Avis du vol Singapore Airlines Singapore Paris en classe Première

Compagnie Singapore Airlines
Vol SQ336
Classe Première
Siege 3F
Temps de vol 13:20
Décollage 15 Sep 19, 00:15
Arrivée à 15 Sep 19, 07:35
SQ   #2 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 574 avis
jm²
Par GOLD 2380
Publié le 1 octobre 2019

Dernier vol de ce formidable routing, je termine par un vol de nuit. Vu l'heure de décollage, je ne vais pas faire long feu mais suffisamment pour que vous puissiez m'accompagner. 

Comme je sais ce que j'ai pris en photo à l'aller, je vais prendre tout ce que je découvre de 'nouveau' et assembler le tout de façon cohérente pour ce FR final et vous permettre de me suivre dans mon exploration. 
 




Je vous ai quitté au devant la nouvelle sculpture Kinetic après être passé au Jewel. je suis de retour au Terminal 3 par le skytrain, j'ai repassé la douane (toujours aussi rapide et efficace) et j'approche du salon. Deambulation dans le duty free


photo sin-cdg-001-83038


J'avise un pictogramme qui m'indique que le salon est à l'étage … du coup je monte et je tombe sur une zone en travaux. "Coming soon" le nouveau salon SQ. Quelques couloirs plus loin, l'entrée
 


photo sin-cdg-002a

LE(s) SALON(s)



L'entrée du salon est bien gardée … 


photo sin-cdg-003-50614


… mais j'ai la bonne clé. Il est 19:14 (merci l'horodatage des photos) … j’embarque à 23:45, là je vais avoir le temps de tout essayer ou presque. 


photo sin-cdg-002b


Vu la vitesse à laquelle l’hôte d'accueil fonce, c'est un miracle d'atteindre The Private Room sans sortie de route et sans avoir accroché une seul fois le travertin dans les virages. Je note quelques traces de sang et une ou deux dents, des clients moins chanceux ou mal chaussés ?

Je laisse mes petites affaires près de mon fauteuil 


photo sin-cdg-004-53625

Pour une ballade exploratoire. J'ai repéré le bar de la First, il est temps d'aller y faire un tour, je sors donc de The Private Room


photo sin-nrt-009


Le salon First en bien vide


photo sin-cdg-012-20301photo sin-cdg-018


J'en profite pour jeter un oeil sur le buffet "First", de gauche à droite au chaud sous les couvercles des achars, des pois au cottage cheese, des boulettes végétariennes frites, et devant, le chutney à la menthe


photo sin-cdg-017


Du riz nature et du riz au poulet et des dim sums


photo sin-cdg-015

Pizzas et quiches maintenues au chaud, la pompe à bière Tiger, et chose étonnante, des sandwiches dont un au saumon, dans le même meuble réfrigéré que des patisseries


photo sin-cdg-014


Sur un îlot central, malgré l'heure avancé, tout ce qu'il faut pour un petit déjeuner du champion, au fond, les armoires réfrigérées avec les softs et les machines à thé / café


photo sin-cdg-013


Un peu plus loin, la coupe de fruits, de quoi se composer une salade (avec du poulet, du canard fumé, différentes vinaigrettes, du fromage rapé, des tomates séchées) et quelques pickles, puis des fruits frais (j'en ai picoré un ou deux … mmmm).

on peut aussi commander, dont les fameuses nouilles.  


photo sin-cdg-016


L'offre en libre service est beaucoup plus riche que celle the The Private Room qui se résume à quelques sandwiches et deux ou trois picorages.  Je remonte les couloirs tel le saumon pour atteindre le salon Business. Il est 19h30, les fauves ont faim et la salle est pleine comme un oeuf. 
 


photo sin-cdg-019-96187

Un 180° me montre que l'offre de nourriture est variée, beaucoup plus encore que la First. Au fond, machines à thé et café et devant, le bar à nouilles, un classique.


photo sin-cdg-020-39081

Il y a du choix en chaud


photo sin-cdg-023photo sin-cdg-024

Comme en froid


photo sin-cdg-021photo sin-cdg-022


Coté liquide, aussi, à coté de la pompe à houblon 


photo sin-cdg-026photo sin-cdg-025

C'est pas tout ça, comme j'ai oublié les clopes de mon filleul je file les chercher en face, un coup d'escalier mécanique, immortaliser le "Silver Kris Lounge"


photo sin-cdg-028photo sin-cdg-027


Et me revoici au salon First,cette fois, au bar. 


photo sin-cdg-029-88435


A peine le temps de commander un petit Cosmopolitan qu'il m'est servi. . Très sympa le barman, on taille une bavette de 15 mn, sujets divers et variés, mais il sait tenir sa distance. J'apprécie un vrai professionnel. En plus il sait très bien mixer. 


photo sin-cdg-031


Une légère faim se fait sentir, retour à The Private Room 


photo sin-cdg-030

Un oeil sur le menu


photo sin-cdg-006photo sin-cdg-005


Pourquoi se contenter des quick bites ? Richtung le restaurant. Pas envie d'un burger vegan mode "Sourire de Greta machin" … Enfin sourire, le mot est fort, disons "Je fais moins la gueule que d'habitude de Greta Machin".


photo sin-cdg-007

Il y a du plus sérieux au menu


photo sin-cdg-008

Les Dim Sum j'ai donné à l'aller, je vais taper le lobster (j'ai oublié qu'un autre m'attend bientôt), le reste me tente moins. Dommage j'avais envie d'une vrai Caesar salad, elle n'est pas au menu.


photo sin-cdg-009photo sin-cdg-010

Pas envie de Dom. Mon choix se portera sur le Shiraz australien (j'avais envie de le goûter … en plus j'ai picoré deux sandwiches non pris en photos et ça allait pile poil avec)


photo sin-cdg-011


Je ne sais plus quel FRiste a parlé des nappes sales de TPR, je n'ai jamais rencontré ce problème. Un petit Perrier car il fait chaud


photo sin-cdg-032


Et le lobster arrive


photo sin-cdg-033


En temps, l’hôtesse du salon est venue me prévenir que je n'aurai pas besoin du buggy, l'avion est juste … en dessous du salon. Et visiblement en plein catering. 


photo sin-cdg-034


Dernière visite du TPR et des recoins où on peut travailler dans le salon First. Pour certains, ça bosse fort. 


photo sin-cdg-035photo sin-cdg-037-29586


Il me reste 10 minutes, bien assez pour m'offrir un second Cosmopolitan avant d'embarquer. Aussi bien mixé que le premier, il coulera comme un avitaillement dans un réservoir vide.


photo sin-cdg-036

Embarquement



Je passe en un éclair le pif en porte d'embarquement, quelques photos de mon mérou. Ce soir, c'est le 9V-SKR, MSN 82, un A380 d'un tout petit peu plus de huit ans, livré le 08/02/2012. J'avoue que j'ai un peu les yeux qui tombent. La fatigue ? Les Cosmos ? Un peu des deux surement.




L'instant porte, accueil super pro et sympa à la fois, "The SQ Touch". A partir de maintenant, la machine à fabriquer du coq en pâte se met en marche. 


photo sin-cdg-041-54656

A BORD



J'arrive à ma suite 3A …. bon ce coup-ci, j'ai "mes 3 hublots"


photo sin-cdg-042photo sin-cdg-044


Le siège, toujours aussi confortable avec la télécommande de l'IFr et au fond, un rangement à "petit bordel" (hommage à Roland Magdane dans le sketch de l'avion). 


photo sin-cdg-043

La moquette fait bien son âge. On sent le poids des années de bons et loyaux services, et je me dis que les chaussons ne sont pas superflus. 


photo sin-cdg-050


Ce soir ça ne sera pas l'émeute … je sens que je vais me la jouer 'star en jet privé'.  




J'adore ces 'vieilles suites', de la place mais pas trop, un peu comme dans l'Orient Express, le meurtre en moins. 


photo sin-cdg-051

Malgré le choix de Champagne


photo sin-cdg-077


Je reste sur un Krug 

Après 4 vols, j'en déduis que le service a été changé par SQ, plus de mise en valeur de l'étiquette. Mais toujours autant de professionnalisme.  


photo sin-cdg-052-67356

Oshibori à la pince et sans réglette


photo sin-cdg-059photo sin-cdg-057

Il est 00:11 … malgré l'heure tardive, à la santé des FRistes


photo sin-cdg-058


Mon stewart (vue que je suis seul, j'ai le droit à "mon"), m'a gentiment déposé le pyjama (que je vais utiliser cette fois), les chaussons (je refuse lmes chaussettes, j'ai un dispositif de contention perso) et le masque (mais comme je suis seul, la cabine va se régler mon rythme donc pas besoin)


photo sin-cdg-053


Détail de la trousse, J'ai donc eu trois modèles différents sur 4 vols. Au lieu de décevoir les clients avec la carte des vins, les cost cutters devraient unifier les trousses pour faire des économies d'échelle !

Shooting improvisé au bureau 


photo sin-cdg-122-27141

Petit zip dans la pochette …

De gauche à droite, lotion pour le corps, pour les lèvres, après rasage et eau de toilette.

Et toujours ce sac en plastique dont je ne comprends pas l'usage. 


photo sin-cdg-124-56090

Le repoussage et le roulage se poursuivent tranquillement, vus les reflets, inutile de penser prendre une photo; Autant consulter les consignes de sécurité etles magazines à bord


photo sin-cdg-054photo sin-cdg-056

L'excellent casque à réduction de bruits de chez Bang & Olufsen


photo sin-cdg-061photo sin-cdg-060-88216

Je vous montre l'IFE que je n'utiliserais que très peu, vol de nuit oblige, sur la première vue, le film de sécurité



DÎNER … ET AU LIT !



Explorons ensemble le menu … en même temps que je vais le savourer, bien que - compte tenu de l'heure tardive, j'expédie un peu le repas. 

Traditionnelle page de garde  


photo sin-cdg-068

J'hésite sur l'apéritif à cette heure …


photo sin-cdg-081

Je n'aurais pas dit non à un mojito mais bon, il n'y en a pas. Alors Singapore Sling avec noix chaudes


photo sin-cdg-089

Si vous préférez du non alcoolisé …


photo sin-cdg-084


Ou alors un mocktail 


photo sin-cdg-083

Comme on vole vers la France, Alfred a fait un effort de traduction, j'avoue que le choix est tentant


photo sin-cdg-069


Et si on ne veut pas suivre Alfred …


photo sin-cdg-070



Du coup, je commence par le caviar & foie gras, je ne suis pas emballé par le mariage des deux, mais séparement ce surf & turf est très bien. Les joies du divorce quoi ….

Notez ma sagesse, pas de shot de vodka et de l'eau.  


photo sin-cdg-090

Avec un peu de lumière c'est mieux. La julienne de pommes, oui, mais avec le foie gras. Il n'y a pas a dire, c'est un peu chiche en caviar. Trop crevé pour demander une resucée. 


photo sin-cdg-091

Et voici qu'arrive mon Boston Lobster Thermindor (j'ai zappé le potage), ça tangue un peu mais je vais le déguster avec plaisir d'autant plus qu'il est généreusement servi… et pourtant un petit goût de pas assez. J'ai failli craquer pour une suite sur la base du homard du Maine rôti et sa sauce au homard, mais je tombe de sommeil.


photo sin-cdg-092

les 'connoisseurs' sont là pour accompagner le client


photo sin-cdg-076

Pas de Meursault sur ce vol mais un Chablis grand cru (faut que je sois fatigué pour n'avoir pas pris les photos).

Une fois de plus la désolante politique de SQ a frappé. Ce 'OR' qui pourrit la carte et génère tant de frustration chez les clients. 
 


photo sin-cdg-079photo sin-cdg-093

Les autres vins blancs ne me tentaient pas avec ce homard


photo sin-cdg-078


Un peu de fromage et je vais m'arrêter là, je veux dormir.


photo sin-cdg-071

J'ai "le choix" mais non …


photo sin-cdg-080

Faute de Corton Grancey à 60 € la bouteille, ça sera du Nuit Saint-Georges 1er Cru à …


photo annotation-2019-09-29-193301

C'est sûr que ça ne leur fera pas de mal au porte-monnaie. 


photo sin-cdg-094

Trop crevé je zappe le dijo


photo sin-cdg-082

et la saga des cafés


photo sin-cdg-085photo sin-cdg-086

Ou des thés


photo sin-cdg-087photo sin-cdg-088

Le teaser pour le Wifi me rappelle de me connecter


photo sin-cdg-055-44123


en fait je ne m'en servirais pas … gros dodo oblige


photo screenshot_20190915-005810


100 Mb de courtesy, c'est pas mal mais moins que l'illimité qui est offert sur les nouveaux avions de SQ
 


photo screenshot_20190915-005825


Un tour aux toilettes et mon lit est prêt 


photo sin-cdg-111

C'est quand même mieux qu'assis …. avec le masque non ? 


photo sin-cdg-113

Allez dodo (avec la petite bouteille d'eau) … non non, pas le fil rouge sur le bouton blanc, le fil vert sur le bouton bleu …. il s'agit juste du câble USB qui charge mon téléphone, les habitués auront deviné la marque.


photo sin-cdg-112


Autant vous dire que j'ai dormi comme un loir, ce lit est très confortable. Toutes les bonnes choses ayant une fin (sauf le saucisson qui en a deux), j'ai demandé à l'équipage de me réveiller pour avoir assez de temps pour me changer et prendre le petit déjeuner. Je ne me suis pas réveillé pour profiter des "Délices" (dommage j'aurai surement tenté un sandwich chaud avec poulet Thaï)


photo sin-cdg-072


Pour info, dans les fromages, le Kikorangi comme son nom ne l'indique pas est un bleu de Nouvelle-Zélande produit par Fonterra (que nous ne connaissons pas en Europe sauf les acheteurs pro de poudre de lait) qui et l'équivalent d'un Lactalis.

L'Asiago n'a rien à voir avec l'Asie non plus puisque c'est un fromage italien du nord de l'Italie. Comme il n'y a pas écrit D.O.P (AOP Italien)… je doute un peu … surtout à partir de Singapour où le fromage est hors de prix. Mais bon, j'ai bien vu du Boursault. 


photo sin-cdg-073

Rapide tour aux toilettes, car je suis coiffé avec un aspirateur et j'ai oublié mon peigne.

Ce sont les mêmes toilettes que sur mon FR précédent (ICI). Benchmark de raie, le peigne ANA (en blanc) est plus agréable que le peigne SQ (en bleu)


photo sin-cdg-121

PETIT DEJEUNER



L'équipage m'a réveillé suffisamment en avance pour que je n'ai pas à expédier mon petit-déjeuner. Une rapide revue de la carte : 


photo sin-cdg-074photo sin-cdg-075


Comme j'ai choisi le Kyo Kaseki en petit déjeuner, je vais me contenter d'un jus d'orange frais, de fruits frais. J'hésite sur un œuf Royal à la mode Escoffier (que j'ai demandé sur un vol précédent et qui consiste à ouvrir un œuf à la coque et à remplacer le haut de l’œuf par du caviar …. il suffit d'expliquer et le personnel sait faire). Tiens, du Perrier


photo sin-cdg-115


Puis arrive le premier servi du Kyo Kaseki. La fleur a un peu souffert du vol mais le poisson es bon, les algues pleines de saveur et l'omelette aussi. 


photo sin-cdg-116

Riz et soupe, les bases du repas au Japon. De la bonite rapée, et les pickles, un saumon grillé très fin, et aussi (derrière l'omelette fourré, un poisson cru fondant à souhait.  


photo sin-cdg-117

Un coup de Geovision avec la télécommande


photo sin-cdg-114

CDG approche à grand pas


photo sin-cdg-119


J'ai été  plutot sage sur le WIFi …  et mon téléphone est encore à l'heure de Singapour. Petite pub pour Breguet (on est First non ?) et météo à Paris. 


photo wifi2

atterrissage et débarquement


Le sol s'approche … arrivée par l'est, j'ai même vu de loin le terrain de LFPK. 

Comme d'habitude, ce géant se pose sur des marshmallow … prenant soin des fesses des pax. Louis XIV lui-même n'aurait rien senti (pour ceux qui connaissent ses problèmes de santé). C'est impressionnant de douceur. Le roulage est assez rapide, juste le temps d'apercevoir un A380 d'Ethihad qui se pose peu après nous, et un A380 de Thai au contact. Quel malheur d'avoir arrêté la production d'un avion si confortable. 

Au 20ème siècle on a vécu la régression de la vitesse (avec l'arrêt du Concorde)
Au 21ème siècle, on vivra la régression du confort et du silence quand s'arretera l'A380 




Pendant que le jet bridge s'approche


photo sin-cdg-104


L'équipage me remet le coupe-fil 


photo sin-cdg-109


Un au revoir et des remerciements à nos PNC 


photo sin-cdg-105-60364


Et aussi un au revoir au Mérou dans le pâle soleil du petit matin


photo sin-cdg-106


Petit passage dans les affreux boyaux de CDG1 (et dans un boyau, il y a quoi hein ? ) 


photo sin-cdg-107

Et j'attendrai 10 bonnes minutes pour ma valise en voyant toutes les autres sortir… pas terrible la prise en compte du "Priority" à CDG1. 

Passage de la douane, et remontée d'une longue file de pax qui attendent de passer le PIF pour partir. Joie du coupe-fil …  


photo sin-cdg-108
Afficher la suite

Verdict

Singapore Airlines

9.2/10
Cabine9.5
Equipage10.0
Divertissements10.0
Restauration7.5

Singapore Airlines Private Room

8.8/10
Confort9.5
Restauration8.0
Divertissements7.5
Services10.0

Singapore - SIN

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Paris - CDG

7.9/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté6.5

Conclusion

Merci d'avoir lu ce FR

En conclusion de ce périple avec SQ, quoi dire à la vue des 4 segments ?

Là où en 2012, le service était parfaitement uniforme, il y a eu des différences en 2019 que ce soit dans la relation au passager (entre les hôtesses qui s’accroupissent pour se mettre à ma hauteur et celles qui se penchent .. ou non, la manière de présenter et verser le vin, etc ... ) l’homogénéité ultra pro de SQ s'est un peu délitée. Je ne dis pas que c'est un bronx ... mais il y a du flottement. SQ s'endort un peu sur ses lauriers alors que des compagnies comme AF font un effort de (re)professionnalisation des PNC en First.

Le truc HORRIPILANT, c'est la carte des vins sur laquelle - par un jeu subtil de 'OR' ou par des confusions volontaires (ex 2005/2008) sur le millésime - le cost cutter pense gagner. Non, messieurs (dames), un passager préférera toujours une carte sincère et ramassée à une carte pléthorique où la moitié de l'offre est indisponible. D'ou ma décote sur la note de restauration.En plus, il faut laisser la liberté aux sommeliers parce que là, on sent clairement qu'ils bouchent des trous avec des vins dignes d'une Business et pas d'une First. Là aussi AF reprend du poil de la bête.

Ces critiques entendues, voler su SQ est toujours un plaisir et encore plus dans et A380 que j'adore. Les PNC font tout ce qu'ils peuvent pour satisfaire un client dans la limite du raisonnable (au delà de combien de refill de caviar n'est ce plus raisonnable ? et l'oeuf Royal ?). Une compagnie qui n'est en effet pas chiche sur le caviar (comme AF sait l'être avec un billet à 11 000€ AR), c'est rare. En plus, celui qui est servi, sans être transcendantal est très correct (je pense qu'il y a plusieurs caviars différents, car j'ai noté des différences de goût).

Est-ce que je revolerai avec SQ ? Surement. Quand ? je ne sais pas encore.

Informations sur la ligne Singapore (SIN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 69 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Singapore (SIN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Singapore Airlines avec 8.7/10.

La durée moyenne des vols est de 13 heures et 34 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

  • Comment 524647 by
    Lhdbzh GOLD 852 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR,
    Une visite exhaustive des 3 salons qui permet de bien mesurer les pros et les cons de chacun d’eux.
    Le catering au TPR est bon mais pas exceptionnel, la carte des vins y est meilleure qu’en vol.
    La « vieille » Suite reste très confortable surtout quand on est seul à bord !
    Le volume offert pour le wifi est inscrit sur la carte soit 100MB et non 100Mb : b=bit, B=Byte, 1B=8b. 100MB valent donc 800Mb. In French, Byte=octet donc 100MB=100Mo. Je ne sais pas si je suis très clair...
    Au final, une très belle expérience avec SQ qui fait envie.
    A bientôt !

  • Comment 524709 by
    Esteban TEAM GOLD 10192 Commentaires

    Merci pour le partage et pour le lounge hopping :)

    Le burger "made from plants" j'ai pas compris, c'était une pub ou il était vraiment disponible dans les choix ? Je pense que je l'aurais essayé rien que pour savoir ^^

    A bientôt .

    • Comment 524730 by
      jm² GOLD AUTEUR 115 Commentaires

      Le burger ne semblait pas dispo en effet .... d'autant qu'il y a sur la page suivante du "Prime Beef". Et puis avec un burger comme ça, j'aurai peur de me retrouver avec le "sourire" de Greta Machin.

  • Comment 524756 by
    indianocean SILVER 6579 Commentaires

    Merci pour ce FR, JM

    SQ a enfin commencé à rénover ses lounges au T3. Mais je suis étonné qu'ils aient débuté par le KF Lounge.
    Sans doute pour offrir aux passagers un endroit dernier cri quand le SKL va fermer

    C'est ça que je reproche au TPR. Alors que je peux passer des heures au lounge La Première AF à CDG, au FCT de LH à FRA ou au SWISS First à ZRH, le salon ultra premium de SQ à SIN n'incite pas à la relaxation. C'est confortable, certes mais il manque quelque chose
    Un bar comme dans la partie First donnerait un semblant de vie

    "Impossible foods"=> tout à fait. C'est juste pas possible de manger ça

    Je vois que le PNC Suites vient toujours accueillir le passager dans la chaussette.
    Je comprends l'effet que ça procure de voyager seul dans une si grande cabine. Pas besoin de voyager en jet privé.
    Mais je m'inquiète de la pérennité de la First sur Paris
    J'espère qu'ils ne comptent pas que sur nous deux (LOL)

    Du Kyo kaiseki pour le petit-déjeuner, voilà qui est original.

  • Comment 524773 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4983 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet.
    Le plaisir de l'A380 et du confort de la suite.
    A bord c'est moins bien qu'en 2012, en tout cas on constate un relâchement.
    Petit déjeuner original.
    A bientôt

  • Comment 524785 by
    momolemomo GOLD 5710 Commentaires

    Le Impossible Burger a l’air bon, j’ai envie de goûter et comparer avec un burger avec du vrai boeuf.
    3 hublots, c’est de suite plus sympa.
    Même si Singapore Airlines vole avec ces cabines depuis plusieurs années maintenant, elles n’ont pas mal vieilli. Ces suites restent attractives.
    Le Kyo-kaiseki fait envie!
    Merci pour ce Fr!

  • Comment 525328 by
    pititom GOLD 10246 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    L'offre de TPR reste pour moi un peu légère...je n'ai rien contre un byriani ou un filet de vivaneau mais c'est quand même léger pour de la First. A bord, je trouve que cela suit mieux, même si je suis à 200% contre la carte des vins en mode "ou bien en fonction de".

    Le siège reste une valeur sûre de SQ...mais c'est sûr, ce n'est plus ce que c'était avant. Mais par contre, c'est aussi plus accessible...les tarifs suivent une uniformisation de l'offre à la concurrence.

    De quoi faire un bon vol, mais sans la magie et les paillettes "SQ" !

    A+

Connectez-vous pour poster un commentaire.