose, voici le réseau de Loganair. Lors d'un prochain voyage dans le coin, j'irai sans hésiter du côté de Sumburgh et surtout de Faire Isle !


photo p1540416


L'avion arrive désormais dans moins de 20 minutes et les passagers commencent à arriver dans la salle d'attente. Une agente de Loganair arrivera à son tour quelques minutes avant l'arrivée théorique de l'avion. La voici en train de peser mon sac à dos.


photo p1540417-21


Depuis son bureau, la vue est imprenable non seulement sur le terrain, mais aussi sur Westray juste en face !


photo p1540418


Au loin, des cumulonimbus défilent sur l'horizon, façon ciel de traîne, mais ce ne sera pas pour nous cette fois-ci !


photo p1540419


La radio se met à crachouiller : l'avion vient de se signaler en approche (il vient directement de Kirkwall). C'est le moment pour le chef d'escale d'effectuer son inspection de piste.


photo p1540421


Je me dépêche de sortir de l'aérogare pour ne pas louper l'atterrissage. Notre oiseau tant attendu est déjà là en finale.


photo p1540423


Vous noterez la belle approche en crabe (comme d'habitude, le vent souffle plein travers de la piste)


photo p1540424photo p1540426


Je vous propose l'atterrissage en vidéo :



photo p1540428


Après un rapide demi-tour, Charlie Alpha se dirige vers le parking.


photo p1540431photo p1540432


Je savoure cette possibilité merveilleuse d'être au plus proche des évolutions de l'avion, c'est tellement rare ! Nous sommes juste derrière le chef d'escale qui surveille du coin de l'oeil que ses passagers n'avancent pas trop sur le tarmac !


photo p1540436


Et voilà, on coupe tout !


photo p1540437


Les bagages attendent comme nous ! Bien qu'il y ait 4 passagers au départ de PPW, nous ne sommes que 2 à avoir un sac à dos.


photo p1540438


Le chef s'empare des escabeaux rouges dédié aux embarquements/débarquements des passagers…


photo p1540439


…puis s'occupe du déchargement/chargement des bagages.


photo p1540440


Nous sommes ensuite invités à embarquer. Et là, j'ai très mal géré mon coup ! Pour être dans la première rangée juste derrière le pilote, il faut embarquer en avant-dernier ou en dernier par la porte avant droit. Or l'avion est déjà en partie occupé par des passagers à destination de Westray. Je n'ai pas trop suivi l'évolution du débarquement mais il m'avait semblé que les passagers avaient débarqué de façon homogène par l'arrière gauche et l'avant droit. A bord, j'ai l'impression que la deuxième rangée est occupée mais pas la première. Alors je me dis que si je veux éviter d'être à fond de cale, il faut que j'embarque en premier, ce que je fis.


photo p1540441


Hélàs ! En terme de foirage total, je ne me suis pas loupé : les 4 passagers ayant débarqué était tous à l'avant, les 4 autres pax de l'arrière étant toujours à bord. Bref, avec 3 personnes dans mon dos, je n'ai pas d'autre choix que de me placer au 2e rang, de rabattre ensuite le dossier du premier rang pour que les 2 derniers pax puissent s'installer. Bon tant pis, on fera avec !

Je note également que ce ne sera pas notre pilote habituel qui officie cette fois. Celui-ci n'est pas très bavard ni souriant, dommage


photo p1540442


Sur ce deuxième rang, le pas est toujours aussi satisfaisant (pour ma modeste taille) et le test Marathon est réussi ;)


photo p1540444

LE PLUS COURT VOL COMMERCIAL DU MONDE : Côté face



Et nous voilà reparti pour ce long-courrier de 2 minutes, mais dans l'autre sens ! D'ailleurs, vu l'orientation du vent, on devrait mettre une minute de plus car il faudra faire un circuit main gauche en arrivant à Westray.


photo p1540445


Direction le seuil de la piste 22.


photo p1540446photo p1540447


A droite, le seuil de la piste 25 dont un petit bout seulement est en graviers, le prolongement vers la 07 étant en herbe.


photo p1540448


Plus qu'un demi-tour sur la raquette en 22…


photo p1540449

DE PAPA WESTRAY à WESTRAY : version animée



Rebelotte ! Avec un temps de vol aussi court, on ne va pas s'en priver ! Alors, comme pour le vol du matin, je vous propose l'intégralité de ce vol en vidéo :



DE papa westray à westray : version statique



Pour ceux qui n'auraient pas accès à la vidéo, voici une version plus statique mais néanmoins commentée ;)


photo p1540451


Sitôt après le décollage, nous effectuons un grand virage plein ouest. Nous voyons également les rochers au large de Westray qui ressortent par marée basse.


photo p1540452


Nous passons juste au bout du terrain de Westray, mais pas question d'y faire une approche directe. Le vent est presque plein travers mais pas suffisamment pour permettre un atterrissage dans un sens comme dans l'autre. Alors, nous voici parti pour effectuer un circuit main gauche, c'est-à-dire en laissant Westray sur notre gauche pendant notre vent arrière.

(petit point atterrissage VFR : lorsque je parle de vent arrière, je parle de la phraséologie précise à annoncer lorsque l'on effectue une approche VFR (à vue), pas de notre situation par rapport au vent réel.
Dans le cadre de notre approche à Westray main gauche, nous allons suivre ces différentes étapes :
- vent arrière main gauche piste 09 : nous serons alors parallèle à la piste, celle-ci devant être du côté gauche.
- intégration semi-directe : une fois que nous arrivons en fin de vent arrière, nous virons à gauche pour la prochaine étape.
- étape de base : nous sommes alors perpendiculaire à la piste jusqu'à ce que nous approchions de son axe.
- dernier virage : c'est le virage à effectuer pour se mettre dans l'axe d'approche de la piste.
- finale


photo p1540453


Pour le moment, nous coupons l'axe de la 09/27 pour se mettre en vent arrière.


photo p1540454


Nous survolons la côte déserte de Westray.


photo p1540456photo p1540457


Nous voilà désormais en vent arrière main gauche.


photo p1540458


Après avoir dépassé le terrain, nous nous mettons en étape de base. Plus que quelques secondes avant le dernier virage.


photo p1540460


Et nous voici en finale. Grâce au vent traversier et la trajectoire en crabe, je n'ai aucun mal à photographier la piste !


photo p1540461


Notez la manche à air qui indique très clairement, avec les 4 rayures levées, que nous avons environ 20kn plein travers.


photo p1540462photo p1540463


Et voilà ! Nous y sommes.


photo p1540465


Il n'y a plus qu'à rouler jusqu'au parking…


photo p1540466photo p1540469


…puis faire demi-tour pour se positionner de façon à pouvoir repartir directement lors du vol suivant.


photo p1540470


Il n'y a plus qu'à attendre un dernier échange de passagers avant de repartir pour Kirkwall.


photo p1540471-86


D'ailleurs, les passagers s'arrêtant à Westray étaient tous à l'arrière, ce qui me permet de vous montrer les rangs 3 (dossier rabattu) et 4, ainsi que la soute à bagages derrière.


photo p1540472photo p1540474


Ainsi se termine cet opus. Le prochain sera le tout dernier consacré au BN2 Islander, mais quand il n'y en aura plus, il y en aura toujours car il restera encore le retour de Kirkwall à Paris à publier (avec un bonus que je sais très attendu en particulier par un membre éminent du site ^^). Et ma foi, j'ai encore de nombreuses publications en retard à rédiger, l'année 2018 fut vraiment très prolifique en terme de vols, avec encore du beau monde à présenter (je parles des aéronefs bien entendu !)

Merci pour votre lecture ! :)

A bientôt !

Afficher la suite

Verdict

Loganair

8.2/10
Cabine8.0
Equipage7.5
Divertissements10.0
Restauration7.5

Papa Westray - PPW

9.4/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services7.5
Propreté10.0

Westray - WRY

9.4/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services7.5
Propreté10.0

Conclusion

La recette miracle intra-orkneys made by Loganair fonctionne une fois de plus, avec une fiabilité exceptionnelle de leur produit par tout les temps. On ne peut qu'être satisfait !
Le seul bémol sera le manque d'accueil de la part de ce pilote, avare en explications et muet en sympathie si j'ose dire. Il fait très bien son job mais sans plus. Par rapport à son collègue des vols précédents, la différence est flagrante et je le regrette bien !

Sur le même sujet

18 Commentaires

  • Comment 479194 by
    Kilmarnock SILVER 3804 Commentaires

    Merci pour cette suite Cyrille!
    Toujours sympa ces petites balades insulaires anglo saxonnes, avec ici le clou du spectacle, les moutons! La moitié de la population de l'ile? :p
    Incroyable cette proximité directe avec le bureau et les instruments du chef d'escale!
    A+

  • Comment 479222 by
    wop 119 Commentaires

    On ne se lasse pas de ces sauts de puce ! J'attends également avec hâte le bonus du retour vers Paris.
    Je suis intrigué par les espèces de boîtes jaunes placées sous un banc de la salle d'attente, tu y as jeté un coup d'oeil de plus près ? Ca pourrait être du balisage lumineux de piste portable , mais je n'ai pourtant pas l'impression qu'il y ait de vols prévus de nuit.

    • Comment 479650 by
      F-OITN SILVER AUTEUR 1284 Commentaires

      Merci beaucoup :)
      "Je suis intrigué par les espèces de boîtes jaunes" > J'imagine que oui, ça pourrait être du balisage lumineux, peut-être utilisé en hiver lorsque les journées sont très courtes. Mais je ne pourrai confirmer cette hypothèse.
      A bientôt :)

  • Comment 479275 by
    akivi GOLD 1616 Commentaires

    Merci Cyrille pour ce FR qui fut un vrai régal à lire ! Le bonus tout d'abord, avec des paysages et des habitants qui donnent envie d'aller y passer un mois dans une maison d'hôtes, avec juste un vélo et de bons livres :)

    Et évidemment, la partie AvGeek est exceptionnelle là aussi avec cet aéroport qui complète ses revenus en tant que bergerie, ce bureau du chef d'escale dans lequel on rentre comme dans un moulin, et ce vol tellement court ! Dire qu'entre PPW et WRY il y a moins de distance qu'entre les deux extrémités de la plupart des pistes des grands aéroports internationaux :)

    Encore merci et à bientôt !

    • Comment 479652 by
      F-OITN SILVER AUTEUR 1284 Commentaires

      Merci Guillaume :)
      Le cadre est propice à la méditation et au calme, loin des aoutiens habituels ! ^^ A découvrir en hiver maintenant !
      "cet aéroport qui complète ses revenus en tant que bergerie" > C'est pour mieux entretenir les pistes en gazon ;)
      "Dire qu'entre PPW et WRY il y a moins de distance qu'entre les deux extrémités de la plupart des pistes" > Absolument ! C'est assez dingue comme configuration, mais ça fonctionne depuis plus de 50 ans !
      A bientôt :)

  • Comment 479299 by
    Numero_2 SILVER 8149 Commentaires

    Merci pour cette suite de série animalière.

    Après les sternes arctiques et les phoques, voici les moutons ! ^^

    A bientôt.

    • Comment 479654 by
      F-OITN SILVER AUTEUR 1284 Commentaires

      Merci Clément :)
      "Après les sternes arctiques et les phoques, voici les moutons !" > J'avais cherché des buveurs de whisky locaux pour changer un peu d'espèce, mais n'en ayant pas trouvé sur place, je me suis rabattu sur les moutons ;)
      A bientôt ! :)

  • Comment 479315 by
    AirBretzel TEAM GOLD 2085 Commentaires

    Merci Cyrille pour ce FR.
    Une introduction très bucolique.
    Comme à ton habitude un FR très instructif et de très belles photos.
    A bientôt

    • Comment 479655 by
      F-OITN SILVER AUTEUR 1284 Commentaires

      Merci beaucoup Valérie ! :)
      Je ne fais que retranscrire le paysage tel qu'il s'est offert à mes yeux ;) Il n'y a que le froid que je ne peux transmettre, pour le plus grand bien des lecteurs !
      A bientôt ! :)

  • Comment 479318 by
    BESMRS 1145 Commentaires

    Merci pour le Fr :o)

    Je salive d'avance du bonus non aérien :o) :o)

  • Comment 479356 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 6627 Commentaires

    Salut Cyrille et merci de ce FR du vol le plus court du monde. La vidéo de l'atterrissage est vraiment impressionnante et on est loin, très loin, des vols en gros porteur. Paysages verdoyants et paisibles !

    • Comment 479658 by
      F-OITN SILVER AUTEUR 1284 Commentaires

      Merci Christophe ! :)
      "on est loin, très loin, des vols en gros porteur" > Que oui ! Et c'est cela qui est fort plaisant ! Comme le dit si bien Guillaume un peu plus au-dessus, les pistes des aéroports internationaux sont plus grandes que la distance entre PPW et WRY !
      "Paysages verdoyants et paisibles" > Tout comme ses habitants (paisibles, sans pour autant être verdoyants !)
      A bientôt ! :)

  • Comment 479611 by
    indianocean SILVER 6022 Commentaires

    Quoi? Même pas une petite boisson ou un mini-bretzel? (LOL)

    C'est définitivement le vol le plus court de Flight Report

    Merci Cyrille

    • Comment 479659 by
      F-OITN SILVER AUTEUR 1284 Commentaires

      Merci Bernard ! :)
      Même pas le temps de distribuer un oshibori, c'est dire ! ^^
      A moins de voler à la façon des Frères Wright, il sera difficile de faire plus court en effet !
      A bientôt ! :)

  • Comment 479637 by
    jules67500 GOLD 3639 Commentaires

    Merci Cyrille pour ce FR :)

    Quel magnifique report avec ce bonus touristique fantastique. L'hospitalité des écossais et surtout des "highlanders" est reconnue, ça donne envie d'y aller !

    A bientôt pour la suite :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.