Avis du vol Aeroflot Bishkek Moscow en classe Affaires

Compagnie Aeroflot
Vol SU1883
Classe Affaires
Siege 4A
Avion Airbus A321
Temps de vol 04:30
Décollage 24 Aoû 19, 06:10
Arrivée à 24 Aoû 19, 07:40
SU   #104 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 104 avis
AK
Par SILVER 694
Publié le 9 septembre 2019

Les vacances sont finies :'-(


Et bien, voilà ! Après trois semaines de découvertes extraordinaires, il est temps de revenir dans notre monde occidental et notre vie de travailleur. Je serai bien restée plus longtemps, mais mon patron (et mes prêts bancaires) ne sont pas de cet avis, et tiennent à me le faire savoir. Au moins, je pourrai noyer ma détresse dans des bouteilles de vodka locales achetées à vil prix.

Pour rentrer en France, je dois prendre le vol du "matin", ou plutôt de la fin de la nuit. En effet, pour des raisons financières évidentes (soit 400€ de différence), j'ai pris des vols depuis Paris et non pas depuis Lyon. Je dois donc rentrer suffisamment tôt pour attraper un TGV. Le vol retour part donc à 6 heures 10. Personnellement, ça ne me fait pas trop peur, car j'ai vu bien pire. Mon record personnel est un départ à 3 heures 45 (du matin). Et en plus, sur Belavia. Je suis sûre que vous en rêvez.

Petite note, ce FR est une magnifique exclusivité : en effet jusqu'à preuve du contraire, cette ligne n'a jamais été reportée dans cette classe de voyage. Ce FR fera bien évidemment l'objet d'un bonus touristique à la fin.

Je rappelle l'itinéraire au cas où il y ait des étourdis dans la salle :



Le superbe aéroport de Bishkek Manas


Pour le retour, mon hôtel a réservé un taxi pour moi (inclus dans le prix !). Ils ont décidé qu'il fallait que je quitte l'hôtel à trois heures précises. Soit, je mets donc le réveil à 2h55. Et me voilà donc partie dans la nuit noire à destination de l'aéroport, qui est assez éloigné du centre-ville. Comme pas mal de voitures dans le pays, le volant est à droite. Le trafic sur la route sera quasi nul. Le chauffeur ralentit de temps à autres devant les radars automatiques.


photo img_6190

Une demie-heure plus tard, je suis à pied d'oeuvre. Les départs internationaux sont à l'étage, et il y a une dépose-minute juste devant la porte.


photo img_6191

Il faut faire passer les bagages à un premier poste de sécurité pour pouvoir entrer, mais pas besoin de billet.


photo img_6192

Pour l'heure, je trouve que le trafic est pour le moins dense ! Notez le premier vol sur le tableau : il s'agit d'un vol en cinquième liberté à destination de Ulaan Baatar, opéré par Turkish Airlines en monocouloir. Avis aux amateurs ! Pour les autres destinations, c'est principalement Moscou et Istanbul qui dominent. Autre destination exotique, Sourgout, ville de 350,000 habitants en Sibérie Occidentale, avec Avia Traffic, et Urumqi avec China Southern. En fait, toutes les vols sont effectués en monocouloir. Je suppose que la demande n'est pas suffisante pour faire voler des appareils plus gros (la piste fait 4200 mètres d'après Wikipédia, donc ça doit suffire même pour des gros avions).


photo img_0508

Il y a du monde, et le sol brille de mille feux !


photo img_0510-49128photo img_0515

Il y a une petite boutique de souvenirs en zone publique, j'y achèterai une babiole avec mes derniers soms. Les prix sont globalement les mêmes qu'en ville.


photo img_0511

Je me dirige ensuite vers les comptoirs d'enregistrement. Je court-circuite habillement la file grâce à ma carte de fidélité.


photo img_0509-22188

Il n'y a que deux passagères devant moi.


photo img_6193-27949

Finalement, un deuxième guichet ouvre dans la foulée. C'est visiblement un débutant qui s'occupe de moi. Il galère un peu avec ma carte de fidélité (il n'a encore jamais vu de carte de fidélité Air France), et il doit demander un peu d'aide à sa collègue, mais tout est finalement réglé après quelques minutes, avec le sourire (mais quel Kirghize ne sourit-pas ???).


photo img_6194

J'abandonne ici ma valise pour une bonne dizaine d'heures (elle pourrait passer en cabine si elle ne contenait pas de dangereuses bouteilles de vodka Kirghize), enfin j'espère. Car ces derniers temps, j'ai cru comprendre que l'aéroport de Moscou avait de grosses difficultés à gérer les bagages. Mais avec les autocollants "correspondance", "correspondance courte" et "priorité", je mets toutes les chances de mon côté.


photo img_6195

N'ayant plus rien à faire en zone publique, je me dirige vers la frontière.


photo img_0513

C'est très rapide car le nombre de guichets est adapté au trafic. Je gagne un tampon de sortie assorti. Le policier ne devait pas être réveillé, ça dépasse à gauche, et ça bave !


photo img_0521

Vient ensuite le contrôle de sécurité, qui sera expédié rapidement. Il faut néanmoins systématiquement enlever les chaussures.


photo img_0514

J'arrive ensuite en zone réservée. Il y a un petit café, et des magasins de souvenirs.


photo img_0516

Par contre, les prix sont plus élevés ici qu'en ville, en particulier pour les boissons alcoolisées.


photo img_6196

Encore une exclusivité ratée !


Je me dirige naturellement vers cet endroit de calme, luxe et volupté.


photo img_0517

C'est à l'étage, il faut monter des escaliers.


photo img_0518

Le logo Aeroflot est bien présent, avec ceux des autres compagnies opérant des vols ici (sauf China Southern, bizarrement). Pour info, les choses écrites en Cyrillique correspondent simplement aux noms des compagnies.


photo img_0519

J'entre donc. Voici donc en gros le dialogue entre l'agente d'accueil [AA] et moi [AK] :
AA : Bienvenue !
AK : Bonjour. [tend ses carte d'embarquement et de fidélité]
AA : hmmmmmmmmm [bug à la vue de la carte Flying Blue !!! Veuillez redémarrer]. Vous n'avez pas de carte Priority Pass, vous ne pouvez pas entrer
AK : Mais je suis Skyteam Elite Plus, et il y a le logo Aeroflot dehors, je suis éligible.
AA : Vous n'avez pas de carte Priority Pass, vous ne pouvez pas entrer
AK : Mais à quoi il sert, le logo Aeroflot à l'entrée ? A faire joli ? A tromper le passager ?
AA : Vous n'avez pas de carte Priority Pass, vous ne pouvez pas entrer
AK : Bah laissez tomber, au revoir
AA : Vous n'avez pas de carte Priority Pass, vous ne pouvez pas entrer

Vu l'heure et ma forme olympique, je n'insiste pas et je m'en vais. Je n'ai pas réussi à déterminer si j'avais droit au salon ou pas. Le site d'Aeroflot évoque l'existence d'un salon. Je devrais peut-être faire une réclamation chez Skyteam, peut-être qu'ils me donneront des miles.

Je redescends donc dans la salle réservée à la plèbe. Je trouve deux sièges sur lesquels je m'affale avec autant de dignité que l'horaire de départ de mon hôtel, autrement dit aucune. Je mets mon réveil 10 minutes avant l'embarquement, dans l'éventualité (peu probable) que je m'endorme. Ça me laisse une bonne heure pour comater.

Je somnole vaguement puis je suis réveillée par d'atroces fourmis aux jambes. Je fais un petit tour, ma porte d'embarquement est désormais indiquée.


photo img_0522

Avant l'embarquement, je passe aux toilettes, qui sont très fréquentées mais propres. Je me place ensuite idéalement pour l'embarquement. L'avion est déjà là, mais peu visible.


photo img_6197

La concurrence, avec Ural Airlines, en partance pour Moscou, cinq minutes avant mon vol.


photo img_6198

J'oubliais les documents de voyage !


photo img_0520-51478

Revenons à nos moutons. L'embarquement est imminent, et la file prioritaire est vide à l'exception d'une personne en fauteuil qui embarquera avant tout le monde.


photo img_0524photo img_0523-12790

L'embarquement est alors lancé à l'heure et avec respect relatif des priorités, les deux files embarquant simultanément. Le point positif, c'est que c'est un embarquement par passerelle.

Je fonds alors vers l'entrée de l'appareil, en troisième position !


photo img_0525

Nooon ? Encore ?!


C'est alors que j'entends une personne évoluer précipitamment dans la passerelle en appelant mon prénom. Hummmmmmmmm, cela pourrait être ? Non, quand même pas, je n'ai pas payé mon billet si cher… L'agent d'embarquement échange me tend une nouvelle carte d'embarquement et reprend mon ancienne. Voyons voir !


photo img_0526-57479

Ah, ben on dirait qu'en fait, si ! Surclassement surprise en classe Affaires en porte ! Après le surclassement en premium éco sur le Moscou Hanoi, ça fait le deuxième surclassement en autant de voyages avec Aeroflot !


L'exclusivité, enfin ! (allez louya !)


Je suis la première à m'installer en classe Affaires. Voyons un peu ce siège. La cabine affaires est en 2+2, avec des sièges spécifiques plus larges et plus confortables que la classe éco.


photo img_0527

Sous le coup de l'émotion, je revérifie mon numéro de siège à la lumière. Pas d'erreur possible ! Je vais enfin pouvoir goûter au luxe, calme et volupté !


photo img_0528-70995

Je suis à peine installée qu'une hôtesse m'aborde, en russe. Je lui réponds en russe que je n'ai pas compris un traitre mot de ce qu'elle a raconté (pour cela j'ai dû utiliser à peu près l'intégralité de mon vocabulaire Russe ^^). Elle reprend en anglais, et me propose une boisson au choix, jus d'orange ou eau.

Je prends avec plaisir un jus d'orange.


photo img_0529

Et donc, santé à tous les voyageurs !


photo img_0530

L'hôtesse revient ensuite avec cette trousse de confort délicieusement kitsch. Je vais la transformer en trousse à crayons et non en trousse de toilette. Nous y reviendront plus tard.


photo img_0531

Le siège est équipé avec ce grand coussin, identique à celui distribué en premium éco sur les vols long courrier :


photo img_0533

Cette couverture :


photo img_0534

Et une paire de chaussons :


photo img_0532

L'embarquement se poursuit alors que les premières lueurs du jour commencent à poindre. Les reflets et le manque de luminosité sont néanmoins rédhibitoires pour les photos. L'embarquement se termine, je n'ai pas de voisin ! Parfait !


photo img_6199photo img_0535

Dès l'embarquement terminé, les menus et la carte des boissons sont distribués.


photo img_0536

Voyons cela de plus près :


photo img_0537

Je sais que la photo est peu lisible. Ce qu'il faut retenir, c'est que pour le service de petit déjeuner (les vols décollant de 5 heures à 10 heures), le menu est identique à celui proposé sur les vols long courrier…. en premium éco ! C'est dommage… Mais si je n'avais pas fait cet autre vol le mois dernier, je ne l'aurais jamais su. Les intitulés du déjeuner/dîner me font plus envie.

La carte des vins est bien fournie, je ne vous montre que deux pages pour l'exemple. Il y a un peu de tout avec plusieurs vins rouges et blanc, du porto, et d'autres boissons alcoolisées.


photo img_0538photo img_0539

La passerelle est finalement retirée avec une légère avance. L'équipage en profite pour faire les démonstrations de sécurité avec un grand sérieux.


photo img_0540

Je profite du roulage pour observer mes derniers avions Kirghizes.



Le roulage est assez long, il faut aller en bout de piste et faire un demi-tour. Le soleil est pratiquement levé maintenant.



Cette fois-ci, le décollage est tonique et sans histoire.



J'ai une dernière vue les les Montagnes avant un virage vers le nord ouest.


photo img_6201

Il y a pas mal de brume et c'est difficile d'avoir des vues correctes.


photo img_0559photo img_0560

Une fois l'appareil stabilisé, je teste l'inclinaison du siège. Je suis au dernier rang de la cabine et il y a une paroi derrière moi. L'inclinaison est donc plus faible, mais c'est tout à fait confortable.


photo img_0562

Il y a deux prises pour la rangée, qui fonctionnent :


photo img_6202

Le pas est excellent, et il y a un repose-pieds. Notez cependant la présence d'un boîtier IFE -_-'…


photo img_6209

La tablette est en deux parties, elle vient d'être nettoyée :


photo img_0563

J'en profite pour détailler le contenu de la pochette. C'est très complet ! Je vais pouvoir réutiliser le dentifrice pour mes prochains voyages.


photo img_0564

Le contenu de la pochette est identique à l'éco, avec ce magazine en plus. Toujours aussi peu de pages en anglais, dommage.


photo img_6210

Dehors, c'est encore l'aube…


photo img_0565

Le service commence alors par une serviette chaude.


photo img_0566

L'équipage (une PNC et la CC) en profite pour proposer des tablettes aux passagers, et prendre les commandes de repas. J'accepte volontiers une tablette : c'est bien plus confortable qu'un téléphone… Et en plus, un casque de qualité est fourni. Point important : la tablette contient plus de langues pour les films. Par exemple, un film proposé en russe et anglais sur l'appli téléphone était disponible aussi en français, allemand, entre autres, sur la tablette.


photo img_0567

Il s'agit de remplir ses obligations de contributrice !


Le service commence alors avec une vrai nappe :


photo img_0568

Brodée aux couleurs de la compagnie ! C'est malheureusement peu visible sur cette photo….


photo img_0570

Le service commence alors, j'ai commandé un verre d'eau :


photo img_0571

Mais aussi ceci !


photo img_0572

Il est six heures et demie, j'ai dormi trois heures, j'ai l'haleine qui empeste les croûtons à l'ail depuis la veille et mes vacances sont finies. Malgré tout, comment pourrais-je remplir les exigences de qualité de FR sans la photo qui suit ? Comprenez bien, je me suis sacrifiée pour vous ^^ !

Blague à part, je trouve que cette coupe est magnifique. En fait, j'ai beaucoup aimé la vaisselle proposée lors de ce service.


photo img_0573

Voici le plateau, directement apporté depuis l'office. Tout le service se fait sans chariot.


photo img_0574

Il s'agit de tranches de bœuf séché type Bressaola et de jambon de dinde, accompagnées de fromage (type tête de moine) et de fruits (trois raisons et un morceau de prune). C'est bon et acceptable en petit-déjeuner.


photo img_0575

Il y a un choix de pain, je choisis ce modèle :


photo img_0576

Il y a une salière et une poivrière siglées. J'ai trouvé ça tellement mignon que j'ai hésité à en ramener une chez moi, mais j'ai résisté.


photo img_0578

Il y a aussi un yaourt nature…


photo img_0579

Je le mélange à cette confiture de fraises. Le mélange est tout à fait à mon goût.


photo img_0580

Dès que j'ai fini, on m'apporte mon plat. Ce sont des crêpes au jambon de dinde. Le plat est chaud, et j'ai beaucoup aimé.


photo img_0581

Je termine le repas avec ce thé vert. Il y a un bon nombre de thés disponibles, c'est un très bon point. Voyant mon verre vide, la CC me propose un autre verre de Champgne. Je décline (je vous rappelle qu'il est 7 heures du matin ; si l'horaire avait été convenable, j'en aurais repris car il était sympa).


photo img_0583

Le thé est accompagné d'un petit chocolat aux couleurs de Naples, une des nombreuses villes desservies par Aeroflot.



Le service est alors terminé. Globalement, c'était très bon !

Nous survolons alors les steppes du Kazakhstan. C'est tout à fait désertique et les photos ne rendent pas justice à la beauté des lieux.



Peu avant la descente, on a droit à une autre serviette chaude.


photo img_0593

Je passe ensuite aux toilettes (j'ai bu un thé, un verre d'eau et une coupe de Champagne !), qui sont bien tenues.


photo img_0596

Côté films, je suis passée à un succès Russe de l'an dernier.


photo img_0597

La descente est commencé, je vois que les paysages ont bien changé !



Finalement, les hôtesses repassent pour proposer des petits sachets de thé aux passagers. Je l'ai testé, c'est bon sans plus.


photo img_0601photo img_0602

J'ai quelques vus sur la banlieue de Moscou pendant la descente…



Ce coin a l'air très sympa !



l'arrivée


Et hop ! On atterrit !


photo img_6214photo img_6215

Ce terminal m'est désormais familier, c'est la quatrième fois que j'y passe en un mois !


photo img_6216photo img_6217

J'ai l'impression qu'on va débarquer par passerelle !


photo img_0608

Tout le monde se lève…


photo img_6218-52852

En fait c'est un débarquement à pieds… Mais comme vous pouvez le voir, je vais emprunter un minibus exclusif destiné à l'élite ! Il y a deux minibus de 8 places chacun.


photo img_6219-26261photo img_0609

J'arrive à photographier discrètement cet avion à la livrée peu banale avant le départ. Personnellement, je ne ferais pas confiance à une compagnie aérienne jouant sur la chance !


photo img_0610-51628

Après un petit parcours, le minibus dépose les passagers à l'endroit habituel, c'est à dire au niveau des correspondances.


photo img_0611

Et voilà ! Fini pour aujourd'hui ! Rendez vous un peu plus tard pour le dernier épisode et le retour en France.


Le bonus : Соң-Көл (Song Kul)


Pour le bonus d'aujourd'hui, je vous emmène dans un coin reculé, sauvage et habité uniquement en été par des éleveurs (et des touristes). L'accès est assez difficile :



Le lac se situe à environ 3,000 mètres, ce qui signifie qu'il fait frisquet même en plein été. Par exemple, il fait environ 5 degrés à l'aube et 20 au maximum l'après-midi. Si vous cherchez les grands espaces, c'est ici qu'il faut vous rendre.



Par contre, n'espérez pas avoir du Wifi ici ! Ni même du réseau. Tout le monde habite dans des yourtes.



Les yourtes pour les touristes sont souvent bien décorées :



Et pour les toilettes, je laisse les détails à votre imagination.

Les principales activités des locaux consistent à élever des animaux, principalement des chevaux et des moutons.



Le moutons, donc !



Certains éleveurs ont aussi des vaches laitières. Cela donne ensuite du fromage et une excellente crème fraîche. J'en ai mangé à la petite cuillère tant c'était bon !


photo img_9720photo img_9717


Pour les touristes, c'est un lieu idéal pour les balades à cheval et l'observation des paysages.



Si vous aimez les fleurs, il y a des edelweiss et d'autre fleurs qui arrivent à survivre dans ces conditions difficiles.


photo img_9748photo img_9764

Les rives du lac sont magnifiques, si vous arrivez à les approcher. C'est très marécageux sur les bords, mais on trouve toujours un chemin. Par contre il n'est pas conseillé de se baigner car l'eau est froide et pas très propre.



Et voilà, c'est tout pour le moment…

Afficher la suite

Verdict

Aeroflot

8.4/10
Cabine9.0
Equipage8.0
Divertissements9.5
Restauration7.0

Bishkek - FRU

7.2/10
Fluidité9.0
Accès6.0
Services6.0
Propreté8.0

Moscow - SVO

7.8/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services8.0
Propreté7.5

Conclusion

Conclusion :
- En deux voyages sur Aeroflot, je me retrouve avec deux surclassements. Ça donne envie de continuer avec eux ! Ce sont les seules fois de ma vie où j'ai eu droit à des surclassements gratuits. Le surclassement surprise fait bien passer la pilule de la fin des vacances avec horaires de vols affreux
- Une vraie cabine Affaires sur A321 c'est possible, messieurs-dames des compagnies d'Europe de l'Ouest ! C'est peut-être plus difficile à gérer qu'une vulgaire cabine éco avec siège neutralisé, mais c'est tellement plus confortable.... Je dis ça, et j'étais au dernier rang de la cabine, avec une inclinaison un peu plus faible que les autres
- L'équipage a été très pro, et le protocole de repas très bon. Je n'ai pas beaucoup d'expérience dans le domaine, mais je n'avais rien vu de tel jusqu'à présent (prise de commande, etc.)
- Le repas était très bon, mais celui de midi me tentait encore plus. Le fait de savoir qu'il s'agit aussi du petit déjeuner proposé en premium éco sur long courrier est un peu gênant. Je me sens un peu arnaquée (ou alors, je devrais être contente d'avoir eu un pdj Affaires en premium ? Je n'arrive pas à me décider)

Pour les aéroports, rien d'extraordinaire. Je suis déçue de ne pas être rentrée au salon à Bishkek. L'accès est assez difficile hors taxi à ces heures, mais c'est le cas pour à peu près tous les aéroports. Côté services, c'est basique mais c'est tout à fait convenable, surtout au vu de la situation économique du pays. A Moscou, rien de particulier non plus.

Sur le même sujet

16 Commentaires

  • Comment 521435 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4957 Commentaires

    Merci Alice pour ce FR.
    Vous n'avez pas de carte Priority Pass, vous ne pouvez pas entrer => comme à l’enregistrement, des passagers éligibles, il ne doit pas y en avoir souvent donc on refoule.
    Surclassement en porte => moment appréciable, surtout que la J d’Aéroflot propose des sièges bien confortables.
    je me suis sacrifiée pour vous => et la photo valait bien ce sacrifice.
    Un petit déjeuner complet et avec un plat chaud.
    Concernant le bonus c’est un lieu qui me tente bien, et propice à une bonne déconnexion (je note dans mes petites listes).
    A bientôt

    • Comment 521452 by
      AK SILVER AUTEUR 635 Commentaires

      Merci pour la lecture et le commentaire !

      comme à l’enregistrement, des passagers éligibles, il ne doit pas y en avoir souvent donc on refoule.

      Et surtout, on n'essaie pas de comprendre... Après coup je me disais que c'était bizarre qu'il y ait si peu de monde au salon (deux employés et autant de passagers) par rapport au trafic (Turkish Airlines et Aeroflot notamment)

      c’est un lieu qui me tente bien, et propice à une bonne déconnexion

      Je pense qu'on peut difficilement faire mieux niveau "déconnexion". Sans réseau téléphonique, il n'y a pas de tentations ! J'ai passé presque la moitié du voyage sans internet, et environ une semaine sans réseau. On apprécie tout de même le retour au confort moderne (l'eau courante, l'eau chaude, l'électricité par exemple).

  • Comment 521461 by
    Esteban TEAM GOLD 10178 Commentaires

    Merci Alice pour le partage !

    Dommage pour l'accès au salon, des claques se perdent :(

    Mais heureusement pour toi le surclassement en porte vient compenser l'expérience au sol décevante.

    La coupe est effectivement super jolie.

    Et que dire du bonus. MERCI !

    A bientôt !

  • Comment 521545 by
    wowote 1604 Commentaires

    Bonsoir Alice,

    Merci pour ce dernier opus d'une très jolie série.

    Pas d'accès au salon mais un surclassement toujours bienvenu :)

    je ne ferais pas confiance à une compagnie aérienne jouant sur la chance !

    Mais qui plairait je suppose à un célèbre contributeur ;)

    Magnifique bonus

    A bientôt

    • Comment 521633 by
      AK SILVER AUTEUR 635 Commentaires

      Merci pour ce dernier opus d'une très jolie série.

      Ce n'est pas le dernier, mais l'avant-dernier ! Il reste le retour en France, actuellement en préparation
      Mais qui plairait je suppose à un célèbre contributeur ;)

      En effet j'en suis sûre, mais ça fait un moment que je ne l'ai pas vu ici...

  • Comment 521644 by
    GrandVoyageur SILVER 244 Commentaires

    Bonjour AK,
    merci pour votre FR.
    J'ai également eu la chance de voler au départ de Bichkek vers Moscou avec Aeroflot... mais en éco.
    Que de souvenirs de revoir des photos de l'aéroport haha :-)
    Me concernant il s'agit des tampons dans mon passeports les plus "exotiques".
    Etant Flying Blue Platinum, j'avais également tenté d'accéder au lounge. J'avais été reçu par une charmante personne mais qui m'a également confirmé qu'il fallait soit avoir Priority Pass ou l'abonnement de l'aéroport.
    Bon retour à Lyon ;-)

    • Comment 521662 by
      AK SILVER AUTEUR 635 Commentaires

      Merci pour la lecture et le commentaire !

      Me concernant il s'agit des tampons dans mon passeports les plus "exotiques".

      Pour moi aussi, talonné par la Biélorussie sans doute

      Etant Flying Blue Platinum, j'avais également tenté d'accéder au lounge. J'avais été reçu par une charmante personne mais qui m'a également confirmé qu'il fallait soit avoir Priority Pass ou l'abonnement de l'aéroport.

      Étrange en effet... Le site d'Aeroflot fait pourtant mention de ce salon

  • Comment 521674 by
    Tango Delta 564 Commentaires

    Super ce surclassement! Le produit MC en J de SU est toujours au top et très qualitatif.
    Intéressantes vues de l'aàéroport de Bishkek.
    Magnifique bonus qui me donne envie d'enfin découvrir l'Asie Centrale!
    A bientôt!

    • Comment 521751 by
      AK SILVER AUTEUR 635 Commentaires

      Le produit MC en J de SU est toujours au top et très qualitatif.

      Je ne connaissais pas ce produit mais c'est effectivement très bon, je n'ai pas trouvé de point négatif pour le service en vol (au sol le refus de salon est dommage).

      J'espère que vous aurez la possibilité de visiter le Kirghizistan ou d'autres pays d'Asie Centrale, j'ai vraiment adoré ce voyage

  • Comment 521697 by
    jules67500 GOLD 4594 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    L'horaire est digne d'un vol mogoy et l'arrivée ultra précoce à l'aéroport n'arrange rien...

    Comme souvent, les employés en ex-URSS sont assez froids et directs. Que c'est étrange ce refus d'accéder au salon alors que SU est listée comme compagnie l'utilisant...

    Surclassement en porte bienvenu et très sympathique. La prestation est tout à fait convenable, j'aime également le design des verres.

    Très beau bonus, j'adore ! merci !

    A bientôt !

  • Comment 521723 by
    wop SILVER 234 Commentaires

    Merci pour ce récit !
    Le surclassement doit être agréable sur un vol aux horaires qui piquent un peu. Dommage en revanche pour le salon... dans ce genre de destinations exotiques, ça vaut parfois le coup de demander naïvement "où se trouve le salon" ou s'il faut une invitation lors de l'enregistrement... mais on y pense souvent trop tard !
    Superbe bonus, la destination fait envie. Il est possible d'échanger un peu avec les locaux rencontrés, malgré la barrière de la langue ?

    • Comment 521748 by
      AK SILVER AUTEUR 635 Commentaires

      dans ce genre de destinations exotiques, ça vaut parfois le coup de demander naïvement "où se trouve le salon" ou s'il faut une invitation lors de l'enregistrement...

      En effet c'est une bonne idée, je n'y avais pas pensé. Ca m'aurait permis de savoir vraiment si j'aurais pu entrer ou non...

      Il est possible d'échanger un peu avec les locaux rencontrés, malgré la barrière de la langue ?

      J'avais la chance d'être accompagnée par une Kirghize francophone, j'ai donc pu discuter avec les gens sans problème. De plus les Kirghizes sont généralement très sympathiques et aiment bien discuter avec les touristes. Si vous parlez le Russe, vous pourrez aussi communiquer facilement avec une grande partie de la population. L'anglais est assez peu pratiqué en dehors de Bishkek

  • Comment 522506 by
    fiftytwo GOLD 610 Commentaires

    bonjour

    merci pour le FR

    bonne pioche pour le surclassement , par contre mauvaise pioche pour le lounge ! peut etre qu'au checkin ils auraient du te donner un coupon

    enfin bon , 4h30 de vol , mine de rien ca aide de les faire en J

  • Comment 523384 by
    02022001 SILVER 4393 Commentaires

    Je suis jaloux avec mes 0 surclassements en plus d'une centaine de vols...

    La destination de départ est sympa, le vol aussi. Joli rédaction. Merci pour le partage ;p

    • Comment 525939 by
      AK SILVER AUTEUR 635 Commentaires

      Merci du commentaire ! Le surclassement était une vraie surprise, ça ne m'est arrivé que deux fois dans ma vie (et donc deux fois en moins d'un mois sur la même compagnie). Je suppute que c'est l'effet "carte gold"... La destination de départ est en effet superbe, je rêve de l'explorer encore un peu plus à l'avenir, et de découvrir les autres pays de la région

Connectez-vous pour poster un commentaire.