Avis du vol Air France Paris Fort-de-France en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF3552
Classe Economique
Siege 47L
Temps de vol 08:25
Décollage 23 Mai 13, 13:30
Arrivée à 23 Mai 13, 15:55
AF   #49 sur 119 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4311 avis
fernousdu972
Par 4940
Publié le 25 mai 2013
Suite et fin du routing avec ce dernier vol, vers FDF pour ne rien changer, et en AF3552. Très original et ce, pour le plus grand plaisir de tous mes lecteurs. Retour au bercail dans la foulée.

  1. Fort-de-France - Paris Orly - Air France B777-300ER, Economique - 18 Mai 2013
  2. http://flight-report.com/reportage/3931/air-france/FDF-ORY.html
  3. Paris Orly - Toulouse Blagnac - Air France A319, Economique - 19 Mai 2013
  4. http://flight-report.com/reportage/3949/air-france/ORY-TLS.html
  5. Toulouse Blagnac - Paris Orly - Air France A321, Economique - 23 Mai 2013
  6. http://flight-report.com/reportage/3961/air-france/TLS-ORY.html
  7. Paris Orly - Fort-de-France - Air France B777-300ER, Economique - 23 Mai 2013
  8. C'EST ICI


Mon précédent FR s?était achevé sur le chemin reliant le Hall 2 où je suis arrivé de Toulouse, et le Hall 3, d'où mon vol partira vers FDF.

photo 8805748759_245db15c6b_b

En réalité, je ne vais au Hall 3 que pour récupérer mon BP pour le moment. Je m?étais placé au 40A lors de ma réservation, mais pour avoir une meilleure vue lors de l'approche vers FDF, je me place au 47L finalement. Avantage : le siège du milieu est inoccupé.

Me voici donc avec 3 heures à occuper. Vous l'avez compris, direction la terrasse d'Orly Sud. Il faut beau en ce moment sur Paris.

photo 8805747785_c70c7434ab_b

Je commence par spotter un avion étrange. Les pauvres passagers doivent être particulièrement serré, et le service nul, pire que sur le FR AF1032 de pititom. Attendez? Que fait cette grue à côté ? Ah c'est une passerelle télescopique. Elle sera montée non loin de là

photo 8816333348_31cfca4acd_b

La diversité des compagnies présentes à Orly est toujours aussi impressionnante. A ceci près qu'aucune compagnie maghrébine n'est encore présente. J'ai bien dit encore. Au fond, le vol TX540 pour Pointe-à-Pitre repousse :

photo 8816332842_c5fdf018d0_b

Les concurrentes qui ne le sont plus :

photo 8805745475_41d00d552b_b

Le vol TX540 est assuré par le F-OONE. Le « Foune » comme disent certains Antillais.

photo 8805744657_c0be65559d_b

Un Jetairfly arrive :

photo 8816330366_83b0821536_b

Il est 11h, direction le McDo d'Orly Sud. Il faut bien remplir le vide laissé par le maigre petit déjeuner servi dans la Navette. La photo avec le Jetairfly en arrière plan :

photo 8805743129_557ae18551_b

A 11h30, cap sur la salle d'embarquement, la sécurité est passée en 5 minutes. Le F-GSQO, qui parait flambant neuf dans ses nouvelles couleurs, est prêt pour partir vers Pointe-à-Pitre, lui aussi.

photo 8816328816_4918f5938e_b

Au fond, le F-GSQX, qui assurera mon vol :

photo 8805740851_26db3e765f_b

L'embarquement est appelé à 12h45, soit 15 minutes de retard. Je prends un Figaro dans la passerelle. L'accueil est cordial, sans plus, à nouveau.

A BORD

A mon siège : 47L. Mon IFE :

photo 8816348700_f38e716c62_b

Le pitch pour les 8 prochaines heures. C'est pas énorme, mais c'est suffisant :

photo 8816348246_6ff352b9e8_b

La vue :

photo 8805760945_0dd66569ef_b

Le beau temps n'aura pas duré bien longtemps à Paris.

A ce moment, une seul piste est en service à Orly : la 24. La 08/26 est hors service depuis un bon moment, un ATR n'arrête pas d'y faire des remises de gaz. J'apprendrai plus tard de la bouche des pilotes qu'il s'agissait de calibrer l'ILS. Oups? J'ai dévoilé en partie la « surprise » de fin de FR.

Alors que je n?étais pas sur mes gardes, qu'on avait 5 minutes de retard et qu'on avait encore 7 vols devant nous pour le décollage, je dégaine mon appareil photo. Un 747SP Royal du Bahreïn vient d'arriver. Du Bahreïn très probablement? . La photo est sombre, le temps est couvert à ce moment.

photo 8816346954_48da88e6e0_b

Nous repoussons avec 10 minutes de retard, à 13h40 donc :

photo 8805759973_b3a704eaf9_b

8 minutes de roulage vers la piste 24, puis pleins gaz :

photo 8816345736_9712a29cc2_b

La rotation :

photo 8805758835_39ba8cdb9b_bphoto 8816328144_85ae4e14e4_bphoto 8816344930_85baf70e15_b

40 minutes après le décollage, le déjeuner est servi.

photo 8805757927_61e45efd5e_bphoto 8805757521_9ac200a993_b

C'est le même plat de résistance que sur mon vol aller lors du dernier A/R. Pâtes avec du Poulet Sauce Piment.

photo 8805756771_41cb8e2ef7_b

Là, c'est le drame. Les plateaux sont bien remplis et la diversité des produits qu'il propose est appréciable certes. Mais ca manque de place. Pour le Coca que j'ai demandé, alors que je l'ai posé à côté du plateau et que je suis en train de faire la place pour l'y mettre, ce dernier glisse tranquillement vers le bord de la tablette et se renverse sur mon entrée et ma cuisse droite. Par chance, mon appareil photo n'a strictement rien eu, au contraire de mon Jean.
Il serait temps de trouver un système, ou une meilleure organisation du plateau. Quand la tablette est baissée pour supporter le plateau, l'emplacement prévu pour les timbales est bien évidemment inutilisable. Problème : le plateau prend la quasi-totalité de la place offerte par la tablette.

Bon oui, c'est un peu de ma faute, j'aurais pu poser le verre ailleurs. Mais avec plus de place, c'aurait pu être évité.

Je vois déjà un sourire sur les lèvres de KévinDC et KL651, en train de se dire « bah oui mais t'as choisi le 3-4-3 de chez AF »^^

L'entrée, avant le sinistre:

photo 8816342652_ba88635933_b

Elle n?était vraiment pas géniale. Mangeable, point. Enfin la sauce au Coca lui donnait un certain goût appréciable néanmoins. Le plat de résistance :

photo 8816342034_747c42b02c_bphoto 8816341452_5ddf992e13_b

Très bon, comme la dernière fois. Mais découvrir un autre plat, c'aurait été pas mal non ? Le déssert :

photo 8805754385_374b8bbc7d_b

Ah ben tiens, si on enlève un « s », ca donne désert. En effet, le gâteau était un peu sec je trouve.

Après ce repas, je me décide à regarder un film. J'en échainerai trois, et ne verrai pas le temps passé. Very Bad Trip (très bon film), Happyness Therapy (regardable sans plus) et Forrest Gump (excellent).

Dehors, il fait froid :

photo 8805753679_e62951e6a4_bphoto 8805753829_cf71099892_b

Dès l'embarquement, je m?étais fait connaitre auprès d'un PNC pour une éventuelle visite. Le fait de passer l'ENAC est un argument (y être l'aurait été encore plus d'ailleurs). Vers la mi-vol, on vient me chercher à mon siège pour la visite, pour le plus grand plaisir de F-OITN. J'y passerai une bonne demi heureà discuter avec les pilotes. Le commandant est passé par l'armée, le copilote par la voie autodidacte. Ils m'ont vivement encouragé pour l'ENAC. Leur disant que j'avais déjà été dans le cockpit d'un 777 lors d'un atterrissage (c?était sur excatement le même T7 d'ailleurs, le F-GSQX, il y a 5 ans), ils me proposent spontanément de revenir pour l'atterrissage. Pour le plus grand plaisir, à nouveau, de F-OITN. Inutile de vous dire ma réaction.

Entre parenthèse, j'avais avant tout demandé au Chef de Cabine en personne. Réponse de sa part : « on ne fait plus ca, cela fait un bon moment » avec un sourire au coin de la bouche. Quand il m'a vu sortir du cockpit, il a dit « ah ben finalement? ».

Le Racked wingtip :

photo 8805752803_d1735d4492_b

Puis, 40 minutes avant la descente, vient la collation :

photo 8816339078_f547dc9986_bphoto 8816337930_7e2eb0b633_b

Tout était très bon. Absolument tout. Devrais-je dire « pour de l?éco » ? Sûrement, mais je n'ai jamais voyagé ailleurs pour le moment^^

20 minutes avant la descente, on repasse me chercher à mon siège, ainsi qu'un jeune gendarme, pour qui ce sera la première fois.

Le temps à FDF est bien couvert :

photo 8805751195_b23b95a869_bphoto 8816337048_ba8355ccfb_b
Posé des roues à 16h04 locales :



photo 8805750161_765c7ed1c5_b

Le F-HPTP d'Air Caraïbes est au contact, arrivé d'Orly, ainsi qu'un A320 d'AF, qui effectue les liaisons Cayenne-FDF-PTP-Port-au-Prince-Miami.

Arrivé au point de stationnement à 16h05 :

photo 8816336232_166d17ca4d_b

Super équipage, je remercie encore les pilotes pour cette expérience. Ce n?était pas ma première fois, mais c'est toujours autant de plaisir .
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.2/10
Cabine8.5
Equipage7.0
Restauration6.0

Conclusion

En conclusion, le vol en lui-même a été banal. Cet A/R devient une habitude. Mais il s'est magnifiquement terminé.

PONCTUALITÉ : Départ et arrivée avec 10 minutes de retard. C'est correct pour du LC. 18.

CONFORT : Avoir le siège du milieu vide, c'est un grand avantage. Plus d'espace pour les jambes. 17.

PERSONNEL : A fait son travail, sans plus. A part deux hôtesses qui ont été très souriantes et serviables. 14.

REPAS : Entrée mangeable sans plus (-3), gâteau au chocolat aussi sec que Brice Hortefeux (-2). Et c'est un compliment pour lui. J'en retire encore 2 pour l?étroitesse du plateau, et 1 pour avoir eu le même plat de résistance qu'il y a deux semaines. 12.

Merci de m'avoir lu et à dans un mois, peut être. Gilles.

Informations sur la ligne Paris (ORY) Fort-de-France (FDF)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 64 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → Fort-de-France (FDF).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 8 heures et 35 minutes.

  Plus d'informations

28 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.