Avis du vol Finnair Kuusamo Helsinki en classe Economique

Compagnie Finnair
Vol AY488
Classe Economique
Siege 11C
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:15
Décollage 02 Jan 20, 21:20
Arrivée à 02 Jan 20, 22:35
AY   #57 sur 113 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 158 avis
Yavi2131
Par 277
Publié le 10 janvier 2020

Bienvenue dans ce nouveau FR, qui retrace la première étape de mon retour de vacances laponnes ! C’est donc Finnair qui assurera le trajet vers Paris depuis Kuusamo, petit aéroport de province, avec une étape dans la capitale, Helsinki. Bonne lecture !


kuusamo


Tout commence donc, comme je vous le disais, à l’aéroport de Kuusamo, petite structure sans prétention mais très bien organisée.


photo img_0277

Les trois comptoirs d’enregistrement ouverts sont littéralement vides deux heures avant le décollage, j’adore ce genre de situations, que j’ai retrouvé à chaque étape de ces vacances (si, si, même à Paris !)


photo img_0279

Le FIDS du jour… nettement moins rempli qu’en période de fêtes ! La PIF est encore fermé. J’y passerai dans les premiers, environ une heure avant l’embarquement.


photo img_0280

Je m’autorise, du fait de ma grande avance et de l’heure tardive, un petit goûter du soir, et en profite pour tester la boisson locale, que vous devinerez à base de malt et de houblon…
Vous remarquerez par ailleurs si vous êtes observateurs que la prestation n'était pas donnée ;-) 


photo 59968842359__2a48f600-b746-46ef-adbe-33ee378a6aa1-copie

Voici notre oiseau du jour, un Airbus 320, immatriculé OH-LXI. Je me rapproche ensuite de l’appareil, l’embarquement ayant bien sûr lieu via le tarmac.


photo img_0283photo img_0284photo img_0285

Fuselage shot et oubli (peu glorieux) de l’instant porte, lequel sera rattrapé à l’arrivée !


photo img_0286

le vol


Ma traditionnelle place à la sortie de secours, sans hublot ce soir. Sur ce genre de vols, il s’agit d’une option (bien) moins chère que la business, qui me semble pourtant mieux adaptée : le Pitch y est optimal et l’embarquement est prioritaire (groupe 2, ce qui ne fait pas de grande différence).


photo img_0287

Les sièges sont plutôt confortables et le Pitch est de fait excellent.


photo img_0288photo img_0289photo img_0290

 Il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent pour le test Horacius, que je déclare donc ok !


photo img_0291

La fiche de sécurité, et, pour celles et ceux que ça intéresse, l’édition limitée EXIT !


photo img_0292photo img_0293photo img_0294

 La cabine a l’air assez remplie ce soir


photo img_0295

 Le plafonnier n’est pas de toute dernière génération, c’était l’époque ou les compagnies européennes commandaient des IFE rétractables pour les infos en vol (et la vidéo de sécurité). Ils transmettent ensuite la vidéo de la caméra du train avant.


photo img_0296photo img_0297photo img_0299

Chose importante que je n’avais pas eue à l’aller (sans doute liée au type d’appareil) : la wifi est disponible. Finnair, comme vous le constatez, ne propose pas de forfait gratuit. Seul service gracieux : les informations de vol et la pré-commande shopping pour les vols d’après, dans un minimum de 72h. 



Instant toilettes, important à mes yeux. C’est propre ! Le trolley mené par les deux (fort sympathiques) PNC me prendra de vitesse, ce qui me permettra de me rattraper sur l’instant porte. Elles reviendront dans le Galley pour me laisser passer. Un bon point !


photo img_0305photo img_0306

La prestation donc, le célèbrissime jus de myrtille, bon et suffisant pour un vol de 50m. J’ai constaté que Finnair s’était aussi mise au jus d’orange gratuit, c’est une première !


photo img_0307

L’IFE diffuse des conseils et des informations sur les correspondances et l’organisation de l’aéroport d’Helsinki. Très bonne chose, mais pas pour moi qui dormirai à l’hôtel cette nuit !


photo img_0308

Vient ensuite la descente. La croisière était à 38000 ft. Le tout, avec l'approche, durera un peu plus de 20m. Pour les fans de stats, je ne les ai pas retrouvé (je m'y suis pris trop tard et je n'ai que la version gratuite des trackers), mais je les ai faites moi-même durant le vol. la descente (approche non incluse) a duré 15m, jusqu'au niveau 5000 ft, ce qui nous fait environ du 2200 ft/m V/S.
Atterrissage en douceur puis nous ferons un court taxi vers la porte. Vient ainsi l'instant Danette, auquel je participe. c'est l'un des avantages à être côté couloir !


photo img_0309-22506

Et instant porte ! On y arrive !


photo img_0310

Je passerai donc la nuit dans un hôtel fort confortable, que je devrai quitter tôt le lendemain pour retrouver ma bonne vieille France ! À bientôt donc pour le FR vers Paris !

Afficher la suite

Verdict

Finnair

8.2/10
Cabine9.0
Equipage8.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Kuusamo - KAO

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Helsinki - HEL

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Très bon vol nocturne avec Finnair, donc le produit CC est bon.
Cabine : bonne propreté et sièges largement assez confortables pour un CC : 9/10
Equipage : Fort sympathique et bien que peu communicatives, les PNC se montreront charmantes sur ce vol : 8/10
Divertissement : magazine, Wifi (intégralement payante), je ne parle pas de l’IFE qui n’est pas franchement considéré comme un divertissement vu ce qu’il diffusait. C’est donc une offre suffisante en CC : 8/10
Restauration : sur 50m, une boisson est largement suffisante : 8/10

Les deux aéroport seront (très) fluides et propres, rien à dire donc à ce niveau

À bientôt vers Paris !

Sur le même sujet

5 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.