Avis du vol Azul Campinas Curitiba en classe Economique

Compagnie Azul
Vol AD4104
Classe Economique
Siege 7D
Temps de vol 01:00
Décollage 29 Nov 18, 14:15
Arrivée à 29 Nov 18, 15:15
AD 43 avis
airberlin
Par GOLD 305
Publié le 19 janvier 2019

Bonjour à tous,
suite de mes voyages au Brésil fin Novembre. Basé à Curitiba, capitale du Parana, je dois me rendre à Passo Fundo dans l'ouest du Rio Grande do Sul, l'état le plus aus sud du pays dont la capitale est Porto Alegre en front de mer. En fait je vais plus précisément à Nao Me Toque qui litéralement signifie "Ne me touche pas", il y a plusieurs versions sur le pourquoi du comment cette ville a trouvé son nom, entre un arbre à épine qu'il ne faut pas toucher et un grand propiétaire terrien dont il ne fallait pas toucher les terres de peur de se voir prendre une chevrotine dans le fessier… Passo Fundo a l'avantage de n'être qu'à trois quart d'heure une heure de Nao Me Toque. C'est un petit aéroport régional comme le Brésil sait si bien en faire et AZUL si bien les desservir. Ils sont les pros des petites lignes. Chapeco est à deux heures de route, Porto Alegre est à quatre heures. Vu l'état des routes trois quart d'heure sont largement suffisant. Il me faut passer par Campinas que AZUL vent comme le troisième aéroport de Sao Paulo. Attention tout de même vous êtes à 90km et une heure trente de bus de Sao Paulo. Campinas étant elle même une grosse ville avec attractivité forte, je ne vois pas trop l'intérêt de ce jeu d'écriture. Rien à voir avec Beauvais Paris Airport… Ce billet acheté environ 4-5 semaines en avance me coute dans les 225€ A/R avec bagage. C'est honnête avec des horaires pratiques.



Place maintenant au dernier vol de mon escapade à Passo Fundo. Autant le dire tout de suite ce sera le plus mouvementé de tous.

Je disais sur le tronçon précédent que le terminal n'est pas saturé, en voici la preuve, on est loin des couloirs d'Amsterdam, Frankfurt ou London…


photo img_2242-1600x1200

Je décide de me rendre de suite à ma nouvelle porte même si j'ai une bonne heure d'attente. Mission recharge de portable et tablette. Un manque sur les cabines Azul sans prises USB. Je suis pour celà un équipage Azul.


photo img_2243-1600x1200

Mon vol est censé partir des portes B en rez de chaussée.


photo img_2244-1600x1200-40

Mais c'était sans compter avec un changement de porte de dernière minute. Cette fois-ci direction les portes C à l'autre bout de l'aéroport quand même bien vaste. Bien évidemment l'annonce n'a été effectuée qu'en portugais, pour les étrangers, et bien démerdez vous!


photo img_2247-1600x1200

Me voici donc reparti. Cete fois je prend le temps de mettre en boite cet A320NEO de la compagnie, essentiellement utilisé sur les destinations longues vers le nord du pays et l'international (notamment la Floride).


photo img_2248-1600x1200

Embarquement ponctuel.


photo img_2249-1600x1200

par une passerelle aveugle


photo img_2250-1600x1200

et sous quelques cumulus


photo img_2256-1600x1200

Cabine… identique à mes trois précédentes. Oui le siège aussi ;)


photo img_2257-1600x1200

IFE à mon avis inutile


photo img_2258-1600x1200

Espace aux jambes correct, le siège a un peu vécu. Des Embraer E2 doivent entrer dans la flotte très prochainement.


photo img_2259-1600x1200

Commande de l'IFE pour changer les chaines, comme dans les années 2000…


photo img_2260-1600x1200

Chiao Campinas


photo img_2261-1600x1200

Si vous voulez un direct Frankfurt Campinas il vous faudra voyager en containeurs.


photo img_2262-1600x1200

Je suis toujours étonné de voir des avions autre que ATR au large à Campinas vu le nombre de portes disponibles pour au final une quasi seule compagnie Azul présente.


photo img_2263-1600x1200

Un de mes premiers long-courrier était en MD11.


photo img_2264-1600x1200

Un des deux A330 de la compagnie.


photo img_2265-1600x1200

Une relique


photo img_2266-1600x1200photo img_2267-1600x1200

Dehors c'est de plus en plus sombre et non ce n'est pas le coucher de soleil.


photo img_2268-1600x1200

On s'élance, je suis du coté encore ensolleilé.


photo img_2269-1600x1200photo img_2270-1600x1200photo img_2271-1600x1200

Puis c'est virage TRES serré. Azul a d'une mannière générale un pilotage que je trouve aggressif (et ce n'est pas forcément négatif juste une différence avec le pilotage sur Embraer HOP ou KLM qui je prends aussi souvent), avec des virages notamment après seulement quelques secondes de vol.


photo img_2272-1600x1200photo img_2273-1600x1200

La montée fut violente. Je vous invite à revisionner FLIGHT et la montée avant le crash. Ce fut un peu la même avec enchainement de virages serrés à droite puis à gauche. Je pense que les pilotes cherchaient à éviter les gros cumulus. Heureusement si vous lisez ces lignes, c'est que la fin du vol s'est mieux passée que dans le film.

Même mouvementé nous avons le droit au service, certes avec des arrêts fréquents au stand attaché pour les PNCs dont je me suis dit pendant 50min mais quel job de merde dans ces conditions ;)

Cette fois ci place au catering classic de l'après midi. Valeur sûre avec chips au patates et Haribos en forme d'avion.


photo img_2274-1600x1200

La descente fut encore pire que la montée. Notre hotesse s'est retourvée une fois presque au plafond. Heureusement qu'elle se tenait. Quant à moi je m'agripais aux accoudoirs et ma voisine… à moi!

Nous voyons enfin Curitiba, je pris à ce moment là pour que je n'ai pas justement sur ce vol à faire un go around et endurer 10min de plus de calvaire.


photo img_2275-1600x1200photo img_2276-1600x1200

Pluies intenses



On est chahuté pendant que la ville est bien rincée.


photo img_2281-1600x1200photo img_2282-1600x1200

Ouf on freine


photo img_2283-1600x1200

Enfin sur le plancher ferme et pas de nouveau vol avant 48h pour me remettre de ces émotions ;)


photo img_2284-1600x1200

Ici gros aéroport. on a des tapis à bagages!


photo img_2285-1600x1200

Ainsi se termine cette série bien mouvementée. Le jour suivant on aura même le droit à une mini tornade qui a arraché des arbres à peu près à la même heure de la journée. Je me dis que finalement j'ai bien fait de prendre le vol ce jour ci…

Afficher la suite

Verdict

Azul

8.0/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Campinas - VCP

8.5/10
Fluidité10.0
Accès8.5
Services7.5
Propreté8.0

Curitiba - CWB

8.2/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services7.0
Propreté8.0

Conclusion

Notation Azul strictement identique aux vols précédent, il faut dire que tout est bien huilé.
Campinas efficace, Curitiba aussi. Les notes accès sont bien notée non pas par l'offre plétorique de transports en commun mais parce que les services de UBER là bas vous emmène pour le prix d'un ticket de transport en commun en Europe (et pas celui du RERB ou du Rhône Express) où vous voulez.

Informations sur la ligne Campinas (VCP) Curitiba (CWB)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Campinas (VCP) → Curitiba (CWB).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Azul avec 8.2/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 1 minutes.

  Plus d'informations

2 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.